Le Meilleur Cuiseur à Œufs

Après 2 heures de recherche parmi 15 cuiseurs à œufs actuellement populaires et le test de 8 d’entre eux, nous avons déterminé que le Tristar EK-3074 offre actuellement le meilleur rapport qualité/prix.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur pas cher

Tristar EK-3074

Offrant le meilleur rapport efficacité/petit prix, ce modèle est celui qui est parvenu à cuire le mieux les œufs à la coque et cuits durs. En plus, il est très simple à utiliser avec son unique bouton.

22.29 € sur Amazon

Tristar EK-3074

Lors de nos tests, ce cuiseur à œufs Tristar s’est démarqué de la concurrence par sa redoutable efficacité. En moins de 3 minutes, nous avons eu un œuf à la coque parfaitement cuit, ce qui est un véritable exploit comparé aux autres modèles. La cuisson d’un œuf dur a aussi été parfaitement réalisée après un peu plus de 9 minutes. Concrètement, nous avons pu compter sur ses 350 W de puissance et son arrêt automatique pour mener à bien ces tâches. La boîte comprend également un gobelet gradué, mais comme pour les autres modèles, nous avons pris soin de mettre le niveau d’eau indiqué pour 7 œufs (capacité maximale) plutôt que pour 1 et ça lui a plutôt réussi. Contrairement aux autres cuiseurs, le perce-œuf ne se situe pas sous le gobelet, mais sur le porte-œuf. Ça a été tout aussi simple à utiliser. Par contre, nous devons tout de même soulever 3 petits inconvénients : le cordon d’alimentation est assez court (0,67 m), la sonnerie émet un bourdonnement peu agréable et le couvercle en plastique fait un peu cheap. Heureusement, le renflement présent sur le côté nous a permis d’enlever ce dernier sans nous brûler.

 

 

Meilleur milieu de gamme

Cuisinart CEC10E

Ce modèle comprend un bon nombre d’accessoires pour vous permettre de réaliser également des omelettes et des œufs pochés. Plus grand que la moyenne, il peut accueillir 10 œufs.

Voir le prix sur Amazon 41.25 € sur La-redoute

Cuisinart CEC10E

Ce grand cuiseur peut accueillir jusqu’à 10 œufs. Il possède un plateau à omelette d’une contenance de 3 œufs, un plateau de pochage pour 4 œufs, 2 coquetiers et un gobelet gradué avec verseur et perce-œuf. Nous avons trouvé son utilisation très simple, car il ne comporte qu’un seul bouton. Son couvercle en acier inoxydable peut s’enlever complètement et a 2 petites poignées en plastique qui nous ont évité des brûlures. Comme pour d’autres modèles, quand nous avons suivi les instructions concernant la quantité d’eau à mettre pour un 1 œuf cuit à la coque (90 ml et cuisson pendant près de 7 minutes), celui-ci s’est révélé être plus mollet. Selon nous, il vaut donc mieux mettre moins d’eau pour une cuisson plus coulante. Par contre, avec 160 ml et 11 minutes 35 de cuisson, notre œuf dur était parfait. La fin de la cuisson est renseignée par une sonnerie assez puissante. Pour finir, notez que le cordon d’alimentation n’est, une fois encore, pas très long (0,71 m).

 

Alternative pas chère

Severin EK 3164

Avec son design plus moderne, ce cuiseur à œuf est le plus sympa visuellement, ce qui le rend d’autant plus pratique si vous n’avez pas de place pour le ranger dans les placards de votre cuisine.

24.90 € sur Amazon 24.99 € sur Cdiscount

Severin EK 3164

Permettant de cuire jusqu’à 6 œufs, ce modèle a un look indéniablement plus moderne avec ses formes rectangulaires. Très simple à utiliser, il n’a qu’un seul gros bouton qui s’éclaire d’une LED bleue en fonctionnement. Pendant nos tests, nous avons remarqué que son couvercle qui bascule en arrière est un peu moins pratique à nettoyer que les autres. Néanmoins, nous devons admettre que la présence de l’arrêt automatique et de son gobelet gradué avec perce-œuf ont grandement facilité son utilisation. Après un peu plus de 5 minutes de cuisson (pour une quantité d’eau correspondante au trait 6), nous avons eu un œuf un peu trop cuit pour être vraiment à la coque. Ainsi, nous vous conseillons de mettre un peu moins d’eau si c’est la cuisson que vous cherchez à obtenir. Cependant, nous avons bel et bien eu un œuf dur après une dizaine de minutes (toujours en mettant la quantité d’eau pour 6). Enfin, sans être le plus court, son cordon de 0,76 m n’est pas d’une longueur vraiment confortable si vous ne disposez pas d’une prise toute proche.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeAlternative pas chère
Tristar EK-3074 Cuisinart CEC10E Severin EK 3164
Offrant le meilleur rapport efficacité/petit prix, ce modèle est celui qui est parvenu à cuire le mieux les œufs à la coque et cuits durs. En plus, il est très simple à utiliser avec son unique bouton. Ce modèle comprend un bon nombre d’accessoires pour vous permettre de réaliser également des omelettes et des œufs pochés. Plus grand que la moyenne, il peut accueillir 10 œufs. Avec son design plus moderne, ce cuiseur à œuf est le plus sympa visuellement, ce qui le rend d’autant plus pratique si vous n’avez pas de place pour le ranger dans les placards de votre cuisine.
22.29 € sur Amazon Voir le prix sur Amazon 41.25 € sur La-redoute 24.90 € sur Amazon 24.99 € sur Cdiscount

 

300+ Comparatifs
3000+ Produits Testés
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment avons-nous testé ?

Afin de tester les cuiseurs à œufs, nous avons d’abord vérifié leur ergonomie (façon dont le couvercle et le porte-œufs se plaçaient, longueur du cordon, bouton ou molette…). Nous avons aussi noté la présence d’accessoires et avons eu une attention particulière pour le gobelet doseur (gradué ou non, présence d’un perce-œuf ?). 

Ensuite, nous avons cuit un œuf à la coque et un œuf dur dans chaque modèle. Nous avons chronométré les temps de cuisson et avons jugé si la cuisson correspondait bien à ce que nous souhaitions. La sonnerie en fin de cuisson a aussi été un élément évalué. Enfin, notez que nous avons à chaque fois mis moins d’eau que ce que les graduations indiquaient sur les gobelets (graduation 6-7 au lieu de 1). En effet, il nous paraissait bizarre de devoir mettre plus d’eau pour cuire un œuf plutôt que 6 et nos tests nous ont prouvé qu’un œuf cuisait bel et bien plus et plus longtemps quand on mettait plus d’eau (presqu’à la coque devenant cuit dur).

NomGobeletCuisson d’un œuf à la coqueCuisson d’un œuf cuit durSonnerieLongueur du cordon
Tristar EK-3074Gradué2 min 46 sec
Vraiment à la coque
9 min 10 sec
Cuisson parfaite
Bourdonnement peu agréable0,67 m
Cuisinart CEC10EGradué avec verseur
Présence d’une pique
6 min 48 sec
Plus mollet qu’à la coque
11 min 35 sec
Cuisson parfaite
Puissante0,71 m
Severin EK 3164Gradué
Présence d’une pique
5 min 17 sec
Un peu trop cuit
10 min 16 sec
Cuisson parfaite
Assez sonore0,76 m

 

Comment choisir son cuiseur à œufs ?

Petit accessoire culinaire, le cuiseur à œufs électrique est intéressant si vous faites régulièrement des œufs mollets, à la coque ou durs. Voici une liste de critères à prendre en compte avant de faire votre choix : 

Cuiseurs à oeuf

  • La capacité : il s’agit du nombre d’œufs maximum que les cuiseurs peuvent accueillir. Généralement, ils ont 6 ou 7 emplacements, mais il est possible d’en trouver de plus petits (2-3) ou de plus grands (8-10).
  • La puissance : les modèles pour 6-7 œufs ont souvent une puissance aux alentours de 400 W. Bien sûr, cette puissance diminue un peu pour les modèles plus petits et augmente pour ceux ayant une plus grande capacité.  

Cuiseurs à oeuf

  • La cuisson : certains modèles possèdent différents boutons pour choisir le type de cuisson que vous souhaitez (mollet, à la coque, dur). D’autres indiquent simplement des mesures d’eau spécifiques et le cuiseur s’arrête automatiquement quand il détecte que toute l’eau s’est évaporée. 

Cuiseurs à oeuf

  • Les accessoires : pour plus de praticité, vérifiez que le modèle qui vous intéresse comprenne au moins un verre doseur et un perce-œuf permettant de trouer la coque.

Cuiseurs à oeuf

  • Les petits plus : la sonnerie indiquant la fin de cuisson est très pratique, surtout s’il n’y a pas d’arrêt automatique sur votre modèle. Le maintien au chaud en fin de cuisson est aussi une fonction qui peut être intéressante si vous aimez manger vos œufs encore bien chauds. 

 

Autre cuiseur à œufs qu’on recommande

À l’heure actuelle, aucun produit disponible sur le marché européen ne nous a semblé réunir les qualités nécessaires pour figurer aux côtés de notre sélection principale. Nous ne manquerons pas de vous proposer des alternatives intéressantes dès que nous en aurons connaissance.

 

Autres cuiseurs à œufs testés 

Navaris ‎47379.02 (31,99 € lors de la publication) : En plus de ne comprendre qu’une ligne indiquant le minimum d’eau à mettre sur son gobelet sans aucune autre précision, ce modèle a été le plus lent pour cuire un œuf dur (plus de 18 minutes). C’est aussi le seul avec lequel nous avons cassé un œuf en perçant sa coquille.

Arendo A29600x40 (32,99 € lors de la publication) : Suite à nos tests, nous pouvons dire qu’il s’agit du modèle qui possède la sonnerie la plus désagréable (presque celle d’une alarme incendie). De plus, le bouton a rapidement dysfonctionné.

Severin EK 3166 (34,99 € lors de la publication) : Avec son gobelet non gradué, ce modèle est assez peu pratique à utiliser, car on ne sait pas quelle quantité d’eau ajouter et il n’y a aucune indication aidant à y voir plus clair dans le manuel.

Severin EK 3163 (39,86 € lors de la publication) : Comme le modèle EK 3166 cité précédemment, ce modèle pour 3 œufs maximum ne propose pas de graduations sur son gobelet. Et comme lui, nous n’avons pas trouvé plus de détails dans le manuel d’utilisation, ce qui est peu pratique.

Russell Hobbs 14048-56 (52,95 € lors de la publication) : Assez cher, ce cuiseur est pourtant simple dans sa conception (si ce n’est la présence de 3 coupelles pour pocher des œufs). Si nous l’avons écarté de notre sélection, c’est à cause de la sonnerie très stridente et désagréable produite en fin de cuisson.