Les Meilleures Jumelles d’Observation

Mis à jour le 31 août 2021

9 heures de recherche au sein de 30 modèles ont été nécessaires pour déterminer que les Nikon Prostaff 3S 10×42 sont les jumelles d’observation les plus aptes à satisfaire le grand public.

 

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Nikon Prostaff 3S 10×42

Cette paire séduit ses acheteurs avec son large champ de vision, supérieur aux autres dans cette gamme de prix. En plus, il s’agit d’un des modèles les plus légers et maniables du marché.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les Nikon Prostaff 3S sont compactes, légères et, ainsi, confortables. Elles sont idéales pour suivre les mouvements rapides de la faune, la nature ou encore l’astronomie. Simples à utiliser, elles bénéficient d’une grande qualité de construction pour résister aux conditions climatiques extrêmes et aux impacts. De plus, elles offrent aux acheteurs un large champ de vision sans nécessairement faire de sacrifices sur la qualité optique ou sur le prix du produit.

 

Meilleur pas cher

Olympus DPS I 10×50

Ces jumelles sont surtout intéressantes pour leur rapport qualité/prix remarquable. En effet, réactivité et bonne qualité optique sont au rendez-vous pour des images nettes et lumineuses.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les DPS I allient bonne optique avec excellente luminosité, large champ de vision et prix réduit. Leur facilité d’utilisation est appréciable pour effectuer des déplacements rapides. Elles sont ainsi conçues aussi bien pour l’ornithologie que les sports extrêmes ou la nature, mais peuvent également convenir pour les astronomes débutants. La netteté est systématiquement assurée et vos yeux sont préservés des rayons UV.

 

Meilleur haut de gamme

Celestron SkyMaster 25×100

Grâce à son grossissement important et à son large champ de vision, cette paire est la plus à même d’effectuer des grands zooms sans perdre la moindre lumière et en conservant chaque détail.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Si les SkyMaster 25×100 sont avant tout construites pour l’astronomie, elles permettent également d’observer la nature et sa faune, pour autant que celles-ci ne demandent pas trop de déplacements. Plus lourdes et plus robustes, elles s’attachent à un trépied et sont très lumineuses. Leur mise au point est nette et vous profitez des petits éléments, même les plus lointains.

 

Alternative milieu de gamme

Steiner Safari Ultrasharp 10×30

Elles se distinguent par leur simplicité d’utilisation, leur réactivité et leur précision, qui font l’unanimité sur le marché. Grâce à cela, elles permettent de suivre des mouvements plus ou moins proches.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Simples à prendre en main et à diriger, les Safari UltraSharp se démarquent par la praticité de leurs œilletons, mais aussi par leur précision visuelle et leur mise au point rapide et efficace, même à faible distance. D’abord pensées pour le safari, elles sont utiles également pour la randonnée et l’ornithologie. Leurs matériaux de conception sont résistants et durables. Malgré tout, leur champ de vision est plus limité que celui de leurs concurrentes.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Nikon Prostaff 3S 10x42Olympus DPS I 10x50Celestron SkyMaster 25x100Steiner Safari Ultrasharp 10x30
Nikon Prostaff 3S 10x42Olympus DPS I 10×50Celestron SkyMaster 25×100Steiner Safari Ultrasharp 10×30
Cette paire séduit ses acheteurs avec son large champ de vision, supérieur aux autres dans cette gamme de prix. En plus, il s’agit d’un des modèles les plus légers et maniables du marché.Ces jumelles sont surtout intéressantes pour leur rapport qualité/prix remarquable. En effet, réactivité et bonne qualité optique sont au rendez-vous pour des images nettes et lumineuses.Grâce à son grossissement important et à son large champ de vision, cette paire est la plus à même d’effectuer des grands zooms sans perdre la moindre lumière et en conservant chaque détail.Elles se distinguent par leur simplicité d’utilisation, leur réactivité et leur précision, qui font l’unanimité sur le marché. Grâce à cela, elles permettent de suivre des mouvements plus ou moins proches.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

800+ Comparatifs
300+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

Mentions honorables 

Celestron Nature DX 10×56 (254 € lors de la publication) : Lourdes mais offrant une excellente qualité d’image. Ce modèle présente un grossissement x10 pour un objectif de 56 mm de diamètre. Imperméable et anti-buée, il bénéficie d’une excellente qualité d’image qui se veut très lumineuse, nette et réaliste. Avec une portée de 105 m, il permet d’observer le ciel ou les animaux même en cas de faible luminosité. De plus, il s’arrête automatiquement et est compatible avec un trépied et des lunettes. Les œilletons sont ergonomiques et vous profitez de nombreux accessoires. Son rapport qualité/prix est très intéressant. Néanmoins, les jumelles sont un peu lourdes (1,33 kg) et encombrantes, ce qui peut être handicapant.

Nikon Monarch 5 10×42 (336,29 € lors de la publication) : Pour des images réalistes. Très portatif, cet équipement se munit d’un objectif de 42 mm de diamètre et d’un grossissement x12. Il est étanche et anti-buée. Ses optiques multicouches sont lumineuses provoquant des images réalistes grâce à la qualité des verres ED. Son champ linéaire perçu jusqu’à 1000 m est de 96 m tandis que la distance minimale pour la mise au point est de 2,5 m. Facile à utiliser, il est multiusage (chasse, ornithologie, nature, astronomie…) et supporte les lunettes. Malgré tout, quelques aberrations chromatiques sont visibles sur les bords et les protections oculaires étant trop larges, il manque de maintien.

Nikon Monarch HG 10×30 (949,90 € lors de la publication) : Une alternative très haut de gamme. Légères et compactes, elles disposent d’un grossissement x10 et d’un objectif de 30 mm de diamètre. Elles sont étanches et bénéficient de traitements anti-rayures et anti-buée. Ses verres à dispersion ultra-faible (ED) offrent un meilleur contraste avec des couleurs réalistes et une transmission de lumière de 92%. Elles proposent un large champ visuel (62,2°) avec correction de la courbure du champ. Leur mise au point est nette et réalisable au-delà des 2 m de distance. Idéales pour l’ornithologie régulière ou l’exploration de l’architecture, elles sont toutefois plus destinées aux professionnels. Leur rapport qualité/prix est moins intéressant pour un public d’amateurs.

 

Comment choisir ses jumelles d’observation ?

Accessoire incontournable pour l’ornithologie, l’observation de l’architecture, de la nature ou encore pour la chasse ou l’astronomie, les jumelles d’observation, se révèlent bien plus pratiques et polyvalentes que les télescopes. Chaque paire étant spécialement conçue pour un usage bien précis, elle diffèrent toutefois fortement d’un modèle à l’autre.

Pour savoir lequel vous devez choisir, nous avons élaboré une liste de critères dont il faut tenir compte avant l’achat :

  • Le grossissement : il détermine l’amplitude du champ de vision. Il va en moyenne de x4 à x12. Ainsi, un élément situé à 1000 m avec un grossissement x10 est visible avec les jumelles comme s’il se trouvait à 100 m de vous. Plus il est grand, plus il vous permet de visualiser des éléments lointains mais aussi, plus il est difficile à manipuler. Dans le cas des gros zoom, il faut faire preuve de stabilité ou se doter d’un trépied. 
  • Le champ de vision : en général, un champ de vision plus large est utile pour les déplacements rapides tandis qu’un champ de vision plus étroit est plus adapté à l’observation d’éléments plus statiques. Ce critère est toutefois intimement lié au grossissement, et il est impossible de déterminer la qualité de la visibilité sans tenir compte au préalable de ce dernier.
  • Le diamètre de la lentille : représenté par le deuxième nombre apparaissant dans le nom de chaque produit, il a un effet sur la largeur du champ de vision et sur la qualité de la luminosité. Plus le diamètre est grand, plus la luminosité est importante. Il convient également de vérifier la qualité de la lumière dans la nuit ou la pénombre. Pour calculer l’indice de luminosité, il faut mettre le diamètre de la pupille de sortie au carré. 
  • Le type de verre optique : le verre ED à dispersion faible diminue les risques d’aberration chromatique (des images légèrement floues qui transforment la lumière blanche en plusieurs bandes de couleurs) et permet d’obtenir une image HD avec des couleurs réalistes. Les optiques multicouches protègent plus efficacement vos yeux avec leur traitement antireflet et ils rendent une meilleure netteté.
  • La mise au point : généralement, celle-ci s’effectue à partir d’une molette placée sur les jumelles. Pour qu’elle puisse se faire précisément, il faut respecter une certaine distance. Habituellement, les distances minimales se situent entre 2 et 10 m. Les paires plus chères bénéficieront d’une distance plus courte tandis que les moins coûteuses auront besoin d’une distance plus importante. Certaines intègrent même un système de correction automatique pour améliorer la netteté.
  • L’encombrement : les modèles plus légers offrent une meilleure portabilité et sont plus simples à manipuler. Ils favorisent le suivi de mouvements plus rapides. De la même manière, la pliabilité de certains œilletons sert à gagner davantage de place dans un sac. Les jumelles plus lourdes sont plus aptes à observer les choses fixes, les détails ou les objets plus lointains. Par contre, pour garantir leur stabilité, il faut s’assurer de leur compatibilité avec un trépied. 
  • La résistance et le confort : la qualité des matériaux influence non seulement le confort d’utilisation, la durabilité mais aussi l’étanchéité de la paire. En ce sens, les revêtements en caoutchouc placés au niveau des œilletons évitent les glissements. Si vous portez des lunettes, assurez-vous que les jumelles soient adaptées. Enfin, la résistance se mesure également au degré d’étanchéité. Un équipement étanche (optiques multicouches) élimine les désagréments causés par les intempéries et la buée.
  • Les accessoires : avec la livraison, les fabricants fournissent régulièrement une multitude d’accessoires. Parmi les plus populaires, il y a la housse de transport, le chiffon de nettoyage, la lanière, le mode d’emploi et les différents bouchons d’objectifs. Tous ont pour but une meilleure portabilité, une simplicité d’usage et un entretien minimal favorisant la qualité d’image.

NB : pour une sélection plus adaptée à notre public cible, nous n’avons pas pris en compte les produits de gamme plus professionnelle, et nous avons choisi de garder une fourchette de prix abordable pour le grand public.

 

Sources

  1. Digital Camera World, The best binoculars in 2020: binoculars for wildlife, nature and astronomy, 27 août 2020
  2. T3, Best binoculars 2020: For bird watching, stargazing and safari, 27 août 2020
  3. Wirecutter, The Best Binoculars for Birds, Nature, and the Outdoors, 27 août 2020

 

Maud Collignon

​​​​​​​​Maud écrit principalement pour les sections Sport/Loisir et Santé de Selectos. Détentrice d’un bachelier en communication, elle cumule 20 années de pratique sportive intense, dont plusieurs en tant que coach de basket-ball. Elle a déjà testé des dizaines de produits pour le sport, connectés ou non, et comparé des centaines d’autres durant son travail de rédactrice.


Laisser un commentaire