Le Meilleur Déshumidificateur

Après avoir testé 8 déshumidificateurs, nous pensons que le De’Longhi Tasciugo AriaDry Light est le plus efficace sur le long terme, tout en étant léger et pratique à déplacer. Si vous cherchez un modèle moins cher, avec une capacité de déshumidification plus faible, mais qui ne chauffe pas, nous vous recommandons le Pro Breeze 12 L.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur haut de gamme

De'Longhi Tasciugo AriaDry Light

C’est le modèle le plus silencieux et efficace parmi tous ceux que nous avons testés. En moins de 12 heures, il peut collecter 2,8 L d’eau. Nous le conseillons de l’automne au printemps, car il chauffe également beaucoup.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

De'Longhi Tasciugo AriaDry Light

De'Longhi Tasciugo AriaDry Light : Test et Avis

Ce déshumidificateur de type compresseur possède un réservoir de 2,8 L. Sa capacité d’extraction théorique est de 7,5 L/jour. Lors de nos tests, nous avons presque atteint cette valeur.

En réalisant notre test sur 24 heures, nous avons observé que son bac était plein en moins de 12 heures. Il aurait donc réussi à récolter plus de 5,6 L en 24 heures. De plus, en le plaçant dans notre salle de bain de 7 m² pendant 1 heure juste après avoir pris une douche, il est parvenu à collecter 371 ml et à diminuer l’humidité de 22%. Concrètement, si le taux d’humidité restait aussi élevé en continu et que la capacité de son bac était illimitée, il serait donc capable de récolter environ 8,9 L d’eau.

Nous l’avons aussi activé 2 heures dans une pièce sous combles quand l’hygrostat indiquait 83% d’humidité au départ. Dans ce cas de figure plus réaliste, l’appareil a réussi à réduire l’humidité de 27% en collectant 643 ml d’eau. De ce fait, c’est le modèle avec le meilleur rapport performances/prix du marché.

Comme avec la plupart des modèles compresseurs, un tuyau d’évacuation est prévu dans la boîte. Cependant, nous ne pensons pas qu’il soit d’une grande utilité, car il ne mesure qu’1 m.

Il y a 2 niveaux de puissances. Nous avons utilisé la plus élevée durant tous nos tests, et elle est assez bruyante (55,4 dB). Néanmoins, la plus faible s’est révélée être la plus discrète parmi tous les modèles que nous avons testés (43,3 dB). 

Il y a aussi un mode Eco et un mode séchage du linge qui sont tous 2 bruyants (55,9 dB). Pour ceux qui souhaitent l’utiliser de nuit, sachez qu’il est possible de régler la luminosité de l’écran sur plusieurs niveaux d’intensité ou de complètement l’éteindre.

Sachant qu’en plus, ce déshumidificateur est léger (6,5 kg), qu’il a une poignée ergonomique et que son utilisation est instinctive, vous comprenez pourquoi nous lui décernons la première place de ce comparatif.

 

 

 

Meilleur milieu de gamme

Pro Breeze 12 L

Le bac de 1,8 L de ce déshumidificateur peut se remplir en moins de 24 heures de fonctionnement. Instinctif à utiliser, il est particulièrement intéressant en été, car c’est le seul modèle qui ne chauffe pas parmi ceux testés.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Pro Breeze 12 L

Pro Breeze 12 L : Test et Avis

Ce modèle à compresseur possède une capacité d’extraction théorique de 12 L/jour selon la marque. Dans les faits, nos tests nous ont plutôt montrés qu’il pouvait collecter 6,5 L/jour au maximum quand il est dans un environnement très humide.

Nous l’avons fait fonctionner à vitesse maximale durant 1 heure dans notre salle de bain de 7 m² après avoir pris une douche. Il a alors réussi à collecter 270 ml et à diminuer de 15% le taux d’humidité ambiante. Ainsi, la valeur théorique qu’il peut atteindre dans ce cas de figure est de 6,5 L/jour. En le laissant 2 heures dans une grande pièce sous combles, il a collecté 281 ml et fait baisser le taux d’humidité ambiante de 8%.

Pendant tous ces tests, nous avons noté qu’il ne produisait aucune chaleur, ce qui nous pousse à le recommander particulièrement en été. Les divers boutons étaient assez simples à comprendre, même celui de l’hygrostat. 

Le minuteur nous a permis de programmer un arrêt différé. Il y a aussi un mode nuit qui permet d’éteindre l’écran, mais qui ne baisse pas le bruit émis par le déshumidificateur. Nous avons jugé ce bruit modéré à la première vitesse (45,8 dB), mais plus dérangeant à la seconde vitesse (50,9 dB).

Enfin, nous sommes heureux qu’il y ait des roulettes sous l’appareil, car avec 10,5 kg, il est assez lourd à déplacer. 

 

Alternative haut de gamme

De'Longhi Tasciugo AriaDry Multi

Nous vous recommandons ce déshumidificateur si vous cherchez un modèle efficace, avec une grande capacité, et qui soit aisé à déplacer grâce à la présence de poignées et de roulettes.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

De'Longhi Tasciugo AriaDry Multi

De'Longhi Tasciugo AriaDry Multi : Test et Avis

Avec un très grand réservoir de 5 L, ce déshumidificateur a une capacité d’extraction théorique de 20 L/jour, soit plus de 2 fois supérieure à sa version Light. Cependant, nos tests n’ont jamais pu atteindre ce chiffre.

En le faisant tourner durant 2 heures dans une grande pièce humide sous les combles, il est parvenu à collecter 430 ml d’eau et à diminuer l’humidité de 15%. Rapporté à 24 heures, cela offre une performance de 5,2 L/jour.

Par contre, il est parvenu à faire mieux dans notre salle de bain. Quand nous l’y avons placé pendant 1 heure après avoir pris une douche, il a réussi à faire baisser le taux d’humidité de 25% en collectant 487 ml. Il pourrait ainsi collecter 11,7 L en 24h. Si cette valeur est loin des 20 L/jour annoncés, c’est tout de même mieux que les autres modèles testés.

Côté ergonomie, il y a des roulettes et des poignées pour le déplacer plus facilement. Durant nos tests, son utilisation a été aisée et nous n’avons pas eu besoin du manuel pour l’actionner. Notez qu’il y a un filtre dans l’appareil qui permet de purifier un peu l’air en même temps que de l’assécher. La marque recommande de l’aspirer une fois par semaine lors d’un usage quotidien.

Il y a une minuterie planifiable sur 12 heures, un hygrostat réglable par écarts de 10%, un mode blanchisserie, le drainage continu (à condition de se procurer un tuyau plus long que celui fourni), 2 niveaux de puissance de déshumidification et 3 vitesses de ventilation. Enfin, le bruit émis est assez élevé : il est compris entre 46,9 dB à la première vitesse, et 54,4 dB en fonctionnement complet.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur haut de gammeMeilleur milieu de gammeAlternative haut de gamme
De'Longhi Tasciugo AriaDry Light Pro Breeze 12 L De'Longhi Tasciugo AriaDry Multi
C’est le modèle le plus silencieux et efficace parmi tous ceux que nous avons testés. En moins de 12 heures, il peut collecter 2,8 L d’eau. Nous le conseillons de l’automne au printemps, car il chauffe également beaucoup. Le bac de 1,8 L de ce déshumidificateur peut se remplir en moins de 24 heures de fonctionnement. Instinctif à utiliser, il est particulièrement intéressant en été, car c’est le seul modèle qui ne chauffe pas parmi ceux testés. Nous vous recommandons ce déshumidificateur si vous cherchez un modèle efficace, avec une grande capacité, et qui soit aisé à déplacer grâce à la présence de poignées et de roulettes.
319.99 € sur Amazon 159.99 € sur Amazon 341.20 € sur Amazon

 

300+ Comparatifs
3000+ Produits Testés
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment avons-nous testé ?

Afin de tester les déshumidificateurs d’air, nous avons commencé par analyser leur design. Nous avons prêté une attention particulière à la capacité de leur bac, la longueur de leur cordon, la facilité d’ouverture et de fermeture de leur récolteur et l’intuitivité de leurs boutons. Nous avons mesuré leur tuyau de vidange quand il y en avait un, mais sachez que celui-ci était à chaque fois trop court pour être utile selon nous (50 cm à 1 m).

Ensuite, nous avons utilisé chacun d’entre eux lors de divers tests d’efficacité. Nous les avons fait fonctionner à tour de rôle durant 24 heures dans une pièce humide sous combles, puis nous avons pesé l’eau récoltée. Sachez qu’aucun modèle testé n’est parvenu à récolter la quantité théorique annoncée par son constructeur sur une journée. Nous avons aussi calculé combien de pourcents d’humidité les appareils parvenaient à éliminer d’une grande pièce sous comble en 2 heures (avec un taux d’humidité ambiante compris entre 65 et 85% au départ). Comme ultime test, nous avons pesé l’eau récoltée en 1 heure dans une salle de bain très humide (90 à 99%) de 7 m² après avoir pris une douche.

Pour finir, nous avons mesuré le bruit émis par chaque modèle à leurs différentes vitesses dans une pièce calme.

 

Nos résultats de tests

NomVolume d’eau récolté en 24hPourcentage d’humidité perdu en 2 h à vitesse maxBruit à la première vitesseChauffe en fonctionnementCapacité du bacLongueur du cordon d’alimentation
De'Longhi Tasciugo AriaDry Light5600+ ml27%43,3 dBOui, beaucoup2,8 L1,72 m
Pro Breeze 12 L1950+ ml8%45,8 dBNon1,8 L2,14 m
De'Longhi Tasciugo AriaDry Multi3193 ml16%46,9 dBOui, un peu5 L1,60 m
Cosi Home ‎CH-D01-EU2323+ ml6%51,1 dBOui, un peu2,5 L1,94 m
Pro Breeze 20 L2770 ml9%50,1 dBOui, un tout petit peu5,5 L1,88 m

 

Comment choisir son déshumidificateur ?

Pour vous aider dans votre choix, il est nécessaire de distinguer 3 différents types de déshumidificateurs :

  • Les déshumidificateurs à compresseur (ou à condensation) : c’est le modèle le plus courant. L’air humide passe à travers un filtre à air puis est dirigé vers un condensateur qui le refroidit au moyen d’un gaz frigorigène. L’eau condensée est récoltée dans le réservoir et l’air sec est relâché dans l’atmosphère. Ce système est efficace dans un environnement chaud avec un haut niveau d’humidité. Il est recommandé pour déshumidifier les grandes pièces. Si vous optez pour ce type d’appareil, choisissez-le de préférence avec un large récupérateur d’eau.

Déshumidificateur

  • Les déshumidificateurs à absorption (ou assécheurs d’air) : ils font passer l’air au travers d’une substance à propriété d’absorption élevée : le gel de silice. Celui-ci retient l’eau et l’évacue dans un bac récupérateur. Ces appareils sont généralement plus efficaces dans des conditions de basse température.
  • Les déshumidificateurs thermoélectriques (ou Peltier) : ils fonctionnent au moyen d’une différence de température créée avec deux plaques conductrices d’électricité. L’humidité aspirée passe d’abord près de la plaque chaude, augmentant sa température. L’air chaud et humide entre ensuite en contact avec la plaque froide, ce qui transforme la vapeur recueillie en eau. C’est le procédé le plus courant parmi les appareils abordables, qui sont destinés à une petite surface.

Déshumidificateur

Le choix d’un déshumidificateur dépend de la pièce où vous voulez l’utiliser (volume, température moyenne, taux d’humidité). Si vous souhaitez diminuer le taux d’humidité d’une petite salle de bain, pas besoin d’investir dans un gros appareil à compresseur, qui sera encombrant et bruyant. En revanche, si vous souhaitez réguler le taux d’humidité de votre cave, un appareil efficace à basse température et disposant d’un hygrostat intégré est conseillé.

Les critères de choix suivants sont également à prendre en compte :

  • La capacité d’extraction : c’est la quantité d’eau maximum pouvant être absorbée par l’appareil, calculée sur une période de 24 heures. Cette valeur est souvent mise en corrélation avec le débit d’air (en m³/h), afin d’évaluer le volume de la pièce à déshumidifier.
  • Le réservoir : sa taille est à relativiser en fonction de la capacité d’extraction de l’appareil. Si celle-ci est élevée alors que le réservoir est petit, vous allez devoir vider ce dernier fréquemment. Plusieurs modèles se munissent d’un tuyau d’évacuation, permettant le drainage continu, et parfois même d’une pompe de relevage pour une évacuation en hauteur.

Déshumidificateur

  • Le contrôle de l’humidité : les déshumidificateurs disposent souvent de capteurs permettant de contrôler le taux d’humidité dans l’air ambiant (ce qu’on appelle l’hygrostat), afin d’adapter leur fonctionnement au niveau détecté. Si le contrôle d’humidité est automatique, cela vous permet de laisser votre déshumidificateur agir de manière autonome, sans risquer d’atteindre un taux d’hygrométrie trop bas. Vous pouvez aussi contrôler vous-même le niveau d’humidité de la pièce et régler votre déshumidificateur manuellement.
  • La taille, le poids et la transportabilité : si vous souhaitez déplacer votre déshumidificateur d’une pièce à l’autre en fonction de vos besoins, des roulettes ou une poignée peuvent être bien pratiques. Pensez aussi à vérifier la longueur du câble d’alimentation.

Déshumidificateur

  • Le niveau sonore : en fonction de la pièce dans laquelle vous envisagez de faire fonctionner votre déshumidificateur, vérifiez le niveau sonore maximal de celui-ci. Dans une chambre, si le bruit est trop élevé, votre appareil pourrait vous gâcher la vie. Il peut être intéressant d’investir dans un déshumidificateur proposant différents modes de ventilation, car à basse vitesse, ces appareils sont généralement plus silencieux.
  • Les fonctionnalités annexes : outre la minuterie, qui peut s’avérer pratique pour n’enclencher le fonctionnement du déshumidificateur qu’à un moment précis de la journée, la sécurité anti-débordements, provoquant un arrêt automatique en cas de réservoir plein, est un critère à ne pas négliger pour éviter les mauvaises surprises. Pensez également à vérifier la plage de températures acceptée par l’appareil, tous n’étant pas équipés d’une fonction anti-gel permettant un fonctionnement à basse température (dans les caves, notamment). 

Déshumidificateur

 

Autres déshumidificateurs qu’on recommande

Cosi Home ‎CH-D01-EU (149,90 € lors de la publication) : Un modèle efficace, mais bruyant. Suite à nos tests, nous confirmons que ce déshumidificateur de type compresseur est efficace. En effet, il s’est arrêté avant la fin de nos 24 heures de test car son bac était plein. Par contre, nous avons mesuré que celui-ci était d’une capacité de 2,32 L et non 2,5 L. Mis à part ce détail, le reste de ses paramètres correspondait bien à sa fiche technique. Nous avons même pu compter sur sa minuterie pour programmer un arrêt différé. Nous avons jugé son utilisation claire et instinctive, et il nous a été facile de régler le taux d’humidité grâce à son hygrostat. Au niveau du design, s’il n’y a pas de vraie poignée (les renfoncements sur les côtés peuvent éventuellement passer pour cela), nous avons noté que les 4 roulettes présentes sous l’appareil sont très pratiques pour le déplacer. Dans notre salle de bain de 7 m², ce modèle est parvenu à baisser le taux d’humidité de 12% en 1 heure à vitesse maximale, soit 289 ml récoltés. Notez qu’un peu d’eau a coulé quand nous avons sorti le bac pour le vider, mais il semble qu’il s’agissait de condensation plutôt que d’une fuite. Cependant, son principal défaut est son bruit, puisqu’il a émis 51,1 dB à la première vitesse et 53,4 dB à la seconde à 1 m de distance.

Pro Breeze 20 L ‎PB-08-EU (214,99 € lors de la publication) : Une alternative milieu de gamme avec un très grand réservoir. Ce déshumidificateur à compresseur possède un large bac de 5,5 L qui permet de l’utiliser longtemps en continu avant de devoir le vider. Nous avons trouvé ses roulettes très pratiques pour le déplacer, car il pèse tout de même plus de 12 kg à vide. Par contre, il est dommage que sa poignée soit si mal agencée. Nous avons jugé son utilisation très instinctive, ce qui est une bonne chose parce qu’aucune explication des boutons n’est prévue dans le manuel. Comme pour presque tous les modèles que nous avons testés, un tuyau de vidange est prévu pour utiliser le déshumidificateur en continu. Cependant, il est extrêmement court (51 cm) et nous ne sommes pas convaincus qu’il puisse être utile à qui que ce soit. Néanmoins, en l’utilisant avec son bac, nous avons pu collecter 2,7 L en 24 heures. Après une douche, nous l’avons fait tourner durant 1 heure dans notre salle de bain de 7 m² et avons pesé 362 ml d’eau récoltée (soit une diminution de 29% du taux d’humidité). Malheureusement, son bruit assez élevé (50,1 dB au minimum et 52 dB au maximum) combiné à son poids conséquent lui font perdre le titre de meilleur déshumidificateur milieu de gamme face au modèle de 12 L de la même marque.

 

Autres déshumidificateurs testés 

Pro Breeze Mini PB-02 EU (39,99 € lors de la publication) : Ce modèle peu cher de type Peltier s’est révélé très inefficace : seulement 142 ml d’eau récoltés en 24 heures contre plusieurs litres pour les appareils plus onéreux. Même pour un usage ponctuel dans une salle de bain, nous ne vous le recommandons pas.

Pro Breeze PB-17W-UK (46,99 € lors de la publication) : Encore moins efficace que le modèle précédent (134 ml d’eau récoltés en 24 heures), ce déshumidificateur Peltier s’est aussi montré plus bruyant. Il est la preuve qu’il faut parfois payer un peu plus cher pour obtenir un produit vraiment utile.

Midea Cube 20 R290 (299,99 € lors de la publication) : Durant nos tests, nous avons trouvé ce déshumidificateur très lourd (plus de 17 kg) et peu pratique à cause de sa conception en 2 parties. Il n’est pas parvenu à collecter autant d’eau que ce que la marque annonce, et il a été très bruyant, même à vitesse réduite.

 

Laisser un commentaire