Test de la Withings ScanWatch : La santé et l’endurance avant tout

8/10

Note de la rédaction

POINTS POSITIFS
  • Design élégant et passe-partout
  • Fonctions de santé intéressantes (ECG, etc.)
  • Application intuitive
  • Grande autonomie
  • Fréquence cardiaque fiable
POINTS NÉGATIFS
  • Temps de sommeil profond surévalué
  • Pas de GPS
  • Options connectées limitées

Sommaire

    Withings Scanwatch
    Source : Selectos

    Design

    8

    Loin des modèles sportifs, cette montre arbore un look très classique, passe-partout et qui peut être porté avec n’importe quel vêtement. Elle présente un cadran circulaire (de 38 ou 42 mm selon le modèle). Nous apprécions particulièrement la pochette fournie par Withings.

    Withings Scanwatch
    Cette montre arbore un look très classique | Source : Selectos

    Fine, légère (58g pour la version 38 mm) et pas trop encombrante, elle convient à toutes les tailles de poignet et garantit un bon maintien grâce aux nombreux trous dans le bracelet. Par contre, il n’est pas toujours simple de le faire passer sous la sangle. Notez que ce dernier est interchangeable (silicone, cuir, métal, etc.). Nous vous conseillons d’ailleurs d’en choisir un plus souple pour la pratique sportive.

    Certifiée 5 ATM, la Scanwatch est étanche jusqu’à 50 mètres, c’est-à-dire qu’elle résiste à la sueur et à l’eau, et peut donc être portée sous la douche, pour faire la vaisselle ou dans un petit bassin mais elle n’est pas conçue pour plonger avec ou pour aller dans l’eau de mer.

    Withings Scanwatch
    Elle convient à toutes les tailles de poignet et garantit un bon maintien | Source : Selectos

    Elle possède un cadran classique analogique principal dans lequel est intégré un écran PMOLED, sur lequel on voit toutes les informations des options connectées, et un second cadran plus petit qui comptabilise le nombre de pas.

    Ce n’est pas le plus beau des écrans mais il reste relativement lisible dans toutes les situations. Par contre, le verre saphir engendre tout de même quelques reflets même s’il reste une bonne protection contre les rayures.

    Withings Scanwatch
    Un mode Quicklook allume automatiquement l’écran quand vous tournez le poignet | Source : Selectos

    Un capteur de luminosité ambiante s’occupe de gérer la luminosité de l’afficheur mais il vous est aussi possible de la régler manuellement. Un mode Quicklook allume automatiquement l’écran quand vous tournez le poignet mais sans lui, il suffit d’appuyer sur la couronne.

    Seule cette dernière, située à droite du cadran, permet de naviguer à travers les fonctionnalités. Les personnes qui, tout comme nous, sont plus habituées aux interfaces tactiles auront besoin d’un petit temps d’adaptation mais cela reste très simple à utiliser. Le menu est en français et l’heure est automatiquement synchronisée avec le smartphone.

    Fonctionnalités

    7

    Après une synchronisation simple via Bluetooth, on découvre l’application Health Mate (disponible sur Android et iOS) qui se répartit en quatre onglets : Accueil, qui reprend plusieurs données, Tableau de bord, qui relève l’activité physique, Appareils, où on retrouve tous les réglages, et Profil, qui propose les rapports de santé et les objectifs.

    Withings Scanwatch
    La montre utilise l’application Health Mate | Source : Selectos

    Globalement, l’application est assez intuitive et bien faite. La montre dépend fortement de celle-ci pour accéder à toutes les mesures. Notez également qu’elle est compatible avec plus de 100 applications santé fitness populaires (Google Fit, Apple Health, Strava, Runkeeper, MyFitness Pal, Samsung Health, etc.).

    La Scanwatch est très prisée pour ses fonctions de santé. On retrouve tout d’abord l’analyse du sommeil, consultable depuis l’application. Celle-ci attribue un score et relève les différentes phases de sommeil mais mesure aussi  la fréquence cardiaque et détecte les perturbations et les apnées respiratoires via le capteur SPO2.

    Withings Scanwatch
    Captures d’écran de l’application | Source : Selectos

    Au cours de notre test, nous avons trouvé que les heures de coucher/lever semblaient chaque fois correspondre aux nuits vécues. La durée de sommeil profond nous a cependant paru trop élevée par rapport à d’habitude. En plus, le sommeil paradoxal est absent.

    Le calcul d’oxygénation du sang manque de fiabilité et il arrive même souvent que l’on tombe sur un résultat non concluant, malgré nos multiples essais. La mesure se fait avec la main placée sur la montre.

    Une autre option intéressante et rarement proposée dans les montres connectées, c’est l’électrocardiogramme (ECG). Il est encore une fois nécessaire de poser la main sur la montre pour obtenir le résultat, tandis que le graphique se trouve sur l’application. Cette fonction permet de détecter une arythmie cardiaque, mais elle ne prévient pas les arrêts cardiaques et ne remplace en aucun cas un examen chez le cardiologue.

    Withings Scanwatch
    L’électrocardiogramme permet de détecter une arythmie cardiaque | Source : Selectos

    Malheureusement, il n’y a ni suivi du cycle menstruel, ni capteur de stress, ni prise de la tension artérielle. Par contre, vous disposez bien du traditionnel exercice de respiration qui se résume à quelques inspirations/expirations répétées durant une période définie et suivant le petit dessin sur la montre.

    Le comptage des pas est assuré par un accéléromètre. On compte aussi une quarantaine de modes sportifs, dont les plus populaires (course à pied, natation, vélo, marche, etc.) ainsi que des sports de balle, de raquette, d’eau, d’hiver, des pratiques fitness et bien d’autres disciplines. À vous de définir ceux que vous désirez au poignet. Vous disposez d’une détection automatique d’activités pour certains modes, mais celle-ci n’est pas encore au point.

    Withings Scanwatch
    Le comptage des pas est assuré par un accéléromètre | Source : Selectos

    Nous avons pu tester le mode course à pied. La montre calcule votre fréquence cardiaque, votre VO2 max, la distance parcourue (seulement sur le smartphone), la vitesse ainsi que le dénivelé. On reproche tout de même l’absence d’un capteur GPS. Il faudra donc s’en remettre à celui du smartphone.

    Durant l’effort, la mesure de la fréquence cardiaque a fait preuve de beaucoup de justesse et ce, même lors de séances plus fractionnées.

    Withings Scanwatch
    La mesure de la fréquence cardiaque a fait preuve de beaucoup de justesse | Source : Selectos

    Chaque jour, la ScanWatch vous propose un bilan de santé avec les mètres parcourus, le nombre d’étages gravis et les calories perdues sur la journée. Vous bénéficiez aussi d’un indice sur l’estimation de votre VO2 max.

    Vu qu’il s’agit d’un modèle hybride, cette montre est forcément plus limitée dans les options connectées. Vous pouvez tout de même planifier des alarmes, recevoir des appels, des SMS et des messages des réseaux sociaux avec émojis (sans toutefois pouvoir y répondre). Un mode Ne pas déranger est également disponible.

    Withings Scanwatch
    Vous pouvez planifier des alarmes, recevoir des appels, des SMS et des messages des réseaux sociaux | Source : Selectos

    Autonomie

    9

    La batterie tient maximum 30 jours selon le fabricant (et jusqu’à 50 jours en mode économie d’énergie). Dans les faits, on est plutôt aux alentours de 2 à 3 semaines (en fonction de l’utilisation).

    Withings Scanwatch
    La batterie tient maximum 30 jours selon le fabricant | Source : Selectos

    Néanmoins, certaines fonctions continues (par exemple, les apnées du sommeil ou encore l’affichage Quicklook) consomment plus d’énergie. Dès lors, l’autonomie peut être rapidement réduite (entre 1 semaine et 10 jours).

    La ScanWatch se recharge complètement en environ 2 heures via un chargeur magnétique. Pour ne pas vous faire avoir, sachez que le chargeur se cache dans une petite poche de l’étui.

    Conclusion

    8/10

    Cette montre hybride est avant-tout intéressante pour la santé grâce à des fonctions rares et utiles pour détecter les apnées du sommeil ou encore pour surveiller le fonctionnement du cœur.

    Son design classique et élégant, son application intuitive et sa grande autonomie sont ses principaux atouts. Au rayon des reproches, on déplore tout de même l’absence de GPS, la limitation des fonctions connectées et une analyse du sommeil pas tout à fait exacte.

    POINTS POSITIFS
    • Design élégant et passe-partout
    • Fonctions de santé intéressantes (ECG, etc.)
    • Application intuitive
    • Grande autonomie
    • Fréquence cardiaque fiable
    POINTS NÉGATIFS
    • Temps de sommeil profond surévalué
    • Pas de GPS
    • Options connectées limitées

     

    Les Meilleures Montres Connectées du moment

    Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
    Xiaomi Mi WatchApple Watch Series 7Garmin Venu 2S
    Samsung Galaxy Watch 4Xiaomi Mi WatchApple Watch Series 7Garmin Venu 2S
    C’est l’une des plus complètes de sa gamme en termes de fonctions connectées ou pour la santé. Avec son look soigné et son nouveau système d’exploitation, ses performances sont redoutables.Comme toujours, Xiaomi nous propose un accessoire connecté bénéficiant d’une excellente qualité pour un prix réduit. Elle a d’ailleurs facilement réussi à se faire une place sur le marché.Peu innovante mais encore plus agréable à utiliser, elle intègre un écran plus grand et se recharge plus rapidement. Elle est toujours aussi fluide, précise, belle et polyvalente, mais manque un peu d’endurance.Reprenant la succession de la première édition, cette smartwatch est particulièrement intéressante pour la majorité des utilisateurs grâce à ses fonctions étendues et son très bon rapport qualité/prix.

    204.99 € sur Amazon

    149.99 € sur Amazon
    Voir le prix sur Amazon 417.17 € sur Alltricks 459.00 € sur Boulanger
    399.99 € sur Amazon 289.99 € sur Darty 299.99 € sur Fnac 299.99 € sur La-redoute 335.99 € sur Cdiscount 339.99 € sur Alltricks 399.99 € sur Boulanger
    Voir plus d'offres

     

    Laisser un commentaire