Smartphones

Le Meilleur Smartphone pour Photo

Mis à jour le 13 janvier 2020

Pour vous aider dans votre recherche du meilleur photophone, nous avons passé de nombreuses heures à analyser les différents modèles présents sur le marché. À nos yeux, actuellement, c’est le Xiaomi Mi Note 10 qui remporte la palme. Comme d’autres modèles de la marque, il possède un rapport qualité/prix extrêmement intéressant : sa qualité photo est digne des références du haut de gamme et, en prime, il bénéficie d’une autonomie énorme.

 

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Xiaomi Mi Note 10

Xiaomi Mi Note 10

Endurant et polyvalent, ce smartphone est très vite devenu l’un des modèles de référence lorsqu’on parle de photophone. Il se hisse au niveau des meilleurs haut de gamme pour un prix beaucoup moins élevé.

463,84€ sur Fnac

Équipé de 5 modules photos qui lui assurent une réponse à chaque situation, le Mi Note 10 offre des clichés détaillés avec des couleurs fidèles. Il joue des coudes avec le Huawei P30 Pro, longtemps jugé comme LA référence dans ce domaine. Les seules différences qui départagent ces modèles sont leurs processeurs, moins performant pour le Xiaomi, et leurs prix, qui les place dans 2 gammes différentes.

 

Meilleur pas cher

Google Pixel 3a

Google Pixel 3a

À l’heure de la multiplication des capteurs, ce smartphone nous montre qu’un seul objectif bien exploité peut se révéler bien plus efficace que les solutions proposées par d’autres constructeurs.

349,00 € sur Boulanger

Voici donc un modèle qui a choisi de se positionner à contre-courant de tout ce qui se fait actuellement sur le marché de la photographie smartphone. Par ailleurs, il réussit la prouesse de se mettre à la portée d’un grand nombre de bourse, tout en conservant une qualité photo exemplaire. De plus, le fait qu’il soit proposé par Google lui-même vous garantit un excellent suivi pour les mises à jour futures.

 

Meilleur haut de gamme

Google Pixel 4 XL

Google Pixel 4 XL

Avec son nouveau Pixel, Google nous prouve encore une fois que non, plus ce n’est pas forcément mieux. Ce produit embarque un double capteur photo capable de prouesses qui laissent les multi-objectifs loin derrière.

899,00 € sur Boulanger

Cette nouvelle itération améliore encore la formule de Google tout en corrigeant le principal défaut de l’ancienne : l’autonomie. Si elle ne bat pas des records, il reste tout de même utilisable au quotidien. En prime, la marque pousse l’optimisation au maximum et offre des performances de référence malgré son processeur moins évolué.

 

Alternative pas chère

Xiaomi Mi 9

Xiaomi Mi 9

C’est encore un produit de Xiaomi qui offre un rapport qualité/prix très élevé. Il combine un bon niveau de performances avec une qualité photo qui n’a pas à rougir devant la proposition de Google.

349,80 € sur Fnac

S’il offre de meilleures performances au niveau du processeur et de l’autonomie que le Pixel 3a, il n’arrive malheureusement pas à être aussi bon que son concurrent américain en photo. Cependant, pour qui recherche un bon équilibre entre les différentes caractéristiques tout en profitant d’un rendu photo qualitatif, ce smartphone est un très bonne solution. 

 

Alternative milieu de gamme

Huawei P30

Huawei P30

Version améliorée du P20 Pro, ce smartphone bénéficie d’un triple capteur qui fournit une image plus fidèle, équilibrée et détaillée, ainsi que moins saturée que certains de ses concurrents.

471,00 € sur Amazon

Ce modèle se pose comme une version “Plus” du P20 Pro, une ancienne référence de la photo smartphone. Le P30 en reprend les atouts et est donc un excellent photophone, d’autant plus quand on voit la diminution de prix dont il a bénéficié ces derniers mois. Il ne peut par contre pas tenir tête à son concurrent chinois, qui peut se targuer de rivaliser avec sa version Pro.

 

Alternative haut de gamme

Huawei P30 Pro

Huawei P30 Pro

Il a longtemps trusté la première place de tous les classement tant sa qualité est élevée. Que ce soit en plein jour comme en basse luminosité, le résultat est époustouflant.

632,34 € sur Amazon

Il a rapidement “volé” le titre de meilleur photophone à sa sortie, se posant en véritable innovation. Il aura réussi à détrôner le Google Pixel 3 alors leader des photophones, grâce à une combinaison réussie de capteurs, un zoom innovant, et, surtout, une maîtrise en basse luminosité étonnante. Malheureusement pour lui, Google a remonté la pente avec la nouvelle version de son Pixel, encore plus évoluée et mieux optimisée.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative pas chèreAlternative milieu de gammeAlternative haut de gamme
Xiaomi Mi Note 10Google Pixel 3aGoogle Pixel 4 XLXiaomi Mi 9Huawei P30Huawei P30 Pro
Xiaomi Mi Note 10Google Pixel 3aGoogle Pixel 4 XLXiaomi Mi 9Huawei P30Huawei P30 Pro
Endurant et polyvalent, ce smartphone est très vite devenu l’un des modèles de référence lorsqu’on parle de photophone. Il se hisse au niveau des meilleurs haut de gamme pour un prix beaucoup moins élevé.À l’heure de la multiplication des capteurs, ce smartphone nous montre qu’un seul objectif bien exploité peut se révéler bien plus efficace que les solutions proposées par d’autres constructeurs.Avec son nouveau Pixel, Google nous prouve encore une fois que non, plus ce n’est pas forcément mieux. Ce produit embarque un double capteur photo capable de prouesses qui laissent les multi-objectifs loin derrière.C’est encore un produit de Xiaomi qui offre un rapport qualité/prix très élevé. Il combine un bon niveau de performances avec une qualité photo qui n’a pas à rougir devant la proposition de Google.Version améliorée du P20 Pro, ce smartphone bénéficie d'un triple capteur qui fournit une image plus fidèle, équilibrée et détaillée, ainsi que moins saturée que certains de ses concurrents.Il a longtemps trusté la première place de tous les classement tant sa qualité est élevée. Que ce soit en plein jour comme en basse luminosité, le résultat est époustouflant.
463,84€349,00 € 899,00 € 349,80 € 471,00 €632,34 €
Voir sur Fnac sur Boulanger Voir sur Boulanger Voir sur Fnac
Voir sur Amazon Voir sur Amazon

 

Sommaire

 

Pourquoi nous faire confiance ?

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Choisir son smartphone pour photo peut être un véritable casse-tête avec la variété de l’offre actuelle, et les discours de constructeurs portant toujours plus sur “la qualité photo époustouflante” de leur dernier appareil.

Bien que, comme le précise Stéphane Kocyla (du blog Aventures de Photographe), un appareil photo performant ne suffit pas pour réussir toutes vos photos, il est important de savoir ce qu’il faut regarder, lorsque l’on veut un smartphone capable de fournir un bon rendu.

  • Les mégapixels : en réalité, ils n’ont pas autant d’importance que les constructeurs veulent nous le faire croire. Sur le papier, plus il y a de mégapixels et plus vous verrez de détails sur la photo. Néanmoins, le nombre de mégapixels importe peu si la lentille, par exemple, est de qualité moindre.
  • Le nombre de capteurs : ces derniers mois, le marché des photophones a été marqué par une surenchère au niveau du nombre de capteurs dorsaux. Mais dans les faits, si la partie logicielle ne suit pas, le nombre de capteurs n’a aucune incidence sur la qualité de photo générée. Il n’y a qu’à prendre le cas des smartphones Google pour s’en convaincre.
  • L’ouverture du capteur : les appareils photo avec une plus grande ouverture  de capteur laissent entrer plus de lumière, ce qui peut aider à produire de meilleurs clichés en basse luminosité. Pour connaître l’ouverture, vous devez vérifier la mention “f/”, les chiffres f/ plus petits signifiant une lentille plus large.
  • La stabilisation : elle permet de réduire le flou lié aux tremblements de l’appareil. Il en existe de deux types : la stabilisation numérique, qui joue au niveau du logiciel pour prévoir les mouvements et tenter de les réduire, et la stabilisation optique, avec laquelle l’objectif “bouge” de manière à compenser directement le mouvement. Si vous êtes plus pointilleux, le stabilisateur pour smartphone constitue un excellent complément pour un rendu fluide.  
  • Le capteur avant : si vous êtes un adepte des selfies, ne négligez pas le capteur avant, souvent bâclé par les constructeurs. Là aussi il s’agira notamment de vérifier l’ouverture de la lentille afin de vous faire une idée de la manière dont l’appareil se débrouille en basse luminosité.
  • L’application photo : le nombre d’options et de possibilités de personnalisation est important pour ceux qui aiment toucher à leurs clichés. L’existence d’un mode pro est à guetter pour pouvoir paramétrer au mieux vos prises de vue (ouverture de la focale, nombre d’ISO, etc.).
  • Le HDR : c’est une technique selon laquelle l’appareil photo prend de multiples clichés du même sujet à différentes expositions puis les combine afin de restituer au mieux les différents niveaux de luminosité de la scène. Il en résulte un rendu mieux détaillé qu’un cliché non HDR. Ce processus est assez gourmand en ressources et peut causer une certaine lenteur sur les appareils de gamme inférieure.
  • Le mode nuit : ce mode consiste à capturer plus de lumière en prolongeant l’ouverture de l’obturateur. Tout comme le suggère Benoît Bailleul (Android-MT), ce mode est indispensable pour prendre des clichés en basse luminosité, même s’il est traité de manière inégale par les divers constructeurs.
  • L’enregistrement vidéo : si vous êtes également intéressé(e) par la qualité vidéo, il est nécessaire d’examiner à la fois la résolution et le nombre d’images par seconde (IPS) proposés. En effet, un enregistrement 4K est plus ou moins inexploitable si le nombre d’IPS ne suit pas. À moins de 30 IPS, quelle que soit la résolution choisie, vous obtiendrez un résultat saccadé. Un nombre élevé d’IPS peut vous permettre de créer des films au ralenti.

À l’heure actuelle, comme nous le soulignions plus haut, de nombreux constructeurs de smartphone tentent de s’imposer dans le domaine de la photo. Nous avons répertorié pas moins d’une trentaine de modèles réputés “révolutionner” le monde de la photo sur smartphone.

La consultation de tests de spécialistes anglophones et francophones, et surtout l’examen approfondi de nombreux clichés nous ont permis de distinguer une quinzaine de modèles parmi notre présélection, en nous basant uniquement sur la qualité photo elle-même.

Pour les départager, nous avons donc mis la qualité photo en relation avec d’autres paramètres, tels que la qualité générale du smartphone et le prix auquel il est proposé. Cela, combiné à la consultation de nombreux avis utilisateurs nous a permis, in fine, de sélectionner les 6 meilleurs smartphones photo du moment, se distinguant chacun dans sa gamme de prix.

 

Notre Choix : Xiaomi Mi Note 10

Xiaomi Mi Note 10

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Xiaomi Mi Note 10

Xiaomi Mi Note 10

Endurant et polyvalent, ce smartphone est très vite devenu l’un des modèles de référence lorsqu’on parle de photophone. Il se hisse au niveau des meilleurs haut de gamme pour un prix beaucoup moins élevé.

463,84€ sur Fnac

Endurant et polyvalent, ce smartphone est vite devenu un  modèle de référence lorsqu’on parle de photophone. Sur ce point, il se hisse au niveau des meilleurs, pour un prix beaucoup moins élevé.

Ce grand smartphone à écran AMOLED de 6,5” offre un design sobre, clairement inspiré du Huawei P30 Pro. La dalle est très qualitative. Le respect des couleurs est assuré après un passage par les paramètres (température sur “chaud” et profil de couleurs “par défaut”) et l’utilisation peut se faire confortablement, que ce soit dehors en plein soleil ou en pleine nuit.

Au niveau de la connectique, vous disposez d’un port USB-C et de deux ports Nano-SIM. L’absence de port MicroSD peut se faire sentir mais la mémoire de 128 Go est déjà bien étendue. 

Côté performance, Xiaomi équipe son smartphone d’un processeur Snapdragon 730G. Accompagné de 6 Go de RAM, il délivre de bonnes performances pour la majorités des usages mais sera plus limité en jeu que le 855 de la même marque. Cependant, l’équilibre est tout de même préservé.

La photographie est le point où le Mi Note 10 montre le plus d’aisance. Pour une belle polyvalence, il se dote de 5 objectifs : un principal (108 mégapixels, f/1,69), un ultra grand-angle (20 mégapixels, f/2,2), des téléobjectifs x2 (12 mégapixels, f/2,0) et x5 (5 mégapixels, f/2.0) et un macro (2 mégapixels, mise au point auto de 2 à 10 cm).

Le rendu global est extrêmement bon, que ce soit de jour où les clichés sont naturels et détaillés avec tous les objectifs ou de nuit où le lissage, plus présent, n’altère pas le résultat. Veillez cependant à favoriser l’objectif principal dans les conditions difficiles car il est plus performant et précis.

Le mode portrait est l’un des meilleurs actuellement, avec un détourage précis et un bokeh bien exploité. Sur le capteur avant (32 Mp), ce mode est un peu moins impressionnant mais toujours efficace. Il profite aussi d’une bonne qualité avec des visages détaillés et bien exposés.

Côté vidéo, vous aurez le droit, à de la 4K en 30 IPS ou du 1080p en 60 IPS. Nous vous recommandons la résolution Full HD qui est bien plus fluide et qui gère mieux les transition d’exposition.

Enfin, il possède une endurance de marathonien : 3 jours environ en utilisation standard et presque 2 en intensif. À ce niveau, il se place actuellement parmi les meilleurs.

 

Le meilleur smartphone photo pas cher : Google Pixel 3a

Google Pixel 3a

Meilleur pas cher

Google Pixel 3a

Google Pixel 3a

À l’heure de la multiplication des capteurs, ce smartphone nous montre qu’un seul objectif bien exploité peut se révéler bien plus efficace que les solutions proposées par d’autres constructeurs.

349,00 € sur Boulanger

À l’heure de la multiplication des capteurs, ce smartphone nous montre qu’un seul objectif bien exploité peut se révéler bien plus efficace que les solutions proposées par d’autres constructeurs.

Des concessions ont par contre été faites côté design : entre son revêtement plastique et ses bords bien présents, ce n’est pas le plus sexy des smartphones. Néanmoins, aucun défaut de fabrication n’est à déplorer, et c’est là le principal.

Il possède un écran OLED de 5,6“ avec d’excellents contrastes, couplés à une colorimétrie exemplaire. Pour les amateurs de plus grands écrans, une version XL est aussi disponible.

Côté connectique, il lui manque un port microSD pour étendre sa mémoire, mais il dispose tout de même de 64 Go, et cela reste confortable. Il intègre un port USB-C ainsi qu’un port mini-jack 3,5 mm pour brancher des écouteurs.

Son processeur Snapdragon 670 et ses 4 Go de mémoire lui permettent de tourner correctement, et de jouer à des jeux plutôt gourmands si l’on accepte quelques concessions au niveau des graphismes. Enfin, il peut tenir environ 16h30 en utilisation intensive et deux jours en utilisation standard, le situant parmi les bons élèves.

Étonnamment, le 3a ne propose qu’un seul capteur 12 Mpx. Et bien qu’il n’intègre pas, comme son prédécesseur, la puce Visual Core (dédiée à la fonction HDR +), il fournit une qualité photo presque aussi étonnante.

Avec une ouverture à f/1,8, il parvient à capturer un niveau de luminosité et de détails assez bluffant, surtout dans cette gamme de prix. En basse luminosité, il réussit à fournir un résultat très pauvre en bruit électronique et exempt de lissage intensif. En mode nuit, il parvient à capturer suffisamment de lumière que pour fournir un résultat détaillé où le lissage est minimisé.

Il possède deux capteurs avant : un standard et un grand angle. Là encore, le résultat est étonnant pour un smartphone, avec des photos détaillées et sans problèmes liés au contrejour.

Concernant la vidéo, il peut enregistrer en 4K à 30 IPS, proposant ainsi un rendu très satisfaisant.

Voici donc un modèle qui a choisi de se positionner à contre-courant de tout ce qui se fait actuellement sur le marché de la photographie smartphone. Néanmoins, il réussit la prouesse de se mettre à la portée d’un grand nombre de bourses, tout en conservant une qualité photo exemplaire.

 

Le meilleur smartphone photo haut de gamme : Google Pixel 4 XL

Google Pixel 4 XL

Meilleur haut de gamme

Google Pixel 4 XL

Google Pixel 4 XL

Avec son nouveau Pixel, Google nous prouve encore une fois que non, plus ce n’est pas forcément mieux. Ce produit embarque un double capteur photo capable de prouesses qui laissent les multi-objectifs loin derrière.

899,00 € sur Boulanger

Avec son nouveau Pixel, Google nous prouve encore une fois que non, plus ce n’est pas forcément mieux. Ce produit embarque un double capteur photo capable de prouesses qui laissent les multi-objectifs loin derrière.

Contrairement aux standards du marché, il présente des bords relativement épais autour de son écran AMOLED de 6,3”. Il abandonne le capteur d’empreinte pour un déverrouillage par reconnaissance faciale.

Il dispose d’une certification IP68 mais l’absence d’un port microSD ainsi que d’une prise casque se font ressentir.

Côté composants, il embarque un Snapdragon 855 et 6 Go de RAM . Cette optimisation le place en tête des smartphones les plus puissants actuellement, devant les Oneplus 7T Pro et ASUS ROG Phone 2. Il est toutefois regrettable que le Pixel 4 ne soit disponible qu’en 64 Go en Europe (128 Go aux USA).

Côté autonomie, il n’est pas un champion, avec un peu plus d’un jour et demi en utilisation modérée. Heureusement, il propose la charge rapide : 50% en 30 minutes, 100% en 1h30.

Mais son grand point fort, c’est évidemment la photo qui est très bonne en toutes circonstances. L’uniformité des couleurs est préservée, peu importe le capteur (principal de 12,2 Mpx et téléobjectif x2 de 16Mpx). De plus, il propose un zoom numérique 8x appelé “Super Res” aussi efficace qu’un zoom optique. Néanmoins, il n’est pas le meilleur en terme de finesse d’image.

Le HDR est parfaitement supporté même si on peut relever un rendu des couleurs légèrement terne.

Le mode “automatique” s’en tire déjà bien en basse luminosité mais le mode nuit réussit à “voir” là où notre œil ne voit que de l’ombree. L’avantage est qu’il est aisé d’assombrir une photo claire pour bénéficier d’un rendu plus réaliste là où l’inverse offre des résultats déplorables.

Le mode portrait (8 Mpx) est toujours aussi efficace et offre un détourage parfait. Il est le seul smartphone où le HDR et ce mode peuvent agir de concert.

Côté vidéo, vous pouvez enregistrer en 4K à 30 IPS, pour un résultat parfaitement fluide et qualitatif. Malgré cela, c’est un peu dommage qu’il ne soit pas aligné sur les concurrents qui proposent de la 4K 60 fps.

Au final, voici un smartphone qui est encore plus performant en gardant les caractéristiques épiques en photo de son prédécesseur ! Nous vous conseillons vivement d’opter pour cette version car le Pixel 4 standard embarque une capacité de batterie trop limitée.

 

Une alternative pas chère : Xiaomi Mi 9

Xiaomi Mi 9

Alternative pas chère

Xiaomi Mi 9

Xiaomi Mi 9

C’est encore un produit de Xiaomi qui offre un rapport qualité/prix très élevé. Il combine un bon niveau de performances avec une qualité photo qui n’a pas à rougir devant la proposition de Google.

349,80 € sur Fnac

Voici à nouveau un produit de Xiaomi qui offre un rapport qualité/prix très élevé. Il combine un bon niveau de performances avec une qualité photo qui n’a pas à rougir devant la proposition de Google.

Côté design, contrairement au Pixel 3a, Xiaomi a conçu un smartphone aux allures premium avec un dos en verre et des bords réduits (l’écran occupe près de 85% de la surface).

Il dispose d’un écran 6,4” qui renferme le capteur d’empreintes. La dalle fabriquée par Samsung est de très bonne qualité mais nécessite un petit passage par les paramètres pour délivrer la meilleure expérience et offrir un calibrage quasi-parfait.

Côté connectique, il propose, en plus du capteur d’empreintes sous l’écran, un port USB-C mais pas de port mini-jack 3,5 mm. Un adaptateur est toutefois fourni avec l’appareil.

Il présente un processeur et une mémoire vive de haut niveau (Snapdragon 855 et 6 Go de RAM). Cela le rend fluide en toute occasion, même avec les jeux les plus gourmands du Play Store.

Et malgré sa puissance, il atteint une autonomie de 17 heures environ en utilisation intensive, ce qui le place parmi les meilleurs dans sa gamme de prix.

Mais venons-en à la photo. Il intègre un triple capteur arrière (48Mpx + 12 Mpx + 16 Mpx), et utilise la technologie du pixel bining, qui combine quatre photosites pour capter davantage de lumière. Le résultat est une photo de meilleure qualité mais d’une résolution plus faible. 

Il est ainsi capable de fournir des clichés détaillés et contrastés, mais qui souffrent d’un peu plus de lissage que ceux de son concurrent. Et s’il s’en sort bien en basse luminosité, le résultat est également moins bon, avec un léger grain qui se fait présent. 

Nous vous conseillons d’utiliser le mode 48 Mpx qui réduit le traitement logiciel pour bénéficier des meilleurs résultats de jour comme de nuit.

Quant à son capteur frontal, comme c’est souvent le cas, il fournit un résultat qui manque de détails, mais qui reste tout de même très correct.

Le mode Portrait, par contre, fait partie des meilleurs du marché que ce soit en selfie ou avec les objectifs dorsaux.

Au final, s’il offre de meilleures performances et une endurance plus élevée que le Pixel 3a, il n’arrive malheureusement pas à être aussi bon lorsqu’on en vient à la photographie. Cependant, pour qui recherche un bon équilibre entre les différentes caractéristique tout en profitant d’un rendu photo qualitatif, ce smartphone est un très bonne solution. 

 

Une alternative milieu de gamme : Huawei P30

Huawei P30

Alternative milieu de gamme

Huawei P30

Huawei P30

Version améliorée du P20 Pro, ce smartphone bénéficie d’un triple capteur qui fournit une image plus fidèle, équilibrée et détaillée, ainsi que moins saturée que certains de ses concurrents.

471,00 € sur Amazon

Version améliorée du P20 Pro, ce smartphone reprend les atouts de son aîné tout en les améliorant à l’aide des standards actuels. Ajoutez-y une belle puissance et vous obtenez un excellent compromis.

Côté design, il n’y a rien à redire, avec des finitions impeccables et un ratio bords/écran encore mieux optimisé : coque en verre, plus de capteur d’empreinte visible, encoche réduite à une goutte d’eau et objectifs dorsaux regroupés en un bloc vertical.

Deux reproches peuvent malheureusement lui être adressés. Il fait l’impasse sur la présence d’une prise microSD en favorisant le format propriétaire NM (Nano Memory) et la recharge sans fil est toujours absente.

On a affaire ici à un écran OLED de 6,1”. Sa luminosité et ses contrastes sont toujours aussi excellents, tout comme sa colorimétrie générale.

Coté composants, on a cette fois un processeur Kirin 980, accompagné de 6 Go de RAM, pratique pour faire tourner les jeux les plus gourmands du PlayStore sans souci.

Quant à son autonomie, elle est très correcte au vu de tout ce qu’il embarque ! Vous pouvez compter sur environ 15 heures d’utilisation intensive ce qui le place dans la moyenne des smartphones actuels.

Et la photo dans tout ça ? C’est probablement le point sur lequel Huawei a le plus basé sa campagne promotionnelle, mettant en avant les performances du triple capteur (40, 16 et 8 Mpx).

En pleine lumière, le résultat est sans conteste fidèle, équilibré et détaillé, et moins saturé que certains de ses concurrents. En basse luminosité, il se situe aussi parmi les meilleurs en partie grâce à son capteur SuperSpectrum qui lui permet de capturer bien plus de lumière qu’une objectif classique tout en montant à des sensibilités très élevées.

Comme de coutume, le capteur frontal 32 Mpx, s’il se révèle satisfaisant, ne donne pas non plus de résultat exempt de reproches, notamment en mode portrait où la plage dynamique est moins bonne qu’en automatique.

Par contre, en vidéo, s’il monte en 4K, le résultat est moins satisfaisant qu’avec les modèles concurrents. Le mode Full HD à 60 IPS vous offrira le meilleur rendu.

En conclusion, le Huawei P30 est un très bon photophone qui représente fièrement la série P de la marque. Cependant, il ne peut tenir tête à son concurrent chinois qui peut se targuer de rivaliser avec sa version Pro, plus aboutie.

 

Une alternative haut de gamme : Huawei P30 Pro

Huawei P30 Pro

Alternative haut de gamme

Huawei P30 Pro

Huawei P30 Pro

Il a longtemps trusté la première place de tous les classement tant sa qualité est élevée. Que ce soit en plein jour comme en basse luminosité, le résultat est époustouflant.

632,34 € sur Amazon

Il a rapidement “volé” le titre de meilleur photophone à sa sortie, proposant alors certaines innovations. Il aura réussi à détrôner le Google Pixel 3 alors leader, grâce à une combinaison réussie de capteurs, un zoom innovant, et surtout une maîtrise en basse luminosité étonnante. Malheureusement pour lui, Google a remonté la pente avec la nouvelle version de son Pixel, encore plus innovante et mieux optimisée.

Côté design comme en connectique, ne cherchez pas trop de différences avec le P30. La seule grosse modification concerne l’écran qui est plus grand (6.5“ contre 6”) et possède des bords incurvés.

En termes de connectique, l’absence de port microSD est toujours à déplorer et, contrairement au P30, celle du jack 3.5 aussi. De plus, aucun adaptateur n’est fourni à l’achat ! Le lecteur d’empreinte, lui, comme sur le OnePlus 6T, est intégré sous l’écran.

Son écran OLED 6,5“ présente une colorimétrie parfaitement équilibrée, et une luminosité qui vous permet de lire facilement votre téléphone en toutes circonstances. Avec sa puce Kirin 980 et ses 8 Go de RAM, le résultat d’affichage est fluide en toutes circonstances, et aucun jeu ne lui résiste.

Et malgré tout cela, il présente une excellente autonomie de plus de 18 heures d’utilisation intensive, et sa recharge complète s’effectue très rapidement (moins d’1 heure !).

On sait que la photo est un point particulièrement mis à l’honneur par Huawei, notamment dans sa gamme P. Autant vous dire que ce modèle était attendu au tournant !

On retrouve à nouveau ici trois capteurs photo (40, 8 et 20 Mpx) censés faire face à toute situation et un capteur ToF qui relève la profondeur lors des portraits.

En plein jour, le résultat est tout simplement bluffant de détails, même si le rendu général est un peu moins chaleureux qu’avec le Pixel. En basse luminosité, il s’impose, avec le rendu le plus fidèle et le plus détaillé du marché.

Mais surtout, ce qui fait son plus est l’innovation qu’il intègre : un zoom 5x, inédit sur les photophones, pour effectuer des cadrages serrés sans recours au zoom numérique, en conservant un niveau de détails étonnant. Comme nous le précise Stéphane (Comment-Photographier), mieux vaut éviter d’abuser du zoom numérique, car la qualité de vos images s’en ressentira gravement (pour éviter ça, soyez le plus mobile possible, tournez autour de votre sujet et n’hésitez pas à jouer avec l’orientation de votre cadrage).

Son capteur frontal, allié à son mode portrait bien travaillé, vous permet par ailleurs d’obtenir des selfies avec des effets tels qu’on peut en produire avec un vrai appareil photo. Et même un selfie standard se révèle des plus satisfaisants.

Au final, tout comme le P30, il se révèle un très bon smartphone équilibré et performant. Cependant, l’optimisation logicielle de Google l’empêche de conserver son titre de meilleur photophone, même si son autonomie est plus élevée.

 

Mentions honorables

OnePlus 7 Pro : si le OnePlus 6T nous plaisait, il en va aussi avec cette version encore plus aboutie dans tout domaine, y compris l’autonomie qui monte jusqu’à 17 heures d’utilisation intensive. Son triple capteur photo et son zoom x3, même s’ils offrent un rendu excellent, ne parviennent pas à fournir un résultat aussi satisfaisant et détaillé que le Huawei P30 Pro.

Samsung Galaxy Note 10 Plus : ce smartphone de Samsung présente peu de défaut, si ce n’est sa taille imposante. Écran impeccable, certification IP68, composants extrêmement performants, stylet pratique, autonomie très correcte. Il offre par ailleurs une qualité photo exemplaire, qui ne souffre que d’être un poil inférieure à celle du Huawei P30 Pro et du Google Pixel 3 de notre sélection. Il s’agit d’une alternative plus polyvalente que orientée photo.

Apple iPhone 11 Pro : si vous souhaitez vous tourner vers Apple, ce modèle est, selon nous, une très bonne option pour un photophone. Même s’il se pose comme l’un des meilleurs du marché (au niveau de la concurrence), son prix plus élevé que la moyenne l’a écarté de notre sélection. Disons que si vous êtes un fan de la pomme, c’est le meilleur choix. Pour les autres, il y a mieux ailleurs, et pour un meilleur prix.

 

Sources

  1. Benoît Bailleul (Android-MT), Réussir ses photos sur smartphone : nos conseils et astuces, mars 2019
  2. CNET France, Quels sont les meilleurs smartphones pour la photo en décembre 2019, 10 janvier 2020
  3. Creativebloq, The best camera phones in 2020, 10 janvier 2020
  4. Digital Trends, The Best Camera Phones for 2020, 10 janvier 2020
  5. FRAndroid, Quels sont les meilleurs smartphones pour la photo en 2019, 10 janvier 2020
  6. Les Numériques, Quels sont les meilleurs smartphones en photo ? Janvier 2020, 10 janvier 2020
  7. Stéphane Grossin, Comment photographier, décembre 2019
  8. Stéphane Kocyla, 7 Exercices Photos pour Débutants, décembre 2019
  9. Techradar, Best camera phone 2020: the top smartphone snappers around, 10 janvier 2020

À propos de l'auteur

Guillaume Meirsschaut

Guillaume a obtenu un bachelier en management à la Haute-École Louvain en Hainaut, où il a assuré le rôle de responsable communication pour l'organisation des étudiants pendant 3 ans. Passionné par la technologie et l'automobile, il est actuellement responsable de la catégorie High Tech chez Selectos.

25 Commentaires

  • Bonjour,
    Merci pour votre étude et vos commentaire.
    Juste une petite question : pour quelle raison n’avez-vous émis aucun commentaire sur les iPhone qui ne figurent pas dans votre sélection ?
    Simple curiosité.
    Merci et bon vent à l’équipe, ainsi que mes meilleurs vœux pour l’année bissextile sur notre seuil.
    Papy Br

    • L’iPhone 11 Pro est très performant globalement. Par rapport à l’Iphone XS, il y a une vraie amélioration au niveau de la qualité photo. Selon nous, il est au même niveau que le P30 Pro et le Pixel. S’il n’intègre pas notre sélection, c’est à cause de son prix excessif (par rapport aux modèles de la concurrence de qualité équivalente). Chez Apple, vous payez en grande partie la marque.

  • Bonjour, merci pour votre article.
    Tout d’abord, pensez vous que le mi9 avec Gcam (ou un autre modèle d’ailleurs) vaudrait le vrai google Pixel 3a ?
    Aussi, entre le 3a et le P30, lequel est le meilleur pour la partie photo (puisque le p30 est bien entendu d’une construction plus haut de gamme).

    Merci d’avance

    • Bien que le Google Pixel 3A reste une référence dans sa gamme de prix, d’autres modèles haut de gamme ayant récemment subit une baisse de prix peuvent désormais le concurrencer. C’est le cas du Huawei P30 qui, selon nous, est supérieur au Pixel 3A en ce qu’il offre une meilleure polyvalence globale (puissance et autonomie) et une bien meilleure qualité photo.

    • Si c’est vraiment la qualité photo que vous recherchez, alors le Huawei P30 Pro est tout simplement le smartphone qui fournit la meilleure qualité photo du moment, en plein jour comme en basse luminosité, avec son triple capteur et son zoom x5. Le résultat est époustouflant.

      Le Samsung galaxy S10+ offre de jolies finitions, un écran magnifique et une interface qui assure une bonne fluidité, sans surchauffe. Il a un bon potentiel photographique et ce, peu importe les environnements et les conditions dans lesquelles les photos sont prises. L’ultra grand-angle est efficace, bien que le mode Portrait soit perfectible. Notez également que vous pouvez réaliser des vidéos en 4K.

      Le Samsung Galaxy Note 10 Plus présente quant à lui peu de défaut, si ce n’est sa taille imposante. Écran impeccable, certification IP68, composants extrêmement performants, stylet pratique, autonomie très correcte. Il offre par ailleurs une qualité photo exemplaire, qui ne souffre que d’être un poil inférieure à celle du Huawei P30 Pro. Il s’agit d’une alternative plus polyvalente que orientée photo.

  • Bonjour,
    Pouvez vous me dire ce que vous pensez du Samsung S10+ par rapport au p30 pro?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Cordialement
    Sandrine

    • Parmi les smartphones petit prix, nous vous conseillons le Honor Play, qui offre un très bon résultat photo pour cette gamme de prix.

      Côté photo, il dispose d’un double capteur arrière 16 et 2 Mpx. Et le rendu général est plutôt bon, puisque le Honor Play a longtemps été mis en concurrence, point de vue photo, avec le Pocophone F1, réputé champion des smartphones lowcost en la matière. En pleine lumière, le résultat est bien détaillé. Et en basse luminosité, même si, comme toujours, un lissage apparaît, le résultat reste très correct. C’est le meilleur de ce comparatif à ce niveau. Le capteur avant propose aussi 16 Mpx. Si le contre-jour est plutôt bien maîtrisé, le résultat, à nouveau, est assez lissé. Côté vidéo, il peut enregistrer en 4K, mais c’est en Full HD que vous obtiendrez le meilleur rendu en ce que la stabilisation n’est active que jusqu’à ce niveau de définition.

      Sinon, pour un budget qui dépasse de peu les 320€ (350€ pour la Black Week), le Google Pixel 3a est le smartphone qui offre une qualité photo bluffante. Avec une ouverture à f/1,8, il parvient à capturer un niveau de luminosité et de détails assez bluffant, surtout dans cette gamme de prix. Et en basse luminosité, il réussit à fournir un résultat très pauvre en bruit électronique et exempt de lissage intensif. En mode nuit, il parvient à capturer suffisamment de lumière que pour fournir un résultat détaillé et pas trop lisse. Il possède deux capteurs avant. L’un est standard tandis que l’autre se distingue par une optique grand angle pour les photos de groupe. Là encore, le résultat est étonnant pour un smartphone, avec des photos détaillées et capables de gérer le contre-jour sans souci. Concernant la vidéo, il peut enregistrer en 4K à 30 IPS, proposant ainsi un rendu très satisfaisant.

  • Bonjour,
    Sur le Xiaomi Mi 9, « Nous vous conseillons d’utiliser le mode 48 Mpx qui réduit le traitement logiciel pour bénéficier des meilleurs résultats de jour comme de nuit. »: comment fait-on pour n’utiliser qu’un seul capteur sur 3, et du coup, à quoi servent les deux autres?
    J’avais un Mi 8 Lite et des problèmes avec les photos, qui donnait des effets bougés-superposés (je ne sais pas comment décrire) dès qu’un sujet bougeait seulement un peu et par ex ça donnait des visages à faire peur… Celui que vous recommandez ne fait pas ça?
    Merci d’avance pour votre réponse!

    • Le Mi 9 propose trois modules pour la photo, avec un capteur de 48 Mpx, un autre destiné aux photos grand angle et un dernier offrant un zoom optique x2. Selon vos clichés, ce sera donc l’un ou l’autre capteur qui s’activera. Nous n’avons pas noté d’effet bougés-superposés. Les clichés sont détaillés et contrastés et bien lissés (voire parfois un peu trop). Et même si ses capteurs ne sont pas au niveau du premium, il offre une bonne qualité photo pour son prix !

    • Pour Huawei, nous pensons que tant qu’il n’y a pas d’alternatives viables qui ont été trouvées aux applications de Google, il vaut mieux laisser la marque de côté pour les nouveaux modèles (les anciens gardent quant à eux leurs accès et seront suivis pour les mises à jour). Ce qui est dommage, car les smartphones Huawei sont d’excellents produits. Mais vu les circonstances et l’incertitude planant sur le futur de leur système d’exploitation, la prudence est de mise.

  • Bonjour,

    Merci pour votre article intéressant! Par contre que pensez-vous des versions de base des Samsung c’est-à-dire des S10, S10e et Note10 ou du p30? Y-a-t-il une différence flagrante ou non pour un œil avertit pour la partie photo?
    Car après avoir jeté notre dévolu sur le Pixel 3a (avec mon épouse nous étions obnubilés par la partie photo), l’avoir testé et retesté en magasin et avoir eu une soudaine lumière, nous avons fait des recherches concernant les éventuels problèmes du pixel et nous avons été grandement déçus et étonnés par les mauvais retours utilisateurs concernant la RAM, qualité d’assemblage, et j’en passe…
    Du coup nous nous sommes rabattus sur les Huawei et Samsung d’où notre question concernant les versions de base.
    Merci pour vos articles détaillés et votre travail!

    Cordialement

    Thomas

  • Bonjour,

    Merci pour votre article intéressant. Que pensez-vous des smartphones de base c’est-à-dire les Samsung S10 ou S10e, NOTE10 ou des HONOR notamment le 20 pro niveau photo comparé au premium? Y-a-t-il une nette différence ou celle-ci est-elle minime pour un oeil non avertit…?
    Peuvent-ils vraiment rivaliser avec les pixel 3, 3a, car avec mon épouse et moi voulions nous l’offrir le pixel, mais avant cela nous avons fait des recherches concernant les éventuels problèmes du pixel…(sachant qu’aucun smartphone n’en est exsangue). Et nous avons été grandement étonnés des nombreux soucis qu’ils possèdent (qualité perfectible du matériel, assemblage douteux, RAM éprouvant des difficultés, logiciel très en deçà du niveau vanté, et nous en passons…).
    De ce fait, nous n’avons pas pu nous offrir ces smartphones tant espérés et même si le Pixel 4 arrive bientôt, nous avons jeté notre dévolu sur les Samsung…
    Sachant cela, pensez-vous que ces smartphones cités feront l’affaire niveau photo?

    Merci pour votre aide et pour les excellents articles que nous aimons lire!

    Cordialement

    Thomas

    • Les S10 et S10e sont pour nous déjà dans une gamme premium. Ils ont une très bonne qualité photo (même si elle est légèrement en dessous du Note 10). Le S10e abandonne le téléobjectif x2 mais offre un rendu équivalent au S10 sur les 2 objectifs restants. Le Note 10 est quant à lui presque au niveau du Pixel 3 même s’il sacrifie un peu la qualité photo au profit de la polyvalence.
      Enfin, le Honor 20 Pro est un très bon smartphone polyvalent mais au niveau photographique, ce n’est pas le meilleur (il délivre un rendu bien moins bon que le Pixel 3a qui est proposé à un prix moins élevé). La problématique avec ce type de modèles c’est que l’accent est souvent mis sur la puissance et l’autonomie, au détriment de la qualité photo.

      Pour nous, le Huawei P30 est une bon compromis entre puissance, qualité photo et prix. Proposé aux alentours de 450€, il bénéficie d’un très bon processeur, d’une autonomie correcte et est l’une des références en photo du moment.

      • Merci pour votre réponse rapide! Cela nous conforte pour notre futur choix devant le nombre de smartphones proposés!
        Bonne continuation et encore merci pour votre travail!

        Cordialement

        Thomas

    • A priori, ce n’est pas le plus puissant, ni le meilleur est photo. Bien qu’il soit doté d’un bel écran, un design agréable et fasse de belles photos, il ne se démarque vraiment sur aucun points. L’Oppo Reno 2 est un très bon smartphone qui conviendra à la plupart des utilisateurs mais il est possible de trouver mieux au même prix. Nous attendons toutefois de voir ce qu’il vaut sur le plus long terme avant, d’éventuellement, le recommander et l’intégrer à notre sélection.

  • Bonjour,

    vous n’avez pas abordé le format 16:9, pourtant bien pratique pour les séances photos sur téléviseur. Est-ce un format démodé ou à l’abandon? Les derniers Huawei ont l’air excellents en photo, mais ils ne font que du 4:3 et du 18:9. Et je n’ai pas l’impression qu’il soit prévu de mise à jour pour intégrer le 16:9, alors qu’il suffirait de cropper le 4:3 du 40Mpix. D’après certains, les applis photos téléchargeables gèrent ce format mais au prix d’une qualité dégradée.

    Quel est votre avis sur le sujet? Merci d’avance.

    • Hello,

      Il semblerait effectivement que le format 16:9 passe aux oubliettes sur pas mal de modèles. Les formats de photos s’adaptent aujourd’hui davantage aux réseaux sociaux qu’aux formats de nos téléviseurs. Les constructeurs suivent la tendance et s’adaptent à leurs utilisateurs. Et depuis les écrans avec effet « borderless » (sans bord), le classique format 16:9 a volé en éclat. Effectivement, les applis ont tendance à dégrader la qualité des photos. La meilleure solution est encore de les recouper vous même avec l’assistant photo intégré dans votre smartphone. Mais bon, ce sera du « à peu près ».

      Bonne journée et à bientôt ! 🙂

    • Bonjour,

      Vu sa sortie très récente, nous n’avons pas encore pris le temps d’analyser ce modèle. Sur le papier, il a vraiment l’air super performant : bel écran LCD, de belles performances, une autonomie appréciée, etc.
      Pour ce qui est de sa qualité photo, il possède un module rotatif équipé de deux capteurs qui se révèle plutôt pratique et innovant. Cela ouvre pas mal de possibilités tant au niveau photo que vidéo. Exit la caméra avant et arrière, c’est désormais le même capteur de 48MPx qui prend toutes vos photos ! 🙂 On attend de voir ce qu’il vaut sur le plus long terme, mais il est vrai que ce modèle a toutes les chances de très bientôt faire son entrée dans notre sélection.

      Bonne journée et à bientôt sur Selectos. 🙂

Laisser un commentaire

>