Smartphones

Les 6 (vrais) Meilleurs Smartphones pour Photo 2019 – Comparatif

Mis à jour le 29 juillet 2019

Le choix fut difficile, mais après plusieurs heures à observer et comparer de nombreux clichés, nous avons déterminé que le Huawei P30 Pro est le meilleur photophone du moment.

Certes, son prix reste élevé (il est encore assez récent), mais il fait preuve d’une maîtrise étonnante, surtout en basse luminosité.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Google Pixel 3aHuawei P20 ProHuawei P30 Pro
Google Pixel 3aHuawei P20 ProHuawei P30 Pro
Comme son grand frère (le Pixel 3), ce smartphone se distingue de la concurrence en ne fournissant qu’un seul capteur photo, mais qui se révèle extrêmement efficace. À ce prix, c’est une affaire.
Lire plus
Il était à sa sortie le meilleur smartphone en termes de qualité photo, et la sortie de la nouvelle version (P30 Pro) lui a permis de bénéficier d’une baisse de prix très intéressante.
Lire plus
C’est tout simplement le smartphone qui fournit la meilleure qualité photo du moment, en plein jour comme en basse luminosité, avec son triple capteur et son zoom x5. Le résultat est époustouflant.
Lire plus
399,00 €449,99 €Dès 749,00 €
Voir sur DartyVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Choisir son smartphone pour photo peut être un véritable casse-tête avec la variété de l’offre actuelle, et les discours de constructeurs portant toujours plus sur “la qualité photo époustouflante” de leur dernier appareil.

Il est donc important de savoir ce qu’il faut regarder, lorsqu’on veut un smartphone capable de fournir une bonne qualité photo.

  • Les mégapixels : en réalité, ils n’ont pas autant d’importance que les constructeurs veulent nous le faire croire. Sur le papier, plus il y a de mégapixels et plus vous verrez de détails sur la photo. Néanmoins, le nombre de mégapixels importe peu si la lentille, par exemple, est de qualité moindre.
  • Le nombre de capteurs : ces derniers mois, le marché des photophones a été marqué par une surenchère au niveau du nombre de capteurs dorsaux. Mais dans les faits, si la partie logicielle ne suit pas, le nombre de capteurs n’a aucune incidence sur la qualité de photo générée. Il n’y a qu’à prendre le cas des smartphones Google pour s’en convaincre.
  • L’ouverture du capteur : les appareils photo avec une plus grande ouverture  de capteur laissent entrer plus de lumière, ce qui peut aider à produire de meilleurs clichés en basse luminosité. Pour connaître l’ouverture, vous devez vérifier la mention “f/”, les chiffres f/ plus petits signifiant une lentille plus large.
  • La stabilisation : elle permet de réduire le flou lié aux tremblements de l’appareil. Il en existe de deux types : la stabilisation numérique, qui joue au niveau du logiciel pour prévoir les mouvements et tenter de les réduire et la stabilisation optique optique, avec laquelle l’objectif “bouge” de manière à compenser directement le mouvement.
  • Le capteur avant : si vous êtes un adepte des selfies, ne négligez pas le capteur avant, souvent bâclé par les constructeurs. Là aussi il s’agira notamment de vérifier l’ouverture de la lentille afin de vous faire une idée de la manière dont l’appareil se débrouille en basse luminosité.
  • L’application photo : le nombre d’options et de possibilités de personnalisation est important pour ceux qui aiment toucher à leurs clichés. L’existence d’un mode pro est à guetter pour ceux qui veulent pouvoir toucher à toute une série de paramètres avancés (ouverture de la focale, nombre d’ISO, etc.).
  • Le HDR : c’est une technique où l’appareil photo prend de multiples clichés du même sujet à différentes expositions puis les combine en un seul cliché, qui est généralement plus lumineux et mieux détaillé qu’un cliché non HDR. Cela demande un peu de puissance donc vous risquez de trouver le processus un peu lent sur les appareils bas de gamme.
  • Le mode nuit : ce mode consiste à capturer plus de lumière en prolongeant l’ouverture de l’obturateur. Tout comme le suggère Benoît Bailleul (Android-MT), ce mode est indispensable pour prendre des clichés en basse luminosité, même s’il est traité de manière inégale par les divers constructeurs.
  • L’enregistrement vidéo : si vous êtes également intéressé(e) par la qualité vidéo, il est nécessaire d’examiner à la fois la résolution et le nombre d’images par seconde (IPS) proposés. En effet, un enregistrement 4K est plus ou moins inexploitable si le nombre d’IPS ne suit pas. À moins de 30 IPS, quelle que soit la résolution choisie, vous obtiendrez un résultat saccadé. Un nombre élevé d’IPS peut vous permettre de créer des films au ralenti.

À l’heure actuelle, comme nous le soulignions plus haut, de nombreux constructeurs de smartphone tentent de s’imposer dans le domaine de la photo. Nous avons répertorié pas moins d’une trentaine de modèles réputés “révolutionner” le monde de la photo sur smartphone.

La consultation de tests de spécialistes anglophones et francophones, et surtout l’examen approfondi de nombreux clichés nous ont permis de distinguer une quinzaine de modèles parmi notre présélection, en nous basant uniquement sur la qualité photo elle-même.

Pour les départager, nous avons donc mis la qualité photo en relation avec d’autres paramètres, tels que la qualité générale du smartphone et le prix auquel il est proposé. Cela, combiné à la consultation de nombreux avis utilisateurs nous a permis, in fine, de sélectionner 6 modèles se distinguant chacun dans sa gamme de prix.

 

Les meilleurs smartphones pour photo pas chers

La qualité photo a un prix. Et si vous souhaitez obtenir un résultat réellement satisfaisant, il est peu probable que vous l’obteniez avec un smartphone à moins de 200 €.

Nous avons donc délimité notre entrée de gamme aux smartphones que l’on peut trouver sous la barre de 400 €.

 

Google Pixel 3a : le meilleur pas cher

Google Pixel 3a

Prix

399,00 €

Avantages
Qualité photo bluffante
Écran bien calibré
Bonne autonomie
Inconvénients
Conception plastique
Pas de microSD

Bien que très récent sur le marché, le Google Pixel 3a s’est directement imposé dans notre sélection des meilleurs smartphones photo. Il est étonnant de trouver une telle qualité photo à ce prix.

Des concessions ont par contre été faites côté design : entre son revêtement plastique et ses bords bien présents, ce n’est pas le plus sexy des smartphones. Néanmoins, aucun défaut de fabrication n’est à déplorer, et c’est là le principal.

Il possède un écran Oled de 5,6 pouces avec d’excellents contrastes, couplés à une colorimétrie exemplaire.

Côté connectique, il lui manque un port microSD pour étendre sa mémoire, mais il dispose tout de même de 64 Go, et cela reste confortable. Il intègre un port USB-C ainsi qu’un port mini-jack 3,5 mm pour brancher des écouteurs.

Son processeur Snapdragon 670 et ses 4 Go de mémoire lui permettent de tourner correctement, et de jouer à des jeux plutôt gourmands si l’on accepte quelques concessions au niveau des graphismes.Enfin, il peut tenir environ 16h30 en utilisation intensive et deux jours en utilisation standard, le situant parmi les bons élèves.

Étonnamment, le 3a ne propose qu’un seul capteur 12 Mpx. Et bien qu’il n’intègre pas, comme son grand frère, la puce Visual Core (dédiée à la fonction HDR +), il fournit une qualité photo presque aussi étonnante.

Avec une ouverture à f/1,8, il parvient à capturer un niveau de luminosité et de détails assez bluffant, surtout dans cette gamme de prix. Et en basse luminosité, il réussit à fournir un résultat très pauvre en bruit électronique et exempt de lissage intensif. En mode nuit, il parvient à capturer suffisamment de lumière que pour fournir un résultat détaillé et pas trop lisse.

Il possède deux capteurs avant. L’un est standard tandis que l’autre se distingue par une optique grand angle pour les photos de groupe. Là encore, le résultat est étonnant pour un smartphone, avec des photos détaillées et capables de gérer le contre-jour sans souci.

Concernant la vidéo, il peut enregistrer en 4K à 30 IPS, proposant ainsi un rendu très satisfaisant.

Voici donc un modèle qui a choisi de se positionner à contre-courant de tout ce qui se fait actuellement sur le marché de la photographie smartphone. Néanmoins, il réussit la prouesse de se mettre à la portée d’un grand nombre de bourse, tout en conservant une qualité photo exemplaire.

 

Pocophone F1 : l’alternative pas chère

Pocophone F1

Prix

385,70 €

Avantages
Très bonne qualité photo
Écran bien calibré
Excellente autonomie
Inconvénients
Dalle IPS
Conception plastique

Un tout petit peu plus ancien que son concurrent Google (il est sorti durant l’été 2018), le Pocophone F1 s’est directement imposé comme un maître dans le marché de la photo smartphone à petit prix.

Côté design, le constat est un peu le même qu’avec le Pixel 3a : on a un smartphone pas très sexy, avec une coque en plastique et des bords fort présents. Qu’à cela ne tienne, ce n’est pas ce qui nous intéresse dans ce smartphone.

Il dispose d’un écran un peu plus grand, 6,2 pouces, mais c’est cette fois une dalle IPS, qui présente donc de moins bons contrastes. Par contre, sa colorimétrie est encore mieux maîtrisée.

Côté connectique, il propose un lecteur d’empreinte situé au dos, un port USB-C et un port mini-jack 3,5 mm, mais il intègre cette fois la possibilité d’étendre sa mémoire via une carte microSD.

Il a par ailleurs un processeur et une mémoire vive plus performants (Snapdragon 845 et 6 Go de RAM). Cela le rend fluide en toute occasion, même avec les jeux les plus gourmands du Play Store, sans devoir faire aucune concession niveau graphismes. De ce point de vue, il l’emporte largement sur son concurrent Google.

Et malgré sa puissance, il atteint une autonomie de 17h30 environ en utilisation intensive, ce qui le place parmi les meilleurs dans sa gamme de prix.

Mais venons-en à la photo. Intégrant un double capteur arrière (12 Mpx + 5 Mpx), il est capable de fournir des photos détaillées et contrastées, mais qui souffrent d’un peu plus de lissage que celles de son concurrent. Et s’il s’en sort bien en basse luminosité, le résultat est également moins bon, avec un léger grain qui se fait présent.

Quant à son capteur frontal, comme c’est souvent le cas avec les smartphones, il fournit un résultat qui manque de détails, mais qui reste tout de même très correct.

Au final, le Pocophone F1, face à son concurrent Google, offre de meilleures performances au niveau du processeur, ainsi qu’une meilleure autonomie. Toutefois, s’il est excellent niveau photo, il n’équivaut pas le Pixel 3a. C’est pour cela qu’il n’atteint pas la première place de cette section. Mais d’un point de vue rapport qualité/prix général, c’est un très sérieux concurrent.

 

Les meilleurs smartphones pour photo milieu de gamme

Tout en restant à un prix abordable (moins de 600 €), ces smartphones présentent déjà de nombreux composants qu’on retrouve habituellement sur des modèles plus haut de gamme, leur appareil photo n’étant pas le moindre de ceux-ci.

 

Huawei P20 Pro : le meilleur milieu de gamme

Huawei P20 Pro

Prix
449,99 €
Avantages
Bonnes photos même en luminosité réduite
Étanche
Écran de bonne qualité
Bonne autonomie
Inconvénients
Absence de mini-jack
Pas de port Micro-SD

Le Huawei P20 Pro, paru au printemps 2018, a longtemps constitué le fer de lance de la marque Huawei. Et s’il était initialement lancé sur le marché à près de 900 €, les diminutions de prix qu’il a déjà subies en font un incontournable au niveau rapport qualité/prix à l’heure actuelle.

Côté design, il n’y a rien à redire, avec des finitions impeccables et un ratio bords/écran bien optimisé malgré la présence du capteur d’empreintes à l’avant de l’appareil. Sa coque en verre est, elle, proposée en noir, bleu et violet, pour un résultat visuel réussi.

Il possède par ailleurs la certification d’étanchéité IP67, qui signifie qu’il est résistant à la poussière et à l’eau, avec une immersion possible jusqu’à 1 m pendant 30 minutes.

Deux reproches peuvent lui être malheureusement adressés. Il fait l’impasse sur la présence d’une prise microSD et il se débarrasse du port mini-jack (de plus en plus une tendance sur le marché du smartphone, même si Huawei fournit un adaptateur) !

On a affaire ici à un écran Oled de 6,1 pouces. Sa luminosité et ses contrastes sont excellents, tout comme sa colorimétrie générale.

Coté composants, on a cette fois un processeur Kirin 970, accompagné de 6 Go de RAM, pratique pour faire tourner les jeux les plus gourmands du PlayStore sans souci.

Quant à son autonomie, elle est très correcte au vu de tout ce qu’il embarque ! Vous pouvez comptez sur un peu plus de 16 heures d’utilisation intensive.

Et la photo dans tout ça ? C’est probablement le point sur lequel Huawei a le plus basé sa campagne promotionnelle, mettant en avant les performances du triple capteur (40, 20 et 8 Mpx). En réalité, c’est bon, mais pas non plus la révolution annoncée.

En pleine lumière, le résultat est sans conteste fidèle, équilibré et détaillé, mais les différences avec certains concurrents ne sont pas non plus flagrantes. En basse luminosité, cependant, il faut reconnaître qu’il se situe parmi les meilleurs.

Et comme de coutume, le capteur frontal 24 Mpx, s’il se révèle satisfaisant, ne donne pas non plus de résultat exempt de lissage.

Par contre, en vidéo, s’il monte en 4K, le résultat est moins satisfaisant qu’avec le OnePlus 6T qui suit, mais c’est optimal avec le Full HD à 30 IPS.

Au final, voici un excellent smartphone en photo, d’autant plus quand on voit la diminution de prix dont il a bénéficié, qui lui permet de se trouver dans cette section de “milieu de gamme” malgré ses performances haut de gamme.

 

OnePlus 6T : l’alternative milieu de gamme

OnePlus 6T

Prix

569,99 €

Avantages
Beau design
Écran de qualité
Qualité photo y compris en basse luminosité
Bonne autonomie
Inconvénients
Absence de mini-jack
Capteur d’empreintes capricieux

Côté design, on soulignera des finitions impeccables, des lignées épurées… Rien de neuf, mais le tout fonctionne. Notez que OnePlus déclare qu’il est étanche mais, sans certification, nous ne pouvons vous conseiller de vous y risquer !

Ce smartphone souffre, lui aussi, du même défaut que le Huawei ci-dessus : exit la prise mini-jack ! Heureusement, OnePlus fournit également un adaptateur USB-C vers mini-jack pour que vous puissiez utiliser vos écouteurs.

Il est muni d’un écran Amoled 6,4 pouces et son ratio bords/écran est bien optimisé. Il offre une colorimétrie impeccable. La luminosité et les contrastes sont excellents, tout comme la gestion de l’antireflet, ce qui vous permet une très bonne lisibilité en toutes circonstances.

Ses composants intègrent un processeur Snapdragon 645 couplé à 6 Go de RAM. Libre à vous, cependant, d’aller vers l’option à 8 Go, contenant une mémoire interne de 128 ou de 256 Go. Mais déjà avec l’option 6 Go, le OnePlus 6T excelle pour faire tourner n’importe quel jeu du Play Store.

Et si vous n’êtes pas du tout connaisseur de OnePlus, sachez que ce modèle, comme toujours, embarque l’interface OxygenOS pour rendre la navigation bien plus fluide. Du coup, vous pouvez tenir 16 heures en utilisation intensive, 2 jours en utilisation normale.

En termes de photos, il embarque un double capteur 16 et 20 Mpx. Le premier est accompagné d’une stabilisation optique très efficace, et son capteur a une ouverture f/1,7. Le second, lui, est exclusivement dédié au mode portrait.

Là où tout se joue, c’est au niveau logiciel, qui apporte plusieurs améliorations. En plein jour, le résultat est bien détaillé, les couleurs sont fidèles. Sur les photos en basse luminosité, le lissage se fait plus présent, mais le cliché reste extrêmement détaillé. C’est l’un des meilleurs du marché à ce niveau

En vidéo, la qualité d’image est présente même en 4K, où la fluidité reste de mise. Vous pouvez enregistrer jusqu’à 480 IPS à une résolution de 720p, et à 240 IPS à une résolution de 1080p. C’est plus qu’honorable !

Au final, comme nous, Charles (Charlerstech.fr) a craqué pour ce smartphone. D’une excellente performance générale, il est capable d’aller titiller les smartphones et iPhones vendus à plus de 1000 €. Il ne perd la première place au profit du Huawei que parce que la qualité photo de ce dernier est un rien supérieure, mais il n’en représente pas moins, selon nous, le meilleur investissement du moment en termes de rapport qualité/prix général.

 

Les meilleurs smartphones pour photo haut de gamme

Nous voici à présent face à la crème de la crème en matière de photophone. Malheureusement, cela a souvent un prix.

 

Huawei P30 Pro : le meilleur haut de gamme

Huawei P30 Pro

Prix
Dès 749,00 €
Avantages
Zoom 5x
Photo en basse luminosité bluffante
Bokeh maîtrisé
Bonne autonomie
Inconvénients
Pas de prise mini-jack ni d’adaptateur

Sorti récemment sur le marché, ce smartphone a rapidement “volé” la première place de cette sélection, grâce à quelques innovations qu’il embarque en matière de photographie.

Côté design, ne cherchez pas trop de différences avec le P20 Pro que nous vous présentions ci-dessus. La seule grosse modification concerne l’agencement du module photo, mais qui ne constitue pas, selon nous, une amélioration.

En termes de connectique, il est fort semblable au P20 Pro, avec une charge via USB-C, et une absence de port microSD et de mini-jack. Par contre, cette fois, aucun adaptateur n’est fourni à l’achat ! Le lecteur d’empreinte, lui, comme sur le OnePlus 6T, est intégré sous l’écran.

Son écran Oled 6,5 pouce présente une colorimétrie parfaitement équilibrée, et une luminosité qui vous permet de lire facilement votre téléphone en toutes circonstances. Avec sa puce Kirin 980 et ses 8 Go de RAM, le résultat d’affichage est fluide en toutes circonstances, et aucun jeu ne lui résiste.

Et malgré tout cela, il présente une excellente autonomie de plus de 18 heures d’utilisation intensive, et sa recharge complète s’effectue très rapidement (moins d’une heure !).

On sait que la photo est un point particulièrement mis à l’honneur par Huawei, notamment dans sa gamme P. Autant vous dire que ce modèle était attendu au tournant !

On retrouve à nouveau ici 3 capteurs photo (40, 8 et 20 Mpx) censés faire face à toute situation.

En plein jour, le résultat est tout simplement bluffant de détails, même si le rendu général semble un peu moins chaleureux qu’avec le Pixel 3 qui suit. En basse luminosité, il s’impose, avec le rendu le plus fidèle et le plus détaillé du marché.

Mais surtout, ce qui fait son plus est l’innovation qu’il intègre : un zoom 5x, inédit sur les photophones, pour effectuer des cadrages serrés sans recours au zoom numérique, en conservant un niveau de détails étonnant.

Son capteur frontal, allié à son mode portrait bien travaillé, vous permet par ailleurs d’obtenir des selfies avec des effets tels qu’on peut en produire avec un vrai appareil photo. Et même un selfie standard se révèle des plus satisfaisants.

Au final, voici un smartphone qui aura enfin réussi à détrôner le Google Pixel 3, grâce à une combinaison réussie de capteurs, un zoom innovant, et surtout une maîtrise en basse luminosité étonnante.

 

Google Pixel 3 : l’alternative haut de gamme

Google Pixel 3

Prix
Avantages
Qualité photo en tout contexte
Qualité de fabrication
Très performant au quotidien comme dans les jeux
Inconvénients
Pas de microSD ni prise casque

Lors de sa sortie le Pixel 3 de Google a créé l’étonnement, de par sa taille compacte et sa volonté de ne pas surenchérir sur le nombre de capteurs photo. Et pourtant, ce pari risqué s’est révélé gagnant, puisqu’il s’est longtemps imposé comme le meilleur smartphone en termes de qualité photo.

Niveau design, il n’est pas dans les standards du marché, avec son écran 5,5 pouces et des bords bien présents. Son dos en verre mat lui donne par contre un aspect très élégant.

Comme souvent, son capteur d’empreinte est situé au dos. Mais il se distingue par l’ajout d’une petite fonction sympathique : sur simple pression des bords, vous pouvez lancer Google Assistant.

Enfin, il dispose lui aussi d’une certification IP67 mais, comme les trois modèles précédents, il lui manque un port microSD qui permettrait d’étendre sa mémoire ainsi qu’une prise casque (même si, cette fois, un adaptateur USB-C est fourni).

Son écran Oled est très performant en matière de contrastes et de colorimétrie mais sa luminosité est un peu faiblarde. Heureusement, avec son traitement antireflet efficace, cela ne pose aucun problème de visibilité majeur.

En matière de composants, il embarque un processeur Snapdragon 845 et 4 Go de RAM (quelle que soit la capacité de mémoire choisie). Aucun jeu ne lui pose problème.

Côté autonomie, il s’en sort bien mais n’est pas un champion, avec un peu plus de 14 heures d’utilisation intensive (2 jours en le ménageant).

Mais son grand point fort, c’est la photo. En plein jour, le résultat est juste excellent, avec un rendu net, détaillé, précis, équilibré. Sa mise au point est particulièrement réussie, en ce qu’elle vous permet de ne pas perdre votre sujet une fois celui-ci capté, même s’il est en mouvement.

En basse luminosité, le rendu est très bon. Certes, il n’est pas exempt de bruit, mais le résultat est là, riche et détaillé.

Il intègre par ailleurs les mêmes deux capteurs avant que nous vous présentions chez son petit frère, offrant un résultat détaillé et capable de gérer le contre-jour sans souci.

Côté vidéo, vous pouvez enregistrer en 4K à 30 IPS, pour un résultat parfaitement fluide. Et là encore la mise au point fait très bien son travail.

Au final, voici un smartphone qui a révolutionné le marché en se positionnant à contre-courant, pour un résultat plus que réussi ! S’il présentait un ratio bords/écran un peu mieux optimisé et une connectique un poil plus fournie, il serait parfait.

 

Mentions honorables

Samsung Galaxy Note 9 : ce smartphone de Samsung présente peu de défaut, si ce n’est sa taille imposante : écran impeccable, certification IP68, composants extrêmement performants, stylet pratique, autonomie très correcte (15 heures en utilisation intensive). Il offre par ailleurs une qualité photo exemplaire, qui ne souffre que d’être un poil inférieure à celle du Huawei P30 Pro et du Google Pixel 3 de notre sélection.

OnePlus 7 Pro : si le OnePlus 6T nous plaisait, il en va aussi avec cette version encore plus aboutie dans tout domaine, y compris l’autonomie qui monte jusqu’à 17 heures d’utilisation intensive.Son triple capteur photo et son zoom x3, même s’ils offrent un rendu excellent, ne parviennent pas à fournir un résultat aussi satisfaisant et détaillé que le Huawei P30 Pro.

Samsung Galaxy S10 Plus : très certainement, il s’agit actuellement du meilleur smartphone de Samsung. Plus encore que le Note 9, il touche à la perfection, malgré, à nouveau, de tout petits défauts d’ergonomie. Avec ses trois capteurs arrière et ses deux capteurs avant, il offre d’excellents clichés en toute situation.

Apple iPhone XS : si vous souhaitez vous tourner vers Apple, le XS est, selon nous, la meilleure option pour un photophone. Par contre, il n’est pas le meilleur du marché en termes de photo, et son prix plus élevé que la moyenne ne se justifie pas par des performances du même acabit. Disons que si vous êtes un fan de la pomme, c’est le meilleur choix. Pour les autres, il y a mieux ailleurs, et pour un meilleur prix.

 

En conclusion, quel smartphone pour photo choisir ?

Le meilleur photophone du moment, c’est définitivement le Huawei P30 Pro, qui a su trouver le juste équilibre entre ses capteurs et son zoom innovant, pour un résultat qualitatif en toute situation. Si nous ne devions vous recommander qu’un smartphone (en termes de photographie), ce serait celui-là.

Le choix économe se situe du côté du Google Pixel 3a. En effet, même si sa conception plastique laisse à désirer et que vous devrez faire quelques concessions sur les graphismes pour jouer aux jeux les plus gourmands du Play Store, il offre une qualité photo remarquable pour sa gamme de prix, d’autant plus quand on sait qu’il n’intègre qu’un capteur 12 Mpx.

Dans le milieu de gamme, c’est le Huawei P20 Pro qui remporte la palme de la meilleure photo, en se distinguant de la concurrence directe (en termes de prix) grâce à ses clichés en basse luminosité. 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Google Pixel 3aHuawei P20 ProHuawei P30 Pro
Google Pixel 3aHuawei P20 ProHuawei P30 Pro
Comme son grand frère (le Pixel 3), ce smartphone se distingue de la concurrence en ne fournissant qu’un seul capteur photo, mais qui se révèle extrêmement efficace. À ce prix, c’est une affaire.
Lire plus
Il était à sa sortie le meilleur smartphone en termes de qualité photo, et la sortie de la nouvelle version (P30 Pro) lui a permis de bénéficier d’une baisse de prix très intéressante.
Lire plus
C’est tout simplement le smartphone qui fournit la meilleure qualité photo du moment, en plein jour comme en basse luminosité, avec son triple capteur et son zoom x5. Le résultat est époustouflant.
Lire plus
399,00 €449,99 €Dès 749,00 €
Voir sur DartyVoir sur AmazonVoir sur Amazon

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

4 Commentaires

  • Bonjour,

    vous n’avez pas abordé le format 16:9, pourtant bien pratique pour les séances photos sur téléviseur. Est-ce un format démodé ou à l’abandon? Les derniers Huawei ont l’air excellents en photo, mais ils ne font que du 4:3 et du 18:9. Et je n’ai pas l’impression qu’il soit prévu de mise à jour pour intégrer le 16:9, alors qu’il suffirait de cropper le 4:3 du 40Mpix. D’après certains, les applis photos téléchargeables gèrent ce format mais au prix d’une qualité dégradée.

    Quel est votre avis sur le sujet? Merci d’avance.

    • Hello,

      Il semblerait effectivement que le format 16:9 passe aux oubliettes sur pas mal de modèles. Les formats de photos s’adaptent aujourd’hui davantage aux réseaux sociaux qu’aux formats de nos téléviseurs. Les constructeurs suivent la tendance et s’adaptent à leurs utilisateurs. Et depuis les écrans avec effet « borderless » (sans bord), le classique format 16:9 a volé en éclat. Effectivement, les applis ont tendance à dégrader la qualité des photos. La meilleure solution est encore de les recouper vous même avec l’assistant photo intégré dans votre smartphone. Mais bon, ce sera du « à peu près ».

      Bonne journée et à bientôt ! 🙂

    • Bonjour,

      Vu sa sortie très récente, nous n’avons pas encore pris le temps d’analyser ce modèle. Sur le papier, il a vraiment l’air super performant : bel écran LCD, de belles performances, une autonomie appréciée, etc.
      Pour ce qui est de sa qualité photo, il possède un module rotatif équipé de deux capteurs qui se révèle plutôt pratique et innovant. Cela ouvre pas mal de possibilités tant au niveau photo que vidéo. Exit la caméra avant et arrière, c’est désormais le même capteur de 48MPx qui prend toutes vos photos ! 🙂 On attend de voir ce qu’il vaut sur le plus long terme, mais il est vrai que ce modèle a toutes les chances de très bientôt faire son entrée dans notre sélection.

      Bonne journée et à bientôt sur Selectos. 🙂

Laisser un commentaire

>