Réseau

Les 9 (vrais) Meilleurs Routeurs WiFi de 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 19 octobre 2018

Après des heures de recherche et l’examen approfondi d’une vingtaine de modèles, j’ai opéré ma sélection des 10 meilleurs routeurs WiFi actuellement disponibles sur le marché.

Parmi ceux-ci, c’est le Linksys EA7500 Max-Stream qui remporte ma préférence. Il constitue en tout cas le meilleur rapport qualité/prix.

À la fin de ce comparatif, vous trouverez un guide d’achat pour vous aider à mieux comprendre les enjeux de ce marché et les critères de sélection à prendre en compte avant d’investir dans le routeur qui vous satisfera à haut débit.

Meilleur pas cher
TP-Link Routeur 1750 Mbps Wi-Fi Gigabit Bi-Bande: 450 Mbps en 2.4 GHz, 1350 Mbps en 5 GHz, 5 ports Ethernet Gigabit, 1 port USB 2.0 (Archer C7)
Meilleur milieu de gamme
Linksys EA7500 Routeur Gigabit WiFi Max-Stream AC1900 Mu-MIMO
Meilleur haut de gamme
Linksys WRT3200ACM-EU Routeur Wi-Fi AC3200 MU-MIMO AC wave 2 Open source
TP-Link Archer C7
Linksys EA7500 Max-Stream
Linksys WRT3200AC
81,98 €
Dès 17,59 €
Dès 37,49 €
Meilleur pas cher
TP-Link Routeur 1750 Mbps Wi-Fi Gigabit Bi-Bande: 450 Mbps en 2.4 GHz, 1350 Mbps en 5 GHz, 5 ports Ethernet Gigabit, 1 port USB 2.0 (Archer C7)
TP-Link Archer C7
81,98 €
Meilleur milieu de gamme
Linksys EA7500 Routeur Gigabit WiFi Max-Stream AC1900 Mu-MIMO
Linksys EA7500 Max-Stream
Dès 17,59 €
Meilleur haut de gamme
Linksys WRT3200ACM-EU Routeur Wi-Fi AC3200 MU-MIMO AC wave 2 Open source
Linksys WRT3200AC
Dès 37,49 €

Les meilleurs routeurs WiFi d’entrée de gamme

Dans cette catégorie, je me suis limité aux routeurs n’excédant pas 100€. Mais cela n’empêche pas qu’ils soient de qualité !

Ainsi, je suis resté intransigeant sur certains points : il fallait que ces routeurs soient certifiés compatibles aux nouvelles normes WiFi 802.11ac, qu’ils disposent au minimum de 2 bandes (c’est le minimum vital si vous souhaitez connecter plusieurs appareils en même temps sans perdre trop de vitesse) et qu’ils disposent d’une bonne ergonomie.

TP-Link Archer C7 : le meilleur pas cher

TP-Link Archer C7

Prix
81,98 €
Avantages
Rapport qualité/prix excellent
6 antennes pour une couverture réseau convenable
Quelques options basiques mais intéressantes
Inconvénients
Finitions de qualité moyenne

TP-Link est sans conteste un des acteurs majeurs du marché. Présent dans toutes les gammes de prix, il propose des routeurs WiFi reconnus pour leur fiabilité. Leur force : des prix compétitifs. Leur faiblesse : une interface de gestion bien inférieure à celle des concurrents. Néanmoins, pour un usage occasionnel et domestique, ce dernier point pose rarement de vrais problèmes.

Malgré son tout petit prix, il s’agit bien d’un routeur Dual-bande (2.4 et 5GHz), qui offre une vitesse combinée maximale de 1750 Mbps. Cela est suffisant pour obtenir une connexion fluide et rapide aussi bien en gaming qu’en streaming.

Il possède 6 antennes : 3 internes et 3 externes. Cela lui confère une portée confortable et permet de diriger les antennes en fonction des besoins (dirigez l’antenne vers votre jardin pour profiter du WiFi pendant votre barbecue par exemple).

En matière de connectique, on salue la présence de deux ports USB 2.0 – qui permettent de connecter une clé Bluetooth ou une imprimante par exemple – ainsi que de quatre ports Ethernet.

Au niveau des options fournies par ce routeur, on n’est pas en reste malgré le prix. Il est ainsi capable de fonctionner comme NAS (serveur de stockage en réseau) bien que sa puissance à ce niveau ne soit pas exceptionnelle; il autorise le contrôle parental (pour gérer quel appareil peut accéder quand à Internet); et il est relié à l’application Tether (disponible sur Android et iOs), ce qui facilite sa configuration et permet la création d’un WiFi Guest.

Attention toutefois ! Avec ses finitions plastiques, ce routeur d’entrée de gamme n’est pas des plus solides. Prenez garde à ne pas le faire tomber ou à ne pas déposer d’objets lourds dessus, il n’y survivrait probablement pas.

Si nous avons sélectionné ce produit en particulier, c’est qu’avec six antennes il offre une couverture et une stabilité bien supérieure à celle du routeur intégré à votre modem.

Afoundry EW1200 : le petit routeur WiFi à 6 antennes

afoundry

Prix
65,99 €
Avantages
Prix abordable
Solidité
Bonnes performances
Inconvénients
Gestionnaire de réseau moins efficace

Avec ce modèle, Afoundry parvient à fournir un routeur Dual-bande qui, bien qu’imparfait, tient très bien la route face à la concurrence. Avec son apparence solide, son revêtement en métal très soigné, et pas moins de 6 antennes Omni ANT, il inspire effectivement la confiance.

Niveau hardware, il se défend bien. Si sa performance théorique est inférieure à celle du TP-Link (1200 au lieu de 1750), il ne faut pas s’en alerter. Grâce à trois processeurs, son signal jouit d’une stabilité assez admirable – environ 12m sans difficultés. Et cette donnée est de toute façon bridée par le modem à la base, et ne concerne vraiment que les utilisateurs de la fibre.

Le fabricant l’indique comme étant adapté à des petites entreprises. Je ne m’avancerai pas jusque là : il reste un routeur WiFi d’entrée de gamme qui offre des performances très satisfaisantes, même sur de grands espaces, mais un facteur vient se mettre en travers de son chemin. La connexion standard offerte par ce routeur est munie d’un chiffrement AES en WPA/WPA 2. C’est, de nos jours, une protection assez insuffisante par rapport à un TKIP, qui est un mode de protection bien supérieur. Il n’offre pas non plus la possibilité de changer l’administrateur du réseau.

La configuration est fluide grâce à un système d’exploitation simple et clair. Mais il est dommage qu’il soit dénué de certaines fonctionnalités intéressantes comme le contrôle parental. En définitive, c’est un gestionnaire de réseau légèrement moins efficace que le TP-Link, mais un routeur WiFi tout de même puissant, stable et fiable.

Les meilleurs routeurs WiFi de milieu de gamme

Qu’attendre d’un routeur vendu entre 100 et 200€ ? Une connexion stable et puissante, c’est entendu. Mais on peut aussi exiger une interface de gestion fluide et complète, avec de nombreuses fonctionnalités.

Linksys EA7500 Max-Stream : le meilleur milieu de gamme

Linksys EA7500 Max-Stream

Prix
Dès 17,59 €
Avantages
Facile à configurer
Beamforming
Prix compétitif
Inconvénients
Pas d'options de configuration avancées

On l’admet, la facilité de configuration est à double tranchant. Si les plus aguerris d’entre vous seront frustrés par le manque de flexibilité du système d’exploitation, ceux qui sont rapidement intimidés par la complexité du processus seront rassurés.

En effet, tout ou presque peut être géré en un clic – et sans CD d’installation – depuis son smartphone, grâce à la bonne optimisation de ce routeur Linksys.

La connectique est complète, et témoigne d’un vrai soin apporté à la conception de ce routeur : 4 ports ethernet RJ45, un port USB 2.0 – pour les imprimantes par exemple – et un USB 3.0 pour le partage de fichiers en réseau via un espace de stockage.

Ce Dual-bande promet jusqu’à 1900Mb/s de débit théorique, et s’il offre une couverture effectivement efficace et stable, c’est grâce à la technologie WRTMax-Stream – aussi appelée Beamforming. Au lieu de diffuser les ondes au hasard, le routeur identifie les objets connectés et dirige le signal directement sur eux. C’est le premier produit de notre top à offrir cette technologie, qui change beaucoup à la puissance effective du débit.

En pratique, nous avons pu constater que plusieurs vidéos 4K pouvaient être streamées en même temps, même à une distance moyenne. Plusieurs outils permettent encore d’optimiser son utilisation, comme le contrôle de priorité de réseau. Elles peuvent être modifiées en un clic et augmentent le débit sur un appareil en particulier.

En outre, on a accès à un plan détaillé du réseau, à un contrôle parental facile à paramétrer, à un service de stockage, à un gestionnaire de réseaux parallèles (limités à deux signaux simultanés, un à 2.4GHz et un à 5GHz), et à plusieurs outils de sécurité.

Une option ergonomique, facile d’utilisation et puissante pour moins de 150€ ? Je dis oui !

Pour en savoir plus sur le Linksys EA7500, lisez mon évaluation complète !

Netgear Nighthawk AC1900 : Le dual-bande le plus puissant sur le marché

Netgear Nighthawk AC1900

Prix
154,90 €
Avantages
Beamforming
Quality of Services
VPN intégré
Inconvénients
Interface pas très intuitive
Encombrant

Parmi les routeurs WiFi les plus vendus en France, le Nighthawk est devenu un fleuron des produits Netgear de milieu de gamme. Il arrive d’ailleurs presque ex-aequo avec le Linksys dont je viens de vous parler, et serait arrivé premier si ce n’était pour quelques points noirs.

Le premier est qu’il est sensiblement plus encombrant, avec sa largeur de pas moins de 30 cm (autant vous dire qu’on ne peut pas le louper). Le second, c’est l’interface de configuration moins intuitive. Le dernier, ce sont les résultats un peu faibles obtenus sur la bande à 2,4 GHz.

Il dispose de 4 ports RJ45 ethernet, d’un USB 2.0 et d’un autre 3.0 donnant accès à 128GB de mémoire.

La qualité du signal est renforcée par la présence du Beamforming, que je vous expliquais juste avant. Elle est, de base, très satisfaisante en 5 GHz : avec jusqu’à 5 appareils connectés, même à travers un mur ou un étage, la connexion reste stable et puissante, avec 1,3 Gb/s de performance théorique. Par contre, en 2,4 GHz, les résultats promis par Netgear (soulignés par la présence de technologies comme le TurboQam, qui fournit 50Mb de plus que tous les autres routeurs WiFi) ne suit pas.

L’interface n’est pas la plus intuitive, mais elle n’en est pas moins très complète. Au-delà d’un contrôle étendu sur le réseau (avec un gestionnaire de priorités grâce au QoS, Quality of Service, un gestionnaire de plusieurs réseaux WiFi simultanés…), on dispose d’un contrôle parental, et même d’un VPN intégré. Le tout peut être géré depuis un ordinateur ou un smartphone.

Ce modèle du NetGear constitue le meilleur rapport qualité-prix de la gamme Nighthawk, mais des déclinaisons existent. J’invite ainsi les gamers à jeter un oeil au Nighthawk Switch Gaming, et les inconditionnels du tri-bande à consulter le Nighthawk X6, pour une cinquantaine d’euros de plus, seulement.

Les meilleurs routeurs WiFi haut de gamme

Au-delà de 200€, on atteint une gamme semi-professionnelle. C’est là qu’on commence à rencontrer des routeurs tri-bandes, qui conviendront mieux, par exemple, aux familles nombreuses ou aux petites entreprises.

En matière de software, on ne veut que le meilleur : une flexibilité totale d’utilisation et un contrôle du réseau intuitif et complet. Malheureusement, ce n’est pas aussi fréquent qu’on pourrait le croire…

Linksys WRT3200ac : le meilleur haut-de-gamme

Linksys WRT3200AC

Prix
Dès 37,49 €
Avantages
Tri-bande
DD-WRT
USB/eSATA
Inconvénients
Résultats de la bande 2,4 GHz décevants

Quatre antennes, trois bandes dont deux 5 GHz, un design futuriste et un système d’exploitation WRT : ce routeur Linksys promet de grandes choses.

Mais avant de continuer, qu’est-ce que DD-WRT ? Je détaille un peu plus cela dans mon guide d’achat. En attendant, retenez simplement que c’est un firmware en open-source basé sur Linux, et que c’est bien plus important et excitant qu’il n’y paraît. Sur les quelques modèles de routeurs qui en sont équipés, le gain en matière de performance et de sécurité est indéniable.

Outre cet aspect software, le Linksys WRT3200ac offre d’excellents résultats sur ses deux bandes 5 GHz. Nous avons enregistré un débit de 530 Mb/s à une distance courte et 280 Mb/s en longue distance (10 mètres), ce qui est légèrement supérieur à la plupart des routeurs vendus autour de la barre de 200€. La bande 2,4 GHz, elle, offre des résultats un peu inférieurs à la moyenne du marché, bien qu’elle capte à une distance raisonnable.

La connectique est très complète, avec 4 ports Ethernet, un USB 3.0 lié à une mémoire flash de 256 Go, et un USB/eSATA, qui est un port un peu plus rarement utilisé. Pour faire court, il combine les fonctionnalités d’un port eSATA (un mode de transfert légèrement plus rapide que l’USB 3.0) à celles d’un port USB.

Comme il est OpenSource (avocat du Libre appelé à la barre), il est un des plus complets. On peut bien sûr gérer les priorités de réseau, la confidentialité, les paramètres du VPN intégré, la confidentialité… La liste des options est si longue que je n’aurais pas la possibilité d’en parler ici sans vous barber !

Asus RT-AC88U : Une alternative gaming à trois bandes

Asus RT-AC88U

Prix
229,00 €
Avantages
Design impeccable
Beamforming
MU-MIMO
logiciel WTFast
Inconvénients
Moins de configurations que pour le Linksys

Je l’avoue, j’ai longtemps hésité entre ce modèle et un autre proposé par Asus. Si j’ai finalement arrêté mon choix sur le Dual-bande AC88U, je n’en conseille pas moins le Asus RT-AC5300 à ceux qui, pour une qualité comparable, voudraient bénéficier d’un routeur Tri-bandes.

Le design des routeurs Asus, dans cette gamme, est impeccable, avec un aspect futuriste qui plaira aux gamers qui soignent leur gaming setup. Et il n’y a pas que le design : neuf ports ethernet et un USB 3.0, et quatre antennes nouvelle génération.

Le débit théorique affiché par le constructeur est de 2167Mb/s en 5 GHz et 1000Mb/s en 2,4GHz : c’est le plus puissant que j’ai présenté dans ce top. En pratique, ça signifie une bande passante en réseau largement optimisée par le beamforming – cette fois déposée par Asus sous le nom de AiRadar. La qualité du signal s’en ressent, et il est possible de faire tourner quatre streams Full HD simultanément sans aucun problème.

Le débit de transfert de fichiers via l’USB 3.0, lui, est sensiblement moins bon que celui du Linksys, mais reste correct avec 30Mb/s.

Un des arguments d’Asus pour mettre ce routeur WiFi en avant, c’est la grande variété des options, notamment en matière de sécurité. Le contrôle du réseau est vanté comme aisé et complet. Le logiciel intégré AiProtection permet de contrôler le ratio performance/sécurité de manière intuitive et fluide via l’interface PC ou smartphone. On peut créer différents profils de connexion et leur attribuer des priorités ou des limitations de bande-passante – ce qui est idéal pour allouer une partie fixe du débit à un réseau “guest”.

Pour les gamers, il y a du neuf : non seulement le MU-MIMO (Multi-user Multiple-Input Multiple-Output) permet une répartition de la bande-passante optimale pour des jeux en réseau, mais le logiciel WTFast, accélérateur de données de jeu, permet d’obtenir un ping idéal.

En définitive, on note que le Linksys et l’Asus arrivent ex-aequo en haut de gamme, mais dans des contextes différents. Si le Linksys s’adresse plus à un connaisseur ou un amateur de ce type de configuration et offre une immense liberté d’utilisation, l’Asus offre une expérience ludique optimale.

Les meilleurs systèmes WiFi

Comme ces systèmes ne peuvent pas tout à fait être apparentés à des routeurs, j’ai décidé de créer une section à part pour vous les présenter.

C’est un système qui vient remplacer le réseau WiFi (et non le suppléer). Il est composé de boîtiers (vous en placez autant que nécessaire) qui diffusent des bandes de fréquence (toujours 2,4 et 5 GHz) de manière à ce que tous les appareils ne reconnaissent qu’un seul et unique réseau auquel se relier. L’idée est donc de couvrir une plus grande surface de manière uniforme.

Nous avons déterminé que, malgré son prix élevé, l’Orbi 50 de Netgear était le meilleur système WiFi disponible à ce jour.

TP-Link Deco M5 : le système WiFi compact et efficace

TP-Link Deco M5

Prix
229,95 €
Avantages
Prix abordable
Installation et utilisation aisées
Possibilité de relier chaque module au réseau Ethernet pour de meilleurs débits
Inconvénients
Pas de canal dédié pour la communication entre modules

Il est le plus récent des systèmes WiFi mis sur le marché parmi les trois modèles que j’ai sélectionnés, mais également le moins chers. À quel prix ?

Contrairement à ce qui se fait souvent, le TP-Link Deco M5 propose des modules identiques. Aucun n’est le module principal, auxquels seraient reliés les autres. Et si, habituellement, les systèmes WiFi utilisent un canal dédié pour connecter chaque module entre eux, ici, le TP-Link Deco 5 fonctionne plutôt à la manière d’un répéteur WiFi : une partie de la bande est réservée au dialogue entre les modules. Du coup, la marque a créé l’Advanced Routing Technology : c’est une technologie qui permet d’examiner en temps réel quel canal de diffusion propose la meilleure bande passante (puisque c’est un système Dual-bande). Si cela fonctionne bien quand on dispose de deux, voire trois, appareils, c’est moins le cas quand on multiplie les modules, par rapport à l’efficacité d’un canal dédié.

Quand on se restreint à deux ou trois modules (qui permettraient, selon le fabricant, de couvrir jusqu’à 400 m² – c’est évidemment un peu utopiste), on obtient tout de même des moyennes très correctes de 330Mb/s en 5GHz et 250 en 2,4GHz.

Niveau connectique, je regrette un peu le peu d’options fournies, puisque seulement  deux prises RJ45 Ethernet et un micro-USB sont proposés par unité.

On retrouve une gestion de réseau via Android et iOS exclusivement. Plusieurs options importantes sont proposées, notamment en matière de sécurité grâce au pack Homecare. Antivirus, au Contrôle parental et au contrôle des flux de réseau intuitif… L’essentiel y est.

Malgré tout, comme sur nombre de produits de ce type, les réglages disponibles pour l’utilisateur sont très limités.

Au final, le TP-Link Deco M5 est un système Wi-Fi assez intéressant et d’une grande simplicité d’installation. Le seul réel regret est la chute de débit qu’on peut parfois avoir en raison de l’absence d’un canal dédié, ce qui amoindrit le concept de système WiFi permettant de couvrir tout votre domicile de manière uniforme.

Google WiFi : Le double-bande très propriétaire

Google WiFi

Prix
Dès 119,99 €
Avantages
Réseau omniprésent et stable
Facilité de configuration et de gestion
Inconvénients
Nécessité de posséder un compte Google

Le Google WiFi, disponible seul ou en pack de deux ou trois, est sorti l’été 2017 et il a été présenté par la marque comme LE système qui permettrait de couvrir l’ensemble de votre domicile avec un seul réseau, le tout avec une gestion simple comme bonjour et de meilleurs débits. Qu’en est-il dans la réalité ?

Normalement, trois unités peuvent couvrir autant d’étages de 70m². Pas mal du tout ! D’autant qu’elles sont assez petites, très design, et qu’on les remarque à peine dans une pièce.

L’installation est très simple : vous téléchargez l’application et vous scannez le QR code sur l’unité principale. L’application vous guide pour configurer le réseau et lui allouer un mot de passe. Ensuite, il n’y a plus qu’à connecter les unités secondaire et le relier à l’application pour les gérer.

Si la qualité du signal est au rendez-vous, avec un système Dual-bande de qualité, je regrette cependant quelques points.

Le premier, c’est que le logiciel est intrinsèquement lié à un compte Google. Toutes les commandes se font via ce compte – indispensable pour utiliser la moindre fonctionnalité – et ne il veut bien reconnaître que les téléphones Android.

Les logiciels propriétaires, c’est normal sur certains produits, mais un utilisateur informé ne sera pas ravi que Google contrôle son réseau Internet, du débit jusqu’à l’interface graphique.

Enfin, la connectivité,hélas, est très limitée : un WAN et LAN par unité, ainsi qu’un micro-USB.

Malgré cela, il dispose de plusieurs fonctionnalités très intéressantes : un contrôle parental plutôt poussé, la possibilité de définir des appareils prioritaires sur le réseau à certains moments spécifiques, la possibilité de créer un réseau invité.

Vu que la marque propose des mises à jour fréquentes, on peut supposer que quelques fonctions actuellement absentes pourront peu à peu voir le jour (ex: un pare-feu intégré).

Il n’en reste pas moins que la Google, avec son Google WiFi, tient sa promesse d’un réseau omniprésent et stable… pour peu que vous investissiez bien dans un nombre d’unités suffisant pour couvrir l’ensemble de votre maison !

ORBI 50 : le meilleur de notre sélection

ORBI 50

Prix
408,50 €
Avantages
Installation et prise en main aisées
Convient aux débutants et aux plus confirmés
Excellentes performances
Inconvénients
Le prix

Netgear est l’un des précurseurs de la technologie du système WiFi. Il est aussi celui qui nous a fourni ce qui constitue sans doute un des meilleurs systèmes WiFi qui existe, avec Orbi.

Ses unités, bien qu’un peu plus grandes que d’autres concurrentes, sont très design, avec une finition soignée. Leur taille importante leur permet cependant d’offrir plus d’options que TP-Link ou Google, puisqu’on retrouve quatre connecteurs Ethernet et une prise USB (2.0, qui donne accès à 4Go d’espace de stockage flash).

La grande force d’Orbi : chaque unité est tri-bande. Sa faiblesse ? Un prix à la hauteur ses performances, c’est-à-dire élevé.

Et c’est dommage. L’installation est une des plus rapides et faciles. Un voyant lumineux sur le dessus indique un éventuel problème. Le monitoring du réseau s’effectue via l’ordinateur – ce que je préfère, à titre personnel. Le mode simplifié permet aux novices d’accéder à une large variété d’options, mais on peut néanmoins modifier presque tous les paramètres dans le mode avancé. C’est un des routeurs les plus flexibles de ce point de vue : VPN, contrôle parental, réseaux simultanés… La configuration est une des plus complètes dans le domaine des systèmes WiFi, trop souvent limités.

Le débit est très satisfaisant et dépasse confortablement la concurrence (évidemment, le tri-bande n’y est pas étranger): jusqu’à 867 Mb/s sur le la bande 5 GHz et  400 Mb/s sur le 2,4 GHz !

C’est sans conteste le système WiFi le plus performant de ma sélection, et la liberté de configuration m’a amené à le considérer comme le meilleur des systèmes WiFi.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment bien choisir votre routeur WiFi ?

Comment choisir votre routeur WiFi

Qu’est-ce qu’un routeur WiFi ?

Un routeur est un appareil qui sert d’interface dans votre réseau informatique, en gérant le transfert des données depuis la source vers la bonne adresse IP.

Son but, c’est de connecter entre eux vos appareils reliés au réseau Ethernet et ceux qui fonctionnent en WiFi.

Pourquoi investir dans un routeur WiFi ?

Nous sommes peu nombreux à nous poser la question de l’achat d’un routeur WiFi : ce-dernier n’est-il pas intégré à notre box internet ? Pourquoi prendre la peine d’acheter un appareil supplémentaire ?

Il ne faut pourtant pas chercher loin. Un routeur WiFi est un appareil complexe, qu’il faut choisir avec soin, et on se doute bien que la compagnie télécom ne va pas dépenser une fortune pour proposer un routeur intégré vraiment efficace. Or, les meilleurs routeurs WiFi disponibles aujourd’hui sur le marché les surpassent de très loin.

Gamers, professionnels, cinéphiles, familles nombreuses… Les besoins ne sont pas les mêmes pour tout le monde. De nombreux facteurs sont à prendre en compte selon l’usage que vous souhaitez en faire, la taille de la zone à couvrir et l’importance de la stabilité du réseau.

Les différents types de routeurs

Routeur Dual-bande

C’est sans doute le plus commun et le moins cher. En gros, c’est un routeur capacble d’héberger deux réseaux WiFi, en opérant sur deux fréquences : 2,4 GHz et 5 GHz. Du coup, les appareils qui supportent la norme 5 GHz, plus rapide et plus récente, s’y connecteront, et les ceux plus anciens utiliseront la norme 2.4 GHz

Routeur Tri-bande

Plus récents sur le marché, ils disposent de 3 canaux : deux sont de 5 GHz et un de 2,4 GHz. Vu leur caractère “nouveau”, leur technologie et leurs normes évoluent constamment. Investir dans un tel appareil peut donc se révéler “inutile” : à peine un trimestre plus tard, il risque d’être dépassé et vous pourriez trouver mieux au même prix.

Routeur N600

Son nom est un indice : ce routeurs peut atteindre la vitesse combinée de 600 Mps. Mais cette vitesse est, du coup, partagée entre les deux canaux 2,4 GHz et 5 GHz. C’est une technologie plus ancienne, très fiable, mais qui n’est pas recommandée pour l’Internet ultra-rapide dont on dispose généralement aujourd’hui.

Routeur N900

C’est l’évolution du N600, et il peut atteindre la vitesse combinée de… 900 GHz.

Routeur AC1750

Comme avec les deux précédents, son nom indique la vitesse combinée qu’il peut atteindre : 1750 GHz. Mais, contrairement aux autres, elle n’est pas partagée entre les deux canaux : la bande 2,4 GHz atteint la vitesse de 450 Mbps, et la bande 5 GHz atteint 1300 Mbps.

Routeur AC1900

C’est comparable au routeur précédent, sauf que la vitesse allouée sur le canal de 2,4 GHz est plus élevée : 600 Mbps

Routeur AC3200

Avec ce routeur, on rentre dans la catégorie des tri-bande. Sa vitesse combinée est de 3200 Mbps. 2600 Mbps sont partagés entre les 2 canaux de 5 gHz et les 600 Mbps restant sont utilisés sur le canal 2,4 GHz.

Routeur AC5300

Ils constituent la dernière technologie sortie sur le marché et, à l’heure actuelle, très peu d’appareils sont adaptés à la vitesse combinée qu’il offre, à savoir 5300 GHz. Cette vitesse, vu sa puissance, ne peut généralement pas être encaissée. Je déconseille donc leur achat à l’heure actuelle, d’autant qu’ils sont les plus chers sur le marché.

Routeur DD-WRT

Ce routeur, étonnamment peu abordé sur les sites francophones, est très différent de tout ce que je vous ai présenté jusqu’ici. Il repose sur un système d’exploitation basé sur Linux.

Parce qu’il est en OpenSource (tout le monde peut y contribuer et consulter le code source), il est parmi les plus complets et offre des possibilités de configuration quasi illimitées. Cela donne accès à de nombreuses fonctionnalités habituellement bloquées par les constructeurs.

Les performances sont également accrues grâce à une meilleure optimisation du software en lui-même. Et c’est sans aborder la question de la sécurité, qui est parfaitement modulable et donc entièrement entre les mains de l’utilisateur. On a dès lors la possibilité de créer autant de réseaux WiFi qu’on le souhaite, de débloquer la totalité du potentiel hardware d’un routeur, mais surtout de contrôler la moindre de ses activités. Le contrôle des données est un enjeu croissant à notre époque, et offrir une telle liberté au niveau du routeur est un avantage inouï sur les logiciels d’exploitation propriétaires.

Maintenant, ce n’est pas à la portée du premier venu : il est nécessaire de s’y connaître un peu dans le domaine informatique pour effectuer de manière optimale les différentes manipulations.

La norme

Un chiffre est disponible sur la fiche produit du routeur WiFi pour indiquer sa norme : 802.11XX. Le suffixe (représenté ici par les “XX”) indique en fait la génération de norme à laquelle appartient le routeur.

En gros, tous les modèles mis sur le marché depuis 2017 correspondent au moins à la norme 802.11.ac. Vous pouvez également rencontrer du “ad” (très haut débit mais à très courte portée) ou “ax” (version beta à l’heure actuelle).

Mais si vous rencontrez du “a” (seul), “b”, “g” ou “n”, sachez qu’il s’agit d’appareils à présent obsolètes et qui risquent de lourdement impacter les performances de votre réseau. Je vous déconseille donc d’y investir votre argent.

Pour vous donner un ordre d’idée, le passage de la norme 802.11n à 802.11ac a permis de multiplier les performances en MHz par trois !

Courte ou longue portée ?

Si vous avez un petit appartement, ce point est loin d’être le plus important. Mais pour peu que vous ayez une surface de plus de 30m2, avec des murs épais, il faudra soigner votre choix d’un routeur WiFi capable de porter le signal assez loin.

Il n’y a pas de secret, la qualité de l’antenne est un des critères les plus importants. Les modèles sur lesquels l’antenne est intégrée – comme la plupart des systèmes WiFi – n’offriront pas la meilleure portée. Si votre routeur n’est pas équipé d’une très bonne antenne, il est possible d’en acheter une séparément et de la monter sur votre équipement pour de meilleures performance. Les antennes 5dBi, par exemple, sont parmi les plus efficaces : elles peuvent théoriquement couvrir une surface de 500m2.

Justement, la plupart des vendeurs vous donneront une surface de couverture théorique en m². Soyez prudent : elle sera forcément inférieure en pratique, que ce soit à cause des interférences ou de l’épaisseur des murs. La donnée fiable dans ce domaine, c’est le dBm (pour faire court, le ratio en décibels de la puissance radio pour chaque milliwatt). C’est une donnée négative, qui doit être la plus proche de 0 possible. Un routeur à -60 est idéal; en dessous de -100dBm, des pertes de données sont à prévoir.

Comment allonger la portée ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous voulez couvrir une surface plus grande. Toutes présentent des avantages et des inconvénients.

les répéteurs WiFi

Les répéteurs WiFi sont assez peu coûteux. On les préfère pour étendre le réseau à une ou deux pièces de la maison qui étaient mal desservies, mais il est très déconseillé d’effectuer une chaîne de répéteurs trop longue. La perte de données est inévitable dans tous les cas, et leur configuration peut être vraiment compliquée. Leur fonctionnement est simple : le répéteur WiFi capte le signal émis par le routeur, et le redistribue à une puissance légèrement inférieure. Je vous invite à consulter cet article pour en savoir plus sur ces petits appareils bien pratiques.

Les prises CPL

Les prises CPL étaient les grandes championnes du début des années 2010. Et pour cause, ce système ultra-simple consiste à faire passer le flux internet par le réseau électrique de la maison. Deux prises (une branchée au routeur, une autre fonctionnant comme émetteur wifi) permettent donc de créer une nouvelle source de signal dans une autre pièce de la maison.

Mais deux problèmes peuvent être rencontrés. Le premier, c’est qu’ils causent des interférences plus ou moins grandes qui peuvent impacter les autres types d’ondes radio dans la maison. Le second, c’est qu’ils ne sont pas adaptés à toutes les maisons. Les réseaux électriques triphasés, par exemple, ne supportent pas la transmission via CPL. De même, si votre maison a été bâtie sur deux réseaux électriques différents – ce qui est fréquent lorsque deux appartements sont fusionnés par exemple – ce système sera fatalement inefficace.

Les systèmes WiFi

C’est ce qui m’intéresse principalement ici, puisque je vous présente dans ce comparatif une mini section concentrée sur les meilleurs systèmes WiFi – ou Mesh Network, qui constituent en réalité une combinaison entre les routeurs et les relais WiFi. Comment ?

Au lieu de simplement renvoyer le signal comme un relais, on relie un premier appareil au modem, qui lui-même communique avec un relais satellite direct. Le résultat – théorique – est une multiplication optimale des bandes 5 GHz. C’est donc une alternative relativement viable aux CPL, par exemple.

A ce jour, plusieurs grandes marques de routeurs se sont lancés sur ce marché, mais également Google. Ils conviendront à des maisons particulièrement grandes où un accès inconditionnel à internet est indiscutable dans toutes les pièces. Attention cependant : peu d’unités sont aussi puissantes que les meilleurs routeurs que j’ai présentés, et cette solution est rapidement coûteuse, notamment en électricité.

Les fonctionnalités annexes

Les utilisateurs qui se sont toujours contentés du routeur fourni par leur FAI seront peut-être surpris d’apprendre que les routeurs WiFi disposent de nombreuses fonctionnalités.

Loin d’être des gadgets, elles offrent par exemple une liberté de paramétrage accrue ou une extension de la sécurité du réseau.

Le réseau “Guest”

Certains routeurs permettent d’utiliser une de vos deux ou trois bandes pour créer un réseau séparé, qui protège la sécurité du réseau principal.

Vous pouvez l’utiliser dans votre entreprise, par exemple, pour laisser les visiteurs se connecter.

Idéalement, cette option doit vous laisser la possibilité d’établir une limite de bande passante allouée à ce réseau, afin que votre bande principale ne soit pas impactée.

Le beamforming

Cette option a de grandes chances d’avoir un nom différent pour chaque marque, dans la mesure où elles ont toutes déposé un brevet différent. Le concept, lui, est toujours à peu près le même : au lieu de proposer une répartition équitable des ondes radio, le routeur identifie les appareils connectés et envoie les données vers eux de manière directionnelle. Les performances, elles, sont naturellement plus élevées grâce à une limitation drastique des pertes de données.

MU-MIMO

MU-MIMO – Multi-User, Multiple-Input, Multiple-Output… Cette option, réservée pour le moment aux routeurs de milieu et haut de gamme, leur permet de communiquer avec plusieurs appareils en même temps.

Au lieu de se livrer à un partage alterné du réseau, les différents appareils connectés vont utiliser leur propre canal de communication. Cette option est quasiment indispensable pour les familles nombreuses et petites entreprises. Elle est d’ailleurs de plus en plus couramment proposée.

Le QoS

Le QoS – ou Quality of Service, est une option qui permet d’établir des priorités d’accès pour les différents appareils de la maison.

Certains routeurs permettent une programmation en profondeur, pour attribuer les priorités à des produits en particulier (tel ordinateur, ou tel téléphone), d’autres se contentent de donner la possibilité de donner la priorité à des tâches que le routeur identifie lui-même (gaming, vidéo, navigation internet…)

À propos de l'auteur

Nicolas Orengo

Passionné par les nouvelles technologies, le logiciel libre et la politique du net, je suis toujours à la recherche des innovations qui vont améliorer et libérer notre expérience d'utilisateur.
Je suis convaincu que les nouveaux matériaux et logiques d'utilisation peuvent nous permettre de construire un monde de l'informatique durable et indépendant, au niveau du hardware comme du software.

8 Commentaires

  • Le meilleur routeur est le Synology RT2600ac. …firmware souvent mis à jour, sécurité, puissance processeur, interface moderne, controle parental évolué, qos, …

    • Bonjour Nicolas,

      Merci pour votre avis. Nous n’hésiterons pas à jeter un coup d’oeil à ce produit lors de la mise à jour de notre article.

      Bonne journée

      • Bonjour,
        Je ne dit pas que le Synology rt2600 ac est le meilleure !
        Mais je suis étonné qu’il ne fasse pas parti de votre classement.

  • Bonjour Morgan, avec un peu de retard. Pour faire du Hotspot Wifi pour de la location ou des clients vous devez pouvoir prétendre à l’enregistrement des données adresses MAC des appareils ainsi que de leur navigation. Les forces de l’ordre peuvent vous demander de fournir ses informations en cas d »enquête. Nous avons opté pour des solutions Hotspot en location de licence qui gére l’enregistrement des données, ainsi que leurs protections issue de la loi RGPD de 2018.

  • J’ai acheté le Afoundry.
    Test-> retour à l’envoyeur immédiat.
    L’interface de gestion oublie la config à la déconnexion ou au redémarrage. Il est inutilisable.
    Le site internet du fabricant écrit sur la boîte ne répond plus. Sur un autre site de la société, l’appareil ne figure pas dans la liste.

    Bref, a fuire, voire à enlever de ce comparatif car d’autres n’auront pas la chance de l’acheter par Amazon et le renvoi leur sera plus difficile.

    • Bonjour Jean,

      Merci beaucoup pour votre retour. On va examiner cela et voir s’il y a plusieurs problèmes de ce type rencontrés, ainsi que ce qu’il en est du SAV. Si besoin, on l’enlèvera alors du comparatif.

      Merci!

      Belle journée,

  • Bonjour,

    Merci pour ces tests, cependant je vois peu d’information sur la partie software, notamment la question de controle du mode invité.
    Je suis à la recherche d’un routeur que je pourrais utiliser dans le cadre de location immobilière qui donnerait un accès invité avec certaines contraintes (type réseau torrent, etc.) et un enregistrement temporaire des données des utilisateurs.
    Ajouté à cela un contrôle à distance pour ma part du modem au besoin.

    Que me conseilleriez vous pour cela?

    Merci

    • Bonjour Morgan,

      On vous avoue que c’est un aspect qu’on n’avait pas étudié lors de notre comparatif et donc dans l’immédiat nous sommes incapables de vous conseiller en connaissance de cause.
      Néanmoins, cet article doit prochainement faire l’objet d’une mise à jour donc nous essayerons d’intégrer ce paramètre.

      Belle journée,

Laisser un commentaire

>