Le Meilleur Éclairage Vélo

Après 18 heures de recherche parmi 38 éclairages vélo et le test de 7 d’entre eux, nous avons déterminé que le Lezyne Hecto Drive 500XL est le modèle le plus intéressant du moment pour son bon rapport qualité/prix.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Lezyne Hecto Drive 500XL

Sa bonne compatibilité, sa simplicité de mise en place et d’utilisation, et ses nombreux modes intéressants en font un excellent accessoire de vélo. En plus, il fournit un éclairage convaincant.

Voir le prix sur Amazon 50.76 € sur Alltricks

Lezyne mini drive 500xl

Facile à installer et à prendre en main, cet éclairage délivre jusqu’à 500 lumens sans surchauffer le corps de l’accessoire puisqu’il comprend des ailettes de refroidissement. Il y a 8 modes d’utilisation, et lors de notre test, nous avons trouvé qu’il éclairait relativement bien, et ce, même dans les campagnes sombres. En outre, on a particulièrement apprécié la présence du mode flash diurne sur un tel produit. Compatible avec la plupart des supports, il présente des dimensions relativement compactes et est assez léger (seulement 84 g). Enfin, l’autonomie est estimée entre 1 et 20 heures en fonction de l’usage, et il se recharge via USB en plus ou moins 2h30.

 

 

Meilleur pas cher

Cateye HL-EL135

Son large faisceau, sa grande endurance, sa bonne compatibilité, son excellente stabilité, et surtout son prix mini constituent ses principaux avantages et font quelque peu oublier le manque de variétés dans les modes.

33.26 € sur Amazon

Cateye HL-EL135

Même si ce n’est pas le plus lumineux et qu’il ne suffit pas pour les endroits très sombres, il affiche une belle puissance (150 lumens) pour son prix. En plus, son faisceau à 3 LEDs offre une visibilité latérale et donc plus large. Malheureusement, il y a seulement 2 modes lumineux, mais la lampe est simple à utiliser via l’unique bouton. La fonction mémoire permet de rallumer l’appareil sur le dernier mode utilisé. Côté alimentation, ce modèle fonctionne à l’aide de 2 piles AA, ce qui est peu pratique. Cependant, on note tout de même l’excellente endurance qui oscille entre 80 heures (en mode continu) et 320 heures (en mode clignotant). En outre, il s’installe facilement sur la plupart des guidons. Lors de notre test, nous l’avons trouvé parfaitement stable, et ce, même sur les sentiers les plus dégradés. Certifié IPX4, il résiste aux intempéries et aux gouttes d’eau. Malgré tout, sa qualité matérielle nous semble un peu cheap.

 

Meilleur haut de gamme

Blackburn Dayblazer 800

Sa grande compatibilité permet d’utiliser son support avec d’autres accessoires et sur la plupart des guidons/casques. Par ailleurs, son faisceau est large et son design affiche une bonne résistance.

88.69 € sur Amazon

Blackburn

Lors de notre test, nous nous sommes montrés satisfaits de son faisceau bien large qui permet une bonne visibilité latérale et un excellent éclairage dans la pénombre totale grâce à ses 800 lumens. Simple à appréhender, il comprend 5 modes d’éclairage. Hautement compatible, cet éclairage de 129 g se fixe sur la plupart des guidons et des casques, et comprend même une fixation pour caméra d’action. Son design long et étroit résiste à l’eau et à la poussière (IP67). L’autonomie varie de 1h30 (à l’intensité la plus élevée) à 12 heures (à 200 lumens avec Stroboscope). Un indicateur de charge lumineux est présent pour vous indiquer la capacité restante et il se recharge via micro-USB. Cependant, le temps de charge est assez long (4 heures).

 

Alternative milieu de gamme

NiteRider Lumina 650

Performant, résistant et endurant, ce modèle fournit une bonne qualité d’éclairage sans nécessairement vider la batterie. Son système de fixation est assez performant pour pratiquer du VTT.

54.95 € sur Amazon 54.95 € sur Alltricks

Avec ses 650 lumens et ses 5 modes lumineux, il est à la fois suffisamment puissant et simple à utiliser. D’ailleurs, au cours de notre test, nous avons tenu à souligner sa bonne qualité d’éclairage même dans le noir total. En outre, il comprend un mode verrouillage, évitant ainsi les allumages accidentels lors du transport ou du rangement. Certifié IP64, il résiste à la poussière, aux gouttes d’eau et aux intempéries. Son autonomie est également impressionnante (1h30 à plus haute intensité, 20 heures à 50 lumens) et sa batterie se recharge via USB. Même s’il faut un peu plus de temps pour l’installer que d’autres modèles, il convient à la plupart des guidons et tient parfaitement sur des terrains à bosses. En plus, son système de fixation est moins facile à extirper pour les voleurs. Par contre, il est un peu plus lourd et encombrant. 

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Lezyne Hecto Drive 500XL Cateye HL-EL135 Blackburn Dayblazer 800 NiteRider Lumina 650
Sa bonne compatibilité, sa simplicité de mise en place et d’utilisation, et ses nombreux modes intéressants en font un excellent accessoire de vélo. En plus, il fournit un éclairage convaincant. Son large faisceau, sa grande endurance, sa bonne compatibilité, son excellente stabilité, et surtout son prix mini constituent ses principaux avantages et font quelque peu oublier le manque de variétés dans les modes. Sa grande compatibilité permet d’utiliser son support avec d’autres accessoires et sur la plupart des guidons/casques. Par ailleurs, son faisceau est large et son design affiche une bonne résistance. Performant, résistant et endurant, ce modèle fournit une bonne qualité d’éclairage sans nécessairement vider la batterie. Son système de fixation est assez performant pour pratiquer du VTT.
Voir le prix sur Amazon 50.76 € sur Alltricks 33.26 € sur Amazon 88.69 € sur Amazon 54.95 € sur Amazon 54.95 € sur Alltricks

 

300+ Comparatifs
3000+ Produits Testés
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment avons-nous testé ?

Pour commencer, nous avons évalué la praticité, l’encombrement et la compatibilité de chaque système de fixation en plaçant chaque modèle sur des guidons de différentes tailles. Nous en avons également profité pour juger le maintien en roulant sur des terrains distincts, allant des routes les plus lisses aux chemins les plus bosselés. 

Les passages entre les modes nous ont permis d’analyser la qualité de l’éclairage. Pour vérifier la suffisance, nous sommes allés dans différents chemins, allant des plus éclairés dans les villes aux plus sombres près des forêts. Durant cette prise en main, nous avons aussi mesuré l’autonomie.

 

Comment choisir son éclairage vélo ?

Que vous possédiez un vélo de ville, un vélo de route, un VTT, l’éclairage vélo manque parfois à l’appel sur certains modèles. Au même titre que le casque, il est pourtant un outil indispensable pour votre sécurité dans les endroits plus sombres. Au-delà du fait d’être vu par les autres usagers, il vous éclaire le passage de sorte à éviter les mauvaises surprises. 

Éclairage Vélo

Pour déterminer lequel est le plus adapté à votre pratique, nous avons listé les points sur lesquels se pencher avant de procéder à l’achat : 

  • La puissance : celle-ci est exprimée en lumens. Plus le nombre de lumens est élevé, plus la portée est grande et plus vous voyez loin. Pour des déplacements en ville où il fait déjà clair avec les poteaux lumineux, une lampe de 300 lumens maximum suffit. Sur des grandes routes mal éclairées, il faut au minimum 300 lumens tandis que pour les VTTistes, il est nécessaire d’aller au-delà de 500 lumens. De la même manière, plus vous roulez vite et plus vous avez besoin d’une puissance supérieure.

Éclairage Vélo

  • Le champ de vision : il a aussi son importance, car s’il est trop petit, il éclaire plus loin mais couvre une faible surface et vice versa. Un angle de 270° représente un bon équilibre. Cet élément doit donc être mis en rapport avec la puissance pour vérifier la réelle portée de l’éclairage.
  • L’alimentation : les piles (rechargeables ou non) constituent une sérieuse option mais ce n’est pas la plus économe. Elles ne peuvent tenir qu’entre 20 et 40 heures. Cela dit, de plus en plus d’éclairages incluent une batterie rechargeable. Ils sont plus écologiques et ont une meilleure durée de vie. L’autonomie varie en fonction du mode utilisé (éclairage fixe, clignotant, flash de jour ou de nuit…) et du type d’éclairage (le LED est à privilégier). Plus il y a de puissance, plus la batterie s’use.

Éclairage Vélo

  • Le système de fixation : la compatibilité des supports est souvent un point auquel on ne prête pas attention. Pourtant, les fixations amovibles sont utiles non seulement pour placer la lampe sur un autre vélo, mais également pour éviter les vols. La conception du support détermine les possibilités en termes d’attache. La plupart des systèmes sont conçus pour être placés à plusieurs endroits. Plus l’éclairage est léger et compact, plus il obtient une meilleure stabilité.

Éclairage Vélo

  • La résistance : les lampes doivent faire face à la pluie. Une certification d’imperméabilité est donc primordiale et dans le meilleur des cas, une protection contre la poussière est davantage rassurante. Il est aussi possible qu’elles soient soumises à la surchauffe. Pour contrer cela, certains fabricants ajoutent des ailettes de refroidissement.

 

Autres éclairages vélo qu’on recommande

Lezyne LED Femto Drive (9,99 € lors de la publication) : Un design pratique mais un éclairage à 15 lumens nettement insuffisant. Petit et léger (à peine 22 g), cet éclairage certifié IPX7 est résistant à l’eau. Son montage s’effectue facilement et son autonomie va jusqu’à 60 heures. Il intègre 5 modes d’utilisation mais il fonctionne avec 2 piles plates. Malgré tout, il s’agit d’un éclairage de sécurité assurant votre visibilité auprès des autres, mais d’après nos tests, il ne permet pas de voir véritablement devant vous.

Lezyne Mini Drive 400XL (actuellement indisponible) : Lumineux, facile à installer et peu encombrant. Avec sa puissance maximale de 400 lumens, ses 8 modes d’intensité et sa batterie allant de 1 à 20 heures, il affiche des performances correctes à un prix très avantageux. Son format mini ne gêne aucunement votre course et ses divers coloris amènent une touche esthétique appréciable. Lors de notre test, nous avons apprécié sa grande compatibilité et nous l’avons trouvé très facile à mettre et à utiliser. Son éclairage légèrement jaune suffit pour des trajets nocturnes, mais pas complètement dans une obscurité totale. Par ailleurs, son augmentation de prix le rend à présent moins intéressant.

Lezyne Lite Drive 1000XL (64,49 € lors de la publication) : Très puissant mais un peu moins ergonomique que son concurrent. Doté d’une bonne lumière et de 8 modes d’éclairage, il présente une puissance maximale de 1000 lumens avec un angle de 270° et 10 options de sortie. Facile à mettre et hautement compatible, nous l’avons trouvé simple à utiliser durant notre test. Son autonomie varie de 1h30 à 87 heures en fonction de l’utilisation pour un temps de charge d’environ 4 heures via micro-USB. Même si son design long et étroit limite l’encombrement sur le guidon, il est tout de même un peu plus lourd (153 g) que son concurrent.

 

Laisser un commentaire