Mobilité électrique

Les 6 (vrais) Meilleurs Vélos Électriques 2019 – Comparatif

Mis à jour le 7 octobre 2019

Après plusieurs heures de recherches et l’examen approfondi d’une trentaine de modèles principalement destinés à un usage urbain, nous avons sélectionné les 6 meilleurs vélos électriques du moment, parmi lesquels le Haibike Sduro Trekking 2.0 remporte notre préférence.

Polyvalent, puissant, d’une excellente qualité matérielle et très endurant, c’est un modèle qui devrait séduire aussi bien les amateurs de vélotaf que ceux des randonnées dominicales.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Biwbik GanteLegend SienaHaibike Sduro Trekking 2.0
Biwbik GanteLegend SienaHaibike Sduro Trekking 2.0
Pourvu d'un moteur brushless 250 W avec trois niveaux d'assistance, ce vélo de la marque espagnole a connu un très grand succès. Exclusivement urbain, il est d’ailleurs très pratique pour le vélotaf.
Lire plus
Ce vélo électrique urbain pliable bénéficie d’une autonomie honorable et d’une application retraçant vos parcours. Ses composants qualitatifs le rendent pratique pour effectuer vos déplacements journaliers.
Lire plus
Initialement conçu pour le trekking, ce VAE nous a séduits par sa grande polyvalence et son mix entre puissance et équipements, qui en fait un excellent vélo urbain au quotidien comme un agréable VTC.
Lire plus
749,00 €1 499,00 €2 399,00 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Plus économe et écologique que la voiture, mais moins fatiguant que le vélo ordinaire ou le VTT, le vélo à assistance électrique (VAE) est un atout indéniable dans la vie de tous les jours, et, comme le souligne ByBike, certainement l’une des meilleures solutions pour le développement d’une mobilité durable. Mais le nombre de modèles proposés sur le marché peut se révéler fort déroutant.

Il est donc nécessaire, pour faire un choix éclairé, d’en connaître les principaux types :

  • Le vélo électrique urbain : c’est le premier à avoir vu le jour, et sans doute le plus répandu en Europe, car il apporte exactement ce que l’on recherche dans un VAE : la possibilité de se passer de la voiture en ville, notamment pour aller au travail (ce qu’on appelle communément le vélotaf). Comme le souligne Stéphane (Le Vélo Urbain), les Pays-Bas et l’Allemagne sont encore fort en avance par rapport à la France… à nous de jouer et de l’adopter ! 
  • Le vélo électrique VTC ou Trekking : principalement développés dans une perspective de cyclotourisme, les VTC électriques remportent de plus en plus de succès car ils mettent les randonnées nature à portée de n’importe qui ou presque. Un peu plus lourds et solides que les vélos électriques urbains, ils disposent également d’un moteur plus adapté aux pentes et aux reliefs ardus.
  • Le VTT à assistance électrique : initialement plus controversés, les VTT électriques gagnent aujourd’hui en légitimité. Ils sont en effet de plus en plus utilisés par les VTTistes confirmés en recherche de sensations fortes ou encore par les débutants pour lesquels ils sont une aide précieuse pour gravir certains obstacles infranchissables sans nécessairement posséder une condition physique optimale.
  • Le vélo de route à assistance électrique : c’est le plus récent sur le marché. Il est généralement utilisé par les cyclistes qui veulent se fixer certains défis ou encore dans un peloton pour permettre aux moins expérimentés de garder la même cadence que leurs aînés.

Pour des raisons pratiques et par soucis de contenter le plus large public possible, nous nous sommes particulièrement intéressés aux modèles les plus polyvalents et les plus recherchés sur le marché.

Une fois le type choisi, voici quelques critères à prendre en compte :

  • La puissance moteur : elle se calcule en watts (W). Il est déconseillé d’opter pour une puissance inférieure à 250 W car c’est à ce niveau que l’assistance électrique vous offrira le meilleur support sans trop consommer de batterie. Si vous désirez en faire une utilisation plus sportive (avec des pointes de vitesse plus élevées), il est possible de se tourner vers des modèles plus puissants, à 400 ou 500 W, mais cela vous soumettra à certaines contraintes législatives (voir plus loin).
  • La batterie : elle est affichée en Wh, mais ce n’est pas toujours représentatif de son autonomie en utilisation. Il y a en effet différents facteurs à prendre en compte, tels que le niveau d’assistance que vous utilisez, les pentes que vous parcourez, la charge, la direction du vent, le gonflement des pneus, etc. Comme le conseille Sylvain, de Velotech.fr, mieux vaut s’orienter à minima vers une batterie de 250 Wh, pour une utilisation vélotaf confortable ne nécessitant pas une recharge quotidienne.
  • Les niveaux d’assistance : si vous souhaitez pouvoir ajuster l’assistance électrique à votre force de pédalage, mieux vaut opter pour un modèle présentant différents niveaux d’assistance comprenant un certain nombre de vitesses. Selon nous, un minimum de quatre niveaux est requis pour un ajustement optimal. En effet, en sous-régime, vous allez forcer davantage sur vos jambes. En sur-régime, il y a un risque d’usure du moteur et de la batterie.
  • Des matériaux de qualité : on attend d’un vélo électrique qu’il soit muni d’un châssis solide, d’un bon moteur, d’une batterie résistante ainsi que de pneus adaptés à l’environnement dans lequel vous circulez. De la même manière, les freins garantissent votre sécurité. Les freins à disque hydrauliques sont les plus fiables, mais aussi les plus chers. Les freins à disque mécaniques sont un peu moins efficaces mais demeurent fiables. Les freins à tambours sont puissants aussi mais n’assurent pas la même stabilité.
  • Les accessoires : en fonction de votre utilisation, vous aurez besoin d’accessoires ou non. Pour une pratique sportive, seul le porte-gourde est nécessaire. Parmi les autres accessoires, il y a les phares, le porte-bagage, le garde-boue, le panier, les lampes, la sonnette, la béquille ou encore les sacoches de vélo.
  • Le confort : si vous voulez privilégier un modèle transportable, mieux vaut en choisir un qui soit pliable et léger. Un vélo électrique pèse en moyenne une vingtaine de kilos. Sa maniabilité dépendra de l’ergonomie du guidon, ainsi que du réglage de la selle. Cette dernière doit être confortable, car c’est souvent là que le bât blesse sur les vélos. Plus les pédales sont solides, plus fluide sera l’expérience. À ce propos, n’oubliez pas de vérifier la charge maximale que peut supporter le vélo.

Un premier tour d’horizon des modèles de VAE disponibles sur le marché nous a mené à effectuer un tri radical, dans lequel les VAE présentant un défaut majeur dans leur conception (problème de batterie, freins non performants, etc.) ont directement été éliminés. Cela nous a permis d’isoler une trentaine de modèles environ.

Outre ces critères, nous nous sommes penchés sur le cadre légal de l’utilisation d’un vélo électrique : un tel objet, destiné à circuler sur la voie publique, est évidemment soumis à certaines exigences légales. Ainsi, en France et en Belgique, sa puissance doit être limitée à 250 W et l’assistance doit s’arrêter dès que vous atteignez les 25 km/h. 

Nous nous sommes alors penchés sur des analyses de spécialistes (sites spécialisés, blogs dédiés, revues de professionnels), du côté anglophone, néerlandophone et francophone.

Ces recherches nous ont donc conduits à vous proposer les 6 vélos électriques les plus intéressants du moment, chacun dans leur tranche de prix.

 

Les meilleurs vélos électriques pas chers

En-deçà de 1000 €, nombreux sont les risques de tomber sur un vélo électrique présentant un défaut majeur. 

Toutefois, nous avons quand même pu dénicher deux modèles, qui sans être parfaits, présentent un bon rapport qualité/prix. 

 

Biwbik Gante : le meilleur pas cher

BIWBIK Malmo

Prix
Dès 749,00 €
Avantages
Petit prix
Panier rangement pratique
Beau design
Inconvénients
Freins V-Brake
Qualité matérielle moindre

La marque espagnole Biwbik est réputée pour le rapport qualité/prix de ses produits.

Le modèle Gante est lui aussi le produit phare de la marque, et il a connu un très grand succès en 2018, en devenant l’un des VAE les plus vendus sur Amazon. Succès mérité ?

Au niveau de ses composants, voici ce que l’on constate : un moteur brushless 250 W, une batterie Litio 36 V 12 Ah avec une autonomie allant de 40 à 80 km, et trois niveaux d’assistance répartis sur six vitesses (toujours avec un dérailleur Shimano). Cependant, pour des trajets un peu plus pentus, l’assistance se révèle moins efficace. De la même manière, le temps de chargement peut sembler long.

En plus de son porte-bagage, il intègre à l’avant un panier imitation osier très agréable à l’œil et il embarque des freins de type V-Brake.

Il pèse environ 26 kg, ce qui correspond à la norme. Néanmoins, sa qualité matérielle n’est pas toujours reconnue puisque certaines finitions sont désapprouvées par les utilisateurs (au niveau du garde-boue, de la protection de la chaîne, ou du cadre qui est en acier).

Niveau confort, ce modèle 26” destiné à un usage urbain propose une selle en cuir large et agréable. Le guidon est, quant à lui, bien positionné.

Enfin, les utilisateurs apprécient son système de pédalage assisté (PAS) ainsi que son système d’éclairage vous permettant de rouler de nuit.

En somme, ce modèle est une excellente option de VAE. Exclusivement urbain, il est très pratique pour le vélotaf, de par son confort notamment, et il est aussi très stylisé pour un prix qui reste vraiment abordable. 

 

Moma e-Bike 26 : l’alternative pas chère

Moma e-Bike 26

Prix
Avantages
Bonne autonomie
Nombreux accessoires
Bon dérailleur
Jolies finitions
Inconvénients
Manque d’étanchéité
Système de freinage perfectible

Moma Bikes est une marque espagnole qui fabrique des vélos électriques pour amateurs et qui s’étend sur le marché international.

Doté d’un moteur 250 W et d’une batterie 36 V 12,5 Ah, sa vitesse maximale ne dépasse pas les 25 km/h (du moins avec son assistance) afin de respecter la norme européenne. Son autonomie est d’environ 80 km. Une fois à plat, la batterie se recharge en 4 heures. 

Avec ses cinq niveaux d’assistance et son dérailleur à sept vitesses, vous pouvez circuler sur plusieurs terrains, que ce soit sur une route, un sentier ou dans les bois.

En ce qui concerne les accessoires, vous disposez de phares à l’avant et à l’arrière et d’une béquille gardant une bonne stabilité à l’arrêt. Un porte-bagage est également mis à votre disposition. Les deux garde-boues vous maintiennent au propre tandis que la sonnette vous aide à prévenir les autres usagers.

Mis à part cela, l’odomètre apparaît comme un indicateur de distance et il y a également un indicateur de vitesse. Sur l’écran LCD, vous pouvez ainsi consulter le niveau de la batterie, la vitesse, la distance mais aussi les niveaux d’assistance.

C’est au niveau des freins que réside le plus gros problème de ce VAE urbain. En effet, s’il s’agit de freins à disque zoom (à l’avant et à l’arrière), les utilisateurs constatent un problème de freinage. En plus d’être bruyants, il faut ainsi régulièrement resserrer les freins pour garantir votre sécurité, d’autant plus que les pneus 26” initiaux ne sont pas de la meilleure des qualités. À ce titre, nous vous conseillons de les changer dès l’arrivée du vélo.

Son cadre en aluminium lui assure sa légèreté puisqu’il pèse seulement 20 kg. Même si sa selle est un peu inconfortable pour certains, elle est néanmoins réglable sur la hauteur, tout comme le guidon. En dehors de ça, nous apprécions son look rétro et ses jolies finitions.

Enfin, notez aussi que son manque d’étanchéité ne le rend pas propice pour une utilisation en temps pluvieux.

En définitive, voici un vélo électrique bien construit avec un dérailleur suffisamment muni de vitesses pour s’adapter à plusieurs terrains. Son autonomie vous permet un usage longue durée avec un grand nombre d’accessoires pour favoriser votre confort. Malgré tout, son imperméabilité et son système de freinage font un peu défaut, nous amenant à le placer en alternative.

 

Les meilleurs vélos électriques milieu de gamme

Dans la tranche située entre 1000 € et 2000 €, on trouve des vélos plus confortables, performants et qui présentent une meilleure autonomie.

C’est ainsi que plusieurs modèles nous ont convaincus de par leurs caractéristiques intéressantes pour leur prix.  

 

Legend Siena : le meilleur milieu de gamme

Legend Siena

Prix
1 499,00 €
Avantages
Bonne autonomie
Application eBikeMotion
Composants de qualité
Conception ergonomique
Inconvénients
Aucun défaut relevé

Legend eBikes est une jeune société leader sur le marché des vélos électriques en Espagne. Le fabricant se présente d’ailleurs comme “une marque responsable et de référence dans le secteur”.

Le Legend Siena est un vélo électrique pliant de ville disposant d’un moteur d’une puissance de 250 W pouvant atteindre la vitesse maximale de 25 km/h (respectant ainsi la norme européenne en vigueur). Sa batterie de 36 V 10,4 Ah propose une autonomie de 80 à 100 km.

Ses quatre niveaux d’assistance ainsi que son dérailleur Shimano à sept vitesses vous permettent d’arpenter les différentes surfaces urbaines avec fiabilité.

Au niveau des accessoires, il y a des supports de fixation pratiques pour placer un panier ou un siège bébé avec stabilité. À part cela, vous avez un porte-bagage pouvant supporter jusqu’à 27 kg de charge. 

L’application eBikeMotion (disponible sur Android et iOS) vous informe sur votre parcours. Vous pouvez ainsi récolter vos données au sujet de la vitesse minimale, maximale et moyenne, des calories perdues ainsi que de l’altitude.

Ses roues de 24” sont “Full Suspension”. Il bénéficie ainsi d’un bon système d’amortissement. Quant aux freins, ils sont à disques hydrauliques.

Enfin, facile à monter, ce modèle pèse 21 kg et existe en noir et blanc, de sorte à contenter aussi bien les femmes que les hommes avec un design à la fois épuré et vintage. Son cadre en aluminium témoigne de sa robustesse tandis que sa selle est ergonomique et confortable. Notez qu’une garantie de 2 ans vous est offerte par le constructeur.

Au final, voici donc un VAE compact offrant de belles performances, notamment avec une autonomie honorable et un dérailleur capable d’affronter de nombreux sols urbains. Ses composants favorisent son ergonomie et vous permettent de profiter d’une expérience confortable. 

 

Trek UM+1 : l’alternative milieu de gamme

Trek UM+1

Prix

1 579,99 €

Avantages
Autonomie satisfaisante
Confortable
Muni d’accessoires
Fonction Walk Assistant
Inconvénients
Freins à tambours
Charge maximale supportée un peu basse
Durabilité qui reste à prouver

Au cours des années, Trek a su démontrer la qualité de ses produits en matière de vélos électriques.

Le succès du vélo de ville UM1+ est encore à définir dans le temps puisqu’il est assez récent sur le marché (2019). Toutefois, sa fiche technique est intéressante et les premiers retours utilisateurs sont très positifs. Il est entièrement destiné à un usage quotidien et à ce titre, il est parfait pour vos déplacements jusqu’au travail.

Toujours est-il qu’il embarque un moteur Bosch de 250 W avec quatre niveaux d’assistance et un système de transmission Shimano à sept vitesses. Sa batterie 300 Wh 36V 8Ah est amovible, ce qui est pratique pour le placer sur un porte-vélo. La vitesse maximale est de 25 km/h (le maximum autorisé par la norme européenne).

Quant à son autonomie, elle peut varier en fonction du poids supporté, de la vitesse à laquelle vous roulez ou de l’effort proposé. Néanmoins, sachez qu’une personne de 90 kg roulant à 25 km/h peut effectuer environ 75 km.

Au niveau des accessoires, vous disposez d’un garde-boue ainsi que d’un porte-bagage. Il y a aussi un antivol, idéal pour aller faire les courses.

Ses roues de 700 mm sont équipées de pneus résistants et votre sécurité est assurée par des freins à tambours Roller Brake Shimano. Ce système est, par contre, moins sécurisant que les freins à disque.

Ce vélo pèse environ 23 kg (25,8 avec la batterie) et admet une charge maximale de 136 kg. Son cadre en aluminium le rend élégant et il est confortable grâce à sa selle réglable et à son guidon ergonomique.

Enfin, une fonctionnalité sympathique, c’est la “Walk Assistant” qui vous aide à le déplacer lorsque vous marchez à côté.

Au final, voici un vélo électrique urbain qui doit encore faire ses preuves mais qui se montre déjà prometteur au niveau de son confort, de ses accessoires et de ses composants (moteur, batterie, autonomie, etc.). Une qualité Trek dont on ne se lasse pas !

 

Les meilleurs vélos électriques haut de gamme

Dans cette gamme de prix dépassant les 2000 €, on retrouve des VAE d’une qualité matérielle remarquable, performants et encore plus endurants avec un système de freinage plus efficace.

Ceux que nous avons sélectionnés peuvent aisément assurer vos trajets au quotidien. 

 

Haibike Sduro Trekking 2.0 : le meilleur haut de gamme

Haibike Sduro Trekking 2.0

Prix
2 399,00 €
Avantages
Idéal en VTC comme en VAE urbain
Grande autonomie 120 km (en conditions optimales)
Équipement complet
Disponible en version femme
Inconvénients
Aucun défaut relevé

Comme son nom l’indique, le Sduro Trekking 2.0 de Haibike est un vélo de trekking (sportif), mais il nous a séduits par sa grande polyvalence, qui en fait un modèle idéal aussi bien pour les déplacements quotidiens que pour aller se promener sur des sentiers plus abrupts lors de vos sorties loisir.

Tout en étant équipé de l’un des moteurs les plus performants du marché (le Yamaha PW-SE), il est parfaitement en conformité avec les règles de circulation sur route. L’avantage de ce moteur est qu’il délivre sa puissance dès le départ et qu’il n’exerce absolument aucune résistance au-delà de 25 km/h, quand votre force seule prend le relai.

Associé à une batterie Yamaha lithium ion de 500 W, il vous propose, dans des conditions favorables, environ 120 km d’autonomie. Cela en fait donc un VAE idéal pour le vélotaf comme pour les promenades plus longues. Livré avec son chargeur rapide de 4 Ah, sa durée de charge totale ne prend pas plus de 3 heures.

Grâce à son assistance électrique montée au niveau central (avec un centre de gravité bas), il dispose d’un équilibre et d’une stabilité remarquables. La transmission Shimano à dix vitesses, elle, assure des changements rapides, fiables et silencieux, et le rend efficace presque sur tout terrain.

Et comme tous les modèles de Haibike depuis 2012, le Sduro Cross intègre le SkidPlate, un élément qui protège efficacement le moteur par le bas contre les chocs et les projections de pierre.

Son écran LCD est très fonctionnel, et vous informe de divers paramètres liés à votre vitesse et à la capacité de la batterie. Il a l’avantage de rester parfaitement lisible même dans des conditions difficiles et de pouvoir changer de mode d’assistance (quatre en tout) d’une simple pression.

Enfin, il dispose d’un système de freins hydrauliques Tektro M275, qui propose un toucher souple associé à un freinage efficace, ce qui permet une excellente réactivité.

Au final, les utilisateurs soulignent généralement son confort (il est également décliné en modèle femme), mais, surtout, sa polyvalence. Avec son poids très acceptable de 23,9 kg, il se révèle aussi pratique en mode urbain que performant en mode trekking.

 

Haibike Sduro Hardnine 3.0 : l’alternative haut de gamme

Haibike Sduro Hardnine 3.0

Prix

2 199,00 €

Avantages
Performant
Endurant
Freins et pneus de qualité
Charge rapide
Inconvénients
Absence de lumières éclairantes
Pas efficace sur les parcours alternants montées et descentes

Haibike a créé le Hardnine 3.0. pour une utilisation tout-terrain mais il peut aussi convenir aux sportifs. Ce modèle polyvalent fait partie de la gamme Sduro dont les maîtres-mots sont confort et qualité. Notez que le fabricant annonce une garantie de 5 ans sur ce produit. 

Avec un moteur Yamaha d’une puissance de 250 W, il peut atteindre 25 km/h, ce qui correspond à la vitesse maximale autorisée par la législation. Sa batterie 500 W vous offre 160 km d’autonomie (100-120 en montagne) et elle se recharge en seulement 3 heures. 

Ce vélo électrique dispose d’une transmission Shimano Deore à 20 vitesses et d’un écran de 1,7’’ qui vous renseigne sur la vitesse et l’autonomie restante. 

Bien qu’efficace sur des reliefs modérés, le Hardnine 3.0. atteint ses limites dans les parcours alternants montées et descentes et ce, bien que l’assistance électrique réagisse vite. Une petite déception aussi concernant l’absence de lumières éclairantes. 

Enfin, il pèse 22,1 kg pour un poids total autorisé de 120 kg. Dessus, si vous vous sentez stable, c’est parce que la selle est confortable et que les roues 29’’ assurent un meilleur équilibre. En cas d’urgence, les freins efficaces (M275) de Tektro sont là pour votre sécurité. 

En somme, ce vélo électrique aux multiples usages veille à votre sécurité en limitant son assistance électrique à 25 km/h, et en intégrant des freins et des roues de qualité. Son ergonomie et son autonomie sont plus que satisfaisantes. Ainsi, vous profiterez pleinement des paysages lors de balades. 

 

Mentions honorables

LFB MTB : Sur papier, il s’agit du modèle VTT de la marque française. S’il propose cinq niveaux d’assistance (et 21 vitesses), aucun d’eux ne vous permettra de réellement faire des prouesses sportives. Dans cette gamme de prix, nous nous trouvons bien face à un VAE au potentiel récréatif (vous pourrez monter quelques collines hors environnement urbain), mais non réellement un VTT.

Gocycle GS : si vous recherchez un modèle pliable, celui-ci fait fureur aux USA et malgré un prix assez conséquent, il offre un bon rapport qualité/prix. Entre son poids plume de 16,5 kg grâce à son cadre en magnésium moulé par injection, ses freins à disques hydrauliques efficaces et son autonomie de 65 km, il est plutôt performant. Par contre, méfiez-vous : son moteur de 500 W ne vous permet pas de l’utiliser comme bon vous semble ! C’est pourquoi nous ne l’avons pas intégré à notre sélection principale.

 

En conclusion, quel vélo électrique choisir ?

Si nous ne devions vous recommander qu’un modèle, ce serait sans conteste le Haibike Sduro Trekking 2.0. Ce VAE trekking se révèle aussi efficace dans sa conception VTC d’origine que pour un usage urbain, grâce à son moteur Yamaha PW-SE et sa batterie Yamaha lithium-ion 500 W qui lui permettent, dans des conditions optimales, d’atteindre une autonomie de 120 km.

Néanmoins, tout le monde n’a pas la possibilité de consacrer une telle somme pour un vélo électrique. Dans ce cas, moins performant mais tout aussi confortable, le Biwbik Gante est l’alternative économique la plus intéressante. Ce VAE est conçu pour une utilisation urbaine.

Pour un budget plus élevé mais qui reste raisonnable, il y a le Legend Siena qui est aussi qualitatif en matière de performances, d’ergonomie et d’autonomie. Sa polyvalence et son application intuitive sont des atouts indéniables.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Biwbik GanteLegend SienaHaibike Sduro Trekking 2.0
Biwbik GanteLegend SienaHaibike Sduro Trekking 2.0
Pourvu d'un moteur brushless 250 W avec trois niveaux d'assistance, ce vélo de la marque espagnole a connu un très grand succès. Exclusivement urbain, il est d’ailleurs très pratique pour le vélotaf.
Lire plus
Ce vélo électrique urbain pliable bénéficie d’une autonomie honorable et d’une application retraçant vos parcours. Ses composants qualitatifs le rendent pratique pour effectuer vos déplacements journaliers.
Lire plus
Initialement conçu pour le trekking, ce VAE nous a séduits par sa grande polyvalence et son mix entre puissance et équipements, qui en fait un excellent vélo urbain au quotidien comme un agréable VTC.
Lire plus
749,00 €1 499,00 €2 399,00 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

À propos de l'auteur

Maud Collignon

Maud a obtenu un bachelier en communication à Liège, après lequel elle a travaillé pour la RTBF. Coach d'équipe de Basketball, sa passion première est le sport mais la technologie l'attire également. Elle gère actuellement les catégories Sport/Loisir et High Tech chez Selectos.

20 Commentaires

  • Bonjour,
    Je viens de faire l’acquisition d’un VAE Winora Yucatan i9 en remplacement de mon VAE Winora F1 compact, acquis en 2011.
    Si le Yucatan a plus de puissance pour monter les côtes il demande en permanence de pédaler pour avoir de l’aide, alors qu’avec le F1 un coup de pédale et on roulait sans trop d’effort surtout sur le plat.
    Comment pourrait-on non pas augmenter la puissance mais permettre une aide plus importante sans être obligé de forcer sur le pédalier.
    Ma demande est justifier non par mon âge (75 ans ) mais par le fait que l’on m’a retiré le poumon gauche et que ma respiration n’est qu’à 55%.
    Je m’adresse à vous car je n’ai pas trouver le moyen de joindre le fabricant et que mon revendeur me parle d’imposibilité.
    Cordialement

    • Malheureusement, il est impossible de régler l’aide offerte par les vélos électriques. Ce vélo possède 4 niveaux d’assistance. Si l’assistance électrique est au maximum et que cela semble trop difficile, alors mieux vaut peut-être changer de modèle.

  • Bonjour
    Je suis intéressé par l’achat d’un VAE, je mesure 186 cm
    Je circule à Lyon et en périphérie avec des montées à plus de 10%
    Je m’oriente vers un modèle mixte entre urbain et VTC
    Je me demande si l’occasion est un bon compromis pour diminuer le budget, tout en restant dans du qualitatif
    Que me conseillez vous comme modèle
    ou quelles sont les points fondamentaux et caractéristiques techniques à suivre au minimum pour avoir un bon VAE qui soit durable
    L’usage prévu est 10 à 15 kilomètres quotidiens 3 à 4 fois par semaine et 20 à 40 kilomètres par week-end
    Je me fixe un budget de 1000 euros, faudra t il le faire évoluer pour s’adapter à mon cahier des charges

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    • Pour choisir un bon vélo électrique, de nombreux critères sont à prendre en compte (une puissance moteur de maximum 250 Watts, une batterie adaptée à vos besoins, un châssis résistant, et des niveaux d’assistances convenant à votre utilisation). Dans votre cas, je pense que le vélo urbain suffira. Mais si vous désirez un modèle qui offre plus de polyvalence pour vos éventuelles balades dominicales, alors le VTC est à privilégier (mais plus onéreux). Un budget de 1000€ est alors un peu faible… Pour un VTC électrique de bonne qualité en entrée de gamme, il faudra compter entre 1500 et 2000 €. Actuellement, il y a pas mal de produits en déstockage chez AllTricks. Le Haibike Sduro Trekking 1.0 (proposé à pourrait vous convenir. Doté d’un moteur Bosch Active Plus de 250 Watts, c’est un vélo de trekking – soit un vélo sportif -, polyvalent. Il sera idéal aussi bien pour les déplacements quotidiens que pour aller se promener sur des sentiers plus abrupts lors de vos sorties loisir. Pour votre taille, il faudra le choisir en XL. Sinon, un achat d’occasion est aussi une bonne alternative pour vous offrir un modèle de qualité à moindre prix. Pensez juste que vous n’aurez pas de garanties sur le produit…

  • Bonjour,
    Il y a beaucoup de choses dans votre article… Mais quel dommage de ne pas essayer les vélos.
    Donner un avis sur un vélo sans y poser les fesses c’est un peu comme donner son avis sur un plat sans l’avoir goûter, on peut juger présentation, l’odeur, mais le goût? N’est-ce pas là le plus important..?

    • Nous comprenons votre avis. Mais à l’heure actuelle, il n’est pas possible pour nous de tester les produits. Notre travail d’analyse, de recherche et de comparaison nous permet de proposer des produits sûrs et fiables et même s’ils ne sont pas testés, leurs caractéristiques sont passées au peigne fin par notre équipe et nous nous assurons qu’ils reçoivent un bon accueil auprès des utilisateurs.

  • Bonjour,
    Toutes les informations que vous donnez sont intéressantes.
    ON m’a parlé d’une marque espagnole Biwbik. Ils ont de nombreux modèles reprenant les caractéristiques importantes à prendre en compte mais les prix face à vos maître-achats est à diviser par 2 voir plus!
    Pensant aller vivre en Espagne en plus, il me semble intéressant d’envisager ce type d’achat plutôt que sur Amazone surtout s’il y a un problème ou un entretien à faire.
    Au plaisir de connaître votre avis sur cette marque.
    Marc

    • La marque Biwbik propose en effet des vélos électriques à des prix très attractifs. Pour ce qui est de leur qualité, nous n’avons pas assez d’informations et de retour pour nous prononcer (la majorité des avis/tests produits se trouvent sur des sites peu fiables). Cependant, les personnes ayant opté pour cette marque ne semblent pas avoir grand chose à reprocher au produit.

  • Bonjour,
    Etant en surprois (je frole l’obésité) je recherche un velo electrique pour me permettre de reprendre le sport.
    Je compte m’en servir uniquement en urbain pour aller au travail ou me deplacer dans Paris.
    Quels sont les modeles que vous me conseillé, j’ai la possibilité de mettre 2000 euro (peut etre un peu plus avec les aides)
    Je vous remercie par avance de votre aide

    • Bonjour Christophe,

      Le vélo électrique est en effet une bonne idée pour se remettre doucement au sport. Pour une utilisation citadine, un vélo d’une autonomie correcte suffira, étant donné que vous n’aurez peut-être pas de grands dénivelés et donc, votre batterie sera économisée.

      Décathlon propose une belle gamme de vélo électrique, qui sont d’une bonne qualité. Avec un joli design citadin, le vélo de ville Elops 900 est d’une très bon rapport qualité/prix. Doté d’un moteur brushless 250 watts (conforme à la norme européenne) monté sur la roue arrière, il dispose d’une batterie 36 volts/11,6 Ah (capacité 418 Wh) garantie 2 ans (de 350 à 500 cycles de charge à 100%). Son autonomie est comprise entre 40 et 70 km selon votre poids, votre usage, le dénivelé, la température extérieure, le mode d’assistance,…

      Vous pouvez aussi préférer un vélo tout chemin, voire un VTT. En effet, ce type de vélo vous permettra tant de rouler en ville que sur les chemins de balades ou en forêt. Hé oui, peut-être prendrez vous goûts au vélo et aurez vous envie d’en pratiquer également le week-end ? Dans ce cas, c’est le HAIBIKE Sduro Cross 4.0 W qu’il vous faut ! Polyvalent, doté d’une excellente autonomie (environ 75km) et d’un design soigné est en fait un poids plume malgré la présence d’une batterie plus lourde. Du coup, le pédalage est facilité. Bon, il ne possède pas de phares ni de pore-bagage, mais libre à vous d’en ajouter si besoin. Pour ce prix-là, on a aussi droit à plusieurs outils de navigation, notamment un écran LCD équipé d’un ordinateur de bord. On y retrouve la vitesse actuelle, mais aussi le niveau de batterie, une estimation de l’autonomie restante, la cadence et la distance parcourue.

      Dans votre cas, un vélo électrique pliant peut également se révéler pratique pour cumuler transports en commun et vélo, ou encore le ranger discrètement au travail. Dans ce cas, je vous conseille le Weebot Road. Crée par une société française, ce VAE pliant haut de gamme aux petits airs de BMX est un vélo de qualité fabriqué tout près de chez nous (avec au passage, un excellent service client très réactif).En comparaison avec les modèles d’entrée et de milieu de gamme, on retrouve avant tout un niveau de confort bien supérieur et des gains notamment en ce qui concerne l’autonomie et la facilité de manoeuvre. Je vous invite à regarder notre avis complet sur ce modèle dans cet article.

      J’espère que vous trouverez votre bonheur parmi ces modèles ! Bonne journée. 🙂

  • Bonjour,

    Dommage que votre comparatif ne réference pas la marque Velobecane.
    Je roule avec un Velobecane Snow depuis 7 mois.
    2100 Km au compteur.
    Autonomie de 50 Km officiellement mais je tourne plus vers 37-38 Km.
    Je n’ai absolument rien à dire sauf un tarif très correct et un SAV plus qu’efficace!.
    Dernier point ils sont français et gère leur SAV sur Paris 😉
    Allez jeter un oeil sur le site http://www.velobecane.com

    • Bonjour,

      Merci de partager votre expérience avec nous. Nous ne manquerons pas de jeter un coup d’oeil à cette marque lors de la prochaine mise à jour de l’article, puisqu’ils ont déjà au moins un utilisateur plus que ravi.

      Bonne journée.

  • Je viens de faire l’acquisition d’un VTT électrique blanc marine 26pm4. Après 5 sorties le vélo se comporte très bien. Le changement de vitesses se fait très bien à, les pneus toujours pas crevés, pourtant testés en conditions assez extrêmes, la fourche répond bien et les freins sont plutôt efficaces. Mon but principal est de l’utiliser pour aller au travail afin d’éviter les embouteillages, ce vélo est parfaitement adapté pour cette utilisation (très facile et maniable.) Très content de mon achat, je l’utilise tous les jours (40 min aller et 40 min retour) Il est de très bonne qualité, performant et simple à utiliser !! Très bonne autonomie de batterie. Je recommande ça vaut le coup.

    • Bonjour,

      Merci d votre avis sur ce produit. Nous ne manquerons pas d’en tenir compte lors de la mise à jour de notre article et nous regarderons ce modèle de plus près.

      Bonne journée

  • Bonjour,

    Je souhaite pour les prochaines vacances acquérir un VAE avec quelques exigences notamment la puissance,un porte-bagage, garde-boue phares avant arrière et une autonomie de minimum 50km .Il est nécessaire de prendre en compte que ce vélo sera au garage 6 mois sans que la batterie ne soit rechargée. ( résidence secondaire).
    Je mesure 1m65 et je me fixe un prix de 2500€.
    Bien à vous.
    Bungert Régine

    • Bonjour,

      Le premier modèle référencé dans cet article (mais malheureusement actuellement en rupture de stock sur Amazon) devrait vous satisfaire. Doté d’un garde-boue, d’un porte bagage ainsi que d’un phare avant et arrière, son autonomie varie entre 45 et 55km (selon l’utilisation, le dénivelé, etc).

      Une jolie alternative est disponible chez Décathlon et semble ravir tous les utilisateurs. Il s’agit du vélo tout chemin électrique B’Twin 900E (ce qui est plutôt pratique si les chemins que vous empruntez ne sont pas que des routes). Il possède toutes les caractéristiques requises pour un joli prix de 900€. Concernant la batterie, elle promet une autonomie allant de 30 à 70km selon l’utilisation que vous en avez (Mode 1 : jusqu’à 70 km, mode 2 : jusqu’à 50 km et mode 3 jusqu’à 30 km). La taille M conviendrait parfaitement à votre taille.

      En vélo électrique de ville, ils ont aussi le beau modèle Elops 920 qui, lui aussi, répond à vos exigences avec une autonomie annoncée allant de 50 à 70km (voire même davantage d’après les commentaires).

      En ce qui concerne la non-utilisation du vélo ; effectivement, les batteries de vélo craignent le chaud, le froid mais aussi le manque d’utilisation. Ainsi, si vous prévoyez de ne pas employer votre vélo pendant plusieurs mois, pensez à ne pas laisser la batterie complètement déchargée, et stockez la dans un endroit sec et tempéré (vous pouvez, par exemple, la garder dans votre résidence primaire, l’emmenez avec vous pour éviter qu’elle ne subisse le froid).
      Le mode d’emploi explique généralement s’il faut charger complètement ou partiellement la batterie pour le stockage (par exemple à 60% de la capacité pour certaines batteries Li-ion). Vérifiez régulièrement le niveau de charge, et recharger la batterie si besoin (par exemple, tous les mois). Du coup, l’emmenez avec vous en une réelle solution. Gardez la dans une armoire et remettez-lui un petit coup de boost de temps à autre en la rechargeant. 🙂

      N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez d’autres questions.

      Bonne journée

  • Petit rappel de math: Pour trouver l’autonomie réelle il ne faut pas diviser l’autonomie annoncée par 1/3 (cela reviendrait à multiplier par 3) mais plutôt enlever 1/3 😉

Laisser un commentaire

>