Adulte

Les 6 (vrais) Meilleurs Lubrifiants 2019 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, j’ai effectué ma sélection des six meilleurs lubrifiants parmi plus d’une cinquantaine de modèles disponibles sur le marché actuellement.

Je me suis ici cantonnée à des lubrifiants non parfumés, les goûts et les saveurs ne se discutant pas (je laisse libre cours à votre inspirations pour assouvir vos fantasmes gustatifs). Parmi ma sélection, je vous recommande fortement le Aloe Cadabra qui, bien qu’un peu plus cher, possède de très bonnes performances pour une composition très respectueuse du corps.

 

Meilleur pas cher
Acvioo Gel Lubrifiant Sexual Intime à Base d'Eau Anale Lube (240 ml)
Meilleur milieu de gamme
Sliquid Naturals Sassy Lubrifiant 125 ml
Meilleur haut de gamme
Aloe Lubrifiant Personnel NAT Aloe 70,9 gram
Acvioo
Sliquid Naturals Sassy
Aloe Cadabra
9,99 €
12,99 €
23,65 €
Meilleur pas cher
Acvioo Gel Lubrifiant Sexual Intime à Base d'Eau Anale Lube (240 ml)
Acvioo
9,99 €
Meilleur milieu de gamme
Sliquid Naturals Sassy Lubrifiant 125 ml
Sliquid Naturals Sassy
12,99 €
Meilleur haut de gamme
Aloe Lubrifiant Personnel NAT Aloe 70,9 gram
Aloe Cadabra
23,65 €

 

Les meilleurs lubrifiants pas chers

Dans cette première section, un seul lubrifiant a retenu mon attention. Il est certes aisé de trouver d’autres produits aussi peu (voire moins) chers, mais il faut souvent, dans ce cas, se méfier de leur composition.

Vous risquez par ailleurs de tomber sur un produit non rentable, en ce que, bien que le prix soit petit, de nombreuses applications sont nécessaire, ce qui fait que vous devrez en racheter fréquemment.

Avec le lubrifiant que je vous ai choisi, aucun danger d’avoir ces mauvaises surprises !

 

Acvioo : le meilleur pas cher

Acvioo

Prix
9,99 €
Avantages
Prix très attractif
Durée de lubrification correcte
Sans odeur
Inconvénients
Contient de la glycérine

Le premier point souligné par les utilisateurs de ce lubrifiant est son (très) petit prix, au vu de la quantité disponible (240 ml). Mais cela s’explique par un fait tout simple : le gel Acvioo ne s’encombre de rien.

C’est un lubrifiant à base d’eau, sans aucun parfum ni colorant, et garanti hypoallergénique. Évidemment, chacun réagit différemment, et c’est pourquoi la marque vous conseille bien de toujours tester préalablement le produit sur un petit bout de peau (c’est un conseil que je vous donne d’ailleurs pour tous les lubrifiants !).

Le petit plus qui rassure ? Il est testé, entre autres, par la FDA (Food and Drugs Administration, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) . Il est par ailleurs garanti sans substances dangereuses et/ou allergisantes, à l’image du parabène et du latex.

Par contre, il contient de la glycérine, certes utilisée dans de nombreuses fabrications pharmaceutiques, mais reconnue comme faiblement toxique. C’est dommage !

Bien entendu, comme il s’agit d’un lubrifiant à base d’eau, il n’est pas le plus durable : la marque annonce néanmoins une durée de lubrification très correcte de 15 à 20 minutes, que semblent approuver les utilisateurs. Après tout, on ne va pas se mentir : souvent, ça suffit ! (Non, messieurs, on ne croit pas à “la fois des deux heures ininterrompues” !).

Alors certes, il ne colle pas, mais il s’agit d’un mélange assez épais. Je préfère vous en avertir car certains utilisateurs sont rebutés par cet aspect. C’est néanmoins cela qui permet une meilleure durabilité.

Cela reste cependant très facile à nettoyer, puisqu’un simple passage sous l’eau suffit. Et vu qu’il n’embarque aucun parfum ou composant additionnel, il ne laisse pas de taches sur les vêtements, ce qu’apprécieront notamment les fétichistes des sous-vêtements sexy ou des costumes soubrette (ou de tout autre type de costume, je laisse libre cours à votre imagination…) !

Au final, il s’agit d’un excellent lubrifiant basique, qui remplit bien sa fonction : lubrifier, sans coller. Il n’est pas sans défaut (je lui reproche sa teneur en glycérine), mais il constitue un excellent rapport qualité/prix.

Et si vous avez peur de ne pas avoir assez avec 240 ml, n’hésitez pas à vous tourner vers la version 400 ml, encore plus attractive.

Les meilleurs lubrifiants de milieu de gamme

Les produits que je vous ai sélectionnés ici constituent tous d’excellents rapports qualité/prix (sans doute les meilleurs du marché). S’ils sont fort semblable, chacun apporte un petit truc (en plus ou en moins) qui le distingue des autres.

À vous de voir quel est le truc qui vous conviendra !

Sliquid Naturals Sassy : le meilleur milieu de gamme

Sliquid Naturals Sassy

Prix
12,99 €
Avantages
Sans glycérine
Composition modifiée pour une meilleure durabilité
Renommé pour les rapports anaux
Inconvénients
Contenant un peu petit

La marque Sliquid est mondialement reconnue dans le domaine des lubrifiants. Son best-seller est sans doute son produit le plus simple, le Sliquid Naturals H20, garanti 100% vegan-friendly (je ne peux l’affirmer avec certitude, mais Sliquid serait une des seules marques, dans le domaine, à fournir l’ensemble des ingrédients de ses produits), et en tout cas dépourvu de parabène et de glycérine.

La version que je vous propose ici est la Sliquid Naturals Sassy. “Sassy” signifiant “impertinent”, ce petit gel a été spécialement conçu pour les rapports anaux… Mais il s’adapte à toute envie, bien sûr !

La marque est partie des cinq mêmes ingrédients de base que pour son produit phare, le H2O, mais a modifié la formule de manière à obtenir un gel plus épais (le H2O s’apparentant très fort, niveau texture, à de l’eau). Le résultat en est une meilleure durabilité, au point que certains utilisateurs comparent ce lubrifiant à base d’eau à certains lubrifiants à base de silicone.

Une très petite noix suffit, ce qui garantit que la bouteille, malgré son format assez réduit (125 ml) dure un certain temps. Certains utilisateurs, pour ne pas “gaspiller” du produit en rajoutant une couche dès que celui-ci commence à sécher, gardent près du lit un verre d’eau tiède, dans lequel ils prélèvent à peine quelques gouttes, ce qui liquéfie à nouveau le lubrifiant sans lui ôter sa capacité de glisse.

Mais bien entendu, contrairement aux lubrifiants à base de silicone, il reste très facile à laver (un simple passage sous l’eau suffit). Non odorant, il n’a aucun goût, ne colle pas (malgré son aspect un rien plus visqueux que le H2O) et ne tache pas.

Le seul reproche généralement adressé à ce produit est sa faible contenance. Mais vu qu’il en faut peu pour que son utilisation soit efficace, cela ne cause pas non plus de problème majeur.

Paloqueth : à l’eau ou à l’huile

Paloqueth

Prix
13,69 €
Avantages
Excellent rapport qualité/prix
Aspect huileux qu’apprécient ceux plus habitués aux lubrifiants à base de silicone
Grand contenant
Inconvénients
Contient de la glycérine

Je vais être honnête avec vous, ce lubrifiant n’apporte pas grand-chose par rapport aux autres que je vous ai proposés jusqu’à présent, mais puisqu’il constitue un excellent rapport qualité/prix, je me devais de vous le présenter.

Comme avec le Acvioo, je trouve assez dommage d’y trouver de la glycérine, mais j’ai eu beau chercher des témoignages utilisateurs relatifs à certaines réactions, je n’ai rien trouvé.

Je suppose donc que la teneur est correcte. La marque annoncé néanmoins que la glycérine présente avoir un effet spermicide. Il est donc déconseillé d’utiliser ce lubrifiant si vous êtes en test bébé.

Il s’agit à nouveau d’une formule un peu plus épaisse, qui permet une assez bonne durabilité pour un lubrifiant à base d’eau. Par contre, le rendu semble un peu plus huileux sur la peau, plus à la manière des lubrifiants à base de silicone.

Ça peut donc être une bonne option si vous souhaitez une sensation un peu plus proche de ce type de lubrifiant (et donc finalement moins proche de la lubrification naturelle), mais préférez les compositions à base d’eau ou souhaitez jouer avec des sex toys en silicone (les lubrifiants à base de silicone étant alors à proscrire).

Sinon, tous les témoignages tendent à dire que ce produit est bien sans odeur ni goût, et non irritant, qu’il ne colle pas et ne fait pas de tâche. Un de ses avantages principaux est son grand contenant 400 ml, qui semble durer assez longtemps (en fonction de l’utilisation que vous en faites, bien sûr), car seule une petite quantité suffirait.

Lubido : sans doute le meilleur rapport quantité/prix

Lubido

Avantages
3 flacons
Service à pression pratique pendant l’action
Bonne durabilité
Inconvénients
Présence de glycérine
Colle un peu quand il sèche

Si le prix général monte un peu, c’est parce que vous n’obtenez pas ici un flacon de 250 ml, mais 3. Autant vous dire qu’il vaut mieux que le Lubido Gel vous satisfasse, car vous en avez pour un bout de temps (enfin, sauf si vous êtes vraiment un gros pratiquant…).

À nouveau, c’est un gel à base d’eau, mais dont la texture a été légèrement renforcée pour permettre une meilleure durabilité. Selon la marque – et les utilisateurs le confirment, seulement quelques gouttes sont nécessaires pour une petite séance gambettes en l’air, et si vraiment Monsieur est endurant, un tout petit peu d’eau relance l’affaire en deux temps trois mouvements.

Garanti sans parabène et sans latex (Lubido insiste vraiment là-dessus), il contient néanmoins de la glycérine, à mon grand dam. Je n’ai cependant pas trouvé de témoignage utilisateur affirmant qu’il y aurait eu de réaction, donc on va laisser le bénéfice du doute et se dire que le niveau de glycérine doit être assez peu conséquent.

À nouveau, c’est un lubrifiant garanti sans odeur et sans goût, qui ne tâche pas. Par contre, un petit défaut peut être relevé : certes, lors de son application, le produit ne colle pas.

Mais si vous le laissez sécher sur certaines zones, un effet plaquant peut apparaître une fois toute l’eau évaporée. Cela évidemment est vite résolu en ajoutant de l’eau (soit quelques gouttes à peine pour prolonger le plaisir, soit de quoi éliminer définitivement tout résidu si vous en avez terminé).

Un point généralement apprécié est également son service à pression : pas besoin, dans le feu de l’action, de dévisser ou de déclipser votre bouteille, un simple appui suffit pour vous réapprovisionner. Et comme chacun le sait, chaque seconde est précieuse dans ce genre de cas !

Au final, je ne pense pas que ce lubrifiant soit le meilleur du marché, ne serait-ce que par la présence de glycérine ou son aspect un peu collant quand il sèche, mais il remplit parfaitement la mission pour laquelle il est conçu, et  il constitue très certainement un excellent rapport qualité/prix (je vous conseille d’ailleurs à ce sujet de vérifier les prix pratiqués par les divers vendeurs tiers, car une forte différence est parfois constatée).

Les meilleurs lubrifiants haut de gamme

C’est dans cette section que je vous propose le premier (et unique) lubrifiant à base de silicone de ma sélection, mais également celui qui, de (très) loin, remporte ma préférence.

Aloe Cadabra : le meilleur haut de gamme

Aloe Cadabra

Prix
23,65 €
Avantages
Composition 100% naturelle
Lubrifie et restaure la flore bactérienne
Ressenti agréable
Ne colle pas du tout
Inconvénients
Le prix devient élevé

Ce lubrifiant se distingue des autres que je vous ai présentés jusqu’à présent de par sa composition et sa vocation.

En effet, si beaucoup de lubrifiants se vantent d’être constitués de produits naturels (mais Dieu sait ce qu’on peut regrouper sous ce terme) et libérés de substances nocives (parabène, glycérine, etc.), ici j’ai examiné la composition et n’y ai vraiment rien trouvé à redire.

L’ingrédient principal est l’Aloe Vera (95% selon la marque). Celui-ci est connu pour son apport hydratant et apaisant. On le retrouve d’ailleurs très souvent dans les crèmes hydratantes. Mais encore, ce lubrifiant est enrichi en vitamine E, qui est, entre autres, antioxydante et très bonne pour la peau.

Et tout cela s’explique en ce que ce lubrifiant a été conçu 2-en-1 : certes, sa fonction principale est de lubrifier (vous vous en doutiez, non ?), mais il peut également être utilisé pour votre hygiène intime, de manière à réparer votre peau et rétablir votre flore bactérienne.

Par ailleurs, la marque insiste sur le fait que ce n’est pas un “pansement” temporaire pour la lubrification : contrairement à certains lubrifiants qui peuvent, à long terme, contribuer à la destruction des tissus vaginaux (à force de modifier la flore bactérienne, entre autres), Aloe Cadabra, avec sa formule au PH neutre, est conçu pour reconstituer l’environnement vaginal de la femme et lui permettre de retrouver son équilibre hydrique naturel.

La marque annonce d’ailleurs que ce lubrifiant serait parfois recommandé par les médecins à leurs patientes souffrant de sécheresse vaginale ou d’un déséquilibre de la flore. Bon je vous avoue que je ne suis pas allée vérifier, mais il a en tout cas reçu des certifications de la FDA et de la NSF.

Cela dit, venons-en tout de même à son utilisation lors de vos soirées érotiques (après tout, c’est sans doute pour cela que vous me lisez aujourd’hui…). Les utilisateurs témoignent généralement qu’une très petite quantité de lubrifiant suffit pour un rapport agréable, qu’il ne sèche pas vite (bien que ce soit un lubrifiant à base d’eau), qu’il ne colle pas (ni pendant l’application ni en séchant) et que son goût est même plutôt agréable.

Son ressenti serait très très proche de la lubrification naturelle.

Bref, c’est un produit que je recommande fortement. Certes il est un peu plus cher, mais vous avez, pour ce prix, un lubrifiant efficace et dont la composition naturelle ne peut que vous aider à maintenir votre équilibre interne.

Et puis enfin, c’est plutôt rassurant de savoir qu’il n’est réellement constitué que de produits naturels, au sens où on l’entend vraiment.

Swiss Navy : le plus durable

Swiss Navy

Prix
26,95 €
Avantages
Probablement le plus durable sur le marché
Enrichi en vitamine E
Parfait pour le sexe sous la douche
Inconvénients
Un peu trop épais au goût de certains
Difficile à nettoyer

Je termine ma sélection avec un lubrifiant à base de silicone (enfin !). Je vous propose donc ici le Swiss Navy, connu de tous les américains un peu coquins, car c’est LA marque érotique et surtout LE lubrifiant de référence chez nos amis d’Outre-Atlantique.

Si vous lisez mon guide d’achat, vous verrez que les lubrifiants à base de silicone s’évaporent moins et nécessitent de ce fait moins d’applications que ceux à base d’eau. Et parmi eux, le Swiss Navy semble faire des merveilles, puisque très (très) rares sont les utilisateurs disant avoir réussi à performer sur la durée au point de devoir avoir recours à une seconde application (et encore, ceux-là ne seraient-ils pas un peu mytho ?).

C’est un lubrifiant sans goût ni couleur ajoutée, et qui ne colle pas. Par contre, il laisse une sensation huileuse sur la peau.

Un passage sous la douche (voire 2 ou 3, selon les utilisateurs) est donc obligatoire après votre petite séance de sport en chambre. Mais c’est aussi pour cela qu’il s’agit d’un des lubrifiants les plus recommandés pour le sexe sous la douche : vous avez l’assurance que la lubrification continuera même si vos ébats se prolongent.

Côté composition, rien d’alarmant. Le produit est même enrichi en vitamine E. Et à nouveau, la bouteille est munie d’une pompe à pression très rapide pour vous procurer rapidement ce dont vous avez besoin pendant l’acte.

S’il y a des reproches à adresser au lubrifiant Swiss Navy, ce sont peut-être ceux-ci : certains utilisateurs le trouvent un peu trop épais que pour vraiment rendre toutes les sensations. Je pense néanmoins que c’est souvent le cas avec les lubrifiants à base de silicone, et que ceux à base d’eau sont plus indiqués, au niveau de la texture, si vous recherchez une sensation plus proche de la lubrification naturelle.

L’autre critique souvent adressée est sa difficulté à le nettoyer : sur votre peau il faudra parfois plusieurs passages à l’eau savonneuse, mais sur les vêtements certaines traces seraient assez difficiles à récupérer.

Mais si cela ne vous pose pas de problème, et que vous souhaitez privilégier un lubrifiant efficace et très résistant sur la durée, n’hésitez plus, le Swiss Navy est fait pour vous !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre lubrifiant ?

Si vous prévoyez une soirée intime, que ce soit seul(e) ou à deux, un lubrifiant peut totalement changer le cours des choses. Mais entre la (grande) variété de produits proposés sur le marché et les lubrifiants de substitution qui constituent souvent une fausse bonne idée, il est difficile de s’y retrouver.

Voici quelques conseils pour passer un moment agréable.

L’importance du lubrifiant

Le rôle premier du lubrifiant est d’éviter l’inconfort pendant un acte sexuel. Il aide à humidifier la peau et à y faire glisser plus facilement toute une série de choses, que ce soit la peau de votre partenaire ou votre sex toy préféré. Il peut même aider à stimuler l’excitation sexuelle (bah oui quand ça pique, ça coupe un peu l’envie…).

Pour beaucoup de personnes, le lubrifiant constitue un tabou, le summum de la dépravation. Mais il n’est pas anormal d’avoir un jour recours à un lubrifiant, quelle qu’en soit la raison.

Vous ne devez pas pour autant considérer que quelque chose ne va pas chez vous, ou que votre corps est “cassé”. Comme on dit, ces choses-là arrivent…

Dans certaines circonstances, j’aurais même tendance à dire qu’il est obligatoire. Je pense bien entendu, d’une part, aux rapports anaux (cette zone n’est évidemment pas autolubrifiante). Mais encore, et là ça concerne tout le monde, à partir de 50 ans environ – ou en tout cas quand apparaissent les premiers signes de ménopause -, les changements hormonaux empêchent parfois une lubrification naturelle, en même temps que la peau devient moins élastique.

Il peut alors en résulter un certain inconfort pendant les rapports.

Les types de lubrifiants

Bien entendu, la zone vaginale absorbe les produits que vous y appliquez, comme n’importe quelle autre partie du corps. Attention donc à ne pas y mettre n’importe quoi !

Les lubrifiants à base d’eau

Ce type de lubrifiant a plusieurs avantages. Le premier, et non des moindres, est qu’ils sont ceux qui se rapprochent le plus de la lubrification naturelle. Polyvalents, il sont proposés sous diverses formes et textures, pour s’adapter au mieux à vos besoins personnels.

Ils sont sans danger, en application externe comme interne, et se nettoient très facilement.

Mais c’est également ce dernier point qui constitue leur faiblesse : ils sont peu efficaces pour le sexe sous la douche, et s’évaporent assez rapidement. Pour éviter cela, vous pouvez vous tourner vers les mélanges plus épais (mais alors vous vous éloignez de la sensation de lubrification naturelle). Sinon, n’hésitez pas à en appliquer par petites touches régulières !

Un autre point dommageable est qu’ils présentent souvent, dans leur composition, de la glycérine, certes utilisée dans de nombreuses fabrications pharmaceutiques, mais reconnue comme faiblement toxique. Si vous en trouvez un qui en est dépourvu, c’est donc préférable.

Les lubrifiants à base de silicone

Les lubrifiants à base de silicone s’évaporent moins et nécessitent donc moins d’applications. Contrairement aux molécules d’eau, les molécules de silicones glissent sur la surface de la peau sans être absorbées.

La sensation de glissement est donc également décuplée. Ils sont fortement recommandés pour les rapports anaux ou le sexe sous la douche.

Leur inconvénient majeur est qu’ils peuvent endommager vos sex toys, si ceux-ci sont également en silicone. Mais encore, ils sont souvent plus difficiles à nettoyer.

Les lubrifiants de substitution

Vous vous préparez une soirée intime et, au moment venu, pas moyen de mettre la main sur votre pot de lubrifiant, alors que c’est justement aujourd’hui que votre corps vous dit zut en restant inflexiblement sec ?

Il est tentant, dans ce genre de situation, de recourir à certains substituts. Mais attention, ils constituent, pour la plupart, de véritables faux-amis !

La salive

Il s’agit sans doute de la pratique de substitution la plus courante (ne serait-ce qu’au moment des rapports oraux), mais c’est en fait à proscrire. La salive, en effet, n’a aucun pouvoir lubrifiant, que du contraire : elle va jusqu’à assécher les muqueuses et peut même transmettre des IST !

La vaseline

Je pense que tout novice à la recherche de lubrifiant pense en premier lieu à la vaseline. C’est pourtant une très mauvaise idée, car le pétrole qu’elle contient peut endommager les préservatifs, les rendant inefficaces, mais également provoquer de graves infections.

Les soins hydratants

On aurait tendance à penser que hydratation = lubrification, mais non ! Ces soins contiennent généralement une multitude d’actifs irritants : parfum, silicone, parabène,…. Avec tout cela, gare aux gonflements et aux irritations !

Les huiles minérales

Les huiles minérales peuvent endommager le latex du préservatif, le rendant inefficace (Et boum, 18 minutes de plaisir, mais 18 ans d’obligations…).

Mais encore, elle peuvent causer des irritations (sans doute en ce qu’elles provoquent un déséquilibre de la flore bactérienne), voire des mycoses vaginales.

Les options

Je vous le disais plus haut, le nombre de lubrifiants disponibles sur le marché est assez hallucinant. Du coup, les marques n’hésitent pas à mettre en avant certaines “options” pour se distinguer et remporter votre préférence.

Les lubrifiants parfumés

Banane, fraise, chocolat ou même bubble gum,… À peu près tous les goûts vous sont proposés en matière de lubrifiants. Il s’agit le plus souvent d’un parfum odorant, plutôt que gustatif, mais certains combinent les deux.

Ça peut être un plus, en ce qu’ils donnent une dimension gourmande à vos ébats, ou tout simplement en ce qu’ils masquent les odeurs intimes que certains trouvent inconfortables.

Attention, néanmoins, à ce qu’ils soient sans sucre (pas parce que ça fait grossir, mais parce qu’ils peuvent causer des infections à levures !). De nombreux lubrifiants parfumés contiennent des sucres aromatisants.

Assurez-vous donc que votre lubrifiant parfumé contient un ingrédient édulcorant sans danger pour le corps, tel que l’aspartame ou la stevia.

Les lubrifiants à effet “chaud” ou “frisson”

Tous les utilisateurs n’y sont pas sensibles, mais certains lubrifiants possèdent des vertus chauffantes, qui aident à l’excitation intime de par les sensations qu’elles procurent. Pas toujours efficace, c’est loin d’être un indispensable selon moi, mais ça peut être le petit plus qui pimentera vos rapports.

Les additifs anesthésiants

Alors là, par contre, je dis stop ! Les lubrifiants proposant ces additifs, sous couvert de vous prémunir de certaines douleurs, sont définitivement à proscrire.

Ils sont en effet extrêmement problématiques en ce que, s’ils créent un meilleur confort au moment du rapport, ils peuvent vous empêcher de  ressentir de potentielles blessures et vous causent au final plus de douleur qu’autre chose.

Ne l’oubliez jamais, la douleur est le moyen que le corps a de vous dire de ralentir ! Et non il ne faut pas souffrir pour être belle… Encore moins pour avoir du plaisir !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

4 Commentaires

    • Bonjour Maximilien,

      Comme mentionné en réponse dans votre premier commentaire (peut-être êtes-vous passé à côté), l’huile de coco n’a pas été mentionnée car elle ne peut être utilisée avec un préservatif (risque de rupture), et présente des risques de perturbation de l’équilibre du pH et donc provoquer des infections.

      Bonne journée et à bientôt sur Selectos. 🙂

  • Bonjour, merci pour cet article. Pourquoi l’huile de coco n’est pas mentionnée comme lubrifiant naturelle ? est-ce un choix délibéré ? Merci

    • Bonjour Maximilien,

      L’huile de coco n’a pas été mentionnée car elle ne peut être utilisée avec un préservatif (risque de rupture), et présente des risques de perturbation de l’équilibre du pH et donc provoquer des infections.

      Bonne journée et à bientôt sur Selectos. 🙂

Laisser un commentaire

>