Les Meilleures Chaussures de Sécurité

Après avoir testé 7 paires de chaussures de sécurité, nous pensons que les Safety Jogger Bestboy S3 offrent le meilleur rapport qualité/prix. Très sécurisées et résistantes, elles permettent de travailler dans la plupart des environnements et elles assurent un bon maintien jusqu’aux chevilles. Un peu moins protectrices, mais quand même bien sécurisées, les Goodyear G138106C sont notre recommandation si vous cherchez surtout une grande liberté de mouvements.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Safety Jogger Bestboy S3

Ces chaussures sont bien sécurisées et permettent de travailler sur des terrains en extérieur à risque ou accidentés, comme un chantier. De plus, leur tige haute offre beaucoup de soutien aux chevilles.

31.00 € sur Amazon

Safety Jogger Bestboy S3

Safety Jogger Bestboy S3 : Test et Avis

Cette paire classée S3 est antistatique. Elle dispose de semelles résistantes aux perforations et aux hydrocarbures, de talons de semelles à absorption d’énergie, et de tiges résistantes aux pénétrations d’eau. Que vous marchiez sur des clous ou sous la pluie, rien ne traverse la chaussure.

La semelle SRC à crampons offre aussi une bonne adhérence, ce qui empêche les glissements sur les terrains parsemés d’huile, de carburant, de pétrole ou de graisse.

L’embout de protection en acier situé au niveau des orteils résiste aux chocs et à une pression jusqu’à 1500 kg. Ça signifie qu’un marteau ou une palette en bois peuvent tomber sur vos orteils sans les blesser. Durant nos tests, nous avons d’ailleurs constaté l’efficacité de cet embout face à des matériaux lourds.

Faite de cuir, la tige est solide et résistante aux environnements extérieurs. Les chaussures sont un peu plus lourdes (600 g / chaussure) que les autres modèles que nous avons testés, mais ce poids n’est pas excessif. La présence de cuir les rend aussi moins moelleuses et souples (du moins, le temps que le cuir s’assouplisse), mais ça ne nous a pas empêché de travailler en position accroupie, ni de les enfiler facilement. 

Bien qu’il n’y ait pas de trous d’aération, les pieds respirent suffisamment et les orteils peuvent bouger librement.

La semelle intérieure est amovible, et les chaussures assurent une bonne tenue aux pieds, notamment grâce à leurs lacets. Étant donné que la tige remonte jusqu’aux chevilles, elles offrent également beaucoup de soutien sur les terrains accidentés.

Disponibles dans une multitude de tailles, nous avons trouvé que la chaussure était assez large, c’est pourquoi nous recommandons de prendre une pointure en dessous pour ceux qui ont des pieds fins.

 

 

 

Meilleur pas cher

Goodyear G138106C

Idéales pour les environnements secs à risque de perforation, comme dans le secteur de l’automobile ou de la construction, elles se distinguent par leur haute durabilité. Elles sont fiables et peu chères.

25.76 € sur Amazon

Goodyear G138106C

Goodyear G138106C : Test et Avis

Ces chaussures de sécurité S1P sont antistatiques et disposent d’une semelle résistante aux hydrocarbures et aux perforations, avec un talon à absorption d’énergie. Durant nos tests, les clous et autres objets coupants n’ont pas traversé la semelle.

Par ailleurs, les chaussures appartiennent à la catégorie SRC, ce qui leur assure une protection antidérapante sur les sols humides et gras. Nous avons d’ailleurs constaté leur bonne adhérence générale.

Elles ont un embout de protection qui résiste aux chocs et à l’écrasement jusqu’à 200 joules. Dès lors, nos orteils ont toujours été bien protégés face aux objets lourds qui sont tombés dessus.

Chaque chaussure pèse 520 g, ce qui reste raisonnable. En plus, quelques trous d’aération permettent à vos pieds de mieux respirer. En termes de pointure, elles sont un peu larges, mais elles offrent un bon maintien grâce aux lacets, et il y a beaucoup d’espace pour les orteils.

Par contre, nous avons trouvé qu’elles manquaient de souplesse, et cette rigidité fait baisser un peu leur confort, surtout quand vous êtes en position accroupie. Elles manquent également un peu d’amorti au niveau du talon. Heureusement, la semelle intérieure est amovible, ce qui est pratique pour un éventuel changement.

Conçue en croûte de cuir avec une doublure antibactérienne, la tige est résistante, ce qui permet de l’utiliser intensivement dans des milieux extérieurs. Enfin, ces chaussures basses offrent une bonne liberté de mouvements, mais elles procurent moins de soutien aux chevilles sur les terrains accidentés.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cher
Safety Jogger Bestboy S3 Goodyear G138106C
Ces chaussures sont bien sécurisées et permettent de travailler sur des terrains en extérieur à risque ou accidentés, comme un chantier. De plus, leur tige haute offre beaucoup de soutien aux chevilles. Idéales pour les environnements secs à risque de perforation, comme dans le secteur de l’automobile ou de la construction, elles se distinguent par leur haute durabilité. Elles sont fiables et peu chères.
31.00 € sur Amazon 25.76 € sur Amazon

 

300+ Comparatifs
3000+ Produits Testés
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment avons-nous testé ?

Avant de tester les chaussures de sécurité, nous nous sommes référés aux normes et aux indices de protection de chaque paire. Pour vérifier leur fiabilité, nous avons procédé à une série de tests. Pour la protection face aux perforations, nous avons tenté de percer la semelle à l’aide d’un clou ou d’un objet tranchant. Pour tester l’adhérence de la semelle, nous avons marché sur un sol mélangeant huile et savon. Pour la résistance aux pénétrations d’eau, nous avons aspergé la chaussure d’eau. Pour la protection face aux chocs, nous avons laissé tomber plusieurs objets lourds (médecine ball, marteau, haltère) sur l’embout renforcé des orteils.

En ce qui concerne le confort général, nous avons d’abord mesuré le poids de chaque chaussure, puis nous avons évalué leur respirabilité après plusieurs heures d’utilisation et sous diverses températures. L’espace laissé aux orteils, l’amorti et la résistance de la matière ont aussi été pris en compte.

Ensuite, nous avons évalué le maintien des chaussures via leur système de laçage ou de fermeture, ainsi que via leur hauteur, qui influence le soutien des chevilles. Nous avons aussi comparé la souplesse de leur semelle et leur liberté de mouvements en réalisant de multiples tâches en position accroupie. Enfin, nous avons veillé au respect des tailles de pointures.

 

Nos résultats de tests

NomConfortMaintien aux piedsCatégorieAdhérencePoids par chaussureMatière de la tige
Safety Jogger Bestboy S33/55/5S3SRC600 gCuir
Goodyear G138106C3/54/5S1PSRC520 gCuir
Portwest Steelite Protector Boot S1P3/55/5S1PSRC540 gCuir
Larmern Pro5/55/5S1SRC420 gSuède et maille

 

Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

Utiles pour certaines professions et indispensables dans de nombreux secteurs, les chaussures de sécurité sont techniques et complexes. Il faut les choisir en fonction de votre environnement de travail.

Chaussures de sécurité

Voici quelques critères à considérer avant de faire votre choix : 

  • La norme définissant les chaussures de sécurité : pour cet article, nous n’avons testé que des chaussures correspondant à la norme internationale EN ISO 345. Celle-ci impose aux chaussures d’avoir un embout de protection résistant aux chocs et à l’écrasement jusqu’à 200 joules, ce qui correspond à des chaussures de sécurité. La norme EN ISO 346 impose quant à elle un embout de protection résistant à un choc de 100 joules. Ceci équivaut à des chaussures de protection, et non à des chaussures de sécurité. Enfin, la norme EN ISO 347 indique l’absence d’embout de protection, et correspond à de simples chaussures de travail.
  • L’indice de protection : la protection CI indique une isolation contre le froid, et la norme HI indique une isolation contre la chaleur. D’autres initiales indiquent différentes protections : WR pour l’eau (Wru = résistance de la tige aux pénétrations d’eau), WG pour les projections de métal fondu, CR pour les coupures, FO pour les hydrocarbures. La lettre A représente les chaussures antistatiques, la lettre P indique une résistance aux perforations, la lettre C indique une résistance électrique sous 100 kW, la lettre E indique un talon de semelle à absorption d’énergie. Enfin, les lettres Hro traduisent une semelle résistante à la dégradation due au contact de la chaleur, et ESD signifie que les chaussures dissipent les charges électrostatiques.
  • La catégorie : les chaussures S1 ont les protections A, FO et E, et les chaussures S1P ont la protection P en plus de celles de la catégorie S1. La catégorie S2 embarque les protections A, FO, E et Wru. Plus sécurisées, les S3 ont les protections A, FO, E, Wru et P. Les bottes S4 sont fabriquées en PU, en caoutchouc ou en matières synthétiques, et ont un embout de protection supportant jusqu’à 200 joules. La catégorie S5 reprend les normes de la S4 avec en plus une semelle anti-perforation. Enfin, la catégorie SB embarque un embout de protection résistant aux chocs jusqu’à 200 joules et une semelle antidérapante.

Chaussures de sécurité

  • Le lieu de travail / le type de chaussures : en fonction de l’environnement de travail (intérieur ou extérieur), vous êtes soumis ou non à l’humidité. En cas de terrain humide, choisissez des chaussures amagnétiques (sans métal), et s’il y a beaucoup d’eau, on conseille d’opter pour des S5. Sur un chantier, des S3 suffisent. Dans les milieux secs (en intérieur, dans un atelier ou une usine), on recommande des chaussures de type S1 ou S1P (environnement de travail sec et à risque de perforation). Le type de terrain que vous foulez et les risques auxquels vous faites face ont également leur importance. Si le sol est fort froid ou chaud, alors une semelle isolée est plus appropriée. Si vous vous trouvez sur un terrain glissant, par exemple en cuisine, une protection antidérapante SRA (pour sol humide et carrelé), SRB (pour sol métallique et gras) ou SRC (combine SRA et SRB) est nécessaire. Si vous êtes exposé à des produits chimiques, des chaussures S1 ou S2 sont à privilégier. Dans le secteur de la construction, il vaut mieux que les chaussures soient munies d’embouts de protection aux orteils et d’une semelle antidérapante. Enfin, pour les terrains à risque en extérieur, des chaussures S3 (semelle anti-perforation, tige hydrofuge) sont recommandées.
  • Le poids : Une chaussure légère (moins de 500 g) fatigue moins les jambes qu’une chaussure lourde. Néanmoins, certains éléments de protection peuvent alourdir la chaussure, ce pourquoi les chaussures de sécurité sont généralement plus lourdes que des chaussures normales. Notez aussi que l’acier est plus lourd que l’aluminium.

Chaussures de sécurité

  • La semelle : idéalement, la semelle intérieure de propreté (au contact du pied) doit offrir un bon maintien et épouser la forme du pied. Elle doit aussi avoir des propriétés antibactériennes, être respirante, et avoir un bon amorti. Une semelle amovible est plus pratique qu’une fixe car elle peut être remplacée, et il existe des semelles spécifiques anti-glissement ou anti-perforation. Un talon décroché est intéressant pour grimper sur des échelles ou sur un toit, et des crampons sont utiles sur les sols extérieurs difficiles. Une semelle composite est souvent plus flexible qu’une chaussure avec de l’acier, et le caoutchouc résiste mieux aux produits chimiques, à l’huile et à la chaleur.

Chaussures de sécurité

  • Les éléments protecteurs : l’embout de protection sert à protéger les orteils. Un embout composite est plus léger et moins conducteur qu’un embout en acier. Il évite aussi de sonner quand il traverse les portiques. Les protections de talons protègent quant à elles vos talons de l’écrasement, tandis que les protections de cheville protègent du risque de perforation et de coupure. Enfin, les lacets de sécurité assurent un bon maintien au pied.
  • La matière : Le cuir est solide et résistant aux milieux extérieurs, tandis que les chaussures en élastomère sont plus légères et respirantes. 

Chaussures de sécurité

  • Le confort : idéalement, les chaussures doivent être souples et bénéficier d’un bon amorti pour mieux absorber les chocs et les vibrations. Par ailleurs, un modèle aéré est plus hygiénique, durable et confortable, car il évacue facilement la sueur.
  • La hauteur : recommandées pour les terrains accidentés, les chaussures hautes offrent davantage de soutien aux chevilles. Les chaussures basses procurent quant à elles plus de liberté de mouvements, ce qui est préférable si vous travaillez beaucoup sur les genoux. 

Chaussures de sécurité

  • La pointure : il existe des modèles spécifiquement conçus pour les hommes ou pour les femmes, ou unisexes. Avant l’achat, vérifiez le guide des tailles du fabricant ainsi que les avis utilisateurs.

 

Autres chaussures de sécurité qu’on recommande

Portwest Steelite Protector Boot S1P (36,91 € lors de la publication) : Une autre option adaptée à de nombreuses professions. Idéales pour les environnements de travail secs, caillouteux ou à risque de perforation, ces chaussures S1P sont antistatiques. Elles bénéficient d’une semelle résistante aux perforations, à la chaleur et aux hydrocarbures, avec un talon à absorption d’énergie. Elles embarquent un embout en acier qui protège des chocs jusqu’à 200 joules et des compressions jusqu’à 15 000 newtons. Nos tests ont d’ailleurs révélé l’efficacité de cette zone de protection. La semelle extérieure en polyuréthane est flexible, et antidérapante pour les sols gras et humides, avec sa qualification SRC. Bien qu’elle soit résistante aux milieux extérieurs, la tige en cuir fendu rend ces chaussures assez rigides et dures. Par conséquent, leur confort est correct, mais ce ne sont pas les plus agréables à porter. En outre, la qualité des lacets laisse à désirer. Par contre, elles remontent bien jusqu’aux chevilles et procurent du soutien sur les sols accidentés. On peut également facilement travailler sur les genoux. Malgré tout, elles sont assez larges aux pieds, et même si les lacets offrent un bon maintien et qu’il y a beaucoup d’espace pour les orteils, nous vous conseillons de prendre une pointure en dessous de celle habituelle.

Larmern Pro (48,40 € lors de la publication) : Un modèle esthétique et confortable offrant une sécurité de base. Ces baskets de sécurité S1 sont antistatiques. Elles disposent d’une semelle résistante aux hydrocarbures et d’un talon de semelle à absorption d’énergie. Par conséquent, elles dissipent les charges électrostatiques et assurent la sécurité dans les environnements inflammables. La semelle SRC offre une protection antidérapante pour les sols humides et gras, tandis que l’embout de protection en acier situé à l’avant protège vos orteils des chocs jusqu’à 200 joules et de la compression jusqu’à 15 000 newtons. D’ailleurs, nos orteils n’ont ressenti aucun impact malgré les objets lourds que nous avons fait tomber dessus. Légères, pesant seulement 420 g chacune, ces chaussures fatiguent peu les jambes, ce qui est utile pour les longues journées de travail. Durant nos tests, nous avons apprécié leur excellent maintien aux pieds, leur bonne souplesse ainsi que leur amorti, surtout au niveau du talon. En plus, elles offrent une bonne liberté de mouvements, et nous avons pu nous accroupir sans problème. La tige en maillage respirant permet quant à elle d’aérer les pieds. Concernant la taille, la pointure est fidèle selon nous, et les orteils profitent d’un bel espace. Enfin, il existe plusieurs couleurs, et le design est joli. Cependant, le bout en tissu de la chaussure a tendance à s’abîmer rapidement.

 

Autres chaussures de sécurité testées 

Larnmern Chaussures de Sécurité (29,99 € lors de la publication) : En plus d’être résistantes aux chocs et de protéger vos orteils, ces baskets de sécurité sont souples, aérées et confortables, et elles offrent un bon amorti. Néanmoins, elles glissent sur les sols gras ou humides. Par ailleurs, la matière transperce en cas de pluie, et la semelle a tendance à retenir la terre, ce qui ne convient pas pour les milieux extérieurs. 

Safety Jogger S3 X0600 (40,84 € lors de la publication) : Bien qu’ils soient hautement sécurisés et protecteurs avec leur semelle SRC, ces sabots S3 en cuir manquent de confort et de souplesse. En l’absence de lacets, le maintien est également insuffisant pour les terrains accidentés, et nous les avons trouvés un peu grands et larges à notre pointure. Par ailleurs, la tige a tendance à remonter vers les tendons extenseurs de la cheville, ce qui crée parfois une gêne.

Larnmern L91169 (59,99 € lors de la publication) : Légères, respirantes, souples et confortables, ces chaussures résistent à l’écrasement jusqu’à 200 joules avec leur embout en acier, et la semelle résiste à la perforation jusqu’à 1100 newtons. En plus, les pieds sont parfaitement maintenus, avec un bon amorti. Cependant, en l’absence de protection antidérapante, les chaussures peuvent glisser sur les sols gras et humides, et la semelle a tendance à se dégrader rapidement.