Test de la Polar Ignite 2 : Bien pour un sportif débutant, mais quelques manquements

7/10

Note de la rédaction

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Très polyvalente, la gamme Ignite se situe entre la gamme Unite et la gamme Vantage. La deuxième version de ce modèle intègre quelques améliorations très utiles pour les sportifs.

Mais que vaut-elle en termes de design, de performances et d’endurance ? C’est ce que nous avons évalué au cours de ce test.

Sommaire

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Design

6

Cette montre arbore un design mixte avec un cadran circulaire fin et un bord métallique élégant qui se rapproche davantage d’un modèle urbain.

Livrée avec un deuxième bracelet en silicone pour les plus grands poignets, elle s’adapte à toutes les morphologies avec un ajustement précis. Elle se veut assez confortable à porter grâce, notamment, à sa légèreté (seulement 35 grammes).

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Certifiée 3 ATM, elle résiste aux éclaboussures, à l’eau de pluie ou encore à la transpiration. Vous pouvez vous laver les mains avec ou faire de la natation en surface mais mieux vaut éviter de nager dans des eaux trop profondes en la portant.

L’écran (240 x 204 px) LCD est en couleur mais il est sensible aux traces de doigt et il n’est pas transflectif, donc il consomme plus d’énergie de nature. Néanmoins, il se met en veille automatiquement pour préserver la batterie.

Globalement, la qualité d’écran n’est pas mal mais on regrette le manque de finesse des caractères (notamment les aiguilles du cadran). Malgré tout, il reste relativement lisible de nuit comme de jour (malgré quelques reflets au soleil) grâce au capteur de lumière ambiante.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Le cadran et le menu sont personnalisables et vous pouvez effectuer des réglages sur votre profil ou sur la montre (éclairage, langue, métriques, vibrations…). Il est même possible de passer en mode avion ou “ne pas déranger” pour être tranquille durant les entraînements.

Pour naviguer à travers les menus, vous disposez d’un bouton physique et de l’interface tactile qui fonctionne avec des swipes et des scrolls. Mais même si elle est facile à utiliser, on reproche le manque de réactivité de la dalle, qui peut empirer lors d’une sortie pluvieuse.

Fonctionnalités

7

Avant de procéder à la synchronisation, il faut d’abord paramétrer la montre en indiquant vos habitudes et vos données physiques ainsi que d’autres informations relatives à la montre en elle-même.

Ensuite, nous avons mis un peu de temps à passer de la Polar M430 à la Ignite 2 dans l’application. Nous avons fini par comprendre qu’il faut d’abord l’appairer avec le téléphone pour procéder à la configuration sur l’application. On note donc un mauvais point pour la synchronisation Bluetooth un peu capricieuse.

L’application Polar Flow nécessite elle aussi un petit temps de prise en main mais elle n’est pas très compliquée. Elle est compatible avec la majorité des applications fitness populaires (Strava, Komoot, TrainingPeaks, MyFitnessPal, Nike+, RunKeeper…) et avec plusieurs appareils, ce qui permet notamment de leur transmettre directement la fréquence cardiaque.

À l’ouverture, il suffit de créer un compte. C’est un léger contre-temps mais c’est très simple. L’interface se répartit selon cinq onglets qui fournissent les données quotidiennes traditionnelles et hebdomadaires avec statistiques, historiques, progrès … L’application peut même programmer des entraînements ou émettre des conseils personnalisés.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Malgré tout, les informations ne se synchronisent pas automatiquement : il faut à chaque fois appuyer un moment sur le bouton physique, ce qui est quelque peu ennuyeux. En plus, la mise à jour en elle-même est un peu trop longue à nos yeux.

Concernant les fonctions de santé, on note de grandes absences, à l’image du cycle menstruel et de l’oxymètre de pouls.

Par contre, on bénéficie bel et bien de l’analyse du sommeil avec le détail des phases, un score avec les points positifs et des informations sur le déroulement de la nuit. Même si on n’a pas tout au poignet, on a tout de même les informations de base (à l’exception du graphique). L’application regroupe les données de la semaine écoulée et les heures de lever/coucher sont en général bien identifiées, malgré quelques imprécisions occasionnelles.

Une des particularités de Polar, c’est la Nightly Recharge qui évalue votre récupération notamment à travers le sommeil. Grâce à quelques astuces et à des indications supplémentaires (fréquence cardiaque moyenne, rythme respiratoire…) sur votre sommeil, vous pourrez peut-être améliorer votre qualité de vie. C’est un peu le même principe que ce que propose Garmin avec le Body Battery.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

La Ignite 2 intègre un capteur de stress qui aide à analyser le système nerveux autonome via la Nightly Recharge, mais il ne fournit pas d’évaluation de stress comme les autres montres peuvent le faire.

On retrouve bien entendu l’exercice de respiration traditionnelle à durée variable qui se limite à quelques inspirations et expirations répétées selon un tempo défini.

Par ailleurs, comme pour la M430, le test fitness est aussi de la partie. Ce dernier consiste en un exercice de relaxation où il faut rester allongé pendant un certain temps pour obtenir une estimation du VO2 max. Malheureusement, le calcul échoue souvent car il faut porter le bracelet d’une façon spécifique.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

En ce qui concerne le comptage de pas, l’accéléromètre n’a pas montré une bonne fiabilité lors de nos tests puisque nous avons constaté beaucoup de variations et d’imprécisions.

L’absence d’altimètre barométrique et de boussole électronique est handicapante pour les sports de montagne. Toutefois, le GPS permet tout de même de mesurer l’altitude et le dénivelé lors d’un trail (même si c’est généralement moins précis).

D’ailleurs, le GPS s’accompagne des satellites de positionnement Glonass, Galileo et QZSS. Notez cependant qu’il ne peut pas faire office de guide, ce qui limite son intérêt pour les randonnées ou autres sports de montagne.

La Polar Ignite 2 compte jusqu’à 130 profils d’activité mais vous ne pouvez en choisir que 20 sur la montre. On retrouve ainsi une multitude de sports intérieurs et extérieurs, dont la course à pied, la marche, le cyclisme, la natation (avec détection du type de nage et nage en eau libre) et quelques autres sports de type fitness.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Par contre, elle n’est pas adaptée au triathlon puisqu’elle ne passe pas d’un sport à l’autre. La Vantage V2 et la Grit X sont plus adaptées pour cela.

Pour susciter davantage de motivation, la montre envoie des suggestions d’entraînement basées sur le renforcement musculaire, le cardio ou sur les étirements via FitSpark en fonction de votre activité du jour et de votre récupération (avec des animations pour montrer chaque mouvement).

Il est même possible de définir des objectifs ou de configurer vos propres entraînements via l’application et ainsi de voir les progrès réalisés. C’est donc un véritable coach sportif de ce point de vue là.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Nous avons pu tester le mode course à pied, mais sachez déjà que la montre ne se prédestine pas tellement aux entraînements fractionnés. Mis à part cet aspect, on voit relativement bien les informations essentielles au poignet. La montre explique dans quel domaine on s’est amélioré en plus de proposer des graphiques sur la fréquence cardiaque, sur les calories brûlées et sur l’allure, ainsi que le traditionnel suivi d’itinéraire en temps réel.

Une des choses qu’on a le plus apprécié, c’est l’identification des sources énergétiques et des dépenses caloriques après une séance de sport. Elle indique le pourcentage de graisse, de protéines et de glucides perdus par exemple, ce qui permet d’adapter son alimentation.

Une autre nouveauté, c’est qu’on retrouve l’estimation de la charge d’entraînement (Training Load Pro) directement sur la montre et non plus uniquement sur l’application.

Par contre, le nombre total des calories brûlées nous a semblé surévalué par rapport à ce qu’on obtient habituellement avec d’autres modèles.

Heureusement, le capteur de pulsations cardiaques affiche une meilleure précision avec des résultats plus plausibles, tant au repos qu’en activité. En plus, la fréquence cardiaque est même mesurée sous l’eau. Vous pouvez aussi associer d’autres capteurs, comme une ceinture cardiaque ou un brassard, mais pas de capteurs de cadence ou de vitesse.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Parmi les options secondaires, vous pouvez utiliser l’alarme, le chronomètre, le compte à rebours et le chrono intervalles. Par ailleurs, vous recevez vos appels, SMS et emails ainsi que les événements de l’agenda ou encore des alertes d’inactivité. Le paiement sans contact est, lui, toujours absent.

La Ignite 2 offre également un accès aux prévisions météo du jour et des deux prochains jours à toutes heures de la journée.

Par rapport à la première version, elle possède dorénavant des commandes vocales qui permettent de gérer la lecture et le volume des musiques du smartphone, mais attention, il ne s’agit pas d’un lecteur de musique. Selon nos observations, il n’y a pas de latence entre les deux appareils.

Autonomie

7

Le fabricant promet une autonomie de maximum 5 jours (avec suivi continu de la fréquence cardiaque), 20 heures avec GPS et fréquence cardiaque continue, et jusqu’à 100 heures avec les modes d’enregistrement qui préservent l’énergie.

Polar Ignite 2
Source : Selectos

Nous avons utilisé 45% de batterie en 24 heures d’utilisation avec une sollicitation intensive, des mesures continues et l’activation du GPS pendant 30 minutes. Avec un usage plus raisonnable, l’autonomie annoncée nous semble correcte. Pour vous prévenir, la montre indique le pourcentage de batterie restant avec une jauge.

Même s’il faut veiller à bien positionner la montre dessus, le chargeur magnétique avec port USB est très pratique et très simple à connecter. Pour recharger complètement ce modèle, comptez entre 1 heure et 1h30 seulement.

 

Conclusion

7/10

Luxueuse et élégante au poignet, la Polar Ignite 2 est idéale pour le quotidien comme pour un sportif débutant qui souhaite être accompagné d’un coach avec des conseils. En effet, ses fonctionnalités fitness sont motivantes et très intéressantes pour retrouver un meilleur équilibre de vie avec quelques changements d’habitude.

Pas beaucoup plus chère que la première version, elle offre tout de même plus de fonctions connectées et d’options au poignet, un plus joli design et une meilleure autonomie en mode GPS. Par contre, elle doit encore progresser sur certains points, avec notamment l’ajout de certains capteurs et une meilleure ergonomie.

POINTS POSITIFS
  • Estimation de la récupération (Nightly Recharge)
  • Suggestions d’entraînement via FitSpark
  • Design élégant et confortable
  • Bonne compatibilité
  • Identification des sources énergétiques et des dépenses caloriques
  • Fréquence cardiaque précise et prise sous l’eau
  • Charge magnétique pratique et rapide
POINTS NÉGATIFS
  • Manque de réactivité de l’interface tactile
  • Fonctions de santé plus limitées
  • Précision des caractères
  • Synchronisation perfectible
  • Mises à jour un peu longues
  • Quelques calculs imprécis
  • Pas pour le triathlon ou les entraînements fractionnés
  • Autonomie un peu faible en mode montre connectée
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Les Meilleures Montres GPS du moment

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Garmin Venu 2SXiaomi Mi WatchGarmin Forerunner 945Coros Pace 2
Garmin Venu 2SXiaomi Mi WatchGarmin Forerunner 945Coros Pace 2
Il s’agit d’une montre complète et polyvalente qui convainc autant pour la santé que pour le sport ou le quotidien. Ses capteurs sont précis, son ergonomie est soignée et son design est aussi confortable qu’élégant.Sa qualité d’affichage et son endurance record constituent ses principaux arguments de vente. À côté de ça, elle propose 117 types d’entraînement et son fonctionnement est principalement axé sur la simplicité.Destinée aux sportifs de haut niveau, c’est un véritable entraîneur physique. Munie d’une bonne autonomie, d’un écran de qualité et d’une connexion fiable, elle intègre aussi des fonctionnalités plus poussées.Cette montre est agréable à porter (grâce à sa légèreté), assez endurante et affiche une bonne précision au niveau de ses capteurs : ce sont trois éléments indispensables pour un sportif régulier.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Laisser un commentaire