Gros électroménager

Les 5 (vrais) Meilleurs Purificateurs d’Air 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 21 janvier 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai effectué ma sélection des meilleurs purificateurs d’air parmi les modèles actuellement disponibles sur le marché européen.

Selon moi, le meilleure d’entre tous reste le Dyson Pure Cool Link Tower. Mais si vous n’avez pas les moyens d’investir dans un tel petit bijou, le meilleur rapport qualité/prix se situe plus probablement du côté du Levoit LV-H132.

Je vous invite néanmoins à lire mon guide d’achat en fin d’article, afin de déterminer quel purificateur d’air conviendra le mieux à vos besoins personnels.

Meilleur pas cher
Levoit LV-H132 Purificateur d'Air avec Véritable HEPA et Filtre à Charbon, 3 Etapes de Filtration (Jusqu’à 99.97%), Eloignez Pollen, Batterie, et Poils, Anti-Tabac, 3 Vitesse de Réglage avec Veilleuse
Meilleur milieu de gamme
Levoit LV-PUR131 Air Purifier avec filtre HEPA combiné et filtre à charbon actif Filtre 3 niveaux de qualité d'air Capteur de sommeil automatique Minuterie Idéal pour les animaux domestiques allergiques fumeurs
Meilleur haut de gamme
Dyson Nouveau Pure Cool - Purificateur et Ventilateur Connecté - format tour blanc
Levoit LV-H132
Levoit LV-PUR131
Dyson Pure Cool Link Tower
89,99 EUR
142,99 EUR
395,33 EUR
Meilleur pas cher
Levoit LV-H132 Purificateur d'Air avec Véritable HEPA et Filtre à Charbon, 3 Etapes de Filtration (Jusqu’à 99.97%), Eloignez Pollen, Batterie, et Poils, Anti-Tabac, 3 Vitesse de Réglage avec Veilleuse
Levoit LV-H132
89,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
Levoit LV-PUR131 Air Purifier avec filtre HEPA combiné et filtre à charbon actif Filtre 3 niveaux de qualité d'air Capteur de sommeil automatique Minuterie Idéal pour les animaux domestiques allergiques fumeurs
Levoit LV-PUR131
142,99 EUR
Meilleur haut de gamme
Dyson Nouveau Pure Cool - Purificateur et Ventilateur Connecté - format tour blanc
Dyson Pure Cool Link Tower
395,33 EUR

Les meilleurs purificateurs d’air pas chers

Il est possible de dégoter sur le marché des purificateurs à prix abordable très fonctionnels.

Ce sont des purificateurs d’air destinés aux petits espaces mais ils exécutent à merveille la fonction de base recherchée dans ce type d’appareil : débarrasser l’air des polluants et allergènes aéroportés.

Levoit LV-H132 : le meilleur pas cher

Levoit LV-H132

Prix
89,99 EUR
Avantages
Compacité
Design
3 niveaux de filtrage
Inconvénients
Ne couvre qu’une petite surface

Ce purificateur d’air fait partie de mes premiers choix pour deux raisons évidentes : son très beau design et son petit prix.

Compact, moderne et élégant, avec une petite lumière bleue sur le dessus, ce purificateur d’air allie parfaitement simplicité et modernité.

Le Levoit LV-H132 est vraiment petit, puisqu’il mesure seulement 32 cm de haut, pour un diamètre de 20 cm environ, et qu’il ne pèse pas plus de 3 kilos. Vous pourrez le placer partout, tant que c’est à plus de 50 cm d’un obstacle (afin qu’il reste efficace) : sur une table, un bureau ou même derrière un canapé si jamais il ne vous plaisait pas (après tout, tous les goûts sont dans la nature…).

Sa facilité de transport constitue d’ailleur le meilleur atout de ce purificateur d’air. Les personnes avec des problèmes respiratoires pourront sans problème l’emmener avec elles en voyage, pour l’utiliser dans leur chambre d’hôtel, par exemple.

Le panneau de contrôle se trouve au-dessus de l’appareil, ce qui le rend donc facilement accessible. Il n’est par ailleurs composé que de 4 boutons intuitifs, qui rendent son utilisation vraiment simple : un pour mettre l’appareil sous tension, le deuxième pour régler la vitesse du ventilateur (3 vitesses sont proposées), le troisième pour réinitialiser le capteur de filtre sale et le dernier pour régler l’intensité de la lumière bleue (sympa, pour faire office de veilleuse).

Ce petit appareil dispose d’un système de filtration True HEPA, permettant l’élimination d’impuretés de taille microscopique (0,3 microns). À cela s’ajoute un filtrage au carbone, qui permet de capter les mauvaises odeurs. C’est donc un 2-en-1 très efficace.

L’air passe ainsi tout d’abord par le préfiltre, qui attrape les particules faciles à éliminer comme la poussière ou les poils d’animaux. Ensuite, il passe par le filtre HEPA, qui se charge à son tour de le débarrasser de plus de 99% des particules les plus fines et les plus nuisibles (pollen, acariens, spores, etc.). Enfin, l’air passe par le charbon activé, chargé de le débarrasser des mauvaises odeurs (très pratique si vous avez à la maison un fumeur, des animaux, ou un cuisinier qui a la main légère sur l’ail).

Entre le pré-filtrage, le filtre HEPA et le filtre au carbone, ce petit purificateur vous garantit donc un air frais en toutes circonstances… Enfin, si vous procédez à un entretien correct, bien sûr. ET comme il ne dispose pas de filtres lavants, il faudra prévoir de changer les 3 filtres ensemble, au bout d’une durée de 6 à 9 mois environ (selon l’environnement). Le capteur de filtre sale vous informe du moment où procéder à ce changement.

Notez qu’il vous est toujours possible de prolonger un tout petit peu la durée de vie de ces filtres en passant de temps à autre un rapide coup d’aspirateur. Mais il ne faut surtout pas mettre les filtres en contact avec l’eau.

Par contre, évidemment, la surface couverte par le Levoit LV-H132 n’est pas très grande : il peut traiter l’air d’une surface jusqu’à 20 m², mais opère le plus efficacement sur le 8 premiers mètres carré. C’est évidemment le prix à payer pour un appareil si compact et bon marché.

Son indice CADR (je vous invite à consulter mon guide d’achat à ce sujet) annonce une efficacité de purification d’environ 68m³ d’air par heure, malgré sa petite taille. Vu le prix et la qualité de filtrage qu’il propose, si vous optez pour ce purificateur d’air, je vous conseillerais d’en acheter deux ou plus pour couvrir plus d’espace.

Au niveau sonore, sa compacité constitue évidemment un avantage, et il ne dépasse pas les 50 dB. Vous êtes sûr de ne pas l’entendre !

Côté énergétique, avec une consommation de 28W, il se situe plutôt dans une moyenne basse.

En bref, si vous recherchez un purificateur apte à couvrir une petite zone, discret, silencieux, peu énergivore, mais efficace, le Levoit LV-H132 est pour vous !

Pro Breeze 5 en 1 : le couteau-suisse des purificateurs bon marché

Pro Breeze 5 en 1

Prix
Dès 34,99 EUR
Avantages
5 niveaux de filtrage
Débit d’air impressionnant
Minuterie très pratique
Inconvénients
Un peu plus encombrant, bruyant et énergivore que le Levoit

Je vous propose à présent un modèle de la marque Pro Breeze, très renommée pour ses déshumidificateurs.

Cette fois, c’est un appareil un peu moins compact (32,5 cm de large, 17 de profondeur et 54 de haut) et un peu moins design (c’est , en gros, une grosse boîte blanche), mais il est très efficace au vu de son prix. Il reste par ailleurs assez facilement transportable, puisqu’il ne pèse que 4,5 kg.

À nouveau, le panneau de contrôle se trouve sur le haut de l’appareil, et comporte cette fois 5 boutons tactiles : celui de mise sous tension, celui de réglage de la vitesse du ventilateur (3 vitesses), celui d’activation du générateur d’ions négatifs (j’y revien plus loin), celui du timer (pour l’éteindre ou l’allumer automatiquement au bout de 1,2 ou 4 heures), et celui d’activation du mode nuit (pour le faire tourner au ralenti et silencieusement pendant votre sommeil).

Ce qui m’a surprise dans le Pro Breeze, c’est le nombre de filtres qu’il embarque : outre le préfiltre, il se munit d’un filtre HEPA, d’un filtre au carbone (donc comme le Levoit), mais également d’un filtre catalyseur à froid, qui permettrait, en position finale, d’éliminer toute impureté restante, et d’un système de générateur d’ions négatifs, qui permet à ces derniers de s’attacher aux ions positifs indésirables dans l’air et de les faire tomber.

Il est assez rare de trouver autant de types de filtres disponibles à un tel prix. Et le tout semble efficace, puisque le CADR affiche un taux de purification d’environ 218 m³/h, et assure une efficacité sur une zone jusqu’à 45 m². Dans les faits, cette surface est sans doute surévaluée, mais il est certain qu’elle est plus important qu’avec le Levoit LV-H132.

Sa consommation, évidemment, s’en ressent face au Levoit : on part cette fois sur 45 watts. Cela reste néanmoins raisonnable.

Le filtre est assuré pour environ 5000 heures d’utilisation, au bout desquelles le bouton de veille se met à clignoter. Bien entendu, encore une fois, je vous invite à effectuer un décrassage régulier via l’aspirateur, pour prolonger la durée de vie, d’autant plus que les filtres de remplacement ne sont pas donnés

Niveau sonore, je n’ai pas réussi à trouver de test avec enregistrement du nombre de décibels, mais les avis utilisateurs sont unanimes : il est plutôt silencieux, et l’est en tout cas en mode nuit.

Au final, il s’agit d’un purificateur d’air embarquant un nombre impressionnant de technologies pour un prix qui reste très petit. Certes il est un peu moins compact et élégant que le Levoit, mais il a le gros avantage de pouvoir être utilisé sur une plus grande surface.

Les meilleurs purificateurs d’air de milieu de gamme

Dans cette section, la barre des 100€ étant dépassée, je me suis efforcée de me concentrer uniquement sur des modèles offrant une meilleure rentabilité et/ou une qualité matérielle qui assure leur durabilité.

Levoit LV-PUR131 : le meilleur milieu de gamme

Levoit LV-PUR131

Prix
142,99 EUR
Avantages
Capteur intelligen
Mode automatique
Design travaillé
Inconvénients
Je n’en vois pas actuellement

Je vous avoue que j’ai un peu hésité en hissant ce purificateur d’air à la première place de ma sélection milieu de gamme, en ce que, comparé aux autres modèles que je vous présente dans ce comparatif, il est récent sur le marché (printemps 2018) et que donc, le recul sur son utilisation est moindre. Les avis utilisateurs semblent néanmoins unanimes jusqu’à présent, et j’ai donc décidé de faire confiance à la fiabilité de Levoit sur le long terme.

Voici donc le deuxième purificateur Levoit de ma sélection, et il est, comparé au modèle précédent, bien moins compact (42 cm de large, 24,5 cm de profondeur, et 52 cm de haut). Néanmoins, même si on en vient à un format plus classique, je trouve son design à nouveau très soignée, avec ses angles arrondis et sa bande tactile noire du plus bel effet.

À nouveau, c’est un purificateur présentant 3 niveaux de filtrage, via le préfiltre, le filtre HEPA et le filtre au carbone. Cette fois, il embarque un CADR affichant un taux de purification de 230 m³/h, soit le plus puissant jusqu’à présent. L’espace couvert, lui, est de 30m², ce qui vous autorise déjà à l’utiliser dans de grandes pièces, comme un salon ou une cuisine/salle à manger.

4 vitesses peuvent être choisies selon vos besoins. Mais, ce que j’apprécie sur ce purificateur, c’est qu’il est doté d’un capteur intelligent qui non seulement vous informe sur la qualité de l’air environnant, mais également adapte la vitesse de ventilation en fonction pour une efficacité plus grande et surtout un gain de temps si vous le mettez en mode Automatique.

Sa minuterie, elle, autorise une planification jusqu’à une durée de 12 heures, si vous souhaitez le couper ou le relancer à un moment précis. Mais si vous laissez le mode Automatique, une fois la qualité d’air optimale atteinte, il se met en mode veille, avec une vitesse de ventilation très basse.

Et malgré ses capacités, le Levoit LV-PUR131 est très peu énergivore : 40W ! Mais ce n’est pas fini : il est également extrêmement silencieux (bon, la marque annonce 20 dB mais c’est tellement minime qu’il est difficile de mesurer si ce taux est exact). Je peux néanmoins vous garantir que vous ne l’entendrez pas.

Question entretien, le filtre est à changer tous les 6 mois environ. Sachant que le prix du filtre de remplacement est loin d’être le plus cher du marché, c’est plutôt rentable.

Au final, même si on manque encore un tout petit peu de recul sur ce purificateur, il est très certainement très prometteur. Et comme Levoit s’est démarqué dans le domaine, il est fort à parier que ce modèle en particulier bénéficie d’une excellente durée de vie lui aussi.

Honeywell HPA100WE : la qualité Honeywell à prix abordable

Honeywell HPA100WE

Prix
140,40 EUR
Avantages
Filtre HEPA de grande qualité
Efficacité énergétique
5 ans de garantie
Inconvénients
Filtres coûteux

Honeywell est très probablement l’une des marques les plus reconnues en matière de ventilateurs et de purificateurs d’air aussi bien sur le marché français qu’Outre-Atlantique.

J’ai sélectionné pour vous le modèle HPA100WE, l’un des modèles intermédiaires de la série des HPA, réputés pour la qualité de leur filtre HEPA anti-allergènes. L’autre point commun entre les appareils de cette série est leur design en forme de tour avec une grille à l’avant et un panneau de contrôle sur le dessus de l’appareil.

C’est d’ailleurs la première chose qui attire l’œil avec ce purificateur d’air. Plutôt élégant avec sa couleur blanche, le HPA100WE fait plutôt joli et offre une petite touche d’originalité à la pièce où il est installé.

Faisant partie des purificateurs d’air les plus compacts et les plus légers jamais conçus par Honeywell, il mesure à peine 39 cm de haut et ne pèse que 3,6 kilos. Il est donc presque aussi facilement transportable que le Levoit LV-H132.

Le HPA100WE offre un simple système de filtrage à deux étapes : un pré-filtrage au charbon activé qui absorbe les grosses particules et élimine les odeurs, fumées et composés organiques volatiles (COV), puis le filtrage True HEPA destiné à éliminer presque 100% des allergènes.

Si vous êtes allergique au pollen ou à la poussière mais n’avez pas de problème avec les odeurs domestiques, le filtre à charbon ne vous sera pas indispensable, si ce n’est pour pré-filtrer les grosses particules qui risquent de boucher le filtre HEPA. D’ailleurs, pour une utilisation optimale, je vous conseille de changer le préfiltre tous les 3 mois et le filtre HEPA une fois par an. Mais bien entendu, l’appareil est doté d’un capteur intelligent qui vous indique quand ce changement devient nécessaire.

C’est à ce niveau que je relève un point négatif : le changement de filtre intervient donc relativement souvent. Et vu le prix du préfiltre et des filtres HEPA de rechange, cela peut vite constituer un gros budget.

4 modes sont proposés, à nouveau réglables via le haut de l’appareil : le mode Général (pour une utilisation quotidienne), le mode Allergène (qui optimise l’élimination des allergènes à la saison des rhumes de foin), le mode Germe (à utiliser en hiver quand arrivent le virus de la grippe et autres joyeusetés), et le mode Turbo (pour un nettoyage intensif de l’air et une élimination rapide des odeurs).

En fait, il ne s’agit évidemment que de régler la vitesse du ventilateur : il tourne de manière plus rapide en modes Allergène et Turbo et moins rapide en mode Germe.

Son CADR affiche un taux de purification d’environ 170 m³/h, ce qui est un peu moindre que le Levoit concurrent, et la surface optimale de couverture n’est évaluée qu’à 15 m². C’est un peu décevant au vu de la couverture des deux modèles précédents.

Il fonctionne néanmoins à merveille dans des pièces de taille modeste et la circulation de l’air tout le long du processus de purification s’effectue sans problème. D’ailleurs, le ventilateur intégré dans le purificateur offre une sensation de fraîcheur en tournant, ce qui peut être positif en été !

Niveau consommation énergétique, le Honeywell HPA100WE s’en sort plutôt bien. Certifié Energy Star, il fonctionne efficacement sans avoir besoin de beaucoup d’énergie : 50W seulement avec le mode Turbo à fond !

L’autre fonctionnalité intéressante du Honeywell HPA100WE est son système de minuteur intelligent qui permet d’éteindre automatiquement le purificateur d’air après un certain temps. Vous avez le choix entre 2, 4 ou 8 heures de cycle et le purificateur d’air s’éteint automatiquement une fois cette durée passée.

Enfin, le petit plus est que cet appareil est assorti d’une garantie constructeur de 5 ans, ce qui est plutôt intéressant (et cela montre également que Honeywell a vraiment confiance dans ses produits)

Au final, je vous avoue que ce purificateur a principalement intégré ma sélection en raison de la renommée de la marque. Pour un prix un peu moindre mais une efficacité et une couverture plus élevée, le Pro Breeze se révèle sans doute plus intéressant. Vous avez néanmoins, avec le Honeywell HPA 100WE un purificateur efficace, et que vous êtes certain(e) de voir durer dans le temps.

Les meilleurs purificateurs d’air hauts de gamme

Cette catégorie regroupe les meilleurs purificateurs d’air du marché, ceux qui couvrent le plus d’espace, sont les plus performants et surtout ceux qui offrent les meilleures fonctionnalités. Si vous êtes prêt à mettre le prix, optez pour l’un des deux appareils que je propose ici, vous ne le regretterez pas !

Dyson Pure Cool Link Tower : le meilleur haut de gamme

Dyson Pure Cool Link Tower

Prix
395,33 EUR
Avantages
Design original
Filtre HEPA 360°
Sert aussi de ventilateur
Inconvénients
Prix élevé

S’il y a bien une marque qui a bâti sa renommée sur un mélange réussi entre design original et produit de qualité, c’est Dyson. Et même dans le secteur des purificateurs d’air (qui n’est pas des plus glamours) il ne fait pas exception.

Avec son produit 2 en 1 – le Dyson Pure Cool Link Tower fait à la fois purificateur et ventilateur – il propose effectivement un design hors du commun.

Il s’agit d’une tour ovale installée sur une base cylindrique faisant office de purificateur d’air, en ce qu’elle renferme un filtre HEPA à aspiration 360°. Peu importe son orientation, la filtration sera efficace (99,95% selon le constructeur) ! Il mesure 1,28 mètre de haut mais est assez fin et léger (3,7 kg), ce qui le rend aisément transportable.

Par contre, ne vous fiez pas à son aspect métallisé : son revêtement est fait en plastique, ce qui le rend si léger. Il n’empêche que celui-ci est de bonne facture, donc ce n’est pas dérangeant.

À première vue, on peut s’étonner de la simplicité de l’appareil : un seul bouton est présent. C’est parce que toutes les commande, de la mise sous tension au réglage de la vitesse du ventilateur en passant par la minuterie et les différents mode se font, selon votre préférence, via une application mobile (compatible Android et iOs) ou via la télécommande fournie. Côté pratique, cette dernière s’accroche magnétiquement sur le haut de l’appareil, ce qui vous permet de ne pas constamment l’égarer (on a déjà fort à faire avec cette fichue télécommande de la télévision qui disparaît sans cesse, n’est-ce pas ?).

Le filtre HEPA 360° à l’intérieur du cylindre s’accompagne d’une fine couche de charbon activé qui lui permet de capturer les odeurs. C’est sur ce point que le Dyson pèche, car, avec une couche aussi fine, il contient moins de charbon activé qu’un filtre à carbone standard, ce qui diminue son efficacité. Néanmoins, côté pratique – et économique – il n’est nécessaire de changer le filtre qu’une fois par an à raison d’une utilisation moyenne de 12 heures par jour. Autant vous dire que c’est un appareil conçu pour durer dans le temps !

Sinon, de même qu’il aspire à 360°, il relâche un air frais sur toute la surface de la pièce, pour peu que vous activiez le mode oscillation de l’appareil. Il n’y a alors plus qu’à choisir parmi les 10 vitesses de ventilation proposées. Il est (vraiment) efficace sur une surface jusqu’à 30 m².

Évidemment (c’est le moindre, vu son prix), il est doté d’un système intelligent, et, si vous le lancez en mode automatique, il ajuste sa vitesse en fonction du niveau de qualité de l’aire.

Niveau sonore, il n’est pas le plus silencieux du marché, puisqu’il peut monter jusqu’à 63 dB. Cela concerne néanmoins l’utilisation à plein régime et, à basse vitesse (jusqu’au niveau 7 selon les utilisateurs), vous ne l’entendrez pas !

Enfin, l’efficacité énergétique du Dyson Pure Cool Link. Celle-ci est estimée à moins de 0,5 watts en veille, à 5W quand le ventilateur tourne au niveau le plus bas et à 40 W quand l’appareil tourne à fond.

Je terminerai juste en évoquant brièvement l’application, qui permet donc de contrôler l’appareil, en gérant les niveaux de vitesse, en programmant les heures d’allumage et d’extinction, en  réglant la sensibilité des capteurs et la qualité d’air souhaitée en mode automatique. C’est une application simple d’utilisation et efficace, mais elle nécessite une connexion Internet.

Au final, c’est ici un appareil design et (redoutablement) efficace, simple d’utilisation et au fonctionnement intuitif. Sa qualité de construction et son efficacité en font, selon moi, le meilleur appareil du marché. Reste à savoir si le prix élevé est mérité.

Philips AC3256/10 :  une perle du géant des appareils électroniques

Philips AC325610

Prix
459,00 EUR
Avantages
Solide et sobre
Filtre très performant
Mode automatique astucieux
Inconvénients
Prix élevé
Appareil imposant

Parmi les purificateurs proposés par Philips, le AC3256/10 est spécifiquement conçu pour les personnes sujettes au rhume des foins, aux crises d’asthmes et autres complications respiratoires.

Son design est très travaillé, avec ses formes tout en rondeurs et sa console supérieure tactile noire. Il est également le plus lourd de ma sélection, avec pas moins de 10 kg. Ses dimensions (avec une hauteur de 80 cm) me font un peu penser à un panier à linge. Heureusement, il dispose d’une poignée intégrée, ce qui le rend tout de même aisément transportable d’une pièce à l’autre (bon, je ne dis pas que vous l’emporterez en voyage celui-là…)

Petite fantaisie de ce modèle : la lumière led qui s’illumine en rouge, bleu ou violet selon la qualité de l’air ambiant. Comme avec ses TV, Philips aime jouer avec les effets lumineux.

Sous son aspect épuré, le AC3256/10 embarque une des technologies de filtration et de purification d’air les plus avancées du moment : le système VitaShield. Selon les spécialistes, cette technologie intelligente de purification d’air permet d’éradiquer efficacement 99.7% des particules et allergènes aéroportées et 99.99% des bactéries et même des virus de type H1N1. Bref, c’est du lourd ! Pour la comparaison, la technologie Philips VitaShield filtre des particules allant jusqu’à 0.02 microns contre les 0.3 microns absorbés par les purificateurs d’air classiques.

On retrouve ici trois niveaux de filtration : le préfiltre, un filtre à carbone et enfin un filtre HEPA – dit nanoprotect – ultra épais. C’est ce dernier qui permet au Philips AC3256/10 d’assurer sa fonction de purification hautement plus efficace que la moyenne des appareils du marché, particulièrement contre les allergènes.

Son CADR affiche une capacité de 367m³/h, lui permettant d’opérer sur une large surface de plus de 76m². C’est certainement là ce qui explique son prix plus élevé comparé aux autres purificateurs d’air du marché.

Par contre, cette performance à un coût : jusqu’à 68 dB et 60 W de consommation si vous mettez la vitesse maximale (il y en a 5). À contrario, à basse vitesse, il ne consomme que 11 W pour 32 dB. La pièce sera alors aussi silencieuse qu’une bibliothèque !

Niveau mise en marche, c’est simple comme bonjour. Le AC3256/19 est l’un des purificateurs d’air les plus faciles d’utilisation car il comporte plusieurs modes automatiques qui fonctionnent sans que vous n’ayez besoin de faire quoi que ce soit d’autre. 6 boutons sont présents : l’un pour la mise sous tension, le deuxième qui sert de verrouillage de sécurité pour les enfants, le troisième pour régler l’intensité du Led, le quatrième pour la vitesse du ventilateur, le cinquième pour le minuteur (1h, 4h et 8h) et le dernier pour réinitialiser le détecteur de filtre sale. Bien entendu, il se dote également d’un système de capteur intelligent capable d’estimer le niveau de polluants PM2.5 et de le traiter de façon adéquate avant de se mettre en position économe lorsque celui-ci est normal.

Au final, le prix élevé de cet appareil se justifie très probablement au vu de ses performances et des petites sympathies technologiques qu’il embarque (notamment son mode de relance automatique après une coupure de courant). Si vous avez une grande surface à traiter et le portefeuille qui va avec, c’est un investissement sûr !

Honeywell HPA300 : puissant… mais pas très “connecté”

Honeywell HPA300

Prix
505,03 EUR
Avantages
Beau design
Le plus efficace du marché
Large couverture
garantie 5 ans
Inconvénients
Aucune option de connectivité
Pas de capteur intelligent

Je vous parlais un peu plus haut de la qualité Honeywell, qui m’avait poussée à intégrer le HPA100WE à ma sélection bien que, sur le papier, ce ne soit pas le plus puissant des purificateurs. Imaginez maintenant un purificateur qui allie grande puissance et qualité Honeywell. C’est ce que je vous propose avec le HPA300, qui fait fureur Outre-Atlantique.

Côté design, on retrouve la même forme de tour grillagée mais, cette fois, en noir, ce qui est, selon moi, du plus bel effet. Avec ses dimensions (environ 56 x 33 cm de surface, pour 60 cm de haut), il se glisse relativement facilement dans tout style d’intérieur.

Niveau efficacité, rien à redire. Avec le même système de filtre que le HPA100WE, il se montre redoutablement performant, puisqu’il affiche le plus grand taux de purification du marché : 99,97%. Il affiche ainsi un CADR de 320 m³/h environ, pour renouveler complètement l’air d’une pièce jusqu’à 43 m² jusqu’à 5 fois par heure ! Vous pouvez l’utilisez sur une surface plus grande, mais il se montrera alors un peu moins efficace.

Il propose trois niveaux de filtration, pour une sonorité maximale de 63 dB (ce qui est moindre, donc, que le Philips). Par contre, il est plus énergivore, puisqu’un pic à 123 W a pu être enregistré à pleine puissance !

Il dispose d’un indicateur de filtre sale, mais en moyenne vous devez penser à changer le préfiltre tous les trois mois, et le filtre HEPA une fois par an seulement. Le minuteur, lui, vous permet de programmer une durée de 2,4 ou 8 heures.

Par contre, deux gros manques sont à déplorer pour un appareil à ce niveau de prix : il n’embarque aucun système de capteur intelligent ni aucun mode automatique. Pas non plus de télécommande ou d’application de gestion à distance.

La seule chose sur laquelle il se concentre, c’est la qualité matérielle et la qualité de la purification (c’est le principal après tout), et Honeywell offre à nouveau une garantie de 5 ans, preuve de la confiance qu’elle a dans son produit.

En bref, si vous optez pour ce purificateur, vous êtes certains d’obtenir un air sain efficacement et rapidement, et vous obtiendrez un appareil garanti pour durer. Par contre, son manque d’options peut vous laisser un petit goût amer au vu de son prix.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre purificateur d’air ?

Nous passons beaucoup de temps à nous inquiéter à propos de la qualité de l’air à l’extérieur, mais nous devrions aussi nous intéresser aux polluants qui circulent à l’intérieur de notre lieu de vie.

En faisant des recherches pour ce comparatif, j’ai découvert que l’air qu’on respire à la maison peut parfois être chargé de particules tout aussi nuisibles que ce qu’il y a à l’extérieur : germes, acariens, grains de poussière, poils d’animaux et même COV (Composants organiques volatiles) issus des produits de nettoyage qu’on utilise,… Bref, la liste est étonnamment longue. D’où l’importance d’acquérir un purificateur d’air pour garder le contrôle sur la qualité de l’air qu’on respire à la maison.

Pourquoi acheter un purificateur d’air ? Avis d'un expert
« Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur de votre logement n’est pas plus sain que l’air extérieur : il est même huit fois plus pollué ! Peintures, meubles, produits d’entretien, fumée de cigarettes, bougies parfumées…, dégagent des composés organiques volatiles (COV) invisibles à l’œil nu et dangereux pour la santé. Investir dans un purificateur d’air, c’est s’assurer de respirer un air plus pur : les différentes typologies de filtres incluses dans l’appareil vont permettre de capter les grosses poussières et les poils d’animaux (pré-filtre), les micro-particules (filtre HEPA), les odeurs (filtre à charbon actif), mais aussi de dégager des ions négatifs dans l’air (fonction ionisation négative). Recommandé pour les personnes asthmatiques, allergiques ou ayant des problèmes respiratoires, les purificateurs d’air trouvent tout autant leur place à domicile que dans les bureaux, pour le bien air chez soi et le bien-être de tous ! »

L’équipe Air&me,
Spécialiste du traitement de l’air intérieur


Cela est d’autant plus important si un membre de votre famille ou vous-même souffrez d’allergies, d’asthme ou d’autres problèmes respiratoires. Dans ce cas, un purificateur d’air est indispensable.

Mais comment faire le tri parmi les appareils disponibles sur le marché ?

Le type de filtre

C’est la première chose à regarder avant même de choisir votre purificateur d’air : le système par lequel l’appareil va nettoyer l’air à l’intérieur de votre maison.

La meilleure façon de trouver le bon système de filtrage d’air serait de maîtriser les principales caractéristiques de chaque type de filtre qui existe sur le marché. Il en existe 4 principaux : HEPA, à charbon ou carbone activé, à lumière UV et filtre ionique.

Le filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air)

C’est le plus connu et le plus efficace de tous, puisque c’est le filtre qui fait la force des meilleurs purificateurs d’air du marché.

Littéralement, c’est un système de filtration des particules d’air à haute efficacité. Il consiste en un papier filtre très dense qui filtre la plupart des polluants aéroportés, dont les plus nuisibles.

Plusieurs produits utilisent l’acronyme HEPA, mais ce sont ceux qui sont certifiés True HEPA (véritable HEPA) qui sont les plus fiables. Un filtre True HEPA permettrait d’éliminer jusqu’à 99.97% des particules microscopiques avec une taille aussi petite que 0.3 microns : le pollen, les spores, les acariens, les grains de poussière, la squame animale, les champignons microscopiques, les poils et cheveux et les fumées visibles. Tous ces résidus nuisibles sont attrapés et stockés de manière à ne plus être relâchés dans l’air.

L’inconvénient principal de ce filtre est que, pour rester efficace, il doit être régulièrement changé. Cela ne serait pas si dommageable si les HEPA n’étaient pas parmi les filtres les plus chers du marché !

Il faut par ailleurs savoir que ce type de filtre n’a aucune action contre les odeurs et les émanations chimiques.

Enfin, il a souvent besoin que le purificateur tourne à fond pour aspirer l’air pollué, ce qui peut engendrer une nuisance sonore parmi certains appareils.

Le filtrage ionique

Ce système n’est pas à proprement parler un filtre à air mais il est destiné à faire la même chose que ceux-ci, c’est à dire débarrasser l’air des impuretés et polluants. C’est une technologie de filtrage par l’émission d’un nuage d’ions chargés dans l’air : ceux-ci se fixent sur les particules aéroportées, qui tombent alors sur le sol (il est alors intéressant d’avoir un purificateur disposant d’un plateau destiné à récolter les particules tombées).

Son premier avantage est qu’il peut éliminer des petites particules allant jusqu’à 0.01 microns. Mais encore, le filtre ionique supprime la poussière, les spores et champignons, les composants organiques volatiles (COV), et même certaines bactéries et virus. Enfin, il ne requiert presque aucun entretien.

Par contre, si le purificateur est dépourvu de plateau, les particules restent sur le sol. Un nettoyage régulier est donc vivement conseillé.

Enfin, les purificateurs d’air avec ce système de filtrage ne sont pas recommandés aux personnes asthmatiques, car le générateur d’ions relâche des résidus d’ozone dans l’air, qui sont considérés comme irritants pour les poumons.

Le filtrage au carbone ou charbon activé

C’est un système qui utilise une forme spéciale de charbon activé, qui consiste en réalité en plusieurs millions de petites pores absorbants qui aspirent alors les fumées, gaz et odeurs. Il élimine ainsi les fumées chimiques et odeurs de gaz, les odeurs dégagées par les animaux, la fumée de cigarette, les odeurs de peinture et de produits ménagers.

Le filtre à charbon activé ne s’utilise donc jamais tout seul, car sa fonction première n’est pas d’éliminer les particules nocives pour la santé mais plutôt de débarrasser l’air de celles qui dégagent de mauvaises odeurs. C’est ce type de filtre qui fait que la maison sente le frais et le propre.

Le filtrage à lumière Ultra Violet (UV)

Contrairement aux trois types de filtres mentionnés auparavant, ce filtrage n’est pas un filtre à proprement parler. C’est une technologie qui émet une lumière invisible qui s’attaque aux polluants en utilisant la bande UV-C du rayon ultra-violet.

Ce système est entièrement sans danger pour l’homme et ne cause pratiquement pas d’effets négatifs sur la santé. Son principal objectif est de tuer les bactéries et virus pour laisser l’environnement propre et stérile.

Les polluants éliminés par le filtre à lumière UV sont donc les germes, bactéries et virus. La lumière UV a l’avantage de durer des milliers d’heures et ne nécessite que très rarement un remplacement.

Mais son inconvénient est qu’il ne tue que les virus, bactéries et germes, et rien d’autre. Pour les spores et allergènes, il faut l’utiliser en conjonction avec un filtre HEPA ou ionique.

Le pré-filtrage de l’air

Le pré-filtrage permet de dégager les larges particules dans l’air avant de passer celui-ci à travers le filtre (HEPA ou autre) proprement dit. En effet, si ce dernier était en contact permanent avec ces grosses particules, le purificateur ne serait pas aussi efficace, et en tout cas il serait bien moins durable.

Le pré-filtre est souvent composé de nylon tissé ou de mousse. La plupart d’entre eux sont lavables à volonté.

Les indices ACH et CADR

Le ACH

Le coefficient ACH (Air Changes Per Hour) indique le nombre de changements d’air effectués par le purificateur d’air toutes les heures ( le nombre de fois en une heure où l’appareil échange l’air pollué d’une pièce en air frais et propre). C’est ce chiffre qui détermine l’efficacité de votre appareil.

Généralement, les appareils indiqueront un ACH de 4x, 5x, 6x etc.  Plus ce nombre est élevé, plus le purificateur d’air est performant.

Le CADR

Le CADR (Clean Air Delivery Rate), quant à lui, indique le taux de production d’air propre de l’appareil.

C’est une représentation numérique de l’efficacité à laquelle le purificateur élimine les fumées de cigarette, la poussière et le pollen. Plus ce chiffre est élevé, plus le purificateur d’air est efficace.  

Vous aurez besoin de ce coefficient CADR pour comparer deux purificateurs d’air qui couvrent la même taille de surface en mètres carré. Vous choisirez alors celui qui indique le chiffre le plus élevé.

Malheureusement, tous les purificateurs d’air ne donnent pas cette information sur leur emballage…

Les critères à observer

Pour choisir le parfait purificateur d’air, les experts conseillent d’opter pour celui qui nettoiera l’air de votre intérieur rapidement, efficacement et avec le moins de bruit possible.

Le niveau de bruit

Le bruit est évidemment un critère important à prendre en compte, notamment si votre purificateur est destiné à un environnement professionnel ou à un usage nocturne.

En règle générale, les purificateurs d’air avec filtre HEPA et carbone ont toujours un ventilateur pour accumuler l’air à purifier, ce qui fait qu’ils sont souvent plus bruyants à plein régime. Certains se munissent cependant d’un mode nuit ou mode silencieux, durant lequel le ventilateur tourne moins vite, ce qui cause moins de nuisances sonores.

Les coûts de maintenance

Le second point à considérer : le coût de maintenance du purificateur d’air, ou plus clairement la fréquence de changement des filtres et le prix de ceux-ci. Les appareils avec filtre HEPA et charbon activé nécessitent une routine de changement de filtre à respecter scrupuleusement, si vous voulez un purificateur d’air qui dure.

C’est plutôt normal vu que ces filtres capturent des particules qui risquent à la longue de les boucher et de les empêcher de faire correctement leur travail de purification. Regardez donc bien les recommandations du constructeur et évaluez le prix que ça va vous coûter à chaque changement de filtre.  

La consommation d’électricité

L’efficacité énergétique d’un purificateur d’air est mesurée en fonction du nombre de watts qu’il utilise. Généralement, vous avez le choix entre des appareils qui ne consomment pas plus de 50 watts et d’autres qui peuvent utiliser jusqu’à 200 watts quand ils tournent à fond.

À vous de voir la durée pendant laquelle vous voulez utiliser votre purificateur d’air : les pics dans votre facture d’électricité en dépendront.

Notez que si le nombre de watts consommés par le purificateur d’air n’est pas mentionné par le constructeur, il suffit juste de multiplier l’ampérage par le voltage et vous avez votre information.

L’application dédiée

Certains purificateurs d’air fonctionnent avec une application smartphone / tablette dédiée qui vous donne accès à de nombreuses données plus ou moins intéressantes pendant la phase de nettoyage de l’air. Certaines applications peuvent même choisir le type de polluants à éliminer et donnent une indication de la qualité de l’air en temps réel.

Cette fonctionnalité, cependant, est généralement réservée aux appareils haut de gamme.

Laisser un commentaire

>