Les Meilleurs Livres Policiers

Mis à jour le 9 février 2022

Au terme de 17 heures de recherche parmi les titres les plus populaires, voici notre sélection des meilleurs livres policiers du moment, de notre coup de cœur Le Chuchoteur à l’incontournable Luca en passant par le tout récent Le Carré des Indigents.

 

Les recommandations de la rédaction

Le choix de la rédactionBrillant autant qu’insoutenableÀ couper le souffle
Le chuchoteur, de Donato Carrisi (2009)Un(e) Secte, de Maxime ChattamBlanc Mortel, de Robert Galbraith
Le chuchoteur, de Donato Carrisi (2009)Un(e) secte, de Maxime Chattam (2019)Blanc mortel, de Robert Galbraith (2019)
Cinq. C’est le nombre de fillettes disparues, mais aussi le nombre de fosses creusées dans la clairière. Et tout laisse penser qu’il y a une sixième victime dans l’équation. Les enquêteurs se sentent manipulés…Alors qu’à Los Angeles un tueur sévit en laissant ses victimes à l’état de squelette, New York voit tous les jeunes gens passionnés par l’apocalypse disparaître. En unissant leurs forces, le détective Atticus Gore et la privée Kordell parviennent à mettre à jour une vérité terrifiante.L’histoire débute avec la rencontre du détective Strike et de Billy, un garçon perturbé qui prétend avoir été témoin d’un crime alors qu’il était plus jeune. Lorsque ce dernier disparaît, Strike se lance dans une enquête qui s’avère labyrinthique.
8.40 € sur Amazon 3.00 € sur La-redoute 3.00 € sur Cdiscount 8.40 € sur Fnac
Voir plus d'offres
22.90 € sur Amazon 22.90 € sur Fnac 22.90 € sur La-redoute 9.90 € sur Amazon 9.90 € sur Fnac

 

Le choix de la rédaction

Le chuchoteur, de Donato Carrisi (2009)

Cinq. C’est le nombre de fillettes disparues, mais aussi le nombre de fosses creusées dans la clairière. Et tout laisse penser qu’il y a une sixième victime dans l’équation. Les enquêteurs se sentent manipulés…

8.40 € sur Amazon 3.00 € sur La-redoute 3.00 € sur Cdiscount 8.40 € sur Fnac
Voir plus d'offres

C’est sans autre promotion que celle du bouche à oreille que Donato Carrisi est parvenu à imposer son tout premier roman comme un classique du genre. Et alors que celui-ci a été recommandé, entre autres, par la chaîne thématique française 13ème Rue, spécialisée dans l’investigation criminelle, il repose avant tout sur une trame bien ficelée dont la fin continue d’en surprendre plus d’un (même après relecture…). Inspiré d’une histoire vraie, ce roman tient le lecteur en haleine dans une atmosphère sombre et diabolique, pour son plus grand plaisir.

 

Brillant autant qu’insoutenable

Un(e) secte, de Maxime Chattam (2019)

Alors qu’à Los Angeles un tueur sévit en laissant ses victimes à l’état de squelette, New York voit tous les jeunes gens passionnés par l’apocalypse disparaître. En unissant leurs forces, le détective Atticus Gore et la privée Kordell parviennent à mettre à jour une vérité terrifiante.

22.90 € sur Amazon 22.90 € sur Fnac 22.90 € sur La-redoute

Avec ce roman passionnant où les insectes jouent un rôle de premier plan, Chattam conforte sa place de référence au sein du genre. Entre un crime spectaculaire et une disparition mystérieuse, le suspense est au rendez-vous. Alors que tout le monde s’accorde pour dire que le style d’écriture de Chattam est agréable et fluide, certains regrettent tout de même l’histoire trop longue et stéréotypée. S’il est vrai que Chattam ne fait pas dans la nouveauté, il est nécessaire d’ajouter que c’est bel et bien ce mélange qui fait du genre policier ce qu’il est aujourd’hui. Pourquoi donc s’en priver ?

 

À couper le souffle

Blanc mortel, de Robert Galbraith (2019)

L’histoire débute avec la rencontre du détective Strike et de Billy, un garçon perturbé qui prétend avoir été témoin d’un crime alors qu’il était plus jeune. Lorsque ce dernier disparaît, Strike se lance dans une enquête qui s’avère labyrinthique.

9.90 € sur Amazon 9.90 € sur Fnac

Si le nom Robert Galbraith ne vous dit rien, peut-être que celui de J.K Rowling vous est plus familier. Oui, c’est bien la célébrissime auteure d’Harry Potter qui se cache derrière ce patronyme. Avec son double littéraire, elle nous offre ici une œuvre plus que romanesque qui repose sur une trame prenante, dont seule Rowling a le secret. Les lecteurs ne boudent pas leur plaisir. Même si certains d’entre eux dénoncent un démarrage un peu lent, ils s’accordent tous pour dire que les personnages attachants et la trame passionnante rendent le livre difficile à délaisser.

 

Les incontournables

Le meilleur des incontournablesUn triomphe planétaireUn classique du genre
Luca, de Franck ThilliezLe Silence des Agneaux, de Thomas HarrisMort sur le Nil, d’Agatha Christie
Luca, de Franck Thilliez (2019)Le silence des Agneaux, de Thomas Harris (1988)Mort sur le Nil, d’Agatha Christie (1937)
L’histoire tourne autour du commandant Sharko et de son équipe qui tentent de comprendre ce qui peut bien lier la disparition d’une jeune femme, la découverte d’un corps mutilé et les connaissances surprenantes d’un homme.Clarice Starling, jeune étudiante du FBI, fait appel au psychiatre Hannibal Lecter pour l’aider à retrouver un dangereux psychopathe. Cependant, l’aide du docteur fou n’est pas gratuite puisque, pour l’obtenir, Starling doit fournir des détails sur son enfance.Ce livre raconte l’une des enquêtes du détective Poirot qui, alors qu’il séjourne dans un hôtel en Égypte, est amené bien malgré lui à résoudre une affaire de meurtre. Défiant les apparences, il révèle une machination malsaine qui se joue des certitudes du lecteur.
8.75 € sur Amazon 8.75 € sur Fnac 7.10 € sur Amazon 7.10 € sur Fnac 7.10 € sur Cdiscount 5.90 € sur Amazon 3.80 € sur Cdiscount 5.90 € sur Fnac

 

Le meilleur des incontournables

Luca, de Franck Thilliez (2019)

L’histoire tourne autour du commandant Sharko et de son équipe qui tentent de comprendre ce qui peut bien lier la disparition d’une jeune femme, la découverte d’un corps mutilé et les connaissances surprenantes d’un homme.

8.75 € sur Amazon 8.75 € sur Fnac

Une intrigue forte, prenante, captivante, addictive et machiavélique. Autant d’adjectifs pour décrire ce 18ème roman de Thilliez. Si certains passages du roman sont noirs et extrêmement violents, la critique met en lumière le côté humain dont il fait preuve. L’empathie n’y est, en effet, jamais loin et ce, même si certains aiment à mépriser le personnage de Sharko qu’ils jugent antipathique. Malgré son côté malsain (voire complètement dérangeant), l’auteur est parvenu à livrer une œuvre dont il est impossible de se détourner. C’est bien ça son véritable talent : sa capacité à rendre son lectorat prisonnier d’une histoire dont il ne cherche même pas à se libérer.

 

Un triomphe planétaire

Le silence des Agneaux, de Thomas Harris (1988)

Clarice Starling, jeune étudiante du FBI, fait appel au psychiatre Hannibal Lecter pour l’aider à retrouver un dangereux psychopathe. Cependant, l’aide du docteur fou n’est pas gratuite puisque, pour l’obtenir, Starling doit fournir des détails sur son enfance.

7.10 € sur Amazon 7.10 € sur Fnac 7.10 € sur Cdiscount

Élu meilleur roman policier en 1989, il a aussi décroché le grand prix de littérature policière en 1991, de quoi donner un aperçu de l’engouement provoqué par ce roman, qui allie dimensions psychologiques et féministes sans jamais cesser de faire peur. Si pour certains, le livre prend un malin plaisir à ridiculiser les personnages principaux, pour d’autres, ce côté jugé maladroit fait en réalité partie de la profondeur donnée à chacun des protagonistes. Pour ceux-là, Le Silence des Agneaux est considéré comme la bible du genre. Un roman qui se démarque par l’ambiance glauque et sado-masochiste qu’il dégage. 

 

Un classique du genre

Mort sur le Nil, d’Agatha Christie (1937)

Ce livre raconte l’une des enquêtes du détective Poirot qui, alors qu’il séjourne dans un hôtel en Égypte, est amené bien malgré lui à résoudre une affaire de meurtre. Défiant les apparences, il révèle une machination malsaine qui se joue des certitudes du lecteur.

5.90 € sur Amazon 3.80 € sur Cdiscount 5.90 € sur Fnac

Comment passer à côté de l’œuvre d’Agatha Christie, écrivaine reconnue comme une des plus importantes et novatrices du genre policier ? Avec ce roman, celle qu’on surnomme “la reine du crime” frappe fort en s’appuyant sur une trame devenue classique, certes, mais surtout complexe. Jugé comme son roman le plus exotique, il bénéficie de toutes les caractéristiques nécessaires à un bon polar à savoir, des personnages profonds, des rebondissements, un crime ingénieux dans un décor de paradisiaque et une fin tragique. Celles-ci lui ont d’ailleurs valu d’être adapté au théâtre, au cinéma, en bande dessinée et même en jeu vidéo.

 

 

Les dernières sorties intéressantes

La sortie du momentUn polar nordiqueAffaire classée
Le Carré des Indigents, de Hugues PaganDix âmes pas plusLe Mur des Silences, de Arnaldur Indridasson
Le Carré des Indigents, de Hugues Pagan (2022)Dix âmes, pas plus, de Ragnar Jónasson (2022)Le Mur des Silences, de Arnaldur Indridason (2022)
Schneider est le personnage fétiche d’Hugues Pagan. Dans ce roman, on revient au début de sa carrière, lorsqu’il fût amené à enquêter sur la disparition puis le meurtre d’une adolescente pourtant sans histoires.Mue par des difficultés financières, Una quitte la capitale pour un poste d’enseignante dans un village isolé, à l’atmosphère tout sauf accueillante. Entre fantômes et disparition, quels secrets cachent ses 10 habitants (pas plus) ?Le début du roman est classique pour un polar : un cadavre est retrouvé dans l’un des murs de la cave d’une vieille maison. Sauf que cette découverte fait resurgir d’anciennes enquêtes, et met le personnage principal dans une situation délicate.
20.50 € sur Amazon 20.50 € sur Fnac 21.00 € sur Amazon 21.00 € sur Fnac 21.00 € sur La-redoute 22.00 € sur Amazon 22.00 € sur Fnac

 

La sortie du moment

Le Carré des Indigents, de Hugues Pagan (2022)

Schneider est le personnage fétiche d’Hugues Pagan. Dans ce roman, on revient au début de sa carrière, lorsqu’il fût amené à enquêter sur la disparition puis le meurtre d’une adolescente pourtant sans histoires.

20.50 € sur Amazon 20.50 € sur Fnac

Le “carré des indigents”, c’est l’autre nom moins connu de la fosse commune dans un cimetière. Cet endroit où on enterre ceux dont plus personne ne se soucie. C’est le fer de lance d’Hugues Pagan : s’intéresser aux oubliés, aux personnes ordinaires qui ne feront jamais la Une des journaux. Pagan a su convaincre son public par son talent dans la description et la caractérisation. Sur papier, rien ne semble particulièrement distinguer ses romans des autres romans policiers : Schneider est un flic droit, ni corrompu par le système, ni habitué à la mort qu’il côtoie pourtant tous les jours. Et c’est finalement ce qui l’emporte pour ses lecteurs : cette faculté à illustrer la noirceur du quotidien, sans paillettes ni artifices.

 

Un polar nordique

Dix âmes, pas plus, de Ragnar Jónasson (2022)

Mue par des difficultés financières, Una quitte la capitale pour un poste d’enseignante dans un village isolé, à l’atmosphère tout sauf accueillante. Entre fantômes et disparition, quels secrets cachent ses 10 habitants (pas plus) ?

21.00 € sur Amazon 21.00 € sur Fnac 21.00 € sur La-redoute

Comme les romans précédents de Ragnar Jónasson, ce polar cumule les atouts avec une intrigue aux airs fantastiques, des personnages attachants malgré leur hostilité apparente et un paysage islandais à la fois fascinant et dépaysant, où la nuit domine. Comme le personnage principal, Una, le lecteur ne parvient pas à abandonner sa curiosité, malgré le malaise créé par l’atmosphère dérangeante et sombre de ce village.

 

Affaire classée

Le Mur des Silences, de Arnaldur Indridason (2022)

Le début du roman est classique pour un polar : un cadavre est retrouvé dans l’un des murs de la cave d’une vieille maison. Sauf que cette découverte fait resurgir d’anciennes enquêtes, et met le personnage principal dans une situation délicate.

22.00 € sur Amazon 22.00 € sur Fnac

Ce roman est parfait pour les amateurs de cold cases. Le ton est nostalgique, puisque l’écriture est principalement axée sur les souvenirs de Konrad, personnage récurrent des livres d’Indridasson. La lecture est donc assez lente, loin d’un thriller haletant. Certains lecteurs comparent même l’atmosphère à celle d’un Simenon. L’ensemble plaît cependant aux amateurs des classiques du genre, grâce à un décor islandais envoûtant, un personnage aussi détestable qu’attachant et une intrigue bien construite.

 

Laisser un commentaire

5 commentaires

  1. Conseil de lecture : ne manquez pas de lire « Terres rares » de Jean Tuan chez C.L.C. Editions (sortie le 09 mars 2020). Un néo-polar épicurien et érudit qui dévoile les menaces que la Chine fait peser sur le monde. Lecture édifiante et jubilatoire ! Disponible en librairie et via les principaux sites d’internet.

    Répondre
    • Bonjour. Je pense que vous pourriez apprécier le style d’Oren Miller, avec lequel on ne s’ennuie jamais et qui nous fait quelque peu penser au personnage de Sherlock. Dans « J’agonise fort bien, merci », l’écriture est truffée d’humour et de remarques cyniques, qui font qu’on ne peut parfois qu’éclater de rire malgré la gravité de la situation décrite.

      PS : Je pense que cet article, bien que datant de quelques années, vous donnera quelques idées également.

      Répondre