Les Meilleures Jumelles d’Observation

Après avoir testé 11 jumelles d’observation, nous avons conclu que les Vortex Crossfire HD 10×42 sont les meilleures grâce à leur excellent rapport qualité/prix et leur maniabilité. Pour les plus petits budgets, nous recommandons les USCAMEL 10×42, et si vous cherchez un modèle plus performant pour suivre des éléments en mouvement, nous vous conseillons les Celestron TrailSeeker 8 x 42.

Ce comparatif est certifié 100% impartial et respecte notre processus de sélection.

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Vortex Crossfire HD 10×42

Ce modèle polyvalent et maniable bénéficie d’une conception irréprochable et propose une optique de grande qualité, même dans les environnements à faible luminosité. En plus, plusieurs accessoires sont fournis.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Vortex Crossfire HD 10x42

Vortex Crossfire HD : Test et Avis

Avec un poids d’environ 650 g, ces jumelles d’observation sont portables et assurent une bonne prise en main. Elles offrent une maniabilité confortable pour suivre des éléments en mouvement, et si vous désirez observer des éléments fixes ou plus précis, vous pouvez les fixer sur un trépied. Les œilletons rotatifs permettent aussi de les utiliser avec des lunettes de vue.

L’armature antichoc est très solide et durable. La purge d’azote et les joints toriques rendent son design étanche et offrent un traitement antibuée. Dès lors, la buée se dissipe très rapidement et les gouttes d’eau n’entrave pas la visibilité. Les lentilles multicouches protègent vos yeux et limitent les reflets. D’après notre expérience, la résolution est bonne, les images étant très détaillées, les couleurs très fidèles et les contrastes correctement gérés. Nous avons bénéficié d’une excellente optique à la lumière comme dans la nuit.

Disponibles dans plusieurs versions (10×50, 12×50 et 40×52), nous avons opté pour le grossissement 10x et le diamètre d’objectif de 42 mm pour ce test. Globalement, la molette de mise au point est fluide et très agréable à manier. Nous avons mesuré une distance minimale de mise au point de 2,50 m environ, et le champ de vision est suffisamment large (107 m sur 1000 m) avec son angle de vue de 6,2°. En plus, la bague sur l’œilleton droit permet le réglage de la dioptrie pour une meilleure netteté.

Enfin, la marque fournit un harnais de poitrine, une lanière de cou, des capuchons d’objectifs attachés (bien qu’ils soient parfois un peu gênants), des capuchons d’oculaire, un étui de transport et un chiffon de nettoyage.

 

 

Meilleur pas cher

USCAMEL 10×42

Ces jumelles à usage multiple sont un choix parfait pour les petits budgets. Leur design pratique, leur qualité optique convaincante de jour et de nuit et leurs accessoires en font un excellent rapport qualité/prix.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

USCAMEL 10x42

USCamel 10x42 : Test et Avis

Simples à manier et à utiliser, elles pèsent environ 850 g et permettent de suivre les mouvements à condition de bien gérer la molette de mise au point. Les œilletons à torsion sont très pratiques pour une utilisation avec ou sans lunettes. Pour des observations plus précises, sachez qu’elles sont compatibles avec un trépied (non fourni). 

Leur design étanche, antireflet et antibuée garantit une excellente lisibilité dans tous les environnements, et pour le prix, nous avons été agréablement surpris de leur qualité générale. En effet, elles sont munies de prismes de toit BAK4 multicouches qui procurent des images lumineuses avec un contraste élevé et une excellente netteté. Durant notre test, nous avons trouvé qu’elles respectaient bien les couleurs et que la luminosité était suffisante dans les lieux sombres.

Déclinées en 2 versions (8×42 ou 10×42), nous avons opté pour le grossissement 10x avec le diamètre d’objectif de 42 mm. La mise au point se fait sur des éléments proches (minimum 2,50 m) et une bague de réglage dioptrique se trouve au niveau de l’œilleton droit pour les corrections nécessaires. Le champ de vision est également assez convaincant (105 m à 1000 m).

Parmi les accessoires, on retrouve un sac de transport, une sangle de cou, 2 chiffons de nettoyage, des capuchons pour œilletons et des capuchons d’objectifs.

 

Meilleur haut de gamme

Celestron TrailSeeker 8×42

Polyvalentes, elles bénéficient d’une agréable prise en main, d’une conception haut de gamme, d’une maniabilité exemplaire, d’une mise au point très proche et d’un champ de vision hyper large pour favoriser le suivi d’objets en mouvement.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Celestron TrailSeeker 8x42

Celestron TrailSeeker : Test et Avis

Cette paire confortable à tenir est compacte et bénéficie d’un poids raisonnable de 655 g, ce qui nous a permis de la manipuler facilement, notamment pour suivre des mouvements plus rapides. Les œilletons rotatifs sont réglables de 3 manières et sont parfaitement compatibles avec des lunettes. En plus, un adaptateur de trépied est compris.

Les jumelles présentent une qualité de conception haut de gamme avec un design en alliage de magnésium rempli d’azote qui les rend étanches et anti-buée. Ça permet donc une utilisation en plein air. Lors de notre test, la buée a disparu rapidement et les gouttes de pluie n’ont pas entravé notre visibilité. Les prismes en toit BAK-4 multicouches et traités ont transmis une image lumineuse, nette et détaillée, même en basse luminosité. L’anti-reflet a protégé nos yeux, les couleurs ont été très naturelles, et les bords noirs à peine perceptibles.

Disponible en plusieurs versions (8×32, 10×32 et 8×42), nous avons fait le choix de tester le grossissement 8x pour un diamètre d’objectif de 42 mm. Ce type de configuration offre un zoom moins puissant pour observer des éléments lointains, mais sa stabilité est nettement meilleure qu’avec les autres modèles testés. En plus, la molette est fluide, et la distance minimale de mise au point est très proche (entre 1,50 m et 2 m). Sur l’œilleton droit, on retrouve la bague de réglage dioptrique. C’est également la paire qui propose le plus large champ de vision (angle de 8,12°, 142 m sur 1000 m), ce qui en fait la plus intéressante pour suivre des éléments mobiles.

Enfin, un étui de transport à sangle, un harnais avec pochette, une lanière de cou, un chiffon de nettoyage et des capuchons pour oculaires et objectifs sont fournis avec les jumelles.

 

Alternative milieu de gamme

Nikon Prostaff P3 10X42

Idéales pour observer la faune ou les objets en mouvement, ces jumelles se distinguent par leur format compact et léger, leur structure durable et résistante aux environnements extérieurs, et leur qualité optique.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Nikon Prostaff P3 10X42

Nikon Prostaff P3 : Test et Avis

Pesant moins de 500 g, ces jumelles sont non seulement légères, mais également compactes. Elles sont facilement maniables pour suivre des mouvements plus rapides, et leur prise en main est sûre et confortable. La stabilité est correcte.

En termes d’armature, la qualité matérielle est excellente grâce notamment au gainage caoutchouté. Les Prostaff P3 sont résistantes, étanches et anti-buée. D’ailleurs, la buée s’est rapidement dissipée lors de nos tests et les gouttes d’eau présentes sur les objectifs n’ont pas nuit à la visibilité. Les œilletons rotatifs sont même compatibles avec les lunettes.

Les lentilles et les prismes en toit bénéficient d’un traitement multicouches qui protège vos yeux des reflets, rendent les images plus lumineuses et assurent une plus grande netteté. Selon nos observations, nous avons constaté une bonne qualité optique en haute comme en basse lumière, avec une netteté convaincante et des couleurs fidèles. 

Différentes versions sont disponibles : 8×30, 8×42, 10×30 et 10×42. Nous avons opté pour cette dernière configuration, et nous avons mesuré la distance minimale de mise au point à 2,50 m. Le champ de vision est également convaincant (115 m sur 1000 m).

Comme accessoires, Nikon livre un étui de rangement, une lanière de cou ainsi que des capuchons pour œilletons et objectifs.

 

Alternative haut de gamme

Celestron Nature DX ED 12×50

Malgré leur prix élevé, elles sont une option parfaite pour l’observation de sujets lointains et fixes, ainsi que les détails en basse lumière. Leurs verres ED offrent une optique de qualité supérieure pour voir la nature et le ciel.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Celestron Nature DX ED 12x50

Celestron Nature DX ED : Test et Avis

Ces jumelles de 806 g sont simples à manipuler et agréables à utiliser selon nous. Leur revêtement assure un bon grip, et elles possèdent un adaptateur de mise au point rapprochée et de trépied. Les œilletons rotatifs sont aussi faits pour les personnes portant des lunettes. La qualité matérielle de ces jumelles est exceptionnelle, si bien qu’elles sont waterproof et purgées au nitrogène, éliminant ainsi la buée des lentilles et gardant une bonne visibilité sous les intempéries. Elles sont parfaites pour une utilisation dans les milieux extérieurs plus hostiles.

Elles se composent de verres ED diminuant l’aberration chromatique et offrant des couleurs réalistes sous une haute résolution, tandis que les prismes BAK-4 sont des optiques multicouches protégeant vos yeux des reflets. Nous avons pu constater leur grande netteté et précision, que ce soit dans les environnements à haute comme à basse lumière. Les images sont plus lumineuses, et la bague dioptrique sur l’œilleton droit permet d’ajuster encore plus la netteté en fonction de votre vue. 

Plusieurs configurations existent : 8×42, 10×42, 10×50 et 12×50. Pour ce test, nous avons choisi cette dernière version. Le grossissement 12x permet de voir des éléments lointains en restant stable. Nous avons mesuré la distance minimale de mise au point à environ 2,50 m, laissant ainsi observer des éléments plus proches. En plus, la molette est très fluide. Néanmoins, le champ de vision est plus étroit (angle de 4,8° pour un champ de vision linéaire de 84 m sur 1000 m) et vu le grossissement important, on les recommande davantage pour observer des éléments statiques que pour suivre des objets en mouvements.

En ce qui concerne les petits extras, le packaging comprend un étui de transport, une lanière de cou, des capuchons pour œilletons et objectifs ainsi qu’un chiffon de nettoyage.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gammeAlternative haut de gamme
Vortex Crossfire HD 10x42 USCAMEL 10x42 Celestron TrailSeeker 8x42 Nikon Prostaff P3 10X42 Celestron Nature DX ED 12x50
Ce modèle polyvalent et maniable bénéficie d’une conception irréprochable et propose une optique de grande qualité, même dans les environnements à faible luminosité. En plus, plusieurs accessoires sont fournis. Ces jumelles à usage multiple sont un choix parfait pour les petits budgets. Leur design pratique, leur qualité optique convaincante de jour et de nuit et leurs accessoires en font un excellent rapport qualité/prix. Polyvalentes, elles bénéficient d’une agréable prise en main, d’une conception haut de gamme, d’une maniabilité exemplaire, d’une mise au point très proche et d’un champ de vision hyper large pour favoriser le suivi d’objets en mouvement. Idéales pour observer la faune ou les objets en mouvement, ces jumelles se distinguent par leur format compact et léger, leur structure durable et résistante aux environnements extérieurs, et leur qualité optique. Malgré leur prix élevé, elles sont une option parfaite pour l’observation de sujets lointains et fixes, ainsi que les détails en basse lumière. Leurs verres ED offrent une optique de qualité supérieure pour voir la nature et le ciel.
223.25 € sur Amazon 57.99 € sur Amazon 304.67 € sur Amazon 159.00 € sur Amazon 335.00 € sur Amazon

 

300+ Comparatifs
3000+ Produits Testés
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

 

Comment avons-nous testé ?

Pour commencer, nous avons évalué leur maniabilité (poids, encombrement, adaptateur pour trépied, prise en main, etc.) afin de voir si les jumelles étaient plus adaptées pour l’observation d’éléments fixes ou en mouvement.

En ce qui concerne les performances, nous nous sommes rendus à un point de vue en journée et en soirée afin d’évaluer la qualité optique (réglages dioptriques, lumière, couleurs, netteté, contraste, type de prismes, reflets, etc.), la stabilité, la facilité d’utilisation et le grossissement (objets lointains ou proches, champ de vision, etc.). Pour la distance minimale de mise au point, nous avons pris des repères à plusieurs distances.

Ensuite, nous avons vérifié leur design et leur résistance (étanchéité, fonction anti-buée, qualité de conception, grip, compatibilité avec lunettes, etc.) en les utilisant sous les intempéries. Enfin, nous avons tenu compte des accessoires éventuels fournis.

 

Nos résultats de tests

NomQualité optiqueManiabilitéConfigurationChamp de vision (à 1000 m)Compatible avec lunettes ?Imperméable ?
Vortex Crossfire HD 10x425/55/510x42107 mOuiOui
USCAMEL 10x424/54/510x42105 mOuiOui
Celestron TrailSeeker 8 x 425/55/58x42142 mOuiOui
Nikon Prostaff P3 10X425/55/510x42115 mOuiOui
Celestron Nature DX ED 12 x 504/55/512x5084 mOuiOui
Kylietech 12 x 423/55/512x42100 mOuiOui
Olympus 10x50 S5/53/510x50114 mNonOui
Vortex Optics Diamondback DB-217 HD 12 x 504/53/512x5090 mOuiOui

 

Comment choisir ses jumelles d’observation ?

Pour savoir quelle paire vous devez choisir, nous avons élaboré une liste de critères dont il faut tenir compte avant l’achat :

Jumelles d'observation

  • Le grossissement : il détermine l’amplitude du champ de vision. Il va en moyenne de x4 à x12. Ainsi, un élément situé à 1000 m avec un grossissement x10 est visible avec les jumelles comme s’il se trouvait à 100 m de vous. Plus il est grand, plus il vous permet de visualiser des éléments lointains, mais aussi, plus il est difficile à manipuler. Dans le cas des gros zooms, il faut faire preuve de stabilité ou se doter d’un trépied. 
  • Le champ de vision : en général, un champ de vision plus large est utile pour les déplacements rapides, tandis qu’un champ de vision plus étroit est plus adapté à l’observation d’éléments plus statiques. Ce critère est toutefois intimement lié au grossissement, et il est impossible de déterminer la qualité de la visibilité sans tenir compte au préalable de ce dernier.

Jumelles d'observation

  • Le diamètre de la lentille : représenté par le deuxième nombre apparaissant dans le nom de chaque produit, il a un effet sur la largeur du champ de vision et sur la qualité de la luminosité. Plus le diamètre est grand, plus la luminosité est importante. Il convient également de vérifier la qualité de la lumière dans la nuit ou la pénombre. Pour calculer l’indice de luminosité, il faut mettre le diamètre de la pupille de sortie au carré. 
  • Le type de verre optique : le verre ED à dispersion faible diminue les risques d’aberration chromatique (des images légèrement floues qui transforment la lumière blanche en plusieurs bandes de couleurs) et permet d’obtenir une image HD avec des couleurs réalistes. Les optiques multicouches protègent plus efficacement vos yeux avec leur traitement antireflet et ils rendent une meilleure netteté.

Jumelles d'observation

  • La mise au point : généralement, celle-ci s’effectue à partir d’une molette placée sur les jumelles. Pour qu’elle puisse se faire précisément, il faut respecter une certaine distance. Habituellement, les distances minimales se situent entre 2 et 10 m. Les paires plus chères bénéficieront d’une distance plus courte tandis que les moins coûteuses auront besoin d’une distance plus importante. Certaines intègrent même un système de correction automatique pour améliorer la netteté.
  • L’encombrement : les modèles plus légers offrent une meilleure portabilité et sont plus simples à manipuler. Ils favorisent le suivi de mouvements plus rapides. De la même manière, la pliabilité de certains œilletons sert à gagner davantage de place dans un sac. Les jumelles plus lourdes sont plus aptes à observer les choses fixes, les détails ou les objets plus lointains. Par contre, pour garantir leur stabilité, il faut s’assurer de leur compatibilité avec un trépied. 

Jumelles d'observation

  • La résistance et le confort : la qualité des matériaux influence non seulement le confort d’utilisation, la durabilité mais aussi l’étanchéité de la paire. En ce sens, les revêtements en caoutchouc placés au niveau des œilletons évitent les glissements. Si vous portez des lunettes, assurez-vous que les jumelles soient adaptées. Enfin, la résistance se mesure également au degré d’étanchéité. Un équipement étanche (optiques multicouches) élimine les désagréments causés par les intempéries et la buée.
  • Les accessoires : dans la boîte de base, les fabricants fournissent régulièrement une multitude d’accessoires. Parmi les plus populaires, il y a la housse de transport, le chiffon de nettoyage, la lanière, le mode d’emploi et les différents bouchons d’objectifs. Tous ont pour but une meilleure portabilité, une simplicité d’usage et un entretien minimal favorisant la qualité d’image.

Jumelles d'observation

NB : pour une sélection plus adaptée à notre public cible, nous n’avons pas pris en compte les produits de gamme plus professionnelle, et nous avons choisi de garder une fourchette de prix abordable pour le grand public.

 

Autres jumelles d’observation qu’on recommande

Kylietech 12×42 (39,99 € lors de la publication) : Une option au bon rapport qualité/petit prix. Très légères (550 g environ), ces jumelles sont faciles à manier et permettent de suivre facilement des éléments en mouvement. Elles présentent un objectif de 42 mm et un grossissement (12x) adapté pour voir des sujets lointains. Un trépied peut également être fixé. Lors de notre test, nous avons mesuré que la distance minimale de mise au point était de 4,50 m. L’oculaire rotatif est compatible avec les lunettes. En termes de conception, sa structure purgée à l’azote est étanche et antibuée, ce qui les rend adaptées aux environnements humides. En ce qui concerne la qualité optique, les optiques multicouches protègent vos yeux des reflets et nous ont offert des images lumineuses et sans bords noirs dans tous les environnements. Les couleurs sont assez fidèles. Seule la netteté nous a parfois parue plus difficile à trouver, mais le réglage dioptrique est utile pour pallier cela. Par ailleurs, le champ de vision n’est pas aussi large que les autres modèles testés (angle de 5,4°). Enfin, plusieurs accessoires (lanière, étui, chiffon, capuchons, etc.) sont fournis.

Olympus 10×50 S (Standard) (119 € lors de la publication) : Un modèle polyvalent avec une optique HD. Cette paire de qualité durable existe sous plusieurs types de grossissement, mais nous avons opté pour la configuration 10×50. Grâce au large champ de vision (114 m sur 1000 m), elle permet le suivi d’éléments en mouvement (faune, sport, etc.). Nous avons mesuré la distance de mise au point d’environ 4,50 m. De notre point de vue, la luminosité est excellente dans tous les environnements, tout comme les couleurs et la netteté. Grâce aux lentilles asphériques, on ne distingue pas de distorsion ou d’aberration chromatique. Le réglage dioptrique améliore davantage la netteté, et on voit bien malgré les gouttes de pluie. Durant notre test, nous avons apprécié son excellente prise en main en raison du grip de ses poignées. Quelques accessoires (étui, lanière, capuchons pour œilleton et objectifs) sont également fournis. Malgré tout, elles sont un peu plus encombrantes et lourdes en main mais selon nous, cela n’a pas de gros impact sur la stabilité. La buée se dissipe également moins rapidement.

Vortex Optics Diamondback DB-217 HD 12×50 New Vert (279,45 € lors de la publication) : Bien pour observer des éléments fixes et lointains. Elles nous ont parues un peu plus lourdes à tenir (environ 820 g) mais un adaptateur pour trépied est disponible. Leur structure assure une prise en main sûre et sans glissement. Remplies de gaz et conçues solidement, elles sont imperméables et assurent une bonne visibilité malgré la buée. Leur grossissement important (12x) permet de voir des éléments lointains. Selon nous, elles sont plus aptes à observer des éléments fixes, des détails ou des objets plus lointains, que pour suivre des objets en mouvement. En effet, lors de notre test, elles manquaient parfois un peu de stabilité. Nous avons mesuré une distance minimale de mise au point de 2,50 m. Les optiques multicouches offrent une lumière, une netteté, des couleurs et des contrastes impressionnants en haute comme en basse lumière. La molette est fluide, et un réglage dioptrique est possible. Parmi les accessoires, il y a le harnais, la lanière de cou, l’étui de transport solide, le chiffon de nettoyage et les capuchons de lentilles et d’objectifs. Néanmoins, selon nous, l’espace interpupillaire ne peut toutefois pas être réduit suffisamment pour notre vue, laissant les bords un peu visibles. Le champ de vision est également plus limité (angle de 5,2°). 

 

Autres jumelles d’observation testées 

Bushnell Powerview 12×50 (89,90 € lors de la publication) : Elles sont très lumineuses, mais un peu plus encombrantes, et nous avons relevé un gros manque de stabilité durant l’utilisation. En plus, leur champ de vision est plus court, rendant plus difficile le suivi des mouvements rapides. La distance minimale de mise au point est aussi plus grande (8-10 m) et les œilletons ne sont pas rotatifs, ce qui les rend moins compatibles avec les lunettes.

Nikon Aculon A211 10×50 (119,00 € lors de la publication) : On souligne leur excellente luminosité dans tous les environnements grâce aux lentilles asphériques, mais elles sont un peu plus lourdes et encombrantes, ce qui les destine plutôt à l’observation d’éléments fixes. Par ailleurs, elles ne sont pas étanches, et on conseille dès lors d’éviter de les utiliser en cas d’intempéries ou proches des points d’eau.

Nikon CF Action EX 12×50 (222,48 € lors de la publication) : Avec leur grossissement important (12x), elles permettent d’observer des éléments lointains et sont ultra-lumineuses. On a aussi apprécié leur design résistant et robuste. Cependant, nous les avons trouvées trop lourdes (1 kg) et encombrantes, ce qui les rend instables dans certaines situations et moins confortables pour le suivi de mouvements rapides. Le champ de vision (96 m sur 1000 m) est aussi plus réduit que les autres.

 

Laisser un commentaire