Bricolage

Le Meilleur Détecteur de Métaux

Mis à jour le 20 novembre 2019

Après plusieurs heures de recherche parmi une vingtaine de modèle et l’analyse approfondie de ceux-ci, nous avons établi notre sélection des 3 meilleurs détecteurs de métaux, dont figure le Garrett AT Pro, notre choix final.

Polyvalent et étanche, il dispose des modes standard et pro pour convenir à tous, tandis que ses fonctions Notch et PinPoint vous simplifient la vie. La détection est convaincante et fait l’unanimité auprès des passionnés.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Garrett ACE 250Garrett AT ProMinelab Equinox 800
Garrett ACE 250Garrett AT ProMinelab Equinox 800
Ce modèle VLF est intéressant en ce qu’il offre de multiples fonctionnalités ainsi qu’une polyvalence appréciable pour son prix attractif. Son écran vous informera sur vos trouvailles.Ce détecteur est étanche et son appellation “AT” le rend polyvalent. Il est doté de deux modes de recherche (standard et pro), ainsi que d’une fonction Notch et d’une fonction PinPoint.Ultra-performant, il bénéficie d’un système multifréquence et d’une discrimination qui permettent de déceler et d’identifier avec précision les objets. Polyvalent, aucun milieu ne lui résiste.
209,00 €599,00 €958,00 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

La difficulté pour trouver un détecteur de métaux réside dans la quantité de modèles existants ainsi que dans les nombreuses utilisations possibles, qu’il serve de hobby ou d’outil professionnel.

Pour vous aider dans vos recherches, nous avons déterminé les critères nécessaires à prendre en compte avant l’achat de ce produit :

  • La discrimination : il s’agit de l’ensemble des filtres qui vont guider votre recherche. Il élimine certaines cibles non désirées (les déchets par exemple) en fonction de son niveau d’intensité. Si celle-ci réglée sur faible, tous les métaux seront détectés y compris les non-désirés. À sa plus haute intensité, il peut rejeter des métaux comme le fer ou l’aluminium.
  •  La puissance : la fréquence d’un détecteur est calculée en KiloHertz (kHz). Elle permet de savoir combien d’ondes le détecteur envoie au sol. Plus la sensibilité est élevée et plus elle trouve de petites cibles avec moins de conductivité mais aussi plus de faux signaux. Généralement, les détecteurs de métaux disposent d’une fréquence située entre 6 et 15 kHz. Au-delà, elle est idéale pour chercher de l’or.
  • La polyvalence : si un modèle est polyvalent, il peut s’utiliser sur tous les types de terrains (sauf dans l’eau). La plupart d’entre eux éprouvent des difficultés sur les sols minéralisés ou sur le sable mouillé. 
  • Le type de détecteur : il en existe deux (VLF ou à induction pulsée). Un détecteur VLF (Very Low Frequency) circule dans une bobine et comprend une fréquence plus basse (en dessous de 30 kHz) ainsi qu’une discrimination moins efficace. Par contre, un détecteur à induction pulsée est plus puissant (et plus cher) mais s’utilise surtout comme un outil professionnel. Ils sont souvent utilisés dans les aéroports ou par des chercheurs d’or.
  • Le poids : un détecteur pèse en moyenne entre 1 (léger) et 3 kg. Le poids est primordial pour ne pas fatiguer le bras et assurer ainsi une bonne maniabilité.
  • L’autonomie : sur un terrain, il n’y a pas de possibilité de faire charger un détecteur. Assurez-vous donc que l’appareil bénéficie d’une bonne autonomie en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Pour des recherches de quelques jours, nous vous conseillons un modèle qui environne les 30 heures tandis que pour une petite journée ou quelques heures, 10 heures suffiront.
  • La facilité d’utilisation : certains appareils, plus complexes, s’accompagnent d’un manuel d’utilisation. Si vous êtes débutant, privilégiez un détecteur facile à utiliser.

Nous sommes partis d’une vingtaine de produits présents sur le marché européen et l’analyse minutieuse de ces critères, nous a permis de réduire notre sélection à 12 modèles. 

Enfin, en consultant les avis d’utilisateurs, de blogs, de forums et de sites anglophones/ francophones, nous avons sélectionné les 3 meilleurs détecteurs de métaux du moment.

 

Les meilleurs détecteurs de métaux pas chers

Dans cette section, les détecteurs de métaux peuvent présenter leurs limites en termes de fréquence de recherches, de discrimination, de fonctionnalités et de polyvalence.

Néanmoins, un modèle se démarque pour sa capacité à arpenter divers sols et pour l’intégration de fonctions, habituellement trouvées sur des produits plus chers.

 

Garrett ACE 250 : le meilleur pas cher

Garrett ACE 250

Prix
209,00 €
Avantages
Facile à utiliser
Polyvalent
Plusieurs fonctions
Écran LCD
Inconvénients
Pas étanche
Manque de fiabilité dans la discrimination

Garrett est une marque extrêmement reconnue dans la conception des détecteurs de métaux, et elle continue de faire ses preuves.

Ce produit VLF est très léger, pesant moins de 1,5 kg. Il est confortable à manipuler mais attention, sachez qu’il n’est pas étanche.

Avec une fréquence de recherche de 6,5 KHz, il ne se présente pas comme le plus puissant des modèles existants mais il vous permet tout de même d’identifier des objets jusqu’à 45 cm de profondeur. 

Pour son prix, il est assez polyvalent. Si ce n‘est sur le sable mouillé, il affirme sa fiabilité sur une plage, en montagne ou encore en forêt.

C’est au niveau de ses fonctionnalités qu’il révèle ses meilleurs atouts. En effet, il intègre la fonction Notch qui discrimine les perturbations sonores et efficace les grésillements. Quant à sa fonction PinPoint, elle vous informe sur la place exacte d’une cible. Toutefois, ces principes de discrimination manquent un peu d’efficacité.

Il y a cinq modes de recherche pouvant être paramétrés au préalable. Les multiples sonorités résonnent en fonction de la nature de l’objet. Une prise jack est disponible pour le branchement d’un casque. Mais c’est l’écran LCD qui indique la nature de celui-ci, la profondeur ainsi que le niveau de batterie du détecteur.

Enfin, il est facile à utiliser convenant à la fois aux enfants, et aux adultes débutants et amateurs. Son autonomie de 20 à 25 heures devrait largement suffir pour un week-end de recherches.

En conclusion, le Garrett ACE 250 est simple à utiliser et à manier. Si sa fréquence de recherche et sa discrimination montrent leurs limites, sa polyvalence, ses fonctionnalités, son autonomie et son écran LCD sont très appréciés pour son prix abordable. Garrett n’en a donc pas fini de nous étonner ! 

 

Les meilleurs détecteurs de métaux milieu de gamme

Dans cette seconde section, on retrouve des modèles plus polyvalents et qui offrent des avantages supplémentaires comme l’étanchéité par exemple.

C’est le Garrett AT Pro qui surclasse ses concurrents avec différentes fonctions de discrimination et plusieurs modes pour s’adapter à tous les types d’utilisateurs.

 

Garrett AT Pro : le meilleur milieu de gamme

Garrett AT Pro

Prix
599,00 €
Avantages
Étanche
Polyvalent
Mode standard ou PRO
Fonctions Notch et PinPoint
Inconvénients
L’affichage de l’écran n’est pas optimal

Avec un design similaire à la gamme ACE du même fabricant, l’AT Pro pèse 1,5 kg. L’avantage de ce modèle par rapport aux autres, c’est son étanchéité (il résiste jusqu’à 3 m de profondeur). Il convient ainsi pour une chasse dans l’eau mais pas pour la plongée qui nécessite un plus grand potentiel. 

Ce détecteur dispose d’une fréquence de 15 kHz, ce qui le situe dans la haute moyenne des autres appareils. Il peut détecter des objets à une profondeur de 2 à 10 pieds. L’appellation “A” (tout terrain) donne au détecteur une grande polyvalence, utile pour déceler des matériaux dans le sable ou dans une rivière.

Il embarque huit niveaux de sensibilité. Plus celle-ci est élevée, plus cet outil cherche des cibles. La discrimination, quant à elle, est réglable : plus elle augmente, moins il y a de déchets et inversement. La fonction Notch offre 12 segments de discrimination. On retrouve également une fonction PinPoint permettant de localiser précisément les éventuelles trouvailles. 

Vous pouvez apercevoir sur ce détecteur à bobine DD un écran LCD qui indique la nature de l’objet (selon un chiffre situé entre 0 et 99). Dessus, il y a donc une identification numérique et un indicateur de profondeur. 

Par contre, l’affichage n’est pas optimal quand il fait noir ou au contraire, quand il y a du soleil. Le bouton “Eliminate” sert à éliminer des matières reconnues par l’appareil mais que vous considérez comme déchet. 

L’utilisation se fait selon deux modes. Le mode “standard” émet des sons identiques quelle que soit la cible, et le mode “Pro” répand des sons différents en fonction de la nature, de la profondeur et de la taille de l’objet. Vous avez aussi le choix entre un équilibre au sol automatique et manuel. 

Au final, ce détecteur est très intéressant, ne serait-ce que pour son étanchéité. Possédant une fréquence élevée, huit niveaux de sensibilité, un écran LCD, et deux fonctionnalités indispensables (Notch et PinPoint), le Garrett AT Pro vous conviendra parfaitement (même s´il est plus destiné à une utilisation professionnelle).

 

Les meilleurs détecteurs de métaux haut de gamme

Avec un budget plus imposant, les détecteurs sont principalement sujets à une utilisation professionnelle. 

La polyvalence et la précision sont de mises au sein du modèle présenté ci-dessous. Ses performances impressionnent sur le marché.

 

Minelab Equinox 800 : le meilleur haut de gamme

Minelab Equinox 800

Prix
958,00 €
Avantages
Multifréquence
Extrême polyvalence
Réactif et précis
Discrimination efficace
Inconvénients
Autonomie un peu pauvre

La gamme Equinox du célèbre fabricant Minelab est tout à fait remarquable et le modèle 800 dépasse largement le XP Deus en termes de rapport qualité-prix.

Le petit frère du Sovereign pèse 1,3 kg sur la balance et se révèle très léger, de sorte à proposer une maniabilité correcte pouvant être accessible à tous les utilisateurs. 

Par ailleurs, son étanchéité jusqu’à 3 mètres de profondeur vous permet d’effectuer vos recherches dans les petites rivières.

Dorénavant, la marque affirme sa volonté de produire uniquement des détecteurs multifréquence. C’est le cas de ce dernier qui oscille sur cinq fréquences de recherche (5-10-15-20-40 KHz). Ce produit à bobine DD est polyvalent et aucune plage n’a de secret pour lui. 

Sa discrimination embarque une fonction Notch et une fonction PinPoint qui s’appuient sur quatre modes de recherche (parc, champ, plage et or). Pour chaque mode, deux profils peuvent être envisagés.

Ses huit niveaux de sensibilité contribuent à sa réactivité. L’identification numérique est rapide et précise, tout comme l’indice de profondeur l’est également. Les réglages sont automatiques ou manuels, au choix. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils sont faciles à réaliser.

Seule ombre au tableau : l’autonomie. Elle s’élève seulement à 12 heures, c’est un peu regrettable mais pas totalement étonnant au vu de ses performances.

Enfin, il dispose d’un haut-parleur intégré. Mais pour une meilleure isolation, une prise jack est disponible afin d’y brancher un casque.

Voici donc un détecteur d’objet très performant pour les grands chercheurs d’or. Entre sa puissance de fréquence, sa maniabilité, sa polyvalence et sa discrimination efficace, il est difficile de passer à côté des plus beaux trésors qui vous entourent ! Mais pensez toutefois à le charger régulièrement.

 

Mentions honorables

Bounty Hunter TK4 Tracker IV : proposé à un prix très abordable, il est léger et parfaitement autonome avec plus de 30 heures de résistance. Sa simplicité d’utilisation est idéale pour les débutants, avec notamment l’équilibre au sol automatique. Toutefois, il présente une faible portée et sa fréquence de recherche est basse (6,7 KHz). Il n’y a pas non plus d’indice de profondeur ni d’identification numérique. Enfin, s’il s’adapte à beaucoup de surfaces, il éprouve des difficultés sur des terrains tels que les plages ou les sols minéralisés, et ne peut pas non plus aller dans l’eau.

Fisher F22 : grâce à son poids plume, votre bras est préservé de la fatigue. C’est l’écran LCD de contrôle qui permet d’expertiser la valeur et la nature du métal. Les recherches sont configurables et peuvent être axées sur l’objet de vos recherches. Plusieurs technologies assurent une discrimination et une sensibilité optimales, et le son ira dans ce sens. Son autonomie de 30 heures montre une grande résistance. Malgré tout, il affiche ses limites sur le sable mouillé et n’est pas tout à fait étanche. De plus, son indice de fréquence (7,69 KHz) est perfectible.

Garrett ACE 400i : ce détecteur est ergonomique avec un poids plume de 1,2 kg. S’il est simple à utiliser, il n’en est pas moins polyvalent et performant. En effet, il est équipé d’un écran LCD qui donne un indice de conductivité sur les cibles, de cinq modes de recherche et d’une fréquence de 10 kHz. L’Iron Audio propose plusieurs tonalités à l’approche d’un objet. On déplore cependant le manque de réglages, notamment au niveau du volume sonore et des effets de sol. 

Nokta Makro Anfibio Multi : ce détecteur à bobine tolère le sable, qu’il soit mouillé ou sec, grâce à son mode plage avancé. Il est aussi certifié IP68, signifiant son étanchéité jusqu’à 5 mètres et sa protection contre la poussière. Il est parfait pour sillonner les plages et mers basses. Il intègre un système de vibrations pour les malentendants et comprend trois niveaux de profondeur ainsi que neuf modes de recherche. Enfin, il présente une autonomie de 19 heures. Cependant, le manque de retours utilisateurs sur la marque ne nous permet pas d’attester son excellence à 100%.

 

En conclusion, quel détecteur de métaux choisir ?

Si nous n’avions qu’un choix à vous conseiller, il se porterait sur le Garrett AT Pro. Polyvalent et étanche, il s’adapte à votre niveau d’utilisation et présente une ergonomie appréciable. Les fonctions Notch et PinPoint répondent parfaitement aux besoins des utilisateurs.

Moins cher, le Garrett ACE 250 vous munit de quelques fonctionnalités honorables pour son prix, mais il sera surtout destiné aux débutants qui cherchent un appareil simple à utiliser. Cette différence de prix s’explique notamment par des performances plus limitées.

Avec un budget supérieur, nous recommandons le Minelab Equinox 800, qui est à la pointe de la technologie. Réactif et précis, il fonctionne avec une multifréquence, une discrimination particulièrement pratique et une polyvalence certaine pour retrouver les matériaux les plus difficiles à détecter.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Garrett ACE 250Garrett AT ProMinelab Equinox 800
Garrett ACE 250Garrett AT ProMinelab Equinox 800
Ce modèle VLF est intéressant en ce qu’il offre de multiples fonctionnalités ainsi qu’une polyvalence appréciable pour son prix attractif. Son écran vous informera sur vos trouvailles.Ce détecteur est étanche et son appellation “AT” le rend polyvalent. Il est doté de deux modes de recherche (standard et pro), ainsi que d’une fonction Notch et d’une fonction PinPoint.Ultra-performant, il bénéficie d’un système multifréquence et d’une discrimination qui permettent de déceler et d’identifier avec précision les objets. Polyvalent, aucun milieu ne lui résiste.
209,00 €599,00 €958,00 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

À propos de l'auteur

Maud Collignon

Maud a obtenu un bachelier en communication à Liège, après lequel elle a travaillé pour la RTBF. Coach d'équipe de Basketball, sa passion première est le sport mais les voyages l'attirent également. Elle gère actuellement les catégories Sport/Loisir et Voyage chez Selectos.

Laisser un commentaire

>