Bébé

Les 7 (vraies) Meilleures Veilleuses Bébé 2019 – Comparatif Complet

Le choix fut difficile, mais après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin effectué ma sélection des 7 meilleures veilleuses bébé parmi plus d’une trentaine de produits disponibles pour le moment.

Si plusieurs m’ont tapé dans l’oeil (je pense notamment au superbe design de la Ansmann renard), ma préférence va clairement à la Chicco First Dreams Next 2 Stars qui, au vu des multiples fonctionnalités qu’elle propose, constitue très certainement le meilleur rapport qualité/prix du moment.

 

Meilleur pas cher
ANSMANN Lampe LED de chevet pour enfants en forme de renard/ veilleuse qui aide au sommeil grâce à la lumière douce / capteur tactile / pour un sommeil profond et une orientation dans l'obscurité
Meilleur milieu de gamme
Chicco - Projecteur Next2 Stars - First Dreams - Bleu
Meilleur haut de gamme
Skip Hop Moonlight et mélodies Veilleuse Vidéoprojecteur sucette, chouette
Ansmann renard
Chicco First Dreams Next 2 Stars
Skip Hop Moonlight
Dès 8,87 €
Dès 15,45 €
31,38 €
Meilleur pas cher
ANSMANN Lampe LED de chevet pour enfants en forme de renard/ veilleuse qui aide au sommeil grâce à la lumière douce / capteur tactile / pour un sommeil profond et une orientation dans l'obscurité
Ansmann renard
Dès 8,87 €
Meilleur milieu de gamme
Chicco - Projecteur Next2 Stars - First Dreams - Bleu
Chicco First Dreams Next 2 Stars
Dès 15,45 €
Meilleur haut de gamme
Skip Hop Moonlight et mélodies Veilleuse Vidéoprojecteur sucette, chouette
Skip Hop Moonlight
31,38 €

 

Les meilleures veilleuses bébé pas chères

Dans cette section, vous ne trouverez certes pas de modèles de veilleuses ultra équipées, mais je ne vous propose que des produits de qualité, qui remplissent parfaitement leur fonction première : éclairer et rassurer votre petit bout au plus profond de la nuit.

Ansmann renard : la meilleure pas chère

Ansmann renard

Prix
Dès 8,87 €
Avantages
Design adorable
Capteur tactile
Longue durée d’illumination
Lampe led (ne chauffe pas)
Inconvénients
Il est dommage que la base ne s’allume pas également

Je dois vous avouer que j’ai particulièrement craqué sur le design de cette petite veilleuse. Il me semble tout droit inspiré du Kitsune, ce célèbre renard japonais, en version chibi toute mignonne.

Même non éclairée, cette veilleuse d’une quinzaine de centimètres de haut environ est du plus bel effet dans une chambre d’enfant, avec ses couleurs vives et son inspiration relaxante.

La Ansmann est adaptée dès le plus jeune âge, en ce qu’elle ne comporte aucun petit accessoire, qu’elle possède un compartiment à pile correctement vissé, et en ce que ses matériaux sont certifiés TÜV, une certification allemande qui atteste de la conformité du produit pour une utilisation par les plus jeunes.

Son mécanisme d’allumage est par ailleurs très simple : elle est munie d’un capteur tactile. il suffit donc d’effleurer la veilleuse pour la mettre en route. Certes, un nourrisson ne saura l’allumer lui-même, mais un jeune enfant à la portée duquel elle sera placée pourra aisément la rallumer au besoin. L’éclairage ne propose qu’un seul ton, mais la lumière est chaleureuse, notamment grâce à la couleur orange du revêtement. Plutôt diffuse, elle ne constitue aucune gêne pour le sommeil.

Une fois la veilleuse allumée, elle reste active pendant 30 minutes avant de s’arrêter automatiquement. C’est normalement suffisant pour que l’enfant soit entré dans sa phase de sommeil profond, ce qui garantit qu’il ne sera pas éveillé par ce brusque changement de luminosité ambiante.

Et vu qu’il s’agit d’une ampoule led qui ne chauffe pas, aucun danger. Vous pouvez laisser la veilleuse fonctionner dans la chambre de votre bambin sans arrière-pensée.

Son autonomie annoncée est de 120 heures environ. Dans les faits, cela dépend évidemment des piles que vous utilisez. Il faut néanmoins souligner que cette veilleuse est fournie à l’achat avec les trois piles nécessaires à son fonctionnement, ce qui est assez rare que pour être mentionné.

Enfin, sachez que si, vraiment, ce petit renard ne vous fait pas de l’oeil (tous les goûts sont dans la nature après tout, je ne vous juge pas !), cette veilleuse est également déclinée dans d’autres formes, comme l’éléphant, la souris, la biche, ou le Schtroumpf. Toutes sont toujours accessibles à un prix vraiment mini.

Philips Disney : une veilleuse idéale pour les fans de Disney

Philips Disney

Prix
Dès 14,90 €
Avantages
Ampoule Led qui ne chauffe pas
Système d’allumage/extinction très simple
Texture “softpal” très douce
Design travaillé
Inconvénients
Durée d’illumination très courte (en version piles)
Le revêtement accroche facilement la poussière

Si cette veilleuse remporte un franc succès, ce n’est pas pour rien. Une collaboration entre Philips et Disney ne peut effectivement que faire rêver. La qualité de fabrication qui a fait la réputation du groupe néerlandais associée à l’univers créatif de Disney a en effet de quoi enchanter les plus petits comme les plus grands.

Il s’agit de petites veilleuses de 8 cm de haut environ, au revêtement en silicone doux nommé “soft pal”. Celui-ci a plusieurs avantages.

Tout d’abord, avec sa texture molle, il est extrêmement résistant aux chutes. C’est évidemment un bon point pour un objet destiné aux tout-petits. Mais encore, avec son revêtement doux, cette veilleuse peut également faire office de petit doudou.

Le revers de la médaille ? Le silicone accroche facilement la poussière. Armez-vous de patience pour rendre à votre progéniture sa veilleuse délivrée de toute impureté après une séance de jeu intensive !

Cette veilleuse est adaptée dès la naissance, puisqu’elle ne comporte aucun danger, étant démunie de petites pièces, le compartiment à piles étant correctement vissé, et la lampe ne chauffant absolument pas avec son ampoule Led.

Néanmoins, je pense que c’est plutôt vers 2 ans et demi ou trois ans qu’elle atteindra auprès de lui son plein potentiel. En effet, avant cet âge, il est rare que l’enfant se soit déjà constitué une passion pour un personnage Disney.

Mais encore, le système d’allumage et d’extinction, s’il est accessible aux plus petits, ne pourra vraiment être optimisé qu’avec un jeune enfant qui en comprendra parfaitement le fonctionnement. En fait c’est très simple : il suffit de l’incliner dans un sens pour l’allumer, puis dans l’autre sens pour l’éteindre. La lumière, elle, est assez forte que pour permettre à l’enfant de se pencher sur un livre d’images, mais assez faible que pour ne pas le gêner dans son sommeil. Il n’y a qu’une seule couleur d’éclairage, mais l’effet est plutôt chaleureux.

Et l’autonomie dans tout ça ? C’est là que les Romains s’empoignèrent.

Il existe deux versions de ces veilleuses : l’une sur piles – la moins chère – vers laquelle je vous ai donné le lien, et l’autre sur batterie rechargeable via un câble USB. Si les secondes, une fois allumées, peuvent tenir une nuit complète avant d’être rechargées, les premières ne tiennent en revanche que 5 minutes.

C’est un peu peu à mon goût, à moins d’avoir un enfant qui s’endort (très) rapidement. Maintenant – et c’est à nouveau pour cela que je disais que ces veilleuses conviennent davantage à un enfant plus âgé, rien n’empêche celui-ci de la retourner autant de fois que cela est nécessaire, jusqu’à ce qu’il s’endorme.

Au final, les Philips Disney sont d’excellentes veilleuses qui devraient ravir votre enfant. Mais si vous avez le budget nécessaire, je ne saurais que vous recommander de vous diriger plutôt vers la version sur batterie rechargeable. Il est simplement dommage que les figurines proposées ne soient pas les mêmes dans les deux versions.

Si vous avez, comme moi, une petite fan de la Reine des Neiges à la maison, il faudra vous contenter d’une version sur piles.

Les meilleures veilleuses bébé milieu de gamme

C’est dans cette section que je vous propose les veilleuses les plus intéressantes. En effet, sans constituer un investissement trop conséquent, ces veilleuses se dotent d’une multitude d’options parfois (souvent !) très pratiques, aussi bien pour bébé que pour les parents.

Chicco First Dreams Next 2 Stars : la meilleure milieu de gamme

Chicco First Dreams Next 2 Stars

Prix
Dès 15,45 €
Avantages
Joli design
Intensité lumineuse et volume sonore réglables
Capteur de pleurs
Adaptabilité (barreau de lit ou table de nuit)
Inconvénients
Pas de possibilité de régler l’intensité du capteur de pleurs
Fonctionne sur piles

Est-il encore nécessaire de présenter Chicco, la célèbre marque italienne spécialisée dans les produits de puériculture ? Avec sa gamme Chicco First Dreams, elle nous propose toute une série de veilleuses plus mignonnes les unes que les autres, mais c’est probablement le modèle Next 2 Stars qui remporte le plus de succès.

Et ce n’est pas étonnant. Malgré son prix très abordable, cette veilleuse embarque de multiples fonctionnalités.

Parlons d’abord design. Déclinée en bleu et en rose, elle s’adapte assez facilement à la chambre de bébé. Il s’agit d’un module lumineux, auquel est suspendue une petite peluche en forme d’ourson détachable (au cas où bébé voudrait se l’approprier) et lavable (pratique pour les parents !). Elle peut être installée de deux manières : soit vous la posez sur une table de nuit à côté du lit, soit vous pouvez l’accrocher au barreau horizontal de celui-ci, du moment qu’il n’excède pas 3,8 cm.

Cette veilleuse dispose par ailleurs à la fois d’une fonction lumineuse et d’une fonction musicale, qui peuvent fonctionner en toute indépendance (la lumière sans musique et vice-versa). Elle peut donc facilement s’adapter aux besoins de bébé !

Côté lumière, il existe trois modes de fonctionnement : veilleuse, lumière d’ambiance ou projecteur d’étoiles. En gros, c’est surtout l’intensité de la lumière qui change puisqu’en mode veilleuse seule la petite lune est allumée et que les étoiles sont déjà visibles (si la veilleuse se trouve près d’un mur) en mode lumière d’ambiance. La lumière projetée, elle, varie automatiquement de couleur (et il n’est pas possible de n’éclairer qu’avec une couleur prédéterminée).

Côté musique, on a également le choix : mélodies classiques (qui comporte 7 mélodies durant chacune quelques minutes, ce qui permet un bon roulement sans trop de répétition), mélodies New Age ou sons de la nature. Le volume est également réglable, pour ne pas gêner bébé une fois qu’il s’est endormi.

Et si la veilleuse s’éteint automatiquement après 30 minutes (ce qui permet normalement à bébé, comme je l’ai déjà souligné, de rentrer dans sa phase de sommeil profond), le détecteur de pleurs l’enclenche automatiquement si votre bout de chou se réveille la nuit. Il vous suffit de paramétrer le type de luminosité et le morceau avec lesquels vous souhaitez qu’elle se relance, et vous pouvez rester confortablement dans votre lit en cas de petit réveil nocturne (enfin, si bébé accepte de se rendormir bien sûr !).

Le seul bémol à ce sujet est qu’il n’y a pas de possibilité de régler la sensibilité : impossible, dès lors, de paramétrer un seuil de déclenchement de pleurs, en fonction du bruit ambiant dans la chambre de bébé (selon que vous vivez à la campagne ou à la ville, cela peut vite faire une grosse différence).

Au final, la veilleuse Chicco First Dreams Next 2 Stars a presque tout pour plaire : ambiance lumineuse et sonore variée, possibilité de régler l’intensité lumineuse comme le volume sonore, design agréable et adaptabilité, capteurs de pleurs…

Il ne lui manque qu’une batterie rechargeable via USB et une possibilité de régler la sensibilité du capteur de pleurs pour être parfaite. Mais à ce prix, on ne va pas pinailler !

Summer Infant Slumber Buddies : une veilleuse qui peut faire office de doudou

Summer Infant Slumber Buddies

Prix
26,69 €
Avantages
Joli design
Veilleuse nounours
Timer 15/30 ou 45 minutes
Inconvénients
Répertoire musical assez répétitif

Avec les Summer Infant Slumber Buddie, voici les premières veilleuses nounours de ma sélection. C’est pourquoi leur design est particulièrement travaillé.

Le modèle que je vous propose ici est l’éléphant, car je vous avoue qu’il remporte ma préférence. Mais de nombreux modèles existent, parmi lesquels les plus célèbres sont l’hippopotame, le papillon ou encore le lapin.

Il s’agit donc d’une veilleuse en forme de peluche, que l’enfant peut prendre prendre en toute sécurité dans ses bras (le compartiment pour les piles est bien vissé), ou qui peut être déposée sur la table de nuit.

C’est notamment pour cette raison que la marque Summer Infant, contrairement à beaucoup de veilleuses nounours, a placé le module lumineux sur le dos de l’animal : une fois déposé sur un meuble, la projection vers le plafond reste optimale, tandis que l’animal semble dormir tranquillement.

Il s’agit donc, vous l’aurez compris, d’une veilleuse à projection, dont les motifs sont des étoiles et des lunes. Trois couleurs de projection sont disponibles : bleu, rouge ou vert. Les projections bleue et verte sont assez agressives pour l’oeil, mais la projection rouge est très apaisante. Vous pouvez également choisir une position de variation entre les trois couleurs, ou éteindre complètement la veilleuse pour ne laisser que l’ambiance musicale.

Car elle fait également de la musique : vous avez le choix entre 5 options. Trois musiques, sons de la nature (un bruit d’eau) ou battements de coeur.

Je trouve, personnellement, que si les mélodies sont jolies, elles sont un peu plus nasillardes que sur la Chicco présentée ci-dessus, et que le répertoire devient vite assez répétitif. Le volume est réglable sur trois niveaux, mais certains utilisateurs trouvent que, même au niveau le plus bas, le son reste assez élevé.

Par contre, un gros avantage de cette veilleuse est le timer disponible : il vous laisse le choix d’un arrêt automatique après 15, 30 ou 45 minutes. Ainsi, vous pouvez facilement l’adapter au sommeil de votre enfant, en fonction de sa facilité à s’endormir ou non.

Au final, il s’agit d’un bon compromis entre la veilleuse et le doudou. L’avantage de ces veilleuses est, selon moi, le fait qu’elles peuvent facilement être emportées partout par l’enfant, même quand il dort ailleurs que dans sa chambre. Cela lui permet de conserver où qu’il soit une ambiance réconfortante.

Pabobo nomade : la veilleuse portable qui illumine jusqu’au bout de la nuit

Pabobo nomade

Prix
27,90 €
Avantages
Nomade
Batterie longue durée (environ 70 heures d’autonomie par charge)
Capteur de luminosité
Inconvénients
On ne peut l’allumer ou l’éteindre manuellement

Les veilleuses Pabobo ont été conçues comme les veilleuses nomades par excellence. Compactes et légères, elles tiennent facilement dans la main, et leur ampoule Led sans chauffe permet à l’enfant de la glisser sous ses draps sans souci.

Elles sont évidemment adaptées aux touts petits, leur offrant un éclairage doux, qui permet de voir dans la chambre sans être ébloui et sans perturber le sommeil. Mais elles ont surtout été pensées pour les plus grands, qui vers 3 ans ont souvent peur du noir alors qu’ils commencent à être propres la nuit : ni une ni deux, il suffit de prendre sa veilleuse avec soi pour éclairer son chemin jusqu’aux WC. Certains utilisateurs ont même rapporté avoir investi dans 2-3 veilleuses, permettant d’éclairer toute la nuit ce chemin vers les toilettes.

Toute la nuit vous avez dit ? Oui ! Car après une recharge de 5 heures environ, la veilleuse peut ensuite éclairer pendant près de 70 heures, soit les nuits d’une semaine complète.

Comment ça fonctionne ? Tout seul en fait : la veilleuse est munie d’un capteur de luminosité. Elle s’active donc dès que la nuit tombe, et s’éteint quand vient l’aurore. Bien entendu, elle ne consomme rien pendant qu’elle est éteinte, ce qui lui permet d’économiser sa batterie.

Elle est en outre très solide : non seulement elle résiste aux chutes, mais également au temps : certains utilisateurs ont témoigné avoir utilisé la Pabobo quotidiennement pendant plusieurs années (3 ans en moyenne) avant de constater des défauts de batterie. La veilleuse reste alors utilisable, mais uniquement sur secteur. C’est moins pratique mais on ne va pas se mentir, c’est déjà une excellente performance.

Enfin, à nouveau, cette veilleuse est déclinée en de multiples modèles et de nombreuses couleurs, qui lui permettent de s’adapter à peu près à toute chambre d’enfant. Ma préférence, je crois, va au modèle vert avec le hibou et le lapin, mais toutes sont adorables.

Les meilleures veilleuses bébé haut de gamme

Au-delà d’un certain prix, j’ai fait le choix de ne vous proposer que des veilleuses à la qualité matérielle irréprochable et à la durabilité éprouvée.

Néanmoins, au vu de leur prix plus élevé, ce n’est probablement pas ici que vous trouverez la veilleuse au rapport qualité/prix le plus intéressant.

Skip Hop Moonlight : la meilleure haut de gamme

Skip Hop Moonlight

Prix
31,38 €
Avantages
Joli design
Beaucoup de possibilités de réglages
Fonction bruit blanc
Inconvénients
Il n’est pas possible d’utiliser la musique indépendamment de la lumière

La société Skip Hop est une société américaine fondée en 2003 et qui s’est rapidement imposée comme une marque phare en matière de puériculture aux États-Unis. Leur veilleuse chouette est d’ailleurs un best-seller Outre-Atlantique.

Tout d’abord, il faut avouer qu’elle est franchement mignonne (à condition d’aimer les chouettes, bien sûr, mais après Harry Potter, rares sont ceux qui ne sont pas dans le cas). Le design, sobre mais élégant, reste toutefois assez enfantin, et s’adapte à n’importe quelle chambre.

C’est la première veilleuse sur secteur de ma sélection. Il faut donc bien la placer près d’une prise de courant. Par contre, la disposition par rapport au mur et au plafond pose moins de problèmes qu’avec d’autres modèles.

En effet, même si elle est dotée d’une fonction de projection, le projecteur est ajustable, ce qui vous permet, sans bouger la chouette, de déplacer la projection d’étoiles tout le long du mur ou au plafond selon la meilleure disposition pour bébé et avec une netteté optimale.

Outre le projecteur, vous pouvez également utiliser cette veilleuse comme veilleuse “traditionnelle”, en illuminant simplement le ventre de la chouette. Il est possible, par ailleurs, de régler l’intensité de la luminosité selon votre meilleure convenance (et celle de bébé surtout).

Par contre, il n’est pas possible d’éteindre complètement le ventre pour ne laisser fonctionner que la musique. C’est un peu dommage si bébé a envie d’être dans le noir complet tout en écoutant sa mélodie préférée.

Vous l’aurez compris, cette veilleuse a donc également une fonction musicale. 4 mélodies sont proposées, ainsi que 4 bruits naturels (bruit de la pluie, sons de la forêt, vagues ou bruit blanc avec battements de coeur). Le volume est également réglable selon vos besoins.

Ce que j’aime dans cette veilleuse, ce sont ses multiples possibilités de réglage : réglage de l’intensité lumineuse, du volume sonore, et timer. 4 positions sont possibles : arrêt automatique après 15, 30 ou 60 minutes, ou encore fonctionnement jusqu’à arrêt manuel. Cette dernière option est souvent adoptée par les parents en combinaison avec le bruit blanc, qui semble bien fonctionner avec le sommeil de nombreux bébés.

Une fois que vous avez trouvé la combinaison préférée de bébé, il vous est possible de l’enregistrer afin que, quand arrive la nuit suivante, elle s’active automatiquement quand vous allumez la veilleuse.

Au final, cette veilleuse de Skip Hop, avec son joli design, ses nombreuses options de personnalisation de réglages et sa fonction bruit blanc a de quoi séduire. Je lui trouve simplement un côté un peu trop austère pour une chambre d’enfant, mais là il n’est que question de goûts personnels.

Lumie Bedbug : la veilleuse originale dépourvue de lumière bleue

Lumie Bedbug

Prix
83,00 €
Avantages
Design original
Pas de lumière bleue
Pas vers la luminothérapie
Inconvénients
Prix élevé

Si cette veilleuse séduit, c’est sans doute tout d’abord grâce à son design original. Est-ce une coccinelle ? Une araignée mignonne (elle a huit pattes) ? Impossible à dire, mais elle a une bouille franchement sympathique, apte à rassurer les petits avec sa texture douce (le plastique est recouvert d’une sorte de caoutchouc doux au toucher).

Son petit plus ? Elle émet une lumière presque entièrement dépourvue du spectre de lumière bleue si nocif à notre sommeil.

Deux positions de luminosité sont proposées : soit une position réduite, qui fait office de veilleuse, soit une position forte, qui permet à la Lumie Bedbug d’être utilisée comme lampe de chevet pour la lecture.

Une fois l’heure du dodo arrivée, il est possible d’activer la fonction de crépuscule progressif : il s’agit d’une transition en douceur vers le sommeil, avec une lumière qui diminue progressivement tout en adoptant les couleurs d’un véritable crépuscule (rouge orangé). Cela dure 15 minutes, après lesquelles vous pouvez choisir que la lampe s’éteigne complètement (si votre enfant tend à rapidement s’endormir) ou bien qu’elle continue à éclairer en luminosité réduite jusqu’à extinction manuelle (à nouveau, il s’agit d’une lampe sur secteur, ce qui permet un éclairage toute la nuit).

Cela, évidemment, n’est pas sans faire penser aux lampes de luminothérapie, et donc on ne peut que recommander une veilleuse qui associe à son côté réconfortant pour bébé les bienfaits de cette technique.

Néanmoins, outre cela, la Lumie Bedbug manque cruellement d’options : pas de fonction musicale, pas de fonction nomade, ou même de fonction de réveil progressif (ce qui aurait parfaitement convenu au vu des tendances vers la luminothérapie qu’elle offre). Ce ne serait pas grave (après tout, elle remplit les fonctions premières demandées à une veilleuse) si son prix, à côté, n’était pas si élevé par rapport à d’autres modèles.

Au final, je recommanderais cette veilleuse à ceux qui craignent vraiment fort les effets néfastes de la lumière bleue, ou ceux qui possèdent un bébé vite perturbé par ce spectre de lumière ou ayant des difficultés à s’endormir dans un environnement trop lumineux ou trop noir (ici, cela se fait progressivement).

Mais même si son design et ses tendances vers la luminothérapie sont très sympathiques, elle ne constitue clairement pas le meilleur rapport qualité/prix de ce comparatif.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir la veilleuse de votre enfant ?

Ce n’est pas le nombre de veilleuses qui manque sur le marché. Et après tout, est-il vraiment important de bien choisir sa veilleuse ? En un mot, oui ! Voici pourquoi.

Les avantages d’une veilleuse

Les avantages pour bébé

Bien entendu, la fonction première de la veilleuse est de rassurer le tout-petit, qui intégrera probablement très vite celle-ci à son rituel du coucher. Durant la nuit, s’il se réveille, elle lui permet de facilement localiser son doudou. Et, quand il grandira et commencera à craindre le noir (je crois que tous les enfants passent par ce stade), elle sera un compagnon idéal pour le rassurer.

Les avantages pour les parents

Il n’y a pas que bébé qui profite des bienfaits d’une veilleuse. Les parents aussi, et peut-être même plus encore que bébé lui-même !

Ainsi, avec une veilleuse, inutile d’allumer une grande lampe pour le change de la nuit, ce qui achève généralement de réveiller complètement bébé. Il en va de même pour les mamans allaitantes, qui pourront facilement prendre bébé et le reposer pour une tétée de nuit sans devoir modifier l’éclairage.

Mais encore, cela vous permet de jeter rapidement un oeil sur lui, sans devoir allumer ou le tâter dans le noir pour voir s’il va bien, ce qui risque très probablement de le réveiller également. Et, une fois bébé endormi, elle vous permet de facilement regagner la porte d’entrée, sans marcher sur ce satané lego en cours de route (ça sent le vécu…).

Enfin, durant la période des mauvais rêves, elle vous évite de laisser la porte du couloir entrouverte avec la lumière du palier allumée, ce qui se révèle, au bout d’une nuit, pas très économique.

Bien sûr, il existe des veilleuses pour tous les goûts. Et si le choix du design est important (après tout, vous en avez probablement pour 3-4 ans au moins à utiliser ce petit appareil), je vous laisse libre juge sur ce point en fonction de vos goûts personnels (ou ceux de votre enfant, s’il est déjà en âge de s’exprimer).

Le spectre lumineux

Parlons directement de ce qui est peut-être le plus effrayant, mais sans doute le plus important à prendre en compte : la couleur de la lumière de votre veilleuse.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une veilleuse diffusant une lumière bleue (qui a une connotation apaisante) est loin d’être optimale pour bébé (ni pour un adulte d’ailleurs). Pourquoi ?

La lumière bleue (qui fait naturellement partie du spectre de lumière) se révèle avoir des effets néfastes sur l’organisme. Des études ont montré  qu’elle peut être source de plusieurs problèmes de santé, comme un déséquilibre de l’humeur, un déséquilibre hormonal, une perte d’énergie, la suppression de la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil) et donc la diminution de la qualité de sommeil,… Elle est même soupçonnée de constituer un risque accru de cancer !

Et sans aller aussi loin dans les allégations, il a tout simplement été prouvé que la lumière bleue stimule l’attention, ce qui est évidemment contraire au but recherché pour une veilleuse.

En fait, même si votre instinct vous pousse à croire le contraire, il faut privilégier un spectre de lumière rouge ou orange.

Mais ne me faites pas non plus dire ce que je n’ai pas dit : il existe de nombreuses veilleuses proposant tout un spectre de couleurs, changeant au fur et à mesure que le temps passe. Bien entendu, le bleu en fait généralement partie. Ne bannissez pas pour autant cette veilleuse. Il ne faut simplement pas que cette lumière bleue prenne le pas sur les autres.

La puissance

La puissance de la veilleuse est importante. Pas assez puissante, elle se révèle inutile. Trop puissante, elle empêchera le bon sommeil de bébé (c’est souvent le cas avec les veilleuses de type lampe de chevet).

Il existe un test assez simple pour juger de la puissance de votre veilleuse. Une fois dans le noir complet, allumez-là, positionnez-vous à peu près là où dort votre enfant et fermez les yeux. Tournez la tête dans différents sens et repérez si vous “voyez” la lumière de la veilleuse à travers vos paupières.

Si c’est le cas, elle est probablement trop puissante que pour garantir un bon sommeil à votre enfant.

L’alimentation

Il existe trois types d’alimentation pour une veilleuse : sur secteur, sur batterie (souvent avec une possibilité de rechargement via USB) ou sur piles.

L’avantage de la première est qu’elle a souvent une meilleure longévité, puisqu’elle ne dispose pas d’une batterie susceptible de s’user à l’usage.

L’avantage des veilleuses sur batterie ou sur piles est qu’elles peuvent être placées à peu près n’importe où. Vous n’êtes pas dépendant de la répartition des prises de la pièce.

Le type d’ampoule

Certaines veilleuses fonctionnent avec une ampoule remplaçable, à la manière d’une lampe traditionnelle, tandis que d’autres disposent d’un ampoule inamovible. Si vous souhaitez un investissement à long-terme, les premières sont probablement préférables.

Mais encore, le type d’ampoule peut se révéler important pour la sécurité de l’enfant. En effet, une ampoule Led chauffera bien moins qu’une ampoule incandescente ou qu’une lampe halogène.

Les options

Le nombre d’options proposées est presque aussi vaste que le nombre de veilleuses sur le marché. Et si certaines peuvent se révéler “gadget”, d’autres sont plutôt pratiques, voire indispensables.

La fonction musicale

Même si c’est souvent le cas à l’heure actuelle, toutes les veilleuses ne proposent pas une fonction musicale. C’est pourtant un point souvent apprécié par bébé dans son rituel du coucher.

Deux facteurs sont, selon moi, importants à prendre en compte à ce sujet. D’une part, il est préférable que cette fonction soit dissociée de la fonction lumineuse, de manière à ce qu’il vous soit possible d’allumer la lumière sans nécessairement allumer la musique et vice-versa. Bébé, comme vous, apprécie parfois des moments de silence… Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’a pas besoin d’être rassuré par sa bienveillante lumière !

D’autre part, il est important que les mélodies soient assez répétitives que pour instaurer un rituel réconfortant chez bébé, mais assez variées que pour ne pas vous faire devenir chèvre à chaque fois que vous allumez la veilleuse de votre tout-petit (croyez-moi, j’ai connu ça avec ma fille, et je suis heureuse qu’elle ait enfin cessé d’avoir recours à cette veilleuse pour s’endormir. Mes poils se hérissent dès que je l’entends !).

La projection lumineuse

Comme son nom l’indique, cette fonction permet de projeter une image sur le mur ou le plafond. C’est souvent un spectacle apprécié par bébé, d’autant plus quand cette projection varie, que ce soit dans ses formes ou dans ses couleurs.

La seule contrainte est le placement de la veilleuse : si elle n’est pas à bonne distance, les images peuvent être trop petites, déformées, voire invisibles.

Cela peut vite se révéler problématique s’il s’agit d’une veilleuse sur secteur, qui doit donc être positionnée à la fois selon le placement de la prise et le plafond.

Le timer

Certaines veilleuses continuent à fonctionner tant que vous ne les éteignez pas (c’est le plus souvent le cas des veilleuses sur secteur) tandis que d’autres sont munies d’un timer.

Si celui-ci est généralement paramétré par défaut pour une durée immuable (par exemple : 30 minutes), certaines proposent un véritable timer ajustable selon vos besoins.

Le capteur de bruit et le capteur de luminosité

Il existe des modèles qui se relancent automatiquement à certains moments : soit quand ils entendent du bruit à l’exemple des pleurs de bébé, soit quand ils détectent qu’il fait vraiment trop sombre dans la pièce.

La veilleuse nounours

Il s’agit d’un type particulier de veilleuse, où le module lumineux est intégré dans une véritable peluche, à la manière de l’ourson Chicco Firts Dreams, où le ventre du nounours sert à la fois de module de projection lumineuse et d’ambiance sonore.

L’avantage d’une telle veilleuse est qu’elle constitue un deux-en-un : bébé possède à la fois un doudou et une veilleuse pour accompagner ses nuits. Si j’en suis personnellement fan (c’est celle que possède mon fils), je reconnais qu’elle peut avoir des inconvénients : bébé peut ainsi directement coller ses yeux contre la source de lumière, ce qui est loin d’être optimal, et le positionnement dans le lit rend la projection au plafond parfois assez aléatoire.

Les autres options

D’autres options encore peuvent être présentes, mais qui sont souvent, selon moi, redondantes en ce qu’on les trouve déjà généralement sur d’autres appareils comme les babyphones.

En voici quelques-unes en vrac : thermomètre, capteur d’humidité, capteur de mouvements,… À vous de voir ce dont vous avez réellement besoin et ce que vous n’utiliserez jamais. Inutile de mettre le prix pour rien !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

Laisser un commentaire

>