Test du Roborock Dyad : Pratique et performant sur les grands espaces

8/10

Note de la rédaction

Où acheter au meilleur prix ?
399.00 € sur Amazon
POINTS POSITIFS
  • Bonnes performances de lavage
  • Peu d’efforts à fournir grâce à la tête autotractée
  • Efficacité des 3 rouleaux
  • Réservoirs distincts eau propre/sale faciles à manipuler
  • Grand écran avec informations précises
  • Système d’autonettoyage
POINTS NÉGATIFS
  • Laisse des traces sur le sol
  • Lourd donc difficile à déplacer d’une pièce à une autre

Sommaire

    Roborock Dyad
    Source : Selectos

    Design

    8

    Le Dyad est un appareil qui se présente sous le même genre de design qu’un aspirateur balai. Nous allons voir cependant qu’il s’en distingue sur de nombreux points, comme nous avions déjà pu le constater lors de notre test du Dreame H11.

    Roborock Dyad
    Le Dyad se présente sous le même genre de design qu’un aspirateur balai | Source : Selectos

    La première différence est qu’il est assez lourd, avec un poids total de 5,8 kg. Si l’impression générale est que c’est un appareil solide, il faut reconnaître que l’on craint d’avoir vite mal au bras pendant le nettoyage.

    Il n’y a finalement aucun problème manifeste de ce côté, car le poids semble surtout concentré au niveau de la tête. En plus, le mouvement automatique des rouleaux lui permet d’avancer très facilement. Il ne faut donc pas du tout forcer pour le faire avancer.

    Roborock Dyad
    Malgré un poids conséquent, le mouvement automatique des rouleaux lui permet d’avancer très facilement | Source : Selectos

    L’ensemble des paramètres passe par l’écran circulaire à son sommet et par les boutons situés sur la poignée. Ces derniers sont relativement faciles d’accès avec le pouce pendant le nettoyage.

    Outre le niveau de batterie précis, l’écran renseigne sur le mode d’utilisation choisi : Auto, Max, et un mode Séchage du sol à utiliser dans un environnement humide comme une salle de bains. Deux voyants lumineux indiquent qu’il faut soit remplir le réservoir d’eau propre, soit vider le réservoir d’eau sale. Un demi anneau se colore de bleu ou de rouge en fonction du niveau de saleté du sol.

    Roborock Dyad
    Un demi anneau se colore de bleu ou de rouge en fonction du niveau de saleté du sol | Source : Selectos

    Tout changement de réglage est complété d’une alerte vocale, dont on peut choisir la langue. L’écran, lui, se met en veille après 5 minutes d’inactivité.

    On remarque ensuite que le Dyad intègre deux réservoirs : un pour l’eau propre (620 ml), au-dessus, l’autre pour l’eau sale (850 ml), en dessous.

    Roborock Dyad
    Dyad intègre deux réservoirs : un pour l’eau propre (620 ml), l’autre pour l’eau sale (850 ml) | Source : Selectos

    Tous deux se clipsent assez facilement et sont simples à manipuler : le réservoir d’eau propre dispose d’un orifice de remplissage d’assez bonne taille sur le dessous, tandis que le réservoir d’eau sale s’ouvre en ôtant le filtre à son sommet. Pour la saleté qui s’accumulerait dans le fond, on dispose d’une brossette à longue tige 2-en-1 assez bien conçue.

    Sa tête d’aspiration est également plus imposante. Sa particularité est d’être équipée de trois rouleaux (un grand de 22,5 cm et deux petits de 12 cm), là où le Dreame H11 Max que nous avions testé n’en comportait qu’un. Ces brosses effectuent un mouvement de rotation inverse afin de mieux capter les saletés.

    Roborock Dyad
    Sa tête d’aspiration a la particularité d’être équipée de trois rouleaux | Source : Selectos

    L’ensemble est plutôt maniable, et il n’est finalement pas si complexe de tourner avec précision autour d’un pied de chaise par exemple. En plus, les bords de pièce sont plutôt bien nettoyés, grâce à la largeur des rouleaux.

    Si l’appareil n’est techniquement pas capable de tenir debout seul (lorsque l’on déplace un meuble, notamment), quelques petits détails sont toutefois bien pensés pour faciliter l’utilisation.

    Roborock Dyad
    Un pied peut être détaché du corps de l’aspirateur pour faire office de béquille sur le sol | Source : Selectos

    Tout d’abord, une petite pièce de silicone est placée sur la poignée pour permettre d’appuyer celle-ci contre un mur sans qu’elle ne glisse. Ensuite, une sorte de pied peut être détaché du corps de l’aspirateur pour faire office de béquille sur le sol. Il faut toutefois rester vigilant à ne pas incliner trop l’appareil, au risque sinon d’observer l’une ou l’autre fuite.

    La station de rangement, enfin, est assez imposante. Il s’agit d’une base de 24 cm de profondeur pour 32 cm de large et 27 cm de haut, qui comporte un petit emplacement pour ranger l’accessoire de nettoyage. L’idée est qu’une fois placé dessus, l’appareil n’est plus en contact avec le sol, ce qui permet de préserver les revêtements fragiles comme le parquet des rouleaux humides.

    Roborock Dyad
    La station de rangement est assez imposante | Source : Selectos

    Comme le H11 Max, le Dyad peut opérer un nettoyage automatique des rouleaux, lorsqu’il est placé sur cette base. Il les fait alors tourner à grande vitesse tout en utilisant l’eau propre de son réservoir. Le processus prend un peu moins de 2 minutes et s’avère assez efficace.

    Performances

    8

    Pour évaluer les performances du Dyad, nous l’avons utilisé dans les pièces les plus utilisées de la maison, à savoir la salle à manger, la cuisine et la salle de bains. Il a donc servi lors de notre entretien quotidien, mais nous l’avons aussi mis à l’épreuve sur des verres de lait ou des bols de soupe renversés, sans oublier les consistances plus grasses comme de la sauce, entre autres.

    Roborock Dyad
    L’aspiration du Dyad est impressionnante | Source : Selectos

    De manière générale, l’aspiration du Dyad est plutôt impressionnante. Il est capable de capter des déchets de presque toutes tailles et les liquides simultanément. Le demi anneau bleu se colore effectivement en rouge lorsque la zone est un peu plus sale, ce qui permet d’insister sur certaines zones. Il est aussi efficace pour éliminer les traces séchées, comme des éclaboussures.

    Après le nettoyage, le sol est bien humide et sèche en à peine 5 à 10 minutes environ. Malheureusement, les traces de son passage sont visibles, surtout si vous avez nettoyé quelque chose de très sale. Dans ce cas, il sera souvent nécessaire d’effectuer un deuxième passage après avoir procédé au nettoyage des rouleaux.

    Roborock Dyad
    Après le nettoyage, le sol est bien humide et sèche en à peine 5 à 10 minutes | Source : Selectos

    Pour pallier ce problème, il serait certainement plus utile d’utiliser du détergent, mais la notice déconseille fortement d’utiliser tout autre produit nettoyant que ceux de la marque… sans préciser où se fournir le-dit détergent.

    Le mode “Séchage des sols” est quant à lui assez utile pour éponger le sol de la salle de bain, mais nous avons finalement trouvé assez contraignant de déplacer l’aspirateur jusqu’à cette pièce, ce qui déséquilibre le rapport avantage/inconvénient de cet appareil.

    Roborock Dyad
    Le mode “Séchage des sols” est assez utile pour éponger le sol de la salle de bain | Source : Selectos

    En résumé, le Dyad nous a surtout été utile dans la cuisine et la salle à manger.

    En ce qui concerne le nettoyage des réservoirs, il faut bien reconnaître que Roborock a bien conçu son appareil puisque nous été agréablement surpris de constater qu’il séparait les liquides des solides (la coquille du reste de l’œuf, par exemple) grâce à une sorte de filtre, afin de faciliter la vidange.

    Rendu sonore de l’aspirateur :

     

    Enfin, le niveau sonore reste raisonnable pour une utilisation de courte durée, puisqu’il tourne aux alentours des 75 dB. Le nettoyage automatique peut monter, lui, jusqu’à 85 dB, mais ne dure heureusement que peu de temps.

    Autonomie

    8

    L’autonomie annoncée est de 35 minutes, ce qui est équivalent au Dreame H11 Max.

    Roborock Dyad
    L’autonomie annoncée est de 35 minutes | Source : Selectos

    Si l’on compare cette donnée à celle des aspirateurs balais ou robots, on se situe dans une moyenne basse. Ce type d’appareil n’a cependant pas la même utilité d’après nous, et n’a donc pas besoin d’une batterie beaucoup plus endurante.

    La recharge complète prend, quant à elle, un peu moins de 4 heures.

    Conclusion

    8/10

    Le Roborock Dyad est sans aucun doute un appareil de bonne qualité qui pourrait se rendre très utile dans votre nettoyage quotidien, à condition de pouvoir employer du détergent.

    Son format et son poids ne permettent cependant pas de l’utiliser partout, donc son achat se justifie plus pour les grands espaces de plein pied, d’après nous.

    POINTS POSITIFS
    • Bonnes performances de lavage
    • Peu d’efforts à fournir grâce à la tête autotractée
    • Efficacité des 3 rouleaux
    • Réservoirs distincts eau propre/sale faciles à manipuler
    • Grand écran avec informations précises
    • Système d’autonettoyage
    POINTS NÉGATIFS
    • Laisse des traces sur le sol
    • Lourd donc difficile à déplacer d’une pièce à une autre
    Où acheter au meilleur prix ?
    399.00 € sur Amazon

     

    Laisser un commentaire