Les 4 (vrais) Meilleurs Ventilateurs sur Pied 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 19 décembre 2018

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 5 meilleurs ventilateurs sur pied parmi plus d’une vingtaine de modèles disponibles pour le moment.

Mon préféré est le Honeywell HSF600WE4: un modèle pas cher qui propose d’excellentes performances et qui dispose d’une télécommande, assez discret pour assurer en toutes circonstances (y compris la nuit ou au bureau).

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à trouver le ventilateur idéal pour combattre la chaleur en période de canicule !

Meilleur pas cher
Honeywell HSF600WE4 Ventilateur sur pied avec oscillation Blanc
Meilleur milieu de gamme
Rowenta VU4210F0 Ventilateur sur Pied Anti-Moustiques 40 cm Mosquito Ultimate Protect 3 Vitesses 60W Hauteur Réglable Ventilation Blanc
Meilleur haut de gamme
Rowenta VU5640F0 Ventilateur sur Pied Turbo Silence Extrême 40 cm Silencieux Boost Oscillation 4 Vitesses 70W Ventilation Hauteur Ajustable Blanc
Honeywell HSF600WE4
Rowenta VU4210F0
Rowenta VU5640F0
86,09 EUR
79,99 EUR
199,99 EUR
Meilleur pas cher
Honeywell HSF600WE4 Ventilateur sur pied avec oscillation Blanc
Honeywell HSF600WE4
86,09 EUR
Meilleur milieu de gamme
Rowenta VU4210F0 Ventilateur sur Pied Anti-Moustiques 40 cm Mosquito Ultimate Protect 3 Vitesses 60W Hauteur Réglable Ventilation Blanc
Rowenta VU4210F0
79,99 EUR
Meilleur haut de gamme
Rowenta VU5640F0 Ventilateur sur Pied Turbo Silence Extrême 40 cm Silencieux Boost Oscillation 4 Vitesses 70W Ventilation Hauteur Ajustable Blanc
Rowenta VU5640F0
199,99 EUR

Les meilleurs ventilateurs sur pied pas chers

Les modèles d’entrée de gamme sont pour la plupart fiables et ils vous permettent de profiter d’une belle zone de ventilation. Il s’agit la plupart du temps de ventilateurs basiques, proposant 3 niveaux de puissance, et aucune fonction supplémentaire.

Honeywell HSF600WE4 : le meilleur pas cher

Honeywell HSF600WE4

Prix
86,09 EUR
Avantages
Prix abordable
5 niveaux de réglage
Silencieux (48 dB)
Minuterie de 1 à 8 heures
Télécommande
Basse luminosité la nuit
Inconvénients
Grille qui peut vibrer

Honeywell est une marque américaine qui se repose sur plusieurs décennies de recherches et d’innovations. Ce fabricant a donc la capacité à apporter des petits plus très intéressants, même à ses produits les moins chers.

On en a encore la démonstration avec ce ventilateur sur pied, assez bien conçu, à défaut d’être parfait.

Le Honeywell HSF600WE4 est un ventilateur sur pied avec oscillation.

Au premier coup d’oeil, son design semble assez classique. Il a pourtant la bonne idée de disposer d’un emplacement destiné à la télécommande, ce qui se révèle assez pratique si vous appréciez un intérieur bien ordonné.

Ce ventilateur s’équipe de pales aérodynamiques, qui lui permettent de produire une brise assez puissante pour un niveau sonore très faible : 48 dB.

La hauteur sur pied peut varier de 1 m à 1,20 m. Et avec une oscillation de 70°, le HSF600WE4 vous offre une large zone ventilée. D’ailleurs, la tête s’incline aussi verticalement pour vous permettre de trouver le réglage le plus parfaitement adapté possible.

Certes, il n’est pas vraiment compact – un diamètre standard de 40 – mais il se révèle tout à fait efficace. D’autant qu’il dispose d’une minuterie (1, 2, 4 ou 8 heures) et de 5 niveaux de puissance. La luminosité de l’affichage diminue après 15 seconde et l’appareil dispose par ailleurs d’un mode nuit.

Petit plus appréciable : le montage de ce modèle est simplissime, et vous n’avez même pas besoin d’outil.

On retient tout de même son principal défaut : une grille mal conçue, qui nuit à ses très

bonnes performances sonores. En effet, lorsque le ventilateur est en mode silencieux, il serait effectivement très discret si la grille n’avait pas tendance à vibrer. Si vous êtes sensible au bruit, vous pouvez donc décider de vous passer d’elle.

Honeywell pourrait apporter quelques petites améliorations à ce modèle. Cependant, le ventilateur HSF600WE4 reste un excellent modèle, qui offre de très bonnes performances. Il sera aussi adapté au salon qu’à la chambre ou au bureau.

Aigostar Daisy 33JTP : un basique qui fait le job

Aigostar Daisy 33JTP

Prix
89,00 EUR
Avantages
Joli design
Oscillation verticale 80°
3 niveaux de puissance
Inconvénients
Bruyant à plein régime

Aigostar fait partie des marques d’électroménager connues pour concevoir des appareils de bonne qualité à prix mini. À ce titre, on pouvait légitimement espérer le meilleur de son ventilateur sur pied Daisy 33JTP. S’il n’a rien d’exceptionnel, cet appareil est un bon basique.

Le montage de ce ventilateur peut être assez épique. Non pas qu’il soit très compliqué. Mais il vaut mieux prendre les choses dans le bon ordre, sous peine de voir les éléments faire de la résistance !

On note d’emblée son câble d’alimentation, qui mesure 1,80 m : l’un des plus longs de sa gamme. Suivant la configuration des lieux, cela peut être vraiment très pratique.

Dans sa conception, le Daisy 33JTP est assez classique. Il affiche un design simple, mais très élégant, qui en fait un modèle assez passe-partout, capable de se glisser dans tous les intérieurs sans ruiner la déco.

Ce modèle dispose de 3 niveaux de réglage. Le premier est vraiment très doux : sans doute un peu trop pour la journée.

Pendant la nuit, en revanche, il est assez agréable. Ça tombe bien : il n’y a que dans cette position qu’il soit discret.

Car malheureusement, quand le ventilateur passe à la vitesse supérieure, son niveau sonore en fait autant. Il peut devenir vraiment gênant pour les personnes sensibles au bruit. On le réservera donc aux pièces à vivre et à la chambre, en position 1.

Ce ventilateur dispose d’un pied dont la hauteur varie de 1,08 cm à 1,28 cm environ. Il effectue une oscillation horizontale de 80° et il autorise une oscillation verticale de 24°. Autant dire qu’il offre une généreuse zone de ventilation.

Avec le Daisy 33JTP, Aigostar propose un bon basique, assez robuste et suffisant pour rafraîchir une pièce de 40 m². On regrette donc qu’il soit aussi bruyant lorsqu’il fonctionne à plein régime !

Les meilleurs ventilateurs sur pied de milieu de gamme

Les modèles de milieu de gamme se distinguent avant tout par leur puissance. En règle générale, ils ne font pas dans la subtilité : dès le réglage 1, ils dégagent ! Ce sont donc des appareils appréciables en cas de très forte chaleur.

Revers de la médaille : pour garantir une bonne stabilité, ils sont souvent un peu massifs.

Rowenta VU4210F0 : le meilleur de milieu de gamme

Rowenta VU4210F00

Prix
79,99 EUR
Avantages
Gamme Ultima Protect anti-moustique
3 niveaux de puissance
Solide
Inconvénients
Montage fastidieux
Bruyant

Il est sans doute inutile de présenter Rowenta : la marque est l’un des poids lourds de l’électroménager. Avec le VU4210F0, le fabricant allemand tente le ventilateur 2-en-1, puisque ce modèle est supposé aussi vous protéger des moustiques.

Dans la pratique, la diffusion de répulsif anti-moustique peut laisser certains utilisateurs sceptiques. Pas de panique : en tant que ventilo, le VU4210F0 assure !

Au premier coup d’oeil, ce ventilateur affiche un design plein de caractère. Sur ce point, tout est question de goût : on aime ou on n’aime pas.

Objectivement, il faut avouer qu’il peut être délicat à fondre dans le décor dans certains intérieurs. On note tout particulièrement le profil particulier de son panneau de commande.

Car le ventilateur VU4210F0 se propose donc de vous protéger aussi contre les moustiques. Pour cela, il suffit d’insérer un flacon d’anti-moustique dans le diffuseur intégré (il est compatible avec la majorité des cartouches disponibles sur le marché).

Le principal intérêt est de ne pas polariser deux prises à la fois. Une fonction qui peut se révéler utile suivant la région dans laquelle vous vivez (et la façon dont vous vous protégez habituellement).

Il va sans dire que vous pouvez également utiliser cet appareil en tant que « simple » ventilateur. Son rotor est assez classique (40 cm de diamètre). L’oscillation horizontale de 60° vous permet de profiter d’une bonne zone ventilée.

Il est à noter que l’appareil ne propose que 3 niveaux de puissances, et qu’il affiche un niveau sonore allant de 54 à 60 dB. On le réservera donc aux pièces à vivre, car il est un peu trop bruyant pour dormir (voire pour travailler au bureau, si vous êtes très sensible au bruit).

Il est utile de préciser que l’étape du montage est un peu fastidieuse, d’autant que ce modèle est assez encombrant. Il est vrai qu’il est stable, assez robuste, et puissant : il brasse déjà beaucoup d’air lorsqu’il est réglé sur le premier niveau.

Avec son ventilateur VU4210F0, Rowenta ne convainc pas tout le monde. Qu’il s’agisse du design ou de l’option anti-moustique, on l’adore ou on le déteste.

Mais même s’il n’est pas forcément discret au niveau visuel et sonore, ce ventilateur est assez efficace pour qu’on apprécie de l’avoir à la maison, quitte à prévoir un modèle d’appoint moins puissant pour la chambre.

Les meilleurs ventilateurs sur pied haut de gamme

Les modèles haut de gamme se distinguent avant tout par leur puissance. Il s’agit donc d’appareils assez lourds (entre 8 et 10 kg).

Leurs performances sont assez similaires, et le meilleur moyen de les départager est encore de s’intéresser à leur fonction Silent Night/Nuit Silencieuse : les meilleurs modèles ne dépassent pas 45 dB.

Rowenta VU5640F0 : le meilleur haut de gamme

Rowenta VU5640F0

Prix
199,99 EUR
Avantages
4 niveaux de réglage/Fonction Turbo Boost
Fonction nuit silencieuse
Appareil puissant
Inconvénients
Signal lumineux permanent et trop puissant

Avec le VU5640F0, Rowenta revient à la base : un ventilateur… qui ventile ! Et c’est une assez belle réussite : ce modèle est un appareil performant et remarquablement silencieux.

On pourrait presque croire qu’il est parfait. Ce n’est pas tout à fait le cas.

Le ventilateur VU5640F0 – ou Turbo Silence Extrême – est avant tout conçu pour rafraîchir. Ici, pas de superflu : on se concentre sur la performance et l’efficacité.

L’appareil propose donc la fonction Nuit Silencieuse, avec un niveau sonore minimal (45 dB). On retrouve le travers des autres ventilos de la marque : certes, l’appareil est silencieux, mais en mode « Nuit », il envoie du lourd ! On placera donc l’appareil à bonne distance et/ou on le réservera aux nuits vraiment étouffantes.

Ce modèle propose aussi la fonction Turbo Boost, qui lui permet de délivrer un débit d’air de 80 m3 par minute : pas mal pour un ventilateur de calibre standard. Il faut dire qu’il affiche une puissance de 70 W, ce qui en fait le plus puissant de cette sélection. Il bénéficie également de pales à l’ergonomie travaillée.

Si vous ne souhaitez pas activer le Turbo, vous disposez de 4 niveaux de puissances « traditionnelles ». Son oscillation couvre 120°, et vous pouvez ajuster la hauteur sur 30 cm.

On apprécie par ailleurs la poignée, qui permet de transporter l’appareil plus facilement. En revanche, force est de constater que le pied n’est pas irréprochable. Suivant son emplacement, il peut avoir tendance à vibrer.

Autre loupé énorme : l’affichage lumineux. Le ventilateur est en effet équipé d’une LED bleue assez puissante qui éclaire non stop : carrément pas pratique la nuit. On peut s’étonner de ce choix, quand un premier prix comme le Honeywell HSF600WE4 a la bonne idée de proposer une basse luminosité.

Un défaut auquel il est possible de remédier en collant simplement un morceau de chatterton, ce qui n’est pas top esthétiquement parlant. Vu le prix de l’appareil, cela peut faire râler !

On peut regretter que Rowenta se soit loupé sur certains points, car ce ventilateur est vraiment d’une puissance appréciable en cas de canicule !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre ventilateur sur pied ?

Le ventilateur sur pied reste une valeur sûre pour rafraîchir la maison en cas de canicule. À l’achat comme à l’usage, c’est une option qui coûte en effet beaucoup moins cher que le climatiseur.

Autre avantage non négligeable : il est possible de les installer à peu près n’importe où, puisqu’ils sont faciles à transporter d’une pièce à l’autre.

Le ventilateur

C’est bien entendu la pièce cruciale. La taille standard est de 40 cm de diamètre, mais il est possible de dénicher des modèles plus compacts ou, au contraire, plus larges.

La taille est bien entendu importante, mais il ne faut pas négliger le nombre de pales et leur profilage. Attention à ne pas négliger l’aspect pratique : vous devriez pouvoir l’ouvrir et la refermer facilement pour procéder à un petit nettoyage.

L’oscillation

La majorité des ventilateurs sur pieds proposent deux types d’oscillation.

L’oscillation horizontale

Elle varie généralement de 60 à 80° : plus l’amplitude est grande, plus la zone ventilée sera importante. Dans une pièce étroite, une oscillation de 60° est suffisante.

L’oscillation verticale

Elle se situe entre 25 et 30 °, vous permet d’ajuster précisément la zone ventilée, ce qui se révèle particulièrement utile dans la chambre ou au bureau.

Le pied

Le pied assure la stabilité de votre ventilateur. Il est donc courant que ce soit l’élément le plus lourd de l’appareil.

Pensez à vérifier systématiquement ses dimensions, car en fonction de la configuration et des matériaux, il peut encombrer une surface au sol conséquente. Il serait dommage qu’une fois votre achat effectué, vous vous trouviez dans l’incapacité de placer le ventilateur à l’emplacement voulu !

Le mât

Il est déconseillé (et très désagréable !) d’orienter le ventilateur à hauteur d’homme. Il est donc indispensable de pouvoir ajuster la hauteur de votre ventilateur… et de pouvoir le faire facilement !

N’oubliez donc pas cet aspect pratique au moment de choisir votre appareil.

Le panneau de contrôle

Vous trouverez des appareils proposant des commandes alternatives, comme le Klarstein Summer Vibe, équipé d’une poignée de réglage Grip-Shift. La plupart disposent plutôt d’un panneau de contrôle digital.

Attention aux modèles lumineux, équipés de LED : leur éclairage peut être étonnamment puissant – et gênant ! – dans la chambre. On préfèrera donc un modèle dont le signal lumineux s’éteindra au bout de quelques secondes après mise en route et/ou réglage, ou mieux : équipé d’une fonction basse luminosité pour la nuit, à l’image du Honeywell HSF600WE4.

La puissance et la vitesse

Les ventilateurs à pieds les plus répandus proposent 3 à 5 niveaux de puissance. Plus il y a de niveaux, plus le réglage de la vitesse pourra être précis.

Mais attention : le nombre de niveau n’est pas forcément parlant. À titre d’exemple, pour 3 niveaux, le Aigostar Daisy 33JTP  proposera un premier niveau assez doux, tandis que le Rowenta VU4210F0 proposera une brise déjà assez forte au niveau 1.

La puissance max d’un appareil peut également varier d’un modèle à l’autre : on pense donc toujours à checker la notice technique (sachant que sous 50W, il ne faut pas s’attendre à d’énormes performances en cas de canicule).

Le niveau sonore

Soyons clairs : le ventilateur absolument silencieux n’a pas encore été inventé. Les plus performants tombent à 45 dB en mode « Silent Night »/Silencieux (soit l’équivalent d’un congélateur silencieux). Plus vous augmentez la vitesse de ventilation, plus votre appareil sera bruyant (jusqu’à 60 dB).

Cela reste tout à fait acceptable en journée, dans une pièce à vivre. Au bureau, cela dépend : la sensibilité au bruit varie d’un individu à l’autre. Mais pour vous concentrer sereinement, il est préférable d’opter pour un appareil aussi discret que possible.

Les options

Les ventilateurs proposent désormais différentes fonctions, mais il est rare qu’ils cumulent. Il faut donc prendre le temps de choisir la meilleure option avant d’acheter votre appareil.

Les modèles dotés d’une télécommande peuvent être très pratiques. Si vous utilisez fréquemment votre ventilateur la nuit (ou si vous êtes d’une nature étourdie !), une minuterie vous sera très utile.

Si vous ne disposez que de très peu de prises ou si vous voulez disposer d’un espace frais et protégé des insectes, un appareil comme le Rowenta VU4210F0 équipé d’un diffuseur de produit anti-moustique pourrait être plus adapté. Le choix se fait principalement en fonction de la région que vous habitez et de vos habitudes.

Les autres caractéristiques

Vous devriez pouvoir transporter et installer votre ventilateur où/comme vous le voulez.

Pour cela, n’hésitez pas à privilégier ces « petits détails » qui peuvent tout changer : un câble d’alimentation de plus d’1,20 m, une poignée de transport, sans oublier la possibilité de monter/démonter l’appareil facilement pour le nettoyer et le stocker.

L’entretien

Le pire ennemi du ventilateur, c’est la poussière. Pour l’entretenir, commencez bien entendu toujours par le débrancher.

Au quotidien, vous pouvez miser sur une astuce de grand-mère : un vieux bas, qui permettra d’ôter la poussière des pales. N’hésitez pas à vous munir d’un petit pinceau pour le nettoyer plus complètement.

En cas de saleté plus prononcée, utilisez simplement un peu de produit vaisselle diluée dans de l’eau tiède. Assurez-vous de bien essorer l’éponge : elle doit être seulement humide (on parle quand même d’un appareil électrique : pas question de l’inonder !).

Essuyer ensuite à l’aide d’un chiffon doux.

À propos de l'auteur

Gabrielle Mimran

Plume du web passionnée de déco, jardin, rénovation (bref : tout ce qui tourne autour de la maison !) et serial testeuse. Je te livre mes impressions et mes derniers coups de coeur !

>