Audio

Le Meilleur Casque à Réduction de Bruit

Mis à jour le 22 novembre 2019

Après plusieurs heures de recherche et l’étude approfondie d’une quinzaine de modèles présents sur le marché, nous avons déterminé les 5 meilleurs casques à réduction de bruit disponibles actuellement. 

Dans cette sélection, le Sony WH-1000XM3 s’est attiré nos faveurs grâce à ses nombreux atouts parmi lesquels une qualité sonore irréprochable, un confort soigné et une autonomie élevée. 

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Anker SoundCore Space NCPlantronics Backbeat Pro 2Sony WH-1000XM3
Anker SoundCore Space NCPlantronics Backbeat Pro 2Sony WH-1000XM3
Entrée de gamme dans le domaine de la réduction de bruit, ce casque vous apporte un excellent compromis. Sa qualité audio est appréciable, le contrôle du bruit suffisamment efficace et son autonomie est excellente.Avec ce modèle, Plantronics corrige les erreurs de la précédente mouture tout en conservant ses atouts : une qualité sonore presque parfaite accompagnée d’une ergonomie et d’un confort soignés, dans un format plus léger et compact.Référence incontestée de ce domaine, vous vous trouvez devant un produit polyvalent sans aucun défaut notable. Que la réduction de bruit soit activée ou non, il flatte vos oreilles grâce à son rendu parfaitement équilibré.
99,99 €159,66 €279,95 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Le choix d’un casque audio étant essentiellement lié aux exigences de chacun, la difficulté principale était de trouver quels casques conviendraient au plus grand nombre. 

Pour ce faire, nous avons concentré notre attention sur les points suivants, qui vous permettront, en fonction de vos critères, de définir quel modèle est fait pour vous.

  • La qualité sonore : les fréquences sont réparties en trois classes (les basses, les médiums et les aigus) et déterminent la qualité du rendu. Un bon équilibre entre elles et une bonne étendue des fréquences couvertes sont essentiels pour bénéficier d’un meilleur résultat et d’un confort d’écoute élevé. Beaucoup de modèles tendent à proposer trop de basses ce qui ne convient pas aux styles musicaux nécessitant plus de finesse.
  • La réduction de bruit : il existe deux types de réduction de bruit : la passive et l’active. La passive est liée à l’aspect matériel des écouteurs : le matériau des coussinets, leur forme et leur épaisseur sont déterminants. L’active nécessite une intervention plus technologique : des micros captent le son autour de vous et envoient un équivalent de ce son en fréquence négative dans vos écouteurs pour l’annuler. Il s’agit du même principe que 1+(-1)=0.
  • Le confort et l’ergonomie : ces critères sont très importants car vous serez amené à porter votre casque pendant plusieurs heures consécutives. Prêtez attention à la composition de l’arceau et des écouteurs (coussinets, forme) et au type de casque. Il en existe deux : les casques supra-auraux (qui reposent sur l’oreille) et les casques circum-auraux (qui englobent l’oreille). Pour le contrôle du bruit, favorisez ces derniers qui passivement proposent déjà une bien meilleure isolation phonique.
  • L’autonomie : la majorité des casques à réduction de bruit utilisent le Bluetooth pour fonctionner. Si vous décidez de plébisciter cette technologie, veillez à choisir un produit avec une bonne endurance pour ne pas devoir emporter votre chargeur partout avec vous. Les modèles sans fil proposent souvent une alternative filaire qui les rend utilisables même si vos réserves sont épuisées, mais dans ce cas avec une réduction passive du bruit.

Sur base de ces critères, nous avons pu réduire notre sélection à une dizaine de modèles.

La lecture d’avis utilisateurs sur des sites tant anglophones que francophones, des blogs, des forums et des pages spécialisées dans le domaine, nous a permis de déterminer les 5 meilleurs casques à réduction de bruit du moment.

Notez tout de même qu’en fonction de votre utilisation de ce type de produits, certains critères peuvent revêtir une plus grande importance que d’autres. Les produits présentés se focalisent essentiellement sur l’équilibre de ces facteurs.

 

Les meilleurs casques à réduction de bruit pas chers

Le modèle présenté est le seul produit bénéficiant d’une réduction de bruit active efficace dans cette gamme de prix. 

Cette technologie est généralement réservée aux modèles plus coûteux mais il s’en sort avec les honneurs.

 

Anker SoundCore Space NC : le meilleur pas cher

Anker SoundCore Space NC

Prix
99,99 €
Avantages
Le moins cher en réduction de bruit
Excellent rapport qualité/prix
Autonomie élevée
Ergonomie et confort
Inconvénients
Latence avec le codec AAC
Contrôles tactiles capricieux

Anker est connu pour ses enceintes bluetooth. Le Soundcore Space NC est l’un des premiers pas du constructeur dans le domaine du casque audio. Au vu de la gamme visée, il est logique de s’attendre à des résultats en demi-teinte… mais ce n’est pas le cas! 

Le système de réduction de bruit de ce casque peut être à la fois passif ou actif, en fonction de vos besoins.

En passif, le rendu est équilibré dans les graves et les médiums, là où les aigus ont tendance à être en retrait. Ceci réduit les effets de spatialisation (réverbération, échos, etc) et donne une impression de compacité. Heureusement, la stéréophonie efficace compense en partie l’impact de ce problème. 

En actif, cet équilibre a tendance à se détériorer en faveur des basses mais la cohésion et la qualité sont toujours de mise.

La réduction passive est correcte sans être parfaite et vous évitera d’utiliser votre batterie dans des environnements où les bruits parasites sont de faible intensité. Pour des situations plus bruyantes, n’hésitez pas à utiliser le mode actif qui, même s’il n’est pas parfait, compensera aisément les bruits statiques (bruits de moteur, de roulement, etc). 

La gestion des bruits variables (tels que des voix) est plus rare sur les modèles qui ne sont pas haut de gamme.

Ce casque léger (263 g) se fait facilement oublier lorsqu’on le porte tant il est confortable. Ses coussinets en mousse à mémoire de forme englobent bien l’oreille mais ont tout de même tendance à trop la tenir au chaud, ce qui peut en affecter l’utilisation en période estivale.

Malgré son design standard en plastique, il est bien assemblé et semble robuste. Le seul point à surveiller sont les câbles situés au niveau des fourches, qui ne sont pas protégés par la structure du casque.

L’accès aux différents contrôle est intuitive et assez classique, ce qui permet au néophyte de facilement s’y habituer. La commande du volume et de la lecture se fait via une interface tactile dédiée. Malheureusement, elle n’est pas assez réactive et peut se révéler frustrante à l’usage.

Son autonomie, enfin, est au niveau des meilleurs (plus de 23 heures). Et grâce au câble fourni, il restera utilisable si vous arrivez au bout de vos réserves.

Au final, Anker nous propose un modèle au rapport qualité/prix plus qu’intéressant. Endurant et efficace, il constitue un bon premier pas dans le domaine de la réduction de bruit.

 

Les meilleurs casques à réduction de bruit milieu de gamme

C’est ici que vous retrouverez la majorité des modèles reconnus. 

Dans cette section, vous pouvez prétendre à une qualité audio de haut niveau, une bonne endurance mais avec quelques concessions sur la réduction de bruit en comparaison avec les modèles haut de gamme.

 

Plantronics Backbeat Pro 2 : le meilleur milieu de gamme

Plantronics Backbeat Pro 2

Prix
159,66 €
Avantages
Autonomie record
Qualité audio excellente
Ergonomie travaillée
Inconvénients
Poids toujours conséquent
Basses amplifiées en réduction active

Successeur du Backbeat Pro de première édition, ce modèle reprend les qualités de son aïeul tout en réduisant ses défauts.

La qualité sonore de l’ancienne version était déjà reconnue, celle de la nouvelle itération l’est tout autant. Peu importe la fréquence, vous bénéficierez d’un rendu de haut niveau. Propre et homogène, il couvre aisément tout le spectre que ce soit sans ou avec la réduction de bruit. 

Le résultat tend généralement à se détériorer lorsqu’on active cette technologie, mais ce n’est pas le cas ici même si les basses sont plus puissantes et les aigus plus présents. 

Au niveau de la réduction de bruit, l’application vous donne accès aux modes actif et passif mais aussi à un troisième mode permettant l’écoute des sons extérieurs. Globalement, le résultat est en demi-teinte : la réduction est efficace pour la majorité des bruits mais parvient difficilement à atténuer les bruits de basse fréquence.

Du point de vue de l’ergonomie et du confort, ce produit possède de nombreuses qualités mais un gros défaut. Ainsi, s’il bénéficie de coussinets moelleux et agréables et d’un arceau doublé, son poids (294 g) rend le port inconfortable après quelques heures et ce, malgré un maintien excellent. Ce résultat en fait tout de même un casque plus compact que son prédécesseur (340 g). 

Autre petit détail, les plus grandes oreilles risquent de ressentir un certain inconfort car les oreillettes ont tendance à faire pression sur la partie haute.

Les différentes commandes sont disposées sur le côté des écouteurs et tombent facilement sous la main. Ce modèle dispose aussi de “Smart Sensors” qui détectent si vous le portez ou non et qui agissent sur la musique en conséquence. 

Cette fonctionnalité aurait pu s’avérer très intéressante si elle fonctionnait pleinement mais plusieurs utilisateurs ont relevé des “bugs” où la musique se coupait lorsqu’on mettait le casque et s’activait lorsqu’on le retirait.

Sa conception robuste et durable combinée à son autonomie record (25 heures en actif et plus de 40 heures en passif) en font un compagnon idéal pour vos déplacements. De plus, si vous arrivez à l’épuiser, il reste utilisable en filaire. 

En conclusion, si vous recherchez un casque dont la qualité audio est irréprochable et avec une endurance hors normes, ne cherchez plus, vous l’avez trouvé! Par contre, si vous souhaitez l’utiliser dans un environnement assez bruyant, envisagez plutôt de consacrer un budget plus élevé pour vous orienter vers le haut de gamme.

 

JBL Live 650BTNC : l’alternative milieu de gamme

JBL Live 650BTNC

Prix
149,99 €
Avantages
Qualité sonore élevée
Confort élevé
Recharge rapide
Inconvénients
Maintien limité
Interdit aux grandes oreilles

JBL est déjà bien connu dans le domaine de l’audio nomade, que ce soit via ses enceintes bluetooth ou ses casques en tout genre. Il est donc logique que la marque décide de surfer sur la vague des modèles à réduction de bruit.

D’un point de vue audio, pas de mauvaise surprise. JBL possède une grande expérience dans ce domaine et le Live 650 ne déroge pas à la règle avec son rendu digne de notre référence haut de gamme. Les basses sont suffisamment présentes et les aiguës sont bien claires, ce qui lui permet de s’adapter aisément à tous les styles musicaux. Par défaut, il est paramétré selon la configuration “maison”, favorisant les basses, mais cela peut être réglé au travers de l’application. Elle vous propose en effet différents pré-réglages et la possibilité de créer des profils personnalisés.

Là où le bât blesse, c’est au niveau de la réduction de bruit. Ainsi, s’il parvient à gommer les bruits sourds d’un bureau, il peinera pour la majorités des autres sources. Le seul moyen d’équilibrer les choses sera, dans ce cas, d’augmenter le volume. Une solution plutôt nocive pour vos oreilles. Livré avec un câble auxiliaire, il peut aussi être utilisé de manière totalement passive en cas de panne de batterie.

Le réel point fort de ce casque vient de son confort. Il est léger (260 g), son serre tête est bien rembourré et ses coussinets à mémoire de forme sont agréables. Cependant, il reste peu adapté aux grandes oreilles, comme la majorité des casques actuels.

Facilement transportable grâce à ses écouteurs pliables, il pourra vous accompagner dans vos trajets quotidiens.Son autonomie est correcte (20 heures en réduction active, 30 heures en passif) et il a accès à un système de recharge rapide qui lui garantit 2 heures d’utilisation pour 15 min de recharge au cas où vous tomberiez sur la réserve.

En somme, ce modèle est une très bonne alternative au Plantronics cité ci-dessus. Il ne s’incline qu’à cause de son autonomie moindre, de son maintien trop faible et de sa réduction active perfectible.

 

Les meilleurs casques à réduction de bruit haut de gamme

Dans votre quête du casque parfait, vous avez sûrement rencontré les deux modèles de notre sélection. Ils constituent le meilleur équilibre entre la qualité sonore, la réduction de bruit et la transportabilité. Bien sûr, dans ce cas-ci, il n’est plus question de penser au prix. 

 

Sony WH-1000XM3 : le meilleur haut de gamme

Sony WH-1000XM3

Prix
279,95 €
Avantages
Design travaillé
Qualité sonore excellente
Confort de haut niveau
USB-C
Inconvénients
Pas de Bluetooth Multipoint

Sony est longtemps resté dans l’ombre de Bose avec son 1000XM. Mais la troisième révision est enfin arrivée à lui ravir la première marche du podium !

La qualité sonore, si elle était déjà très bonne, est devenue presque irréprochable. Le seul petit bémol est le surdosage des basses qui en ravira certains et en rebutera d’autres. Vous pourrez bien sûr régler le rendu via l’application dédiée pour l’adapter à vos besoins. 

Les aigus, qui étaient le défaut de la première version, sont devenus le point fort du XM3. On peut clairement constater que Sony a travaillé le son au maximum. Évitez tout de même de l’utiliser en filaire éteint, le rendu passera de référence à juste passable, ce qui serait vraiment dommage.

La réduction de bruit est quant à elle de haut niveau. Elle réussit là où bien d’autres ont échoué : l’atténuation des voix humaines et du vent.

Après calibrage des paramètres en fonction de la morphologie et des conditions atmosphériques, vous bénéficierez d’une bulle de quiétude que même le vent ne pourra troubler. Il bénéficie aussi du mode « Ambient Aware » (baisse du volume de la musique et amplification des bruits extérieurs).

Autres points forts du XM3, son confort et son ergonomie sont irréprochables. Le XM2 était déjà une référence dans ce domaine mais la nouvelle itération améliore encore le résultat avec ses coussinets plus larges et mieux rembourrés et son poids réduits (255 g contre 270). On en vient même à oublier qu’il est sur notre tête. Le panneau tactile dédié au contrôle de la lecture est très réactif et intuitif à utiliser.

Un système de commandes vocales tirés du XM2 est aussi disponible mais ne fonctionne malheureusement qu’en anglais. Cependant, Google Assistant et Alexa sont présents pour compenser.

Au final, tous ses atouts, combinés à sa grande autonomie (jusqu’à 30 heures), en font un très bon compagnon de route… si votre portefeuille vous le permet.

 

Bose QuietComfort 35 II : l’alternative haut de gamme

Bose QuietComfort 35 II

Prix
265,00 €
Avantages
Réduction de bruit de référence
Commandes vocales multilingue
Rendu sonore équilibré
Inconvénients
Corps en plastique
Coussinets peu adaptés à la chaleur

Bose a longtemps fait figure de référence dans le domaine des casques audio… Jusqu’à l’arrivée de son concurrent Sony. Cependant, même si le QC35 II est légèrement en-dessous, il reste une alternative très intéressante avec laquelle il faut composer.

Tout d’abord, il offre un rendu audio soigné et globalement équilibré même si l’on déplore des basses bien trop présentes mais pas assez percutantes. L’application mobile disponible permet d’adapter le rendu en fonction de vos désirs.

La réduction de bruit, au contraire, fait figure de référence. Elle compensera efficacement tous les bruits parasites pour que vous puissiez bénéficier d’une expérience idéale.

D’un point de vue confort et ergonomie, rien de négatif à l’horizon à l’exception des coussinets qui ont tendance à chauffer les oreilles. Pratique en hiver mais bien moins en été. Il est plus lourd que son concurrent (285 g) mais dispose tout de même d’un confort de premier ordre grâce à un arceau bien adapté. 

Le design de ce produit n’a rien d’affolant. Il est assez générique et le corps est en plastique, ce qui offre un rendu bien moins premium que ce qu’on peut attendre d’un casque à ce prix. En contrepartie, ce modèle est robuste et compact, ce qui le rend facilement transportable. 

Son autonomie de plus de 20 heures est suffisante pour une utilisation nomade, bien qu’inférieure à de nombreux modèles actuels.

Autre élément important, ce casque n’est pas facilement réparable. La batterie est inamovible (et donc irremplaçable) et le câble dédié au filaire dispose d’un format propriétaire obligeant à passer par la marque pour le changer.

Finalement, même s’il possède quelques défauts, le QuietComfort 35 II est un concurrent avec lequel il faut composer. Si vous recherchez un casque discret qui fait bien ce qu’on lui demande, le voici.

 

Mentions honorables

Bose QuietComfort 25 : Ce produit est l’un des rares casques filaires à réduction de bruit. Sa qualité sonore est bonne, même si les aigus ont tendance à être discrets. La puissance est au rendez-vous et la fonction anti-bruit efficace. Grâce au système filaire, la distorsion est réduite à son minimum. Il est disponible en deux versions spécifiques : une pour Android et une pour iOS. De plus, vous devrez vous munir de piles pour alimenter la réduction de bruit active.

Jabra Elite 85H : voici le roi de l’autonomie. Avec son endurance de 36 heures, il se situe bien loin devant les autres modèles existants. Son rendu sonore est de bon niveau même s’il a tendance à manquer de précision. Confortable, il conviendra à la majorité des utilisateurs mais sera moins adapté aux plus grosses têtes. Autre spécification, il est certifié IP52 et résiste donc au éclaboussures et à la poussière. C’est sa qualité audio et son ergonomie inférieures aux modèles de notre sélection qui nous ont poussés à l’écarter.

AKG N60NC : Réputé chez les professionnels, AKG nous présente ici un casque grand public. Dans son design chic, il renferme une bonne qualité sonore même si les aigus auraient mérité plus d’attention. Sa réduction de bruit est assez efficace et vous comblera dans la majorité des situations mais il a tendance à être inconfortable après quelques heures car il exerce une pression sur les oreilles. Son autonomie est limitée à 15 heures en bluetooth. 

Bose Noise Cancelling Headphones 700 : Modèle au de gamme de mi-2019, il se destine à une utilisation moins nomade que notre sélection. Mais ce sacrifice n’est pas vain car cela se fait au bénéfice de la qualité sonore et de la réduction de bruit. De plus, si vous êtes habitués à passer des appels avec votre casque bluetooth, ce modèle est fait pour vous car il bénéficie de l’un des meilleurs micros à l’heure actuelle. 

 

En conclusion, quel casque à réduction de bruit choisir ?

Notre préférence va au Sony WH-1000XM3 qui, même s’il est proposé à un prix premium, est le seul à mêler une très bonne transportabilité à une réduction du bruit complète et une qualité audio irréprochable.

Si votre budget est plus restreint ou que vous souhaitez simplement faire un premier pas dans ce domaine, le Anker SoundCore Space NC est une très bonne solution polyvalente.

Enfin, si vous souhaitez une qualité audio de haut niveau et que vous comptez utiliser votre casque dans des environnements moyennement bruyants, le Plantronics Backbeat Pro 2 est fait pour vous.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Anker SoundCore Space NCPlantronics Backbeat Pro 2Sony WH-1000XM3
Anker SoundCore Space NCPlantronics Backbeat Pro 2Sony WH-1000XM3
Entrée de gamme dans le domaine de la réduction de bruit, ce casque vous apporte un excellent compromis. Sa qualité audio est appréciable, le contrôle du bruit suffisamment efficace et son autonomie est excellente.Avec ce modèle, Plantronics corrige les erreurs de la précédente mouture tout en conservant ses atouts : une qualité sonore presque parfaite accompagnée d’une ergonomie et d’un confort soignés, dans un format plus léger et compact.Référence incontestée de ce domaine, vous vous trouvez devant un produit polyvalent sans aucun défaut notable. Que la réduction de bruit soit activée ou non, il flatte vos oreilles grâce à son rendu parfaitement équilibré.
99,99 €159,66 €279,95 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

À propos de l'auteur

Guillaume Meirsschaut

Guillaume a obtenu un bachelier en management à la Haute-École Louvain en Hainaut, où il a assuré le rôle de responsable communication pour l'organisation des étudiants pendant 3 ans. Passionné par la technologie et l'automobile, il est actuellement responsable de la catégorie High Tech chez Selectos.

Laisser un commentaire

>