Imprimantes et scanners

Les 6 (vrais) Meilleurs Scanners 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 31 mai 2019

Après plusieurs heures de recherche, j’ai effectué ma sélection des meilleurs scanners actuellement disponibles sur le marché.

Selon moi, le modèle le plus polyvalent et présentant le meilleur rapport qualit/prix est le Canon Canoscan LiDE220. Mais si vous préférez vous orienter vers un modèle à défilement, le Brother ADS-1700W offre l’une des meilleures options au niveau de ses fonctionnalités et de son prix.

 

Meilleur pas cher
Canon Pixma Lide 220 Scanner de document
Meilleur milieu de gamme
Visioneer Road Warrior 4D Alimentation Papier de Scanner Noir, Blanc A4 - Scanners (24 bit, 8 bit, 1 bit, 8 Sec/Page, 8 Sec/Page, Alimentation Papier de Scanner)
Meilleur haut de gamme
Brother ADS-1700W Scanner de Documents Compact et Intelligent | Chargeur de Documents | Numérisation Automatique | Wi-Fi/Wi-Fi Direct
Canon Canoscan LiDE 220
Visioneer Road Warrior 4D
Brother ADS-1700W
101,90 €
137,76 €
Dès 198,99 €
Meilleur pas cher
Canon Pixma Lide 220 Scanner de document
Canon Canoscan LiDE 220
101,90 €
Meilleur milieu de gamme
Visioneer Road Warrior 4D Alimentation Papier de Scanner Noir, Blanc A4 - Scanners (24 bit, 8 bit, 1 bit, 8 Sec/Page, 8 Sec/Page, Alimentation Papier de Scanner)
Visioneer Road Warrior 4D
137,76 €
Meilleur haut de gamme
Brother ADS-1700W Scanner de Documents Compact et Intelligent | Chargeur de Documents | Numérisation Automatique | Wi-Fi/Wi-Fi Direct
Brother ADS-1700W
Dès 198,99 €

 

Les meilleurs scanners pas chers

Dans cette première section, je vous propose un modèle à plat et un modèle à main, tous deux très faciles d’utilisation, et très performants malgré leur petit prix.

 

Canon Canoscan LiDE 220 : le meilleur pas cher

Canon Canoscan LiDE 220

Prix
101,90 €
Avantages
Tout petit prix
Design malin
Look avantageux
Résolution max 4800 dpi
Inconvénients
Suite logicielle trop limitée
Un peu bruyant

Le Canoscan – ou Canon Pixma – est un modèle de 2015, que les caractéristiques graphiques et les finitions ont rendu pratiquement immortel pour une utilisation occasionnelle. Et le premier point qui a participé à son succès, c’est son ergonomie pour le moins originale.

Si la plupart des scanners à plat prennent une place considérable sur votre bureau, le LiDE 220 dispose d’une structure pour être monté sur un mur, à la verticale. Cependant, si c’est utile pour scanner de simples feuilles, qui seront retenues par le capot, ça l’est moins pour la numérisation de livres ou de documents plus volumineux. Mieux vaut alors incliner l’appareil, sinon, fatalement et comiquement, ce sera la débandade générale.

Il est également un des plus fins disponibles sur le marché, avec une épaisseur de seulement 4cm. De plus, comme beaucoup de scanners modernes, il n’a pas besoin d’un câble d’alimentation tierce : tout lui est fourni via le câble USB, ce qui permet une économie dans la gestion des câbles.

Enfin, pour ne rien gâcher, il est plutôt bien fini, et ajoute une petite touche classe à votre bureau.

Mais malgré son aspect compact et son petit prix, on peut dire qu’il en a sous le capot ! Tout d’abord côté logiciel, il inclut une suite comprenant My Image Garden, la licence Canon. On y trouve bien un OCR et un exportateur PDF, mais il est dommage qu’un logiciel d’édition photo ne fasse pas partie du lot. La présence d’Evernote, qui permet d’envoyer directement les documents numérisés sur le cloud, est cependant un plus.

L’utilisation du LiDE220 est par ailleurs on ne peut plus simple. On peut lancer un scan depuis plusieurs raccourcis, que ce soit via un bouton physique ou depuis l’utilitaire.

La qualité d’image, elle, est suffisante pour satisfaire à peu près tout le monde, avec sa résolution de 4800 dpi. On peut paramétrer le type de document depuis une interface intuitive, soit par un menu “basique”, soit par un menu “expert”, plutôt réservé aux travaux de graphisme.

Il est alors possible de changer la résolution, le contraste, la luminosité, et d’activer un certain nombre d’outils d’amélioration d’image. Le “color-restore” fait notamment un très bon travail en ravivant la colorimétrie des photos un peu délavées, ou en éliminant automatiquement ce qu’il identifie comme des grains de poussière.

La qualité des photos est très bonne, même si ce n’est pas dans ce domaine qu’il excelle (mais on s’y attend dans cette tranche de prix). À ceux qui cherchent le meilleur scanner pour photographies sans devoir vendre un rein, je vous conseille l’Epson V370, reconnu par les experts comme un des plus performants dans le milieu de gamme. La différence avec le LiDE220 ? Un prix un peu plus élevé, mais une suite logicielle très complète pour la numérisation et l’optimisation des photographies. Elle est peu intuitive, mais c’est principalement dû à la présence de nombreuses options.

Sinon, au final, je vous dirais que ce modèle est sans aucun doute le meilleur choix pour tous ceux qui ne sont pas convaincus par les scanners à main ou à défilement, qui aiment la polyvalence des scanners à plat, et qui veulent le top du top pour un tout petit prix.

 

VitaQuest VQ-HS500 : le transportable ultra-compact

VitaQuest VQ-HS500

Prix
70,00 €
Avantages
Petit prix
70-600 dpi de résolution
Facile à manipuler
Inconvénients
Fonctionne sur piles
Pas de stockage interne

Voici à présent un modèle de scanner à main. Et s’il est sorti en 2012, ne l’éliminez pas pour autant de votre panel de choix : certains appareils sont tout simplement indémodables.

Le scanner est fourni à l’achat avec une housse de transport (très pratique), un manuel d’utilisation et un câble de transfert de données USB. Par contre, comme de nombreux appareils conçus pendant l’âge archaïque du début des années 2010, il fonctionne à piles : le câble ne sert pas d’alimentation. C’est clairement là le plus gros point noir de ce scanner.

Sous l’appareil, on a accès à un port microSD, avec une capacité maximale de 32GO. Mais ne vous emballez pas : il  ne s’agit pas d’un espace de stockage interne. Inutile, donc, d’y mettre une carte trop performante, puisque c’est un espace de mémoire tampon pour ensuite transférer le fichier brut à l’ordinateur.

Mais malgré son fonctionnement sur piles et l’absence de stockage interne, j’ai décidé d’inclure le VitaQuest VQ-HS500 à ma sélection. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une solution très confortable pour un travail de scan rapide et efficace.

Il peut scanner jusqu’à 127 cm de longueur et 22 cm de large en une seule fois. L’image obtenue atteint les 600 dpi, une résolution très confortable pour les fichiers textes, les documents administratifs et la plupart des images.

Le scan peut être effectué en noir et blanc ou en couleur : c’est paramétrable directement sur l’appareil. Attention néanmoins, la fidélité des couleurs n’est clairement pas du niveau d’un scanner professionnel de photographie, par exemple – mais pour ce prix, vous vous en doutiez.

Ce scanner à main est léger, compact, et très facile à utiliser. La rapidité du scan est impressionnante pour un modèle si âgé. En résolution maximale (600 dpi), vous pouvez numériser un document A4 en 6 secondes. En 300 dpi, ça ne prend que 2 secondes. Pour la vitesse du défilement, on est guidé par une diode, qui s’allume en rouge si le scanner estime que vous êtes allé trop vite pour qu’il numérise toutes les informations. Cette diode s’allume également si vous n’avez pas maintenu l’appareil bien droit sur la page.

Dans une certaine mesure, le pilote installé sur l’ordinateur – MAC et PC – corrige les imprécisions pour fournir un document parfaitement droit. Et de manière générale, les séries de roues caoutchoutées situées sous le scanner accrochent suffisamment la page pour que les virages intempestifs soient évités.

Ce modèle est daté à certains niveaux, notamment en ce qui concerne l’alimentation et la mémoire. Mais si vous cherchez un scanner à main adapté à la numérisation rapide de documents texte, par exemple, il fait très bien le travail. La compacité du modèle en fait un très bon compagnon de bureautique, notamment pour numériser en quelques secondes plusieurs pages de documents administratifs.

 

Les meilleurs scanners milieu de gamme

C’est dans cette section que, en augmentant un rien le budget, on découvre les premiers scanners à défilement.

 

Visioneer Road Warrior 4D : le meilleur milieu de gamme

Visioneer Road Warrior 4D

Prix
137,76 €
Avantages
Scan rapide bien que manuel
Supporte de nombreux formats
OCR logiciel de pointe
Suite logicielle ultra-luxueuse
Inconvénients
Pas de chargeur de documents

Le premier scanner de cette catégorie est également le premier scanner à défilement de ma sélection. Et bien qu’il lui manque certaines fonctionnalités importantes selon moi – à l’image du chargeur de document, il constitue un modèle de choix.

En effet, pour un prix modeste, il offre non seulement un support recto-verso, mais aussi une des performances les plus rapides sur le marché. Il dispose également d’une batterie satisfaisante qui, malgré un poids un peu supérieur à celui de certains concurrents, offre une bonne transportabilité.

Il fonctionne avec des logiciels comme Nuance OmniPage 18 (pour l’OCR), Power PDF pour la conversion et le traitement de ce format, et PaperPort pour la gestion de documents. Par contre, chacun de ces logiciels est parmi les meilleurs dans sa catégorie, et l’achat des licences individuellement pourrait vite coûter plus cher que l’appareil lui-même.

La vitesse du scan lui-même n’est pas très pertinente pour un scanner manuel comme celui-ci, puisqu’il faut placer soi-même les documents dans la machine. Et pourtant, ses performances sont admirables. Chaque feuille peut être scannée en 300 dpi en environ 8 secondes – tandis qu’en 150 dpi, un format très suffisant pour les documents administratifs, il faut en compter environ 4.

En bref, si vous recherchez une solution de scanner à défilement économique et relativement complète, couplée à des licences de logiciels ultra-performants, le Road Warrior 4D est un excellent choix.

 

IRIScan Book 5 : le meilleur scanner pour livres

IRIScan Book 5

Prix
92,15 €
Avantages
Mémoire interne 32 Go
Supporte de très nombreux formats
1200 dpi
Batterie Lithium
Inconvénients
Il faut bien maîtriser le scan à la main

Voici donc le second modèle à main de ma sélection. Et comme il est paru en 2016, on pourrait penser qu’il est plus abouti que son concurrent VitaQuest. En réalité il est surtout optimisé pour un usage plus spécifique : les livres (bon, vous auriez pu le deviner au vu de son nom).

Alors bien entendu, il est tout de même plus complet que son concurrent, ne serait-ce qu’en matière de connectique. Par exemple, il peut fonctionner sans PC, car il dispose d’un emplacement pour carte Micro SD pouvant aller jusqu’à 32 Go (la carte fournie par défaut ayant la capacité de 1 Go). Cela lui permet de scanner vos documents où que vous soyez, pour les transférer plus tard.

Si vous optez pour la version noire, un peu plus chère, vous obtiendrez également une connectivité WiFi, qui vous permet d’exporter les fichiers instantanément sur une tablette, un smartphone ou un ordinateur. La compatibilité avec Android, iOS, PC et MAC est confortable, d’autant qu’il existe des paquets additionnels que les utilisateurs d’Ubuntu peuvent installer.

Il embarque un petit logiciel de conversion basé sur la reconnaissance visuelle, et qui convertit les images en fichier texte. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour scanner en moins d’une heure tout un roman et le convertir en EPUB.

Pour les images, l’Iriscan peut numériser avec une résolution maximale de 1200 dpi, ce qui devient suffisant pour une qualité de photographie. D’autant que la fidélité des couleurs est assez soignée pour des travaux plus sensibles – à l’exception sans doute du graphisme à un niveau professionnel, pour lesquels on préfèrera généralement les scanners à plat.

Enfin, contrairement au VitaQuest, il ne fonctionna pas sur piles, mais grâce à un batterie lithium-ion rechargeable via USB.

Au final, c’est un excellent scanner qui vous permettra de numériser vos livre dans de nombreux formats : JPEG, doc, PDF, Epub,… Il y a en a pour tous les goûts. Léger, facile à transporter, doté d’une mémoire interne, c’est un outil idéal pour les étudiants ou les chercheurs, notamment.

 

Les meilleurs scanners haut de gamme

Dans cette dernière section, je vous propose deux scanners à défilement, l’un assez récent sur le marché mais qui convainc déjà par son efficacité et ses options, et l’autre qui a déjà de la bouteille mais fait l’unanimité depuis de nombreuses années.

 

Brother ADS-1700W : le meilleur haut de gamme

Brother ADS-1700W

Prix
Dès 198,99 €
Avantages
Chargeur de documents
Chargeur automatique
WiFi
Inconvénients
Encore trop récent que pour examiner ce qu’il vaut sur la durée

Dans cette section, j’avais le souci de vous proposer une alternative en matière de scanner à défilement, au Visioneer Road, et qui possède cette fois un chargeur de documents, mais sans non plus exploser votre budget. Voici donc le Brother ADS-1700W. Bien plus récent sur le marché, il présente tout de même une certaine différence de prix (mais on peut espérer que cela diminuera vite), sans non plus être proposé à un tarif rédhibitoire.

Au niveau du format, on reste ici dans un modèle à défilement relativement compact (bien que plus imposant et plus lourd que son concurrent Visioneer), qui se range facilement sur un bureau sans y prendre toute la place.

Par contre, niveau design, c’est plutôt raté selon moi. Tout en ayant un objet à usage privé, on a l’impression de se trouver face à un scanner d’entreprise bien laid car uniquement conçu pour être fonctionnel. C’est un peu dommage même si ce n’est pas primordial. Par contre, il est bien fonctionnel.

Tout d’abord, il faut souligner que son usage est très intuitif. Sur son écran tactile couleur, vous pouvez programmer jusqu’à 20 raccourcis, ce qui vous permet de l’adapter réellement à vos besoins propres. Et en parlant d’adaptation, il faut savoir qu’il est possible de limiter les fonctions à certains utilisateurs, ce qui vous permet de protéger certaines informations d’éventuels accès non autorisés. Si c’est surtout utile dans le monde professionnel, cela peut avoir son avantage si vous utilisez ce scanner à votre domicile pour traiter vos documents personnels et professionnels et éviter que vos enfants viennent accéder à des informations sensibles ou partagent des documents sur un serveur professionnel. Car oui, je ne l’ai pas encore précisé, mais il dispose du WiFi.

Outre le chargeur de documents, j’apprécie également la fonction numérisation automatique : le scanner détecte seul que vous avez ajouté un document à scanner, et lance lui-même le traitement. Je crois que c’est un des premiers scanners du marché à effectuer cela.

Bien sûr, la qualité est au rendez-vous, avec une vitesse de numérisation de 25 PPM (50 PPM en recto-verso), pour une résolution native de 600 dpi (et extrapolée de 1200 dpi), et un accompagnement postpoduction qui vous permet d’effectuer de multiples corrections (entre autres : ajustement de l’échelle de gris, suppression des poinçons,…).

Enfin, un autre avantage est que, outre la gestion de documents papiers, il dispose à l’avant d’une fente pour carte plastifiées. Vous pouvez ainsi, par exemple, numériser directement votre carte de visite pour la placer dans votre signature Outlook.

Bref, voilà là un modèle qui allie mobilité et performance. Il ne lui manque que de vieillir un peu pour que l’on puisse vraiment voir ce qu’il vaut sur la durée… Et qu’il devienne aussi abordable que son concurrent Visioneer !

 

Fujitsu ScanSnap ix500 Nuance Power : le modèle professionnel qui fait l’unanimité

Fujitsu ScanSnap ix500 Nuance Power

Prix
749,00 €
Avantages
Précis
Rapide
Qualité matérielle
Excellente évolutivité
Inconvénients
La connexion WiFi ne peut être enregistrée qu’avec un seul ordinateur

Ok, je le conçois, le budget augmente largement avec ce dernier modèle. Mais je me voyais mal terminer ma sélection sans évoquer ce scanner Fujitsu, qui fait l’unanimité depuis sa sortie en 2012, et que je vous présente ici dans sa version actualisée, la Nuance Power.

Bon autant vous le dire, même si ce scanner convient parfaitement à un usage privé, il est avant tout conçu pour les professionnels, et il ne sera pas rentabilisé si vous ne devez vous en accommoder que pour une gestion administrative occasionnelle.

Ici, pas de doute : on est face à un modèle imposant, qui rappelle une imprimante, et c’est justifié au vu de la technologie qu’il embarque.

Pourtant, on pourrait dire qu’il ne s’encombre de rien, puisqu’il ne vous mitraille pas, par exemple de dpi, allant “seulement” jusqu’à 300. Mais tout ce qu’il fait, il le fait bien, et il est doté de plein d’options intéressantes : impression recto-verso, possibilité de le paramétrer pour qu’il ne prenne pas en compte les pages blanches, possibilité de programmer la rotation automatique des documents, possibilité de conversion directe sous certains formats comme le PDF…

Un petit ajout sympathique est la présence d’une feuille plastifiée, derrière laquelle vous pouvez glisser tous vos documents un peu abimés ou pliés, pour être certain(e) que le scan s’effectuera sans risquer de bourrer la machine.

Et sinon, le moins qu’on puisse dire est qu’il est efficace, avec un traitement de 25 PPM (50 PPM en recto-verso) en couleur à 300 dpi.

Très évolutif, il est possible de trouver chaque pièce séparément, ce qui lui confère une très longue durée de vie. Et les partenariats de Fujitsu avec des grandes licences comme Adobe, Evernote, Google Drive ou Share Point en font l’un des meilleures marques au niveau de la suite logicielle et de l’évolution de sa compatibilité.

 

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

 

Comment choisir votre scanner

Il est presque indispensable, à l’heure du numérique, de posséder un scanner à domicile.

Mais malgré la simplicité apparente de l’appareil, ils ne sont pas tous égaux. Même si vous achetez ce qui semble être le meilleur du meilleur, il est possible que ce ne soit pas celui qu’il vous faut. Vous allez perdre de l’argent, mais surtout du temps.

C’est ce qui m’a poussée à rédiger ce guide d’achat : je vais vous présenter en détails tous les critères que vous devez garder en tête au moment de faire votre choix.

Les types de scanner

Il existe différents types de scanners sur le marché, présentant chacun ses avantages et ses inconvénients.

Les scanners à plat

Les scanners à plat sont sans doute les plus connus du grand public. Ils renferment un capteur optique défilant, qui coulisse sous une plaque de verre. On place le document à scanner sur celle-ci, on referme le capot et on scanne.

Leur principal inconvénient est qu’ils ne sont pas les plus compacts. Mais ils offrent une résolution et une qualité d’image redoutable, et surtout, une excellente stabilité dans le processus de scan.

Les scanners à défilement

Avec les scanners à défilement, contrairement aux scanners à plat, le document est entraîné, de la même manière qu’avec un fax.

C’est typiquement le type de scanner utilisé dans les bureaux, car ils permettent un usage administratif intense. Mais il en existe des modèles très compacts, réservés à une utilisation personnelle.

Munis, le plus souvent, d’un plus grand nombre d’options, ils sont disponibles pour de nombreux formats.

Un de leur défaut est que, sans conception optimale, il peuvent être victimes de bourrage, au même titre qu’une imprimante.

Les scanners à main

Contrairement aux modèles précédents, les scanners à main sont très compacts. Ici, on ne place pas le document dans un appareil, mais on fait défiler ce dernier de haut en bas le long du document.

Leur avantage principal réside donc dans leur compacité et leur facilité de transport : ils pèsent généralement moins de 200 grammes. Et si, comme Pierre-Antoine Boudenan (consultant webmarketing) vous avez besoin de pouvoir emmener votre scanner facilement en rendez-vous extérieur, vous ne vous en passerez plus ! 

Néanmoins, la résolution dpi (pixel par pouce – j’y revien un peu plus loin) y est souvent très basse. Sans un bon firmware pour corriger les maladresses, le résultat n’est donc pas toujours utilisable, car le scanner est évidemment sujet aux mouvements que vous lui imprimez.

Les caractéristiques essentielles

Au moment d’acheter votre scanner, si vous avez même déjà choisi le type que vous souhaitez, vous pouvez vous perdre aisément dans la multitude d’informations fournies par le vendeur.

Dès lors, à quoi faut-il faire attention pour être sûr de ne pas investir dans un scanner qui ne vous conviendra pas ?

La résolution

La résolution d’un scanner s’exprime en dpi (pixels par pouce). Évidemment, plus le nombre de dpi est élevé et meilleure est la résolution. Mais il est inutile pour autant de se jeter à corps perdu dans une course vers l’appareil en offrant le plus grand nombre ! On vous vend du 4800, voire même du 10000 dpi ? Si vous ne faites pas de la retouche photo de pointe ou des affiches publicitaires 5x8m, cela vous sera probablement inutile.

Pour scanner une photo et obtenir un bon résultat – pour le partager sur les réseaux sociaux ou se constituer un album photo virtuel, par exemple -, il faut compter entre 300 et 500 dpi. Pour les documents administratifs, c’est encore moins.

À 150 dpi, le résultat est parfaitement lisible et beaucoup moins lourd à envoyer par mail ou à stocker. Si vous êtes un peu serré sur votre espace cloud, un document en 75 dpi est même encore accepté par l’administration. Vous avez donc de la marge et ne devez pas trop vous soucier de ce critère si vous n’utilisez votre scanner que pour vos documents administratifs occasionnels.

À moins, donc, d’être un graphiste ou autre, la résolution sera rarement un critère essentiel pour vous. Par ailleurs, la plupart des modèles sérieux, à l’heure actuelle, offrent au moins 4000 dpi, ce qui est suffisant pour numériser un timbre poste en 3 x 3 mètres ! Vous sera-ce vraiment utile au quotidien ? Rien n’est moins sûr !

Par contre, un critère est essentiel à observer, concernant la résolution : vérifiez toujours si le chiffre avancé concerne la résolution native ou la résolution extrapolée. La résolution native (ou optique) est la résolution pour laquelle le scanner a été conçu, et qui est la mieux adaptée pour une utilisation standard. Mais il pourra également prendre en charge certaines résolutions plus élevées, sans que le résultat soit optimal. C’est ça la résolution extrapolée.

La taille maximale prise en charge

La taille maximale du document prise en charge est rarement primordiale, dans la mesure où ce sera le plus souvent le A4 qui sera utilisé.

Pour les scanners à défilement, il est cependant très intéressant d’avoir un format particulier adapté aux cartes laminées – permis de conduire, cartes d’identité, cartes de visite…

Les scanners A3 seront le plus souvent des scanners à plat, et ils coûtent généralement bien plus cher. Il peut être intéressant de se limiter à un scanner A4 et de reformer l’image en postproduction, si c’est une option viable pour vous.

Le temps de scan

Le temps de scan est souvent mis en avant par les constructeurs comme une caractéristique centrale. En réalité, cela a rarement un impact significatif sur votre utilisation.

À ce niveau, ce qui se révèle plus intéressant est l’option de passage automatique de plusieurs feuilles, qui permet de numériser plus rapidement des volumes conséquents. Je vous en parle un peu plus loin.

La suite logicielle

Vérifiez bien si la suite logicielle à laquelle est attaché votre scanner est adaptée à votre matériel. La plupart du temps, elles présentent une compatibilité Mac et PC (et encore…), mais rarement Linux ou Chromebook.

Il est important également de regarder quelles sont les licences de ces logiciels dont vous aurez besoin, car certaines d’entre elles coûtent parfois plus cher que l’appareil lui-même.

Dans ce domaine, Fujitsu est le meilleur, mais le prix de base de ses appareils est plus élevé. Epson présente sans doute un des meilleurs rapports qualité-prix. Iriscan présente de sérieux atouts, bien que la suite logicielle ne soit pas commune à tous leurs appareils. Les modèles les plus récents de Canon se défendent également très bien.

Il faut observer au cas par cas si la suite logicielle est satisfaisante : la liste est souvent incluse dans la fiche technique du produit, et vous pouvez vous renseigner individuellement sur les licences qui y sont comprises.

Parmi les logiciels intéressants, on trouve Evernote, qui permet d’exporter les documents numérisés directement sur un cloud. Un éditeur de PDF est également primordial, et peu de fabricants se passent aujourd’hui de cette option. Quelques fonctions de retouche sont les bienvenues, notamment pour corriger un scan imparfait – luminosité, contraste, suppression du bruit, etc… Enfin, le logiciel OCR permet de convertir un document numérisé en fichier texte, avec un succès variable. Pour être sûr de ne pas être floué, renseignez-vous sur le logiciel OCR et sur ses performances avant de faire votre achat, surtout si c’est un point qui vous importe.

Quelques options

Parmi les multiples options qui peuvent vous être proposées, en voici quelques-unes qui me semblent vraiment utiles.

Le chargeur de documents

Noté ADF, le chargeur de documents, ou Automatic Document Feeder, est une caractéristique de certains scanners à défilement. Et si vous travaillez dans un bureau ou que vous scannez plusieurs documents à la suite, ça va devenir votre meilleur ami.

Le nombre de feuilles supportées par le scanner est toujours indiqué (PPM ou IPM – pages par minute). Si les logiciels inclus dans le driver supportent une telle option, les ADFs vous permettent entre autres de générer automatiquement des PDF de plusieurs pages.

La connectivité sans fil

La connectivité sans-fil peut être vue comme un gadget, et pour un usage domestique, c’en est souvent un. Mais dans un contexte professionnel, un scanner connecté en Wi-Fi peut fonctionner comme un fax virtuel pour diffuser des documents, et ça peut avoir son utilité. Attention cependant : ça fait sérieusement grimper le prix ! Pour le même résultat, vous pouvez préférer une exportation vers un dossier en partage.

La prise en charge du recto-verso

Réservée aux scanners à défilement, la prise en charge du recto-verso est une excellente option pour vous faire gagner du temps et économiser du papier. (Cette option est parfois présentée sur les scanners à plat : mais c’est évidemment une prise en charge recto-verso manuelle : vous devez retourner le document manuellement et vous ne gagnez donc pas nécessairement du temps – juste du papier, et c’est déjà bien !).

Néanmoins, le prix s’en retrouve souvent plus élevé, en ce que le scanner doit être doté de deux capteurs optiques – la pièce la plus chère.

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

27 Commentaires

  • Bonjour,
    Je cherche un scanner ultra-compact pour ne scanner que des documents de la taille d’une carte de visite ou similaire. Je n’ai pas besoin de scanner du A4. Est-ce qu’un tel produit existe sur le marché ?
    Merci

    • Bonjour,

      Malheureusement la plupart des scanners conservent une taille A4. Si c’est une question d’encombrement, je vous conseille d’opter pour un scanner compact, comme le VitaQuest VQ-HS500 qui scannera les plus petits documents sans encombrer votre bureau. Il existe des scanners « de poche » mais qui sont, à mon sens, davantage des gadgets que de réels outils de travail. Par contre, une autre solution est de scanner vos documents à l’aide de votre smartphone via l’application Google Drive, et contrairement aux idées reçues, cette technique marche très bien. Je vous invite à lire cet article sur le sujet.

      Bonne journée.

  • Bonjour, merci pour cette revue des scanners du moment, si je peux me permettre vous ne parlez pas des scanners type « photo » pour ma part je possède un Mustek MSC 500 A3 (bon qui est vieillissant c’est vrai) de 5Mpixel) qui a l’avantage de pouvoir scanner du A3 et donc des document autres que le A4 classique. Concernant les logiciels, sauriez-vous si l’un d’entre eux est capable de scinder, sur un scan en A3, un livre/revue en deux pages distinctes ? Celui fournis est gratuit mais pas très performant. Merci.

    • Bonjour Vincent,

      D’abord merci pour votre commentaire positif. Nous pourrions parler des scanners A3 éventuellement oui, j’en prends note pour la prochaine mise à jour. Il existe plusieurs logiciels capables de scinder des documents A3 en A4, si c’est bien cela que vous cherchez. Il existe d’ailleurs une page web qui vous permet spliter facilement une page A3 en 2 A4 : https://www.sejda.com/fr/split-pdf-down-the-middle. Pour ce qui est d’un logiciel, pouvez-vous me dire si vous travaillez-vous sur PC ou Mac afin de vous conseiller un logiciel adapté ?

      Merci et bonne journée

  • bonjour je cherche un scanner à defillement pour scanner toutes mes photos . avec un receveur sur l avant et relié directement a mon pc son 8,je recherche la qualité.et si je peux en mettre une dizaine dans le chargeur de serait super . merci de vos conseilles.any

    • Bonjour Annie,

      Le Brother ADS-1700W semble être le modèle qu’il vous faut. Ce scanner à défilement se relie directement à votre ordinateur par Wifi et possède un chargeur automatique de documents pour 20 pages. Bien sûr, la qualité est au rendez-vous, avec une vitesse de numérisation de 25 PPM (50 PPM en recto-verso), pour une résolution native de 600 DPI (et extrapolée de 1200 DPI), et un accompagnement postproduction qui vous permet d’effectuer de multiples corrections (entre autres : ajustement de l’échelle de gris, suppression des poinçons,…).

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à revenir vers nous.

      Bonne journée

  • Bonjour Nicolas,

    Je suis typiquement sans le même usage que vous, c’est à dire le scan de nombreux documents administratifs avec ensuite un stockage sur un NAS. Je m’oriente donc naturellement vers un scanner à défilement. Par contre, est il possible par exemple de scanner des tickets de caisse ?
    Merci par avance!
    Bien à vous
    Hervé

    PS : bravo pour la qualité de votre article !

    • Bonjour Hervé,

      Je me permets de répondre pour Nicolas. Oui, vous pouvez tout à fait scanner des tickets de caisse avec ce scanner. C’est d’ailleurs une très bonne idée car ceux-ci s’effacent vite, alors pour vos garanties de produits par exemple, n’hésitez pas.

      Bonne journée

    • Bonsoir Cath,

      Je me permets de répondre pour Nicolas, qui n’est actuellement plus présent parmi nous car il se consacre à un projet personnel.
      Je viens de vérifier et effectivement, il semble qu’une erreur a été commise. Je corrige cela immédiatement.

      Merci beaucoup, car nous ne souhaitons vraiment pas induire nos lecteurs en erreur.

      Bonne soirée,

  • Bonjour,
    je souhaiterai changer de scanner, que pensez-vous du CANON CanoScan LiDE220 Scanner à plat noir pour une utilisation personnelle?
    j’ai changé d’ordinateur, où puis-je trouver le logiciel du  » Lexmark X5470″ pour l’adapter à Windows 10?
    Merci pour votre réponse et pour toutes ces informations.

    • Bonjour,

      Je me permets de répondre pour Nicolas, car il est actuellement en train de bosser sur un projet personnel et n’est donc plus parmi nous. Je vous invite à lire le test qu’il avait effectué du CANON CanoScan LiDE220. Il l’avait qualifié, à l’époque, de « Champion de la bureautique occasionnelle ».

      Pour le logiciel, avez-vous regardé sur le site officiel de Lexmark ?

      Bonne journée,

  • Bonjour, Merci pour cet article très complet. J’ai plusieurs questions technique : imaginez un document d’Art à scanner d’un format pas plus haut que 15 ou 20 cm mais qui fasse 2-3 mètres de long : un rouleau de dessin quoi !

    – Est-ce que le scanner à défilement peut numériser en un seul morceau ce type de document ? Actuellement j’utilise un scanner à plat, mais le travail de remontage ensuite est long et pas toujours très précis !

    – Si oui, dans le principe, la numérisation d’Art haute définition nécessite une résolution de plus de 300-600 DPI, est-ce qu’un scanner à défilement avec une résolution à plus de 600 DPI existe-t-il ?

    Merci de votre réponse

    • Bonjour Raph,

      – C’est effectivement possible avec les scanners à défilement (cf, par exemple, la vidéo présentée pour le Scanner i2900, où l’on voit un document de ce type à 1’08 », si j’ai bien compris votre demande).
      – Nos tests n’ont pas été menés sur des modèles offrant une telle résolution puisque, pour le commun des mortels, c’est inutile, mais cela existe effectivement (j’ai trouvé, par exemple, via une recherche rapide, le Scanner HP Scanjet Pro 4500, qui a une résolution optique de 1200 dpi). Nous ne savons juste pas vous donner, en l’état actuel des choses, un compte-rendu sur ce type d’appareil.

      Belle journée

  • Bonjour Nicolas,

    Merci pour votre comparatif ! Pour ma part je débute en design textile, je dois donc scanner des dessins plutôt. J’allais prendre le V370 mais beaucoup de graphistes conseillent le V39, qu’en penses-tu ? Merci !

    • Bonjour Astrid,

      Généralement, les comparatifs existant entre ces deux modèles donnent l’avantage au V370. Il est en effet un peu plus rapide, la qualité d’image est supérieure… Mais le V39 est tout de même très bien critiqué et a l’avantage d’être moins cher.
      A vous de voir si la différence de rendu vaut la différence de prix, par rapport à l’usage que vous en aurez. (Et peut-être que vos amis qui vous conseillent ce modèle pourraient vous aider à le tester afin de voir avant même d’effectuer votre achat s’il vous suffira ?)

  • Bonjour,

    Je souhaite acheter un scanner à défilement et quelques lignes ont attiré mon attention dans votre article :
    « Attention, mon premier achat s’était porté sur un scanner à défilement de mauvaise qualité. Il manquait de stabilité, c’est à dire que la page n’était pas toujours parfaitement droite. »

    Pourriez-vous m’indiquer comment reconnaitre cette stabilité (ou son absence) avant l’achat, svp ?
    (A titre informatif, je cherche à numériser un certain volume de documents par pack de 20 pages couleur avec l’OCR _ la vitesse est donc importante pour moi.)

    Cordialement,
    Yannick

    • bonjour,
      Cela est difficile à dire avant d’avoir réellement tester le produit en question. Mais globalement plus tu montes en gamme de produit, plus le produit est sûr au niveau de sa qualité et donc de sa stabilité.

      Dans ton cas, je te conseille d’opter pour un Epson Workplace DS310 qui semble correspondre à tes besoins.

      Bonne journée

  • Merci pour ces informations.
    Je voudrais acheter un Epson V370 pour numériser photos, diapos et négatifs, mais en regardant les caractéristiques, j’ai vu qu’il n’est pas compatible avec windows 8. Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Odile,

      J’en pense que la réelle question est avez-vous Windows 8 ? Si tel est le cas alors il faudrait probablement opter soit pour une mise à jour vers Windows 10 soit choisir un autre scanner. Mise à part cela, oui le Epson V370 serait surement idéal pour votre utilisation .

      Bonne journée

      Sacha

      • Bonjour Sacha,

        Merci pour votre réponse.

        Oui j’ai windows 8.1.

        Pour l’instant, je ne trouve pas de scanner adapté à windows 8.1 qui peut répondre à mon attente.

        Bonne journée
        Odile

        • Bonjour Odile,

          Premièrement pourquoi ne pas passer à Windows 10 ?

          Ensuite, pour obtenir un résultat convenable pour des documents de type photos, négatifs, etc il faut en général mettre une somme d’argent plus important que pour des documents texte.

          Enfin, ce qui est en général le mieux pour votre cas, ce sont les imprimantes avec scanner intégré mais c’est encore un coût supplémentaire.

          Bonne journée,

          Sacha

          • Merci Sacha pour votre réponse.
            Une amie m’a dit que mon ordinateur était un peu lent et qu’il y avait un risque pour passer à windows 10.
            Actuellement j’ai déjà une imprimante qui marche bien, et je me suis dit en cherchant un scanner et en voyant votre blog que l’Epson V370 semblait bien puisque j’ai en projet de scanner de nombreux négatifs et diapos.
            Merci en tout cas pour vos conseils, je vais réfléchir à tout ça.
            Odile

    • Bonjour,

      Pour de la bureautique, cela peut effectivement bien te convenir. Tout dépend toujours des critères de sélection et de ton budget.

      Bonne journée

  • Merci pour toutes ces informations. J’ai un epson V500 qui ne reconnait plus les films, diapos. Et donc je voudrais en racheter un. Est-ce que le V370 le remplacera aisément ? Le V550 est-il réellement de meilleure qualité ?

    • Bonjour Sara !
      Le V370 est à peine inférieur – et pas mal moins cher. La seule différence notable, c’est le dpi (4800 pour le V370 contre 9000 pour le V500). En réalité, ça ne change pas grand chose si vous ne comptez pas numériser pour les imprimer sur un immeuble 😉
      Il est aussi plus lent de 2-3 secondes. Mais c’est tout, à mon avis le V370 a un meilleur rapport qualité-prix

Laisser un commentaire

>