Petit électro

Les 5 (vraies) Meilleures Machines à Pâtes 2019 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 5 meilleures machines à pâtes parmi plus d’une vingtaine d’appareils disponibles pour le moment.

Mon modèle préféré est la Marcato Atlas 150, un excellent modèle manuel qui peut s’équiper d’un moteur : l’idéal pour préparer d’authentiques pâtes fraîches ! Pour les personnes pressées (et celles qui n’aiment pas passer du temps en cuisine), la Philips HR2334 est sans conteste la machine idéale.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à choisir le modèle qu’il vous faut et pour préparer votre toute première fournée de pâtes fraîches.

Meilleur pas cher
Sailnovo Machine à Pâte Fraiche 3 En 1 En Acier Inoxydable Coupe Lasagnes, Spaghettis, Tagliatelles
Meilleur milieu de gamme
Marcato Atlas 150 Machine à Pâtes Argent
Meilleur haut de gamme
Philips Viva Collection HR2334/12 machine à pâtes et raviolis Machine électrique pour la pâte
Sailnovo
Marcato Atlas 150
Philips HR2334/12
29,99 €
53,70 €
109,24 €
Meilleur pas cher
Sailnovo Machine à Pâte Fraiche 3 En 1 En Acier Inoxydable Coupe Lasagnes, Spaghettis, Tagliatelles
Sailnovo
29,99 €
Meilleur milieu de gamme
Marcato Atlas 150 Machine à Pâtes Argent
Marcato Atlas 150
53,70 €
Meilleur haut de gamme
Philips Viva Collection HR2334/12 machine à pâtes et raviolis Machine électrique pour la pâte
Philips HR2334/12
109,24 €

Les meilleures machines à pâtes pas chères

Les machines à pâtes d’entrée de gamme sont le plus souvent réalisée en inox. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les inox ne se valent pas !

Prudence, aussi, avec la poignée de la manivelle, qui doit être bien solide elle aussi ! S’il faut donc faire preuve de discernement, il est possible de dénicher de très bons modèles pour moins de 40 €, à l’image de la Sailnovo.

Sailnovo : la meilleure pas chère

sailnovo

Prix
29,99 €
Avantages
Prix abordable
Robuste
Assez polyvalente
Inconvénients
Manuelle

Sailnovo offre une gamme de produits pour le moins variée, puisque cela va des accessoires pour la voiture aux sacs à dos en passant par les talkies walkies ou… les couveuses à œufs !

A priori, le catalogue semble improbable et on pourrait s’attendre à une qualité très médiocre. Faux ! En tout cas, cette étonnante machine à pâtes fait très bien son job.

Cette machine est réalisée en acier inoxydable de bonne qualité. Elle est assez compacte (20 x 13 x 12 cm) et elle est dotée d’une poignée antidérapante qui a l’air assez solide.

En dépit de son prix mini, la Sailnovo semble donc assez robuste pour durer plusieurs années.

La machine est équipée d’un étau et d’une fondation antidérapante, ce qui vous assure une bonne stabilité lors de l’utilisation. La Sailnovo vous propose 2 largeurs et 6 positions, pour réaliser différents types de pâtes, d’épaisseur variée.

Petit plus appréciable : cette machine à pâtes est livrée avec une notice très bien illustrée, parfaite pour les débutants.

Les lames de coupes sont de bonne facture et elles coupent parfaitement. La machine est simple à assembler : une fois fixée avec l’étau, il vous suffit d’insérer la manivelle dans le rouleau pour pouvoir réaliser des pâtes fraîches.

Ce modèle est assez polyvalent, puisqu’il vous permet de préparer une bonne variété de pâtes : lasagnes, fettucine, vermicelli ou même ravioles… Après utilisation, la machine est tout aussi simple à démonter et à nettoyer.

La machine à pâtes Sailnovo est étonnamment robuste et performante pour son petit prix. C’est bien sûr un excellent choix si vous souhaitez pouvoir déguster des pâtes fraîches.

C’est aussi le modèle tout indiqué pour les fans de DIY : la Sailnovo trouvera tout à fait sa place sur le plan de travail des personnes qui travaillent régulièrement la pâte polymère.

Les meilleures machines à pâtes de milieu de gamme

Les machines à pâte de milieu de gamme sont conçues dans des matériaux de pointe : acier ou aluminium. Plus lourdes, plus stables, elles sont aussi souvent plus ergonomiques que les modèles d’entrée de gamme.

Elles peuvent souvent s’équiper d’accessoires variés – rouleaux de coupe ou même moteur – qui les rendent à la fois performantes et ultra-fonctionnelles.

Marcato Atlas 150 : la meilleure de milieu de gamme

mercato 150

Prix
53,70 €
Avantages
Design élégant
Matériaux d'excellente qualité, jolies finitions
Peut s'équiper de nombreux accessoires
Inconvénients
Budget supplémentaire à prévoir pour le moteur et les accessoires

Lorsqu’il est question de pâtes fraîches, on pense naturellement à l’Italie. Et l’un des spécialistes en ce domaine se trouve effectivement de l’autre côté des Alpes.

Marcato signe une gamme de machines à pâtes et d’accessoires assez complète. Parmi ses créations, l’Atlas 150 : une machine élégante, fiable et polyvalente, qui se décline dans une jolie palette de coloris.
Première remarque : l’Atlas 150 est une machine à pâte manuelle, mais elle peut s’équiper d’un moteur, vendu séparément. Marcato propose par ailleurs de nombreux autres accessoires : séchoir, emporte-pièces, accessoires pour raviolis etc.

L’Atlas 150 sera donc parfaitement adaptée aux amateurs de pâtes fraîches les plus exigeants, qui aiment varier les plaisirs !

Telle qu’elle, l’Atlas 150 offre déjà de très belles performances. Avec une largeur de pâte de 15 cm, elle vous offre 10 positions pour gérer l’épaisseur de la pâte (de 0,6 mm à 4,8 mm) et elle dispose d’accessoires pour réaliser tagliolini et fettucine.

Si l’Atlas 150 est un parfait exemple du savoir-faire italien en matière de machines à pâtes, elle s’accompagne d’une notice en français, un petit plus bien pratique pour la prendre en main.

Avec son bel aspect chromé, elle offre un design classique et élégant. Si vous êtes sensible à l’aspect déco, vous pouvez opter pour une version colorée (noire, framboise ou bleue, entre autres). Attention au budget : le prix de ses variantes est un peu plus élevé. Les finitions sont aussi extrêmement soignées.

Surtout, chaque pièce est conçue dans des matériaux de très belle qualité. Fabriquée en aluminium, l’Atlas 150 est donc clairement pensée pour durer !

L’utilisation de la machine est simple. L’Atlas 150 peut être posée ou fixée sur le plan de travail. Après avoir utilisé les rouleaux lisses pour travailler la pâte et obtenir l’épaisseur souhaitée, vous n’avez plus qu’à choisir votre rouleau de coupe et insérer la manivelle.

À noter que la manivelle est assez ergonomique et facile à tourner.

Le groupe de coupe de la machine s’installe et se retire facilement. Le nettoyage se fait assez simplement, sans eau, à l’aide d’un pinceau et d’un bâtonnet en bois.

Les peignes amovibles facilitent plutôt bien cette étape. En revanche, les rouleaux ne se démontent pas.

Élégante et robuste, l’Atlas 150 peut s’équiper d’une jolie variété d’accessoires. Même dans sa version basique, elle offre un remarquable rapport qualité/prix.

Cette machine à pâtes est idéale pour les amateurs de cuisine maison qui souhaitent pouvoir préparer des pâtes fraîches variées, sans se lancer dans un gros investissement.

HomeStart : un très bon basique

homestart

Prix
Actuellement indisponible
Avantages
Matériaux de qualité
Design élégant
Assez polyvalente
Inconvénients
Manuelle

HomeStart est une marque connue pour concevoir des produits de très bonne qualité pour un tarif raisonnable. Cette machine à pâtes ne fait pas exception à la règle.

Robuste, esthétique et assez compacte, elle offre un excellent rapport qualité/prix.

Cette machine à pâte affiche un design classique mais agréable : son bel aspect chromé lui donne une allure très élégante. Elle est par ailleurs équipée d’engrenages en acier trempé et cémenté.

Cela en fait une machine extrêmement robuste et performante, faite pour durer. La HomeStart pèse aussi son poids (2,8 kg), ce qui contribue à assurer sa stabilité.

Elle peut être simplement posée sur le plan de travail, ou fixée avec son étau. Elle n’en demeure pas moins assez compacte : 20 x 21 x 15,5 cm environ.

La HomeStart dispose de 9 positions pour gérer l’épaisseur de la pâte de 0.3mm 2.5mm et les lames sont de très bonne qualité. Il est donc possible de réaliser une large variété de pâtes fraîches : nouilles, spaghetti, fettucine etc.

Elle est simple et assez agréable à utiliser, d’autant que sa manivelle est assez ergonomique. Il est donc assez facile de préparer une grande quantité de pâtes. Après utilisation, la machine se nettoie assez bien, mais attention : pas de nettoyage à l’eau !
Si la HomeStart est assez basique, c’est aussi une machine de très bonne qualité. Et pour ne rien gâcher, elle a belle allure et elle se fondra parfaitement dans la déco de toutes les cuisines, rustique ou design.

Robuste et ergonomique, elle se prête bien à un usage intensif. Ce modèle est tout à fait indiqué pour les amateurs de pâtes fraîches qui recherchent une machine fiable et performante.

Les meilleures machines à pâtes haut de gamme

Les machines à pâtes haut de gamme sont des modèles automatiques. Elles sont tout à fait indiquées si vous manquez de temps, de savoir-faire, ou tout simplement si vous appréciez de bien manger, mais pas tellement de passer du temps derrière les fourneaux.

Les modèles les plus sophistiqués prennent en charge non seulement le pétrissage et l’extraction de la pâte mais aussi le dosage des ingrédients.

Philips HR2334/12  : la meilleure haut de gamme

philips 2334

Prix
109,24 €
Avantages
Automatique
Réservoir généreux
Livré avec 4 disques de formes
Compatible lave-vaisselle
Livret de recettes
Compacte
Inconvénients
Épaisseur des pâte fixe

Philips a largement fait ses preuves dans le domaine du petit électro-ménager. La marque signe une belle ligne d’appareils haut de gamme.

Son catalogue propose différents modèles de machines à pâtes et d’accessoires, notamment la Viva Collection.

La Viva est une machine automatique, qui mélange et pétrit la pâte avant de l’extrader. Elle est assez polyvalente et en cas de panne d’inspiration, vous pouvez piocher de bonnes idées dans le livret de recettes qui l’accompagne.

Ce modèle s’accompagne par ailleurs de son bol gradué et de ses accessoires de nettoyage.

Avec son design épuré, la Viva est assez discrète. D’ailleurs, cette machine est assez compacte : 35 x 13,5 x 28,7 cm pour 4,7 kg.

Elle s’équipe aussi de compartiments d’un rangement intégré pour les disques de formes et le cordon d’alimentation. Compatible lave-vaisselle, la machine dispose d’un panneau de commande simple et offre une fonction verrouillage de sécurité.

L’utilisation de la Vista est très simple, puisqu’il suffit de verser les ingrédients dans le réservoir, plutôt généreux puisqu’il peut contenir jusqu’à 400 g de pâte. Fixez ensuite le disque de forme de votre choix : la machine se charge de tout.

Ce modèle est livré avec 4 disques de formes, qui permettent déjà de réaliser une grande variété de pâtes fraîches et des raviolis. Vous pouvez compléter ces accessoires en vous procurant un kit complémentaire.

La Vista présente l’avantage d’être rapide et efficace. Comptez 5 à 18 minutes de préparation, en fonction de la quantité de pâtes que vous souhaitez préparer.

Le tube de pétrissage performant permet d’obtenir une pâte parfaitement homogène. Il est vrai que l’appareil est un peu bruyant, mais le niveau reste assez raisonnable pour ce type d’appareil.

Les puristes regretteront peut-être que ce type de machine automatique n’ait pas forcément le charme des machines manuelles. Mais il faut admettre que la Vista est absolument parfaite si vous souhaitez profitez de pâtes fraîches et que vous n’avez pas vraiment le coup de main (ou l’envie !) pour les préparer vous-même.

Philips HR2358/12 : un modèle ultra-performant, mais onéreux !

philips 2358

Prix
246,93 €
Avantages
Automatique
Balance intégrée
Réservoir généreux
Inconvénients
Prix trop élevé
Gabarit imposant

La Philips HR2358/12 (ou Pastamaker) est une autre grande réussite du fabricant. Si elle est encore plus performante que sa petite sœur, la Vista, elle est aussi plus encombrante.

Et en dépit de ses qualités, son tarif n’est pas tout à fait justifié.

Tout comme la Vista, la Pastamaker vous épargne tout effort puisqu’il suffit de verser les ingrédients dans son réservoir pour qu’elle les mélange, pétrit et réalise les pâtes votre choix. Ce modèle automatique propose même une fonction supplémentaire : la pesée automatique.

Il suffit de verser la farine pour que la machine calcule automatiquement la quantité de liquide (œuf, huile et eau) à ajouter.

Cette machine dispose d’un réservoir de grande capacité (500 gr). À l’usage, la machine se révèle assez peu bruyante comparée aux modèles équivalents.

En revanche, elle est très rapide : comptez 10 mn pour 300 gr de pâtes. D’ailleurs, la pâte réalisée est parfaitement homogène, que vous utilisiez une recette classique, sans gluten ou à base de farine complète.

Si cette machine est très performante, elle est aussi assez imposante : 34,3 x 21,5 x 31,5 cm pour près de 7 kg. Cela tient à sa puissance : la Philips HR2358/12 peut exercer 725 kg de pression lors de l’extraction.

Il est donc plus facile de la laisser en permanence sur le plan de travail plutôt que de la ranger dans un placard. Heureusement, l’appareil affiche un design assez passe-partout.

Le bac de rangement ne permet pas de stocker tous les accessoires. Il faut dire que la machine est livrée avec pas moins de 8 disques de formes.

La Philips HR2358/12 est sans conteste une machine à pâte ultra-performante, d’autant qu’elle est livrée avec de nombreux accessoires. Elle est aussi efficace pour préparer des pâtes traditionnelles que des nouilles asiatiques.

Cela vaut donc la peine de lui faire un peu de place dans la cuisine. Si elle est capable de faire absolument tout le travail – du dosage des ingrédients à l’extraction de la pâte – elle demeure quand même assez chère.

Bien que ce soit un appareil haut de gamme, ce tarif n’est pas tout à fait justifié.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre machine à pâtes ?

Comment choisir votre machine à pâtes

Aucune pâte industrielle ne saurait égaler le goût des pâtes fraîches maison ! Il existe d’ailleurs des dizaines de recettes : il est possible d’utiliser non seulement différentes farines, mais aussi d’ajouter du jus de légumes frais, pour varier les plaisirs à l’infini.

Et pour ne rien gâcher, les pâtes maison sont aussi beaucoup plus saines ! Bref : la machine à pâtes est un véritable « must have » dans une cuisine… à condition de bien la choisir.

À quoi sert une machine à pâtes ?

À préparer des pâtes fraîches, évidemment. Mais pas seulement !

La machine à pâte peut se révéler très utile pour vos pâtisseries. La machine à pâte manuelle est par ailleurs une indispensable dans l’atelier des artistes qui manipulent la pâte Fimo (ou pâte polymère), en particulier pour façonner des bijoux.

Avant de choisir votre machine à pâtes, il est donc important de commencer par faire le point sur vos besoins et sur l’utilisation que vous allez en faire.

Machine à pâtes manuelle ou automatique

Les particularités des modèles manuels

Les machines à pâtes manuelles permettent de préparer des recettes à l’ancienne. Elles se fixent généralement sur le plan de travail et fonctionnent à l’aide d’une manivelle.

Après avoir pétri la pâte, il faut la travailler afin de lui donner l’épaisseur adéquate. Pour cela, on la passe à plusieurs reprises entre deux rouleaux lisse.

Après quoi, il faut user de lames pour découper la pâte et obtenir ainsi vermicelles, lasagnes, spaghetti etc. L’usage d’une machine manuelle implique donc d’avoir un bon coup de main pour préparer la pâte, et de pouvoir passer du temps derrière les fourneaux.

Les particularités des modèles automatiques

Les machines automatiques présentent l’avantage de tout faire elles-mêmes, ce qui représente un gain de temps considérable. Elles sont souvent un peu plus rigides, puisque contrairement aux machines manuelles, l’épaisseur de la pâte est le plus souvent préprogrammée et impossible à modifier.

Les machines automatiques sont souvent moins maniables que les machines manuelles. Il est donc préférable de leur trouver une place sur le plan de travail plutôt que de les sortir et de les ranger à chaque utilisation.

Les machines mixtes

Les puristes peuvent opter pour un modèle hybride : une machine manuelle pouvant être équipée d’un moteur. Cela permet de combiner une pâte réalisée à la main et une extraction rapide.

Le budget

Le prix de la machine à pâtes varie suivant le type de machine – manuelle ou automatique – et des matériaux qui la composent.

Les machines manuelles

Elles peuvent être en inox, en acier ou en aluminium. Les modèles d’entrée de gamme en inox sont assez fragiles.

Les modèles en acier ou en aluminium vous garantissent en revanche une excellente durée de vie. Généralement, elles ne se nettoient pas à l’eau : vérifiez donc systématiquement les informations figurant sur la notice technique. La fourchette varie de 20 à 70 €.

Les machines automatiques

Les machines automatiques sont pour la plupart en plastique. Leurs éléments amovibles peuvent être compatible avec le lave-vaisselle. Leur durée de vie est variable en fonction de la qualité du moteur, principalement.

Les prix varient de 100 à 200 € en moyenne.

Les accessoires

Manuelle ou automatique, une machine à pâte s’équipe de différents accessoires, qui permettent de varier le type de pâtes fraîches que vous préparez. Certains modèles sont livrés avec des éléments de base permettant de réaliser les pâtes les plus courantes : spaghetti, fettucine, raviolis.

Idéalement, la machine à pâte doit aussi être livrée avec ses accessoires de nettoyage. Pour les machines automatiques, privilégiez systématiquement un modèle proposant une notice en français (ou au moins dans une langue que vous maîtrisez !), car la prise en main peut être délicate.

La plupart des fabricants proposent des accessoires supplémentaires, que vous pouvez acheter individuellement. Pensez donc à vous renseigner sur la gamme disponible avant d’arrêter votre choix.

Pour les machines automatiques, privilégiez un modèle livré avec un bol gradué, qui vous permettra de remplir précisément et proprement le réservoir.

Le séchoir à pâtes est rarement fourni. Il vous faudra donc prévoir un achat indépendant ou adopter une astuce traditionnelle : faire sécher les pâtes sur le dossier d’une chaise en bois (soigneusement lavé au préalable, bien sûr !).

Les critères pour choisir une bonne machine à pâtes manuelle

Une machine à pâtes manuelle doit être robuste et stable. Les modèles les plus légers doivent donc être fixés sur le plan de travail à l’aide d’un étau.

La manivelle doit être ergonomique pour plus de confort. Vérifiez soigneusement la poignée. Privilégiez un modèle antidérapant solide. Intéressez-vous aux réglages proposés : vous devez pouvoir gérer l’épaisseur de la pâte aussi précisément que possible.

Enfin, assurez-vous que la machine soit facile à monter et à démonter : vous devez passer des rouleaux aux lames et pouvoir la nettoyer facilement.

Les critères pour choisir une bonne machine à pâtes automatique

Dans le cas particulier d’une machine automatique, apportez un soin particulier aux caractéristiques techniques. Misez de préférence sur un fabricant reconnu.

Vérifiez en premier lieu la pression exercée sur la pâte. Affinez votre choix en sélectionnant un modèle équipé d’un réservoir approprié.

Certains modèles offrent un grand réservoir : un excellent choix pour les familles nombreuses ou pour organiser des soirées pâtes conviviales. Enfin, intéressez-vous aux fonctions proposées : balance intégrée, programmes…

Comment préparer des pâtes maison ?

Il existe des dizaines (voire des centaines !) de recettes différentes. De nombreuses machines à pâtes automatiques sont d’ailleurs vendue avec un livret vous proposant plusieurs idées de préparations.

Si vous optez pour une machine manuelle et que vous débutez, vous pouvez expérimenter une recette de base simple : 100 g de farine de blé tendre (T45/T00) et un œuf par personne. Vous pouvez opter pour de nombreuses variantes sans œuf (blé dur et eau, par exemple) ou encore sans gluten.

Après avoir pétri la pâte à la main ou au robot, enveloppez-la dans un film alimentaire et laissez-la reposez (idéalement une nuit, au minimum 1h). Commencez systématiquement par utiliser le cran le plus large de la machine, et passez la pâte entre les rouleaux en la farinant bien. Resserrer d’un grand à chaque passage, jusqu’à obtention de l’épaisseur voulue.

Que vous choisissiez une machine automatique ou manuelle, n’hésitez pas à vous amusez avec des ingrédients naturels pour colorer vos pâtes. L’encre de sèche (noire) et le concentré de tomates (rouge) sont des classiques. Il y a de nombreuses autres options, comme la betterave (rose) ou encore le curcuma (jaune).

À propos de l'auteur

Gabrielle Mimran

Plume du web passionnée de déco, jardin, rénovation (bref : tout ce qui tourne autour de la maison !) et serial testeuse. Je vous livre mes impressions et mes derniers coups de coeur.

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Voici un exemple réel de solidité des accessoires de machines à pâtes.

    Je donne l’exemple de ma propre machine à pâtes Marcato Atlas 150 avec l’accessoire spaghetti. Déjà, ce sont de vrais spaghetti ronds de 2mm (et non carrés comme sur certains accessoires). Pour réaliser des spaghetti, il faut faire passer sa pâte (plutôt épaisse) entre deux axes aux découpes arrondis formant les spaghetti. Problème : les roues permettant de faire tourner ces deux axes sont simplement clipsées, sans soudures, après quelques réalisations, la manivelle tournera dans le vide et l’accessoire à spaghetti sera foutu ( pourquoi ne pas avoir créé chaque axe de découpe et sa roue d’entrainement en une seule pièce ? Réponse : Ce serait inusable ! ).

    Questions que l’on peut se poser : Les machines à pâtes sont-elles rentables ? Est-ce que tous les axes de cette machine sont programmés pour lâcher ? Les accessoires des autres fabricants ont ils les mêmes tares ? Réalise-t-on réellement les mêmes pâtes que celles du commerce ou les dimensions et les formes sont-elles farfelues (spaghetti carrés ou de 3mm de diamètre avant cuisson) ? …

    • Bonjour,

      Merci d’avoir partagé votre avis !
      La machine à pâtes Marcato Atlas 150 est un laminoir plutôt réservé à la pâte pour lasagne, aux tagliatelles, aux tagliolini, fettuccine,… Mais vous avez aussi des machines électriques plus appropriées pour obtenir des spaghettis.

      Question rentabilité, ça se discute, car l’utilisation d’une machine dépend de plusieurs facteurs, notamment de la fréquence d’utilisation. Vous n’obtiendrez évidemment pas les mêmes pâtes que dans le commerce, mais ça peut être un petit plus pour vos préparations maison. Pour une utilisation professionnelle, vous avez évidemment des machines plus performantes et durables, mais le prix est également plus élevé.

Laisser un commentaire

>