Gaming

Le Meilleur Clavier Gamer

Mis à jour le 26 décembre 2019

Le monde des claviers gamer peut paraître bien vaste pour les nouveaux arrivants. Après de nombreuses heures de recherche, nous avons défini que le Corsair K70 MK.2 est la meilleure solution actuellement. Entre sa haute qualité matérielle, son confort, sa réactivité et les multiples configurations d’interrupteur dans lesquelles il est proposé, il a de quoi séduire à peu près tous les joueurs.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Corsair K55Corsair K70 RGB MK.2Corsair K95 RGB Platinum
Corsair K55Corsair K70 MK.2Corsair K95 RGB Platinum
Ce clavier à membrane n’est pas aussi optimal qu’un clavier mécanique mais il a le mérite d’être réactif, confortable et silencieux, et de proposer certaines options très intéressantes à ce prix.Développé en une multitude de configurations switches, ce clavier mécanique a de quoi satisfaire à peu près tous les joueurs. Réactif et confortable, il propose une excellente qualité matérielle.Ce clavier mécanique possède tout ce qu’on peut attendre d’un modèle haut de gamme : qualité matérielle, réactivité, confort, touches macros et multimédia dédiées, RGB travaillé et anti-ghosting efficace.
54,99 €149,99 €164,99 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Avec le développement de l’e-sport se fait de plus en plus jour un matériel à la pointe de la technologie. Casques, souris, claviers ou encore fauteuils tout spécialement dédiés aux gamers pullulent sur le marché.

Toutefois, il n’est pas nécessaire d’être un joueur professionnel pour apprécier l’expérience d’un bon clavier. Mais entre la multitude de modèles et de configurations proposées sur le marché, comme être certain(e) d’effectuer le bon choix ?

Avant toute chose, il est nécessaire de savoir que deux grands types de claviers s’offrent aux joueurs :

  • Les claviers à membrane : ils utilisent une couche de silicone pour modifier l’impédance d’un circuit imprimé. Leurs avantages sont leur prix (pour une dizaine d’euros vous pouvez en avoir un), et le fait qu’ils sont silencieux. Mais ils ont une longévité moindre et sont moins rapides qu’un clavier mécanique (le retour de touche est plus faible, et donc la saisie générale est moins rapide), ce qui les rend moins adaptés au gaming rapide et précis.
  • Les claviers mécaniques : ils utilisent un micro contacteur avec ressort pour chaque touche. Leurs avantages sont assez nombreux : confort, vitesse (le retour des touches est plus rapide et constant), précision (le bruit que fait la touche nous montre si oui ou non elle a bien été enfoncée), durabilité (si une touche ne fonctionne plus, inutile de changer tout le clavier). Ils sont cependant plus bruyants et plus chers. Nous leur avons consacré un comparatif dédié.

Outre cela, il faut savoir que les claviers mécaniques dédiés au gaming intègrent des switches (des interrupteurs situés sous les touches qui modifie la sensibilité à la frappe). Ces switches sont soit linéaires, ce qui signifie que leur résistance n’est constituée que par leur ressort, soit tactiles, c’est-à-dire avec une résistance à mi-hauteur permettant de sentir le moment où la pression est prise en compte, autorisant une frappe moins légère mais plus assurée. En voici les principaux :

  • Le Cherry MX Red : ils sont de type linéaire. Comme la force nécessaire pour enfoncer les touches est constante, il n’est pas obligatoire d’écraser la touche, ce qui permet une vitesse de frappe rapide, mais n’autorise aucune erreur. C’est sans doute l’un des switches les plus utilisés dans les claviers gaming, parce qu’il n’offre pas de résistance. 
  • Le Cherry MX Black : linéaires également, ils offrent plus de résistance que les MX Red et sont appréciés pour les jeux où il faut souvent spammer une touche.
  • Le Cherry MX Blue : il est du type tactile, mais avec un clic audible (on le dit aussi de type “clicky”). Il y a ainsi un petit obstacle à la pression de la touche qui distingue le “on” du “off”. Légèrement plus bruyant, il est souvent moins recommandé pour le gaming. On le préfèrera pour de la dactylographie, sauf si vous cherchez avant tout la précision.
  • Le Cherry MX Brown : il est de type tactile, mais sans clic audible. C’est peut-être le plus polyvalent entre la frappe et le gaming.
  • Le Cherry MX Speed : comme son nom l’indique, il est celui qui permet la vitesse de frappe la plus rapide. C’est en effet un clavier linéaire très souple, comme le MX Red, mais avec activation de la touche à 0,5 mm plus haut. Il en résulte des touches très sensibles. Il est donc déconseillé à ceux qui font pas mal d’erreurs de frappe.
  • Le Cherry MX Silent : il s’agit d’une version du Cherry Red ou du Black, mais où l’enfoncement a été retravaillé de manière à être silencieux.
  • Les switchs propriétaire : souvent inspirés des modèles ci-dessus, ils ont été développés par une marque spécifique pour ses propres produits. Comme vous le verrez dans la suite de cet article, Logitech et Razer en sont deux bons exemples.

Sachant tout cela, il est nécessaire, préalablement à votre achat, d’examiner les paramètres suivants :

  • Le confort : si vous comptez passer de nombreuses heures sur votre PC, guettez la présence d’un repose-poignets, cela vous évitera diverses douleurs du type tendinite ou syndrome du canal carpien. Certains modèles proposent un repose-poignet détachable, ce qui vous permet d’aisément passer d’une configuration à l’autre.
  • Les touches macro : il s’agit de touches programmables, très importantes en gaming pour se créer des raccourcis. Selon le type de jeu auquel vous jouez (RPG, par exemple), elles sont même indispensables. Elles doivent être présentes en nombre suffisant, et être placées intelligemment pour maintenir l’ergonomie du clavier et jongler fluidement entre les touches normales et les macros. À défaut, le clavier doit au moins disposer d’un logiciel qui peut paramétrer des macros sur les touches standard.
  • Le RGB (ou RVB) : ce rétroéclairage personnalisable permet de sélectionner parmi 16,8 millions de couleurs. Si, à la base, cela a été lancé en réaction au blanc rébarbatif d’un rétroéclairage standard (indispensable pour jouer dans la pénombre), il est parfois développé aujourd’hui de manière à vous avertir de certains paramètres (le clavier prend une couleur différente en fonction de la température de votre carte graphique, par exemple, vous évitant bien des ennuis). Bien utilisé, cela peut donc avoir son utilité.
  • L’anti-ghosting : le ghosting est un phénomène qui se produit lorsque le contrôleur du clavier n’est pas capable d’interpréter l’appui sur plusieurs touches en même temps. En matière de gaming, c’est rédhibitoire, car cela empêche d’effectuer certaines combinaisons.
  • La technologie sans-fil : en matière de clavier pour gamer, latence et fiabilité sont des paramètres indispensables. C’est pourquoi, de manière générale, nous déconseillons les claviers sans-fil pour un usage gaming. D’ailleurs, parmi notre sélection des meilleurs claviers sans-fil, aucun modèle ne conviendrait pour les jeux. 

Une première recherche nous a permis de rapidement isoler une vingtaine de modèles actuellement réputés sur le marché. L’examen de tests spécialisés nous a permis de les réduire à une petite douzaine présentant un rapport qualité/prix général plus intéressant.

Pour les départager, nous avons récolté un maximum de retours utilisateurs francophones et anglophones, sur divers sites de ventes, blogs et forums dédiés au gaming et chaînes Youtube.

C’est ainsi que nous avons sélectionné les 6 meilleurs claviers gamer du moment.

 

Les meilleurs claviers gamer pas chers

Dans cette section, nous avons sélectionné deux claviers à membranes. 

Certes, ce n’est pas le plus optimal en matière de gaming, mais ils présentent deux gros atouts : leurs multiples fonctionnalités et leur prix abordable.

 

Corsair K55 : le meilleur pas cher

Corsair K55

Prix
52,70 €
Avantages
Touches réactives
RGB très complet
Repose-poignets détachable
Inconvénients
Clavier à membrane
Touches multimédia non rétroéclairées

Nous ouvrons donc notre sélection avec un clavier à membrane proposé par Corsair, une marque réputée pour ses claviers mécaniques haut de gamme. Et si, comme nous l’avons souligné, cette technologie n’est généralement pas optimale pour le gaming, il a tout de même su s’imposer dans notre sélection en raison de ses nombreux atouts tels que son repose-poignet, son RGB très complet et sa réactivité.

Bien entendu, il s’agit d’un modèle entièrement conçu en plastique, mais celui-ci semble de bonne facture. Il est par ailleurs muni d’un repose-poignets agréable au toucher et amovible, facile à placer/déplacer avec son système de pressions, sans crainte pour la durabilité de l’ensemble.

Au bas, il est muni de patins en caoutchouc lui offrant une meilleure stabilité, et de deux pieds qui peuvent être déployés pour surélever le clavier et augmenter son confort.

À gauche, il y a six touches macros, gérables via le logiciel Corsair Utility Engine, soit le même logiciel que Corsair propose pour ses claviers mécaniques. En haut à droite, des boutons multimédia permettent de gérer rapidement vos options sonores. Un bouton vous autorise même à activer un mode gaming, qui bloque certaines touches pour vous empêcher, par exemple, de revenir sur le bureau Windows en pleine partie.

Il présente par ailleurs un rétroéclairage RGB très complet pour un clavier à membrane, et qui a la particularité d’être réparti sur trois zones en mode statique (pratique pour ceux qui ne connaissent pas encore bien leur clavier : chaque couleur fait ressortir une zone en particulier et diminue les erreurs de frappe). Les possibilités de rétroéclairage sont réparties en dix modes, allant d’un éclairage statique à une variation de couleurs s’effectuant en fonction des paramètres que vous enregistrez.

Par contre, il faut souligner que les boutons multimédia ne disposent malheureusement d’aucun rétroéclairage, ce qui est un peu dommage.

Enfin, bien qu’il s’agisse d’un clavier à membrane, les touches sont réactives, tout en restant silencieuses. Quant à son anti-ghosting, il est efficace

Au vu de son prix et des fonctionnalités qu’il offre, le Corsair K55 est clairement un achat sûr, pour ceux qui ne souhaitent pas à tout prix un clavier mécanique. Il fera également un excellent investissement pour les joueurs casual, qui souhaitent l’utiliser confortablement en bureautique.

 

Razer Cynosa Chroma : l’alternative pas chère

Razer Cynosa Chroma

Prix
54,99 €
Avantages
RGB personnalisable touche par touche
Frappe réactive et silencieuse
Inclinable sur deux niveaux
Inconvénients
Clavier à membrane
Pas de touches dédiées aux macros
Pas de repose-poignets

Nous continuons avec un nouveau clavier à membrane, mais qui a su lui aussi s’imposer dans le monde du gaming grâce, notamment, à sa frappe efficace, ses possibilités de personnalisation et son bon confort de frappe. Un peu plus récent que le Corsair K55, le Razer Cynosa Chroma est sorti fin d’année 2017.

Très simple mais robuste dans sa conception, il est muni de patins antidérapants très pratiques et de pieds à deux niveaux d’inclinaison, pour augmenter son confort. Malheureusement, à côté, ce même confort est mis à mal par l’absence de tout repose-poignets.

Son éclairage RGB, cette fois, lui donne la possibilité de le personnaliser touche par touche, pour faire de votre clavier un objet tout à fait unique. La personnalisation s’effectue via le logiciel Synapse 3, soit le même que l’on retrouve pour les souris gamer de Razer (et dont nous vous parlons dans notre article spécifiquement dédié aux souris gaming). 

Ce programme est assez complet, et permet entre autres la personnalisation du rétroéclairage (touche par touche ou en choisissant un mode préprogrammé), le remapping (personnalisation des touches) du clavier, la créations de macros, etc.

La frappe est évidemment un peu moins précise que sur un clavier à membrane, mais elle reste suffisamment confortable : ni trop ni trop peu réactive.

Par contre, il ne dispose d’aucune touche macro, ce qui vous oblige à passer par Synapse pour configurer certaines touches du clavier même. Et même si quelques raccourcis sont associés aux fonctions multimédia, il n’y a pas non plus de touches dédiées. 

Il intègre toutefois une fonction anti-ghosting (sans quoi il n’aurait pas pu atteindre notre comparatif). Et si l’on peut être surpris que celle-ci se limite à dix touches, il faut se rappeler que l’humain normalement constitué ne possède que dix doigts. cela ne devrait donc pas poser de problème.

Au final, le Cynosa Chroma, bien qu’il soit un clavier à membrane, est une bonne alternative, en ce qu’il offre des touches suffisamment réactives, capables de soutenir un bon rythme de frappe, et silencieuses. Ceux qui aiment avoir un clavier 100% personnalisé le préféreront sans doute au Corsair K55. Mais l’absence de touches macro et de repose-poignets ne lui a pas permis de concurrencer ce dernier.

 

Les meilleurs clavier gamer milieu de gamme

Nous effectuons ici un bond dans les prix, mais cela nous permet de vous sélectionner des claviers mécaniques présentant déjà presque tout ce qu’il faut pour contenter les plus enthousiastes des gamers.

 

Corsair K70 MK.2 : le meilleur milieu de gamme

Corsair K70 RGB MK.2

Prix
149,99 €
Avantages
Finitions soignées
Excellent confort d’utilisation
Sept types d’interrupteurs disponibles
Touches multimédia présentes
Inconvénients
Pas de touches macro dédiées
Forme des touches gaming peu adaptée à la frappe

Tout comme son prédécesseur, il est, lui aussi, un best-seller. Dans sa finition haut de gamme, il propose une ergonomie soignée et un grand nombre de possibilités. Le nombre étendu de switchs disponibles vous permet de choisir les interrupteurs les plus adaptés à votre utilisation.

Il s’agit d’un clavier frameless, ce qui lui confère un air aérien. Les finitions sont impeccables, et la plaque en aluminium noir brossé est du plus bel effet.

Ce clavier est décliné en cinq versions d’interrupteurs : Red, Blue, Brown, Speed et Silent. Toutes disposent de la fonction RGB, qui est du plus bel effet maintenant que le logo lui-même est éclairé. L’intensité d’éclairage, elle, est réglable sur trois niveaux. Le tout se règle via le logiciel iCue.

Celui-ci vous sera également indispensable pour personnaliser des touches du clavier car, comme le Razer précédent, ce modèle n’intègre malheureusement aucune touche macro, ce qui constitue probablement son plus grand défaut.

Cela excepté, le K70 MK.2 est plutôt bien fourni : en haut à droite on retrouve la molette de réglage du volume et cinq boutons de réglage multimédia. En haut à gauche, il y a trois boutons pour respectivement changer de profil d’utilisation, régler l’intensité du rétroéclairage et activer le mode jeu.

Corsair fournit également un jeu de touches de rechange, remplaçant les touches A, Z, E, R, Q, S, D et F. Elles ont l’avantage d’être non seulement texturées, mais également inclinées différemment, facilitant la prise en main (mais cela peut se révéler gênant quand vous repassez en bureautique).

Il dispose enfin d’un anti-ghosting complet, et d’un repose-poignets offrant une expérience de confort presque sans précédent, avec sa surface douce et texturée.

Un petit mot avant de terminer : si l’utilisateur se réjouit, de voir dans un premier temps, un port USB sur le clavier, il faut savoir que le clavier se branche… via deux branchements USB ! Ce qui est gagné d’un côté est donc perdu de l’autre. Ça aura juste le mérite de rapprocher le port USB plus près de vous…

Au final, hormis l’absence de touches macro, le Corsair K70 MK.2 a à peu près tout pour plaire : confort, RGB performant, réactivité, diverses configurations d’interrupteurs… Son prix est certes un peu élevé, mais il devrait vous résister quelques années au vu de la qualité matérielle proposée.

 

Roccat Vulcan 120 Aimo : l’alternative milieu de gamme

Roccat Vulcan 120 Aimo

Prix
142,99 €
Avantages
Grande réactivité
Qualité matérielle
Easy-Shift
Inconvénients
Pas de touches macro dédiées
Repose-poignet assez dur
Pas de port supplémentaire

Roccat est actif depuis quelques années dans le monde du périphérique gaming mais ce n’est qu’avec ce modèle qu’elle s’est véritablement imposée en haut de gamme. Silencieux et réactif, il compense son défaut de macro par un système maison efficace.

À nouveau, nous avons affaire à un clavier frameless, avec une plaque en aluminium brossé du plus bel effet. Et si les touches sont très fines (à peine un demi-centimètre d’épaisseur), le tout semble bien solide. Avec son repose-poignets aimanté et donc amovible et ses pieds rétractables, il offre en outre un certain confort.

Avec ce modèle, Roccat a développé son propre switch, le “titan”, qu’ils annoncent “20% plus rapide” que ceux de la concurrence… Sans toutefois spécifier par rapport à quel switch en particulier. Dans les faits, on peut en tout cas constater que le clavier est extrêmement réactif (peut-être même un peu plus qu’un Cherry MX Red), et que l’anti-ghosting fonctionne à merveille. Par ailleurs, il est plutôt silencieux pour un clavier mécanique.

Le RGB a peut-être un peu moins de fonctions que celui de Corsair, mais cela reste tout à fait appréciable. Quant au mode Aimo, que la marque qualifie d’éclairage intelligent, il change la couleur du rétroéclairage chaque fois qu’une touche est pressée. Il reste à déterminer si cela apport réellement quelque chose.

Le logiciel permet également de paramétrer certaines touches macro, car le clavier n’en propose malheureusement pas par défaut. Par contre, il est intéressant de constater qu’il présente des macros prédéfinies pour certains jeux populaires comme WoW ou LoL (mais en vous laissant bien entendu la liberté d’en créer d’autres).

Au final, voici un clavier parfaitement apte à concurrencer le Corsair K70 MK.2. Il présente les mêmes défauts (absence de touches macro), et à peu près les mêmes avantages (confort, réactivité, design,…). Son logiciel un rien moins développé et son prix un peu plus élevé l’ont cependant empêché de prendre la première place.

 

Les meilleurs claviers gamer haut de gamme

C’est évidemment dans cette section que les plus gros joueurs trouveront leur bonheur. Certes, il faut y mettre le prix, mais ces claviers offrent presque tout ce qu’il y a de mieux en matière de construction, de finitions, de confort et de réactivité.

 

Corsair K95 RGB Platinum : le meilleur haut de gamme

Corsair K95 RGB Platinum

Prix
164,99 €
Avantages
Qualité matérielle
Grande réactivité en MX Speed
Touches multimédia et macro dédiées
Stockage interne de 3 profils personnalisés
Inconvénients
Que 2 types de switches proposés
Absence de connectique casque

Encore une fois, Corsair prend la tête du classement avec ce périphérique qui possède tout ce que l’on peut demander à un clavier de ce niveau. Il contentera les plus exigeants d’entre-vous grâce à sa belle réactivité, ses finitions soignées et son équipement généreux.

Tout en affirmant son côté gaming avec son rétroéclairage RGB, il affiche un look plutôt sobre et classique, qui ne le fera pas dénoter au sein d’un bureau. Ses finitions en aluminium brossé sont très travaillées et inspirent confiance dans la qualité du produit.

Le repose-poignets, aimanté, s’ôte et se place facilement, et il offre un grand confort grâce à son revêtement caoutchouc texturé. Notez que ce dernier est réversible, vous laissant le choix entre deux configurations de revêtement, pour un meilleur confort. Et à nouveau, des pieds facilitent l’inclinaison du clavier au besoin.

Et si le clavier se branche via deux ports USB, l’un peut être utilisé en passthrough, ce qui vous permet d’utiliser ce second port pour brancher un casque ou une souris, vous faisant économiser un port sur votre tour.

Par contre, il est dommage qu’il ne soit proposé qu’en deux versions de switches : Cherry MX Speed ou Cherry MX Brown, ce qui peut en déranger certains (notamment les amateurs de Cherry MX Red, très nombreux). Il n’empêche que la frappe est réactive et confortable dans les deux configurations.

Il dispose par ailleurs de touches multimédia, mais aussi, surtout, de touches macro dédiées. Certes, il n’y en a que six, mais c’est déjà mieux que de nombreux claviers gamer n’en proposant aucune ! Ces touches sont par ailleurs texturées différemment, pour plus de facilité au tactile. Corsair vous fournit par ailleurs à l’achat un jeu de touches “spécial gaming”. Vous pouvez ainsi remplacer les touches Z/Q/S/D par des touches texturées de la même manière que les macros.

Au final, si son prix est un peu élevé, le K95 RBG Platinium a le mérite d’avoir tout ce qu’on attend d’un clavier gamer haut de gamme : qualité matérielle, confort, frappe efficace et confortable, options de personnalisation, port USB supplémentaire… Il est simplement dommage qu’il ne soit proposé qu’en deux configurations de switches.

 

Razer BlackWidow Chroma V2 : l’alternative haut de gamme

Razer BlackWidow Chroma V2

Prix
155,00 €
Avantages
Variété des configurations
Repose-poignets ergonomique moussé
Combiné mini-jack
Inconvénients
Absence de touches multimédia
Finition plastique
Inversion des caractères sur les touches numériques

Nouvelle itération du best-seller, le Razer BlackWidow Chroma V2 est une très bonne alternative à notre référence. Mêlant de manière efficace un assemblage soigné élevé, des performances d’un bon niveau et une personnalisation avancée, il conviendra à la majorité des gamers.

Le revêtement composé de plastique ne rend pas justice à la finition noire mate de qualité et à la robustesse globale, d’autant plus que des modèles de la gamme inférieure proposent déjà des finitions métalliques sur leur partie supérieure.

La version choisie ici est équipée de switchs Razer Orange. Ils sont assez comparables aux MX Speed de Cherry. Il existe un total de 4 versions :  celle-ci peut aussi être équipée de Razer jaunes, tactiles et silencieux (proches des MX Brown), et les “Tournament”, plus orientées compétition avec leur design compact, de switchs jaunes ou verts. Ces derniers sont des modèles “clicky”, similaires au MX Blue.

Pour les raccourcis, la marque a équipé le clavier de 5 touches macro paramétrables grâce au logiciel Synapse (des commandes peuvent être ajoutées à d’autres touches). Le RGB est géré par ce programme. Il peut être configuré selon votre utilisation via des profils spécifiques.

La connectivité est assurée par port USB et une prise combo casque, devenue rare sur ce type de périphériques.

Finalement, ce produit possède de nombreuses qualités qui le rendent très intéressant. C’est un clavier gamer qui ne pourra pas vous décevoir car sa réactivité, son confort, sa personnalisation poussée et sa qualité d’assemblage sont de haut niveau . Il s’incline devant le K95 à cause du choix de matériaux et du manque de petites attentions pour les gamers.

 

Mentions honorables

Razer Ornata Chroma : ce clavier propose une solution hybride dite “méca-membrane”, permettant aux joueurs de profiter du toucher de la membrane tout en ayant le retour tactile à clic du mécanique. Du coup, les touches sont très stables grâce à ce système, et le retour tactile est un grand atout pour les joueurs, qui conservent malgré tout une frappe agréable. Pour le reste, il présente de grandes similitudes avec le Razer Cynosa Chroma.

HyperX Alloy FPS : ce clavier mécanique est développé en diverses versions de switches. Il propose non pas un RGB mais un rétroéclairage rouge ajustable sur 4 niveaux. Pour l’accompagner, 8 touches supplémentaires rouges et texturées (1/2/3/4 et Z/Q/S/D) sont fournies, afin de faciliter l’expérience gaming. Par contre, il n’a aucune touche macro dédiée ni même la possibilité d’en configurer une ! Il a en effet été principalement pensé pour les joueurs de FPS.

Logitech G613 : en gaming, les périphériques sans-fil sont souvent évités mais Logitech prouve, avec son système lightspeed, que nous ne sommes pas obligés de nous emmêler dans du câblage pour profiter d’un clavier mécanique. Le G613 répond à ce besoin. Il s’axe sur la réactivité en proposant une latence quasi-nulle. Pour être proposé à un prix abordable, il fait l’impasse sur le rétroéclairage et revoit sa qualité de finition à la baisse… tout en restant un solution efficace et confortable à utiliser.

 

En conclusion, quel clavier gamer choisir ?

Nous recommandons fortement le Corsair K70 MK.2 qui, pour un prix relativement raisonnable, offre à peu près tout ce qu’on attend d’un clavier gamer : multiples configurations, qualité matérielle, confort, réactivité… Il ne lui manque que des touches macro et des ports supplémentaires pour être parfait.

Le choix économe, par contre, se situe du côté du Corsair K55. Certes, il s’agit d’un clavier à membrane, mais ses touches sont plutôt réactives, confortables et silencieuses, et il a l’avantage, pour son prix, d’avoir un rétroéclairage RGB et des touches macro et multimédia dédiées.

Enfin, le Corsair K95 RGB Platinum constitue la crème de la crème, entre sa qualité matérielle irréprochable, son confort d’utilisation (augmenté par la réversibilité du repose-poignets), sa réactivité, ses touches macro et multimédia dédiées ou encore le port USB supplémentaire qu’il offre. Il est simplement dommage qu’il ne soit pas proposé dans plus de configurations de switches.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Corsair K55Corsair K70 RGB MK.2Corsair K95 RGB Platinum
Corsair K55Corsair K70 MK.2Corsair K95 RGB Platinum
Ce clavier à membrane n’est pas aussi optimal qu’un clavier mécanique mais il a le mérite d’être réactif, confortable et silencieux, et de proposer certaines options très intéressantes à ce prix.Développé en une multitude de configurations switches, ce clavier mécanique a de quoi satisfaire à peu près tous les joueurs. Réactif et confortable, il propose une excellente qualité matérielle.Ce clavier mécanique possède tout ce qu’on peut attendre d’un modèle haut de gamme : qualité matérielle, réactivité, confort, touches macros et multimédia dédiées, RGB travaillé et anti-ghosting efficace.
54,99 €149,99 €164,99 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Sources

  1. Clubic, Clavier Gamer : le comparatif des meilleurs modèles en 2019, 23 décembre 2019
  2. Emmanuel, GrettoGeek.com, mai 2019
  3. GamerTech, Clavier Gamer/ Guide d’achat et Comparatif,  23 décembre 2019
  4. Les Numériques, COMPARATIF : Quel clavier choisir ?,  23 décembre 2019
  5. PCMag, The Best Mechanical Keyboards for 2020,  23 décembre 2019
  6. PCGamer, The Best Mechanical Keyboards in 2020,  23 décembre 2019 
  7. T3, Best gaming keyboards 2019: mechanical | wireless | budget,  23 décembre 2019
  8. Techadvisor, Les meilleurs claviers gamer,  23 décembre 2019
  9. Techradar, Best Mechanical Keyboards,  23 décembre 2019
  10. Tom’s Guide, Best Gaming Keyboards 2020,  23 décembre 2019

À propos de l'auteur

Guillaume Meirsschaut

Guillaume a obtenu un bachelier en management à la Haute-École Louvain en Hainaut, où il a assuré le rôle de responsable communication pour l'organisation des étudiants pendant 3 ans. Passionné par la technologie et l'automobile, il est actuellement responsable de la catégorie High Tech chez Selectos.

12 Commentaires

Laisser un commentaire

>