Test de la Polar M430 : Une montre vieillissante destinée aux coureurs 

7/10

Note de la rédaction

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Si elle a quelques années derrière elle, la Polar M430 a en tout cas fait preuve de fiabilité et conquis le cœur des acheteurs pour faire partie des montres running les plus réputées du marché.

Mais sera-t-elle toujours aussi performante et pourra-t-elle répondre aux exigences des sportifs en tous genres ? Réponse dans ce test.

Sommaire

Polar M430

 

Design

6

Assez encombrante au poignet, cette montre au cadran rectangulaire affiche un look typiquement sportif qu’il sera difficile d’assortir avec des habits classiques du quotidien.

Polar M430
Source : Selectos

D’ailleurs, le bracelet est souple, interchangeable et confortable pour le sport mais l’ensemble est un peu trop volumineux à porter la nuit, à l’image du cadran de 12 mm d’épaisseur.

Avec 48 grammes sur notre balance, elle est assez légère. Certifiée 3 ATM, elle résiste aux éclaboussures, à l’eau de pluie et à la transpiration mais elle ne peut être immergée dans l’eau, donc elle n’est ni adaptée à la baignade ou la douche, ni pour faire la vaisselle.

Polar M430
Source : Selectos

Même si les informations sont bien visibles en toutes circonstances grâce aux grands caractères, la qualité d’écran (128 x 128 px) laisse à désirer. En effet, ce dernier manque de couleur et son rétroéclairage n’est pas automatique donc il faut appuyer sur un bouton pour le déclencher.

Il est possible de faire des réglages physiques généraux ainsi qu’au niveau des profils sport, tout comme sur le verrouillage, le mode d’utilisation, les alertes, la langue, l’heure, la date, les métriques et le cadran.

Polar M430
Source : Selectos

Le menu est en français mais l’interface de 1,3” n’est pas tactile. Pour naviguer à travers, vous disposez donc de cinq boutons physiques de contrôle : un pour le rétroéclairage, un pour revenir en arrière, un pour sélectionner et deux autres pour monter et descendre dans l’interface non tactile.

Au début, nous avons éprouvé quelques difficultés à trouver nos marques mais par la suite, la prise en main a été très simple.

 

Fonctionnalités

7

Après un simple appairage via Bluetooth, vous tombez sur l’application Polar Flow sur laquelle vous devrez créer un compte. Certes, ça prend un peu de temps en termes de configuration mais la démarche est facile.

Polar M430
Source : Selectos

L’application est motivante et intuitive puisqu’elle distingue clairement les cinq onglets et qu’elle trie les informations selon la périodicité souhaitée. Par contre, les mises à jour prennent du temps. L’appareil est également compatible avec Strava et d’autres applications fitness qui peuvent alors collecter toutes vos données.

L’un des reproches que nous avons à faire, c’est que les données ne sont pas synchronisées automatiquement. Il faut donc appuyer longtemps sur le bouton retour pour envoyer les données sur l’application. Néanmoins, on a déjà beaucoup d’informations au poignet, donc il n’est pas nécessaire de toujours passer par elle, notamment pour les modes sportifs.

Polar M430
Source : Selectos

On note de grandes absences parmi les fonctions de santé. En effet, il manque le suivi du cycle menstruel, le capteur de stress ou encore l’oxymètre de pouls.

La M430 bénéficie tout de même de l’analyse du sommeil. Globalement, les heures de sommeil sont relevées avec beaucoup de fiabilité car elle ne considère pas spécialement qu’on dort lorsqu’on est simplement couché. Vous obtenez ainsi un graphique avec des notes et des détails sur le déroulement de votre nuit, et vous pouvez aussi ajouter des notes sur votre état de fatigue.

Polar M430
Source : Selectos

Par contre, contrairement aux autres montres, elle ne scinde pas les différentes phases de sommeil (paradoxal, profond, léger, etc.). De plus, c’est l’une des seules fonctions pour laquelle on a peu d’indices au poignet, il faudra donc se référer à l’application pour voir le suivi complet.

Le mode test fitness consiste en un exercice de relaxation où il faut rester allongé pendant un certain temps pour obtenir le résultat relatif à l’estimation de votre VO2 max. Malheureusement, le calcul échoue souvent car il faut porter le bracelet d’une façon spécifique.

Polar M430
Source : Selectos

Une de nos grandes déceptions se trouve au niveau de l’accéléromètre. Lors de nos tests, nous avons constaté un gros manque d’imprécision. Cela peut donc fausser les résultats de l’activité quotidienne.

La M430 couvre diverses pratiques sportives intérieures et extérieures mais ce sont les modes pour la course à pied et le cyclisme qui sont les plus exhaustifs. De par son manque d’étanchéité totale, il n’y a logiquement pas de profil pour la natation.

L’absence de baromètre et de boussole électronique ne le rend pas adapté pour faire de la randonnée. Par contre, le GPS (même s’il ne s’accompagne pas du système de positionnement Glonass pour une précision accrue) est très utile pour retracer vos itinéraires lors de vos sorties endurantes.

Polar M430
Source : Selectos

Nous avons pu tester le programme dédié à la course où elle fournit de nombreuses métriques au poignet. Pour vous motiver, vous pouvez planifier des séances ou définir des objectifs. Elle fonctionne très bien pour faire des intervalles.

Vous bénéficiez des données nécessaires (distance, calories, allures, rythme cardiaque, allure, cadence, dénivelé, etc.). La plupart des informations sont disponibles au poignet mais l’application propose des graphiques supplémentaires et le détail du parcours sur map, avec toujours l’opportunité d’écrire des notes sur votre forme et votre ressenti.

Lors de nos entraînements, la M430 a nettement surévalué la dépense énergétique en termes de calories perdues. La fréquence cardiaque (prise en continu) semble quant à elle plus plausible comparée aux autres montres testées, qu’elle soit prise au repos ou en activité.

Polar M430
Source : Selectos

Comme fonctions secondaires, on note également quelques manquements, à l’image de la gestion musicale, de la localisation du smartphone, du paiement sans contact et de la météo qui ont tous les quatre été oubliés. Mais l’ancienneté du modèle y est sans doute pour quelque chose.

Heureusement, grâce aux notifications intelligentes du smartphone, on reçoit tout de même les actualités, les prévisions météo, les messages (même s’ils ne s’affichent pas entièrement), les mails, les appels ou encore les alertes d’inactivité.

Polar M430
Source : Selectos

Enfin, vous pouvez planifier des alarmes ou des événements, utiliser le chronomètre, le timer intervalles ou l’estimation du chronomètre.

 

Autonomie

6

La marque indique sept jours d’autonomie (avec une utilisation classique) et un seul jour avec l’activation continue du GPS. Même si nous n’avons pas pu vérifier totalement la promesse du fabricant, nous pensons qu’elle peut tenir son engagement.

Polar M430
Source : Selectos

Dommage cependant qu’il n’y ait pas de mode économie d’énergie, même si l’indicateur de niveau de batterie devrait vous aider dans la gestion de la batterie.

Et lorsque la montre est vide, il suffit de la brancher à l’aide de son câble de charge USB et de son port situé sous le boîtier, puis attendre que l’indicateur affiche 100%.

 

Conclusion

7/10

De toute évidence, la M430 se destine principalement aux coureurs avec son profil de course à pied exhaustif et sa création de programmes personnalisés. Assez simple à utiliser, elle est accessible autant aux débutants qu’aux sportifs confirmés.

Par contre, il s’agit d’un modèle vieillissant qui ne reprend donc pas toutes les fonctions et les technologies que l’on voit sur les derniers modèles, et qui ne bénéficie pas non plus d’une synchronisation automatique des données. Par ailleurs, son design sportif ne se porte pas tellement dans la vie quotidienne.

POINTS POSITIFS
  • Mesure du VO2 Max
  • Mode course à pied complet
  • Création de programmes
  • Fréquence cardiaque fiable
  • Beaucoup d’informations au poignet pour le sport
  • Compatible avec d’autres applications fitness
POINTS NÉGATIFS
  • Design vieillissant et encombrant
  • Pas totalement étanche pour la natation
  • Synchronisation manuelle des données
  • Qualité d’écran perfectible
  • Accéléromètre imprécis
  • Manquent quelques fonctions de santé et additionnelles
  • GPS pas toujours précis
  • Pas de baromètre ni de boussole
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Les Meilleures Montres GPS du moment

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Garmin Venu 2SXiaomi Mi WatchGarmin Forerunner 945Coros Pace 2
Garmin Venu 2SXiaomi Mi WatchGarmin Forerunner 945Coros Pace 2
Il s’agit d’une montre complète et polyvalente qui convainc autant pour la santé que pour le sport ou le quotidien. Ses capteurs sont précis, son ergonomie est soignée et son design est aussi confortable qu’élégant.Sa qualité d’affichage et son endurance record constituent ses principaux arguments de vente. À côté de ça, elle propose 117 types d’entraînement et son fonctionnement est principalement axé sur la simplicité.Destinée aux sportifs de haut niveau, c’est un véritable entraîneur physique. Munie d’une bonne autonomie, d’un écran de qualité et d’une connexion fiable, elle intègre aussi des fonctionnalités plus poussées.Cette montre est agréable à porter (grâce à sa légèreté), assez endurante et affiche une bonne précision au niveau de ses capteurs : ce sont trois éléments indispensables pour un sportif régulier.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Laisser un commentaire