Bébé

Les 6 (vrais) Meilleurs Liniments 2019 – Comparatif Complet

Publié le 23 avril 2019

Après plusieurs heures de recherches, j’ai effectué ma sélection des 6 meilleurs liniments du moment, parmi une bonne trentaine de produits actuellement disponibles sur le marché européen.

Si je ne devais vous en conseiller qu’un, ce serait sans aucun doute le Babyléna, au plus près de la composition originale, avec des composants naturels certifiés Bio, le tout pour un prix vraiment intéressant.

Mais chacun des produits que je vous propose ici devrait pouvoir faire votre bonheur (et celui des fesses de bébé !). Pour vous en convaincre, je vous invite à lire mon guide d’achat en fin d’article.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
SaforelleBabylénaCattier
SaforelleBabylénaCattier
Voir sur 1001Pharmacies Voir sur 1001Pharmacies Voir sur Amazon

Les meilleurs liniments pas chers

Les 3 liniments que je vous propose dans cette première section sont trouvables à un prix intéressant. Certes, ils ne sont pas certifiés Bio, mais leur composition est intéressante et ne comporte aucun produit potentiellement nocif pour la santé.

Saforelle : le meilleur pas cher

Saforelle

Avantages
Composition minimaliste
Texture facile à appliquer
Prix intéressant
Inconvénients
Une pompe aurait facilité son utilisation

Saforelle est une marque créée en 1989 par les Laboratoires IPRAD, et qui s’est dédiée principalement aux soins intimes à destination des femmes. Ils ont néanmoins, depuis, élargi un peu leur gamme, en proposant quelques produits pour bébé.

Si ce liniment a particulièrement attiré mon attention, c’est en raison de la simplicité de sa formule, avec seulement 4 composants : Aqua, Olea europaea fruit oil, Glyceryl stearate et Calcium hydroxide.

Exit donc, les décriés conservateurs, parfums, microplastiques, etc. On y retrouve les composants principaux du liniment que sont l’huile d’olive vierge (Olea europaea fruit oil) et l’eau de chaux (composée de l’Aqua et du Calcium hydroxide).

Le Glyceryl stearate, lui, est utilisé comme stabilisateur, empêchant le produit de passer en deux phases. Bien qu’il s’agisse d’un tensioactif non ionique dérivé de l’huile de palme, son utilisation ne semble poser aucun problème en termes de santé (il est d’ailleurs autorisé en Bio). Cet ingrédient apparaît par ailleurs en dernier dans la liste, ce qui indique que sa présence est moindre que celles des autres ingrédients.

Par contre, qui dit composition minimaliste et dépourvue de conservateur dit évidemment restriction de délai d’utilisation : la bouteille ne se conserve que 3 mois après ouverture. C’est d’ailleurs le plus souvent le cas avec les liniments.

Les utilisateurs apprécient généralement sa texture facile à étaler (Saforelle mentionne même que le coton est inutile et qu’une application aux doigts est possible), mais un système de pompe aurait été apprécié.

Au vu de sa composition, ce liniment dégage, sans surprise, une très légère odeur d’huile d’olive, qui n’a rien de désagréable, et est finalement typique des liniments.

Au final, même si ma préférence va généralement vers les liniments Bio, c’est très certainement celui-ci que je conseillerais en priorité en raison de sa composition minimaliste qui lui permet de se rapprocher au mieux de la composition de base, sans négliger pour autant la texture et la facilité d’application.

Gilbert : un best-seller qui le mérite

Gilbert

Prix
11,65 €
Avantages
Contenant avantageux
Texture agréable
Prix intéressant
Inconvénients
Contient plus d’ingrédients qu’il n’est réellement nécessaire

Les Laboratoires Gilbert, aujourd’hui implantés en Normandie, sont loin d’être neufs sur le marché, puisqu’ils existent depuis 1904 !

Leur politique s’inscrit dans une volonté de proposer des produits aussi respectueux de l’homme que de son environnement, en affichant une attitude éco-responsable (utilisation de matériaux recyclables, procédés de fabrication conçus dans une vision de réduction d’énergie, …) qui n’est pas pour me déplaire !

Le liniment qu’ils proposent est parmi les plus populaires du marché. Bien entendu, sa composition naturelle n’y est pas pour rien, même si l’on constate une notice plus fournie qu’avec le liniment de Saforelle.

La liste des ingrédients comporte ainsi : Aqua (Eau), Olea Europea (Olive) Fruit Oil, Glyceryl Stearate, Ricinus Communis (Castor) Seed Oil, Calcium Hydroxide et Stearalkonium Hectorite.

À nouveau, on retrouve donc les ingrédients principaux habituels du liniment (Aqua, Olea Europea Fruit Oil et Calcium Hydroxide), le Glyceryl stearate qui joue le même rôle de stabilisateur que dans le Saforelle, mais également de huile de ricin et le Stearalkonium Hectorite (une sorte d’argile modifiée). Ces deux derniers permettent de réguler la viscosité du liniment, pour lui donner son apparence crémeuse et onctueuse.

Cette texture est pour beaucoup dans l’engouement de ses utilisateurs, car elle permet une application facilitée. Le contenant également joue ce rôle de facilitateur, avec, cette fois, un bouchon pompe très pratique.

À nouveau, sans étonnement, l’odeur est celle de l’huile d’olive, mais elle est peut-être un peu moins forte qu’avec le Saforelle.

Au final, voici un second liniment à prix attractif, dont je préfère le contenant et la texture, mais dans lequel la multiplicité des ingrédients est pour moi un frein, en ce que plus d’ingrédients signifie aussi plus de risques d’allergies (même si cela reste très minime).

Cooper Babysoin : le liniment enrichi à la cire d’abeille

Cooper Babysoin

Avantages
Film protecteur renforcé par la cire d’abeille
Odeur très diffuse
Formule assez simple
Inconvénients
Assez sensible aux changements de température
Bouchon pompe uniquement dans la version 750 ml

Le laboratoire français Cooper, actif depuis 1907, propose principalement une large gamme de médicaments à destination de toute la famille. Babysoin est leur gamme spécifiquement conçue pour les bébés, et particulièrement axée sur l’hygiène du siège.

Malgré, à nouveau, l’absence d’une certification Bio, leur liniment se trouve souvent cité parmi les plus naturels du marché. Et en effet, si l’on regarde ses ingrédients, on constate peu de différence avec le Saforelle : Olea europea fruit oil, Aqua, Glyceryl stearate, Calcium hydroxide, Cera alba.

Ici, l’huile d’olive se trouve en plus grande quantité que l’eau. Cooper nous précise qu’elle est pressée à froid, ce qui garantit une meilleure conservation de ses propriétés.

On retrouve également un ingrédient supplémentaire, la cire d’abeille. Dans le cas présent, ce ne sont pas tant les propriétés hydratantes de celle-ci qui sont intéressantes, mais plutôt ses propriétés filmogène et stabilisatrice. Cela garantit que les selles et les urines acides pénétreront encore moins facilement le film protecteur créé par le liniment.

S’il est toujours conseillé de secouer un peu le pot avant utilisation, il semble que cela soit encore plus nécessaire dans le cas présent, où plusieurs utilisateurs ont constaté que, sans cela, le liniment se présente souvent sous une texture en deux phases. Il semble en réalité être plus sensible aux changements de température.

Mais cela réglé, le liniment s’étale facilement, et ne laisse qu’une odeur très diffuse.

Il est proposé en plusieurs formats, mais seule la version 750 ml est munie d’un bouchon pompe. C’est un peu dommage, mais les autres flacons restent simples à ouvrir et à manipuler.

Au final, voici à nouveau un liniment non Bio mais dont la composition très simple et proche de la formule originale séduit. Par contre, sa composition pourtant pensée pour une meilleure stabilisation semble au contraire être plus sensible aux variations de température, ce qui peut en gêner certains.

Les meilleurs liniments milieu de gamme

Dans cette seconde section se trouvent, selon moi, les liniments les plus intéressants du marché en ce que, tout en restant dans une gamme de prix au litre franchement raisonnable, ils sont cette fois certifiés Bio.

Babyléna : le meilleur milieu de gamme

Babyléna

Avantages
Certifié Bio
Composition minimaliste
Odeur marquée d’huile d’olive
Inconvénients
Un peu liquide

Le premier liniment de cette section est issu du laboratoire français CCD, actif depuis 1964, et qui s’est fait connaître sous le nom de “Laboratoire des femmes”, grâce à son travail sur les spermicides et la contraception, ainsi que les compléments alimentaires dédiés aux femmes enceintes. C’est donc naturellement qu’ils ont commencé à proposer également des produits de soin à destination de bébé.

Si l’on s’attarde à la composition, on remarque directement qu’elle semble être exactement la même que le Saforelle, avec seulement 4 ingrédients, proposés dans des proportions semblables : Aqua, Olea europaea Fruit Oil, Glyceryl Stearate, Calcium Hydroxyde.

Mais là où le Babyléna se distingue de son concurrent de la section précédente, c’est en ce qu’il est certifié biologique : vous pourrez remarquer la présence des labels Ecocert et Cosmebio sur l’emballage, qui garantissent la présence de minimum 95% d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique. C’est en cela qu’on le trouve le plus souvent sous le nom de bioliniment.

Du coup, si le Saforelle m’avait séduite par la simplicité de sa composition, il en va encore plus ici alors que l’on a un liniment au plus proche de la composition classique, avec des ingrédients d’origine biologique.

Au niveau de la texture, ce liniment est un peu plus liquide que les précédents, et il faut bien le secouer avant utilisation. De ce point de vue, le contenant de 1 litre que je vous propose ici, muni d’un bouchon pompe, est plus pratique que la version 400 ml, munie d’un simple capuchon, car le produit tend parfois à couler le long de la bouteille. L’odeur est celle de l’huile d’olive, on ne peut s’y tromper.

Au final, voici le liniment coup de cœur de ma sélection : certifié d’origine biologique, au plus proche de la composition originale, c’est définitivement LE liniment que je n’hésiterais pas à mettre sur les fesses de bébé.

Natessance : le concurrent Bio un peu trop riche en ingrédients

Natessance

Prix
18,00 €
Avantages
Certifié Bio
Action réparatrice
Formule stabilisée
Inconvénients
Sans odeur
Multiples ingrédients

Le laboratoire Léa Nature est un spécialiste en cosmétiques naturels et Bio depuis sa fondation en 2002. L’un de ses marques, Natessance, a été l’une des premières marques cosmétiques labellisées Cosmebio.

À côté de cela, la marque est engagée à plusieurs niveaux, en ne travaillant qu’avec des partenaires éthiques, en utilisant au maximum des contenants écologiques, ou encore en reversant 1% de son chiffre d’affaire à des associations environnementales.

Bref, sur le papier, son liniment certifié Ecocert et Cosmebio devrait plaire… Sauf que sa composition est un peu trop riche à mon goût : Aqua (water), Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Olea Europaea (Olive Fruit) Oil, Polyglyceryl-2 Dipolyhydroxystearate, Sodium Levulinate, Sodium Benzoate, Glycerin, Calcium Hydroxide. Ce sont donc pas moins de 8 ingrédients qu’on y retrouve, soit deux fois plus que dans le Babyléna !

Outre l’huile d’olive, on retrouve ainsi – et même en plus grande quantité – de l’huile de tournesol. Cela permet un apport plus efficace en oméga-6 et 9, ce qui aura une action réparatrice sur les fesses de bébé.

Le Polyglyceryl-2 dipolyhydroxystearate, lui, est destiné à favoriser le mélange huile/eau. La glycérine, elle, est destinée à renforcer le film protecteur. Le levulinate de sodium, de son côté, joue également un rôle protecteur, tandis que le benzoate de sodium est un conservateur.

Avec tout cela, le liniment confirme la mention “formule stabilisée” qui apparaît sur la bouteille : aucun besoin de mélanger préalablement, la mixture est parfaitement homogène. Sa texture est même assez surprenante, se rapprochant d’un lait hydratant, blanc, plutôt que cette texture grasse et légèrement jaune qui fait habituellement penser à une mayonnaise.

Comme le liniment précédent, il est un peu liquide. C’est pourquoi je le préfère en contenant de 1 litre, muni d’un bouchon pompe pratique et qui vous évite d’avoir du liquide qui coule le long de la bouteille.

Par contre, un point qui déroute souvent les utilisateurs est son odeur presque inexistante, contrairement à ce qu’on retrouve habituellement avec les liniments Bio. Cela constitue souvent un facteur de méfiance de leur part.

Au final, voici un liniment qui présente l’avantage d’être certifié Bio, mais dont la composition l’éloigne un peu du liniment traditionnel, de manière à offrir un produit inodorant qui se distingue également par sa couleur. C’est un parti-pris qui en convainc certains mais qui, personnellement, me rebute un peu en ce qu’il n’y a, selon moi, nul besoin de complexifier le produit original.

Les meilleurs liniments haut de gamme

Dans cette section, un seul liniment a franchi mes critères de sélection. Sans étonnement, c’est un produit Bio, qui explique sa hausse de prix par sa composition plutôt originale…

Cattier : le meilleur haut de gamme

Cattier

Prix
10,95 €
Avantages
Certifié Bio
Composition originale
Odeur agréable de coco
Texture agréable
Inconvénients
Trop d’ingrédients
Prix élevé

Le laboratoire français Cattier a été fondé en 1968, et il est devenu depuis une marque incontournable dans le domaine de la cosmétique Bio. À nouveau, c’est un liniment labellisé par Ecocert et Cosmébio que je vous propose ici.

Il se distingue de la concurrence dès son nom : pas de “simple” liniment oléo-calcaire ici, mais un véritable lait nettoyant, avec, entre autre, une composition intégrant de l’huile d’amande douce et de l’huile de coco, souvent plébiscitées dans les rituels de soins pour bébé (et toute la famille d’ailleurs).

Sa formule complète comporte par contre pas moins de 12 ingrédients : Aqua, Helianthus, Annuus Oil, Pentylene Glycol, Polyglyceryl-2 dipolyhydroxystearate, Glycerin, Cera alba, Prunus Amygdalus Dulcis Oil, Cocos Nucifera Oil, Calcium Hydroxide, Sodium Benzoate, Lactic Acid, Tocopherol.

On retrouve bon nombre d’ingrédients dont je vous ai parlé plus haut, donc je ne vais m’intéresser qu’aux nouveaux. L’huile de coco Bio joue un rôle multiple grâce à ses propriétés hydratantes, surgraissantes et antiseptiques. L’huile d’amande douce Bio, elle, est bien connue pour pour son rôle apaisant et nourrissant. L’acide lactique, lui, est un régulateur de PH, qui aide à adoucir et entretenir l’humidité de la peau. Enfin, le Tocophérol désigne un enrichissement en vitamine E.

Par contre, vous l’aurez remarqué : aucune trace ici d’huile d’olive ! Ce sont l’huile de tournesol, de coco et d’amande qui apportent le côté gras du liniment. C’est cela, associé au reste des composants, qui autorise ce produit à avoir une véritable texture de lait hydratant. Sa couleur est d’ailleurs parfaitement blanche (contre une couleur normalement jaunâtre).

Un autre point qui le différencie des autres liniments est sa durée de conservation après ouverture : 6 mois, contre généralement 3. Du coup, autant se munir du flacon de 500 ml doté d’un bouchon pompe plutôt que de la version 200 ml présentant un simple capuchon.

Côté parfum, on aime ou on n’aime pas : les habitués regretteront probablement de ne pas avoir cette odeur si typique d’huile d’olive (forcément…), mais l’odeur d’huile de coco pourra en séduire quelques-uns.

Au final, voici un liniment à la formule originale, qui s’éloigne des codes traditionnels tout en restant dans une composition naturelle (et même Bio). Néanmoins, je trouve que la multiplicité des ingrédients augmente les risques d’allergie, et je trouve que cette composition “novatrice” ne justifie pas pour autant le bond dans les prix qu’on effectue ici.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Aucun produit de ma sélection n'est en promo pour l'instant.

Comment choisir votre liniment ?

C’est un fait, le liniment a la cote. Initialement utilisé pour traiter les brûlures, il a commencé à se répandre dans les maternités pour les soins des prématurés, avant de connaître un boom et de devenir l’alternative de ces dernières années aux traditionnelles lingettes pour bébé, de plus en plus décriées aussi bien cosmétiquement qu’écologiquement.

Le liniment c’est quoi ?

Traditionnellement, le liniment est un mélange à parts égales d’huile d’olive et d’eau de chaux (c’est en cela qu’on le trouve parfois sous le nom de liniment oléo-calcaire).

Utilisé pour nettoyer les fesses de bébé, à l’aide d’un coton ou d’une lingette réutilisable, il laisse un léger film gras apte à le protéger des érythèmes fessiers, causés par l’acidité des urines ou des selles.

Les avantages

Le principal avantage, vous l’aurez compris, c’est d’utiliser pour le change de bébé un produit naturel et complètement inoffensif.

La couche grasse qu’il laisse sur les fesses est un excellent moyen de les protéger de l’acidité des selles et des urines, en les faisant “glisser” sur la peau. C’est donc un moyen de prévention des dermites du siège efficace.

Enfin, son effet hydratant et la fine couche grasse qu’il laisse en font un baume assez polyvalent, notamment efficace contre les croûtes de lait.

Les inconvénients

Si le liniment peut prévenir les fesses de bébé des érythèmes, il est très important de ne pas l’utiliser si des rougeurs sont apparues. En effet, l’eau de chaux tend alors à réactiver celles-ci !

Par ailleurs, s’il est bien souvent conseillé de ne pas rincer le liniment, au risque d’enlever son film protecteur, il ne faut pas non plus en abuser, car ce film empêche la peau de respirer correctement.

On lit par ailleurs souvent que le liniment peut être utilisé sur le visage, comme démaquillant par exemple. Néanmoins, le visage n’a pas besoin d’une composition au pH aussi basique, et vous pourriez, vous comme votre nourrisson, vous retrouver avec un déséquilibre comme de l’acné.

Enfin, contrairement à ce qui est souvent affirmé, le liniment n’a en soi aucun effet nettoyant. Oui, cela aide à évacuer plus facilement les selles des fesses de bébé (finalement un peu comme une crème hydratante le ferait), mais non cela ne les nettoie pas.

Utilisé sur une peau non nettoyée, il peut donc favoriser le développement de bactéries et de champignons. Il ne pose donc aucun problème en application après un change d’urine, mais en cas de selles, mieux vaut s’en passer si un bain n’est pas prévu bientôt ! La meilleure option reste encore, alors, de nettoyer les fesses au savon, de les sécher, puis d’appliquer le liniment en prévention des érythèmes.

Fabrication maison VS produits du commerce

Finalement, la composition de base est “bête comme bonjour”. Du coup, pourquoi ne pas économiser et s’assurer d’appliquer sur les fesses de bébé un produit vraiment naturel ?

Les dangers de la fabrication artisanale

Il faut en fait être très prudent : un mauvais équilibre peut vite tourner à la catastrophe, l’eau de chaux trop dosée pouvant avoir un effet corrosif !

Par ailleurs, il n’est pas rare de voir des parents vouloir jouer aux petits chimistes, en ajoutant, par exemple, des huiles essentielles destinées à parfumer le mélange ou à le rendre encore plus “efficace”. Mais ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est bon pour la santé, et encore moins celle de bébé. La plupart des huiles essentielles sont fortement déconseillées chez les jeunes enfants.

Les dangers des liniments du commerce

Du coup, il peut être préférable de se tourner vers un liniment du commerce. Néanmoins, sous ces produits tout faits, les marques vous vendent parfois des compositions qui peuvent contenir des ingrédients indésirables.

Ainsi, pour vous donner un exemple concret, le liniment se présente ordinairement sous l’apparence d’un liquide blanchâtre à jaunâtre, qui se sépare en deux phases au repos. Du coup, certains fabricants, pour éviter cela, n’hésitent pas à ajouter des ingrédients qui favorisent le mélange de liquides non miscibles, à l’image des microplastiques, non biodégradables et non filtrés par les stations d’épuration, ce qui constitue un désastre écologique.

Mon conseil : privilégiez les liniments disposant du minimum d’ingrédients possible, et examinez attentivement la liste de ceux-ci.

Le cas du Bio

Certes le liniment, sous sa forme la plus simple, est un produit 100% naturel. Mais attention à ne pas confondre naturel et Bio. Rappelez-vous qu’un produit naturel peut contenir – entre autres – des pesticides.

Puisqu’il s’agit d’un produit que vous allez appliquer sur les fesses de votre enfant, à composition équivalente, j’aurais tendance à vous conseiller, quand cela est possible, de privilégier les liniments certifiés d’origine biologique.

En conclusion, quel liniment choisir ?

Vous l’aurez compris, de façon générale mais surtout quand il s’agit de bébé, je suis partisane des produits certifiés Bio.

Du coup, sans étonnement, mon coup de cœur va au liniment de Babyléna, dont la composition est au plus proche de l’originale, tout en disposant des certifications Ecocert et Cosmébio.

Ce liniment excepté, j’hésite fortement entre le Saforelle, dont la composition est identique mais qui ne dispose pas de certification Bio, ou le Natessance, qui lui en dispose, mais s’éloigne un peu trop de la formule originale à mon goût.

De leur côté, le Gilbert et le Cooper Babysoin ont un rapport qualité/prix très intéressant, et le succès qu’ils rencontrent auprès des parents est justifié, même s’ils ne sont pas issus de l’agriculture biologique.

Enfin, je suis mitigée concernant le liniment de Cattier. Certes il est Bio, il ne contient absolument rien de mauvais, mais je ne suis pas sûre que sa composition originale soit plus efficace qu’un liniment traditionnel, et encore moins que cela vaille la différence de prix. Par contre, il pourrait fortement séduire ceux qui sont allergiques à l’odeur d’huile d’olive et apprécient la coco.

Mentions honorables

Alphanova : lui aussi est un liniment certifié Cosmébio, mais sa composition intégrant pas moins de 15 ingrédients (!), et surtout son prix élevé m’ont conduite à l’écarter de ma sélection principale.

Néobulle : ce liniment également certifié Cosmébio remporte un grand succès auprès des parents. Néanmoins, je trouve sa composition un peu trop riche (pas moins de 14 ingrédients !), d’autant plus qu’il intègre, outre des conservateurs, des allergènes potentiels comme le limonène et le linalool. Au vu du prix, c’est vraiment dommage !

Je voudrais, exceptionnellement dans cet article, ajouter une mention “Pas top”, en vous parlant de 3 produits qui connaissent un succès fulgurant sur le marché (surtout les 2 premiers), mais dont un élément de leur composition me donne de l’urticaire (au figuré, bien sûr… Quoique…) : tous trois intègrent du microplastique, dont je vous ai parlé dans mon guide d’achat. Il s’agit des liniments de Gifrer, Mustela, et Uriage.

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

Laisser un commentaire

>