Divertissement

Les Meilleurs Livres Fantasy

Publié le 25 février 2020

Après nos sélections sur les romans policiers, les thrillers et les livres fantastiques, il est grand temps de nous attaquer à l’un des genres les plus boudés par la critique littéraire, mais plébiscités par le public, à savoir, la Fantasy. Si ses univers tout droit sortis de l’imaginaire lui valent souvent d’être considéré comme de la littérature vide et insipide, nous sommes convaincu(e)s que des livres tels que Les Mensonges de Locke Lamora, le cultissime Seigneur des Anneaux et Le Prieuré de l’Oranger ont de quoi vous convaincre du contraire.

 

Le choix de la rédaction

Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)

Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)

Premier tome de la célèbre saga Les Salauds Gentilshommes, ce livre se distingue par son approche originale. Bien ancré dans le genre Fantasy, il n’hésite pourtant pas à sortir des sentiers battus.

15,90 € sur Amazon

Si les droits du livre ont été rachetés par Warner Bros peu de temps après sa sortie, aucune adaptation n’a encore débuté. Pourtant, si ça avait été le cas, les cinéphiles et les rats de bibliothèque auraient pu (re)découvrir un chef d’œuvre de Fantasy criminelle. 

Reconnu par ses pairs – parmi lesquels le célèbre George R.R. Martin – Scott Lynch parvient à convaincre la critique et les lecteurs en déployant une virtuosité qui n’a pas son pareil, à travers un univers captivant et plein de charme. 

 

Le meilleur des incontournables

Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)

Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)

Il n’y a probablement pas plus culte dans le domaine. Ce roman long de trois volumes étale le génie de son auteur de long en large. La Terre du Milieu comme décor, le charme n’a plus qu’à opérer.

18,90 € sur Amazon

Présenté comme l’un des maîtres absolus du genre, J.R.R Tolkien n’a pas à rougir devant son œuvre et ce, même si le roman a longtemps été méprisé par l’élite puritaine universitaire. 

Élu Meilleure Fiction Fantasy Internationale en 1957, l’auteur est parvenu à faire des sois-disant faiblesses de son livre une force en dotant son monde imaginaire d’une âme engagée plus que pertinente. Les fans et les moins fans du genre (critique comprise) n’ont pu que s’incliner pour saluer un génie qui ne peut laisser indifférent. 

 

Le meilleur du moment

Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)

Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)

Ne vous laissez pas intimider par les 1024 pages de ce roman puisqu’une fois commencé, il est impossible à lâcher. Un pouvoir d’attraction qui repose sur une intrigue prenante, empreinte de mystères.

29,90 € sur Amazon

Figurant sur les listes best-sellers du Sunday et New York Times, Samantha Shannon commence véritablement à se faire un nom dans le milieu littéraire. 

Découverte avec le succès international de son premier roman The Bone Season, son quatrième roman Le Prieuré de l’Oranger s’impose déjà comme une référence du genre Fantasy après quelques mois seulement. 

Apprécié de tous grâce à une trame bien ficelée et des personnages attachants, la mise en place d’un univers aussi magique que cohérent propulse l’auteure au rang des plus grands. 

 

Les recommandations de la rédaction

Le choix de la rédactionUne satire comme on les aimeUn livre extraordinairement immersif
Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)La Huitième Couleur, de Terry Pratchett (1983)Le Pistolero, de Stephen King (1982)
Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)La Huitième Couleur, de Terry Pratchett (1983)Le Pistolero, de Stephen King (1982)
Premier tome de la célèbre saga Les Salauds Gentilshommes, ce livre se distingue par son approche originale. Bien ancré dans le genre Fantasy, il n’hésite pourtant pas à sortir des sentiers battus. Premier tome de la série Les Annales du Disque-Monde, ce livre renferme tout le brio de son auteur à savoir, de l’humour à outrance et le décalage à l’anglaise ici porté à un point culminant. Avec ce premier tome de La Tour Sombre, le King nous offre un roman qui se révèle être un véritable concentré de ce qui se fait de mieux en matière de Fantasy.
15,90 €17,90 €8,00 €
Voir sur Amazon Voir sur Amazon Voir sur Amazon

 

Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)

Le choix de la rédaction

Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)

Les Mensonges de Locke Lamora, de Scott Lynch (2006)

Premier tome de la célèbre saga Les Salauds Gentilshommes, ce livre se distingue par son approche originale. Bien ancré dans le genre Fantasy, il n’hésite pourtant pas à sortir des sentiers battus.

15,90 € sur Amazon

Appartenant au genre de la Fantasy criminelle, ce premier tome se caractérise par une narration dynamique dont l’impulsion réside dans la présence de flashbacks et, plus généralement, dans la mise en place d’une double trame.

Dans la ville imaginaire de Camorr, les (anti-)héros du roman n’hésitent pas à voler les biens de l’élite de la ville. Alors que l’intrigue principale voit ces Robin des Bois planifier leurs vols et se battrent contre le mystérieux Roi Gris, la trame secondaire revient sur l’éducation criminelle de Locke Lamora et ses compagnons. Une bande de salauds aux cœurs pourtant très lourds. 

Si une minorité de lecteurs dénonce une trame alourdie par des descriptions à rallonge, la plupart d’entre eux vantent l’originalité de l’intrigue et la conception sans faute d’un univers captivant. 

La critique va même plus loin en affirmant que les qualités inhérentes de Locke Lamora se reflètent dans l’écriture même du bouquin. Tout deux font preuve de charme, d’agilité, de courage et d’humour. 

Un point de départ sur les chapeaux de roues pour une saga qui continue de rencontrer son public à travers ses différents tomes. 

 

La Huitième Couleur, de Terry Pratchett (1983)

Une satire comme on les aime

La Huitième Couleur, de Terry Pratchett (1983)

La Huitième Couleur, de Terry Pratchett (1983)

Premier tome de la série Les Annales du Disque-Monde, ce livre renferme tout le brio de son auteur à savoir, de l’humour à outrance et le décalage à l’anglaise ici porté à un point culminant.

17,90 € sur Amazon

Si la Fantasy est considérée comme de la littérature creuse, Pratchett renverse la tendance en présentant une saga qui se réapproprie les caractéristiques du genre pour en faire des armes satiriques. Drôle et très bien écrit, ce livre est une œuvre d’art à part entière. 

L’intrigue prend place dans une dimension lointaine, un monde qui repose sur le dos de 4 éléphants, eux-même perchés sur la carapace de celle qu’on appelle la Grande Tortue. C’est le Disque-Monde. Alors que les habitants d’Ankh-Morpork pensaient avoir tout vu, voilà qu’un homme d’apparence inoffensive fait son entrée dans la cité pour la modifier au plus profond de sa chair. 

Tandis que certains regrettent l’absence de personnages attachants et un accent satirique trop prononcé, une très grande majorité a mis en lumière la grande inventivité déployée par l’auteur. 

En plus d’avoir mis sur pied une histoire amusante à la trame captivante, la critique a également relevé le caractère éducatif du livre en affirmant que la vraie force de Pratchett se trouve dans sa capacité à questionner les certitudes de ses lecteurs. 

Que ce soit dans ce premier tome ou dans les suivants, Les Annales du Disque-Monde est une saga Fantasy humoristique comme on n’en fait plus (ou très peu). 

 

Le Pistolero, de Stephen King (1982)

Un livre extraordinairement immersif

Le Pistolero, de Stephen King (1982)

Le Pistolero, de Stephen King (1982) 

Avec ce premier tome de La Tour Sombre, le King nous offre un roman qui se révèle être un véritable concentré de ce qui se fait de mieux en matière de Fantasy.

8,00 € sur Amazon

Si King lui-même a reconnu que ce premier tome risquerait d’être le moins passionnant de la saga de par son côté introductif,  cette porte d’entrée vers un chef-d’œuvre sans précédent est un passage nécessaire qui, (très) loin d’être inintéressant, se révèle addictif et hautement immersif. 

Roland, dernier pistolero de la contrée de Gilead, se voit contraint de partir à la recherche d’un sorcier vêtu de noir pour pouvoir espérer annuler la destruction de son monde. Si ce dernier est semblable à la Terre de par certaines similarités culturelles, il s’en différencie par la présence de magie et d’une mystérieuse tour sombre qui siège à la croisée de tous les temps. 

Pour certains lecteurs ce roman a posé plus de questions qu’il n’en a résolues. Mais bon nombre d’entre eux ont identifié cette absence de réponses comme le début d’une histoire palpitante, et c’est bien le cas, puisque King offre une suite de 7 livres à ce premier tome.

Prenante et extrêmement immersive, la trame parvient à tenir en haleine les lecteurs les plus réfractaires. Quand bien même la critique n’est pas unanime, la majorité l’emporte en affirmant que Le Pistolero impose un exemple de narration pure et visionnaire. 

 

Les incontournables

Le meilleur des incontournablesUne série qui vaut le détourLaissez-vous porter par le vent
Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)L’Assassin Royal, de Robin Hobb (1998-2000)Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss (2007)
Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)L’Assassin Royal, de Robin Hobb (1998-2000)Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss (2007)
Il n’y a probablement pas plus culte dans le domaine. Ce roman long de trois volumes étale le génie de son auteur de long en large. La Terre du Milieu comme décor, le charme n’a plus qu’à opérer. Souvent présentée comme la reine du genre, Hobb s’est imposée dans un cercle littéraire restreint grâce à un univers qu’elle veut passionnant, cohérent et habité par des personnages dotés d’une profondeur bouleversante. Premier tome de la saga (non encore achevée) Chronique du Tueur de Roi, ce roman s’est directement imposé en se hissant rapidement dans la convoitée liste des best-sellers du New York Times.
18,90 €179,10 €25,00 €
Voir sur Amazon Voir sur Amazon Voir sur Amazon

 

Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)

Le meilleur des incontournables

Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)

Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien (1954-1955)

Il n’y a probablement pas plus culte dans le domaine. Ce roman long de trois volumes étale le génie de son auteur de long en large. La Terre du Milieu comme décor, le charme n’a plus qu’à opérer.

18,90 € sur Amazon

Notamment connue grâce à l’adaptation cinématographique de Peter Jackson, cette saga est un chef-d’œuvre à l’état pur. Il faut dire qu’avec la cohérence d’un univers qui se veut enchanteresque et la présence de personnages complexes mais attachants, Tolkien ne peut que séduire et fidéliser son lectorat. 

Alors que Sauron est prêt à dévaster la Terre du Milieu pour récupérer son puissant anneau magique, le Hobbit Frolon se retrouve en possession de cette bague qu’il n’a pourtant pas cherché à avoir. Lorsque le Magicien Gandalf l’avertit des risques qu’il encourt, il est déjà trop tard. Les Cavaliers Noirs sont en route et la légende vient de débuter. 

Si le roman a longtemps été boudé par le milieu universitaire à cause de son engagement politique, il semble tout de même judicieux de rappeler que c’est bien le genre Fantasy lui-même qui a été pointé du doigt à travers l’œuvre de Tolkien. 

L’histoire du Seigneur des Anneaux, c’est l’histoire de la revanche du romanesque où l’irrationnel et l’imaginaire s’offrent une place de premier choix grâce, notamment, à une intrigue prenante, un style d’écriture fluide et une monde féérique qui invite au voyage. 

 

L’Assassin Royal, de Robin Hobb (1998-2000)

Une série qui vaut le détour

L’Assassin Royal, de Robin Hobb (1998-2000)

L’Assassin Royal, de Robin Hobb (1998-2000)

Souvent présentée comme la reine du genre, Hobb s’est imposée dans un cercle littéraire restreint grâce à un univers qu’elle veut passionnant, cohérent et habité par des personnages dotés d’une profondeur bouleversante.

179,10 € sur Amazon

Comme la plupart des livres de cette sélection, le succès de cette série et de son auteure provient du mélange subtil mais efficace entre une trame forte, un univers féérique solide, des personnages à la psychologie complexe et une style d’écriture assez léger que pour sublimer le passage vers l’imaginaire. 

Fils illégitime du redoutable prince Chevalerie Loinvoyant et, par conséquent, héritier de la couronne du royaume de Six-Duchés, Fitz est un petit garçon doté de pouvoirs magiques. Alors que son père abdique pour échapper au scandale, il grandit au sein d’une cour qui lui demande de se sacrifier par fidélité pour son roi et pour préserver la lignée des Loinvoyant. 

Certes, le livre peut parfois traîner en longueur mais cela excepté, il est facile de plonger dans le monde attractif et immersif de Hobb. Les lecteurs apprécient tout particulièrement une approche de la magie qui n’a pas son pareil au sein du genre. 

Décrit comme un personnage attachant, Fitz est apprécié par la critique pour son côté imparfait qui fait écho à la nature humaine. Pour elle, la complexité de ce jeune homme et les thèmes qui découlent de cette profondeur confèrent à la série une intelligence perceptible jusque dans sa conception.  

 

Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss (2007)

Laissez-vous porter par le vent

Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss (2007)

Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss (2007)

Premier tome de la saga (non encore achevée) Chronique du Tueur de Roi, ce roman s’est directement imposé en se hissant rapidement dans la convoitée liste des best-sellers du New York Times.

25,00 € sur Amazon

Pour beaucoup, ce livre a fait souffler un vent de renouveau sur la Fantasy. En plus de briller par une originalité incontestable et une trame poignante, son style d’écriture vif et percutant vient cueillir un lectorat qui ne peut que se laisser emporter.

Sur son lit de mort, le grand Magicien Kvothe revient sur une vie qu’il a voulue à son image, complexe. Tour à tour comédien, misérable voleur et musicien d’exception, son entrée dans une école prestigieuse de magie l’a entraîné dans des aventures folles, empreintes de dangers et de secrets.  

Si certains lecteurs admettent avoir pris du temps pour rentrer dans l’histoire, tous affirment que leur persévérance est récompensée par l’originalité et la force de l’univers proposé par Rothfuss. 

Facile et agréable à lire, la critique parle du roman en des termes élogieux puisque, comme les lecteurs “lambdas”, elle apprécie tout particulière la construction en profondeur d’un monde et d’un héro qui se veulent uniques. 

Un livre qui retrace l’incroyable destin qui a vu naître une légende. 

 

Les meilleurs livres fantasy du moment

Le meilleur du momentUn récit magiquement captivantUn bijou de Fantasy
Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)La Cité du Ciel, de Amy Ewing (2019)L’Héritière Rebelle, de Melissa Caruso (2019)
Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)La Cité du Ciel, de Amy Ewing (2019)L’Héritière Rebelle, de Melissa Caruso (2019)
Ne vous laissez pas intimider par les 1024 pages de ce roman puisqu’une fois commencé, il est impossible à lâcher. Un pouvoir d’attraction qui repose sur une intrigue prenante, empreinte de mystères. Auteure de la série best-seller Le Joyau, Ewing pose ici les bases solides d’un nouveau diptyque qui se veut enchanteresque et palpitant grâce à un univers riche empreint de magie et de mystères. Deuxième tome très attendu de la saga Les Faucons de Raverra, ce roman n’a pu que conforter son lectorat grâce à un univers original et palpitant qui crée l’appétence, voire une sérieuse addiction.
29,90 €18,90 €18,90 €
Voir sur Amazon Voir sur Cdiscount Voir sur sur Amazon

 

Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)

Le meilleur du moment

Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)

Le Prieuré de l’Oranger, de Samantha Shannon (2019)

Ne vous laissez pas intimider par les 1024 pages de ce roman puisqu’une fois commencé, il est impossible à lâcher. Un pouvoir d’attraction qui repose sur une intrigue prenante, empreinte de mystères.

29,90 € sur Amazon

Auteure figurant sur la liste des best-sellers du Sunday and New York Times, Shannon renouvelle l’exploit de sa première saga dystopique, The Bone Season, en proposant aux  fans du genre un quatrième roman à l’histoire magistralement Fantasy. 

Alors que la reine Sabran IX doit absolument donner la vie à un héritier si elle veut assurer à son royaume une stabilité et le préserver des forces du mal, la servante à la cour Ead Duryan et la dragonnière Tané ne s’entendent pas à jouer un rôle aussi déterminant dans la sauvegarde de leur monde. Bientôt, toutes deux devront choisir entre le bien et le mal. 

Si les premières pages peuvent être challengeantes de par la multitude de lieux et personnages, tous les lecteurs (critique comprise) s’accordent pour dire que ce livre est un joyau du genre, le comparant même aux oeuvres mythiques de Tolkien, Hobb et Martin. 

Décrit comme un tour de force épique et un monument à part entière, Le Prieuré de l’Oranger peut compter sur une intrigue bien construite, des personnages qu’on prend plaisir à voir évoluer ainsi que sur un univers consistant et harmonieux. Le tout dans une écriture fluide qui ne manque pas de style. 

On risque d’entendre parler de Shannon pendant longtemps encore ! 

 

La Cité du Ciel, de Amy Ewing (2019)

Un récit magiquement captivant

La Cité du Ciel, de Amy Ewing (2019)

La Cité du Ciel, de Amy Ewing (2019)

Auteure de la série best-seller Le Joyau, Ewing pose ici les bases solides d’un nouveau diptyque qui se veut enchanteresque et palpitant grâce à un univers riche empreint de magie et de mystères.

18,90 € sur Cdiscount

Alors que le deuxième tome est prévu pour mars 2020, ce premier livre a déjà conquis un public grâce à la finesse d’un monde qui se dessine au fur et à mesure de la lecture. La place prépondérante d’une magie céleste combinée avec la force d’un récit épique contribuera sans doute à faire de ce roman un classique du genre. 

Sera Lighthaven doit mourir en martyre pour pouvoir préserver l’intégrité et l’indépendance de son peuple. Pourtant, elle ne s’est jamais sentie comme l’une des leurs et ce, même si les Céruléennes se distinguent par leur sang magique. Que faire alors lorsque la caractéristique qui fait d’elle qui elle est s’avère être l’élément qui causera sa mort ? 

Si une minorité de lecteurs ont dénoncé le côté introductif du roman comme étant un frein permanent à l’intrigue, la plupart sont restés admiratifs d’une histoire qui nous plonge non seulement au cœur d’une cité féerique mais surtout au cœur d’un conflit. 

La critique, quant à elle, s’émerveille devant l’ingéniosité d’un univers cohérent peuplé de créatures plus enchanteresses les unes que les autres. Il est vrai que dans l’œuvre de Ewing, ce monde magique est bel et bien le moteur d’une trame captivante, divertissante et très engagée. 

 

L’Héritière Rebelle, de Melissa Caruso (2019)

Un bijou de Fantasy

L’Héritière Rebelle, de Melissa Caruso (2019)

L’Héritière Rebelle, de Melissa Caruso (2019)

Deuxième tome très attendu de la saga Les Faucons de Raverra, ce roman n’a pu que conforter son lectorat grâce à un univers original et palpitant qui crée l’appétence, voire une sérieuse addiction.

18,90 € sur Amazon

Alors que le troisième volet est prévu pour mars 2020, ce deuxième tome se présente comme une continuation fidèle et pas moins efficace. L’intrigue y reste intelligente et rythmée grâce, notamment, à un univers enchanteur qu’on a bien du mal à quitter. 

Alors que la sorcière Zaira et la Fauconnière Amalia Cornaro avait déjà uni leurs forces au cours du premier tome, elles se retrouvent une nouvelle fois contraintes de s’allier pour mettre un terme à la folie des grandeurs du Vaskandar. Si elles échouent, la guerre éclatera, mettant en péril le royaume de Raverra. 

Ce deuxième roman rencontre un franc succès auprès de tous. Alors que les lecteurs sont étonnés de voir à quelle vitesse ils sont capables de replonger dans le feu de l’action, ils ne peuvent qu’apprécier cette nouvelle immersion dans l’extraordinaire univers de Raverra. 

Digne successeur du premier livre, la critique n’hésite pas à dire que ce nouveau volet a fait monter la série d’un cran, propulsant Caruso au rang des meilleur(e)s auteur(e)s du genre. Avec une intrigue brillamment construite, des personnages forts et profonds et un style d’écriture poignant et incisif, comment pourrait-il en être autrement ?  

 

Mentions honorables

Le Trône de Fer de George R.R. Martin (depuis 1996) : plus connu sous son nom original A Game of Thrones, cette saga adaptée (et popularisée) en série s’est bâti un succès durable grâce à un récit captivant mêlant guerres de royaumes, amour et trahison. Si nous sommes bien conscients de sa popularité, nous lui avons juste préféré la série du Seigneur des Anneaux

L’Empire Ultime de Brandon Sanderson (2006) : ce premier tome de la saga Fils de Brumes a été recommandé par la grande Robin Hobb en personne. Avec un univers complexe, cohérent et surtout très original, Sanderson est parvenu à s’imposer dans la cour des grands. En suivant les aventures de Vin, une ado pas comme les autres, le lecteur est plongé dans une folle aventures de magie mais pas que. 

Le Pion Blanc des Présages de David Eddings (1982) : avec son premier tome de la série La Belgariade, il faut dire que Eddings a mis la barre haute. Alors que le sorcier Belgarath cherche un moyen de conjurer le sort qui pèse sur les royaumes du Ponant, il garde en sa possession une pièce maîtresse, un pion blanc. Cet ouvrage à l’influence Tolkienne jouit d’une intrigue forte à l’univers passionnant. 

À propos de l'auteur

Imane Jaa

Imane a obtenu un master en langues et lettres modernes à l'université de Liège avec la plus grande distinction. Lectrice assidue et fashionista suivant de près les tendances lifestyle, elle gère actuellement les catégories Cadeaux et Divertissement chez Selectos.

Laisser un commentaire

>