​Partager cet article

Randonnée : Nos Conseils pour les Débutants


Publié le 25 mai 2020

La randonnée, loin de s’apparenter à une simple promenade, est un vrai sport. Devenir un randonneur ne s’improvise pas. Entre équipements et préparation, vous avez beaucoup de choses à apprendre avant d’éveiller le randonneur qui sommeille en vous.

 

Chez Selectos, nous savons par expérience que la randonnée est à la fois faite de bonnes et de mauvaises surprises si l’on ne s’y prépare pas. La nature est pleine de secrets, et l’équilibre entre utilité et confort est parfois difficile à trouver. 

Quelles sont donc les erreurs à éviter mais surtout les bonnes techniques à adopter pour ne pas se lancer dans la gueule du loup ? Voici nos conseils.

 

L’équipement de base

“Être bien dans ses pieds”, c’est la première chose à surveiller. Pour ce faire, évitez de partir avec des chaussures neuves pour de longues heures de marche. Effectuez au préalable quelques balades pour assouplir vos chaussures. Le confort, le maintien, l’imperméabilité et l’adhérence sont quatre caractéristiques essentielles d’une bonne paire. Ainsi, nous recommandons particulièrement les Salomon X Ultra 3 GTX, qui séduisent les amateurs de trekking et de randonnées techniques. Elles sont légères, étanches et adhérentes. 

Mais de manière générale, c’est toute votre façon de vous habiller qui est importante. Avant toute chose, pensez à consulter les prévisions météorologiques. Et dans le doute, privilégiez la technique de “l’oignon”, qui consiste à enfiler plusieurs couches (une première pour apporter de la chaleur, une deuxième pour vous maintenir au chaud et une troisième pour vous protéger de la pluie ou du vent). À ce sujet, le duvet d’oie est la meilleure matière en ce qu’elle allie bonne isolation avec légèreté.

Et pour ceux qui font plusieurs arrêts, enlevez vos chaussures de temps à autre et troquez-les contre des sandales pour aérer le pied. 

 

Les accessoires utiles

Votre sac ne doit pas alourdir votre charge. Pour votre confort, veillez à ce qu’il ne dépasse pas 20% de votre poids. Le volume est à étudier en fonction de la taille et de la durée du parcours. Lors de nos recherche, nous avons déterminé que l’Osprey Atmos AG65 est un excellent modèle pratique, amovible, aéré et très résistant.

Si vous partez pour plusieurs jours, une tente et un sac de couchage sont également des indispensables. De ce point de vue, la MSR Access 2 est la meilleure sur le marché. Cette tente quatre saisons résiste aux vents violents et aux grosses averses tout en proposant un espace de vie intéressant. Légère, elle est facile à transporter. Pour les sacs de couchage, c’est le Mountain hardwear Hyperlamina que nous recommandons. Il est pratique et offre un grand confort tout en vous isolant des nuits froides.

Les GPS de randonnée sont des outils extrêmement intéressants pour vous guider, à l’image du Garmin GPSMAP 64s, qui couvre de grands espaces. Léger et précis, il propose de nombreuses fonctionnalités garantissant votre sécurité et vous avertissant sur les dangers des terrains. Pour une alternative moins coûteuse, vous disposez des applications mobiles sur smartphone. Mais certaines sont gourmandes en batterie : à défaut d’avoir un chargeur solaire ou une batterie externe, il vaut mieux prévoir une carte et une boussole en plus.

Pour protéger votre corps, embarquez une crème solaire avec vous. Tamara, notre spécialiste beauté et santé, vous conseille le lait solaire Alga Maris des Laboratoires de Biarritz pour sa formule bio, son efficacité, son respect de l’environnement et sa résistance à l’eau. Par ailleurs, un kit de pharmacie permet de réparer les éventuelles coupures ou blessures.

Parmi les autres accessoires, il est toujours bon de prendre un sac pour vos déchets afin qu’ils ne finissent pas dans la nature.

Il y a aussi certains accessoires non essentiels, mais qui peuvent se révéler bien utiles : une lampe torche pour lutter contre l’obscurité, un couteau de survie pour couper du bois ou encore des jumelles d’observation pour mieux contempler le paysage.

Enfin, pour ceux qui ont des problèmes d’articulation ou qui désirent une meilleure accroche en descente ou en montée avec un bon rendement énergétique, il est intéressant de se munir de bâtons de marche.

 

Nos recommandations

Pour débuter en douceur, commencez par faire régulièrement des balades à reliefs plus soft dans votre région. Cela permet de se préparer physiquement et de s’habituer aux règles de la randonnée. 

Avant de partir, il faut planifier le parcours. Préparez le terrain en annotant les endroits difficiles, les points de sortie ou encore les sources d’eau et toute autre information nécessaire. La fédération française de la randonnée pédestre dispose d’un registre reprenant les différentes randonnées possibles, notées selon leur niveau de difficulté via un système de balises.

Lors de votre première vraie expédition, évitez de vous la jouer Robin des Bois et soyez accompagné(e), de préférence par une personne expérimentée. Dans tous les cas, suivez votre rythme et allez-y progressivement. 

Enfin, même si ça peut paraître bateau, pensez à toujours bien vous hydrater. Il faut compter environ 1L par personne toutes les 2 heures. Prévoyez également des collations sucrées pour éviter les risques de malaise, souvent fréquents lors de fortes chaleurs. Les fruits secs, les cacahuètes et les figues sont idéales pour cet usage. 

 

Pour aller plus loin…

Si la randonnée vous intéresse, je vous propose de consulter nos comparatifs dédiés à cette activité.

Comme vous avez pu le constater, la qualité d’une expédition dépend surtout de son organisation, de sa préparation et des équipements que vous emmenez. Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais négliger la règle de base : toujours agir dans le respect de la nature !


Ces sujets peuvent aussi vous intéresser


Laissez-nous un commentaire


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>