Le Meilleur Rhum

Mis à jour le 12 mai 2021

Après 18 heures de recherche parmi pas moins de 47 productions, nous estimons que le Appleton Estate Rare Blend 12 Ans s’impose comme la solution tout public la plus convaincante.

 

Notre choix, Meilleur pas cher

Appleton Estate Rare Blend 12 Ans (70 cl)

Ce rhum traditionnel hors d’âge, originaire de Jamaïque, a été vieilli en fût durant minimum 12 ans et affiche ainsi des notes de chêne et d’agrumes. Sa palette aromatique complexe séduit les experts tout en restant à la portée des novices.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Cet alcool à 43° est le fruit d’un assemblage de rhums traditionnels obtenus à partir de mélasse et vieilli entre 12 et 30 ans dans des fûts en chêne. Production emblématique de la Jamaïque, il présente une robe ambrée et se distingue par des notes de chêne, d’orange et de vanille. Il est particulièrement agréable en dégustation seul ou accompagné de glaçons. 

 

Meilleur milieu de gamme

Le Rhum Bio par Neisson Limited Edition (70 cl)

Ce rhum blanc agricole, issu du pur jus de canne et distillé dans la plus petite distillerie de la Martinique, se démarque par sa fraîcheur et son côté fruité aux notes d’agrumes. Il se distingue aussi par sa production en agriculture biologique.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Neisson 52,5° est un rhum blanc agricole distillé par la plus petite distillerie de Martinique, dont le terroir singulier produit des rhums au profil aromatique caractéristique de son climat et son sol volcanique. Au nez, il se démarque avec des arômes intenses de canne à sucre et de citron. Grâce à ses saveurs fraîches à la fois fruitées et florales, il est parfait pour la préparation d’un ti-punch ou une dégustation frappée.

 

Meilleur haut de gamme

Mount Gay 1703 Master Blend (70 cl)

Ce rhum de mélasse est originaire de la Barbade, et plus précisément, de l’une des plus anciennes distilleries au monde. Assemblé à partir de rhums âgés de 10 à 30 ans vieillis en fûts de bourbon, il est idéal en digestif.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Élaboré par l’une des plus anciennes distilleries au monde, le Mount Gay 1703 de la Barbade est un incontournable parmi les rhums de mélasse. Pour le confectionner, le maître rhumier a sélectionné des rhums raffinés issus de la simple et de la double distillation, ayant vieillis entre 10 et 30 ans. Le résultat ? Un rhum à 43% d’alcool savoureux et équilibré aux notes épicées, boisées, acidulées mais aussi onctueuses. C’est une option de choix pour les amateurs de rhums traditionnels qui apprécient les dégustations pures. 

 

Alternative pas chère

La Belle Cabresse Rhum Agricole de Guyane (1 L)

À la fois abordable et accesible, ce rhum blanc agricole de Guyane à 50° plusieurs fois médaillé or se démarque par ses notes fraîches, délicates et sutbilement poivrées en fin de bouche. Il est idéal pour la préparation de cocktails en tout genre.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Primé avec une médaille d’or en 2020, ce rhum blanc élaboré à partir de jus de sucre de canne est issu de la dernière distillerie guyanaise encore en activité. Véritable référence dans son domaine, il séduit par son profil frais et exotique, qui se prête particulièrement bien à la confection d’un ti-punch à l’acidité pétillante. Son rapport qualité/prix en fait une alternative plus que convaincante. 

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gammeAlternative pas chère
Appleton Estate Rare Blend 12 Ans =NCLe Rhum Bio par Neisson Limited EditionMount Gay 1703 Master Blend (70 cl)Belle Cabresse Blanc
Appleton Estate Rare Blend 12 Ans (70 cl)Le Rhum Bio par Neisson Limited Edition (70 cl)Mount Gay 1703 Master Blend (70 cl)La Belle Cabresse Rhum Agricole de Guyane (1 L)
Ce rhum traditionnel hors d’âge, originaire de Jamaïque, a été vieilli en fût durant minimum 12 ans et affiche ainsi des notes de chêne et d’agrumes. Sa palette aromatique complexe séduit les experts tout en restant à la portée des novices.Ce rhum blanc agricole, issu du pur jus de canne et distillé dans la plus petite distillerie de la Martinique, se démarque par sa fraîcheur et son côté fruité aux notes d’agrumes. Il se distingue aussi par sa production en agriculture biologique. Ce rhum de mélasse est originaire de la Barbade, et plus précisément, de l’une des plus anciennes distilleries au monde. Assemblé à partir de rhums âgés de 10 à 30 ans vieillis en fûts de bourbon, il est idéal en digestif.À la fois abordable et accesible, ce rhum blanc agricole de Guyane à 50° plusieurs fois médaillé or se démarque par ses notes fraîches, délicates et sutbilement poivrées en fin de bouche. Il est idéal pour la préparation de cocktails en tout genre.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
135.00 € sur Maison du Whisky
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

800+ Comparatifs
400+ Tests
100% Impartial

Pourquoi nous faire confiance ?

Selectos compare et teste des centaines de produits pour vous aider à faire de meilleurs achats. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez via nos liens, ce qui permet de financer notre travail. En savoir plus

Mentions honorables 

Trois Rivières Rhum Blanc Agricole (21,25 € pour 1 L lors de la publication) : Une valeur sûre, simple et abordable. Ce rhum agricole blanc, élaboré en Martinique, se distingue de ses concurrents par ses arômes puissants de sucre chaud, de banane mûre et de lait de coco, et sa finale marquée par des notes de poivre gris. Référence dans le monde des rhums de plantation, il a été médaillé à plusieurs reprises. 

Diplomático Mantuano (26 € pour 70 cl lors de la publication) : Un assemblage de rhums de mélasse délicieux en dégustation ou en cocktail. Ce rhum populaire séduit bien entendu par son prix accessible, mais surtout pour ses arômes complexes aux notes d’épices, de chêne, de fruits secs et de vanille. Qualité, passion et développement durable sont en plus au cœur des valeurs de cette distillerie familiale vénézuélienne. 

El Dorado Special Reserve 21 Ans (98,44 € pour 70 cl lors de la publication) : Un rhum ambré vieilli en fût de chêne pendant 21 ans. Ce rhum emblématique de Guyane tire son épingle du jeu grâce à un long processus de vieillissement dans des fûts de bourbon. Assemblage issu de la tradition anglaise, il se démarque par un profil aromatique à la fois gourmand et fumé. Bref, un rhum d’exception. 

 

Comment choisir son rhum ?

Produit phare des Caraïbes et de l’Amérique latine notamment, où l’on cultive la canne à sucre, le rhum est un alcool autant apprécié en dégustation que comme base de cocktail, à l’apéro ou comme digestif. Mais encore faut-il pouvoir dénicher une production non seulement de qualité mais aussi à votre goût parmi les centaines de références proposées sur le marché. 

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux grandes catégories de rhums selon la matière première utilisée pour leur fabrication : 

  • Le rhum agricole : il est obtenu par distillation du jus de canne à sucre ou vesou. Ce type de rhum est typique des productions de Martinique et Guadeloupe. Il est autant adapté à une dégustation pure qu’en cocktail.
  • Le rhum de mélasse : aussi appelé “rhum industriel”, il constitue 90% de la production de rhums et est élaboré à base de mélasse, un sirop épais issu du raffinage du sucre. Il est plus souvent utilisé pour réaliser de nombreux cocktails.

En outre, on peut distinguer plusieurs “styles” inspirés par une classification par terroir, qui découle bien entendu de l’histoire coloniale : le style français, qui comprend les rhums agricoles des Antilles françaises aux notes typiquement complexes et fruitées, anglais (des “rums” plus épicés et lourds, souvent à base de mélasse) et latin produisant un “ron” typiquement plus neutre et léger.

Enfin, un rhum dit traditionnel se caractérise par des matières premières locales et un TNA (soit le Taux de Non Alcool) inférieur à 225g/HAP (hectolitre d’alcool pur).

Les rhums se déclinent alors en différents types, parmi lesquels on distingue notamment : 

  • Le rhum blanc : c’est un rhum jeune et plus léger qui se boit sec ou en cocktail, pour lequel ils constituent souvent une très bonne base. Il est vieilli de quelques semaines à quelques mois seulement dans des cuves en inox, et affiche souvent un taux d’alcool supérieur à 40 %. 
  • Le rhum ambré : c’est un rhum qui a vieilli d’un an à un an et demi en fût de chêne, ce qui lui donne sa couleur ambrée. Il est généralement moins fort en alcool et il se prête particulièrement bien à la préparation de cocktails mais peut bien entendu être dégusté seul. Vous pouvez également parfumer de nombreux desserts avec un rhum ambré.
  • Le rhum vieux : dans les Antilles, il correspond à un rhum qui a vieilli durant au moins 3 ans dans un fût en chêne. Idéal pour la dégustation, il développe durant ce processus de vieillissement des arômes spécifiques et complexes.  
  • Le rhum arrangé : typique de La Réunion, il est réalisé avec un procédé de macération d’épices, fruits, plantes ou sucre. Il peut donc être aromatisé pour tous les goûts. 

Dans tous les cas, il est difficile de se fier à l’aspect et la couleur d’un rhum pour en déterminer la qualité. Les spécialistes basent d’ailleurs majoritairement leur expertise sur la dégustation.  

Enfin, voici quelques informations supplémentaires à prendre en compte lors de votre choix :

  • Le processus de fabrication : bien entendu, les étapes de fabrication sont multiples : transformation du sucre de canne, fermentation, distillation, vieillissement, finition… Les procédés utilisés par chaque distillerie apportent à leurs produits des caractéristiques propres. Bon à savoir, la fabrication du rhum n’est pas strictement encadrée : seule la Martinique possède une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) pour ses rhums, qui encadre la traçabilité, l’élaboration et la commercialisation de ceux-ci. Quelques autres pays (Guadeloupe, La Réunion, Guyane…) bénéficient quant à eux d’un IGP (Indication Géographique Protégée).
  • Le vieillissement : en fonction du temps que le rhum passe en barils de chêne, il aura une appellation différente. Ainsi, un rhum VO doit être resté au moins 3 ans en fût, 4 ans pour un rhum VSOP, 6 ans pour un rhum XO, 5 à 7 ans pour un rhum vieux traditionnel ou encore 8 à 12 ans pour un rhum vieux hors d’âge. Pour obtenir un vieux millésimé, il faut qu’il ait vieilli au moins 15 ans. Le rhum paille est quant à lui vieilli au minimum 18 mois dans des foudres de chêne, ce qui lui confère une couleur spécifique de laquelle il tire son nom. 
  • L’assemblage : après le vieillissement, il n’est pas rare d’assembler plusieurs rhums. La méthode Solera est quant à elle une pratique de vieillissement typique de la tradition espagnole, qui consiste à assembler durant le vieillissement plusieurs rhums d’âges différents, et ce à plusieurs reprises. Le résultat est un rhum complexe d’une qualité constante. En ce qui concerne l’âge des assemblages, c’est typiquement celui du plus jeune rhum qui doit être affiché sur l’étiquette une information cependant difficile à estimer avec la méthode Solera. 
  • La composition : certains connaisseurs dénoncent l’utilisation d’agents adoucissants comme la glycérine (pour apporter de l’onctuosité en bouche) ou les sirops de glucose, car leur utilisation peut modifier la saveur des rhums.  Malheureusement, l’ajout de ces composants n’est pas toujours indiqué sur les étiquettes des produits concernés. Le taux de sucre, qui est utilisé pour rééquilibrer l’acidité de l’eau-de-vie, peut lui aussi être trompeur. Cependant, depuis mai 2021, une nouvelle réglementation européenne vient un peu mieux encadrer ces ajouts.

 

Sources

  1. Dugas, Le Guide du Rhum (PDF disponible en ligne), 11 mai 2021
  2. Entretien avec Claude Maillot, passionnée de rhum et fondatrice de Lady Rhum, 10 mai 2021
  3. Entretien avec Dimitri Hindryckx, spécialiste passionné de whisky et rhum et fondateur d’Angels’Share dégustation, 27 août 2020
  4. Entretien avec Justin Blanchard, passionné de rhum et créateur de la chaîne Youtube « Le Bar de l’Ours », 1er septembre 2020
  5. Entretien avec Nicolas, passionné de rhum et rédacteur chez Rhum Attitude, 7 mai 2021
  6. La Maison du Whisky, Le guide du rhum, 11 mai 2021

 

Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. J’aurai également parlé du Don Papa 🙂 il est très agréable en bouche et reste assez abordable niveau prix 🙂 pour l’origine de celui-ci on est au Panama 🙂

    Répondre
    • Bonjour Nicola. 🙂 Merci pour votre commentaire. Malheureusement, il y a énormément de bons rhums sur le marché et la sélection fût compliquée à restreindre. Je transmets votre message à Christelle, notre responsable Cuisine/Alimentaire, pour qu’elle puisse y jeter un œil. 😉 Bonne journée à vous !

      Répondre