Test du Pro Breeze PB-P01 : Correct avec une utilisation instinctive

7/10

Note de la rédaction

POINTS POSITIFS
  • Filtre en 4 couches
  • Accès aisé aux filtres
  • Utilisation instinctive
  • Silencieux
  • Performant concernant les particules
POINTS NÉGATIFS
  • Absence de poignée
  • Utilité mitigée quant aux gaz et odeurs

Sommaire

    Pro Breeze PB-P01
    Source : Selectos

    Design

    7

    Dès le déballage, nous remarquons que ce purificateur est très similaire au Alps XL testé précédemment. De fait, lui aussi est fait de plastique blanc et est assez fin et large (32,5 x 17 x 54 cm). Par contre, avec son rond argenté sur le cache-filtre, nous le trouvons un peu plus moderne que le Alps.

    Pro Breeze PB-P01
    Le Pro Breeze est fort imposant | Source : Selectos

    Pour enlever ce cache, il faut le tirer un peu vers le haut avant de pouvoir l’enlever complètement. Une fois qu’on a pris le coup de main, la tâche n’est pas très compliquée.

    Derrière celui-ci, on découvre un filtre en quatre couches : le préfiltre (poussières et autres crasses plus grosses), le filtre True HEPA (particules fines supérieures à 0,3 µm comme les allergènes, moisissures et bactéries filtrées à 99,97%), le filtre à charbon actif (composés organiques volatiles, odeurs, fumée, gaz…) et le filtre à formaldéhyde via une catalyse froide (HCHO).

    Pro Breeze PB-P01
    Le filtre se compose de 4 couches : préfiltre, filtre True HEPA, filtre à charbon actif et le filtre à formaldéhyde | Source : Selectos

    Afin qu’il reste efficace le plus longtemps possible, il est recommandé de l’aspirer tous les mois. Et au bout de 5000 heures (soit environ 20 mois à raison d’une utilisation de 8 heures par jour), il faudra le changer pour la somme relativement raisonnable de 30 €.

    Au niveau du panneau de commande, on retrouve cinq boutons tactiles et réactifs qui s’illuminent quand on les enclenche. Leurs logos sont assez clairs et permettent une utilisation assez instinctive. Le petit côté négatif est qu’ils font un bruit assez désagréable.

    Pro Breeze PB-P01
    Au niveau du panneau de commande, on retrouve cinq boutons tactiles et réactifs | Source : Selectos

    Pour finir avec le design, nous soulignons l’absence de poignée qui ne rend pas son déplacement très pratique, surtout lorsque l’on note un poids de tout de même 5 kg.

    Pro Breeze PB-P01
    Nous soulignons l’absence de poignée | Source : Selectos

    Fonctionnalités

    7

    Tout comme le Alps XL, nous découvrons que les cinq boutons tactiles du PB-P01 donnent accès à toutes ses fonctionnalités. Le premier permet d’allumer et éteindre le purificateur tandis que le second donne le choix entre les 3 vitesses. Notez qu’à l’allumage, c’est la vitesse intermédiaire qui est enclenchée.

    Pro Breeze PB-P01
    Le second bouton donne le choix entre les 3 vitesses | Source : Selectos

    Le troisième logo indique l’ionisation douce. Concrètement, cela doit libérer des ions négatifs dans l’air purifié (ce qui serait bénéfique pour la santé). N’ayant pas pu tester la véracité de cette fonctionnalité, nous ne nous prononcerons pas à ce sujet.

    Pour un départ ou un arrêt différé, le quatrième bouton vous offre le choix entre 1, 2 et 4 heures. Lors de nos tests, le purificateur s’est bel et bien éteint et enclenché après le temps imparti.

    Pro Breeze PB-P01
    Pour un départ ou un arrêt différé, le quatrième bouton vous offre le choix entre 1, 2 et 4 heures | Source : Selectos

    Enfin, le dernier bouton active/désactive le mode Sleep (veille) pour repasser à la première vitesse et diminuer les voyants lumineux. En principe, cela doit permettre de l’utiliser de nuit. Cependant, cela n’éteint pas complètement les lumières, ce qui n’est pas très pratique et il continue de biper si l’on touche un autre bouton.

    Performances

    7

    Avec son filtre, ce Pro Breeze doit, en principe, pouvoir purifier l’air des allergènes, fumée et poussières. La marque affirme qu’il peut faire cela pour un volume de 218 m³/h (CADR ou volume d’air filtré). Lors de nos tests, nous avons donc commencé par vérifier cela à l’aide de notre moniteur de qualité d’air.

    Pro Breeze PB-P01
    Le Pro Breeze doit pouvoir purifier l’air des allergènes, fumée et poussières | Source : Selectos

    Nous avons commencé par vérifier sa capacité à éliminer les PM2.5 (particules en suspension de moins de 2,5 µm de diamètre) en faisant brûler une bougie dans une petite pièce d’environ 10 m³.

    Pro Breeze PB-P01
    Temps nécessaire afin de diminuer les PM2.5 sous la barre des 10 µg/m³ | Source : Selectos

    C’est au bout de 11 minutes 14 que ces PM2.5 sont descendus sous la barre des 10 µg/m³ (en sachant que nous laissons la bougie allumée et qu’il commence à tourner alors qu’il y a déjà un niveau de 236,6 µg/m³ dans la pièce).

    Ce résultat est moyennement satisfaisant. En effet, le purificateur parvient bel et bien à éliminer les particules, mais il lui faut tout de même pas mal de temps. À niveau équivalent, il met approximativement 2 minutes 30 de plus que le Medify testé précédemment.

    Pro Breeze PB-P01
    Le purificateur parvient bel et bien à éliminer les particules, mais il lui faut pas mal de temps | Source : Selectos

    Pour ce qui est du CADR, on atteint plutôt les 53 m³/h environ (soit assez loin des 218 m³/h annoncés). Cependant, ces différences de chiffres s’expliquent en partie par le fait que la bougie est restée allumée tout le long du test et que nous ne disposons pas d’un labo. Nous préférons faire nos tests dans des lieux du quotidien afin de vous apporter des réponses qui, nous l’espérons, correspondront mieux à vos besoins réels.

    Pour les HCHO (formaldéhyde) et les TVOC (total des composés organiques volatiles, soit les odeurs), ces composants mettent toujours plus de temps à être éliminés avant que l’on puisse voir de réelles améliorations, surtout à la vitesse minimale.

    Pro Breeze PB-P01
    Nous avons vérifié sa capacité à éliminer les PM2.5 en faisant brûler une bougie dans une petite pièce | Source : Selectos

    Afin de tester la purification de ces éléments, nous avons donc régulièrement mesuré la qualité de l’air pendant que notre Pro Breeze tournait sur la première vitesse. Ce test a duré plusieurs heures et a été effectué dans une pièce à vivre d’environ 130 m³ dans laquelle se trouvait un adulte (qui émettait naturellement des polluants dans l’air en respirant et mangeant).

    Notez que nous avons également fait l’expérience sans faire tourner le purificateur durant 6 heures afin d’avoir des mesures de référence sur lesquelles nous baser. Après ces 6 heures dans les mêmes conditions, nous avons relevé une augmentation de + 0,057 mg/m³ pour les HCHO et de + 0,026 mg/m³ pour les TVOC.

    Pro Breeze PB-P01
    Amélioration de la qualité de l’air durant 8 heures dans une pièce de vie | Source : Selectos

    Au quotidien, nous avons donc constaté que la vitesse minimale est suffisante pour maîtriser la qualité de l’air d’une telle pièce sur le long terme puisque ni les TVOC, ni les HCHO n’ont dépassé le seuil de départ.

    Pro Breeze PB-P01
    Nous avons constaté que la vitesse minimale est suffisante pour maîtriser la qualité de l’air | Source : Selectos

    Malheureusement, nos tests réalisés dans une chambre n’ont pas été très concluants concernant les gaz et les odeurs. Nous l’avons aussi utilisé pour éliminer des odeurs de cuisine et d’animaux, ce qui ne fût à nouveau pas très efficace si nous nous fions à notre odorat.

    Pour finir, il est vrai que ce modèle est assez silencieux. Il n’émet que 37,3 dB à la première vitesse ce qui vous permettra de dormir avec si vous n’êtes pas trop sensible des oreilles (et que la lumière ne vous dérange pas). Après, le bruit monte à 49,6 et 55 dB. Ce n’est pas le plus silencieux que nous avons pu tester, mais c’est loin d’être le plus bruyant.

    Volume sonore des 3 vitesses :

     

    Conclusion

    7/10

    Globalement, ce Pro Breeze se montre efficace pour éliminer les particules (PM2.5) même s’il lui faut un peu de temps. Pour ce qui est des gaz et des odeurs par contre, ses résultats sont un peu mitigés.

    Cependant, il se révèle assez silencieux, a une utilisation instinctive et ses filtres sont changeables aisément.

    POINTS POSITIFS
    • Filtre en 4 couches
    • Accès aisé aux filtres
    • Utilisation instinctive
    • Silencieux
    • Performant concernant les particules (même si un peu lent)
    POINTS NÉGATIFS
    • Absence de poignée
    • Utilité mitigée quant aux gaz

     

    Les Meilleurs Purificateurs du moment

    Notre choix, Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gammeAlternative haut de gamme
    Ikea FÖRNUFTIG - NCPro Breeze PB-P01Rowenta PU4020F0Xiaomi 3H
    Ikea FÖRNUFTIGPro Breeze PB-P01Rowenta PU4020F0Xiaomi Mi Air Purifier 3H
    Simple mais efficace, ce purificateur d’air convient aux petits espaces (chambre, cuisine fermée). Sur pied ou fixé au mur, il se fond dans le décor et peut facilement être déplacé d’une pièce à l’autre grâce à la poignée intégrée.Ce purificateur embarque pas moins de quatre systèmes de filtration et un générateur d’ions négatifs pour des performances efficaces sur une superficie jusqu’à 45 m².En plus d’offrir quatre niveaux de filtration, cet appareil dispose de capteurs de pollution de l’air lui permettant de d'adapter automatiquement sa vitesse de filtration en conséquence.Ce purificateur compense son système de filtration plus classique par des possibilités de commande à distance (via Wifi) et de commande vocale qui raviront les plus technophiles.

    70.00 € sur Ikea

    119.99 € sur Amazon 129.89 € sur Cdiscount
    227.08 € sur Amazon 176.21 € sur Darty 259.61 € sur Cdiscount
    209.30 € sur Amazon 149.99 € sur Darty 164.02 € sur Cdiscount 167.99 € sur Zooplus 199.99 € sur Fnac
    Voir plus d'offres

     

    Laisser un commentaire