Bricolage

Les 5 (vrais) Meilleurs Détecteurs de Métaux 2019 – Comparatif

Publié le 9 juillet 2019

Après plusieurs heures de recherche parmi une vingtaine de modèle et l’analyse approfondie de ceux-ci, nous avons établi notre sélection des 5 meilleurs détecteurs de métaux, dont figure le Fisher F22, notre préférence.

Modèle ultra-léger et polyvalent, il dispose d’une profondeur correcte et de deux fonctions (Notch et PinPoint) qui assurent une meilleure détection des métaux. L’écran LCD collecte les informations et facilite la recherche aussi bien des débutants que des utilisateurs confirmés.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Bounty Hunter TK4 Tracker IVFisher F22Garrett AT Pro
Bounty Hunter TK4 Tracker IVFisher F22Garrett AT Pro
Cet objet léger facile à utiliser s’adapte sur beaucoup de surfaces. Avec une autonomie de 30 heures, il retrouve des cibles situées à une profondeur de 7 pouces et une fréquence de 6,7 kHz.
Lire plus
Ce modèle polyvalent est ultra-léger et facile à manipuler. Ses fonctions Notch et PinPoint lui permettent de mieux filtrer les cibles, et l’écran LCD fait en sorte de mieux les identifier.
Lire plus
Ce détecteur est étanche et son appellation “AT” le rend polyvalent. Il est doté de deux modes de recherche (standard et pro), ainsi que d’une fonction Notch et d’une fonction PinPoint.
Lire plus
152,77 €313,95 €599,00 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

La difficulté pour trouver un détecteur de métaux réside dans la quantité de modèles existants ainsi que dans les nombreuses utilisations possibles, qu’il serve de hobby ou d’outil professionnel.

Pour vous aider dans vos recherches, nous avons déterminé les critères nécessaires à prendre en compte avant l’achat de ce produit :

  • La discrimination : il s’agit de l’ensemble des filtres qui vont guider votre recherche. Il élimine certaines cibles non désirées (les déchets par exemple) en fonction de son niveau d’intensité. Si celle-ci réglée sur faible, tous les métaux seront détectés y compris les non-désirés. À sa plus haute intensité, il peut rejeter des métaux comme le fer ou l’aluminium.
  •  La puissance : la fréquence d’un détecteur est calculée en KiloHertz (kHz). Elle permet de savoir combien d’ondes le détecteur envoie au sol. Plus la sensibilité est élevée et plus elle trouve de petites cibles avec moins de conductivité mais aussi plus de faux signaux. Généralement, les détecteurs de métaux disposent d’une fréquence située entre 6 et 15 kHz. Au-delà, elle est idéale pour chercher de l’or.
  • La polyvalence : si un détecteur de métaux est polyvalent, il peut s’utiliser sur tous les types de terrains (sauf dans l’eau). La plupart des modèles éprouvent des difficultés sur les sols minéralisés ou sur le sable mouillé. 
  • Le type de détecteur : il en existe deux (VLF ou à induction pulsée). Un détecteur VLF (Very Low Frequency) circule dans une bobine et comprend une fréquence plus basse (en dessous de 30 kHz) ainsi qu’une discrimination moins efficace. Par contre, un détecteur à induction pulsée est plus puissant (et plus cher) mais s’utilise surtout comme un outil professionnel. Ils sont souvent utilisés dans les aéroports ou par des chercheurs d’or.
  • Le poids : un détecteur pèse en moyenne entre 1 (léger) et 3 kg. Le poids est primordial pour ne pas fatiguer le bras et assurer ainsi une bonne maniabilité.
  • L’autonomie : sur un terrain, il n’y a pas de possibilités de faire charger un détecteur. Assurez-vous donc que l’appareil bénéficie d’une bonne autonomie en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Pour des recherches de quelques jours, nous vous conseillons un modèle qui environne les 30 heures tandis que pour une petite journée ou quelques heures, 10 heures suffiront.
  • La facilité d’utilisation : certains modèles, plus complexes, s’accompagnent d’un manuel d’utilisation. Si vous êtes débutant, privilégiez un détecteur facile à utiliser.

Nous sommes partis d’une vingtaine de produits présents sur le marché européen et l’analyse minutieuse de ces critères, nous a permis de réduire notre sélection à 12 modèles. 

Enfin, en consultant les avis d’utilisateurs, de blogs, de forums et de sites anglophones/ francophones, nous avons sélectionné les 5 meilleurs détecteurs de métaux du moment.

 

Les meilleurs détecteurs de métaux pas chers

Sous la barre des 100 €, les détecteurs de métaux sont de moindre qualité. Nous avons donc placé l’entrée de gamme au-delà de ce chiffre. Dans cette section, nous n’avons sélectionné qu’un seul modèle qui présentait un rapport qualité/prix attrayant.

 

Bounty Hunter TK4 Tracker IV : le meilleur pas cher

Bounty Hunter TK4 Tracker IV

Prix
152,77 €
Avantages
Léger
S’adapte sur beaucoup de surfaces
Autonomie (30h)
Facile à utiliser
Inconvénients
Pas d’indice de profondeur ni d’identification numérique
Fréquence de recherche basse (6.7 kHz)

Conçu aux Etats-Unis par une marque de référence dans le domaine, ce produit en plastique se veut facile à utiliser et extrêmement léger (environ 1kg) le rendant transportable sans grandes difficultés, que ce soit par les enfants ou les adultes. La tige réglable est bien pensée mais attention, il n’est pas étanche. 

Malgré sa portée limitée et sa faible fréquence de recherche de 6,7 kHz, le détecteur VLF s’adapte sur presque toutes les surfaces, sans aller bien loin en profondeur (6 à 7 pouces maximum). Malgré tout, la polyvalence n’est pas au rendez-vous car il éprouve des difficultés sur certaines surfaces telles que les plages ou les sols minéralisés. 

Au niveau de ses fonctionnalités, il y a 2 boutons de réglage de sensibilité contre un pour la discrimination, qui dispense le détecteur de la recherche d’objets non souhaités. Vous profiterez aussi d’un haut-parleur intégré avec la possibilité de brancher un casque pour évoluer en milieu calme (on ne relève pas de contrôle de volume sur ce modèle). Les 3 modes de recherche offrent un moyen de personnaliser votre expérience. On notera également l’équilibre au sol automatique. 

Par contre, lorsque vous découvrez une matière, vous ne bénéficiez pas d’indication de profondeur, ni d’identification numérique. C’est regrettable mais à ce prix là, on s’y attend. 

Au final, nous découvrons ici un produit léger et destiné à un usage simple dont les fouilles peuvent s’étendre jusqu’à 30 heures en moyenne. Il dispose de nombreuses fonctions au niveau de la sensibilité et de la discrimination, qui séduiront les utilisateurs débutants. 

 

Les meilleurs détecteurs de métaux milieu de gamme

En milieu de gamme, on retrouve des modèles qui se situent dans une gamme de prix de 200 à 400€. Ils appartiennent à deux marques concurrentiels dans les détecteurs de métaux, Fisher et Garrett. Deux entreprises qui assurent une polyvalence et une legèreté.

 

Fisher F22 : le meilleur milieu de gamme

Fisher F22

Prix
313,95 €
Avantages
Polyvalent
Ultra-léger
Fonctions Notch et PinPoint
Bonne maniabilité
Inconvénients
La fréquence pourrait être meilleure

Ce détecteur de métaux au design soigné, proposé par Fischer, pèse environ 1 kg. Cette légèreté préserve le bras et promet une bonne maniabilité. Il n’est pas étanche mais il résiste aux éclaboussures.

La puissance de cet engin est certifiée par un indice de fréquence calculé à 7,69 kHz. C’est moins que celui du Garrett ACE 300 (voir ci-dessous) mais tout de même notable. Le détecteur à bobine est polyvalent bien qu’il éprouve des difficultés sur le sable mouillé. Il peut descendre jusqu’à 9 pouces en profondeur, se situant à ce niveau-là dans la moyenne basse des autres modèles de cette gamme. 

L’indice de profondeur est indiqué par l’écran LCD de contrôle qui permet également d’expertiser la valeur et la nature du métal, et de surveiller le niveau de batterie. Il y a également un accès au numéro d’identification de la cible. Une des autres possibilités, c’est la configuration de la recherche, vous autorisant à éliminer le métal ou à axer votre fouille sur les bijoux.

Comme pour la plupart des modèles, la sensibilité est réglable et la discrimination est constituée sur base de plusieurs technologies. La fonction Notch discrimine les perturbations sonores et efficace les grésillements tandis que la fonction PinPoint permet de savoir où se trouve exactement une cible. Suivant les matériaux détectés, le son de l’appareil sera plus ou moins prononcé dans les aigus via un haut-parleur. 

En résumé, ce modèle d’une autonomie de 30 heures est ultra-léger, polyvalent avec une profondeur correcte et une collecte d’informations complète dirigée par un écran LCD. Les techniques de discrimination séduiront aussi bien les débutants que les chercheurs aguerris.  

 

Garrett ACE 300i : l’alternative milieu de gamme

Garrett ACE 300i

Prix
314,22 €
Avantages
Bonne autonomie
Léger
Polyvalent
Fonction Notch
Inconvénients
Sangle inconfortable
Fort bruyant

Ce détecteur Garrett d’1,2 kg dispose d’un design similaire à son prédécesseur (le Garrett 250). Il est ergonomique et facile à utiliser mais certains utilisateurs trouvent sa sangle inconfortable. 

Un des atouts majeurs de ce modèle, c’est que vous pouvez ajuster la fréquence (entre 6,5 et 8 kHz). Par rapport à l’ancien modèle, la profondeur de recherche est plus grande (7 à 8 pouces). L’indice de profondeur se trouve sur l’écran LCD afin de déterminer la nature de la cible.  

Il n’est pas étanche mais sa bobine résiste à la pluie et à la poussière. Cet engin fonctionne sur tous les types de terrains lui assurant une polyvalence à presque toute épreuve (sauf dans l’eau).

La reconnaissance du type de source passe par 3 tonalités différentes. Le son est vif et réactif mais sa nuisance sonore peut être génante, c’est pour cela que Garrett fournit un casque audio avec le détecteur. 

Au niveau de ses fonctions, il comprend 8 niveaux de sensibilités que vous pouvez régler suivant la conductivités des cibles. Il embarque également 5 modes de recherche : tous les métaux / personnalisé / bijoux / pièces de monnaie / reliques. Comme sur la Fisher F22, elle dispose d’une fonction Notch qui élimine les bruissements.

Au final, vous pouvez utiliser ce modèle pendant environ 25 heures. Il appuiera vos recherches et les ciblera au mieux grâce à ses 5 modes de discrimination, ses 8 niveaux de sensibilités et sa fréquence ajustable. Ce détecteur léger, simple et polyvalent vous conviendra aussi bien si vous voulez en faire votre loisir que si vous souhaitez établir des recherches plus poussées. 

 

Les meilleurs détecteurs de métaux haut de gamme

Dans cette dernière gamme de prix, à plus de 600 €, les détecteurs sont principalement sujets à une utilisation professionnelle. Ce sont, à nouveau, des produits Garrett et Fisher que nous avons jugés être les plus intéressants pour cette section. Les deux modèles se distinguent par leur polyvalence. 

 

Garrett AT Pro : le meilleur haut de gamme

Garrett AT Pro

Prix
599,00 €
Avantages
Etanche
Polyvalent
Mode standard ou PRO
Fonctions Notch et PinPoint
Inconvénients
L’affichage de l’écran n’est pas optimal

Avec un design similaire au Garrett ACE, l’AT Pro pèse 1,5 kg (plus lourd que les Fisher). L’avantage de ce modèle par rapport aux autres, c’est son étanchéité (il résiste jusqu’à 3 mètres de profondeur). Il convient ainsi pour une chasse dans l’eau mais pas pour la plongée qui nécessite un plus grand potentiel de profondeur. 

Ce détecteur dispose d’une fréquence de 15 kHz, c’est moins que le Fisher Gold Bug Pro mais plus élevé que la plupart des autres. Ce modèle peut détecter des objets à une profondeur de 2 à 10 pieds. L’appellation “AT” (tout terrain) donne au détecteur une grande polyvalence, utile pour détecter des objets dans le sable ou dans une rivière.

Ce modèle embarque 8 niveaux de sensibilité. Plus celle-ci est élevée, plus le détecteur cherche des cibles. La discrimination, quant à elle, est réglable : plus elle augmente, moins il y a de déchets et inversement. La fonction Notch offre 12 segments de discrimination. Comme sur les autres modèles, on retrouve également une fonction PinPoint permettant de localiser précisément un objet. 

Vous pouvez apercevoir sur ce détecteur à bobine DD, un écran LCD qui indique la nature de l’objet (selon un chiffre situé entre 0 et 99). Dessus, il y a donc une identification numérique et un indicateur de profondeur. Par contre, l’affichage n’est pas optimal quand il fait noir ou au contraire, quand il y a du soleil. Le bouton “Eliminate” sur le détecteur sert à éliminer des objets reconnus par l’appareil mais que vous considérez comme déchet. 

L’utilisation se fait selon 2 modes. Le mode “standard” émet des sons identiques quelle que soit la cible et le mode “Pro” répand des sons différents en fonction de la nature, de la profondeur et de la taille de l’objet. Vous avez aussi le choix entre un équilibre au sol automatique et manuel. 

Au final, ce détecteur est très intéressant, ne serait-ce que pour son étanchéité. Possédant une fréquence élevée, 8 niveaux de sensibilité, un écran LCD, et 2 fonctionnalités indispensables (Notch et PinPoint), le Garrett AT Pro vous conviendra parfaitement (même s´il est plus destiné à une utilisation professionnelle), à condition d’avoir le budget nécessaire à son achat.

 

Fisher Gold Bug Pro : l’alternative haut de gamme

Fisher Gold Bug Pro

Prix
679,00 €
Avantages
Haute sensibilité
Polyvalence
Ergonomie
Ecran muni d’informations détaillées
Inconvénients
Autonomie (10-15h)
Pas de contrôle du volume

Ce produit est réalisé par la marque américaine Fisher, dont les mots d’ordre sont puissance et solidité. Il est facile à manier avec son poids plume à peine supérieur à 1 kg et sa forme ergonomique soulage le bras, lui assurant le maintien et le confort. À ce prix là, il est dommage qu’il ne soit pas 100% étanche.

Le Gold Bug Pro va bien en profondeur. En fonction de la bobine et de la cible, son taux varie, mais sa fréquence de 19 kHz lui donne une grande sensibilité, la menant ainsi à des cibles se trouvant sur des sols minéralisés et difficiles.

Comme pour le F22, on jouit d’un indice de profondeur et d’une fonction PinPoint qui s’accompagne d’une indication sur la nature de la cible. Toutes ces informations se retrouvent sur l’écran LCD, qui possède à peu près les mêmes caractéristiques que le F22.  

La discrimination est bien établie car le détecteur rejette les déchets métalliques. Vous pourrez également régler manuellement la mise au point de l’équilibre au sol. Malgré le manque de contrôle du volume, il existe une double prise casque.

Soyez vigilants à la batterie de cet engin, il tient à peine 10 à 15 heures. On est loin de la durabilité des autres détecteurs de métaux proposés jusqu’ici.  

En conclusion, ce modèle (qui présente beaucoup de points communs avec le F22) satisfera les chercheurs d’or et les passionnés Sa haute sensibilité lui octroie une grande polyvalence, et une bonne ergonomie, ainsi qu’une utilisation confortable.

 

Mentions honorables

Garrett ACE 400i : ce détecteur est ergonomique avec un poids plume de 1,2 kg. S’il est simple à utiliser il n’en est pas moins polyvalent et performant. En effet, il est équipé d’un écran LCD qui donne un indice de conductivité sur les cibles, de 5 modes de recherche et d’une fréquence de 10 kHz. L’Iron Audio propose plusieurs tonalités à l’approche d’un objet. On déplore cependant le manque de réglages, notamment au niveau du volume sonore et des effets de sol. 

 

En conclusion, quel détecteur de métaux choisir ?

Si nous n’avions qu’un choix à vous conseiller, il se porterait sur le Fisher F22 qui permet des recherches précises au moyen de sa polyvalence, de sa profondeur et de sa discrimination (qui se munit d’une fonction Notch et PinPoint). Ces trois points sont complets et essentiels pour être un bon détecteur de métaux.

Avec un budget plus restreint, le Bounty Hunter TK4 Tracker IV constitue un modèle qui s’adapte sur différentes surfaces. Sa légèreté, son autonomie et sa facilité d’utilisation vous promettent une utilisation confortable de longue durée.

Enfin, si votre budget n’est pas limité, nous vous proposons également la Garrett AT Pro qui est un vrai instrument tout-terrain et surtout étanche. La fonction Notch, PinPoint et les 2 modes de recherche feront de vous un excellent chercheur. 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Bounty Hunter TK4 Tracker IVFisher F22Garrett AT Pro
Bounty Hunter TK4 Tracker IVFisher F22Garrett AT Pro
Cet objet léger facile à utiliser s’adapte sur beaucoup de surfaces. Avec une autonomie de 30 heures, il retrouve des cibles situées à une profondeur de 7 pouces et une fréquence de 6,7 kHz.
Lire plus
Ce modèle polyvalent est ultra-léger et facile à manipuler. Ses fonctions Notch et PinPoint lui permettent de mieux filtrer les cibles, et l’écran LCD fait en sorte de mieux les identifier.
Lire plus
Ce détecteur est étanche et son appellation “AT” le rend polyvalent. Il est doté de deux modes de recherche (standard et pro), ainsi que d’une fonction Notch et d’une fonction PinPoint.
Lire plus
152,77 €313,95 €599,00 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

À propos de l'auteur

Maud Collignon

Maud a obtenu un bachelier en communication à Liège, après lequel elle a travaillé pour la RTBF. Coach d'équipe de Basketball, sa passion première est le sport mais la technologie l'attire également. Elle gère actuellement les catégories Sport/Loisir et High Tech chez Selectos.

Laisser un commentaire

>