Réseau

Les 6 (vrais) Meilleurs Répéteurs WiFi 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 16 mai 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai sélectionné les 6 répéteurs Wi-Fi les plus intéressants du marché, parmi plus d’une vingtaine de modèles disponibles.

Un répéteur Wi-Fi qui se détache, selon moi, des autres par sa qualité et ses performances, c’est le Netgear Nighthawk EX7300, champion du milieu de gamme. Néanmoins, la baisse de prix qu’a subie le TP-Link RE580D en fait une option sérieuse à envisager.

Meilleur pas cher
Netgear WN3000RP-200PES Répéteur Wifi (Amplificateur Wifi) N300, Transformez les Zones Mortes en Zones Couvertes, Compatible avec toutes les Box Internet
Meilleur milieu de gamme
Netgear EX7300-100PES Répéteur Wifi (Amplificateur Wifi)  Mesh  2.2 Gigabit/s, compatible avec toutes les Box Internet
Meilleur haut de gamme
TP-Link Répéteur 1900 Mbps Wi-Fi Gigabit Bi-Bande: 600 Mbps en 2.4 GHz et 1300 Mbps en 5 GHz, 5 Ports Ethernet Gigabit, Compatibilité Universelle, Installation Facile (RE580D)
Netgear N300
NetGear Nighthawk EX7300
TP-Link RE580D
24,79 €
85,50 €
120,89 €
Meilleur pas cher
Netgear WN3000RP-200PES Répéteur Wifi (Amplificateur Wifi) N300, Transformez les Zones Mortes en Zones Couvertes, Compatible avec toutes les Box Internet
Netgear N300
24,79 €
Meilleur milieu de gamme
Netgear EX7300-100PES Répéteur Wifi (Amplificateur Wifi)  Mesh  2.2 Gigabit/s, compatible avec toutes les Box Internet
NetGear Nighthawk EX7300
85,50 €
Meilleur haut de gamme
TP-Link Répéteur 1900 Mbps Wi-Fi Gigabit Bi-Bande: 600 Mbps en 2.4 GHz et 1300 Mbps en 5 GHz, 5 Ports Ethernet Gigabit, Compatibilité Universelle, Installation Facile (RE580D)
TP-Link RE580D
120,89 €

Les meilleurs répéteurs Wi-Fi pas chers

Sous la barre des 50€, de nombreux modèles sont de qualité moindre. Voici néanmoins deux répéteurs à petit prix qui, bien qu’ils ne soient pas les plus performants du marché, proposent à la fois une mise en route simple et une force de signal correcte, le tout avec une certaine fiabilité de la marque.

Netgear N300 : le meilleur pas cher

Netgear N300

Prix
24,79 €
Avantages
Voyant de test de l’intensité Wi-Fi
Petit et très discret
Fonction WPS
Inconvénients
Mono-Bande
Norme Wi-Fi 802.11n

Le premier répéteur de ma sélection est proposé par le géant Netgear, très réputé dans le domaine. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je m’y suis particulièrement intéressée malgré son très petit prix.

La première chose qui séduit avec ce répéteur, c’est sa simplicité d’utilisation. Il s’agit en effet d’un appareil doté de la fonction WPS (Wi-Fi Protected Setup), ce qui signifie qu’il suffit de brancher le routeur dans une prise, puis d’appuyer simultanément sur les boutons WPS de votre routeur et du répéteur pour les connecter ensemble, sans devoir passer par un ordinateur, aller chercher vos noms d’utilisateurs, mots de passe etc. Ce sont de simples voyants Led qui vous informent de son état.

Ces voyants vous aident par ailleurs à trouver l’emplacement idéal pour une couverture Wi-Fi optimale : ils vous indiquent la limite de la puissance du routeur, et il vous suffit alors de trouver une prise située dans la zone de couverture, mais au plus près de cette limite, pour que le répéteur puisse disposer d’une bande passante suffisante pour enfin pouvoir la renvoyer.

Esthétiquement, il est plutôt petit (environ 7 cm sur 6) et donc assez discret et facilement transportable d’une pièce à l’autre (on peut se le permettre puisque la connexion se fait en un tour de main !).

Par contre, il faut reconnaître ses limites : d’une part, il s’agit d’un répéteur Mono-Bande, limité, donc, à la bande passante 2,4 GHz. Si vous disposez d’un routeur Dual-Bande (proposant donc une bande passante plus rapide, à 5 Ghz), vous en perdrez le bénéfice.

Par ailleurs, il est limité à la norme Wi-Fi 802.11n, et respecte les normes 802.11B et 802.11G. Si votre routeur est plus récente et intègre la norme AC, vérifiez qu’il est bien compatible avec les produits répondant à la norme N (c’est généralement le cas, mais mieux vaut s’en assurer).

Par contre, un de ses atouts est qu’il présente un port Ethernet, qui vous permet donc de connecter directement en filaire des appareils audio ou vidéo, ce qui ménagera un peu votre Wi-Fi.

Son débit maximal est de 300 Mbps, ce qui n’est pas folichon, mais permet amplement de naviguer sur le Net même dans les pièces plus reculées de votre maison.

Au final, voici un répéteur Wi-Fi qui, pour un prix très modeste, se révèle amplement suffisant pour surfer sur Internet dans les zones périphériques de votre maison. Néanmoins, ses limitations en matière de bande passante et de débit maximal se feront vite voir si vous souhaitez y connecter plusieurs appareils en même temps.

D-Link DAP 1620 : un dual-bande petit prix

D-Link DAP 1620

Prix
43,49 €
Avantages
Dual-Bande
Excellent rapport qualité-prix
Installation facile
Inconvénients
Le boîtier chauffe parfois
Limité en puissance dans certains environnements

J’en viens à présent à un répéteur qui, toujours pour un prix très raisonnable, présente quelques options qui manquaient cruellement au Netgear précédent : une conformité à la norme AC, et une configuration Dual-Bande.

Côté installation tout d’abord, on retrouve un répéteur configurable en WPS. Néanmoins, les plus technophiles d’entre vous pourraient apprécier passer à une configuration via l’application dédiée, QRS Mobile.

Alors certes, il est un peu plus conséquent (environ 12 x 6 cm), mais il reste relativement discret et tout aussi aisément transportable que son concurrent. 3 Leds à l’arrière vous informent de l’intensité du réseau, et vous permettent ainsi de le placer aisément.

Vu qu’il intègre la norme 802.3ac, il ne devrait poser aucun problème de compatibilité avec votre routeur, même si celui-ci est récent.

Comme je le disais, il s’agit, cette fois, d’un répéteur Dual-Bande. cela signifie que, outre la bande passante 2,4 GHz, il intègre une bande passante 5 GHz, qui permet un prise en charge plus rapide des appareils plus gourmands (ordinateur, Smart TV,…).

Son débit est par ailleurs assez intéressant, puisqu’il peut atteindre 867 Mbps/s sur la bande 5 GHz et de 300 Mbps/s sur la bande 2,4 GHz.

Par contre, sa portée est relativement courte : 15 mètres. Selon la configuration de votre maison (ou de votre bureau), cela peut parfaitement convenir comme se révéler franchement insuffisant.  Ses antennes jumelles peuvent néanmoins tourner à 160°, ce qui peut se révéler très pratique.

Enfin, comme son prédécesseur, il intègre un port Ethernet, toujours pratique pour économiser un peu du Wi-Fi direct.

Au final, voici un petit appareil plutôt performant au vu de son prix, et présentant en tout cas des options très intéressantes. Si vous le cantonnez à son usage premier (étendre le réseau sur une petite surface), il fera parfaitement son job.

Les meilleurs répéteurs Wi-Fi de milieu de gamme

Dans cette seconde section, je vous propose des appareils Dual-Bande, disposant d’une plus grande portée, d’un meilleur débit, et intégrant des fonctionnalités intéressantes, comme la compatibilité avec la technologie MU-MIMO.

Netgear EX7300 Nighthawk X4 : le meilleur de milieu de gamme

NetGear Nighthawk EX7300

Prix
85,50 €
Avantages
Technologie MU-MIMO
Impressionnant de débit et de vitesse
Simple à installer
Inconvénients
Un peu encombrant

J’en reviens à présent à un modèle signé Netgear qui, encore une fois, se révèle l’un des meilleurs dans sa catégorie de prix.

Côté design, on est sur quelque chose d’un peu plus lourd. Néanmoins, il n’arbore aucune antenne externe, mais bien un réseau interne de 4 antennes dans son châssis légèrement effilé.

Côté compatibilité, il ne posera de problème avec aucun routeur, même les plus récents sur le marché, puisqu’il est compatible avec toutes les normes Wi-Fi 802.11b/g/n et 802.11ac.

Il dispose par ailleurs de la technologie Dual-Bande et inclut un port Ethernet. Sur la bande 2,4 GHz, il peut atteindre la vitesse de 450 Mbps, et monte même jusqu’à 1733 Mbps sur la bande 5 GHz, le tout sur une surface pouvant aller jusqu’à 930 m²!

À nouveau, il dispose de la fonction WPS, qui vous permet de l’installer en quelque instants seulement. Sur le côté gauche, vous trouvez un commutateur Point d’Accès, un bouton On/Off, un bouton Reset et le bouton WPS. Le panneau avant, lui, est doté d’indicateurs Leds pour l’alimentation, l’activité WPS, l’activité de liaison avec le routeur et l’activité de liaison avec les matériels connectés.

Néanmoins, la gestion par ordinateur se révèle également très aisée et intuitive. Elle permet de gérer tout, de la sécurité des accès (il répond aux normes de sécurité WPA2-PSK, et intègre même une fonctionnalité de contrôle parental qui vous permet notamment de restreindre les accès par plage horaire) à la gestion des bandes passantes.

Enfin, il combine la technologie MU-MIMO (grâce à laquelle il est capable de fournir une connexion de qualité simultanément sur plusieurs périphériques) à la technologie beamforming (qui lui permet d’envoyer des données spatialisées de manière à atteindre plus précisément chaque appareil). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le mariage de ces deux technologies est redoutablement efficace.

Le Netgear Nighthawk EX7300 présente tout de même deux inconvénients mineurs. On peut ainsi regretter qu’il ne présente pas de prise femelle en façade, alors que sa taille bloque deux prises électriques. Mais on lui pardonne facilement ces petits défauts au vu de ses performances, liées à un mixage intelligent des technologies qui boostent le débit.

Au final, c’est l’un des répéteurs les plus rapides du marché, le tout pour une couverture très étendue. Si je ne devais vous recommander qu’un modèle dans cette sélection, ce serait celui-ci.

TP-Link RE450 : un excellent rapport qualité/prix

TP-Link RE450

Prix
80,74 €
Avantages
Technologie MU-MIMO
Facile à installer
Très rapide pour les gros volumes
Garantie de 3 ans
Inconvénients
Volumineux et encombrant
Pas de prise femelle

Le second répéteur de cette section est proposé par TP-Link, le constructeur chinois devenu numéro un en matière de matériels pour réseaux locaux sans fil depuis 2011.

Comme son concurrent Netgear, il s’agit d’un répéteur Dual-Bande à la norme 802.11ac. Il peut fournir un débit allant jusqu’à 450 Mbps sur la bande 2,4 GHz et 1300 Mbps sur la bande 5 GHz, et offre donc également une très haute capacité de transfert.

Un peu plus compact que le Netgear, il n’occupe qu’une seule prise sur les boitiers doubles horizontaux, mais inclut 3 antennes externes. Par contre, il n’intègre toujours pas de prise femelle, ce qui est un peu dommage.

Il dispose, lui aussi, d’un port Ethernet, qui permet de le connecter en filaire au besoin (encore une fois, c’est très pratique avec des appareils gourmands, comme une console de jeu).

Disposant de la technologie WPS, il s’installe en quelques instants et peut facilement être transporté au besoin. Ses Led, une fois encore, indiquent le degré de couverture du réseau, et vous aident donc à le positionner de manière optimale.

Sous le bouton WPS se trouvent des indicateurs d’état des bandes 2,4 GHz et 5 GHz et un indicateur d’alimentation. À gauche, vous avez le boutons d’alimentation et de réinitialisation, ainsi qu’un bouton qui éteint les Leds, si ceux-ci vous gênent.

La console de gestion Web du RE450 vous permet de visualiser l’état de votre réseau et de créer des SSID (identifiants) pour les deux bandes. Vous pouvez également sélectionner un protocole de sécurité (WEP, WPA ou WPA2) et attribuer des mots de passe pour chaque bande.

D’autres paramètres comprennent des contrôles d’accès avec les modes liste blanche et liste noire qui limitent les périphériques qui peuvent utiliser le réseau étendu. Pour les plus calés d’entre vous, vous avez une option DHCP avec une liste de clients DHCP, un journal système et une option de mise à niveau du logiciel.

Enfin, vous pouvez configurer un mode « haute vitesse », qui combine les performances des deux bandes 2.4 et 5 GHz pour obtenir les meilleurs débits. Dans ce mode, une bande est utilisée pour l’émission et la seconde pour la réception, ce qui apporte un réel confort de connexion.

Linksys RE7000 : un choix idéal si vous avez un routeur Linksys

Linksys RE7000

Prix
Dès 38,27 €
Avantages
Technologie MU-MIMO
Bonnes performances de débit à proximité immédiate
Facile d’installation
Inconvénients
Pas de prise femelle
Performances moyennes à longue portée

Je termine cette section avec un répéteur proposé par Linksys, ancien leader du marché américain en matière de solution sans fil et l’une des premières sociétés à avoir utilisé la norme Wi-Fi 802.11g.

Avec ses 12 x 8 cm, il est également assez imposant, mais un peu moins que ses prédécesseurs, ce qui lui permet de n’occuper qu’une seule prise (ce qui est parfait, puisqu’il ne dispose pas non plus de prise femelle). Comme le Netgear, il intègre 4 antennes internes.

C’est un répéteur Dual-Bande compatible avec le norme Wi-Fi 802.11ac. Le RE7000 est un appareil AC1900 qui supporte des débits allant jusqu’à 300 Mbps sur la bande 2.4 GHz et 1.733 Mbps sur la bande 5 GHz, ce qui le situe donc entre ses deux concurrents à ce niveau.

Facile à installer (il intègre lui aussi le WPS et la technologie Spot Finder), il fonctionne très bien à proximité des périphériques. Si votre installation fait que vous avez une zone non atteinte par le réseau, vous pourrez y placer cet appareil dans la mesure où vous travaillez à une distance inférieure à 7 à 8 m du répéteur, dans la pièce où il se trouve ou dans la pièce voisine. Au-delà, les performances sont un peu plus mitigées, malheureusement.

Comme ses concurrents, il intègre la technologie MU-MIMO. Et lorsqu’il est couplé avec un routeur qui le permet, il propose l’itinérance (Roaming), qui connecte automatiquement le périphérique au routeur ou au répéteur avec le signal le plus fort, sans avoir à se connecter à un SSID (identifiant) différent. C’est un réel avantage !

Vous pouvez accéder aux paramètres du RE7000 en tapant “http://extender.linksys.com” dans la barre d’adresse de votre navigateur. Cela ouvre la page des paramètres de base de la console, où vous pouvez configurer certaines options, comme le SSID et le nom du réseau, et passer du mode répéteur au mode point d’accès.

Les paramètres avancés vous permettent de modifier les canaux et leur largeur, de masquer le SSID et de modifier les paramètres de sécurité (WEP, WPA/WPA2 mixte ou WPA2 personnel).

Au final, voici à nouveau un répéteur très performant et très complet, mais un rien moins rapide que son concurrent Netgear et, surtout, bien moins efficace à moyenne portée (à moins que vous ne le connectiez un un routeur Linksys, auquel cas ce défaut ne se ferait pas sentir). Sa fonction itinérance peut néanmoins constituer un gros plus, selon vos besoins en la matière.

Les meilleurs répéteurs Wi-Fi haut de gamme

Passé un certain prix, il est parfois plus conseillé d’investir de préférence dans un routeur plus haut de gamme et aux plus grandes capacités de diffusion.

C’est pourquoi, dans cette dernière section, je me suis limitée à un seul répéteur, qui me semblait se démarquer dans sa gamme de prix.

TP-Link RE580D : le meilleur haut de gamme

TP-Link RE580D

Prix
120,89 €
Avantages
Bonnes performances de débit
Hub de 5 ports Ethernet
Nombreuses options de configuration
Inconvénients
Pas de contrôle parental

J’en reviens donc ici à TP-Link, avec un routeur cette fois bien plus conséquent en volume… Mais vous allez vite comprendre pourquoi !

S’il se démarque du reste de ma sélection, c’est parce qu’il dispose de 5 ports Ethernet. Il vous permet donc de câbler dans les zones les plus éloignées de votre maison des périphériques tels que vos consoles de jeux vidéo, votre télévision, ou vos ordinateurs directement par un câble RJ45.

Il s’agit d’un appareil à double bande qui peut atteindre un débit de 600 Mbps sur la bande 2,4 GHz et de 1300 Mbps sur la bande 5 GHz. C’est donc le plus puissant de ma sélection.

Le RE580 mesure 16,2 x 24,2 x 4,4 cm. Niveau design, il arbore un dessus noir brillant, texturé aux côtés argentés, et dispose de trois antennes amovibles, orientables et réglables. Des Leds vous informent de l’état de chaque branchement, de l’intensité du signal et de l’activité Ethernet. À l’arrière se trouvent un bouton permettant d’éteindre ces Leds, le bouton d’alimentation, celui de réinitialisation et… Un WPS.

Il s’agit donc, encore une fois, d’un répéteur très facile à configurer (si votre routeur ne prend pas en charge la norme WPS, vous pouvez utiliser l’assistant d’installation rapide dans la console d’administration en vous connectant au SSID du répéteur et en tapant “http://tplinkrepeater.net” dans la barre d’adresse de votre navigateur). Et cela est également vrai au niveau de la configuration sur PC.

Ainsi, l’onglet Quick Setup vous guide à travers le processus de configuration initiale. Il ouvre sur des onglets Settings avec les options État (qui affiche une carte du réseau Wi-Fi pour chaque bande), Région, Paramètres Wi-Fi, Réseau et Outils Système.

Vous pouvez utiliser la page “Paramètres Wi-Fi” pour connecter manuellement le répéteur à votre routeur, définir les paramètres de sécurité et créer des listes blanches et des listes noires à l’aide des paramètres de contrôle d’accès. Par contre, il manque cruellement d’une option de contrôle parental, qui aurait permis de créer des filtres de contenu, de bloquer des sites Web ou encore de fixer des limites de temps. Dommage!

Au final, ce défaut excepté, il s’agit d’un excellent répéteur, apte à apporter de manière efficace un débit important aux zones les plus excentrées de votre habitat, en mode Wi-Fi comme en filaire.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir un répéteur Wi-Fi ?

Vous disposez d’une connexion Internet de qualité, mais qui ne couvre pas l’ensemble de la surface de votre maison ou bien le fait de manière inégale ? La solution se trouve certainement du côté des répéteurs Wi-Fi.

En effet, qu’il vous soit proposé sous le nom de répéteur, d’amplificateur, de booster, d’extension ou de prolongateur Wi-Fi, la finalité de l’appareil est la même : étendre votre couverture Wi-Fi.

Et autant vous dire que, si déjà au niveau terminologie, c’est assez confus, il en va souvent de même dans le descriptif des produits, pour les non-initiés.

Voici donc un petit guide qui, je l’espère, sera apte à vous aider dans le choix du répéteur qui améliorera significativement votre couverture Wi-Fi.

L’utilité du répéteur Wi-Fi

Comme son nom l’indique, le répéteur Wi-Fi est un petits boîtier qui, disposé dans la maison de façon judicieuse, répète votre signal Wi-Fi. Sans augmenter la bande passante ni la vitesse de votre connexion, il transmet celle-ci au-delà de la portée initiale de votre routeur (ou box).

Il est donc idéal pour transporter votre réseau Wi-Fi vers les pièces où le signal émis par le routeur est faiblement ou inégalement perçu.

Le fonctionnement du répéteur Wi-Fi

Généralement, votre réseau Wi-Fi est acheminé dans votre foyer grâce à une box Internet ou un routeur. Le répéteur Wi-Fi, lui, est à brancher stratégiquement dans un endroit où le réseau Wi-Fi fourni par votre routeur est encore présent, mais proche des lieux non desservis par votre réseau. Ce répéteur va donc capter le signal existant, pour le transmettre vers ces zones non couvertes.

Attention ! Comme je l’annonçais ci-dessus, le répéteur ne va en rien augmenter votre bande passante ou la vitesse de connexion de votre réseau. Au contraire, puisqu’il s’agit d’une technologie de transmission sans fil, il y aura même une légère perte (minime, si le répéteur est de qualité).

Il est donc important d’avoir, de base, une connexion suffisamment puissante, ainsi qu’un routeur capable d’en tirer le meilleur profit.

Comme nous l’expliquons dans notre guide dédié, les routeurs sont généralement intégrés dans toutes les box que vous louez chez les fournisseurs Internet. Néanmoins, par souci d’économie, ce routeur est souvent basique, et c’est pourquoi il peut être intéressant de le changer pour un appareil plus performant. Si votre routeur, de base, est médiocre, le répéteur Wi-Fi n’y changera malheureusement rien.

Conseil d'un expert : bien choisir son fournisseur d'accès
« Avoir un bon répéteur Wi-Fi ne suffit pas à avoir une bonne connexion et un bon débit si vous n’avez pas une connexion de qualité de base. Aussi, il serait de bon aloi de choisir un fournisseur d’accès internet performant, proposant de préférence une offre fibre optique si vous y êtes éligible. En effet , étant donné qu’il y aura toujours une déperdition de vitesse de transfert (upload / download) dès lors que l’appareil n’est pas connecté via une connexion filaire Ethernet (RJ45) , il est très important que la connexion soit la plus puissante à son origine. »

Guillaume Ringele

Une alternative : l’adaptateur CPL

Une alternative aux répéteurs Wi-Fi est offerte par les adaptateurs CPL, qui ont été très en vogue dans les années 2010.

Contrairement au répéteur, qui se connecte sans fil à votre routeur, les CPL sont reliés à ce dernier via un câble Ethernet.

En fait, il s’agit de petits boîtiers qui fonctionnent généralement en binômes ou trinômes : vous branchez l’un d’eux dans une prise électrique et le reliez au routeur via le câble Ethernet. Vous branchez ensuite le deuxième (et éventuellement troisième) boîtier dans une prise de courant de n’importe quelle pièce non couverte par le réseau, et celui-ci y est transmis physiquement, via le réseau électrique.

C’est une bonne alternative, par exemple pour atteindre des pièces en sous-sol, ou encore dans des maisons où les murs très épais empêchent la bonne propagation du Wi-Fi.

Ce système trouve néanmoins ses limites dans la configuration du réseau électrique de la propriété. Ainsi, en triphasé, ça ne passe pas ou très mal. Ensuite, si le réseau électrique est scindé en deux ou trois parties (quand il y a plusieurs tableaux électriques), il y aura probablement de grandes difficultés, voire des impossibilités.

Cela excepté, au sein d’un environnement clean sur le plan électrique, c’est un excellent moyen de transférer de la bande passante dans un endroit excentré.

Comment choisir un répéteur Wi-Fi adapté à vos besoins ?

Maintenant qu’on a mis au point les capacités et limites du répéteur Wi-Fi, voici les quelques points à examiner pour avoir l’assurance d’investir dans un appareil qui vous convient.

La compatibilité avec votre Wi-Fi

C’est sans doute le premier point à vérifier car, si le répéteur n’est pas compatible avec votre réseau, il ne fonctionnera tout simplement pas.

Deux paramètres sont à vérifier : la vitesse supportées (exprimée en Mbps), et la norme de votre routeur. La norme la plus récente est AC (auparavant c’était N).

La règle veut que la norme la plus récente intègre les précédentes  (c’est-à-dire que si le répéteur est compatible avec AC, il le sera aussi avec N). Par contre, un répéteur non compatible avec la norme AC ne pourra pas prendre en charge le Wi-Fi distribué par un routeur à cette norme, si celui-ci n’intègre pas les anciennes normes (c’est rare, mais mieux vaut s’en assurer).

Le débit

Un débit maximal est toujours annoncé par le fabricant, mais il faut savoir que le débit réel sera toujours inférieur, et surtout dépendant de l’environnement.

La bande

Depuis la norme 802.11n, il est courant que le Wi-Fi prenne en charge le Dual-Bande. Cela signifie que l’appareil peut émettre sur deux bandes simultanément : la bande 2,4 GHz, utilisée depuis toujours, mais également une bande 5 GHz.

En général, la bande des 2,4 GHz a une portée plus longue, mais la bande des 5 GHz permet des vitesses plus rapides, adaptées aux appareils plus gourmands comme les Smart TV et les ordinateurs.

Si vous avez un routeur à deux bandes, alors il est judicieux d’opter pour un répéteur à deux bandes également, qui pourra allier longue portée et vitesse. Par contre, si votre routeur lui-même ne propose qu’une bande, un répéteur Dual-Bande ne vous apportera rien de plus.

La norme MU-MIMO

La technologie Multi-Utilisateur, Multiple-Input, Multiple-Output, plus connue sous le terme MU-MIMO, permet à un répéteur Wi-Fi de communiquer avec plusieurs appareils sans fil simultanément. Cela réduit considérablement le temps d’attente de chaque appareil, ce qui permet d’obtenir un réseau sans fil plus rapide.

À moins que vous n’ayez qu’un seul appareil connecté sur le réseau, c’est une norme à guetter sur votre répéteur !

Les normes de sécurité

Il est important de pouvoir sécuriser l’accès à votre réseau Wi-Fi. C’est pourquoi il faut vérifier si le répéteur que vou avez repéré répond bien aux normes de sécurité WPA2-PSK (AES), la dernière norme en vigueur.

L’ergonomie

Tout le monde n’est pas diplômé en informatique. C’est pourquoi il peut être intéressant d’opter pour un répéteur facile à relier à votre réseau !

La plupart du temps, pour vous connecter, vous aurez besoin de connaître le nom de  votre réseau ou le SSID (l’identifiant) de votre routeur, ainsi que votre mot de passe ou votre clé, afin d’établir la connexion. Ces informations se trouvent souvent à l’arrière du routeur, mais pas toujours…

Néanmoins, certains répéteurs Wi-Fi ont la fonction Wi-Fi Protected Setup (WPS), ce qui facilite les choses. Il suffit d’appuyer sur le bouton de votre routeur, puis sur celui du répéteur et ils se connectent l’un à l’autre : le routeur envoie au répéteur Wi-Fi certaines informations qui vont automatiser leurs relations mutuelles, de sorte qu’ils pourront se reconnecter à l’avenir sans que vous n’ayez quoi que ce soit à faire.

Outre le WPS, certains répéteurs intègrent directement un écran tactile, ce qui peut également faciliter leur connection et leurs réglages.

La connectique

Certains répéteurs Wi-Fi disposent de plusieurs ports Ethernet et font donc office de Hub. Cela peut être très intéressant pour y brancher certains appareils (par exemple votre télé et vos consoles de jeux), et ainsi limiter le nombre d’entre eux directement disposés en Wi-Fi.

D’autres, encore, intègrent une prise femelle, ce qui vous permet de ne pas condamner l’une de vos prises électriques (c’est vital quand la maison n’est pas bien équipée à ce niveau !).

Le design

Ce critère – le plus secondaire de tous ceux que j’ai énumérés jusqu’à présent – peut avoir de l’importance selon l’endroit où vous souhaitez placer le répéteur.

Deux grands types de répéteurs sont ainsi disponibles.

D’un côté, on retrouve les répéteurs Wi-Fi sous forme de petits blocs de plastique, conçus pour se brancher directement dans une prise murale.

De l’autre, vous retrouverez des modèles ressemblant davantage à un routeur bardé d’antennes. Ils sont un peu plus voyants et disposent de leur propre alimentation électrique.

En conclusion, quel répéteur Wi-Fi choisir ?

Personnellement, c’est le Netgear Nighthawk EX7300 que je privilégierais, en raison de son excellent débit (450 Mbps sur une bande 2.4 GHz, 1733 Mbps sur une bande de 5GHz), de sa couverture étendue et de sa facilité d’installation.

Mais si vous recherchez un rapport qualité-prix plus intéressant encore, je vous recommande le TP-Link RE450, un répéteur double bande qui offre de belles performances, avec un débit rapide et un port Ethernet.

Le Linksys RE7000 n’est pas non plus à négliger, notamment en raison de sa très intéressante fonction roaming, mais il ne vous satisfera pleinement que si vous disposez d’un routeur de la même marque ou êtes prêt(e) à ne surfer que dans un rayon de moins de 7-8 mètres du répéteur.

Un répéteur Wi-Fi à plus petit prix comme le Netgear N300, mono-bande,  est idéal pour un petit budget, mais n’est pas forcément adapté à tous les utilisateurs. En effet, la majorité des routeurs Wi-Fi sont aujourd’hui en Dual-Band (2,4 et 5 Ghz), parfois même en Tri-Band. De ce point de vue, le D-Link DAP 1620, bien que plus cher, reste sans doute la meilleure option bon marché.

Enfin, celui qui propose l’usage le plus polyvalent est le TP-Link RE580D, avec ses 5 ports Ethernet permettant de câbler des périphériques tels que consoles de jeux vidéo, télévision, ou encore ordinateur via un câble RJ45, ce qui assure normalement une qualité accrue de votre connexion.

Mentions honorables

Netgear EX6120-100PES : le répéteur Netgear EX6120-100PES AC1200 amplifie le signal Wi-Fi existant et augmente sa portée, grâce à ses connexions Wi-Fi double bande (300 Mbps en Wi-Fi 2,4 Ghz et 900 Mbps en Wi-Fi 5 Ghz). Il fonctionne avec tous les routeurs, et ne présente donc aucun souci de compatibilité. C’est aussi un répéteur Wi-Fi très discret avec ses dimensions de 5,5 x 6,7 x 3,9 cm.

D-Link Répéteur Wi-Fi AC1200 : il s’agit d’un répéteur double bande avec prise intégrée. Tout comme le D-Link DAP 1620, il bénéficie de la technologie WPS. Sa vitesse est de 867 Mbps/seconde sur la bande 5 GHz et de 300 Mbps/s sur la bande 2,4 GHz. Idéal pour couvrir toute la maison en Wi-Fi !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

36 Commentaires

  • Bonjour à tous, j’ai une Freebox révolution, le wifi n’est pas terrible, car je demeure dans une vieille maison de 1890 avec des murs à certains endroits de 42 cm d’épaisseur, dans la maison, la Freebox ce trouve à l’étage dans le bureau côté rue, au rez de chaussé, j’ai installé un kit de boitiers CPL avec wifi (TP-Link TL-WPA8635P, 1300 Mbps), ça fonctionne très bien pour la TV connecté, mais je désirerais installer côté jardin (donc à l’opposé de la Freebox), une caméra qui fonctionne en wifi ,à vue d’œil, la distance entre la Freebox et cette future caméra serai environ de 20 à 25 m..Comment pourrais faire et surtout que faudrait il que j’achète comme matériel pour ça, répéteur wifi ou autre chose ??..Merci ç l’avance de votre aide et bonne journée à vous tous..

    • Bonjour,

      Normalement, en cas de murs épais, on recommande justement le CPL, puisqu’il passe par le réseau électrique, tandis que le répéteur WiFi, lui, amplifie justement le réseau dans des zones où il est mal capté mais est vite limité du coup par des obstacles comme des murs épais. Je pense que si vous installez une prise CPL au plus près de votre jardin (sur le mur y attenant), le WiFi devrait aller jusqu’à votre caméra sans problème. L’adaptateur CPL TL-WPA8635P annonçant une portée pouvant aller jusqu’à près de 300m, même si un mur épais se dresse entre la prise CPL et votre caméra, le signal devrait normalement atteindre la caméra. Si vous avez la possibilité de brancher la prise CPL en extérieur (mais abritée bien sûr, dans un abri de jardin par exemple), c’est encore mieux !

      N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez d’autres questions. 🙂

      Bonne journée !

  • Bonjour , je n’ai pas accès au routeur , je connais le mot de passe du routeur , avant j’avais un répéteur N300 pas eu de misère a le programmer , et depuis que l’on as changer de fournisseur d’internet la lumière qui indique la qualité reste orange donc pas de bon signal , a-t-il un répéteur que l’on peux programmer sans avoir accès au routeur ??Merci

    • Bonjour Jacques,

      Malheureusement il faut bel et bien avoir accès au routeur pour y synchroniser un répéteur WiFi. Cela, probablement pour éviter les « vols de réseaux ». Si la lumière de votre répéteur est orange, c’est qu’il ne capte pas bien ce dernier. Essayez donc peut-être de le déplacer et de le rapprocher du routeur ? Le meilleur moyen de résoudre votre problème est que vous puissiez avoir accès au routeur…

      Bonne journée

    • Bonjour,

      Tout dépend des modèles. Par exemple, le DEVOLO N300 ou le 9424 semblent susciter des avis mitigés, plutôt négatifs. C’est pourquoi nous ne les recommandons pas. Par contre, les prises CPL DEVOLO DLAN500 sont davantage appréciées.

      Bonne journée

      • Bonjour,
        personnellement j’utilise des dévolos 1200, en wifi ou en éthernet, dans une villa en L de 160m² sur un plan, et ça fonctionne parfaitement dans toutes les pièces…

        • Bonjour,

          Merci pour votre retour sur cette marque et ravie qu’elle vous convienne ! Votre commentaire aidera très certainement les plus sceptiques. 🙂

          Bonne journée

  • Merci pour vos commentaires.
    Il me semble que Netgear ne fournit ses manuels qu’en anglais. Cela me paraît anormal qu’un fournisseur qui vend dans un pays ne traduise pas ses manuels.

    • Bonsoir,

      Effectivement, c’est un défaut (malheureusement assez souvent répandu). D’habitude nous soulignons ce type de manquements dans nos articles mais c’est vrai qu’ici il semblerait qu’on ait oublié. On va corriger cela avec la mise à jour, afin que ce soit clairement indiqué pour nos lecteurs.

      Merci pour votre retour et bonne soirée,

  • bonjour,merci pour toutes ces informations ,une question est ce que je peux utiliser deux répéteurs wifi en parallèle sur un seul routeur ma maison est construite sur 3 étage un répéteur pour chaque étage

    • Bonsoir,

      Quand vous dites « en parallèle », vous voulez dire coupler plusieurs répéteurs ensemble? (ex: routeur – répéteur 1 connecté au routeur – répéteur 2 connecté au répéteur 1)? Si c’est le cas, comme mentionné dans un commentaire précédent, on n’a pas trouvé de modèle de répéteur qui puisse être couplé ainsi. Dans ce cas, mieux vaudrait peut-être opter pour un CPL ou un système WiFi.

      Par contre, si vous souhaitez mettre deux répéteurs à deux endroits différents pour que chacun bénéficie indépendamment d’une connexion à votre routeur (par exemple: le routeur est au 1er étage et un 1er répéteur est mis au rez-de-chaussée pour y étendre la couverture WiFi et un autre au 2e étage dans le même but), c’est tout-à-fait possible. Chacun d’eux se configure séparément.

      Belle soirée,

  • Bonjour, je possède dans mon installation un routeur Netgear WPN824EXT (année 2008) qui me donne déjà un réseau wifi de bonne qualité, néanmoins, j’ai une pièce qui est limite en réception. Je n’utilise pas le wifi de ma box trop faible. Quel modèle me conseillez-vous pour un répétiteur Wifi ?
    Merci.
    Cordialement.

    • Bonjour,

      Tout dépend du budget que vous souhaitez allouer et du type d’appareils que vous utilisez dans cette pièce.

      Si une seule pièce est concernée, à priori vous pouvez piocher sans souci dans les répéteurs de la gamme « pas chers » (maintenant il faut aussi voir pourquoi cette pièce en particulier est concernée: trop éloignée, murs trop épais,…?). Le choix entre le Netgear N300 et le D-Link DAP 1620 dépendra, entre autres, de la bande que vous souhaitez utiliser (2,4 GHz ou 5 GHz)en fonction de vos appareils.

      Belle journée,

  • Bonsoir j’ai aussi essayé des prises CPL pour avoir la connexion dans une autre pièce au 1er étage, vieille maison murs très épais, rien a faire ? je dois etre tres loin de la box, vous pensez qu’un répéteur pourrais le faire?

    • Bonsoir Anita,

      Normalement, en cas de murs épais, on recommande justement le CPL, qui s’affranchit de ces problème, puisqu’il passe par le réseau électrique, tandis que le répéteur WiFi, lui, amplifie justement le réseau dans des zones où il est mal capté mais est vite limité du coup par des obstacles comme des murs épais.

      Quand vous dites que les prises CPL n’ont pas fonctionné, que s’est-il passé exactement? Vous avez tout de même capté quelque chose mais c’était insuffisant ou vous n’avez rien capté du tout? Car il est également possible que ça n’ait pas fonctionné car vous avez un réseau électrique scindé?

  • Bonjour,

    Est-il possible de coupler deux répéteurs afin de couvrir une plus grande zone ?

    Est ce que le premier répéteur peut servir de relais sur le deuxième ?

    Merci

    • Bonjour vincent,

      Je n’ai pas trouvé de répéteur qui puisse être couplé en série.
      Par contre, si votre réseau électrique le permet, un CPL pourrait être une solution?

    • Bonjour,

      Chaque bâtiment est espacé de 300 mètres? Car dans ce cas, avec une telle distance un répéteur ne sera certainement pas efficace.

      • Bonjour,
        Pourriez-vous indiquer a portée de chaque répéteur dans ce comparatif ? Quelle solution peut-on trouver si la distance est plus grande que ce que peuvent faire les répéteurs ? Merci

        • Bonjour Benoît,

          Voici quelques données mais ce n’est pas une science exacte, ça peut différer selon vos murs par exemple.

          – Le Netgear N300 semble avoir une portée adaptée aux petites ou moyennes maisons.
          – Le D-Link DAP 1620 a une portée est de 15 mètres environ
          – Le NetGear Nighthawk EX7300 étend votre couverture Wifi jusqu’à 930m²
          – Le TP-Link RE450, sa couverture maximale s’élève également à 930 m²
          – Le Linksys RE7000, vous pourrez y placer cet appareil dans la mesure où vous travaillez à une distance inférieure à 7 à 8 m du répéteur, dans la pièce où il se trouve où dans la pièce voisine. Au-delà, les performances sont un peu plus courtes.
          – Le TP-Link RE580D : je n’ai pas trouvé de données exactes mais il semble couvrir toutes les pièces d’une grande maison.

          Si les répeteurs Wifi ne suffisent pas, vous pouvez vous tourner vers un adaptateur CPL. C’est un moyen simple de créer un réseau informatique en utilisant le courant électrique des prises traditionnelles. Cela fonctionne un peu comme un « deuxième wifi » que vous veznez brancher dans une prise libre. Il vient donc en complément ou en remplacement du Wi-Fi et offre des performances particulièrement appréciables. L’installation ne prend que quelques secondes et ne nécessite aucune configuration particulière.

          Bonne journée

  • Salut
    J ai besoin de vos lumières répéteur wifi ou routeur?
    Ma box est à l étage j ai tiré 2 câble RJ45 pour le salon au RDC un câble pour le décodeur TV et l autre, pour l instant j ai installé un vieux répétiteur(TRENDnet TEW-435RM)avec des ports ethernet pour la TV connecte, 2 consoles, et une antenne wifi pour les tablettes et les smartphones de la familia. Le wifi et internet s écroule régulièrement alors je souhaite changer ça.
    Merci d avance pour vos conseils.

    • Bonsoir,

      Désolée du temps de réponse, il semblerait que votre post m’ait échappé.

      D’après ce que je comprends, votre Wifi ne s’écroule uniquement dans certaines pièces parce que vous êtes éloigné de votre box, mais il s’écroule partout en raison d’un usage simultané?
      Si c’est bien ça, un répéteur ne changera rien, car il va seulement permettre d’étendre la couverture WiFi sans augmenter la puissance de la bande passante (au contraire, il la transmet même avec chaque fois une légère perte de signal).

      Encore une fois désolée du temps de réponse,

      Belle soirée,

  • bonjour excellent article instructif. j’ai installé un répéteur netgear N300 dans la chambre mais tous les murs sont des murs porteurs et le wifi passe très faiblement malgré le répéteur, que dois je mettre à la place un signal meilleur merci

    • Bonjour Gigi 13013,

      Aie, si les murs sont épais à ce point, ça risque d’être compliqué.
      Vous avez déjà essayé de placer le répéteur dans d’autres prises pour voir si cela changeait quelque chose? Et dans le couloir à l’extérieur de la chambre?

      Sinon, il faudra peut-être essayer avec un répéteur plus performant…

      Belle journée,

  • Bonjour et bravo pour vos commentaires.
    Mon problème est simple , je désire un répéteur qui me permettra de limiter sa bande passante de façon à équilibrer mon débit entre le WIFI (à l’étage) et le reste qui est sur câble éthernet (PC et TV). Car actuellement, lorsqu’il y a un chargement sur le WIFI, j’ai le câble qui s’écroule en vitesse.
    Merci

    • Bonjour voiturier,

      Je ne suis pas sûre qu’un répéteur soit adapté dans votre cas. Celui-ci permet d’étendre votre connexion à des endroits qui n’en possèdent pas encore, avec, certes, une légère perte de la bande passante à chaque fois, mais il ne va pas limiter la bande passante dans une pièce qui possède déjà le WIFI de manière correcte.

      Je pense que, dans votre cas, il serait judicieux de changer de routeur pour investir dans un smart routeur, qui permet de limiter le niveau de bande passante alloué à chaque appareil. Vous pourriez ainsi limiter le WIFI pour qu’il ne fonctionne plus au détriment de la TV ou du PC.

      Belle journée,

  • re-re bonjour
    ca progresse bien grace à tes renseignements
    Que penses-tu d’une installation netgeart orbi RBK50 pour cette maison de 3 niveaux -1routeur et 1 satellite par niveau pour alimenter 3 tv avec les 2 fils existants

  • bonjour, et merci pour toutes ces explications
    Je possède une maison dite ancienne avec un circuit électrique sans prise de terre sauf pour les pièces d’eau.
    Est-ce que tous les répéteurs sont compatibles avec ces circuits…….merci

      • Bonsoir, je vous remercie pour votre aide
        Effectivement cette maison possède à chaque niveau un disjoncteur de séparation bien pratique en cas de panne. Donc, quelle installation avec quels appareils me conseillez vous pour avoir internet aux différents étages en sachant qu’il n’y a qu’une phase et neutre et que les CPL 500 passaient jusqu’au 1er étage.
        En vous remerciant par avance
        Bon WE

        • Bonjour Renaud,

          Les disjoncteurs de séparations ne sont pas un problème pour les CPL (j’ai consulté un ami électricien), le seul paramètre à connaitre encore est la longueur des fils électriques entre ta box et la pièce ou tu veux mettre ton CPL répéteur wifi. En effet, chaque CPL a une distance maximale par rapport a la box, si tu l’excèdes, ton CPL ne captera rien du tout.

          Bonne journée

          • Re-bonjour Sacha
            Avec tous ces éléments je commence à y voir plus clair.
            Je pense que je vais me tourner vers un répéteur .Y a-t’il une contrainte pour les circuits 2 fils avec la technologie MU-MOMO
            Encore merci et bonne journée

Laisser un commentaire

>