Accessoires

Les 4 (vrais) Meilleurs Stylets Tactiles 2019 – Comparatif

Publié le 5 avril 2019

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 4 meilleurs stylets tactiles parmi plus d’une trentaine de modèles disponibles pour le moment. Celui que je recommande sans hésiter à l’utilisateur moyen est sans doute le Mixoo Capacitive Stylus Pen avec son rapport qualité-prix vraiment imbattable.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat qui vous permettra de choisir le stylet qui corresponde le mieux à votre usage et à votre budget.

Meilleur pas cher
Mixoo 2 en 1 Stylet de Précision Capacitifs Disc StyloTips Disc 2 de remplacement, Conseils de fibres 1 de pour Tout écran tactile iPhone, Ipads, Android,Smartphones et tablettes(Noir)
Meilleur milieu de gamme
Adonit Dash 3 Stylet de précision à pointe fine pour iPad/iPhone/Samsung/Android Noir
Meilleur haut de gamme
Apple Pencil (2ème Génération)
Mixoo
Adonit Dash 3
Apple Pencil
13,60 €
46,94 €
129,19 €
Meilleur pas cher
Mixoo 2 en 1 Stylet de Précision Capacitifs Disc StyloTips Disc 2 de remplacement, Conseils de fibres 1 de pour Tout écran tactile iPhone, Ipads, Android,Smartphones et tablettes(Noir)
Mixoo
13,60 €
Meilleur milieu de gamme
Adonit Dash 3 Stylet de précision à pointe fine pour iPad/iPhone/Samsung/Android Noir
Adonit Dash 3
46,94 €
Meilleur haut de gamme
Apple Pencil (2ème Génération)
Apple Pencil
129,19 €

Les meilleurs stylets tactiles pas cher

Le marché regorge de stylets proposés à des prix très bas. On s’est permis de vous sélectionner les deux meilleurs !

Mixoo : le meilleur pas cher

Mixoo

Prix
13,60 €
Avantages
Excellent rapport qualité-prix
Précis
Embouts remplaçables
Prise en main agréable
Inconvénients
Grip seulement à une extrémité

On démarre notre tour d’horizon des stylets d’entrée de gamme avec un modèle de chez Mixoo, proposé pour quelques euros de plus que le Kensington Virtuoso choisi ci-dessous… Mais pour un niveau de performance qui les vaut facilement.

On n’est effectivement pas sur le même type de produit. Les stylets classiques comme le Kensington disposent le plus souvent d’un embout arrondi en caoutchouc ou en silicone à la précision très aléatoire : adapté à la navigation sur son écran, mais pas vraiment à la saisie de notes manuscrites ou au dessin numérique.

Celui-ci dispose d’un embout en fibre à une extrémité et d’une pointe à disque transparent à l’autre. On apprécie d’emblée le fait que ces embouts soient intégralement remplaçables : nul besoin de remplacer le stylet une fois que ces derniers sont usés (ce qui peut aller assez vite si on en fait un usage régulier, au risque d’endommager son écran).

Le stylet, disponible en plusieurs coloris, est fourni avec trois embouts de rechange et son chiffon de nettoyage. Il s’agit d’un stylet passif (à ce prix-là, on s’en doutait un peu), mais sa pointe à disque fournit tout de même un niveau de contrôle assez précis. Par la même occasion, le disque transparent permet de voir exactement ce qu’on dessine.

L’embout en fibre est lui un peu moins agréable à utiliser, d’autant plus qu’à l’extrémité où celui-ci se trouve, il n’y a pas de zone de grip en caoutchouc. La prise en main est donc un peu moins facile. Il permet tout de même de mieux gérer la pression et la précision du tracé que le Kensington. On apprécie l’épaisseur et le poids du stylet, qui faciliteront la prise en main pour ceux qui souffrent de microtraumatismes répétés du poignet.

En bémols (puisqu’il faut bien pinailler un peu), ce stylet ne dispose pas non plus d’un deuxième capuchon pour protéger l’embout en fibre. Certains utilisateurs ont par ailleurs signalé des soucis de fragilité au niveau des pointes à disque, mais dans la mesure où celles-ci se remplacent facilement, ce n’est pas gravissime.

Le stylet est compatible avec tous les écrans capacitifs (donc, tous les smartphones et tablettes disponibles sur le marché à l’heure actuelle). On est certes pas sur le même type de produit que le “Rolls Royce” du stylet, le Apple Pencil testé ci-dessous, mais pour un modèle proposé à environ un dixième de son prix (qui plus est compatible avec tous les appareils tactiles que vous puissiez posséder au lieu d’un seul), on ne va pas trop se plaindre. Pour l’usager moyen, il s’agit d’un stylet précis et performant, proposé à un excellent rapport qualité-prix.

Kensington Virtuoso : simplicité et tout petit prix

Kensington Virtuoso

Prix
5,10 €
Avantages
Prix abordable
Prise en main agréable
Esthétique
Inconvénients
Ne convient pas particulièrement aux notes manuscrites ou au dessin

Le Kensington Virtuoso est un stylet-stylo tout ce qu’il y a de plus classique aux apparences plutôt solides, doté d’une finition matte assez esthétique et disponible en plusieurs coloris. Le stylet n’est pas excessivement lourd et en conséquence, la prise en main assez agréable. Rien à redire de ce côté là.

“Stylet-stylo” car il dispose à une extrémité d’une gomme tactile à utiliser avec votre tablette ou smartphone et de l’autre, d’un… stylo, et oui, qui sert à écrire sur du papier avec de l’encre comme au bon vieux temps. On ne va pas s’attarder sur cet aspect-là car, même si chacun sait qu’il est impossible de mettre la main sur un stylo lorsqu’on en a vraiment besoin, ce n’est probablement pas pour cela que vous vous intéressez à ce produit.

Ce stylet est commercialisé à moins de 5€ au moment de la rédaction, et vous en aurez pour votre argent et pas plus. À la différence des stylets un peu plus onéreux avec une pointe en mousse ou en fibre permettant de gérer un peu la pression de façon manuelle, ce modèle dispose d’une grosse pointe en silicone qui repose grosso modo sur un coussin d’air. Difficile donc de gérer la précision du tracé.

On se doutait de toute manière qu’on n’allait pas utiliser ce genre de produit pour faire du dessin numérique. J’ai tout de même voulu tester le Kensington Virtuoso avec l’appli Notes de mon iPad, histoire de voir s’il pourrait vraiment servir pour gribouiller à la fois sur du papier et sur écran tactile. La réponse est oui, mais… le résultat est pas particulièrement réjouissant. Autant dire que ça me fait une écriture de médecin. De plus, la gomme ne glisse pas très facilement sur l’écran.

Un autre petit reproche qu’on pourrait faire à ce stylet est le manque d’un deuxième capuchon. Le tout a l’air relativement solide mais je pense qu’à force de trainer au fond d’un sac, la pointe en gomme finirait par souffrir.

Si vous êtes à la recherche d’un stylet qui vous permet de protéger votre écran des traces disgracieuses à tout petit prix, vous avez trouvé le produit qui vous convient. Dans le cas d’une utilisation nécessitant plus de précision (prise de notes manuscrites par exemple, sans même parler de dessin numérique), je ne peux que vous conseiller de vous tourner vers un produit un peu plus évolué tel que le Mixoo proposé ci-dessus.

Les meilleurs stylets tactiles de milieu de gamme

Vous cherchez un stylet à la fois esthétique et ergonomique, mais qui ne nécessite pas un investissement d’une centaine d’euros, voire plus ? Découvrez notre meilleur modèle de milieu de gamme !

Adonit Dash 3 : le meilleur de milieu de gamme

Adonit Dash 3

Prix
46,94 €
Avantages
Esthétisme
Pointe très précise
Autonomie
Inconvénients
Fonctionnalités basiques au vu du prix

Adonit, une marque qui n’est plus à présenter dans le marché des stylets connectés. Le Dash 3 est compatible avec les téléphones et tablettes iOS et Android et propose une pointe de précision PixelPoint et une excellent autonomie. Allons découvrir tout ça !

On est d’accord que ce n’est pas l’aspect le plus important, mais esthétiquement le Dash 3 est vraiment très réussi. Disponibles en trois coloris à l’élégante finition matte, le corps en aluminium offre une prise en main agréable. La pointe ne fait que 1,9 mm : c’est très fin en comparaison avec la plupart des stylets disponibles sur le marché.

Dans la mesure où il s’agit d’un stylet connecté, il sera nécessaire avant toute utilisation de l’allumer grâce au bouton situé à une extrémité. Pensez bien à le recharger car sans batterie, vous ne ferez pas grand chose avec. Le Dash a une autonomie d’environ 14 heures pour 45 minutes de charge. Un petit chargeur magnétique en USB est fourni.

De manière générale, le Dash 3 dépasse de loin les stylets traditionnels passifs en termes de performance, mais il n’est pas à la hauteur des modèles Bluetooth proposés par d’autres fabricants, voire par Adonit lui-même.

Il est possible de réaliser des tracés précis en raison de la pointe très fine, mais il ne vous permettra pas d’avoir une écriture aussi nette que le Apple Pencil ou encore un stylo classique. Le Dash 3 est plus adapté au dessin, et c’est sur un écran large que vous obtiendrez les meilleurs résultats.

Toutefois, dans la mesure où le stylet ne dispose pas de fonctionnalités telles que le “palm rejection” (qui permet de ne pas accidentellement laisser de traces quand on frôle l’écran par inadvertance), ou la sensibilité à la pression, il reste limité en termes de performance. Ce n’est toutefois pas un problème intrinsèque au Dash 3, mais aux stylets de cette fourchette de prix de manière générale.

Attention par la même occasion à la compatibilité. Même s’il peut en théorie s’utiliser avec tous les appareils mobiles iOS ou Android, les écrans incurvés tels que celui du Galaxy S7 Edge lui posent rapidement problème. Par la même occasion, c’est pas la peine d’essayer de l’utiliser avec les appareils Windows.

Le Dash 3 est donc un stylet très adapté au dessin et aux esquisses rapides, qui peut servir aussi pour prendre des notes sur un écran large (plutôt tablette donc), à condition d’avoir une écriture propre ! Le niveau de précision sera toutefois pas le même qu’avec un stylet “actif” qui se connecte à votre dispositif via Bluetooth : pour ce, regardez plutôt du côté du Apple Pencil. Le Dash est toutefois beaucoup plus agréable à utiliser et donne des résultats bien plus soignés que les stylets classiques, grâce notamment à sa pointe ultra-fine.

Les meilleurs stylets tactiles haut de gamme

Vous êtes graphiste ou designer ? Pour un stylet qui allie performance et innovation, c’est par ici !

Apple Pencil : le meilleur haut de gamme

Apple Pencil

Prix
129,19 €
Avantages
Ergonomie
Performance
Recharge et appairage sans fil
Inconvénients
Prix

On allait forcément finir par parler d’Apple… Le nouvel Apple Pencil vient remplacer la version de première génération, laquelle laissait franchement à désirer pour ce qui était de l’ergonomie. Cette nouvelle itération fait un centimètre de moins que la précédente pour le même poids. En conséquence, c’est un peu plus agréable au niveau de la prise en main : on a moins l’impression d’essayer d’écrire avec une guimauve géante de fête foraine.

J’oubliais de le préciser, mais il s’agit bien entendu d’un stylet actif qui se connecte à votre appareil mobile (iOS only s’il vous plaît ! Et encore pas tous…) via Bluetooth. Étant donné son prix (aux alentours de 130€ au moment de la rédaction) c’est la moindre des choses.

La principale évolution du Apple Pencil 2G est au niveau de la recharge. Là où la V1 se branchait sur la prise Lightning (de manière franchement pas très commode), le 2G dispose d’un côté aplati et magnétique qui permet de le coller sur la tranche de votre iPad et ainsi de le recharger. C’est très pratique et ça donne un effet vraiment cool, tout en permettant de se débarrasser du capuchon cache-prise qui était extrêmement facile à perdre.

L’aimant est assez puissant et le stylet reste bien en place, mais personnellement j’éviterai d’aller jusqu’à ranger le tout dans mon sac ou de me balader avec. L’appairage s’effectue de la même manière. Cette surface aplatie évite par la même occasion au stylet de rouler et de finir par terre.

Assez dit pour ce qui est de l’ergonomie, allons regarder du côté de la performance ! Ce serait “aussi naturel que sur du vrai papier”, dixit Apple, et en effet le stylet glisse parfaitement sur la surface de l’iPad Pro avec très peu de latence.

Comme sur l’ancien modèle, il suffit de toucher l’écran en veille de sa tablette avec le stylet pour activer l’application Notes. On peut désormais en tapotant la surface plate du baril switcher entre les modes ou activer une fonction donnée, selon l’application utilisée. Cette nouvelle fonctionnalité est entièrement configurable.

De manière générale, il s’agit d’un stylet de haute qualité, dont la première version était déjà appréciée des graphistes et designers. Avec cette V2, Apple a su répondre aux critiques qui visaient notamment son ergonomie, proposant désormais un produit qui allie design (de toute manière, c’est un peu leur marque de fabrique) et performance. Son prix cependant en refroidira sûrement plus d’un.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre stylet tactile ?

Utiliser un stylet avec son smartphone, ce serait pas un peu comme manger un Twix avec une fourchette ?

Les plus anciens se souviendront des PalmPilot et autres “assistants personnels” lointains ancêtres de nos smartphones qui fonctionnaient à l’aide d’un petit stylet, lequel permettait en théorie d’écrire “à la main” sur l’écran. Bien que certains fabricants, tels que Samsung, aient tenté un temps de le faire revivre, le stylet s’est rapidement avéré superflu avec la démocratisation du tactile. « Qui voudrait d’un stylet ? Vous devez le retrouver à chaque fois, puis le ranger, et vous finirez de toute façon par le perdre. Personne ne veut d’un stylet » disait Steve Jobs lui-même en 2007.

En effet, de nos jours les smartphones disposent d’un écran assez large pour les doigts même les plus boudinés. Pourquoi donc utiliser un stylet en 2019 ?

Le stylet : pourquoi l’adopter

Tout simplement, même sans évoquer les modèles connectés qui interagissent avec votre téléphone, par simple question d’hygiène. Vos doigts sont sales, et en conséquence votre écran aussi.  Adopter le stylet tactile vous permet donc de ne pas vous balader avec une fosse septique de poche tout en évitant les traces de doigts disgracieuses. Ce type d’outil peut également être commode pour les personnes plus âgées avec une mobilité limitée des doigts.

Mais là où le stylet trouve véritablement son second souffle, c’est dans le contexte professionnel. Les fabricants sont désormais nombreux à proposer des smartphones et tablettes haut de gamme disposant de stylets intégrés. De plus en plus de produits se destinent aux dessinateurs, graphistes, architectes et designers, tout comme aux professionnels ayant tout simplement besoin de demander des signatures clients, par exemple.

Choisir le stylet qui vous convient

Avant de vous lancer, il vous convient de vous demander à quoi votre stylet vous servira. Si vous souhaitez simplement protéger votre écran des traces de doigts, optez pour un stylet de type passif, autrement dit muni d’une pointe large et molle et assez peu précise. Ce type de stylet est compatible avec à peu près tous les smartphones disponibles sur le marché. Vous en trouverez facilement à moins de 10 euros.

Les stylets actifs, eux, proposent une large gamme de fonctionnalités : prise de notes, dessin numérique avec reproduction des divers traits de crayon et de pinceau et annotation de documents. Ils sont bien plus précis et plus polyvalents que les stylets passifs et en conséquence, bien plus chers (comptez de 30 à 100€).

La prise en main

Avec ce type de produit, l’ergonomie est bien entendu un aspect très important, d’autant plus si vous avez l’intention d’utiliser votre stylet pendant plusieurs heures d’affilée. N’hésitez pas à essayer si possible votre produit avant l’achat.

Si vous n’en avez pas la possibilité, regardez les stylos classiques que vous avez l’habitude d’utiliser tous les jours et essayer de trouver un stylet qui lui ressemble le plus possible en termes de taille, de matière et d’épaisseur. Si vous souffrez de microtraumatismes répétés du poignet (malheureusement, c’est le cas de beaucoup de personnes qui passent leur journée devant l’ordinateur) privilégiez un stylet plutôt épais.

La pression

Les styles connectés permet de gérer la pression : fonctionnalité très utile notamment pour les artistes. Ceci génèrent un tracé plus ou moins épais ou foncé selon la force employée.

La fonction « palm rejection »

Cette fonction permet d’éviter les tracés accidentels lorsque vous appuyez sur l’écran avec votre main. Une fois de plus, il s’agit d’une fonction que l’on trouve sur les stylets connectés.

La mine ou la gomme

Sur les modèles plus économiques de type passif, on a tendance à trouver une gomme en caoutchouc, laquelle permet de naviguer tout simplement sur votre smartphone ou tablette. Ces gommes ne sont pas adaptées à un travail plus détaillé de type dessin numérique.

Le budget

Vous l’aurez vu dans notre comparatif ci-dessus : les prix peuvent varier énormément, de 5 à une centaine d’euros en fonction du type de stylet pour lequel vous optez. Le moins cher est bien évidemment le stylet passif, qui sera très limité en termes de fonctionnalités et d’ergonomie.

Si vous avez l’intention d’employer votre stylet de façon intensive ou pour un travail très détaillé tel que le dessin numérique, n’hésitez pas à investir un peu plus pour un modèle de haut de gamme.

En conclusion, quel stylet tactile choisir ?

Si vous avez horreur des traces de doigts sur votre écran, une seule solution pour éviter de sortir votre petit chiffon en microfibre dix fois par jour : le Kensington Virtuoso.

Comme tout bon membre de la Génération Y, vous ne pourriez vivre sans votre smartphone mais appréciez tout de même la prise en main d’un stylo pour vos esquisses ou notes : optez pour le Mixoo ou le Adonit Dash 3.

Professionnel ou amateur très exigeant, vous appréciez les produits qui allient design, innovation et performance : sans doute, c’est le Apple Pencil 2G qu’il vous faut.

Mentions honorables

Wacom Bamboo Tip  : il présente de petits soucis de latence et ne fonctionne qu’avec les tablettes Bamboo.

Wacom Bamboo Sketch : il fonctionne avec l’appli Wacom, mais nécessite une pression très forte.

À propos de l'auteur

Caroline Corby

Caroline est diplômée d'un master en coopération internationale obtenu à l'université de Lille. Curieuse et touche-à-tout, elle met volontiers sa plume au travail dans des catégories comme le High Tech ou le sport et loisir.

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Je possède une ancienne tablette, la Samsung Galaxy Tab 2.
    Avant d’acheter une tablette plus récente et haut de gamme, type iPad pro, je souhaite m’essayer au dessin et storyboard dessus avec un stylet.
    Mais ma crainte c’est l’incompatibilité des stylets avec cette relique…
    Auriez-vous une information à me communiquer concernant les éventuelles problèmes que je pourrais rencontrer?

    D’avance merci

    A bientôt

    J

    • À priori, n’importe quel stylet tactile classique et basique pourrait être compatible avec votre tablette (même si elle date un peu, elle se dote d’un écran capacitif). Il faut simplement vous munir d’un stylet destiné à ce type d’écran. Il aura alors les mêmes fonctions que votre doigt sur l’écran et ne nécessite pas de batterie. Ils fonctionnent (normalement) sur n’importe quel périphérique à écran tactile. Pour plus de précision, choisissez un stylet à pointe fine, comme celui-ci par exemple.

Laisser un commentaire

>