Petit électro

Les 6 (vrais) Meilleurs Robots Pâtissiers 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 14 janvier 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai effectué ma sélection des  6 meilleurs robots pâtissiers actuellement disponibles sur le marché européen.

À l’heure actuelle, c’est probablement le Kenwood kMix qui constitue le meilleur rapport qualité/prix, mais son concurrent un peu plus design, le KitchenAid 5K45SSE Series Classic remporte sans doute ma préférence.

Je vous ai préparé un guide d’achat en fin d’article. Je vous invite à le lire pour vous faire votre propre opinion avant d’opter pour l’achat d’un robot pâtissier.

Meilleur pas cher
Klarstein Bella Argentea 2G • Robot de Cuisine • mélangeur • pétrin • 1200 W • 5,2 l • 6 Vitesses • pétrin à planétaire • Bol en Verre • Fixation Rapide • fouets moulés • fouets à Neige • Argent
Meilleur milieu de gamme
Kenwood kMix - Robot de cuisine blanc
Meilleur haut de gamme
Kitchenaid 5KSM175PSECA Robot Patissier Artisan 300 W, Rot
Klarstein Bella Rossa 2G
Kenwood kMix
KitchenAid Artisan KSM175
84,99 EUR
Dès 249,00 EUR
504,90 EUR
Meilleur pas cher
Klarstein Bella Argentea 2G • Robot de Cuisine • mélangeur • pétrin • 1200 W • 5,2 l • 6 Vitesses • pétrin à planétaire • Bol en Verre • Fixation Rapide • fouets moulés • fouets à Neige • Argent
Klarstein Bella Rossa 2G
84,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
Kenwood kMix - Robot de cuisine blanc
Kenwood kMix
Dès 249,00 EUR
Meilleur haut de gamme
Kitchenaid 5KSM175PSECA Robot Patissier Artisan 300 W, Rot
KitchenAid Artisan KSM175
504,90 EUR

Les meilleurs robots pâtissiers pas chers

Dans cette section, je vous ai sélectionné des robots qui, malgré leur prix abordable, constituent de bons appareils. Certes ils sont basiques, mais ils sont fonctionnels et disposent d’une jeu d’accessoires assez complet que pour réaliser la grande majorité des pâtisseries.

Klarstein Bella Rossa 2G : le meilleur pas cher

Klarstein Bella Rossa 2G

Prix
84,99 EUR
Avantages
Prix abordable
Design rétro sympathique
Mouvement planétaire
6 vitesses
Inconvénients
Un peu bruyant
Aucun accessoire optionnel

Je commence ma sélection avec un appareil proposé par Klarstein, une marque allemande qui constitue un acteur majeur sur le marché de l’électroménager, et qui s’est particulièrement fait connaître grâce à ses robots de cuisine, parmi les plus accessibles du marché.

Le klarstein Bella Rossa a été l’un de leurs best-sellers, et il a fait l’objet d’un renouveau, que je vous propose aujourd’hui, le Bella Rossa 2G (comme 2ème génération).

Niveau poids et dimensions, il est comparable à son prédécesseur : 38 x 30 x 36 cm, il est assez compact, malgré le bol 5,2 litres qu’il embarque. Son poids, lui, est légèrement supérieur (environ 8,4 kg contre 8 précédemment).

Le design, lui, est toujours au rendez-vous, avec son revêtement plastique rouge brillant et son look un peu vintage, qui devrait lui permettre de se glisser à peu près dans n’importe quel type de cuisine. L’inspiration KitchenAid n’est pas loin…

C’est au niveau du bol que se situe le changement principal : le bol en inox de la version précédente a laissé ici place à un bol en verre. Klarstein déclare avoir ainsi répondu à une demande souvent adressée par les clients (même si, pour ma part, je préfère une version en inox). Par contre, l’ajout vraiment intéressant est celui d’une anse et d’un bec verseur, qui vous permettent donc de verser efficacement vos préparations liquides.

Le reste est assez similaire : avec une puissance de 1200 watts, il est assez puissant que pour la plupart des préparations culinaires. Il dispose de 6 vitesses, qui vous permettent donc une bonne capacité d’adaptation à votre préparation. À cela s’ajoute la fonction Pulse, qui vous permet de donner de brèves impulsions puissantes à votre appareil.

On retrouve avec plaisir, par ailleurs, le couvercle anti-projections, avec sa très pratique fenêtre d’ouverture, qui vous permet d’ajouter des ingrédients au fur et à mesure de votre préparation. Et si, vraiment, celle-ci n’était pas suffisante, sachez que vous pouvez facilement accéder à votre préparation grâce à la tête inclinable.

Toujours côté pratique, il est intéressant de noter que le Bella Rossa 2G dispose de 6 pieds ventouse, ce qui permet à l’appareil de rester stable même à plein régime.

À l’achat, ce robot est fourni avec un crochet à mélanger, un crochet à pétrir et des fouets à neige, ce qui devrait vous permettre de réaliser une grande variété de plats sucrés et salés. Par contre, le même défaut que le Bella Rossa premier du nom est à déplorer ici : aucun accessoire optionnel ne peut être acheté. Il faudra donc vous contenter de ceux initialement fournis. C’est dommage que, proposant une version améliorée de son best-seller, Klarstein n’ait pas pensé à résoudre ce souci. Mais bon, au vu de son petit prix, on ne va pas (trop) se plaindre.

Côté efficacité, il faut souligner que, grâce au fameux “mouvement planétaire” qu’imprime la tête du robot, vous êtes sûr(e) d’obtenir en toute circonstance une pâte homogène et bien travaillée, même si vous n’en effectuez qu’une petite quantité à la fois. En fait, le bol reste fixe, mais le batteur tourne dans un sens tout en fouettant et en tournant dans l’autre, ce qui permet de ramener la préparation bien au centre à chaque fois, et de ne laisser que très peu à gratter sur les bords.

L’entretien, lui, reste modérément aisé : le bol va au lave-vaisselle, mais il est conseillé de laver les autres ustensiles à la main.

Enfin, il est peut-être important de souligner que le mode d’emploi fourni n’existe qu’en anglais et en allemand. Il faudra vous armer d’un traducteur si vous ne connaissez aucune de ces deux langues. Heureusement, la prise en main de l’appareil est simple et intuitive.

Au final, il s’agit très certainement d’un petit robot pâtissier efficace, qui dispose d’un design agréable et des fonctionnalités de base nécessaire à la préparation de la plupart de vos recettes sucrées et salées. Son grand succès est bien entendu fortement lié à son petit prix, pour lequel la qualité, matérielle comme fonctionnelle, est largement au rendez-vous.

Bosch MUM54A00 : le robot pas cher au mouvement planétaire 3D

Bosch MUM54A00

Prix
126,98 EUR
Avantages
Prix abordable
7 vitesses
Mouvement planétaire 3D
Peut se hisser au statut de robot multifonction via achat d’accessoires
Inconvénients
Bruyant
Design fade

Bon, on ne va pas pas se mentir, si ce robot pâtissier proposé par Bosh s’est hissé dans ma sélection, ce n’est certainement pas grâce à son design. Avec son colori blanc et gris et sa forme sans caractère, il est un peu terne. Mais voyons le positif : il est passe-partout et ne fera tache dans aucune cuisine.

Et puis après tout, ce n’est pas le design qui compte le plus, mais la fonctionnalité. Et de ce point de vue, il est très performant.

Sa puissance est un peu moindre que le Klarstein, puisqu’il ne dispose “que” de 900 watts. Mais si vous lisez mon guide d’achat, vous verrez que c’est amplement suffisant pour la majorité des préparations. Son bac de 3,9 L est généralement suffisant, sauf si vous envisagez de préparer des pâtisseries pour tout le quartier (dans ce cas, je peux venir habiter près de chez vous ?) ou que vous disposez d’une grande famille.

Tous les accessoires, du bol au fouet, sont en acier inoxydable. C’est un très bon point pour l’entretien, puisque tout peut passer au lave-vaisselle. Il est fourni, à l’achat, avec un crochet à pétrin, un fouet mélangeur et un fouet batteur, mais il est possible, contrairement au Klarstein, de vous procurer d’autres ustensiles, comme un kit à râper les légumes, et de finir par utiliser cet appareil comme un vrai robot multifonction (n’hésitez pas à venir consulter notre comparatif dédié à ce sujet). Notez qu’une petite trousse de rangement pour les accessoires très pratique vous est également fournie (un must pour éviter d’éparpiller vos accessoires dans vos placards).

Il prend deux avantages sur le Klarstein : d’une part, il dispose d’une septième vitesse, ce qui vous permet d’être encore plus précis(e). D’autre part, il intègre cette fois le “mouvement planétaire 3D”. Kézako ? En fait, c’est encore plus efficace que le mouvement planétaire traditionnel : le batteur tourne sur lui-même et se dirige sur 3 axes pour se déplacer tout le long du bol. Ainsi, la préparation revient sans cesse vers le milieu du bol, et le mélange est des plus homogènes.

Il dispose par ailleurs d’un dispositif de sécurité qui constitue à la fois un avantage et un défaut : quand le bol est mal placé, l’appareil s’éteint automatiquement. C’est génial pour ne pas mettre de la pâte partout (quoique le couvercle anti-projection avec fenêtre d’ouverture fait déjà bien son job à ce niveau), mais des utilisateurs constatent, du coup, des arrêts intempestifs. Et en effet, comme il est très compact (28 x 27,1 x 28,2 cm) et, surtout, très léger (5,3 kg), le bol tend à se désolidariser assez vite sous les tremblements de l’appareil.

Enfin, son dernier défaut est probablement son volume sonore : le plastique, plus léger que celui du Klarstein, fait un peu effet de boîte de résonance. Impossible pour vous de préparer de la pâte à cookies sans en avertir les enfants !

Au final, il y a du bon et du moins bon dans ce robot pâtissier allemand : il permet de gagner en précision par rapport au Klarstein, mais propose des volumes de préparation moindres, et est un peu plus bruyant. Si son design ne vous rebute pas, c’est un excellent robot pâtissier aisément transformable en robot multifonctions.

Les meilleurs robots pâtissiers de milieu de gamme

Dans cette section, vous verrez apparaître les deux noms sans doute les plus loués dans le domaine des robots pâtissiers : KitchenAid et kenwood.

C’est également ici que vous trouverez, selon moi, les appareils au rapport qualité/prix le plus intéressant.

Kenwood kMix : le meilleur milieu de gamme

Kenwood kMix

Prix
Dès 249,00 EUR
Avantages
Très silencieux
Classe énergétique A+
Fonction démarrage lent
Inconvénients
Design toujours pas optimal
Capacité maximale limitée

S’il y a bien un point qu’on reproche souvent à Kenwood, face à son grand concurrent KitchenAid, c’est la fadeur de son design. Le robot pâtissier Kmix a donc été, en grande partie, la réponse à ce reproche. Et le résultat est… mitigé selon moi.

Bon, il n’y a pas photo, face au massif Kenwood Major, le kMix en jette. Mais placez-le à côté de KitchenAid et il fait toujours pâle figure ! Malgré tout, et si on oublie son concurrent, son look est plutôt réussi. Disponible en plusieurs coloris, et muni d’un pied plus fin qui en fait un appareil moins encombrant, il s’adapte parfaitement à tout type de cuisine (dimensions : 8,5 x 24 x 35,5 cm).

Le design est soigné, avec un rendu brillant et un boîtier en aluminium solide. Un des atouts de ce Kenwood kMix est son socle très lourd pour éviter tout risque de glisse lors de l’utilisation (le tout pèse 8,5 kg). Ce robot pâtissier est livré avec un bol et quatre ustensiles, mais il est possible de vous procurer toute une série d’accessoires séparément.

En ce qui concerne les accessoires, le bol en acier inoxydable poli est muni d’une poignée et recouvert d’un revêtement spécial antiadhésif pour faciliter le lavage. C’est un gros plus par rapport à son concurrent KitchenAid ! Le bol se fixe et se verrouille au socle par un mouvement de poussée et de torsion.

Il est également, contrairement à son concurrent, équipé d’un couvercle anti-éclaboussures avec une large fente pour approvisionner le mélange dans le bol. Les accessoires fournis sont aussi simples à installer qu’à enlever et ils ont l’avantage d’être tous lavables à la machine.

Le Kenwood kMix est équipé d’une prise de courant à faible vitesse. La fixation est solide et il suffit d’insérer dans l’emplacement et tourner de 90°. Cette prise s’adapte à une large gamme d’accessoires en option.

Cependant, même s’ils sont très utiles, ils coûtent terriblement cher. Alors je vous conseille de faire attention à bien choisir celui dont vous aurez vraiment besoin. Le kMix est livré avec les trois accessoires de mélange standard : crochet à pétrir, fouet à fil et batteur plat.

Une des fonctionnalités que j’apprécie est la fonction de démarrage progressif, le mélangeur ne tourne pas à pleine vitesse tout de suite mais accélère progressivement. Cela minimise les éclaboussures et la vitesse est suffisamment basse pour mélanger en douceur et avec 6 réglages de vitesse croissants.

Le Kenwood kMix a un moteur assez petit, ce qui a l’avantage de faire moins de bruits que les robots pâtissiers avec gros moteurs. Le boîtier en aluminium solide fait également un bon travail d’isolation du bruit, donc c’est un mélangeur très silencieux.

L’inconvénient est par contre que le poids et/ou la quantité maximale des ingrédients à mélanger en sont diminués, au risque que le moteur ne suive pas.

Au final, le Kenwood kMix est un sérieux concurrent au KitchenAid Classic, au point que j’ai longtemps hésité sur lequel allait prendre la première place. Un peu moins puissant, il présente l’avantage de proposer une fonction de démarrage lent ainsi qu’un couvercle anti-projection. Tous deux possèdent une multitude d’accessoires optionnels, qui en font de véritables robots multifonction. À vous de choisir si le design ou la différence de prix sont des facteurs importants.

L'avis d'une passionnée
« Le robot Kenwood Kmix est pour moi l’un des meilleurs robots pâtissiers milieu de gamme ! Passionnée de pâtisserie, j’ai choisi ce robot pour la renommée de sa marque Kenwood, pour son prix abordable et pour son design (il est proposé en plusieurs couleurs). À aucun moment, je n’ai été déçue. Il est robuste, fonctionnel et remplit ses fonctions à merveille. C’est un vrai bonheur de pâtisser avec ! Il est parfait pour une utilisation occasionnelle ou jusqu’à 2 fois par semaine pour moi. Si par contre, vous être un vrai pro, il faudra opter pour le Chef Titanium XL qui a une plus grosse cuve. Bref, si vous débutez dans la pâtisserie, il sera parfait pour vous ! »

Lesdessertsdestephanie (1)
Stéphanie
,
Lesdessertsdestephanie.be

L'avis d'une passionnée
« Durant ma participation au Meilleur Pâtissier sur M6, j’ai eu l’occasion d’utiliser quotidiennement et de façon intensive le robot pâtissier KMix de Kenwood. Aux premiers abords, j’ai été séduite par ses couleurs et son design rétro. Hé oui, l’esthétique, ça compte ! Mais je me suis vite aperçue qu’il n’avait pas tout d’un grand. La comparaison avec mes 3 autres robots est évidente. Il est certes plus stable que le bas de gamme Kenwood mais bien moins que les robots Major Titanium, Ankarsrum ou encore Kitchenaid. Le départ ralenti m’a personnellement déstabilisée puis je m’y suis faite.
Il possède tout de même quelques avantages notables. Son moteur de 500 watts, quoique moins puissant que d’autres permet de travailler une pâte à brioche. Son couvercle anti-éclaboussures se révèle très pratique. Il est également livré avec pas mal d’accessoires (crochet, feuille, bol). Pour ce qui est de la nuisance sonore, rien à signaler. Et puis, il faut avouer que sa facilité d’utilisation est appréciable.
En conclusion, si vous faites de la pâtisserie occasionnellement, ce robot est celui qu’il vous faut. En revanche, si vous êtes une fana de cuisine et de pâtisserie, passez votre chemin et allez regarder la gamme au- dessus (Kenwood par exemple, Kitchenaid). La différence de prix est méritée et les accessoires bien plus solides. »


Fabienne
,
Fabicooking.com

KitchenAid 5K45SSE Series Classic : le modèle ex-aequo au design bien plus sympa

KitchenAid 5K45SSE Series Classic

Prix
Dès 329,98 EUR
Avantages
Design moderne et robuste
Nombreux accessoires optionnels
Rotation planétaire et ajustement en hauteur
Inconvénients
Pas de démarrage lent
Pas de couvercle anti-projections

Les robots pâtissiers KitchenAid sont parmi les plus populaires du marché, mais le Classic est l’un des moins chers de tous. Il fait pourtant partie, aux côtés de la série Artisan, des best sellers de la marque américaine.

S’il y a une chose qui fait la renommée de KitchenAid, c’est la qualité de fabrication et le design de ses robots pâtissiers. Et le 5K45SSE ne fait pas exception avec son look métallique très élégant et tout en rondeurs qui fera sensation dans votre cuisine.

Certes, il est un peu encombrant : 22,5 x 36,5 x 36 cm. Mais sa conception tout en métal le rend solide et stable, quoiqu’un peu lourd. Avec ses 11,3 kg vous aurez sans doute envie de lui trouver une petite place d’où vous ne le bougerez plus. Mais ce poids est par ailleurs un avantage, en ce qu’il lui permet de ne jamais glisser, même à plein régime.

Il s’agit d’un robot à tête inclinable, embarquant un bol en acier inoxydable 4,3 litres. Je lui reproche néanmoins de ne pas disposer de poignée et/ou de bec verseur.

Le KitchenAid Classic tourne, évidemment, selon un mouvement planétaire. Mais ce qui fait sa performance, c’est que ce mouvement est combiné à une possibilité d’ajuster la hauteur du batteur, si celui-ci n’atteignait pas le fond du bol, afin d’être certain(e) de travailler la totalité de la pâte. Ce réglage s’effectue via une vis d’ajustage sous la tête malaxeuse.

J’ai découvert cette astuce pour déterminer si la hauteur définie est correcte : placez une pièce de 10 centimes à l’intérieur du bol et réglez la vitesse sur 2. Allumez le robot mixeur et voyez si le batteur est capable de déplacer la pièce d’un demi-centimètre à un centimètre à chaque rotation. Si ce n’est pas le cas, tournez la vis d’ajustement jusqu’à avoir la bonne hauteur.

L’appareil est réglable sur 10 vitesses mais vous ne verrez que STIR, 2, 4, 6, 8 et 10 sur la machine. Pour atteindre les vitesses non inscrites, vous devez donc effectuer un petit calibrage manuel, via un levier coulissant à droite de la tête du robot. Heureusement que, à moins d’être pâtissier professionnel, les 6 vitesses préinscrites seront généralement largement suffisantes !

Par contre, et c’est là un manque selon moi, il ne propose pas d’option de démarrage lent. Si vous mélangez des ingrédients secs (comme de la farine), il y a donc des risques de projection en début de manoeuvre. Non, il n’embarque pas non plus de couvercle anti-projection…

Malgré ces deux défauts, le KitchenAid 5K45SSE réalise de bonnes performances, avec son moteur à 300 watts qui exécute ce qu’on lui demande rapidement. Vous pouvez même diminuer la durée de l’opération en cours de route si la pâte arrive trop vite à la consistance voulue.

Bien entendu, il est fourni à l’achat avec les traditionnels crochet à pétrir, fouet à fil et batteur plat. Mais, en bon robot mixeur moderne, il y a plusieurs types d’accessoires que vous pouvez acheter à part pour profiter de toutes les possibilités offertes par le KitchenAid Classic (hachoir, râpe, kit à sorbet, etc.).

D’ailleurs, l’entretien et le nettoyage de cet appareil sont simples, et la couche antiadhésive recouvrant le bol et les accessoires permet de les passer au lave-vaisselle (sur le bac du haut, recommande la marque).

Les meilleurs robots pâtissiers haut de gamme

Dans cette section, je vous présente le crème de la crème des robot pâtissiers du marché, au look soigné et aux multiples fonctions. Certes, ils coûtent plus cher, mais ils ont dans le ventre de quoi satisfaire même les professionnels de la pâtisserie.

KitchenAid Artisan KSM175 : le meilleur haut de gamme

KitchenAid Artisan KSM175

Prix
504,90 EUR
Avantages
Design élégant
Nombreux accessoires et options
Moteur puissant et économe
Inconvénients
Pas de protection contre les surcharges

Nous en voici donc au deuxième modèle KitchenAid de ma sélection. Il s’agit du deuxième best-seller de la marque, plus jeune que le “Classic”, le KitchenAid Artisan. Du coup, simplifions les choses en disant qu’il a pris tout ce qu’il y avait de bon chez le Classic, et qu’il a amélioré tout ce qui devait l’être.

Avant toute chose, sachez qu’il existe en plusieurs versions (dont une adorable version mini), et que les prix peuvent vraiment varier en fonction de cette version ou de la couleur choisie ! (L’offre et la demande…). Ces versions peuvent différer selon leur taille ou le nombre d’accessoires fournis. Vérifiez donc bien de quelle version il s’agit quand vous passez à l’achat.

Ici, je vous propose le modèle KSM175, souvent mis en concurrence avec le KSM125, par rapport auquel il propose plus d’accessoires. La différence de prix entre les deux modèles étant, à l’heure d’écrire ces lignes, quasi nulle selon les plateformes, je vous propose donc ici la version la plus complète. Niveau taille et poids, on part sur un appareil de 42 x 28 x 42 cm, pour un poids de 11 kg.

En ce qui concerne les accessoires de base, tous deux sont fournis avec un bol en acier inoxydable 4,8 litres avec anse, crochet à pétrir, fouet à fil et batteur plat. Mais le KSM175 est également livré avec un couvercle anti-projections avec une fenêtre d’ouverture, un bol en inox de 3 litres (pratique pour les plus petites préparations), et un batteur plat souple (qui permet de mieux racler les parois du bol).

Au-dessus de la tête malaxeuse se trouve un emplacement pour les accessoires vendus en option par la marque. Vous avez donc la possibilité d’installer un hachoir, des tranchoirs-râpe à cylindre, une presse agrumes, une passoire à fruits et légumes et bien plus encore.

Le moyen de fixation est polyvalent avec un système unique en son genre. Quant au socle, il comprend un emplacement pour le bol avec verrouillage pour bien le fixer.

Question performance, le KitchenAid Artisan est parfaitement opérationnel et frôle le niveau professionnel. Le moteur utilise un système de transmission directe, c’est-à-dire que l’engrenage transfère la puissance directement au bol et à son contenu, ce qui réduit considérablement la consommation en énergie.

Beaucoup de robots pâtissiers peinent à traiter les pâtes à pain lourdes, mais cela ne pose aucun problème au KSM175, grâce à la force de son moteur et ses 10 vitesses de rotation.

Cependant, il faudra que vous gardiez un œil sur l’appareil lors de l’utilisation car le KitchenAid Artisan n’a pas de protection contre les surcharges. Ce qui signifie qu’il ne s’éteindra pas pour éviter l’épuisement du moteur.

Ce KitchenAid Artisan offre tout ce qu’on peut demander à un robot pâtissier – un moteur puissant et des résultats solides et éprouvés. Malgré quelques imperfections comme l’absence de protection contre la surcharge, c’est un mélangeur-batteur hors normes qui assure dans ce qu’on lui demande de faire. Il est polyvalent et propose une grande variété d’accessoires et d’options. Si vous en avez les moyens, c’est un investissement sûr !

L'avis d'un passionné
« Quand on réalise régulièrement des gâteaux, avoir un robot pâtissier peut vite devenir indispensable. Il permet de pétrir, mélanger, battre des blancs d’œuf, monter une crème en chantilly et j’en passe… Mon choix s’est naturellement tourné vers le KitchenAid Artisan, qui se distingue non seulement par son look mais surtout par sa robustesse. Cela fait déjà près de six ans qu’il me facilite la tâche et malgré son âge, il parait encore aujourd’hui comme neuf. Son bol de 4,8L permet de travailler aussi bien de petites comme de grosses quantités. J’ai eu l’occasion de tester d’autres marques de robots et j’ai souvent été déçu par le fait qu’il était difficile de travailler sur de petites quantités. Avec le KitchenAid Artisan, il est possible de monter 50 grammes de blancs d’œuf en un clin d’œil! Vous pouvez bien entendu compléter le robot par des accessoires très pratiques, comme le coupe lanière de fruits et légumes, la machine à pâtes fraîches, l’extracteur de jus, la sorbetière, etc… Si son prix peut paraître élevé, il est justifié par la qualité du produit et je ne peux donc que vous le recommander. »


David
, pâtissier amateur chevronné
Caramelbeurresucre.blogspot.com

Smeg SMF01 : le meilleur haut de gamme

Smeg SMF01

Prix
439,31 EUR
Avantages
Design vintage réussi
Corps tout en métal
Facile à nettoyer
Service title
Inconvénients
Prix élevé

Chez les robots pâtissiers, souvent les fonctionnalités prennent le dessus sur l’esthétique (KitchenAid faisant figure d’exception dans le domaine). Mais le SMF01 de Smeg s’adresse à ceux qui veulent ces deux choses dans un même appareil. Il fait partie d’une assez nouvelle gamme de petits électroménagers de cuisine incluant des grille-pains, des bouilloires et un mixeur électrique.

Combinant un style années 50 et des fonctionnalités modernes, ce robot pâtissier combine une tête malaxeuse tout en rondeurs au fini glossy à un socle en aluminium mat mince et incurvé.

Son bol 4,8 litres est en acier inoxydable hautement poli, dont je trouve le rendu vraiment élégant. Ne vous laissez cependant pas avoir par son apparence svelte : le Smeg SMF01 pèse quand même 8 kg. Cela, couplé aux pieds antidérapants, vous garantit une stabilité du robot à toute épreuve.

Le même soin est apporté aux autres éléments fonctionnels du SMF01 : un bouton en forme de levier de vitesse pour gérer les commandes et un couvercle à l’avant révèle une sortie pour les accessoires optionnels. Un autre bouton discret à l’arrière permet de soulever et remettre en place la tête malaxeuse.

Les trois accessoires inclus ont une forme classique mais avec une conception haut de gamme avec un crochet de pétrissage et un batteur plat en aluminium assortis au look de la machine. Le fouet, quant à lui, est en acier inoxydable, assorti cette fois au design du bol.

Un couvercle anti-projection en forme d’anneau et avec bec verseur s’adapte aux rebords du bol, laissant assez d’espace aux accessoires pour tourner et permettant d’ajouter les ingrédients en même temps. Et pour finir avec le design, le SMF01 est disponible en 7 coloris différents.

Bien sûr, ce robot pâtissier ne sert pas juste à faire de la pâtisserie, mais je pense que c’est déjà un bon début. Avec les 3 accessoires inclus et les accessoires optionnels que vous pouvez ajouter (trancheuse, râpe, rouleau à pâtes, machine à ravioli, …) la liste des recettes réalisables avec le Smeg SMF01 est infinie. Vous pourrez faire de la pizza, des pâtes, du pain, des biscuits, de la mayonnaise et plus encore.

Ce robot, en outre, est on ne peut plus simple à utiliser. Plusieurs utilisateurs rapportent ainsi n’avoir même jamais dû consulter le manuel.  

Bien entendu, il fonctionne également selon un mouvement planétaire, et sa tête inclinable est des plus pratiques.

La vitesse s’ajuste via le levier métallique sur le haut de l’appareil, pour une vitesse variant de 1 à 10.

Et en bon robot pâtissier, le Smeg SMF01 exécute ses fonctions très rapidement et de façon homogène. La dernière chose pour laquelle le Smeg est imbattable c’est au niveau nettoyage : tous ses composants sont antiadhésifs et il y a peu ou pas du tout de résidus d’aliments qui restent sur le bol et sur les accessoires.

Bref, si vous aimez les objets au look vintage, ce robot pâtissier est non seulement joli à regarder mais il exécute très bien les fonctions auxquelles il est destiné ! C’est une alternative plus que sérieuse au KitchenAid Artisan, pour un prix un rien plus abordable.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre robot pâtissier ?

Un bon robot pâtissier exécutera le dur travail de battre, de pétrir ou de fouetter la pâte à la perfection en peu de temps et de manière homogène, vous laissant l’occasion de vous occuper d’autre chose. Mais certains de ces appareils atteignent parfois (souvent) un prix conséquent, d’où l’importance de bien le choisir en fonction de vos besoins.

Voici un petit aperçu des caractéristiques principales à observer avant d’investir dans votre nouveau robot.

La taille

Deux questions primordiales se posent préalablement à l’achat d’un robot : de quel espace disposez-vous sur votre comptoir et quelle quantité de nourriture avez-vous l’intention de préparer avec cet appareil.

La taille du robot pâtissier

Vous trouverez certainement plusieurs tailles de robots mixeurs sur le marché et comme vous devez vous en douter, plus le modèle que vous choisirez sera grand, plus il sera coûteux. Par ailleurs, certains robots pâtissiers sont encombrants alors demandez-vous avant toute chose si vous avez assez d’espace sur votre comptoir de cuisine (non, il y a peu de chance qu’il rentre dans votre placard).

Pensez également à vérifier la hauteur disponible entre votre plan de travail et vos éventuels placards suspendus, afin d’être sûr(e) que ceux-ci ne gênent pas le mécanisme d’inclinaison de la tête (j’y reviens après).

Le poids peut également être important, si vous envisagez de déplacer le robot sur votre comptoir ou si vous avez l’intention de le ranger après chaque utilisation (après tout, vous avez peut-être de grands placards).

La taille du bol

Les robots mixeurs sont généralement équipés de larges bols, ce qui peut être à la fois un avantage (si vous cuisinez une grosse quantité à la fois) et un inconvénient (si vous n’avez qu’une toute petite quantité de pâte à traiter).

Pour simplifier les choses, dites-vous que si vous voulez cuisiner pour un large groupe et avez assez d’espace dans votre cuisine, investir dans un grand robot mixeur est recommandé. Par contre, si votre intention est de faire de la pâtisserie rien que pour votre famille, optez pour un petit modèle (sauf si vous êtes l’heureux parent de 10 enfants, bien sûr).

Les modèles avec tête inclinables et ceux avec bol relevable

Il existent deux dispositions pour que les batteurs atteignent le bol : soit le bol est immobilisé dans un socle, et la tête, sur charnière, s’incline et se relève de manière à extraire complètement les batteurs de celui-ci, soit le bol est verrouillé à une structure à levier qu’il suffit de soulever pour que le bol atteigne les batteurs.

Le système à bol relevable a longtemps été utilisé chez les robots pâtissiers professionnels. C’est pourquoi ils remportent beaucoup de succès et que de plus en plus de modèles haut de gamme le privilégient.

Néanmoins, d’autres préfèrent un système à tête inclinable, en ce qu’il permet un accès facilité au bol pour ajouter des ingrédients ou lécher les parois de celui-ci (avec une spatule, hein ! Pas votre langue !).

Le couvercle anti-projections

Le couvercle anti-projections constitue, selon moi, un indispensable. Il s’agit généralement d’un couvercle qui s’attache à la tête malaxeuse de manière à s’éloigner du bol lorsque la tête est soulevée. Cette solution anti-éclaboussures empêche le contenu du bol de s’éparpiller à l’extérieur quand la machine tourne.

Certains couvercles incluent une glissière pour ajouter des ingrédients directement dans le bol sans avoir à éteindre la machine ni à soulever la tête du moteur.

Les réglages de vitesse

La vitesse de battage du robot pâtissier dépend de la nature des aliments préparés. La plupart des appareils sur le marché proposent plusieurs vitesses (généralement entre 3 et 12).

L’idéal est d’avoir une fonction “démarrage lent”, facilitant l’ajout d’ingrédients secs, comme la farine, sans provoquer trop de désordre autour de la machine. La plupart des modèles embarquent aussi une vitesse suffisamment élevée pour préparer une meringue.

Avec un appareil basique disposant de 3 vitesses, vous pouvez tout à fait y arriver. Mais si vous êtes plus ambitieux(se) et que vous souhaitez effectuer une pâtisserie de grande précision, un modèle avec un plus large choix de vitesses sera probablement plus intéressant.

Le wattage

La puissance ne soit absolument pas être négligée dans le cas d’un robot pâtissier, car c’est en partie d’elle que va dépendre la réussite de vos préparations.

Pour vous donner un aperçu rapides, voici quelques minima qu’il est bon d’avoir en tête : les ingrédients liquides, comme les œufs ou la crème, ont besoin d’une puissance de 250 watts. Les ingrédients principalement solides comme la pâte à gâteau ont besoin d’environs 300 watts. Et les produits où solide et liquide sont mélangés comme la pâte à biscuits nécessitent environ 350 à 375W. Les mélanges très épais comme la pâte à pain ont besoin d’un peu plus de 500 watts. Et les tâches spécifiques comme le hachage de viande peuvent avoir recours à 700-750 watts de puissance.

Bien entendu, la quantité que vous travaillez influence cela : plus la quantité de produist à préparer est importante, plus vous aurez besoin de puissance.

Néanmoins, l’indication du wattage peut être trompeuse si le modèle utilise un système de transmission directe. Ainsi, les robots KitchenAid, qui utilisent ce système, n’affichent “que” 250 à 300 watts. Ils sont pourtant, selon le modèle, parmi les plus puissants du marché, ne rencontrant aucune difficulté avec le traitement d’une pâte à pain bien lourde.

L’entretien

Laver les accessoires d’un robot pâtissier à la main n’est vraiment pas agréable, en particulier quand il faut s’occuper des batteurs à plusieurs fils. Pour vous épargner cette prise de tête, optez de préférence pour un appareil dont les parties lavables peuvent aller au lave-vaisselle.

Bien sûr, il est indispensable que vous consultiez d’abord les instructions, sachant que laver ces accessoires de la mauvaise façon peut les abîmer. De même, un cycle de lavage trop chaud risque d’endommager même les accessoires dont le nettoyage au lave-vaisselle est autorisé.

Je recommande de ne jamais excéder les 40°C et d’éviter le cycle de séchage pour préserver les éléments en plastique et éviter qu’ils ne se déforment ou se brisent.

Les fonctionnalités additionnelles

Certaines fonctionnalités peuvent fortement influencer votre expérience d’utilisation. En voici quelques-unes :

Un verrouillage du bol

C’est, selon moi, un indispensable, en ce qu’il permet de garder le bol stable durant l’opération.

Des pieds ventouse

La stabilité du robot lui-même peut être compromise lorsque celui-ci fonctionne à pleine puissance. Des pieds ventouse permettront de le stabiliser en toute circonstance.

Des outils de mélange à hauteur ajustable

Les outils de mélange à hauteur ajustable facilitent le travail de petites quantités de pâte et permettent un pétrissage minutieux de celle-ci (ces tâches seront en effet très ardues si ces accessoires sont trop hauts).

Un bol en acier inoxydable

Un bol en acier inoxydable est une garantie d’une meilleure durabilité, puisqu’il se brise bien moins vite qu’un bol en plastique ou en verre.

Je vous recommande par ailleurs d’opter de préférence pour un bol proposant une poignée, très pratique quand vous devez verser les mélanges.

Un minuteur

Il est très rare de trouver des robots pâtissiers disposant d’un minuteur. Cela s’avère pourtant des plus pratiques puisque vous pouvez alors laisser l’appareil tourner sans surveillance : il s’arrête seul quand il a atteint le délai que vous avez défini.

7 Commentaires

  • Bonjour, je recherche un robot pâtissier cuiseur avec un budget de 350 €, auriez-vous des conseils à me donner? merci .
    Cordialement
    Brigitte

    • Bonjour Brigitte,

      Les modèles ici présentés sont des robots pâtissiers mais non cuiseurs. Pour un robot pâtissier cuiseur, il faut nettement augmenter le budget. Parmi ceux qui se rapprochent le plus de votre budget, je peux vous proposer le Moulinex Companion HF802AA1. Il est certes un peu plus cher (500€) mais c’est le meilleur que je puisse vous proposer pour toutefois avoir un produit de qualité. Il semble récolter de très bons avis et Moulinex reste une marque de qualité.

      Bonne journée

    • Bonjour Solange,

      Parmi notre sélection, les moins volumineux sont le Kitchenaid Artisan et le Smeg SMF01CREU. Ils ont environ 22 cm de largeur pour
      40 cm de profondeur. En ce qui concerne la hauteur, le Smeg est légèrement moins haut que le Kitchenaid.

      Bonne jounrée,

  • Bonjour, et merci pour ce top article !! Je me posais la question d’achat entre le Smeg et le Kitchenaid et à voir votre article le Smeg l’emporte haut la main !! Il sera donc mien prochainement !! Merci encore et belle fin de journée !!

Laisser un commentaire

>