Test du Ultenic T10 : Un bon robot malgré quelques imprécisions

8/10

Note de la rédaction

Où acheter au meilleur prix ?
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
POINTS POSITIFS
  • Bonne cartographie avec suivi de trajectoire en direct
  • Bonne gestion des obstacles
  • Station de vidange automatique
  • Application simple à utiliser
  • Très bonne autonomie
  • Trajectoire en Y lors du lavage à l’eau efficace
  • Nombreux accessoires fournis
  • Présence d’une télécommande
POINTS NÉGATIFS
  • Collecteur 2-en-1 petit, non hermétique et peu pratique
  • Petites imprécisions dans la navigation
  • Pertes fréquentes de réseau avec l’application
  • Enregistrement d’une seule carte et peu personnalisable
  • Augmentation de puissance automatique sur tapis peu fiable
  • Débit d’eau un peu trop généreux en intensité 3 et 4

Sommaire

    Ultenic T10
    Source : Selectos

    Design

    8

    Avec sa forme ronde et son look blanc brillant, le T10 n’offre pas de grande surprise d’un point de vue esthétique, mais reste un appareil plaisant et bien conçu. Deux boutons physiques (marche/arrêt et retour à la base) s’illuminent de différentes couleurs (bleu, vert, jaune, rouge) en fonction de l’état de l’appareil et/ou de sa batterie.

    Ultenic T10
    Le T10 n’offre pas de grande surprise esthétique, mais reste plaisant et bien conçu | Source : Selectos

    Le module laser surmonte l’appareil en son centre, amenant sa hauteur à 10 cm. Le robot ne sera donc pas toujours capable de passer sous les meubles bas. D’autres capteurs viennent également se positionner sur les côtés et l’avant du pare-chocs.

    Sur le dessous, nous observons une brosse de 17,5 cm de long, des roues crantées et une brossette rotative, toutes dans un format plutôt habituel.

    Le collecteur à poussières (280 ml) se positionne sur le côté du robot et a la particularité d’être 2-en-1 puisqu’il accueille également l’eau pour la serpillière (300 ml) dans un deuxième compartiment. Le mop vient d’ailleurs se fixer en-dessous, pas aussi facilement que nous l’aurions espéré.

    Ultenic T10
    Le collecteur à poussières se positionne sur le côté du robot et a la particularité d’être 2-en-1 | Source : Selectos

    Nous avons déjà rencontré ce type de réservoir auparavant et celui du T10 ne déroge pas à la règle en se montrant peu pratique, à la fois à vider de sa poussière et à remplir d’eau. Par ailleurs, il faut rapidement vider cette deuxième partie lorsque le mop n’est pas utilisé, car un manque d’étanchéité a été à l’origine de plusieurs fuites d’eau durant nos tests.

    La petite capacité de la partie réservée à la poussière est, quant à elle, heureusement compensée par la présence d’une fonction de vidange automatique dans la station de recharge. Cette dernière est, de ce fait, assez imposante, avec des dimensions de 28 x 36 x 20 cm. Un petit écran permet de visualiser l’état de la charge et d’identifier un éventuel problème d’installation ou de ventilateur.

    Ultenic T10
    Un petit écran permet de visualiser l’état de la charge sur la station | Source : Selectos

    La capacité du sac à poussières qui l’équipe n’est pas mentionnée clairement par la marque, mais celle-ci annonce une tranquillité de 60 jours avant de devoir le changer. Trois sacs sont par ailleurs fournis à l’achat (dont un est déjà dans la station).

    Ultenic T10
    Trois sacs sont fournis à l’achat | Source : Selectos

    Parmi les autres accessoires fournis, la surprise vient de la télécommande (avec ses piles) que nous avons trouvée assez complète que pour être intéressante pour se passer du smartphone. En plus d’une navigation manuelle et des habituels boutons de mise en marche, arrêt et retour à la base, on a la possibilité de régler la puissance d’aspiration ou de lancer le mode lavage.

    Ultenic T10
    Les différents accessoires fournis | Source : Selectos

    Nous disposons, en plus, dès l’achat, d’une brossette rotative, d’un mop et d’un filtre de rechange, ainsi que d’un petit outil de nettoyage des brosses.

    Fonctionnalités

    7

    L’application Ultenic est facile à prendre en main car simple dans ses propositions. Néanmoins, ce peut être un avantage face aux applications qui cumulent tellement de fonctionnalités que l’on a du mal à s’y retrouver.

    Sur l’écran d’accueil, on peut visualiser en temps réel la carte en cours d’utilisation et la trajectoire du robot. Le bandeau supérieur identifie clairement le niveau de batterie restant, le temps et la surface de nettoyage.

    Ultenic T10
    L’application Ultenic est facile à prendre en main car simple dans ses propositions | Source : Selectos

    Dans la partie inférieure, on identifie très facilement le bouton de retour à la base et celui de mise en marche de l’appareil. Juste au-dessus, un bandeau déroulant permet de choisir entre un lavage complet, par pièce ou par zone.

    On retrouve sur le côté gauche l’activation manuelle de la vidange automatique, et sur le côté droit une icône ornée d’un ventilateur et d’une goutte, pour régler le niveau de puissance d’une part (3 intensités et la possibilité de désactiver l’aspiration) et le débit d’eau d’autre part (4 intensités).

    Ultenic T10
    Captures d’écran de l’application | Source : Selectos

    Enfin, juste au-dessus, vient l’icône permettant de personnaliser la carte. À ce niveau, nous avons été déçus de constater qu’une seule carte pouvait être enregistrée sur l’application, contrairement à ce qui était annoncé par la marque. Il n’est pas non plus possible de nommer les pièces, mais simplement de les diviser ou de les fusionner. Heureusement, le mode “Zone interdite” est, lui, accessible.

    Soulignons également que de fréquentes erreurs de réseau ont perturbé nos consultations de carte pendant qu’une tâche était en cours. Néanmoins, Ultenic en informe directement les utilisateurs et semble tenter de résoudre le problème.

    Ultenic T10
    La programmation du nettoyage nous a donné du fil à retordre | Source : Selectos

    Pour accéder aux paramètres du robot, c’est en haut à droite de l’écran que ça se passe. Ici aussi, la clarté est de mise. La programmation du nettoyage nous a néanmoins donné du fil à retordre, étant donné que l’application ne semble pas être réglée sur le même fuseau horaire que nous. Le robot s’est donc plusieurs fois mis en marche à une heure non désirée.

    Nous avons trouvé le journal de nettoyage plutôt complet puisqu’il permet de visualiser à chaque fois la carte correspondante à la tâche réalisée. Le constat est aussi positif sur la configuration de vidange, que l’on peut choisir d’effectuer après 1, 2 ou 3 nettoyages ou uniquement de manière manuelle.

    Ultenic T10
    Le Dossier des consommables permet garder un œil sur l’état des pièces détachées | Source : Selectos

    Vient enfin le traditionnel “Dossier des consommables”, que nous apprécions pour garder un œil sur l’état des pièces détachées.

    Comme nous le disions, si cette offre peut sembler limitée dans cette gamme de prix, on peut aussi y voir l’avantage de ne pas se retrouver perdu parmi une variété de fonctionnalités parfois inutiles. Pour notre part, le seul regret concerne le manque de possibilités dans la gestion des cartes.

    Performances

    7

    En ce qui concerne la navigation, Ultenic vante sa technologie LDS 8.0 et un “balayage omnidirectionnel à 360 degrés”. En version simplifiée, le T10 utilise des capteurs lasers pour optimiser sa trajectoire, comme plusieurs de ses concurrents.

    Ultenic T10
    Ultenic vante sa technologie LDS 8.0 et un “balayage omnidirectionnel à 360 degrés” | Source : Selectos

    Dans la pratique, la navigation est effectivement assez bonne, bien qu’un peu imprécise. Il arrive que les intersections entre 2 zones de nettoyage soient moins bien couvertes par le robot, comme nous le montre d’ailleurs la carte. Par contre, il identifie plutôt bien les obstacles, qu’il contourne alors d’assez près.

    Par ailleurs, il faut bien dire qu’il n’a pas froid aux yeux puisqu’il n’hésite pas à grimper sur des paliers de plus d’1 cm, au risque d’y rester parfois coincé.

    Ultenic T10
    Il n’hésite pas à grimper sur des paliers de plus d’1 cm, au risque d’y rester parfois coincé | Source : Selectos

    En ce qui concerne les performances d’aspiration, nous avons procédé à nos tests habituels en utilisant différentes tailles de déchets (sel, lentilles et grains de café) sur des sols variés (carrelage, parquet, moquette et tapis à poils courts).

    À puissance moyenne sur carrelage, l’aspiration est correcte tant que la pièce n’est pas particulièrement sale. Si c’est le cas, la puissance maximale est clairement nécessaire, car même elle ne vient pas à bout de tous les déchets répandus sur le sol. Même s’il reste un tout petit peu de sel et de lentilles sur le sol, les résultats sont malgré tout satisfaisants dans l’ensemble.

    Ultenic T10
    La puissance maximale est clairement nécessaire pour aspirer en profondeur | Source : Selectos

    Sur tapis et moquette, les résultats sont d’ailleurs sensiblement les mêmes. Par contre, la fonctionnalité de détection automatique laisse franchement à désirer : elle met parfois plus de 5 secondes à s’enclencher et a tendance à se désactiver alors que le robot est toujours sur le tapis. Seules certaines zones de ce dernier ont donc la chance de bénéficier d’un ajout de puissance.

    Ultenic T10
    Lors du nettoyage à l’eau, l’appareil effectue un mouvement de va-et-vient en forme de Y tous les 30 cm | Source : Selectos

    Contre toute attente, c’est le nettoyage à l’eau qui nous a vraiment surpris avec le T10. En effet, l’appareil effectue un mouvement de va-et-vient en forme de Y tous les 30 cm environ, tentant par là d’effectuer un frottement plus efficace sur les taches récalcitrantes. Dans la pratique, nous avons effectivement constaté de meilleures performances de nettoyage, ce qui n’est pas négligeable face à la concurrence.

    Ultenic T10
    Captures d’écran de l’application | Source : Selectos

    Soulignons simplement qu’il vaut mieux, à notre avis, se contenter du débit d’eau le plus faible. Les niveaux supérieurs se sont montrés trop généreux à notre goût, laissant un sol détrempé et de nombreuses traces après séchage.

    En termes de bruit, on peut dire que le niveau sonore du T10 reste dans la moyenne avec des mesures de 58 à 65 dB selon la puissance utilisée. La vidange automatique fait quant à elle grimper les décibels jusqu’à 76, mesure qui reste, elle aussi, dans la moyenne acceptable.

    Rendu sonore lors de l’aspiration :

     

    Rendu sonore de la vidange automatique :

     

    Autonomie

    9

    À l’instar de Neabot, Ultenic manque de précision dans ses fiches produits puisque nous ne disposons d’aucune donnée chiffrée en ce qui concerne l’autonomie du T10. Nous avons donc dû procéder à une évaluation manuelle de ce paramètre lors de nos tests.

    Ultenic T10
    La batterie est toujours annoncée à 88% après 30 minutes de nettoyage | Source : Selectos

    Et il faut bien lui reconnaître une endurance record, étant donné que la batterie est toujours annoncée à 88% après 30 minutes de nettoyage ! Cette donnée apparaît d’ailleurs en temps réel sur l’application, ce qui permet une évaluation très précise de ce qu’il peut encore réaliser comme tâches.

    Cette autonomie, couplée à une vidange automatique, est l’assurance d’une tranquillité d’esprit pendant plusieurs jours, puisqu’il n’est du coup pas nécessaire d’intervenir sur l’aspirateur (à l’exception d’un éventuel problème de navigation).

    Conclusion

    8/10

    Finalement, le T10 de Ultenic se montre tout à fait convaincant dans sa gamme de prix, grâce à une application facile à prendre en main, des performances d’aspiration tout à fait dans la moyenne et une autonomie que l’on évalue comme étant très bonne.

    Il ne lui manque qu’un peu plus de précision dans sa navigation et dans la gestion des cartes pour que l’on soit pleinement satisfaits.

    POINTS POSITIFS
    • Bonne cartographie avec suivi de trajectoire en direct
    • Bonne gestion des obstacles
    • Station de vidange automatique
    • Application simple à utiliser
    • Très bonne autonomie
    • Trajectoire en Y lors du lavage à l’eau efficace
    • Nombreux accessoires fournis
    • Présence d’une télécommande
    POINTS NÉGATIFS
    • Collecteur 2-en-1 petit, non hermétique et peu pratique
    • Petites imprécisions dans la navigation
    • Pertes fréquentes de réseau avec l’application
    • Enregistrement d’une seule carte et peu personnalisable
    • Augmentation de puissance automatique sur tapis peu fiable
    • Débit d’eau un peu trop généreux en intensité 3 et 4
    Où acheter au meilleur prix ?
    Voir le prix sur Amazon

     

    Les Meilleurs Robots Aspirateurs Laveurs de Sol du moment

    Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
    Dreame Z10 ProDreame F9Ecovacs Deebot N8 PlusRoidmi Eve Plus
    Dreame Bot Z10 ProDreame F9Ecovacs Deebot N8 Pro PlusRoidmi Eve Plus
    Équipé d’un système de navigation laser LIDAR et d’une station de vidange automatique, ce robot offre de bonnes performances d’aspiration et une cartographie précise de son environnement.Contrairement à beaucoup de ses concurrents d’entrée de gamme, le F9 embarque une lentille optique dans son système de navigation qui lui permet de naviguer intelligemment et de bien gérer les obstacles dans la pièce.Avec son efficace gestion des obstacles, ses fonctionnalités complètes et ses bonnes performances d’aspiration, il ne manque qu’un petit perfectionnement de l’autonomie pour permettre à ce robot de se rapprocher d’un sans-faute.Cet aspirateur se démarque principalement grâce à ses excellentes performances d’aspiration. Par ailleurs, sa station de vidange automatique embarque une fonction de désinfection totalement inédite.
    Voir le prix sur Amazon 209.90 € sur Amazon 189.00 € sur Electro-depot 220.11 € sur Cdiscount 699.00 € sur Amazon 464.37 € sur La-redoute 523.99 € sur Fnac 523.99 € sur Darty 523.99 € sur Boulanger
    Voir plus d'offres
    453.90 € sur Amazon 359.00 € sur Cdiscount

     

    Laisser un commentaire