​Partager cet article

Les Meilleurs Livres Thrillers


Mis à jour le 18 mai 2020

Après avoir passé les meilleurs romans du genre policier en revue, il est désormais temps pour nous de nous intéresser aux thrillers. Généralement appréciés pour leurs intrigues à suspense, leur côté psychologique contribue également à leur succès toujours plus grandissant. Chanson douce, La Fille du Train, ou encore Et les vivants autour sont autant de romans pouvant témoigner de la notoriété intemporelle du genre et de sa capacité à tourmenter les esprits.

 

Alors que le livre bénéficie actuellement du succès provoqué par la récente sortie de son adaptation cinématographique, il avait déjà décroché la première place du prix Goncourt en 2016. 

Leïla Slimani est la 12ème femme à le gagner en 113 ans. Son roman est considéré comme l’un des plus gros succès de librairie pour un prix Goncourt, avec plus de 500 000 exemplaires vendus l’année de sa parution et 1 million d’exemplaires (tous formats confondus) à la fin 2019. 

Le meilleur des incontournables

La fille du train, de Paula Hawkins (2015)

Véritable succès planétaire adapté sur grand écran, ce thriller réunit toutes les caractéristique du genre, à savoir une intrigue forte et bien ficelée, des personnages complexes et, surtout, du suspense à outrance.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

En termes de réception, il n’est pas en reste. Au début du mois de mars 2015, soit deux mois seulement après sa sortie, il se vend  à plus d’1 million d’exemplaires avant de s’installer pendant 20 semaines à la première place des livres les plus vendus au Royaume-Uni, battant ainsi un record !

Véritable chef-d’œuvre, il parvient ensuite à s’imposer en dehors des frontières britanniques pour le plus grand plaisir des fans  et de la critique du genre. 

Le meilleur du moment

Et les vivants autour, de Barbara Abel (2020)

Ce livre se propose de défier les apparences. En effet, en disséquant la psychologie et les émotions des personnages, il a pour but premier de faire tomber les masques, pour révéler la sombre vérité.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Cette auteure belge aux multiples prix et nominations n’est pas prête de dire adieu au succès puisqu’avec ce 13ème roman, elle parvient à convaincre la critique et les lecteurs. 

Considérée comme une figure emblématique en matière de thriller domestique, elle nous délivre ici une histoire hautement réaliste, capable de dépeindre avec une grande justesse la nature psychologique d’êtres humains liés par le sang. 

 

Les recommandations de la rédaction

Le choix de la rédactionUn thriller palpitantIl ne vous laissera pas indifférent(e)
Chanson douce, de Leïla Slimani (2016)Les Apparences, de Gillian FlynnLa Femme à la Fenêtre, de A.J. Finn
Chanson douce, de Leïla Slimani (2016)Les apparences, de Gillian Flynn (2012)La femme à la fenêtre, de A.J. Finn (2018)
Véritable best-seller, il peut compter sur une intrigue poignante et la présence d’un sentiment anxiogène qui grandit au fur et à mesure que les pages se tournent. Le tout étant sublimé par l’écriture percutante de l’auteure.Adapté au cinéma par David Fincher, ce roman est sans doute plus connu sous son titre original “Gone Girl”. Référence du genre, il immerge le lecteur dans une atmosphère angoissante sans précédent.S’imposant d’entrée de jeu à la première place de la liste de best-sellers réalisée par le New York Times et prévu pour mai 2020 sur grand écran, ce thriller n’a pas fini de faire parler de lui.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Chanson douce, de Leïla Slimani (2016)

Le choix de la rédaction

Chanson douce, de Leïla Slimani (2016)

Véritable best-seller, il peut compter sur une intrigue poignante et la présence d’un sentiment anxiogène qui grandit au fur et à mesure que les pages se tournent. Le tout étant sublimé par l’écriture percutante de l’auteure.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Publié en 2016, ce roman rafle le prix Goncourt la même année, faisant de Leïla Slimani la 12ème femme à le remporter en 113 ans. Récemment, il a vu ravivée sa popularité grâce l’adaptation cinématographique du même nom, emmenée par la réalisatrice Lucie Borleteau et par l’interprétation plus que convaincante de Karin Viard et Leïla Bekhti. 

Après avoir passé plusieurs années à s’occuper de ses 2 enfants, Myriam décide de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats. Bien que son mari soit réticent, tous deux se mettent à la recherche d’une nounou. À l’issue d’un casting sévère, ils engagent alors Louise, qui les charme par son aisance avec Mila et Adam. Mais bientôt, le piège s’installe et la dépendance mutuelle avec. 

Il n’en fallait pas plus pour convaincre la critique. Bien que le roman soit profondément marqué par un sentiment anxiogène, cette dernière le qualifie d’œuvre littéraire exceptionnelle, capable d’apporter un souffle de fraîcheur au genre. 

Si certains lecteurs lambdas regrettent une fin qu’ils jugent trop frustrante (no spoiler), la majorité est pourtant bel et bien conquise par la plume de Slimani. 

En un minimum de mots, pour un maximum d’images, elle parvient effectivement à déployer un récit aussi éprouvant qu’intelligent, grâce à une véritable justesse émotionnelle. 

 

Les Apparences, de Gillian Flynn

Un thriller palpitant

Les apparences, de Gillian Flynn (2012)

Adapté au cinéma par David Fincher, ce roman est sans doute plus connu sous son titre original “Gone Girl”. Référence du genre, il immerge le lecteur dans une atmosphère angoissante sans précédent.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Vanté tour à tour par le New York Times, Time Publishers Weekly, Entertainment Weekly et USA Today (pour ne citer qu’eux), ce thriller fascine par la solidité et l’originalité de son intrigue. 

Alors que Nick et Amy forment un couple idéal, l’image idyllique qu’ils renvoient fait place à l’horreur lorsque cette dernière disparaît. Lâcheté, trahison, mensonges, leur mariage d’apparence si parfaite est mis à mal par l’enquête qui désigne Nick comme le suspect idéal. 

Si un nombre restreint de lecteurs regrette des personnages peu attachants et une lenteur excessive, la majorité d’entre eux ont pourtant mis en avant une écriture moderne, rythmée et très intense. 

Pour eux, ainsi que pour la critique, cette intensité est mise au service du roman qui est ainsi capable de dépeindre des portraits psychologiques complexes mais réalistes. 

D’ailleurs, bon nombre d’entre eux identifient l’oscillation de la narration entre le journal d’Amy et le récit de Nick comme une construction originale qui permet d’apporter de la profondeur aux personnages et d’ainsi immerger les lecteurs dans les méandres tumultueux de leur vie de couple, parfaitement imparfaite.

 

La Femme à la Fenêtre, de A.J. Finn

Il ne vous laissera pas indifférent(e)

La femme à la fenêtre, de A.J. Finn (2018)

S’imposant d’entrée de jeu à la première place de la liste de best-sellers réalisée par le New York Times et prévu pour mai 2020 sur grand écran, ce thriller n’a pas fini de faire parler de lui.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Loué par les grands du genre tels que Stephen King, Gillian Flynn et Ruth Ware, ce livre est également parvenu à séduire lecteurs lambdas et experts littéraires grâce, notamment, à son côté sombre, empreint de suspense et d’angoisse. 

Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse chez elle avec pour seule compagnie ses bêtabloquants, de vieux polars en noir et blanc, son jeu d’échecs en ligne et ses voisins d’en face qu’elle prend plaisir à espionner. Sa vie bascule lorsque sa curiosité fait d’elle le témoin privilégié d’un crime. Très vite une question se pose, comment pourrait-on la croire, lorsqu’elle-même doute de sa raison ? 

Si certains lecteurs pointent du doigt un mécanisme facile à démonter pour une audience aguerrie, la plupart d’entre eux s’émerveillent devant une intrigue qu’ils jugent inquiétante, exaltante et troublante. 

En effet, à travers la profondeur du personnage d’Anna, l’auteur entraîne son lectorat dans une étude approfondie (et complexe) de l’enfermement physique d’une part, et psychologique de l’autre. 

Son dénouement époustouflant finit de mettre tout le monde d’accord, même les plus réfractaires. 

 

Les incontournables

Le meilleur des incontournablesImmortalisé par HitchcockMagistralement horrifique
La Fille du Train, de Paula HawkinsRebecca, de Daphné du MaurierSéquestrée, de Chevy Stevens
La fille du train, de Paula Hawkins (2015)Rebecca, de Daphné du Maurier (1938)Séquestrée, de Chevy Stevens (2010)
Véritable succès planétaire adapté sur grand écran, ce thriller réunit toutes les caractéristique du genre, à savoir une intrigue forte et bien ficelée, des personnages complexes et, surtout, du suspense à outrance.Grâce à cette traduction inédite, le chef-d’œuvre de Du Maurier est désormais accessible à un public francophone avec la puissance et la noirceur du texte originel. Un classique à consommer sans modération.Nominé par Goodreads dans la catégorie du meilleur thriller, ce livre ne laisse pas indifférent et pour cause, il confronte son lectorat à la noirceur et à la douleur de la séquestration.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

La Fille du Train, de Paula Hawkins

Le meilleur des incontournables

La fille du train, de Paula Hawkins (2015)

Véritable succès planétaire adapté sur grand écran, ce thriller réunit toutes les caractéristique du genre, à savoir une intrigue forte et bien ficelée, des personnages complexes et, surtout, du suspense à outrance.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec un mode narratif des plus originaux et addictifs, ce roman a su créer un émoi qui continue de séduire une audience large et variée grâce à une approche psychologique unique. 

Alors que Rachel prend le train deux fois par jour, elle a pris l’habitude de contempler la jolie petite maison en contrebas de la voie ferrée. Chaque jour, elle en idéalise un peu plus les habitants (un couple) qu’elle nomme Jason et Jess. Ainsi, lorsqu’elle perçoit cette dernière dans son jardin en compagnie d’un autre homme, elle s’imagine le pire. À juste titre puisque quelques jours plus tard, Jess est portée disparue. 

Pour certains, ce thriller tire trop en longueur et s’apparente davantage à un roman sentimental où les protagonistes féminines sont présentées d’un point de vue trop stéréotypé. 

Si ce dernier argument mérite réflexion, il est nécessaire de le nuancer en rappelant à tous le génie et l’originalité avec lesquelles Hawkins a créé son intrigue. En effet, ce livre, que le Figaro décrit comme “un bijou de polar psychologique”, propose aux lecteurs un accès immersif dans l’esprit des personnages. 

Non seulement ils y découvrent des personnalités meurtries, mais ils y réalisent également toute la complexité de l’énigme qu’ils s’apprêtent à résoudre.

 

Rebecca, de Daphné du Maurier

Immortalisé par Hitchcock

Rebecca, de Daphné du Maurier (1938)

Grâce à cette traduction inédite, le chef-d’œuvre de Du Maurier est désormais accessible à un public francophone avec la puissance et la noirceur du texte originel. Un classique à consommer sans modération.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Une intrigue magistralement menée, une angoisse omniprésente et du suspense à outrance sont autant de caractéristiques qui ont contribué à faire de ce thriller le classique qu’il est aujourd’hui. 

Morte dans des circonstances douteuses, la présence de Rebecca se fait toujours ressentir au majestueux manoir de Manderley. Pour cause, la nouvelle épouse de Maxim de Winter, Mme Van Hopper, est forcée de vivre dans l’ombre de celle qui fût autrefois la maîtresse des lieux, jusqu’à ce que son mari daigne enfin lui révéler son terrible secret. 

Paru en 1938, le livre doit aujourd’hui faire face aux critiques relatives à son manque de modernité. 

Pourtant, alors qu’il a déjà conquis plus de 30 millions de lecteurs partout dans le monde, Rebecca peut aujourd’hui compter sur une nouvelle traduction qui fait indéniablement revivre ce chef-d’œuvre contemporain. 

Fluide et captivante, l’intrigue repose sur une ambiguïté bien maîtrisée à laquelle vient s’ajouter un univers glauque fait de faux-semblants et de non-dits. Morts ou vivants, les personnages ne manquent pas d’entraîner le lecteur dans une histoire pleine de mystères en tout genre.

 

Séquestrée, de Chevy Stevens

Magistralement horrifique

Séquestrée, de Chevy Stevens (2010)

Nominé par Goodreads dans la catégorie du meilleur thriller, ce livre ne laisse pas indifférent et pour cause, il confronte son lectorat à la noirceur et à la douleur de la séquestration.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Facile et agréable à lire, ce livre utilise une narration à la première personne pour traduire la profondeur psychologique du traumatisme engendré par la captivité. 

Annie O’Sullivan est agent immobilier. Un jours, alors qu’elle fait visiter une maison à un potentiel acheteur, ce dernier la menace avec une arme et l’oblige à monter dans sa voiture. Pour la jeune femme, l’enfer dure plus d’un an, un an au cours duquel elle subit les viols à répétition et la torture psychologique quotidienne, avant de pouvoir s’enfuir. Mais comment donc réapprendre à vivre lorsqu’on connaît le commanditaire de son propre enlèvement ? 

Si certains l’ont trouvé un peu longuet sur les bords, la grande majorité des lecteurs et de la critique décrit ce livre comme une merveille du genre grâce, notamment, à la force inouïe de son intrigue. 

En plaçant la victime, Annie, face à la figure du psychopathe, Stevens entraîne le lecteur dans une spirale d’empathie. Nombreux ont été ceux qui ont ressenti l’atmosphère immersive du roman. De la haine, à la compassion, en passant par le soulagement et le dégoût, Séquestrée jouit d’une aura à laquelle il est impossible de résister. 

Réussite magistrale, ce thriller aux thèmes modernes en dit long sur la société actuelle.

 

Les meilleurs thrillers du moment

Le meilleur du momentUn suspense indéniableRebondissements et faux-semblants
Et les vivants autour, de Barbara Abel (2020)La sentence, de John Grisham (2020)Les cicatrices, de Claire Favan (2020)
Et les vivants autour, de Barbara Abel (2020)La sentence, de John Grisham (2020)Les cicatrices, de Claire Favan (2020)
Ce livre se propose de défier les apparences. En effet, en disséquant la psychologie et les émotions des personnages, il a pour but premier de faire tomber les masques, pour révéler la sombre vérité.Inspiré de faits réels, il lève le voile sur la société américaine. Pour cause, en abordant le fonctionnement d’une cours de justice et la Deuxième Guerre mondiale en Asie, il présente aux lecteurs un véritable documentaire.Imprégné du brillant esprit de son auteure, ce roman bénéficie d’une intrigue palpitante qui mène le lecteur d’un rebondissement à un autre, en se jouant sans cesse de lui et de ses croyances les plus profondes.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Et les vivants autour, de Barbara Abel (2020)

Le meilleur du moment

Et les vivants autour, de Barbara Abel (2020)

Ce livre se propose de défier les apparences. En effet, en disséquant la psychologie et les émotions des personnages, il a pour but premier de faire tomber les masques, pour révéler la sombre vérité.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Après ses célèbres romans Je sais pas (2016) et Je t’aime (2018), Barbara Abel nous revient avec un tout nouveau thriller qui propose de disséquer à la fois la psychologie et les émotions des membres d’une même famille. Liés par le sang, oui, mais séparés par la pensée. 

Voilà maintenant 4 ans que l’ombre de Jeanne, 29 ans, plane sur la famille Mercier. Si elle n’est pas encore morte, elle n’est pas non plus vivante puisqu’elle est en réalité plongée dans un coma. Lorsque le professeur Goossens convoque ses parents et son époux pour un entretien, tous craignent le pire. Confrontée à un véritable dilemme, cette famille d’apparence soudée commence à révéler ses failles les plus profondes. 

Avec cette histoire hautement réaliste, l’auteure belge s’impose comme une figure de proue du thriller domestique. Pour cause, elle frappe fort dès le début, en abordant les terribles thématiques que sont l’absence et la mort. 

Pour les lecteurs, ce roman fait preuve d’une grande sensibilité, notamment dans la manière avec laquelle il dépeint la complexité des personnages et leur capacité à véhiculer une image qui n’est pas la leur. 

Cette lecture plaira sans aucun doute à ceux qui continuent de penser que les liens du sang sont parfois source de grands malheurs. 

 

La sentence, de John Grisham (2020)

Un suspense indéniable

La sentence, de John Grisham (2020)

Inspiré de faits réels, il lève le voile sur la société américaine. Pour cause, en abordant le fonctionnement d’une cours de justice et la Deuxième Guerre mondiale en Asie, il présente aux lecteurs un véritable documentaire.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Alors qu’il est l’auteur d’une quarantaine de romans qui sont presque tous devenus des best-sellers, John Grisham s’inspire cette fois-ci d’un fait divers pour nous présenter une œuvre aussi majeure qu’unique. En effet, il plonge son lectorat dans un récit qui fluctue entre le vieux sud ségrégationniste des États-Unis et la jungle impitoyable des Philippines, lors de la Seconde Guerre mondiale. 

Octobre 1946. Pete Banning, l’enfant chéri du Mississippi est revenu de la Seconde Guerre mondiale en héro, décoré des plus hautes distinctions militaires. Aujourd’hui fermier et fidèle de l’église méthodiste, il est vu de tous comme un bon père de famille. C’est pourquoi l’incompréhension est totale lorsqu’il abat son ami, le révérend Dexter Bell, un matin d’automne. “Je n’ai rien à dire” sera la seule phrase qu’il prononcera. 

Présenté comme le plus grand auteur de thriller contemporain par le romancier gallois Ken Follett, Grisham raconte ici un meurtre impensable et un silence dévastateur.

Alors qu’il est presque impossible d’en parler sans spoiler, nous nous contenterons de dire que le talent du narrateur et le sens de l’intrigue sont présents du début jusqu’à la toute fin, n’en déplaise à ceux qui trouvent que le livre a un goût d’inachevé. 

Entre le sud raciste, la 2ème Guerre mondiale et le contexte judiciaire, ce récit prend des allures de documentaire sur l’histoire américaine.  

 

Les cicatrices, de Claire Favan (2020)

Rebondissements et faux-semblants

Les cicatrices, de Claire Favan (2020)

Imprégné du brillant esprit de son auteure, ce roman bénéficie d’une intrigue palpitante qui mène le lecteur d’un rebondissement à un autre, en se jouant sans cesse de lui et de ses croyances les plus profondes.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Auteure de l’inoubliable diptyque composé du Tueur intime (2010) et du Tueur de l’ombre (2011), Claire Favan compte dans son palmarès les prestigieux prix Griffe noire du meilleur polar français et Sang pour Sang polar. Au vu des récentes critiques littéraires et des avis des lecteurs, il est fort possible que ce nouveau thriller suive le même chemin. 

La vie d’Owen Maker est une véritable pénitence. En attendant de pouvoir se réinventer, il partage une maison divisée en deux avec son ancienne compagne. S’il est longtemps considéré comme l’ex patient et le gendre idéal, ce type docile va voir sa vie basculer : son ADN a été prélevé sur la scène de crime d’un tueur qui sévit dans la région depuis déjà des années. 

Alors que plusieurs lecteurs (critique comprise) ont cru pouvoir identifier les tenants et les aboutissants de l’histoire dans ses premiers instants, ils se sont vite rendu compte que Favan avait un don inné pour les rebondissements et les faux-semblants. 

Avec une plume que Le Parisien décrit comme directe et infernale, elle transcende à la fois le bien, le mal, le passé et le futur, en propulsant son lectorat au cœur d’une intrigue psychologique qui a l’audace de sortir des sentiers battus. 

Plus que jamais, méfiez-vous des apparences ! 

 

Mentions honorables

La disparue de la cabine n°10, de Ruth Ware (2016) : alors que l’auteure est déjà connue et reconnue dans le genre du thriller psychologique, ce livre à la trame poignante et à l’atmosphère lugubre vient asseoir un peu plus sa légitimité. En embarquant à bord d’un yacht luxueux, la journaliste anglaise Laura Blacklock cherche d’abord à fuir le tumulte de la capitale. Un repos de courte durée qui s’achève lorsqu’elle voit le corps d’une autre passagère passer par dessus bord en pleine nuit. 

Le voisin d’en face, de Sébastien Theveny (2019) : ce thriller a su se créer une petite renommée grâce à une intrigue bien ficelée et un style d’écriture fluide. Alors qu’une série de crimes méthodiques au modus operandi similaire sévit à Paris, Alicante et Lyon, Louise, elle, prend plaisir à épier un jeune inconnu charismatique depuis les fenêtres de son appartement et de la librairie où elle travaille. Bientôt, à force de doutes et de mensonges, elle commence à se demander si l’homme qui la fait chavirer ne serait pas le meurtrier tant mentionné dans la presse.

La cité de feu, de Kate Mosse (2020) : non, il ne s’agit pas ici du célèbre mannequin britannique mais bien d’une romancière qui, petit à petit, s’impose auprès de ses pairs grâce à un genre qui reste peu connu du grand public. Avec ce subtil mélange entre Histoire et suspense, Mosse s’offre un décor propice aux mystères et à l’angoisse qui se poursuivra pendant quelque temps encore puisque ce thriller est le premier d’une saga historique.


Ces sujets peuvent aussi vous intéresser


Laissez-nous un commentaire


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>