Audio

Les 9 (vraies) Meilleures Enceintes Bluetooth de 2019 – Comparatif

Mis à jour le 3 avril 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai sélectionné, les 9 meilleures enceintes Bluetooth parmi plus de 25 modèles actuellement disponibles sur le marché.

J’ai, personnellement, une préférence pour la Ultimate Ears Boom 2, qui était déjà excellente, et bénéficie en plus d’une baisse de prix qui la rend plus attractive que jamais depuis la sortie de la Boom 3.

À la fin de cet article, vous trouverez un guide d’achat destiné à vous aider à vous y retrouver dans le monde prolifique des enceintes Bluetooth.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Ultimate Ears WonderboomUltimate Ears Boom 2Ultimate Ears Boom 3
Ultimate Ears WonderboomUltimate Ears Boom 2Ultimate Ears Boom 3
Voir sur AmazonVoir sur DartyVoir sur Amazon

Les meilleures enceintes Bluetooth pas chères

Si ce n’est pas sous la barre des 100€ qu’on trouve les meilleures enceintes Bluetooth du marché, il n’en reste pas moins possible de dénicher des modèles de qualité.

Je me suis essentiellement penchée ici sur des enceintes proposant à la fois une bonne performance sonore, quelques options ergonomiques intéressantes et une connectivité satisfaisante.

Ultimate Ears Wonderboom : la meilleure pas chère

Ultimate Ears Wonderboom

Prix
Dès 49,99 EUR
Avantages
Design travaillé
Anti-choc
Waterproof
Bonnes performances audio
Inconvénients
Pas de prise jack

Petite fille audio de Logitech, Ultimate Ears a réussi à se tailler une très belle place sur le marché des enceintes. Avec la Wonderboom, et toute leur gamme d’enceintes portables associée, la marque a frappé fort. Le mot d’ordre de la Wonderboom ? La qualité – à tous niveaux – à petit prix.

Le premier point marquant, avec cette enceinte Bluetooth, c’est son design. Wonderboom : une bombe audio qui épouse parfaitement la main. Elle a une jolie forme sphérique, des finitions impeccables, et un choix de couleurs intéressant, allant d’un noir neutre mais élégant jusqu’à une version licorne assez kitsch mais très tendance (et définitivement mon coup de coeur). De quoi satisfaire les goûts de chacun en somme !

Et si vous craignez que sa forme tout en rondeurs augmente le risque de choc, vous serez ravi(e) d’apprendre qu’elle résiste à une chute de 1,5 mètre, qu’elle flotte, et qu’elle est étanche à l’eau comme aux poussières fines. Bref : un modèle quasi indestructible.

Les commandes sont maintenues au strict minimum : l’allumage, le bluetooth, et enfin le bouton principal signalé par le logo UE, qui permet entre autres de coupler deux Wonderbooms, pour assurer une meilleure couverture sonore.

Côté autonomie, la marque nous promet 10h. C’est plutôt standard pour ce type de modèle, et la durée annoncée semble bien se vérifier sur le terrain (tout dépendant évidemment de votre utilisation effective : constamment à plein volume, la batterie se vide évidemment plus vite). La charge complète s’effectue en deux heures environ.

Niveau connectique, il n’y a pas de port mini jack, ce que je déplore un peu, mais cela se fait de plus en plus). Il n’y a que le port micro-USB qui soit proposé, pour la recharge (pas d’USB-C donc). Il n’y a pas non plus de micro, donc il vous sera impossible de l’utiliser, comme de plus en plus de concurrents, comme kit main-libre.

L’appareil s’appuie donc entièrement sur le Bluetooth. Et si le son est bon, il faut signaler une légère latence (3 dixièmes de seconde environ). Honnêtement, c’est assez difficilement perceptible pour l’homme, mais ça peut tout de même vous gêner.

Par contre, côté performances audio, il n’y a absolument rien à redire ! Comme son nom pouvait le suggérer, elle offre un excellent niveau sonore et des basses d’une qualité surprenante pour un objet de cette taille et dans cette tranche de prix. Pour l’usage prévu de ce type d’appareil, c’est plus que satisfaisant.

Bien entendu, les morceaux les plus saturés (orchestre, métal, etc.) ne ressortiront pas parfaitement, mais c’est un inconvénient assez prévisible dans cette gamme de prix.

Ultimate Ears ouvre donc ce top des enceintes pas chères avec une enceinte Bluetooth surprenante et tendance. Un objet qu’on aime utiliser, mais aussi montrer : c’est sans doute cela aussi, l’avenir de l’ultra-portable.

Tribit XSound Go : la bonne surprise

Tribit XSound Go

Prix
35,99 EUR
Avantages
Tout petit prix
Bonne qualité sonore
Certifiée IPX7
Inconvénients
Basses un peu faibles

Au cours de mes recherches pour ce comparatif, j’ai été intriguée de croiser à plusieurs reprises le nom de Tribit, qui m’était totalement inconnu. Mais après quelques recherches, j’ai pu découvrir que cette start up fondée par un groupe d’ingénieurs du son semble proposer depuis peu quelques produits au rapport qualité prix très intéressant, à l’image de cette petite enceinte Bluetooth.

Plutôt sobre et légère (380 grammes), elle se pare d’un revêtement caoutchouc mat noir ou bleu, et ne se distingue pas nécessairement, à première vue, des enceintes classiques horizontales. Sa conception semble néanmoins solide.

Elle est certifiée IPX7, ce qui signifie qu’elle peut être plongée dans l’eau jusqu’à un mètre de profondeur pour une durée maximale de 30 minutes. C’est donc à nouveau un allié parfait pour les soirées au bord de la piscine. Sa dragonne, elle, participe pleinement de son côté nomade et vous permet, par exemple, de l’attacher facilement quelque part.

La qualité sonore, évidemment, n’est pas des plus optimales, mais il fallait s’y attendre dans cette tranche de prix. Elle a néanmoins le mérite de fournir un son puissant et clair. Les basses, si elles sont bien présentes, manquent un peu de puissance par rapport à l’ensemble. Et à plein volume, une distorsion se fait vite sentir, surtout dans les aigus et les morceaux vraiments riches. Mais honnêtement, au vu de sa taille, c’est franchement satisfaisant.

Par contre, ce qui m’a bluffée, c’est son autonomie. 24 heures annoncées, qui semblent bien se vérifier sur le terrain. Néanmoins, il faut tout de même compter 4 bonnes heures de charge.

Niveau connectique, elle embarque un port micro-USB destiné à la recharge, un microphone  intégré qui vous autorise à l’utiliser en kit main-libre, ainsi qu’un port micro jack 3,5 mm, ce que j’apprécie.

Au final, il ne s’agit certainement pas de la meilleure enceinte du marché, mais son tout petit prix en fait un élément de choix. Un son plus que correct, une excellente autonomie et une résistance à l’eau, voilà une petite enceinte vraiment pas chère qu’on peut emmener presque partout.

Anker Soundcore Flare : le jeu son et lumière au service de l’ambiance

Anker Soundcore Flare

Prix
79,99 EUR
Avantages
Jeux de lumière
Diffusion du son à 360°
Waterproof
Inconvénients
Autonomie moindre en mode lumière

La troisième enceinte de ma sélection est sortie en mai 2018. La marque Anker s’est démarquée dans le monde des enceintes en proposant des produits peu chers mais pour lesquels, souvent, la qualité était moindre, que ce soit au niveau visuel ou sonore.

Avec le Soundcore Flare, Anker change un peu son fusil d’épaule, et ça fait du bien ! Exit le plastique qui composait entièrement le premier Soundcore. Avec sa forme cylindrique incurvée, on a maintenant un objet élégant, qu’on aime exhiber.

À la base de l’enceinte se trouve par ailleurs un halo LED qui, avec cinq thèmes de couleur et cinq vitesses d’illumination, vous permet d’obtenir un éclairage synchronisé avec votre musique. Il vous est possible de régler vous-même facilement les couleurs et la vitesse via le bouton situé au sommet de l’enceinte, et même de l’éteindre complètement si vous souhaitez prolonger la durée de vie de votre batterie.

La base est constituée d’un grip qui vous permet de déposer le Soundcore Flare n’importe où sans danger de glissement pendant vos pérégrinations. C’est là qu’on trouve également les boutons de connectique, cachés sous un rabat en caoutchouc. Et si l’on peut parfois éprouver des difficultés à ouvrir ce rabat à moins d’avoir de beaux longs ongles manucurés (ce que je n’ai pas !), on est néanmoins satisfait de voir que, grâce à lui, il est impossible à l’eau ou au sable de pénétrer dans le système.

Et, en effet, cette enceinte est étanche : vous pouvez la plonger jusqu’à un mètre de profondeur pendant 30 minutes sans lui faire endurer de dommages. Pratique si l’on veut la prendre à la piscine !

Niveau connectique, sous ce fameux rabat, on retrouve à nouveau une prise micro-USB, mais également un port mini-jack 3.5mm universel, permettant une lecture en mode filaire.

La qualité du son, sans être optimale, se révèle franchement satisfaisante, surtout pour le prix. Si l’on met le volume à fond, une distorsion peut être observée dans les hautes, mais à un volume “normal”, ça n’est pas du tout gênant. Le traitement des basses est très bon, sans même devoir recourir au bouton “Bass Up” qu’apprécieront les amateurs du genre.

La diffusion, elle, se fait à 360°, ce qui ne gâche rien.

Par contre, si la marque annonce une autonomie de 12 heures, il faut diviser celle-ci par deux si on utilise le volume à fond et la fonction Led.

Au final, cette enceinte, avec sa prise en main facile, son petit poids de 569 grammes, et sa résistance à l’eau, est l’enceinte Bluetooth idéale pour tout qui recherche une enceinte nomade, facile à transporter. Côte à côte avec la Wonderboom, le choix est difficile à effectuer. C’est donc le côté anti-choc et la capacité de flottaison qui ont fait pencher la balance en faveur de la Wonderboom comme meilleur choix.

Les meilleures enceintes Bluetooth milieu de gamme

Entre 90€ et 130€ environ, c’est dans le domaine de la qualité sonore que les résultats s’améliorent le plus. Par contre, cela se ressent également sur le côté nomade de l’appareil, qui devient souvent plus lourd et plus grand.

Mais dans cette catégorie, déjà, vous pouvez trouver des modèles qui n’ont presque rien à envier à certaines enceintes fixes, tout en conservant l’avantage de la portabilité.

Ultimate Ears Boom 2 : la meilleure milieu de gamme

Ultimate Ears Boom 2

Prix
Avantages
Très robuste / waterproof
Bonne autonomie
Excellentes qualités sonores
Inconvénients
Pas d'USB-C

Il y a quelques semaines encore, l’enceinte Ultimate Ears Boom 2 occupait la première place de cette sélection mais en haut de gamme. L’offre et la demande ont cependant cela de bon que, depuis la sortie de la Boom 3 (dont je vous parle plus loin), le prix de la Boom 2 s’est bien démocratisé (même si on observe des variances selon le colori choisi), et que, malgré ses (très très) nombreuses qualités, on peut la trouver aujourd’hui à un prix très abordable.

Cette enceinte verticale étanche, résistante et acidulée (on la retrouve dans de nombreux coloris pétillants) mise principalement sur la fidélité sonore et la résistance. Véritablement pensée pour la fête, vous pouvez la coupler avec pas moins de 7 autres appareils pour une couverture parfaite de l’espace.

Via l’application, vous pouvez procéder à une gestion de la stéréo avec plusieurs enceintes, mais aussi paramétrer une alarme, gérer vos playlists et en faire un compagnon DJ polyvalent.

Le Bluetooth, lui, fonctionne parfaitement entre 15 et 20 mètres de distance avec une latence inférieure à 3 dixièmes de seconde, ce qui devient donc imperceptible pour l’homme.

Si la musique est sans coupures, ses résultats en matière d’autonomie sont un peu plus mitigés. Aux 15 heures annoncées par le fabricant, les utilisateurs opposent en général des chiffres plus variables, allant de 7 à 14. Bien sûr, le comportement de l’utilisateur est un des facteurs notables : l’autonomie est bien meilleure si on s’en tient à 60% de puissance environ, qui permettent de largement atteindre les 14 heures.

Mais malgré cette inconsistance d’une batterie à l’autre, la Boom 2 est un des produits les mieux équipés de ma sélection.

C’est encore au niveau sonore que l’UE Boom 2 obtient ses résultats les plus satisfaisants. Grâce à une diffusion du son à 360 degrés, relativement homogène, on est sûr de ne pas rater une miette des performances de cette enceinte, même si les basses sont un peu moins en avant que sur la Soundlink Mini II dont elle a longtemps été présentée comme la concurrente directe (et qui est aujourd’hui à un prix bien supérieur).

La fidélité sonore est une des meilleures dans le domaine des enceintes portables. Le son est clair, soutenu, et ce même à plus de 70% de puissance. C’est au-delà de 85-90% que, fatalement, on constatera une distorsion des aigus. Si certains dispositifs sonores parviennent à une fidélité parfaite, on ne peut évidemment pas encore attendre la même performance d’une enceinte qui tient dans la main.

Avec sa résistance, ses performances sonores et sa diffusion à 360°, l’Ultimate Ears Boom 2 s’impose donc comme le compagnon idéal des sorties en musique. Elle remporte de loin ma préférence et, au vu de la baisse de prix qu’elle a subie les dernières semaines, elle constitue probablement l’un des meilleurs rapport qualité/prix du moment.

Je voudrais toutefois souligner que, à l’heure d’écrire ces lignes, une variante moins chère est proposée sur Amazon. Faites cependant attention : il ne s’agit pas de la UE Boom 2 originale, mais de la UE Boom 2 Lite, autour de laquelle la marque n’a fait aucune déclaration jusqu’à présent. Il semblerait que cette version possède toutes les qualités de l’originale, si ce n’est une puissance sonore moindre, une autonomie un peu plus réduite (11,5 heures) et qu’elle soit livrée sans port de charge (juste un câble USB). Un utilisateur averti en vaut deux !

Et pour nos lecteurs belges qui n’auraient pas accès à certains magasins en ligne, sachez que le UE Boom 2 originale est vendue à prix intéressant sur ce site.

JBL Flip 4 : colorée et efficace

JBL FLIP4

Prix
84,99 EUR
Avantages
Finitions
Waterproof
Autonomie de 12 heures
Inconvénients
Option stéréo pas des plus satisfaisantes

JBL reste une des marques incontournables du monde de l’audio. Si une partie de leur gamme est orientée vers les professionnels, elle s’est toujours efforcée de produire des enceintes pour le grand public au prix le plus abordable.

Pourquoi Flip ? La gamme a été conçue par JBL pour être utilisée comme une tour (verticalement) ou une barre de son (horizontalement). Je vous recommande cependant une utilisation allongée pour un meilleur rendu des basses.

Niveau design, comme souvent chez JBL, on retrouve des couleurs tranchées et une finition impeccable. La forme cylindrique, elle, permet une prise en main agréable.

Elle est également waterproof, comme beaucoup de modèle de nos jours, et supporte une immersion d’environ 30 minutes jusqu’à 1 mètre de profondeur (certification IPX7).

Du point de vue de la connectique, JBL reste un inconditionnel de la prise jack. Les commandes restent minimales : Bluetooth, volume et play (pas de possibilité de retour vers la plage précédente, donc).

Le bouton d’alimentation est situé sur la tranche, à côté du bouton JBL Connect, une nouveauté apportée par JBL sur les modèles Flip, et qui permet, d’une simple pression, de coupler plusieurs enceintes disposant de la même technologie.

Une option stéréo est accessible depuis une companion app intuitive. Par contre, elle est fonctionnelle mais n’offre pas de profondeur de son particulièrement impressionnante.

Malheureusement, le Bluetooth laisse un peu à désirer, puisque les 3 dixièmes de seconde de latence sont dans la tranche de ce qui est perceptible par l’homme. Ces scores concernent surtout l’écoute sur smartphone, l’utilisation sur un PC offrant des résultats bien plus efficaces.

Côté sonore, on retrouve une fidélité des sons médiums appréciable. Les basses, elles, parviennent à descendre à 60 Hz, ce qui est correct pour une enceinte de ce type. Les aigus non plus ne sont pas en reste, puisque le son reste distinct et très agréable. C’est seulement en poussant un peu la puissance sonore que certaines des fréquences les plus aigües commencent à saturer.

Niveau autonomie, JBL a fait un effort par rapport aux modèles précédents, puisqu’on atteint cette fois une autonomie de 12 heures, très appréciable.

Au final, le Flip s’améliore de plus en plus à chaque modèle, et le dernier modèle de la gamme se révèle extrêmement satisfaisant. Waterproof, performance sonore et autonomie sont en effet au rendez-vous.

Bose Soundlink Color II : l’ergonomie avant tout

Bose Soundlink Color II

Prix
118,95 EUR
Avantages
Design
Kit mains-libres
Technologie NFC
Inconvénients
Modèle encombrant
Pas Waterproof

Bose est, depuis longtemps, une des marques phare en matière d’audio. Il n’est donc pas étonnant de retrouver une de leurs enceintes dans ma sélection.

Comme son nom le suggère, une attention particulière a été portée par la marque au design de la Soundlink Color II : déclinée en blanc, bleu turquoise, rouge et gris anthracite, elle est constituée d’un habillage en silicone doux au toucher qui a le mérite de lui apporter une certaine protection contre les chocs.

Et comme ce revêtement couvre toute l’enceinte, y compris le panneau de commande sur le dessus, Bose nous offre un appareil résistant aux éclaboussures. Attention ! J’ai bien dit “éclaboussures”. Avec une certification IPX4 (contrairement aux modèles présentés jusqu’à présent qui disposaient de la certification IPX7), elle ne résistera pas à un bain. C’est assez dommageable pour une enceinte située dans cette gamme de prix.

Niveau connectique, on retrouve à nouveau un port Micro-USB pour la recharge et une entrée mini-jack 3,5 mm qui offre donc une alternative à l’écoute en Bluetooth. Et comme la Tribit, elle propose un microphone intégré qui vous permet d’utiliser cet appareil comme kit mains libres !

Il est possible de connecter l’enceinte à trois sources Bluetooth distinctes à la fois, et l’application Bose Connect que vous pouvez télécharger sur votre smartphone vous donne accès une toute une série de fonctionnalités sympathiques, dont l’association de plusieurs enceintes en mono ou en stéréo.

Enfin, last but not least, elle dispose de la technologie NFC, qui permet un appairage instantané avec les appareils compatibles.

Par contre, au niveau sonore, je dois avouer que je suis un peu perplexe, au vu des performances généralement fournies par la marque. La qualité sonore est là, mais elle a ses limites. Le son reste peu puissant même à un volume maximum. Mais en plus, si l’on met ce volume à fond, on se rend vite compte que le son subit une forte compression, ce qui apporte pas mal de distorsions et de parasites sonores.

Et au niveau des basses, si l’on pouvait s’attendre à une transmission de qualité au vu de la taille de cette enceinte (Bose s’étant forgé une réputation sur ses enceintes à l’excellent rapport “niveau de graves/taille”), on est vite déçu, car l’extension est limitée à 80 Hz (ce qui reste tout de même supérieur à la JBL Flip 4, pour vous donner un ordre d’idées).

L’autonomie de 8 heures, si elle reste correcte, situe néanmoins la Soundlink Color II dans la moyenne basse des enceintes de ce gabarit.

Au final, Bose nous propose ici une enceinte portable avec une bonne qualité de son et certaines options attrayantes (comme le kit mains-libres). Mais la qualité de son fournie par rapport à certains modèles ultra-portables, son encombrement et le fait qu’elle n’est pas waterproof ne lui ont pas permi d’atteindre la première place de cette section.

Les meilleures enceintes Bluetooth haut de gamme

Dans cette catégorie, je vous propose trois modèles avec lesquels il est difficile de prétendre que les enceintes Bluetooth nomades ne sont que des gadgets qui doivent encore faire leurs preuves.

Ultimate Ears Boom 3 : la meilleure haut de gamme

Ultimate Ears Boom 3

Prix
149,00 EUR
Avantages
Certification IP67
Qualité audio remarquable
Qualité des basses
Bonne autonomie
Inconvénients
Limitation des compatibilités du “bouton magique”

Je vous l’annonçais plus haut, la Boom 3 d’Ultimate Ears, parue à l’automne 2018, a intégré ma sélection. Et si je devais résumer grandement cette enceinte, je dirais qu’elle reprend tout le bon de la Boom 2, tout en l’améliorant sur certains points.

Côté design tout d’abord, il faut noter qu’elle est un peu plus massive et plus épurée (j’ai envie de dire austère) que la Boom 2. Clairement, son look a été inspiré d’une autre enceinte de la marque, la Megaboom 3, dont elle paraît être la version miniaturisée. Les finitions sont impeccables, et le tout franchement solide. Mais le résultat final me plaît moins (évidemment, tout est question de goût !)

Pour la première fois dans cette sélection, cette enceinte présente une certification IP67. Cela signifie qu’en plus d’être protégée contre l’immersion dans l’eau jusqu’à 30 minutes à une profondeur de 1 mètre, elle est totalement résistante à la poussière. Et, comme la Wonderboom, elle flotte, ce qui la rend encore plus agréable à emmener dans vos soirées piscine.

Au niveau des commandes, c’est comparable à ce qui se faisait sur le modèle 2, excepté que l’enceinte intègre cette fois ce que la marque appelle son “bouton magique” : celui-ci vous permet de préenregistrer jusqu’à 4 Playlist (issues de Apple Music ou Deezer Premium + uniquement, à l’heure d’écrire ces lignes), auxquelles vous pouvez accéder via un appui long.

La qualité sonore, comme avec la Boom 2, est au rendez-vous, toujours avec une distorsion présente à plus haut niveau, mais vraiment bien maîtrisée pour une enceinte de ce gabarit. Là où elle excelle le plus, c’est dans le rendu des graves. Les amateurs seront contents !

Niveau connectique, je suis plutôt déçue, par contre, pour une enceinte aussi récente. Elle intègre un port micro-USB (toujours pas de USB-C, donc) et… c’est tout ! Pas même de port mini jack ! C’est peu selon moi, surtout dans cette gamme de prix.

Enfin, si Ultimate Ears annonce à nouveau une durée de 15 heures, comme avec la Boom 2, les utilisateurs enregistrent des données plus variables, mais qui semblent plutôt tourner autour des 13 heures. C’est déjà très bien !

Une nouveauté qu’intègre la Boom 3 à ce sujet est sa compatibilité avec la base de charge Power Up (qu’on retrouvait déjà avec la Megaboom 3, par exemple), qui vous permet de continuer à écouter votre musique tout en laissant votre enceinte recharger sur celle-ci. Par contre, au prix de 40€, je trouve cela un peu fort.

Au final, la Boom 3 remplit bien ses promesses de prendre tout ce qui avait séduit dans la Boom 2 et d’offrir encore plus. Je regrette juste les limitations de compatibilité de son nouveau “bouton magique” – par ailleurs très intéressant -, mais il n’est pas impossible de voir cela s’étendre à l’avenir. Bien entendu, elle est neuve et donc proposée à un prix plus élevé. C’est pourquoi à l’heure actuelle, la Boom 2 me semble toujours plus intéressante. Affaire à suivre…

Bose Soundlink Mini II : la qualité sonore avant tout

Bose Soundlink Mini II

Voir le prix sur Boulanger

Avantages
Finitions solides et soignées
Puissance
Basses excellentes sur un si petit modèle
Inconvénients
Pas très polyvalente
Pas de résistance à l’eau ou aux poussières

Avec la SoundLink Mini, il n’y a pas de mystère. L’enceinte ne joue ni sur sa portabilité, ni sur les fonctions périphériques, ni sur une image festive comme Ultimate Ears. Sa force, c’est la qualité du son, ni plus ni moins. Et honnêtement, après la Soundlink Color II, ça fait du bien de voir Bose au top sur ce point !

Niveau design, on voit directement que les finitions sont solides et soignées. On retrouve beaucoup de métal sur le châssis et les grilles protectrices. Du coup, petit bémol : cela se ressent sur son poids (1 kg), ce qui est gênant pour une enceinte nomade. D’autant plus que, contrairement à d’autres enceintes de moindre prix présentées ici, elle n’est pas étanche aux poussières ni aux projections d’eau. Dommage !

L’utilisation est – comme souvent chez Bose – simple comme bonjour ! Il existe même une fonction vocale de guide, mais son rendu est robotique, désincarné. Du coup, on a vite envie de la désactiver !

Une touche multifonction est disponible, qui permet, selon le degré ou le nombre de pressions, de lancer la lecture ou de la mettre en pause, d’effectuer une connexion à Siri ou Google Now, ou encore de gérer les appels (car on est de nouveau – c’est appréciable – sur un modèle disposant d’un kit main-libre).

Niveau connectique, rien de surprenant avec un port micro-USB pour la recharge et la possibilité de connecter un appareil en filaire avec la prise mini-jack 3,5 mm.

Son autonomie annoncée à 10 heures avoisine même les 12, mais, en revanche, son temps de recharge est assez long par rapport à ce que l’on retrouve généralement en matière d’enceinte Bluetooth (3 à 4 heures tout de même !)

J’en viens à ce qui nous intéresse, la qualité sonore. Peu d’enceintes portables produisent un son aussi fidèle et puissant que la Bose Soundlink Mini II. Avec des basses stables et des aigus clairs, elle passe l’épreuve des tests spécialistes les plus scrupuleux. La puissance est bien supérieure aux autres modèles, ce qui permet une utilisation aisée en extérieur – mais tout de même pas au point de faire le DJ de votre soirée car on observe  une distorsion des aigus et des médiums lorsqu’on met le volume maximal.

Certes, ce n’est pas l’enceinte polyvalente que d’autres fabricants ont conçue (et c’est peut-être ce qui lui a coûté sa place dans ce top 3 des enceintes haut de gamme), mais elle recentre le marché sur ce qui compte – pour certains – le plus : la qualité sonore. Et ça marche : La Bose SoundLink Mini II cartonne !

JBL Charge 4 : une autonomie bluffante

JBL Charge 4

Prix
167,00 EUR
Avantages
Excellente autonomie
Certification IPX7
Qualité sonore même avec les morceaux riches
Inconvénients
Distorsions assez vite observées

Voici donc, pour la dernière enceinte de ma sélection, un nouveau modèle de JBL, paru fin 2018.

Côté design tout d’abord, rien d’étonnant, avec cette enceinte cylindrique qui peut être utilisée à la verticale comme à l’horizontale. Par contre, elle est bien plus conséquente, par exemple, que la UE Boom 2, avec pas moins de 960 grammes sur la balance.

Mais elle semble solide, et les finitions sont impeccables. Comme souvent chez JBL, elle est déclinée en plusieurs coloris marqués (6 à l’heure actuelle, dont mon préféré est le bleu). À nouveau, elle est certifiée IPX7, ce qui est toujours le bienvenu, sans compter qu’elle est résistante aux chocs.

Coté connectique, la bonne surprise vient de l’intégration (enfin !) d’un port de charge USB-C, ainsi qu’une prise mini jack 3,5 mm. Par contre, il est impossible de l’utiliser en kit main-libre, ce qui est assez étonnant dans sa gamme de prix.

La qualité sonore est au rendez-vous, tant que vous ne poussez pas le volume trop fort : au-delà de 60% environ, des distorsions apparaissent. C’est néanmoins déjà très puissant à ce niveau. Mais sous les 60%, elle se débrouille extrêmement bien, même avec les morceaux les plus complexes. Les basses, elles, ont un très bon rendu et devraient ravir les amateurs. Et bizarrement, hormis la légère latence qui apparaît, le passage du mode filaire au mode Bluetooth ne modifie rien à la qualité sonore.

Enfin, et c’est sans doute l’une des clefs de ce succès, cette enceinte annonce une autonomie de 20 heures. C’est déjà énorme, sans compter que certains utilisateurs disent avoir pu pousser cette autonomie plus loin encore, atteignant presque 25 heures ! Vous pouvez d’ailleurs y connecter votre smartphone pour le recharger. L’enceinte fait donc office de chargeur externe (mais bon, évidemment ça draine la batterie !)

Au final, il s’agit d’une excellente enceinte, proposant un bon son, une très confortable autonomie, et quelques ajouts sympathiques comme sa possibilité de recharger votre smartphone. Je ne lui reproche à l’heure actuelle que son prix (mais c’est normal, elle est toute neuve), et son gabarit un peu conséquent.

Les produits de ma sélection en promo pour le moment

Comment choisir votre enceinte Bluetooth?

Avis d'un passionné
« Trouver une enceinte portable qui se montre efficace en tout lieu est pour moi primordial. Je reçois tellement de propositions musicales qu’une journée ne suffira pas pour tout écouter. Parmi les enceintes bluetooth que j’ai testé et beaucoup apprécié on pourrait citer la gamme Ultimate Ears Megaboom pour son rapport qualité prix, la Sony SRS-XB41 pour le tout terrain et l’excellente californienne Riva. Mais mon coeur balance vers les modèles Sound Link de Bose. En plus de présenter un équilibre parfait au niveau des sonorités sur tous les styles musicaux, leur taille/poids, leur fiabilité associée à la longévité et la durée de vie de leur batterie en font pour moi un must du genre. »

Pierre Fosco,
www.MusiKPlease.com

 

Comment choisir votre enceinte bluetooth

Vous recherchez une enceinte sans fil mais vous êtes perdu parmi la pléthore de modèles disponibles sur le marché? Pas de panique !

Que vous recherchiez une enceinte compacte puissante ou polyvalente, ce petit guide d’achat devrait vous aider à y voir plus clair dans les options à examiner avant tout investissement.

Et s’il vous faut des conseils plus complets et détaillés, consultez notre article spécifique ici.

La portabilité

La première question à vous poser, si vous envisagez l’achat d’une enceinte Bluetooth, est de savoir l’usage que vous en ferez.

Avez-vous besoin que votre enceinte vous suive dans toutes (ou presque) vos pérégrinations ou bien s’agit-il d’effectuer une écoute à demeure?

Car dans le deuxième cas, arrêtez-vous, vous faites fausse route avec les enceintes Bluetooth : mieux vaut investir dans une enceinte plus volumineuse, mais qui aura d’autres atouts comme une plus grande puissance et une communication WiFi.

Par contre, si vous comptez l’emmener partout, il vous faut une enceinte petite, légère, facile à prendre en main ou à glisser dans un sac, et si possible qui résiste aux conditions extérieures comme le sable ou les éclaboussures.

Ces dernières conditions ont joué un grand rôle dans ma sélection, et c’est pourquoi vous n’y trouvez que des enceintes vraiment portables (bien que certains modèles Bluetooth plus encombrants soient également intéressants).

La qualité sonore

La qualité sonore est évidemment primordiale. Mais elle dépend du type d’écoute qu’on effectue.

Êtes-vous plutôt du style à écouter votre musique très fort ? Car dans ce cas il est important d’investir dans un modèle qui ne saturera pas (trop) à fort volume.

Ecoutez-vous plutôt de la musique classique ? Auquel cas les tenues des hautes et des médiums ont toute leur importance.

Ou bien privilégiez-vous un rendu des basses puissant? Auquel cas vous avez intérêt à privilégier une enceinte où l’égaliseur peut être réglé de façon précise.

La connectique

Ne devez-vous brancher sur cette enceinte que des appareils munis du Bluetooth ou bien la présence d’une prise jack est-elle nécessaire pour un raccord filaire occasionnel?

L’autonomie

Comptez-vous utiliser votre enceinte le temps d’un pique-nique entre amis ou bien durant votre longue journée à la plage?

Examinez bien l’autonomie annoncée par le fabricant… Mais pensez également à l’usage que vous ferez de l’enceinte : à plein volume, l’autonomie se réduira bien souvent comme peau de chagrin !

Le design

De nos jours, le design est devenu un des critères incontournables dans le monde High Tech. N’est-il pas glorifiant de sortir son nouveau joujou rutilant devant les yeux ébahis d’admiration de nos amis (bon j’exagère un peu, mais vous voyez le topo).

C’est là bien entendu une affaire de goût, et s’il est important de posséder un objet qui nous plaît, ne choisissez pas votre enceinte en fonction de son seul design, car vous risqueriez, à la longue, de regretter votre achat si la qualité sonore n’est pas au rendez-vous.

Les fonctions annexes

La présence d’une puce NFC (permettant de connecter votre enceinte et votre lecteur source via simple contact), la présence d’une fonction kit mains-libres, ou encore une fonction de lumière d’ambiance sont autant d’éléments qui peuvent se révéler anecdotiques… Ou indispensables selon vos besoins !

En conclusion, quelle enceinte Bluetooth choisir ?

Vous l’aurez compris, dans cette sélection, la marque Ultimate Ears a remporté la place dans mon coeur.

L’Ultimate Ears Boom 2 constitue en effet le meilleur rapport qualité/prix du moment, entre sa robustesse, sa capacité waterproof, son autonomie de près de 15 heures et, surtout, ses performances audio. Par contre dépêchez-vous, la sortie de l’Ultimate Ears Boom 3 semble provoquer peu à peu la disparition du modèle 2. Mais si vous êtes prêt à mettre la différence de prix, c’est de toutes façons tout bénéfice, puisqu’elle propose tout le meilleur de la 2 et plus encore (basses renforcées, certification IP67…).

De son côté, la Ultimate Ears Wonderboom est la meilleure option petit prix entre ses performances audio, son format mini anti-choc et waterproof et sa capacité de flottaison qui vous permet de l’emmener partout. Mais méfiez-vous, son prix varie considérablement selon la couleur choisie (design quand tu nous tiens…).

Sa concurrente la plus directe est probablement la Anker Soundcore Flare, qui est moins résistante, mais apporte un joli jeu de lumière. Mais si vous avez un mini budget, la Tribit XSound Go reste très certainement un bon investissement, avec sa qualité audio plus que correcte (ce n’est que dans les basses qu’elle pèche un peu) et sa certification IPX7.

De leur côté, les enceintes de Bose misent avant tout sur la qualité sonore, au détriment de la facilité de transport ou de la résistance de l’enceinte à l’eau, par exemple. La Bose Soundlink Color II s’en sort tout de même avec une certification IPX4 mais reste un peu décevante au niveau audio. C’est la Bose Soundlink Mini II qui sera la plus satisfaisante à ce niveau, même si elle fait l’impasse sur toute certification d’étanchéité.

Enfin, les enceintes JBL constituent selon moi d’excellents investissements, en ce qu’elles proposent toujours un design travaillé, une certaine résistance, et une qualité sonore satisfaisante. Et si la JBL Flip 4 se situe dans la (bonne) moyenne à tout niveau, la JBL Charge 4 se distingue nettement de la concurrence grâce à son autonomie bluffante.

Avis d'expert
« Quand on veut se trouver une enceinte Bluetooth, il est important de savoir au préalable deux choses : l’utilisation que l’on va en faire (si c’est pour rester à la maison, emporter à la plage/piscine, en voyage à travers le monde, etc.) et le budget. Cela permettra déjà de réduire drastiquement le spectre de votre recherche. Si vous recherchez une enceinte pour rester « cosy » à la maison et mettre l’ambiance durant les soirées avec vos amis, optez pour une multi-room, qui sont généralement des systèmes puissants mais coûteux taillés pour entendre la musique dans toute la maison, en revanche ils sont moyennement portables (certaines sont à brancher sur secteur). Pour ces enceintes-là, je conseille plutôt les marques Sonos ou Harman Kardon. Si au contraire vous êtes plutôt aventurier et souhaitez l’emmener partout pour l’écouter au bord d’une cascade au Costa Rica après un long trek, il vous faudra choisir un modèle plus compact et robuste, avec une certification IP67 voire IP68 (résistant à l’eau et à la poussière, étanche sur certains modèles), et une batterie assez importante. Les JBL Clip 4 / Flip 4 ou Braven Ready Solo sont feront l’affaire pour ce type de besoin. Enfin, si votre utilisation sera plus polyvalente et que vous recherchez une bonne enceinte à écouter chez vous, au bord de la piscine ou pendant une soirée entre amis, les meilleurs modèles que nous conseillons sont la UrbanEars Megaboom, les séries Charge ou Xtreme de JBL, ou encore la classique Bose Soundlink. »

Hervé Koffel,
Responsable Éditorial chez Tech Corner,
https://www.store.techcorner.fr/

Mentions honorables

JBL Clip 3 : du côté des mini enceintes à mini prix, ce petit modèle de JBL doit franchement être pris en considération. Certes, il n’a pas la puissance de ses aînées, mais entre sa compacité, sa certification IPX7, et sa sympathique autonomie de 10 heures, ça reste un très bon choix pour ceux qui n’ont pas trop de moyens. Sa déclinaison de couleurs multiple devrait par ailleurs en ravir plus d’un.

V-Moda Remix : il s’agit de la première enceinte Bluetooth du constructeur américain. Elle se distingue notamment par l’intégration d’un ampli casque, et la possibilité pour l’acheteur de la personnaliser en commandant des parties imprimées 3D directement sur le site du constructeur. Néanmoins, assez bizarrement pour V-Moda, le rendu sonore n’est pas des plus satisfaisant, en ce qu’elle a la main lourde sur les basses.

Sony SRS-XB41 : cette enceinte signée Sony propose à la fois une certification IP67, un design agréable décliné en divers coloris, une animation Led, un bon rendu sonore (les amateurs de basses apprécieront la fonction Extra Bass) et son agréable autonomie de près de 24 heures. Seul son prix un peu plus élevé que la moyenne m’a amenée à la considérer comme étant d’un rapport qualité/prix moins intéressant.

Bose SoundLink Revolve+ : entre son design impeccable, sa diffusion sonore puissante et équilibrée à 360°, sa bonne autonomie (environ 15 heures), et sa possibilité de se connecter avec des assistants vocaux (Siri ou Google Assistant), elle a tout d’une excellente enceinte. Mais son prix fort élevé et son manque de transportabilité (elle n’est “que” certifiée IPX 4) m’ont conduite à ne pas l’intégrer à ma sélection de base.

34 Commentaires

  • Il y a une excellente (vraiment excellente) enceinte bluetooth haut de gamme sur batterie et secteur elle se nomme SOUNDBOKS 2.
    Pourquoi excellente car tout d’abord la bête peut monter jusqu’à 122 db (meme plus), résistance a l’eau, neige , sable,ect., système psycho acoustique après batterie = de 8h a 120 h suivant le volume.
    Tout ça une enceinte de 15 kg (Oui pas trop nomade)
    J’espère que selectos pourra nous faire un test un jour.

    • Bonjour Lucas,

      Merci pour votre suggestion ! 😉
      Nous analyserons cette enceinte plus en détail afin de voir si elle peut être pertinente pour l’une de nos prochaines mises à jour.

  • Bonjour!
    Pour de la musique classique? Quel est le meilleur choix? (Ce ne serait pas pour faire des kilomètres, mais plutôt pour passer éventuellement d’une chambre à une autre. Le design importe peu lui aussi.)
    Merci d’avance!

    • Bonjour Alex,

      Alors, je peux vous conseiller dans un premier temps la JBL Flip 4 puisqu’au niveau sonore, ses aigus restent très distincts et très agréables (c’est seulement en poussant un peu la puissance sonore que certaines des fréquences les plus aigües commencent à saturer). Petite et facilement transportable, cette enceinte est un excellent produit milieu de gamme.

      Sinon, un poil plus cher (mais en promo pour l’instant !), il y a la Ultimate Ears Boom 2. La fidélité sonore est une des meilleures dans le domaine des enceintes portables. Le son est clair, soutenu, et ce même à plus de 70% de puissance. C’est au-delà de 85-90% que, fatalement, on constatera une distorsion des aigus.

      Bonne journée

  • Bonjour,
    Je cherche un duo d’enceintes nomades bluetooth étanches avec connectique jack, pour écouter de la musique partout, mais surtout pour regarder des films sur pc ou tablette. J’ai lu sur certains sites qu’il fallait faire attention qu’il n’y ait pas de décalage image/son sortant (je ne sais pas comment le dire techniquement). Que me conseilleriez-vous svp?
    Merci d’avance.
    Heidi

    • Bonjour Heidi,

      J’ai bien compris ce que vous vouliez dire, pas de souci. Dans notre sélection, la Ultimate Ears Wonderboom, l’Anker Soundcore Flare et la Ultimate Ears Boom 2 sont étanches et pourraient donc vous convenir. Pour ce qui est du petit décalage, vous n’en aurez normalement pas sur ce type d’appareil, qui sont de bonne qualité. Par exemple, la Utimate Ears Boom 2 n’a qu’une latence inférieure à 3 dixièmes de seconde. Je vous conseille donc, soit la Ultimate Ears Wonderboom, soit la Ultimate Ears Boom 2, tout dépend du prix que vous voulez consacrer à cet achat, les deux étant de très bonne qualité. La différence de prix n’est pas non plus exorbitante entre les deux, donc si vous avez une utilisation fréquente du produit, n’hésitez pas à prendre le meilleur.

      Bonne journée

      • Merci beaucoup Cléo pour votre réponse.
        Je m’étais justement intéressée plus particulièrement à ces deux modèles (ainsi qu’à la flip 4 de JBL), mais il me semble que la UE Wonderboom n’a pas de connectique jack?
        Puis-je vous demander votre avis pour l’usage que je souhaite faire de mes enceintes couplées (musique et film) pour choisir entre JBL flip 4 (ou autre JBL) et UE Boom 2?
        Merci encore.

        Heidi

  • Bonjour,
    je voudrais acheter une enceint et j,hesite entre une Blaupunkt blp3800 – Enceinte ou une JBL charge 3 ou une Bose sound linke mini2 ou une UE Boom 2 je trouve pas de commentaire pour la Blaupunkt que je trouver trés bien
    Je voudrais donner des cours de Kundalini Yoga avec donc de la Musique du Kundalini Indien avec tabla etc….
    la quelle vous me conseillerais
    Merci
    Nathalie

    • Bonjour Nathalie,

      Tous les modèles que vous citez sont très bons (il n’y a que la Blaupunkt blp 3800, plus récente, sur laquelle on n’a pas encore énormément de retours mais sur le papier elle est bonne).
      Mais du coup, je vous recommanderais plutôt la UE Boom 2, qui a remporté la préférence de la rédaction (surtout au prix où elle est actuellement).

      Belle journée,

  • Salut,

    Est-ce que la JBL BoomBox vaut le coup pour quelqu’un qui aime la puissance et les basses tout en gardant une bonne qualité sonore ?

    Merci.

    • Bonjour,

      C’est effectivement une enceinte très réputée pour le rendu des basses, un tout petit peu moins pour le rendu des aigus à fort volume, où la distorsion se fait un peu plus sentir.

    • Bonjour,

      On ne l’a pas eue en main pour écouter nous-même mais à priori elle est performante avec un bon rendu sonore.
      Un reproche souvent adressé est la forte mise en évidence des basses (certains aiment, d’autres non) donc il faut parfois rééquilibrer un peu le tout. Et sinon, ce qui est dommage, c’est qu’ils n’aient pas sorti une application dédiée, et qu’elle ne soit rechargeable que sur secteur via le câble fourni.

      Mais sinon, dans l’ensemble, les avis utilisateurs sont fort positifs, et on va l’examiner de près pour la prochaine mise à jour de notre top 🙂

  • Une enceinte bluetooth à 500 euros ? Vous savez ce qu’on peut acheter en hifi d’occasion (ou même neuf) pour ce prix-là ?
    Et des gens achètent ça… Peut-être les mêmes que ceux qui achètent un iPhone depuis 10 ans ?

    • Bonjour,

      Cet article doit faire l’objet d’une mise à jour prochaine.

      En effet, le Sound Link Mini II se retrouve difficile à obtenir et donc certains en profitent et les enchères montent (d’où le fait que vous vous retrouvez ici avec un modèle d’occasion vendu à… 500 EUR)

    • Bonjour,

      Il est difficile de vous répondre comme cela.

      La meilleure enceinte pour vous et vos besoins ne sera pas nécessairement la même que pour moi.

      Il faut vraiment vous poser la question de ce qui est important pour vous dans votre enceinte (portabilité, puissance, design, etc.) mais aussi de la gamme de prix dans laquelle vous êtes prêt à investir.

      Dans les produits sélectionnés pas Nicolas, c’est en tout cas sans doute la Bose SoundLink Mini qui dispose de la meilleure qualité sonore.

    • Bonjour patou,

      Désolés du retard, mais Nicolas ne travaillant plus avec nous, on gère cela en interne.

      En ce qui concerne ta question le JBL CHARGE 3 est une super enceinte aussi. Elle est assez bien populaire pour son design bien propre à JBL et sa qualité sonore est vraiment bien attention simplement à ne pas l’utiliser dans un environnement trop bruyant.

  • Bonjour !
    dans le cadre d’utilisation extérieures pour des discours (donc avec micro) que recommandez-vous ?
    on m’a parlé de la marque Thomann, or vous ne la citez pas, pouvez-vous m’aider ?
    MERCIII

    • Bonjour Fabe,

      Si c’est pour utiliser un micro, je te conseille pas une enceinte bluetooth, c’est pas vraiment le plus facile à configurer et les interférences sont souvent inévitables.

      En ce qui concerne la marque Thomann, c’est une firme qui est plus spécialisée dans les enceintes dédiées aux concerts de musique. Ce qui veut donc dire que cela serait idéal pour utiliser avec un micro.

      Bonne journée.

  • Hello, dis moi, tu ne parles pas du tout des SONY. Pourrais tu me donner ton avis sur la SONY SRS-XB40 ?? Et que me conseillerais-tu dans cette marque ? Je cherche une enceinte robuste avec une très bonne qualité de son. A bientôt 🙂 (oups desolée je me suis trompée sur le premier message je cherche bien à avoir ton avis sur la Sony SRS-XB40, et non la 41 qui elle, ne rentre pas dans mon budget ;)) Merci à toi.

    • Bonjour Béné !

      Pour être tout à fait franc, dans le domaine du son, Sony est très présent en magasin mais il n’est pas très populaire auprès des experts. Ils font parfois de bons modèles d’entrée de gamme, en cela que leurs prix sont souvent attractifs, par contre si on parle de qualité…
      La SONY SRS-XB40 ne fait pas exception : pour plus de 100€ le son n’est vraiment pas d’une qualité acceptable, surtout comparé à d’autres modèles de ce comparatif. Pour le même prix tu peux avoir la JBL Flip 4, et c’est déjà une autre qualité.

  • SVP, pourriez pu ajouter comme critères dans le comparatif le poids et le volume en watts (rms de préférence) de chaque enceinte pour nous permettre de faire un choix pour l’emporter dans nos randonnées en groupe.

  • Bonjour,

    Alors soit UE vous a payé soit vous n’avez pas utilisé UE megaboom avec un montage son et image, parce que la latence est tellement importante que on a le temps d’ouvrir et fermer la bouche que le son n’est pas sortie. Impossible de suivre un BPM régulier avec cette enceinte, c’est une catastrophe. Elle est cependant très performante si vous l’utilisez simplement pour écouter de la musique sans mixage ou autre. la latence varie de 250 à 600 ms inutilisable pour mon utilité, donc je m’en sert comme enceinte de salon mais surtout pas pour regarder un film. PS : il y a plein de critique sur ce problème de cette enceinte, même sur le site logitec

    • Bonjour MI,

      Nous ne sommes pas rémunéré par les marques; pour en savoir plus sur notre mode de fonctionnement, vous pouvez lire ce petit billet : https://selectos.eu/confiance-chromebookeur/

      Concernant la Megaboom, je suis allé enquêter un peu. Il semblerait effectivement que l’enceinte ne soit pas optimisée pour les films et série, et c’est un peu limite que ce point n’ait été abordé ni par le constructeur, ni par les nombreux experts que nous avons contacté sur la question.

      Merci pour votre remarque, je vais le signaler dans l’article !

  • Bonjour,

    N’avez-vous pas oublié la Marshall Kilburn dans tout ça ?!
    Même si elle n’est plus très jeune maintenant, je pense qu’elle fait la part belle à ses concurrentes….. non ?

    • Bonjour Sylvain ! Tu prêches un convaincu, j’ai craqué sur deux casques Marshall Mark II (modèle filaire) cet hiver.
      C’est clair qu’elle a un très très bon niveau sonore, et de meilleures basses que la plupart des concurrents à ce prix-là. Après la Kilburn est aussi une des plus volumineuses, et j’avais plutôt axé l’article sur la portabilité. Je dois repasser sur cet article bientôt de toute façon, j’hésiterai pas à la rajouter 😉

  • Je possède la Ultimate Ears Boom 2. Si le packaging ne comprend pas une ‘prise’ jack elle a néanmoins une entrée jack.
    Il m’a suffit de prendre la prise jack de mon casque Marshall.

    Par contre, en ce qui concerne le point positif : autonomie. Vous semblez avoir eu de la chance avec votre modèle.
    À un volume maximum, beaucoup de possesseurs ne dépasse pas 1h30 d’écoute. Ce qui est mon cas. Si je place le son à +-80% je peux espérer tenir entre 6 et 8h.
    On est bien loin de l’autonomie annoncée et malheureusement vu mon cadre de travail je ne peux pas me permettre de laisser le son à moitié.
    Si j’étais le seul je dirais qu’il s’agit d’un problème matériel mais ce n’est pas du tout le cas.

    Mais merci pour ces tests. Je vais me renseigner un peu plus sur la Anker. Encore merci. 😉

    • Salut Lo !
      Effectivement, j’ai constaté que pas mal d’utilisateurs avaient eu des expériences très variables en matière de batterie. Ça me semble généralisé à beaucoup de petits appareils qui consomment assez peu, notamment les liseuses. Ma Kobo me tient trois mois en moyenne (et elle est déjà un peu vieille), mais ma femme m’a dit que la sienne était généralement morte en un mois. Etrange. Je ne suis pas sûr que le comportement de l’utilisateur soit le seul facteur.
      Même si, pour la UE Boom 2, il y a effectivement la question de la puissance. En général, j’essaie de ne pas trop pousser mon enceinte Bluetooth. J’ai épuisé ma JBL Go trop vite en la poussant toujours à fond; sinon, il y a toujours l’option de la laisser branchée en secteur quand on le peut. Les effets néfastes que ça peut avoir sur la batterie sont encore discutés.

      Merci à toi pour ce retour très utile en tout cas, je vais rajouter une petite phrase pour y inclure les expériences d’utilisateurs. Bonne année et à bientôt ! 😉

Laisser un commentaire

>