Test de la Samsung Galaxy Watch 4 : Performante plutôt qu’endurante

7/10

Note de la rédaction

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

La Samsung Galaxy Watch 4 est la toute première montre connectée de Samsung sous Wear OS. Elle attise donc la curiosité des acheteurs.

Design, fonctionnalités, autonomie, quels sont ses points forts et ses faiblesses ? Va-t-elle être aussi performante que les générations précédentes ? Verdict dans ce test.

Sommaire

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Design

9

Cette quatrième version ne déroge pas à la règle en matière d’esthétisme puisqu’elle reprend un design circulaire similaire à ses prédécesseurs. Par rapport à la version 4 Classic ou à la Watch 3, elle se passe de la lunette rotative, ce qui l’expose davantage aux chocs.

On est donc à nouveau sur une apparence sobre qui colle parfaitement aux modèles urbains. Notez qu’elle est disponible dans plusieurs couleurs.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Elle s’adapte à toutes les tailles de poignet grâce aux différents boîtiers en acier inoxydable proposés. Par ailleurs, le confort est assuré par un bracelet doux, agréable et parfaitement ajusté, et un poids léger. Nous avons particulièrement apprécié son système de fermeture (identique aux modèles précédents) qui garantit une utilisation sans gêne de la partie du bracelet pendante.

Certifiée 5 ATM, elle résiste à l’eau de pluie, à la transpiration et peut même être plongée à la surface d’un bassin mais il ne faut pas envisager de plonger avec.

Avec la technologie Super AMOLED et la protection d’écran Gorilla Glass DX+, l’écran 1,2” (donc légèrement plus grand que la version Classic) affiche une excellente qualité, avec un très bon contraste de jour comme de nuit et une belle colorimétrie. La résolution évolue avec la taille du cadran et on note un grand confort de lecture, même pour les petits caractères.

Plusieurs réglages au niveau de l’écran permettent de personnaliser l’expérience utilisateur (luminosité, mode Always-On, cadrans très soignés…). Tous ces paramètres vont influencer la consommation d’énergie. Comme pour les smartphones, plusieurs modes sont prévus pour éviter toute distraction.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

La dalle tactile est parfaitement réactive grâce au nouveau processeur, et vous avez deux boutons physiques en soutien : un pour le démarrage et l’arrêt de la montre, et l’autre pour effectuer les retours en arrière (avec des appuis courts du moins). Le reste de la navigation passe par des swipes et des scrolls et, pour se faciliter la tâche, il est possible de personnaliser les widgets.

Malheureusement, on lui reproche quelques traces de doigt parfois et avec la sueur, ce côté tactile a ses désavantages également.

De manière générale, il est très facile de se repérer parmi les menus et de naviguer à travers toutes les applications et les widgets, c’est ce qui illustre sa bonne intuitivité pour rester dans la continuité de ce que proposait déjà Tizen OS.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

La montre bénéficie de l’assistant vocal Bixby mais, pour le moment, le système ne semble pas encore tout à fait au point du fait qu’il se limite à des actions de base. On peut donc penser qu’il fera l’objet d’une prochaine mise à jour, avec potentiellement l’intégration de Google Assistant.

Fonctionnalités

8

La Galaxy Watch 4 marque l’arrivée du système d’exploitation Wear OS, qui vient remplacer Tizen. En effet, c’est la toute première montre de la marque qui utilise ce système made by Google. L’objectif est d’augmenter la compatibilité des fonctions avec l’ensemble des téléphones Android mais nous allons voir qu’il y a encore du travail avant d’y parvenir.

Par conséquent, cette nouveauté offre un accès à Google Play et aux applications propres à Google comme la plateforme fitness Fit ou encore Maps pour le lancement d’itinéraires, par exemple. Notez également que la montre est compatible avec d’autres applications de sport populaires. Entièrement dédiée aux utilisateurs Android, la Galaxy Watch 4 n’est cependant, sans surprise, pas compatible avec Apple.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Malgré quelques légers problèmes de synchronisation au démarrage, ce modèle fonctionne avec deux applications : l’application Samsung Wea, qui permet de synchroniser la montre, d’accéder à la boutique ou de régler les paramètres, et l’application Samsung Health, qui regroupe les fonctions de santé et de fitness. Toutes deux sont simples à utiliser et intuitives, mais on aurait préféré qu’elles fusionnent en une seule.

Une version “Monitor” donne accès à la mesure de la pression artérielle ou à l’électrocardiogramme pour contrôler le cœur. Néanmoins, celle-ci est uniquement disponible pour les détenteurs d’un smartphone Samsung Galaxy (à partir du Galaxy Store).

D’après certains retours, pour la tension, il faut se munir d’un tensiomètre lors de la première utilisation, et le fonctionnement de l’ECG n’est pas toujours garanti. Ce sont donc deux options qui feront sans doute l’objet d’une évolution dans le futur.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Mis à part cela, c’est une montre assez indépendante du smartphone puisqu’on retrouve déjà beaucoup d’informations au poignet.

Un nouveau capteur d’impédance électrique mesure votre composition corporelle en plaçant le majeur et l’annulaire sur les deux boutons physiques. La montre affiche ainsi l’IMC, l’indice de masse grasse et la masse grasse, le métabolisme de base, la masse musculaire squelettique ainsi que la masse hydrique avec une jauge.

Malheureusement, après comparaison avec les balances connectées testées, nous avons constaté un manque de précision dans les résultats mais ça permet tout de même de se faire une idée globale.

Parmi les autres fonctionnalités, on retrouve bien évidemment l’analyse du sommeil. Les heures de lever/coucher sont identifiées précisément. Vous bénéficiez d’un score, du temps de sommeil réel, du détail des différentes phases, des calories brûlées durant la phase de repos et vous pouvez même activer l’analyse de l’oxygénation dans le sang et la détection des ronflements.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Par ailleurs, la Watch 4 comprend toujours un oxymètre de pouls qui évalue l’oxygénation dans le sang, et un capteur de stress, qui s’accompagne d’un exercice de respiration classique. Enfin, elle peut aussi assurer le suivi de la santé féminine avec le cycle menstruel.

Un autre élément intéressant, c’est le suivi de l’alimentation et de l’hydratation. En clair, c’est à vous d’insérer le nombre de kilocalories et de verres d’eau ingurgités au cours de la journée. Cela aide à trouver un meilleur équilibre alimentaire et un mode de vie plus sain.

Sur l’interface, on retrouve tous les objectifs d’activité et le rapport quotidien de vos mouvements. Parmi eux, il y a l’accéléromètre qui comptabilise le nombre de pas. Avec une différence inférieure à 5% lors de nos tests, ce capteur affiche une bonne précision, comme de coutume avec les montres Samsung.

Avec le GPS, vous pouvez suivre un itinéraire, ou en chercher un et le programmer depuis la montre. Le guidage GPS est possible en voiture, à pied ou à vélo, et le plan sur la carte est assez clair. Nous tenons également à souligner sa grande précision en partie grâce au système de positionnement Glonass.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Alors, même si ce n’est pas une montre typiquement sportive, elle intègre tout de même quelques profils d’activité qui permettent de l’utiliser pendant l’entraînement. Elle détecte le type d’activité physique et prend en charge jusqu’à 90 exercices. Nous avons pu la tester lors d’un échauffement de basket-ball.

Si le calcul des calories semble un peu élevé, la fréquence cardiaque est bien plus fiable, tant au repos qu’en activité. Vous avez également à disposition plusieurs programmes et défis à relever sur l’application.

Pour les sports d’orientation et d’altitude, sachez qu’elle bénéficie d’une boussole électronique, d’un baromètre et d’un altimètre.

Les options connectées sont aussi très bien fournies. Outre les traditionnelles prévisions météo, fonctions de calendrier, l’accès aux mails, la localisation du smartphone, l’agenda ou encore le chronomètre, on dispose d’une calculatrice au poignet, d’une lampe de poche (bien qu’insuffisante) et d’un lecteur de musique intégré qui permet aussi bien de lire la musique du smartphone que de la montre. En plus, elle est compatible avec les écouteurs sans fil Galaxy Buds.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Elle peut également effectuer des enregistrements vocaux ou des paiements sans contact avec Samsung Pay (pour les smartphones Samsung) ou Google Pay.

Mais là où elle remplit clairement sa fonction de montre connectée urbaine, c’est au niveau des échanges. En effet, elle permet d’envoyer des messages (vocaux ou écrits) directement depuis la montre. Vous avez bien entendu tous vos messages à disposition et l’excellente lisibilité de ceux-ci nous a particulièrement séduits.

Enfin, grâce au microphone et au haut-parleur intégrés, vous pouvez passer des appels. Selon nos tests, la voix de l’interlocuteur est toujours bien audible en milieu calme mais il arrive qu’on entende l’écho de notre voix à travers, ce qui vient parfois ternir la qualité. Mais ne soyons pas trop pointilleux, ça reste une bonne expérience à ce niveau-là.

Autonomie

4

Avec une autonomie allant de 1 à 2 jours (40 heures d’après le fabricant, en fonction de l’utilisation et de l’activation des capteurs), elle est assez peu endurante. En effet, lors de nos tests, nous tenions à peine plus de 24 heures sans trop de sollicitation pourtant. D’ailleurs, cela nous a valu quelques échecs, notamment pour l’analyse du sommeil puisque la batterie est tombée à court en pleine nuit.

Galaxy Watch 4
Source : Selectos

Avec le GPS et l’activation d’autres mesures continues, l’autonomie est encore moins bonne, donc attendez-vous à faire des recharges récurrentes.

En plus, si, habituellement, le chargement magnétique nous plaît, dans ce cas-ci nous avons pu constater que la montre a tendance à s’enlever du socle accidentellement en cas de contact. Soyez donc vigilants. Et pour passer de 0 à 100 %, comptez environ 2 heures.

 

Conclusion

7/10

Avec ses fonctions connectées assez complètes, son ergonomie soignée et ses nouvelles fonctions de santé, la Samsung Galaxy Watch 4 s’impose pour faire partie des meilleures montres connectées du marché.

Néanmoins, sa faible autonomie et les quelques options exclusivement réservées aux smartphones Galaxy viennent légèrement entacher le tableau. Elle se destine donc davantage aux utilisateurs Samsung voire aux amateurs de Google ou d’Android. Nous gardons tout de même en tête que son potentiel peut encore grimper grâce à un tout nouveau système d’exploitation prometteur.

POINTS POSITIFS
  • Beau design confortable
  • GPS intéressant et précis
  • Qualité d’écran
  • Interface intuitive et simple
  • Nouvelles fonctions de santé (analyse corporelle, détection de ronflements…)
  • Système Wear OS prometteur
  • Précision des capteurs
  • Nombreuses fonctions connectées
POINTS NÉGATIFS
  • Faible autonomie
  • Disparition de la bague rotative
  • Quelques options réservées uniquement aux utilisateurs Samsung
  • Commandes vocales pas encore tout à fait au point
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Les Meilleures Montres Connectées du moment

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Xiaomi Mi WatchApple Watch Series 6Galaxy Watch Active 2
Samsung Galaxy Watch 4Xiaomi Mi WatchApple Watch Series 6Samsung Galaxy Watch Active 2
C’est l’une des plus complètes de sa gamme en termes de fonctions connectées ou pour la santé. Avec son look soigné et son nouveau système d’exploitation, ses performances sont redoutables.Comme toujours, Xiaomi nous propose un accessoire connecté bénéficiant d’une excellente qualité pour un prix réduit. Elle a d’ailleurs facilement réussi à se faire une place sur le marché.Elle bénéficie d’une ergonomie exemplaire ainsi que d’applications intuitives et précises, au bénéfice de sa polyvalence. Son écran est bien calibré, son GPS est efficace et sa connexion fiable.Reprenant la succession de la première édition, cette smartwatch est particulièrement intéressante pour la majorité des utilisateurs grâce à ses fonctions étendues et son très bon rapport qualité/prix.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Laisser un commentaire