La Meilleure Couche Bébé

Mis à jour le 29 juin 2021

Après avoir passé 20 heures à comparer et tester 8 modèles de couches réputées, ce sont les Love and Green qui se sont montrées les plus convaincantes.

 

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Love and Green (184 couches)

Combinant des matières majoritairement naturelles à une totale transparence sur la composition de ses couches, Love and Green s’avère très convaincant tant d’un point de vue absorption que sur le confort.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Lors de nos recherches, les avis des utilisateurs n’étaient pas unanimes, mais lors nos tests, ces couches se sont révélées les plus convaincantes, avec une bonne absorption et surtout une douceur incomparable au niveau des élastiques (taille et cuisses), pour un confort optimal. Le matelas absorbant est composé de plusieurs canaux d’absorption qui permettent de mieux répartir le liquide absorbé. Lors de nos tests, ils se sont révélés efficaces, l’intérieur de la couche étant à peine humide avec 30 ml d’eau absorbés.

 

 

Meilleur pas cher

Pampers Baby Dry (160 couches)

Les couches Pampers sont redoutables en termes de solidité et d’absorption. Les matières utilisées sont douces au toucher, notamment au niveau de la ceinture, et retiennent efficacement l’humidité.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Historiquement en tête dans le domaine de la couche pour bébé, Pampers a vu son image quelque peu ébranlée par les récentes controverses quant à la composition de ses produits. La marque a néanmoins fait de gros efforts d’information dernièrement, et on ne peut que lui reconnaître, parallèlement à cela, une solidité, un confort et une bonne qualité d’absorption dans la conception de ses couches. L’indicateur d’humidité et la découpe ombilicale sont aussi des petits détails appréciés dans les tailles dédiées aux nouveau-nés.

 

Meilleur haut de gamme

Moltex Pure et Nature (29 couches)

Avec un ancrage écologique très marqué, les couches Pure et Nature de Moltex sont satisfaisantes d’un point de vue confort et maintien, sans effet plastique mais douces au toucher.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Supportées par plusieurs labels garantissant la qualité des composants utilisés, les couches Moltex affichent une bonne composition, dénuée de la plupart des substances controversées. Sur l’ensemble de la couche, près de 50% des matières premières utilisées sont renouvelables. Fortes de cette conception écologique, les couches n’en sont pas moins convaincantes, nos tests ayant révélé que l’enveloppe intérieure capte efficacement les odeurs indésirables malgré une capacité d’absorption des liquides perfectible.

 

Alternative pas chère

Mama Bear (88 couches)

Faciles à enfiler et à retirer, les couches-culottes Mama Bear sont une alternative intéressante pour les petits budgets. Joliment illustrées, elles montrent une absorption efficace de jour comme de nuit.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Si elles ne se démarquent pas particulièrement d’un point de vue confort, il faut reconnaître aux couches Mama Bear une résistance et une souplesse qui facilitent leur utilisation. L’ensemble est doux au toucher et, malgré leur finesse, les couches ont obtenu des résultats très satisfaisants en matière d’absorption lors de nos tests. L’humidité résiduelle constatée est, par ailleurs, très peu élevée, garantissant des petites fesses au sec et sans irritation. 

 

Alternative haut de gamme

Joone (abonnement mensuel)

Jeune entreprise française, Joone propose des couches joliment illustrées, à la composition hyper clean, mais surtout efficaces en termes d’absorption et de confort pour les petites fesses de bébé.

64,90 € sur Joone

Avec ses couches à la composition presque irréprochable, Joone a quelque peu ébranlé le marché français. Le système d’abonnement vous permet d’être livré tous les mois, chez vous, de la quantité estimée correspondante à l’âge de votre bébé. Confortables et absorbantes, bien qu’un peu épaisses, ces couches ont trouvé leur public malgré un prix un peu plus élevé que la moyenne. Il faut avouer qu’on a rarement vu des motifs aussi mignons pour orner les fesses de bébé.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative pas chèreAlternative milieu de gamme
Love and GreenPampers Baby DryMoltex Pure et NatureMama BearJoone
Love and Green (184 couches)Pampers Baby Dry (160 couches)Moltex Pure et Nature (29 couches)Mama Bear (88 couches)Joone (abonnement mensuel)
Combinant des matières majoritairement naturelles à une totale transparence sur la composition de ses couches, Love and Green s’avère très convaincant tant d’un point de vue absorption que sur le confort.Les couches Pampers sont redoutables en termes de solidité et d’absorption. Les matières utilisées sont douces au toucher, notamment au niveau de la ceinture, et retiennent efficacement l’humidité.Avec un ancrage écologique très marqué, les couches Pure et Nature de Moltex sont satisfaisantes d’un point de vue confort et maintien, sans effet plastique mais douces au toucher.Faciles à enfiler et à retirer, les couches-culottes Mama Bear sont une alternative intéressante pour les petits budgets. Joliment illustrées, elles montrent une absorption efficace de jour comme de nuit.Jeune entreprise française, Joone propose des couches joliment illustrées, à la composition hyper clean, mais surtout efficaces en termes d’absorption et de confort pour les petites fesses de bébé.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
64.90 € sur Joone

 

800+ Comparatifs
300+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Mentions honorables

Little Big Change (49 €/mois lors de la publication) : difficile de ne pas en avoir entendu parler ces derniers temps, surtout si vous êtes présent sur les réseaux sociaux. Vendues sous forme d’abonnement, ces couches sont, d’après de nombreux parents, à la fois souples et confortables, et efficaces d’un point de vue absorption. La marque affiche, par ailleurs, une composition assez clean. Encore récentes sur le marché, nous espérons pouvoir prochainement les tester afin de vous livrer un avis objectif sur cette marque prometteuse.

Tidoo (18,90 € le paquet de 50 couches lors de la publication) : de fabrication française, ces couches biodégradables à 50% sont largement plébiscitées par les parents pour leur capacité d’absorption. Lors de nos tests, nous avons néanmoins constaté un certain manque de souplesse (avec une sensation très plastique) et une absorption qui, bien qu’elle soit efficace, impacte directement l’épaisseur de la couche, devenant presque gênante pour l’enfant qui la porte. Elle ne retient pas non plus les odeurs de manière optimale. Efficace, oui, mais indéniablement pas la meilleure, donc.  

Eco by Naty (18,95 € le paquet de 44 couches lors la publication) : affichant son ancrage écologique tant dans ses couches que dans ses emballages (en plastique biosourcé), Naty propose des couches bio efficaces d’un point de vue absorption. Nos tests confirment cependant l’avis de nombreux utilisateurs qui jugent la couche assez rêche au toucher. Étonnamment, ce n’est par contre pas le cas des modèles couche-culottes, qui sont eux vraiment doux et confortables. Espérons donc que la marque uniformise ses produits pour les voir peut-être prochainement intégrer notre sélection principale…

 

Comment avons-nous testé ?

Tous

Parmi les 10 marques préalablement sélectionnées, deux n’ont malheureusement pas pu faire l’objet de tests, pour des raisons pratiques et logistiques. Il s’agit des marques Joone et My Little Big Change, fonctionnant avec un système d’abonnement. 

Pour tester les huit marques restantes, nous avons eu la chance de collaborer avec deux apprentis testeurs de respectivement 12 kg et 16 kg, dont le poids correspond pour la plupart des marques à une taille 4. 

Notre première démarche a été de manipuler chaque couche, pour en évaluer l’épaisseur, la douceur et donc le confort, mais aussi le visuel. Bien qu’aucune marque ne soit à l’abri d’un défaut de fabrication, nous n’avons pas hésité à malmener chacune d’elles, en tirant sur les attaches notamment, pour nous rendre compte de leur résistance et de leur souplesse

Nous avons ensuite procédé à un test d’absorption, à l’aide d’une seringue remplie d’eau. Ce sont d’abord 30 ml qui ont été vidés dans chaque couche, ce qui correspond à une quantité moyenne d’urine. Ce sont ensuite 60 ml qui ont été déversés, soit la capacité  approximative d’une vessie pleine d’un enfant en bas âge. 

Test d'absorption de couche bébé

Dans les deux cas, une attention particulière a été portée sur la capacité de la couche à absorber efficacement le liquide, sans qu’il n’y ait de fuites, malgré diverses manipulations et pressions. 

La question était aussi de savoir si l’intérieur de la couche (qui est en contact direct avec les fesses de bébé) restait sec, légèrement humide ou carrément mouillé. En effet, même si la couche est changée régulièrement, un excès d’humidité peut provoquer rougeurs et irritations, en plus d’un inconfort général pour l’enfant. 

Ce n’est qu’après ces premières manipulations que nos deux apprentis testeurs sont entrés en action. Le plus petit (12 kg) a porté plusieurs fois les huit modèles de couche, de jour comme de nuit. Le plus grand (16 kg) n’a porté que quatre d’entre elles, son poids étant trop élevé pour les quatre autres, et uniquement la nuit.

Ils nous ont ainsi permis d’évaluer le confort de la couche portée, mais aussi sa capacité d’absorption, et son pouvoir de rétention des odeurs (notamment après une nuit complète de sommeil).

Pour ce qui est de la composition, puisqu’il s’agit tout de même d’un critère primordial suite aux diverses controverses qui ont défrayé la chronique ces dernières années, notre attention s’est portée principalement sur la transparence des marques et leur volonté ou non de communiquer à ce sujet. 

Les couches bébé testées

Nous avons ainsi pu nous rendre compte que certaines affichent clairement une composition détaillée sur l’emballage de leurs produits quand d’autres se contentent du minimum (labels, produits controversés absents, etc.), que quelques-unes agrémentent leurs explications d’une multitude d’images quand certaines ne mentionnent ces informations qu’en tout petit. 

NB : si votre bébé n’en est déjà plus tout-à-fait un et qu’il montre des signes de propreté, nous vous invitons à consulter notre sélection des meilleurs pots pour bébé, pour une transition tout en douceur.

 

Comment choisir ses couches pour bébé ?

Les couches pour bébé sont depuis quelque temps au cœur d’une polémique désormais bien ancrée quant à leur composition, ne faisant pas l’objet (jusqu’à il y a peu) d’une réglementation très stricte. 

Depuis lors, les géants du domaine (Pampers, en première ligne) ont revu leur copie pour améliorer leurs produits, mais ces dernières années ont aussi vu naître une nouvelle tendance de couches dites “écologiques”.

Bien sûr, une bonne alternative reste de se tourner vers les couches lavables, plus économiques et autrement plus respectueuses de la planète. Mais tout le monde n’est pas prêt, psychologiquement, à sauter le pas et il faut bien reconnaître l’aspect pratique des couches jetables.

Comment faire le meilleur choix pour les petites fesses de votre bébé ? Voici quelques critères à considérer :

  • Le confort : si la plupart des parents pensent avant tout à la douceur du voile interne, la souplesse du voile externe est tout aussi importante pour garantir à votre bébé une aisance dans ses mouvements. Le système d’attache et les élastiques doivent quant à eux être efficaces sans créer d’inconfort. Rougeurs aux plis et marques franches dans la peau sont des signes facilement identifiables d’une couche inadaptée. 
  • L’étanchéité : bien entendu, l’intérêt principal d’une couche repose principalement sur sa capacité à contenir une grande quantité de liquide, surtout la nuit. D’un point de vue pratique, l’intérieur de la couche est généralement composé d’un matelas de fibres de cellulose et d’une poudre absorbante appelée SAP (polyacrylate de sodium), mais son étanchéité dépend aussi d’une bonne conception générale, avec des barrières anti-fuites (les élastiques situés au niveau de l’entre-jambe) efficaces.
  • La composition : fortement sujette à la controverse, il est réellement difficile de discerner le vrai du faux la concernant. D’abord, il faut relativiser la présence de résidus pétrochimiques, ceux-ci n’étant généralement présents qu’en une infime quantité. Ensuite, pour aller à l’essentiel, retenez qu’il vaut mieux écarter toute substance superflue : lotions, parfums, colorants, alcool. Il est surtout important que les fibres soient blanchies sans chlore (mention “TCF”). Dans tous les cas, des études récentes ont montré les nets progrès de la plupart des marques en la matière. 
  • Le choix de la taille : celle-ci est facilement identifiable par un chiffre, allant de 1 à 6. Chacune correspond à la fourchette de poids la plus adaptée. Même si celle-ci peut légèrement varier d’une marque à l’autre, nous vous les donnons à titre indicatif : 
  • Taille 1 : de 2 à 5 kg (de la naissance à 2-3 mois)
  • Taille 2 : de 3 à 6 kg (de la naissance à 3-4 mois)
  • Taille 3 : de 4 à 9 kg (de 3 à 10 mois)
  • Taille 4 : de 7 à 18 kg (de 6 mois à 3 ans)
  • Taille 4+ : de 9 à 20 kg (+ de 10 mois)
  • Taille 5 : de 11 à 25 kg (+ de 18 mois)
  • Taille 6 : + de 15 kg (+ de 2,5 ans)

Il faut également savoir que le prix d’une couche augmente proportionnellement d’après sa taille. Les taille 1 et 2 sont ainsi les moins chères, mais vous en utilisez une plus grosse quantité que les tailles 4 à 5. Le coût est donc à évaluer sur un longue période, habituellement un mois. 

 

Sources

  1. 60 Millions de consommateurs, Couches bébé : nos réponses à vos questions, 07 juillet 2020
  2. DGCCRF, Substances chimiques dans les couches pour bébé : l’enquête de la DGCCRF confirme l’amélioration de la qualité des produits et l’absence de dépassement des seuils sanitaires, 07 juillet 2020
  3. Que choisir, Couche pour bébés (dossier), 07 juillet 2020

 

Sophie Huynh-Duc

​​​​​​​​Sophie est la rédactrice en chef de Selectos, en plus d’écrire pour les sections Électroménager et Bébé/Enfant. Son master en communication lui a permis de travailler comme éditrice pour Les Impressions Nouvelles et Casterman. Maman de 2 garçons, elle a déjà testé de nombreux produits pour enfants et appareils électroménagers, et comparé des centaines d’autres durant son travail de rédactrice.


Laisser un commentaire