Le Meilleur Oméga-3

Après 9 heures de recherche, l’analyse minutieuse de 21 compléments d’Oméga-3 et le test de 7 d’entre eux, nous avons déterminé que ceux de Nutrimea offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Nutrimea Oméga-3 (60 capsules)

Issus de poissons sauvages et de krill de l’Antarctique, ces Oméga-3 sont éco-responsables et certifié “Friend of the Sea”. En plus, ils disposent d’une concentration parfaite en EPA et DHA.

18,90 € sur Nutrimea 19,90 € sur Amazon

Nutrimea Oméga-3 (60 capsules)

En prenant 2 capsules par jour (pot pour 30 jours), vous disposez de 480 mg d’Oméga-3 dont 320 mg d’EPA et 160 mg de DHA ce qui en fait un complément assez équilibré et très proche des valeurs nutritionnelles recommandées quotidiennement. Les capsules sont d’une taille classique pour ce type de compléments (plus petit qu’un comprimé de Dafalgan d’1 g) et arrivent dans un pot foncé qui les protège de la lumière. Le grand point fort de ces Oméga-3, c’est qu’ils sont fabriqués à partir de poissons sauvages et de krill qui sont pêchés de manière éco-responsable et durablement en Antarctique. Les capsules ne contiennent ni gluten, ni lactose, ce qui les rend intéressantes pour les personnes allergiques. Par contre, nous avons noté qu’elles étaient fabriquées à partir de gélatine de poisson. Ça explique l’odeur de poisson très présente quand nous les avons testées. Enfin, la posologie est très simple puisqu’il suffit de prendre une capsule le midi et le soir au repas avec un verre d’eau.

 

 

Meilleur pas cher

Laboratoire Granions Oméga 3 Cerveau (30 capsules)

Ces capsules renferment un bon dosage, tout en étant sans dioxyde de titane. De plus, les poissons utilisés sont pêchés en France. Bref, ces Oméga-3 ont un très bon rapport qualité/petit prix.

14.16 € sur Amazon 11.99 € sur Docmorris

Laboratoire Granions Oméga 3 Cerveau

Cette boîte permet de faire une cure de 15 à 30 jours selon que vous preniez 1 ou 2 capsules par jour. La capsule est faite en gélatine de poisson et l’huile est aussi faite à partir de poisson. C’est donc un complément qui ne convient pas aux végétariens et végans. Il est important de les conserver dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Heureusement, elles sont protégées par leur boîte en carton. Pour 2 capsules, nous avons 600 mg d’Oméga-3 dont 450 mg de DHA et 100 mg de EPA ce qui est très proche des 500 mg recommandés. Ainsi, il y a, pour une fois, plus de DHA que de EPA. La marque préconise cette solution et cette quantité pour maintenir le bon fonctionnement du cerveau. Cependant, si vous en prenez effectivement 2 capsules plutôt qu’une, sachez que le prix monte d’une gamme de prix. Notez aussi qu’il existe une version pour le cœur (aussi faite à partir de poisson), avec, cette fois, 320 mg d’Oméga-3 dont 165 mg d’EPA et 115 mg de DHA par capsule.

 

Alternative pas chère

Naturecan Algae Omega-3 (60 capsules)

C’est la seule solution de notre comparatif qui peut convenir aux végans. En effet, il s’agit d’huile faite à partir d’algues et les capsules sont fabriquées à partir d’amidon de maïs.

12,99 € sur Naturecan

Naturecan Algae Omega-3

En plus de disposer d’un rapport qualité/petit prix attractif, ces Oméga-3 ont une composition intéressante pour les végétariens et végans. L’huile qui les compose est fabriquée à partir d’algue et leurs capsules sont notamment faites d’amidon de maïs. Ainsi, ces capsules ne contiennent pas de poisson contrairement à la majorité des Oméga-3 du marché. Tout comme celles du Laboratoire Granions présentées précédemment, nous retrouvons ici plus de DHA (300 mg) que de EPA (150 mg) pour 2 capsules. Le tout correspond à 1 g d’huile d’algue et c’est très proche des valeurs nutritives journalières recommandées. Ainsi, ces capsules contribuent au bon fonctionnement du cœur. Lors de nos tests, nous avons remarqué que le flacon blanc était le plus opaque de tous, protégeant le plus efficacement les capsules de la lumière. Néanmoins, ce sont celles qui ont senti le plus fort, ce qui pourrait en dégoûter certain(e)s.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherAlternative pas chère
Nutrimea Oméga-3 (60 capsules) Laboratoire Granions Oméga 3 Cerveau (30 capsules) Naturecan Algae Omega-3 (60 capsules)
Issus de poissons sauvages et de krill de l’Antarctique, ces Oméga-3 sont éco-responsables et certifié “Friend of the Sea”. En plus, ils disposent d’une concentration parfaite en EPA et DHA. Ces capsules renferment un bon dosage, tout en étant sans dioxyde de titane. De plus, les poissons utilisés sont pêchés en France. Bref, ces Oméga-3 ont un très bon rapport qualité/petit prix. C’est la seule solution de notre comparatif qui peut convenir aux végans. En effet, il s’agit d’huile faite à partir d’algues et les capsules sont fabriquées à partir d’amidon de maïs.
19.90 € sur Amazon 18.90 € sur Nutrimea 14.16 € sur Amazon 11.99 € sur Docmorris 12.99 € sur Naturecan

 

300+ Comparatifs
3000+ Produits Testés
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment avons-nous testé ?

Il est très complexe de vérifier l’efficacité des compléments alimentaires, et c’est d’autant plus le cas avec les Oméga-3 car ils agissent principalement sur le fonctionnement normal du cerveau, du cœur et du système immunitaire (même si, d’après l’AFSSA, il ne serait prouvé efficace que sur le système cardiovasculaire). Si l’on mesurait des changements en en prenant, ça pourrait tout autant être lié à de meilleures nuits ou à une meilleure hygiène de vie momentanée.

Ainsi, nous avons pris le parti d’essentiellement tester les Oméga-3 sur leur packaging, la taille de leurs gélules (en comparaison à un celle d’un Dafalgan d’1 g qui fait déjà 2 cm lui-même), l’odeur qu’elles dégageaient et en analysant en profondeur leur composition.

NomPrix par jourConcentrationCompositionTaille des gélulesPackaging
Nutrimea Oméga-30,54 €480 mg d'Oméga 3 : EPA 320 mg et DHA 160 mg (pour 2 capsules)Poissons sauvages et krillPlus petit que Dafalgan 1 gPot foncé (protège de la lumière)
Laboratoire Granions Oméga 3 Cerveau0,36 à 0,72 €600 mg d’Oméga 3 : 450 mg de DHA et 100 mg de EPA (pour 2 capsules)PoissonsPlus petit que Dafalgan 1 gBoîte en carton (protège de la lumière)
Naturecan Algae Omega-30,43 €DHA 300 mg et
EPA 150 mg (pour 2 capsules)
AlguesPlus petit que Dafalgan 1 gPot opaque (protège de la lumière)
Laboratoire Granions Omega 3 Cardio0,63 €320 mg d’Oméga 3 : 115 mg de DHA et 165 mg de EPA (pour 1 capsule)PoissonsPlus petit que Dafalgan 1 gBoîte en carton (protège de la lumière)
Nutri&Co Les Oméga-30,58 à 0,76 €862 mg d’Oméga 3 : EPA 442 mg, DHA 300 mg (pour 3 gélules)Poissons sauvagesPlus grand que Dafalgan 1g, mais moins largePot transparent (pas de protection contre la lumière)

 

Comment choisir ses Oméga-3 ?

Les oméga-3 sont des acides gras essentiels qui interviennent notamment dans le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire, dans le développement du cerveau et dans le maintien d’une vision optimale. Et, étant donné qu’ils ne sont pas produits par notre organisme, il est primordial de s’assurer de bons apports via notre alimentation.

Omega 3

Ils se composent de trois types d’acides :

  • L’acide alpha-linolénique : on trouve l’ALA dans de nombreuses graines, noix et huiles dérivées. Du coup, on privilégie dans son alimentation les graines et huiles de lin, de chanvre, de caméline, de colza, de noix et les graines de chia — parmi d’autres. L’avantage de l’ALA est qu’il est capable de synthétiser l’EPA et le DHA. Mais, selon certaines études, le taux de conversion reste assez faible.
  • L’acide eicosapentaénoïque et l’acide docosahexaénoïque : l’EPA et le DHA sont particulièrement concentrés dans les poissons gras. Concrètement, il suffirait de consommer du poisson une à deux fois par semaine (soit environ 200 g) pour obtenir des apports suffisants en oméga-3 via son alimentation.

Omega 3

Cela dit, plusieurs obstacles sont à contourner pour s’assurer des taux d’oméga-3 décents dans son alimentation. D’abord, le régime alimentaire typique du monde occidental est trop riche en oméga-6, qui s’opposent dans notre métabolisme à la synthèse des oméga-3.

Ensuite, il existe pas mal de controverses liées à la consommation de poisson (élevage et pêche intensifs, présence d’antibiotiques, mercure et métaux lourds dans la viande…) — comme aiment à le souligner les fabricants de compléments.

Du coup, nombreux sont les consommateurs à se tourner vers des compléments alimentaires pour pallier à leur déficit. Si tel est votre cas, nous vous invitons à prendre connaissance de ces quelques critères avant tout achat :

  • Les bienfaits des omégas-3 : s’ils sont avant tout reconnus pour leurs effets bénéfiques sur la protection du système cardiovasculaire, ils sont également idéaux pour le développement et le maintien du bon fonctionnement du cerveau et de la mémoire. Leurs vertus sont également appréciables sur la vision et sur les phénomènes inflammatoires. Ils auraient également une incidence sur le système immunitaire, les muscles et, selon certaines études, contribueraient à diminuer le stress.

Omega 3

  • Les dosages recommandés : si de nombreuses sources recommandent actuellement un apport journalier d’environ 1 à 2 g d’oméga-3, dont 500 mg d’EPA + DHA, plusieurs études tendent à revoir ces recommandations à la hausse. S’il est possible de se complémenter uniquement en EPA ou DHA, la plupart des compléments se composent des deux acides, avec une concentration légèrement supérieure en EPA.
  • La composition : les compléments sont généralement composés d’huile de poisson, voire de krill ou, plus rarement, d’extraits algues (qui se destinent donc plutôt aux végétariens et vegan). Pour une meilleure conservation, les fabricants y ajoutent souvent du tocopherol, issu de la vitamine E. Et, évidemment, on s’assure que la formule soit garantie sans OGM, contaminants ou ajouts artificiels. Notez également que, selon certaines études, l’EPA et le DHA sont le plus assimilables sous leur forme naturelle de triglycérides.

Omega 3

  • Le type et l’origine des poissons : pour éviter au maximum les huiles bourrées de traces d’antibiotiques et soutenir l’élevage intensif, l’idéal est de se procurer une huile issue de poissons sauvages. Idéalement, on privilégie les zones de pêche peu polluées afin de limiter le risque de métaux lourds et autres contaminants. De même, ce sont les petits poissons (sardines, anchois, maquereaux…), au début de la chaîne alimentaire, qui ont le plus de potentiel (et sont souvent les espèces les moins menacées). On cherche également le label Friends of the Sea, qui assure une pêche durable.
  • Le risque d’oxydation : les huiles riches en oméga-3 sont typiquement des huiles sensibles difficiles à conserver. Pour éviter que les huiles rancissent, il est nécessaire de limiter leur exposition à l’air et la lumière. En ce qui concerne les compléments, certains laboratoires ont mis au point des gélules qui préviennent cette oxydation. Sachez qu’une huile de qualité se doit d’être limpide et dépourvue au maximum de l’odeur et du goût du poisson. Si l’idéal est que les marques signalent le Totox de leurs huiles (soit son degré d’oxydation — qui doit être inférieur à 26), c’est encore malheureusement, dans la pratique, rarement le cas.

Omega 3

  • Les précautions : il va sans dire que vous devez aborder les compléments d’oméga-3 avec beaucoup d’attention et de prudence si vous êtes allergique au poisson et crustacés ou êtes végétarien(ne)/vegan. Soyez également prudent(e) si vous prenez des anticoagulants, puisque les oméga-3 sont réputés pour fluidifier le sang. Et, dans tous les cas, consultez l’avis de votre spécialiste de la santé avant de commencer une cure de compléments alimentaires.

 

Autres Oméga-3 qu’on recommande

Nutri&Co Les Oméga-3 (22,90 € pour 120 capsules lors de la publication) : Issus de poissons sauvages, mais taux trop concentrés. Riches de 442 mg d’EPA et 300 mg de DHA sous leur forme la plus assimilable (pour une dose quotidienne de 3 gélules), ces compléments sont généralement bien tolérés. Cependant, si on se réfère aux valeurs de référence, il vaudrait mieux ne prendre que 2 capsules plutôt que 3 à 4 par jour comme indiqué sur le flacon. Au niveau de l’odeur, nous avons trouvé que ça sentait tout de même un peu le poisson. L’huile est protégée de l’oxydation par des gélules spécialement conçues à cet effet. Cette huile est obtenue à partir de petits poissons sauvages dont l’origine est précisée et dont la pêche est responsable. En plus, les produits sont purifiés et transformés en France. Finalement, nous avons surtout 2 inconvénients à soulever : la taille des capsules est assez grande (plus long qu’un Dafalgan d’1 g) et le pot transparent ne protège pas son contenu de la lumière…

Autres Oméga-3 testés

Gloryfeel Omega 3 (21,95 € pour 120 capsules lors de la publication) : En prenant 2 capsules (comme c’est indiqué), vous faites exploser les doses journalières recommandées (1000 mg de EPA et 500 mg de DHA au lieu de 500 mg tout combiné). Ainsi, nous ne pouvons pas réellement vous recommander un tel produit…En plus, la taille des gélules est énorme (plus grande que celle d’un Dafalgan 1g).

Novoma Oméga 3 (22,90 € pour 120 capsules lors de la publication) : En sachant que le taux d’EPA et de DHA recommandé par jour est de 500 mg en combinant les 2 acides et que ces capsules renferment 800 mg d’EPA et 600 mg de DHA pour 4 capsules (dose recommandée par la marque), c’est tout simplement surdosé. Pour coller un peu plus aux valeurs de référence, il vaudrait mieux n’en prendre qu’une à 2 par jour.

 

Laisser un commentaire