​Partager cet article

Les Meilleurs Livres Romance 


Publié le 11 Juin 2020

Malgré les critiques dont il fait souvent l’objet, le genre de la romance est l’un des plus prisés du public. Loin de ne se constituer que d’intrigues à l’eau de rose vides et de « romans de la ménagère », il intègre en réalité bon nombre de sous-genres qui ont tous pour point commun de faire ressentir intensément ce sentiment ô combien décliné mais éternel qu’est l’amour, sous toutes ses formes. C’est ainsi le cas de The Kiss Quotient, Outlander, ou encore Le bonheur n’attend pas.

 

Bien que ce soit le premier roman de l’auteur, son caractère semi-autobiographique lui a permis de conquérir une audience, grâce à un réalisme omniprésent. 

Élu meilleure romance lors des Goodreads Choice Awards, il aborde les thèmes forts que sont l’autisme et la prostitution masculine dans une belle écriture, dépourvue de fioritures.  

 

Le meilleur des incontournables

Outlander, de Diana Gabaldon (2014)

En plus des détails historiques sur les Highlands, cette fresque fantastique déploie un récit captivant qui tourne principalement autour du personnage de Claire, une femme dont la modernité contraste avec les contraintes de son temps.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Si la série du même nom fait actuellement grand bruit sur Netflix, elle a surtout permis au roman de gagner en notoriété. 

Avec déjà plus de 20 millions de lecteurs à travers le monde, il continue d’élargir son lectorat grâce à une intrigue historique forte, certes, mais surtout grâce la relation passionnée qu’entretiennent Claire et Jamie Fraser. 

 

Le meilleur du moment

Le bonheur n’attend pas, Jojo Moyes (2020)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette intrigue mérite le titre de “romance contemporaine”. Au-delà du thème de l’amour, elle raconte le poids du passé, la violence domestique et les liens familiaux.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Traduits dans le monde entier et salués unanimement par la critique, les romans de Jojo Moyes lui ont déjà valu de remporter de nombreux prix littéraires. 

Et alors que sa romance Avant toi (2012) lui a permis de propulser sa carrière d’écrivaine, elle compte une nouvelle fois sur le genre pour arriver à captiver son audience. Au vu des récentes critiques, le défi semble avoir été relevé avec brio. 

 

Les recommandations de la rédaction

Le choix de la rédactionLe récit d’un amour éternelUn succès planétaire
The Kiss Quotient, Helen Hoang (2019)Les pages de notre amour, Nicholas Sparks (1999)Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell (1976)
The Kiss Quotient, Helen Hoang (2019)Les pages de notre amour, Nicholas Sparks (1999)Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell (1976)
Désormais présenté comme la romance qui a ému l’Amérique, ce livre peut compter sur des personnages hauts en couleur qui viennent rythmer l’intrigue pour lui conférer une intelligence aussi vraie que touchante.Ce bouquin rassemble toutes les caractéristiques nécessaires à une véritable histoire d’amour, à savoir deux amoureux passionnés, un destin tragique, et un amour qui perdure, en surmontant les obstacles qui se posent à lui.S’il a remporté le prix Pulitzer, ce n’est pas seulement parce qu’il a été le premier à raconter l’histoire des populations sudistes pendant la guerre de Sécession : c’est également grâce à ses amants légendaires.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

The Kiss Quotient, Helen Hoang (2019)

Le choix de la rédaction

The Kiss Quotient, Helen Hoang (2019)

Désormais présenté comme la romance qui a ému l’Amérique, ce livre peut compter sur des personnages hauts en couleur qui viennent rythmer l’intrigue pour lui conférer une intelligence aussi vraie que touchante.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Élu meilleure romance lors des Goodreads Choice Awards, ce livre est une œuvre semi-autobiographique qui s’inspire directement de la vie de son auteure. En effet, Helen Hoang – comme son héroïne principale –  souffre du syndrome d’Asperger, raison pour laquelle elle parvient à nous livrer un texte d’une sensible justesse. 

Stella Jane est une jeune femme brillante pour qui les chiffres n’ont aucun secret. Si elle est parfaitement épanouie dans sa carrière professionnelle, on ne peut en dire autant de sa vie amoureuse : la faute au syndrome d’Asperger qui l’empêche de tisser des liens sociaux. Bientôt, elle sollicite les services d’un escort boy du nom de Michael, pour qu’il lui apprenne les bases des relations amoureuses. Aucun ne se doute alors que leurs vies sont sur le point de changer à tout jamais.

Bien qu’il soit le tout premier roman de Hoang, il n’a pas fallu longtemps à la critique pour déceler le talent qui habite chaque ligne. Décrit à la fois comme intelligent et sexy, il est effectivement parvenu à bouleverser le monde littéraire en quelques mois seulement. 

La cause ? La grande part de réalisme qui régit tout le bouquin. Non seulement, les problèmes posés par l’autisme y sont exploités de manière très authentique, mais The Kiss Quotient adresse également le thème très controversé de la prostitution masculine, sans jamais tourner le dos à l’intrigue romantique que les lecteurs chérissent tant.  

 

Les pages de notre amour, Nicholas Sparks (1999)

Le récit d’un amour éternel

Les pages de notre amour, Nicholas Sparks (1999)

Ce bouquin rassemble toutes les caractéristiques nécessaires à une véritable histoire d’amour, à savoir deux amoureux passionnés, un destin tragique, et un amour qui perdure, en surmontant les obstacles qui se posent à lui.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Adapté au cinéma en 2004 sous le titre N’oublie jamais, ce roman s’est installé dans la liste des bestsellers du New York Times la semaine de sa sortie. Cette notoriété presque instantanée, il la doit avant tout à une intrigue romantique où souffrance individuelle, rupture et espoir s’entremêlent constamment. 

Allie et Noah se sont connus alors qu’ils n’avaient que 14 ans et depuis, ils sont unis par un amour sans faille. Aujourd’hui, 50 ans plus tard, Noah veille sur Allie, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Avant de tout oublier, cette dernière demande à son mari de lui raconter leur histoire – les souvenirs d’un bonheur passé-  dans l’espoir qu’elle puisse revivre ces moments d’amour intense.  

La critique littéraire est unanime : la nature romantique du bouquin a de quoi bouleverser les lecteurs les plus réfractaires. Pour cause, les émotions y jouent un rôle prédominant. Au-delà de l’amour, il y a aussi la tendresse, le respect et l’authenticité. 

Alors que certains lecteurs dénoncent un style d’écriture trop scolaire, la majorité d’entre eux ne peuvent s’empêcher de relever la pureté sous-jacente au récit, pureté capable de rendre l’amour de Noah et Allie de la manière la plus juste qui soit. 

Il faut dire que Les pages de notre amour retranscrit une beauté presque lyrique qui laisse sous-entendre que l’amour transcende parfois le terrestre. 

 

Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell (1976)

Un succès planétaire

Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell (1976)

S’il a remporté le prix Pulitzer, ce n’est pas seulement parce qu’il a été le premier à raconter l’histoire des populations sudistes pendant la guerre de Sécession : c’est également grâce à ses amants légendaires.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Grand classique de la littérature américaine, la popularité de ce livre s’est pourtant étendue au-delà des frontières qui l’ont vu naître. En plus d’avoir reçu le très prisé prix Pulitzer tout juste 1 an après sa parution, il a également été traduit dans plus de 14 langues différentes et vendu à plus de 35 millions d’exemplaires. À travers une romance passionnée, Mitchell y dépeint les conditions des populations sudistes lors de la guerre de Sécession. 

Scarlett est la fille de riches planteurs d’Atlanta, en Géorgie. Âgée de 16 ans, elle regarde l’avenir avec l’appétit qui caractérise souvent les filles de son âge. Pourtant, en cette année de 1861, la guerre se prépare. Les Sudistes devront bientôt affronter les Yankees dans une bataille qui marquera les esprits pour toujours. 

Si, au premier abord, l’intrigue s’apparente davantage à une fresque historique soulevant des questions raciales et sociales, Autant en emporte le vent raconte également l’histoire d’un amour qui prend place entre Scarlett O’Hara et son amant Rhett Butler. 

Entre passion et dispute, leur rencontre est surtout un prétexte pour démontrer la détermination féminine dont Scarlett fait preuve. Capable de jouer de ses charmes pour arriver à ses fins, elle se révèle tantôt drôle, tantôt forte. Mais qu’est-ce que la force face à l’amour ? C’est la question à laquelle ce livre promet de répondre… 

 

Les incontournables

Le meilleur des incontournablesUn précurseur de son tempsQuand la satire rencontre la romance
Outlander, de Diana Gabaldon (2014)Jane Eyre, de Charlotte Brontë (1847)Orgueil et préjugé, Jane Austen (2011)
Outlander, de Diana Gabaldon (2014)Jane Eyre, de Charlotte Brontë (2012)Orgueil et préjugé, Jane Austen (2011)
En plus des détails historiques sur les Highlands, cette fresque fantastique déploie un récit captivant qui tourne principalement autour du personnage de Claire, une femme dont la modernité contraste avec les contraintes de son temps.Cet ouvrage est un véritable précurseur. En plus d’être le premier à avoir utilisé une narration à la première personne du singulier, il dégage une aura féministe qui continue d’inspirer la littérature contemporaine.En prenant les aventures sentimentales des 5 filles Bennet comme point de départ, Austen parvient à présenter une véritable critique de la société anglaise des 18 et 19ème siècles, qui deviendra un classique de littérature anglaise.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Outlander, de Diana Gabaldon (2014)

Le meilleur des incontournables

Outlander, de Diana Gabaldon (2014)

En plus des détails historiques sur les Highlands, cette fresque fantastique déploie un récit captivant qui tourne principalement autour du personnage de Claire, une femme dont la modernité contraste avec les contraintes de son temps.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Alors que la série télévisée du même nom défoule les passions sur Netflix, le roman qui l’a inspirée n’en est pas moins en reste. Ayant déjà conquis plus de 20 millions de lecteurs à travers le monde, ce digne héritier du genre fantastique déploie un récit captivant qui voit la magie se mêler à l’amour. 

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Un jour, au cours d’une balade, elle est attirée par un étrange mégalithe. En s’en approchant, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le Menhir l’a menée en l’an de grâce 1743. C’est à cette époque qu’elle rencontre le jeune soldat Jamie Fraser.  

Considérée par beaucoup de lecteurs comme la plus belle histoire d’amour de tous les temps, la relation qu’entretiennent Claire et Jamie se déroule sur un fond historique des plus réalistes.

Comme pour Autant en emporte le vent, la lutte qui oppose les Highlanders aux Anglais semble faire écho à la passion qui anime le couple. Mais bien que leur relation n’ait pas été des plus simples dans ses débuts, la persévérance des 2 amants finit par payer, en ne manquant pas d’offrir aux lecteurs une histoire d’amour riche en rebondissements. 

 

Jane Eyre, de Charlotte Brontë (1847)

Un précurseur de son temps

Jane Eyre, de Charlotte Brontë (2012)

Cet ouvrage est un véritable précurseur. En plus d’être le premier à avoir utilisé une narration à la première personne du singulier, il dégage une aura féministe qui continue d’inspirer la littérature contemporaine.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce roman d’apprentissage a connu un succès immédiat au moment de sa parution, en 1847. Alors qu’il est parvenu à susciter l’intérêt de la reine Victoria d’Angleterre, ce classique moderne continue de rencontrer son public grâce à une trame intemporelle, déjà considérée comme avant-gardiste à son époque. 

Alors qu’elle n’a connu que la maison austère de sa tante et les murs froids d’un pensionnat, Jane Eyre se découvre une liberté nouvelle lorsqu’à sa majorité elle est engagée comme gouvernante au château de Thornfield. Si le maître des lieux, Edward Rochester, l’a chargée de l’éducation de son élève, il a de plus en plus de mal à cacher son attirance pour son employée. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce livre ne laisse personne indifférent. Jugé immoral et anti-chrétien par la critique puritaine du 19ème siècle, Jane Eyre est un bouquin capable de se réinventer au fur et à mesure que le temps passe. 

Ainsi, le récit à la première personne n’est plus perçu comme un moyen d’initier le lecteur à une pensée malsaine et débridée, mais plutôt comme un accès direct aux émotions d’une femme forte et indépendante. 

Il n’est donc pas étonnant de voir les lecteurs s’attacher à Jane, le temps d’une histoire émouvante et immersive. 

 

Orgueil et préjugé, Jane Austen (2011)

Quand la satire rencontre la romance

Orgueil et préjugé, Jane Austen (2011)

En prenant les aventures sentimentales des 5 filles Bennet comme point de départ, Austen parvient à présenter une véritable critique de la société anglaise des 18 et 19ème siècles, qui deviendra un classique de littérature anglaise.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

L’œuvre de Jane Austen compte aujourd’hui parmi les plus grands classiques de littérature anglaise, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Orgueil et préjugé n’y fait pas exception. Adapté et transposé sous de nombreux formats artistiques, ce roman relate la rencontre d’Elizabeth Bennet et Mr. Darcy, dans une plume ornée mais révélatrice de son époque. 

Elisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne rêve que de les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation du riche célibataire, Mr. Bingley, au domaine de Netherfield, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il a emmené dans ses bagages un jeune aristocrate du nom de Mr. Darcy. Avec ces 2 nouvelles arrivées, les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits, mais pas pour les bonnes raisons…

Considéré par beaucoup comme (peut-être) le premier chef-d’œuvre de la littérature au féminin, il a en réalité fallu longtemps à la critique de l’époque pour reconnaître que la qualité du style d’écriture employé dans le bouquin provenait bel et bien d’une main de femme. 

La psychologie féminine y est pourtant déployée comme jamais auparavant. Et le fait qu’elle soit combinée à un côté humoristique omniprésent permet à Austen d’aborder le thème de l’amour de manière moins rigide mais tout aussi sérieuse. Les lecteurs n’ont pu qu’apprécier ! 

 

Les meilleurs livres romance du moment

Le meilleur du momentUne romance new adultIntensité, passion et amour
Le bonheur n’attend pas, Jojo Moyes (2020)No Tears for You, L.J. Shen (2020)Comme un battement d’elle, Sylvia Day (2020)
Le bonheur n’attend pas, Jojo Moyes (2020)No Tears for You, L.J. Shen (2020)Comme un battement d’elle, Sylvia Day (2020)
Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette intrigue mérite le titre de “romance contemporaine”. Au-delà du thème de l’amour, elle raconte le poids du passé, la violence domestique et les liens familiaux.Pour décrire ce roman, les lecteurs ne tarissent pas d’éloges. Immersif, addictif, voire percutant, tous les adjectifs y passent pour tenter d’exprimer le tourbillon d’émotions auquel nous sommes sur le point d’être confronté(e)s.Si l’amour n’est jamais chose facile, y résister est d’autant plus compliqué. C’est du moins ce que l'auteure semble vouloir nous dire à travers ce roman sentimental qui, parfois, prend des allures de thérapie bien singulière.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Le bonheur n’attend pas, Jojo Moyes (2020)

Le meilleur du moment

Le bonheur n’attend pas, Jojo Moyes (2020)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette intrigue mérite le titre de “romance contemporaine”. Au-delà du thème de l’amour, elle raconte le poids du passé, la violence domestique et les liens familiaux.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Alors que son roman d’amour Avant toi (2012) a marqué un tournant décisif dans sa carrière d’écrivaine, Jojo Moyes nous revient cette fois-ci avec un bouquin qui, s’il est paru en version anglaise il y a déjà quelques années, vient tout juste d’être publié en français par les éditions Hauteville (2020). Avec une grande sensibilité, elle emmène son lectorat sur les traces d’une histoire familiale, où chaque action trouve une répercussion. 

Née dans les années 60, Athene Forster a toujours été capricieuse et imprévisible, multipliant les écarts de conduite. Ainsi, lorsqu’elle décide finalement d’épouser Douglas Fairley-Hulme, ses parents sont soulagés. Mais très vite des rumeurs d’adultère apparaissent… 35 ans plus tard, sa fille, Suzanna Peacock, s’installe à la campagne avec son mari Neill. En y ouvrant son café vintage, elle est loin d’imaginer que les rencontres qu’elle va y faire lui apporteront les réponses aux questions qui l’ont si souvent hantée.

Comme la plupart des romans de l’auteure, Le bonheur n’attend pas a été salué par la critique. Décrit comme envoûtant, romantique et émouvant à souhait, il dépasse le simple roman domestique. 

En effet, il met également sur pied une véritable histoire d’amour (dont nous ne révèlerons pas les tenants et aboutissants par souci d’intrigue), tout en explorant des thèmes aussi importants que la violence conjugale et l’adultère. Des thématiques qui le rendent difficile à poser, et même à oublier.

 

No Tears for You, L.J. Shen (2020)

Une romance new adult

No Tears for You, L.J. Shen (2020)

Pour décrire ce roman, les lecteurs ne tarissent pas d’éloges. Immersif, addictif, voire percutant, tous les adjectifs y passent pour tenter d’exprimer le tourbillon d’émotions auquel nous sommes sur le point d’être confronté(e)s.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Généralement présentée comme l’auteure aux 3 millions de lecteurs dans le monde, Shen s’est très vite imposée comme un figure incontournable dans la romance New Adult grâce, notamment, à la série Sinners. Avec ce nouveau bouquin, les lecteurs retrouvent une intrigue innovante, relatée dans une écriture chargée en émotion. 

Il y a 8 ans, Rory et Mal ont partagé la nuit d’amour la plus mémorable de leur vie. Alors que rien ne les prédestinait à se revoir, ces deux inconnus se sont promis de tout quitter s’ils étaient un jour amenés à se recroiser. Depuis cette soirée, chacun a refait sa vie : Rory mène une vie bien rangée et Mal écrit désormais des chansons à succès. Lorsqu’ils se retrouvent à New York, Rory, qui est pourtant en couple avec un garçon formidable, est troublée par les sentiments contradictoires qui s’affrontent en elle. 

Bien que certains affichent une préférence assumée pour la fameuse série Sinners, ils ne remettent pas pour autant en question le génie dont l’auteure fait ici preuve. Au contraire, malgré un démarrage jugé difficile, la majorité des lecteurs parle d’un roman aussi percutant qu’addictif. 

Alors que Shen donne une “voix” à des objets inanimés, elle confère une originalité particulièrement à sa narration, tout en offrant une autre perspective sur la relation qui unit Rory et Mal. 

Cette particularité continue d’ailleurs de charmer critique et lecteurs lambdas. 

 

Comme un battement d’elle, Sylvia Day (2020)

Intensité, passion et amour

Comme un battement d’elle, Sylvia Day (2020)

Si l’amour n’est jamais chose facile, y résister est d’autant plus compliqué. C’est du moins ce que l'auteure semble vouloir nous dire à travers ce roman sentimental qui, parfois, prend des allures de thérapie bien singulière.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec une vingtaine de romans primés et vendus dans plus de 40 pays, pas étonnant de voir que Sylvia Day soit devenue une des têtes de liste du New York Times. Alors que la version originale de son bouquin, Comme un battement d’elle, est parue l’année dernière, voilà seulement que les lecteurs francophones peuvent se délecter de cette intrigue aux allures de tourbillon émotionnel. 

Tandis que Teagan commence à peine à se sentir en harmonie avec la vie qu’elle mène – belle maison, belle ville et amis à profusion -, voilà qu’un nouveau voisin du nom de Garett Frost fait son entrée. Obstiné et surtout très entreprenant, cet homme va venir bouleverser l’organisation de sa vie jusqu’à la bien rangée. Et même si la force et les blessures de cet inconnu lui font peur, quelque chose d’inexplicable l’attire vers lui. 

Pour la critique, ce livre vient s’ajouter aux nombreux succès de l’auteure. Entre une trame réellement addictive, un amour passionnément intense et un juste regard sur la dépression et la perte, difficile de poser un avis négatif. 

Seule la longueur du roman (160 pages) est source de débat, car jugée trop courte par les lecteurs. Il faut dire que lorsque la romance opère sous forme de thérapie, on voudrait ne jamais voir la fin… 

 

Mentions honorables

Meilleurs ennemis, Sally Thorne (2016) : qui a dit que la romance ne pouvait pas rencontrer l’humour ? En tout cas, ce n’est pas Thorne puisqu’elle nous livre ici une comédie romantique des plus drôles : le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, c’est le coup de foudre. Sauf qu’il ne lui faut pas plus de 2 secondes pour découvrir l’être froid et cynique qu’il est véritablement. Bientôt, ils s’affronteront au cours d’un duel professionnel. Si elle gagne, elle sera sa bosse. Si il gagne… elle démissionnera ! 

Les oiseaux se cachent pour mourir, Colleen McCullough (2011) : considéré comme le roman qui a propulsé son auteur au rang de figure littéraire, il raconte l’histoire de Meggie Cleary et du père Ralf. L’une est la seule et unique fille d’une famille de 8 enfants, l’autre poursuit une carrière ecclésiastique. Et alors que leur amour semble impossible, chacun se résout à reprendre sa vie là où il l’avait laissée avant que cette rencontre ne vienne tout bouleverser. 

Appelle-moi par ton nom, André Aciman (2018) : devenu culte dans le monde anglo-saxon, ce livre relate la rencontre entre Elio Perlman, fils d’un éminent professeur de littérature, et Olivier, un jeune universitaire en philosophie venu assister ce dernier dans son travail. Alors que les deux se découvrent peu à peu, l’apprivoisement fait très vite place au désir et à la passion. Avec une langue aussi précise que sensuelle, Aciman raconte l’amour avec un grand A. 


Ces sujets peuvent aussi vous intéresser


Laissez-nous un commentaire


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>