Comment Choisir son Oreiller en 5 Étapes

Publié le 17 décembre 2021 

Après avoir passé 26 heures à comparer 33 modèles en rédigeant nos comparatifs, voici les étapes que nous vous conseillons de suivre pour bien choisir votre oreiller.

 

 

Étape 1 : La forme, carrée ou rectangulaire

Oreiller

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Un oreiller carré pour les moment de repos assis
  • Un oreiller rectangulaire pour dormir couché
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Un oreiller carré pour dormir si vous êtes grand
  • Un oreiller ergonomique si vous bougez beaucoup

Ce premier critère pourrait sembler négligeable mais la forme de votre oreiller a plus qu’un intérêt esthétique. 

  • Un oreiller carré convient aux moments de repos assis (pour lire ou regarder la télévision, par exemple) car il soutient alors à la fois le haut du corps et la tête. Il peut convenir aussi pour dormir à condition de ne pas être trop grand car il prend inévitablement plus de place sur le haut du lit. 
  • Un oreiller rectangulaire est plus adapté lorsque vous êtes couché dans votre lit car il s’adapte mieux à la taille de votre tête. De plus, sa largeur vous permet de vous retourner pendant la nuit sans tomber sur le matelas.
  • Les oreillers ergonomiques ont la particularité d’être bombés sur les côtés et creux au milieu. Si cela peut convenir aux personnes dormant sur le dos, cette forme est contraignante pour ceux qui ont tendance à beaucoup bouger pendant la nuit. 

Bien sûr, rien ne vous empêche d’avoir plusieurs sortes d’oreillers sur votre lit (notamment pour l’effet décoratif) et de ranger ceux dont vous n’avez pas besoin au moment d’aller dormir.

 

Étape 2 : Le maintien, à choisir en fonction de votre position de sommeil 

Oreiller

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • De privilégier une fermeté moyenne si vous changez régulièrement de position
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • Un oreiller trop mou si vous dormez sur le dos ou le côté
  • Un oreiller trop ferme si vous dormez sur le ventre

La fermeté de l’oreiller dépend essentiellement de votre position de sommeil. En effet, il est essentiel que votre colonne soit bien alignée avec votre tête, au risque sinon de se réveiller avec des douleurs dans la nuque. 

  • Si vous dormez sur le côté, l’oreiller doit être ferme à très ferme.
  • Si vous dormez sur le dos, vous pouvez vous permettre une fermeté moyenne. C’est aussi le meilleur compromis si vous changez régulièrement de position pendant la nuit.
  • Pour dormir sur le ventre, il est important que l’oreiller soit assez mou pour ne pas vous casser la nuque avec une épaisseur trop conséquente.

 

Étape 3 : La garniture, en lien avec de nombreux autres critères dont le maintien

Oreiller

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • Un oreiller en plumes ou duvet si vous dormez sur le ventre ou le dos
  • Un oreiller en latex si vous dormez sur le côté et transpirez beaucoup
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • D’investir dans un oreiller en mousse à mémoire de forme, à moins de dormir exclusivement sur le dos
  • D’opter pour un oreiller en polyester sur simple critère du prix, car sa qualité globale et sa durée de vie sont plus limitées

Comme pour les couettes et matelas, le choix de la garniture est essentiel pour vous garantir de bonnes nuits car il influe sur de nombreux autres paramètres : ventilation, maintien, entretien, mais aussi durée de vie de l’oreiller.

  • La garniture en polyester est la plus répandue car la moins chère. Globalement, c’est un bon compromis en termes de maintien car plusieurs épaisseurs sont généralement proposées. Par contre, sa ventilation est moins bonne donc l’oreiller doit être régulièrement lavé au risque d’y voir s’accumuler acariens et poussière. Sa durée de vie est aussi limitée.
  • Le duvet est un choix intéressant pour ceux qui dorment sur le ventre car c’est le rembourrage le plus souple. Il offre beaucoup de gonflant et une ventilation correcte, et sa durée de vie est plus élevée. Ce type d’oreiller doit tout de même être lavé régulièrement pour éliminer la poussière qui pourrait s’y accrocher.
  • À l’inverse, le latex est la matière la plus ferme et offre donc un excellent maintien à ceux qui dorment sur le dos ou le côté. Ses micro perforations assurent une bonne aération. Bien choisi (en latex naturel de préférence), ce type d’oreiller peut se garder plusieurs années mais son prix à l’achat est aussi plus élevé.
  • Étonnamment, la mousse à mémoire de forme n’est pas aussi convaincante en termes d’oreiller qu’elle pourrait l’être à propos d’un matelas. En effet, elle offre une moins bonne aération, est plus difficile à entretenir et ne convient pas à ceux qui bougent beaucoup. 
  • La mousse traditionnelle peut être une alternative pour les petits budgets, avec une fermeté adaptée à ceux qui dorment sur le dos. 

 

Étape 4 : L’enveloppe, gage de résistance et barrière contre la poussière

Oreiller

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • De privilégier les matières naturelles aux matières synthétiques
  • Un tissage en percale de coton au minimum (+ de 80 fils/cm²)
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • De partir sur des matières synthétiques de faible qualité, qui impacteront la durabilité et la respirabilité de l’oreiller

Il ne s’agit pas du critère le plus simple, car les fabricants ne délivrent pas autant d’informations à son sujet. Néanmoins, la qualité de l’enveloppe a son importance en termes de résistance et de durabilité de l’oreiller, mais aussi car c’est elle qui protège la garniture de la poussière et des acariens.

  • Le coton, le tencel et le bambou sont à privilégier aux matières synthétiques car ils sont plus respirants. Le polyester a par contre l’avantage du prix, tout en étant suffisamment résistant. 
  • Favorisez dans tous les cas les composants hypoallergéniques, anti-acariens et antibactériens, mais aussi les certifications du type Oeko-Tex. 
  • La densité du tissage a aussi un impact : plus il est serré, plus le nombre de fils au cm² est élevé et donc plus il est qualitatif. 

 

Étape 5 : L’entretien, important pour préserver les qualités de votre oreiller

Oreiller

NOUS VOUS CONSEILLONS
  • D’aérer régulièrement votre oreiller
  • De bien lire l’étiquette afin de respecter les consignes de lavage du fabricant
NOUS VOUS DÉCONSEILLONS
  • De changer vos draps moins de deux fois par mois

Au fil des nuits, l’oreiller est soumis à rude épreuve : transpiration, salive… Rien ne lui est épargné. Il est donc important de bien l’entretenir pour éviter la prolifération de bactéries/acariens et l’accumulation de poussières qui pourraient réveiller la sensibilité des allergiques, mais aussi pour allonger sa durée de vie.

  • La première chose à faire est de fréquemment secouer et aérer votre oreiller, tout simplement.
  • Tous les garnissages ne se lavent pas de la même façon : si le polyester et le duvet se lavent aisément en machine (à une température raisonnable), ce n’est pas le cas du latex ni de la mousse à mémoire de forme.
  • Un oreiller à duvet préservera mieux son gonflant si vous ajoutez une ou deux balles de tennis dans le tambour du lave-linge. Cela évitera aux plumes de s’agglutiner sous l’effet de l’humidité.
  • Équiper l’oreiller d’un protège-oreiller et d’une taie permet déjà de le préserver en créant une barrière supplémentaire. Ceux-ci doivent être changés régulièrement (toutes les une à deux semaines en fonction de la fréquence de vos douches). 

 

Conclusion

Finalement, le critère primordial dans le choix de votre oreiller reste votre position de sommeil. C’est à partir de cela que vous pourrez identifier les matériaux et le maintien qui vous garantiront de bonnes nuits de sommeil. 

Dans tous les cas, la durée de vie d’un oreiller étant de 3 à 5 ans, il nous semble important de ne pas négliger la qualité au profit du budget, étant donné le nombre d’heures que vous allez dormir dessus. 

 

Les meilleurs oreillers du moment

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative haut de gamme
My Lovely BedDunlopilloPandaBlanrêve
My Lovely Bed (50 x 70 cm)Dunlopillo lot de 2 oreillers bleusPanda (40 x 60 cm)Blanrêve (60 x 40 cm)
Cet oreiller bénéficie d’une conception qui lui est propre puisque composée d’une enveloppe en percale 100% coton et d’un garnissage en microfibre creuse siliconée. Une combinaison qui lui apporte gonflant et moelleux.Ce lot de 2 oreillers carrés séduit grâce à l'authenticité de son rembourrage en plumes. Il offre beaucoup de gonflant et un confort moelleux 'à l'ancienne', comme le soulignent les utilisateurs.Il se démarque de la concurrence grâce à la présence de bambou dans sa conception. En plus d’être connu pour être une source durable, celui-ci confère au coussin des caractéristiques hypoallergéniques et thermorégulatrices.La force de cet oreiller réside dans sa conception ergonomique. En effet, il est le seul de cette sélection à présenter une forme de S, particulièrement efficace pour les dormeurs souffrant de douleurs cervicales.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Laisser un commentaire