Les 4 (vrais) Meilleurs Éthylotests Électroniques 2019 – Comparatif

Publié le 18 janvier 2019

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 4 meilleurs éthylotests électroniques parmi plus d’une vingtaine de modèles disponibles pour le moment.

Le choix a été difficile, mais je pense que si je devais m’acheter un éthylotest maintenant, je prendrais le Zaphir CDP 3500. C’est bien simple, c’est le top du top. Vous me direz que c’est facile à dire si on n’évoque pas le budget. Alors certes, c’est le plus cher, mais en matière de sécurité au volant, j’estime qu’il n’y a pas à lésiner.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à faire le choix qui correspond le mieux à vos usages. Bien sûr, le plus facile serait de ne plus jamais boire, malheureusement je dois avouer que je ne m’y sens pas encore prêt !

Meilleur pas cher
TOPELEK Alcootest Éthylotest numérique avec écran LCD avec capteur de Piles à Combustible et LED écran avec 4 Embouts 750mAh Batterie Rechargeable
Meilleur milieu de gamme
AlcoHawk slim Affichant l'heure
Meilleur haut de gamme
Éthylotest Zaphir CDP 3500 avec Bluetooth 4.0
Topelek
AlcoHawk Slim
Zaphir CDP 3500
49,99 EUR
99,85 EUR
116,83 EUR
Meilleur pas cher
TOPELEK Alcootest Éthylotest numérique avec écran LCD avec capteur de Piles à Combustible et LED écran avec 4 Embouts 750mAh Batterie Rechargeable
Topelek
49,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
AlcoHawk slim Affichant l'heure
AlcoHawk Slim
99,85 EUR
Meilleur haut de gamme
Éthylotest Zaphir CDP 3500 avec Bluetooth 4.0
Zaphir CDP 3500
116,83 EUR

Les meilleurs éthylotests électroniques pas chers

Les éthylotests électroniques peuvent se trouver à des prix extrêmement bas, aux alentours d’une dizaine d’euros. Mais à ce prix, comme on peut s’y attendre, la fiabilité n’est pas toujours au rendez-vous. C’est pourquoi je vous propose une sélection qui démarre un petit peu plus haut, tout en restant bon marché.

Topelek : le meilleur pas cher

Topelek

Prix
49,99 EUR
Avantages
Simplicité d’utilisation
Capteur à pile à combustible
Compact
Inconvénients
Notice peu compréhensible

Ce qui me séduit d’emblée avec cet éthylotest, c’est d’avoir pu faire tenir un capteur à pile à combustible dans ce petit prix. C’est la technologie qui obtient les résultats les plus fiables et précis (contre les capteurs à semi-conducteurs), c’est donc un gros bonus.

Il offre une plage de détection de 0,00 à 0,400 % d’alcoolémie. Au-delà, vous ne verrez pas s’afficher votre taux, seulement le fait que vous dépassez le seuil autorisé, mais c’est bien le but de l’opération !

Il est tout petit (plus petit qu’un iPhone), et pèse à peine 100 grammes, mais l’écran LED est assez grand pour pouvoir lire l’information même en état de (légère) ébriété, surtout que les résultats sont affichés en rouge. En plus, si vous dépassez le seuil, vous avez droit à un avertissement sonore.

Le résultat s’affiche dans l’unité de votre choix : pour cent, pour mille ou mg/L, et vous pouvez également définir vous-même des niveaux d’alerte.

L’usage est très simple, et heureusement, parce que la notice jointe est incompréhensible, en tout cas en français ! Mais en gros, on appuie, ça charge (ne négligez pas le temps de préchauffage), puis on souffle quelques secondes (5 ou 6), comme dans tout éthylotest, et il n’y a plus qu’à attendre le résultat. Ce dernier pourra être mémorisé, jusqu’à 10 fois.

L’éthylotest est alimenté par une batterie, qui se recharge intégralement en 4 heures, par le câble micro-usb inclus. Sa longévité est favorisée par une fonction de mise en veille automatique au bout de 2 minutes d’inactivité : elle ne se décharge donc pas bêtement dans votre boîte à gants.

Côté certification, malheureusement pas de norme française NF, mais tout de même la norme européenne RoHS.

Ah, et j’allais oublier, ce modèle est fourni avec 4 embouts en tout. Vous pouvez donc par exemple enchaîner les tests si vous cherchez à déterminer votre Sam après une soirée arrosée !

Oasser T5 : le plus petit prix

Oasser T5

Prix
34,99 EUR
Avantages
Prix abordable
Inconvénients
Capteur moins fiable

Le produit suivant de ma sélection est l’Oasser T5. Certes, il est équipé de capteurs semi-conducteurs, qui sont un peu moins précis que les capteurs à piles à combustible, mais ça ne veut pas dire qu’il est inutilisable.

S’il est bien entretenu, révisé régulièrement (à peu près tous les ans), et que vous respectez les conditions d’utilisation, il n’y a pas de raison qu’il ne fasse pas le travail demandé.

Surtout, cela lui permet d’être proposé à un prix imbattable, en offrant quasiment les mêmes fonctionnalités qu’un modèle plus haut de gamme. Si vous avez lu la description du produit précédent, vous allez les reconnaître : les 3 principales unités de mesure disponibles, mémorisation des 10 derniers résultats, avertisseur sonore (et lumineux) d’alcoolémie élevée, batterie rechargeable par câble micro-usb inclus, et 4 embouts remplaçables.

La plage de détection est légèrement moins large, comme on pourrait s’y attendre, allant de 0,10 à 0,200 % d’alcool dans le sang. Mais le principal est bien de savoir quand on dépasse la limite !

Ses dimensions compactes le rendent très pratiques (12 centimètres sur 6), avec un poids de moins de 100 grammes, et malgré tout un écran LCD de bonne taille pour afficher les résultats.

En plus de la norme CE, cet éthylotest est certifié par la FDA, l’administration américaine des médicaments et de l’alimentation, un gage de sérieux !

Les meilleurs éthylotests électroniques de milieu de gamme

Dans le milieu de gamme, on ne plaisante plus : la technologie est plus fiable et les fonctionnalités plus nombreuses. Il ne s’agit plus simplement de souffler et d’attendre un bip (ou non) !

AlcoHawk Slim  : le meilleur de milieu de gamme

AlcoHawk Slim

Prix
99,85 EUR
Avantages
Fiable
Nombreuses fonctionnalités
Inconvénients
Un peu plus lent
Alimentation par piles

L’AlcoHawk Slim est, comme son nom l’indique, un éthylotest très compact pour un produit de milieu de gamme. Jugez par vous-même : il mesure 11,4 centimètres de long, pour 4,1 centimètres de large.

C’est plus petit que la plupart des smartphones ! Et son poids est inférieur à 100 grammes.

Côté performances, comme je le disais en introduction, on rentre dans le vif du sujet. Toutes les fonctionnalités habituelles sont présentes, avec un grand écran LCD, une plage de détection jusqu’à 0,40 % d’alcool dans le sang, un avertisseur sonore, etc.

Voyons maintenant ce qui le démarque des éthylotests d’entrée de gamme.

Pour commencer, les résultats sont affichés en rouge. Simple mais efficace.

L’embout est pliable, ce qui permet de réduire la présence d’air ambiant autour du capteur, qui peut fausser les résultats. Le capteur lui-même est doté d’une technologie spéciale pour identifier des conditions anormales (par exemple trop d’air). En plus, le constructeur a inclus dans son logiciel la capacité à vérifier si la quantité d’alcool dans l’échantillon d’air est stable et cohérente.

Bref, si quelque chose vient fausser le résultat, l’éthylotest vous le signale et vous pouvez recommencer pour obtenir un résultat plus fiable.

Seul défaut, sans doute dû à tous ces perfectionnements, le résultat est un peu plus lent. On ne peut pas tout avoir !

L’appareil est garanti un an, et certifié par les normes américaines DOT (Ministère des

transports) et FDA.

Dernière chose, cet éthylotest est le seul de notre test à être alimenté par des piles. Mais avec ces fonctionnalités à ce prix, je suis prêt à lui pardonner.

Les meilleurs éthylotests électroniques haut de gamme

Enfin le haut de gamme, la crème de la crème ! Ici, on a affaire aux meilleurs produits, d’une fiabilité équivalente aux éthylotests employés par les forces de l’ordre (attention, cela ne veut pas dire que votre mesure personnelle fera foi face à un contrôle de police) !

Zaphir CDP 3500  : le meilleur haut de gamme

Zaphir CDP 3500

Prix
116,83 EUR
Avantages
Couplage possible avec le smartphone
Fiable
Inconvénients
Assez complexe à utiliser
Prix élevé

Le Zaphir CDP 3500 est sans conteste l’éthylotest le plus abouti de cette sélection. C’est le plus léger et le plus compact, avec un poids de 68,8 grammes et des dimensions de 9,55 centimètres sur 5,3 centimètres.

Et pourtant, il embarque dans ce tout petit boîtier des fonctionnalités incroyables. D’abord, le capteur à pile à combustible a démontré une fiabilité exemplaire, selon les tests du ministère de l’industrie de son pays d’origine, l’Espagne.

Il a par exemple montré une déviation de sa sensibilité de seulement 0,6 % par mois, équivalente aux appareils de la police. Des capteurs moins fiables, à semi-conducteurs notamment, peuvent afficher une dérive deux fois supérieure ! Cela signifie moins d’entretien pour vous, et plus de fiabilité dans le temps.

Côté utilisation, la limite d’alcoolémie est bien sûr configurable selon la législation du pays où vous vous trouvez, et sa plage de détection va de 0,000 % à 0,450 % d’alcoolémie. Sa batterie de 400 mAh est la plus puissante de notre sélection, avec une consommation faible, et elle est bien sûr rechargeable par micro-usb.

Vous me direz peut-être que jusqu’ici, cet éthylotest est sympathique, mais n’a rien d’exceptionnel. Alors je vais vous présenter le plat de résistance : il se couple avec votre smartphone via une app disponible pour Android et iOS, en Bluetooth.

L’app permet de consulter les résultats des tests, de sélectionner l’unité, de voir les résultats graphiquement, y compris un historique, le tout de manière bien plus simple et intuitive que quelques boutons sur un boîtier. Attention, ce n’est pas parce que c’est plus ludique qu’il faut prendre les résultats moins au sérieux…

Bien sûr, vous pouvez aussi simplement afficher les résultats sur l’écran haut de gamme : un écran OLED en couleurs s’il vous plaît. Cerise sur le gâteau, cet éthylotest est bardé de certifications, avec la DOT américaine, mais aussi les normes européennes CE, EMC et RoHS  !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Aucun produit de ma sélection n'est en promo pour l'instant.

Comment choisir votre éthylotest électronique ?

De nombreux éthylotests sont disponibles sur le marché, à partir d’une dizaine d’euros, jusqu’à plus de cent. Les plus basiques permettent simplement de savoir si l’on peut conduire ou pas, tandis que les plus perfectionnés sont équipés de toute une batterie de fonctionnalités additionnelles plus ou moins gadget, mais aussi d’une fiabilité améliorée.

Maintenant que nous avons vu quelques exemples d’éthylotests, parlons des critères de sélection.

Les types d’éthylotests

Maintenant que vous êtes convaincu de l’intérêt des éthylotests électroniques, passons à la suite : les différents produits. Finalement, un éthylotest électronique (aussi appelé « électrochimique »), qu’est-ce que c’est exactement ?

Pour commencer, il faut bien distinguer ces produits des éthylotests chimiques, les bons vieux « soufflez dans le ballon ». Ces derniers sont moins chers, mais à usage unique, avec une durée de validité de deux ans.

C’est pourquoi il peut être très intéressant d’investir dans un éthylotest électronique que vous pourrez conserver des années (moyennant une maintenance annuelle).

Si vous sortez avec votre voiture plusieurs fois par an, vous le rentabiliserez très vite !

Ils se divisent en gros en deux catégories, selon le type de capteur.

Les semi-conducteurs

Les éthylotests peuvent être munis de capteurs à semi-conducteurs. Le principal intérêt de ce type de capteurs est un prix faible… mais ils sont moins fiables et moins précis.

Les piles à combustible

Les éthylotests de meilleure qualité sont équipés de piles à combustible qui peuvent être aussi fiables que ceux des forces de l’ordre. Le prix s’en ressent forcément !

Mais attention, même le meilleur éthylotest peut se tromper.

La simplicité d’utilisation

Inutile de se mentir : au moment d’utiliser un éthylotest, vous ne serez pas forcément au meilleur de votre forme ou de votre lucidité. Il est donc important d’avoir à votre disposition le produit le plus simple d’utilisation possible !

Un appareil qui est muni de boutons faciles à trouver, ne nécessitant pas trop de manipulations pour se régler, et avec un affichage des résultats bien lisible, est à privilégier. Un écran rétro-éclairé peut être très utile, et l’ajout de signaux lumineux ou sonores vous permettra de ne pas rater le résultat !

La taille

La taille peut être un critère important si vous souhaitez avoir toujours votre éthylotest sur vous. Par exemple si vous voulez pouvoir le faire utiliser à d’autres personnes (un ami avant de le laisser prendre la route, ou pour déterminer qui pourra vous ramener).

Mais si vous comptez simplement le garder dans votre boîte à gants pour votre usage personnel, vous pourrez vous contenter de modèles moins compacts.

La vitesse d’affichage

En moyenne, les résultats s’affichent en 30 secondes, ce qui peut être assez long, si vous attendez dans le froid par exemple. Des éthylotests performants peuvent afficher le résultat plus rapidement.

Mais une chose est sûre : respectez bien le temps de préchauffage avant de souffler (quelques secondes, généralement accompagnées d’un signal sonore), sinon votre test sera faussé !

La précision

C’est évidemment une bonne chose d’avoir l’éthylotest le plus précis possible. Même si les mesures ne sont jamais totalement fiables. Eh oui, même celles de la police : seul un test sanguin peut déterminer votre alcoolémie exacte

Si votre éthylotest a tendance à mesurer à la hausse, ce n’est pas si grave. Mais au contraire, vous vous doutez qu’il ne faut surtout pas qu’il sous-estime votre alcoolémie.

Les éthylotests haut de gamme peuvent fournir des résultats jusqu’à 0,000 % de précision, tandis que les éthylotests moins performants peuvent parfois mesurer seulement jusqu’à 0,00 %. Pas très clair ? C’est une unité en moins après la virgule !

L’étalonnage

Les éthylotests se dérèglent avec le temps. Ils doivent donc être étalonnés tous les ans environ (ou tous les 200 tests… si vous faites plus de 200 tests par an) !

Pour cela, l’éthylotest doit être renvoyé au constructeur. Un appareil haut de gamme est généralement plus stable dans le temps, sa fiabilité dépend donc moins de cet étalonnage (qui reste nécessaire).

L’alimentation

L’alimentation peut se faire par piles ou par batterie. La batterie est aujourd’hui plus pratique, surtout avec la possibilité de la recharger sur votre voiture par un câble micro-usb.

Consultez la puissance de la batterie, et l’existence d’une mise en veille automatique en cas d’inactivité.

Les options et accessoires

Les éthylotests peuvent s’accompagner d’une batterie d’options et d’accessoires. La nouveauté la plus en vogue dans le haut de gamme est le couplage avec votre smartphone via une app.

Mais des éléments plus basiques peuvent être indispensables : le choix de l’unité de mesure, les embouts de rechange, ou encore un étui de rangement.

Les normes et certifications

D’abord, un petit historique : en 2012, en France, une loi a rendu obligatoire la présence d’un éthylotest dans une voiture. Cependant, une autre loi a suivi très rapidement : tout en maintenant cette obligation, la nouvelle loi… rejetait la possibilité de sanctionner l’absence de l’éthylotest.

Ne cherchez pas à comprendre ! Bref, rien ne vous oblige à disposer d’un éthylotest, si ce n’est votre sécurité et celle des autres… alors mon conseil, c’est de ne pas négliger ce petit appareil.

Prenez bien garde à choisir un modèle garanti par des normes fiables. En France, la plus fiable est la norme NF, mais les normes européennes sont également réputées (RoHS, et pas seulement CE). Des normes américaines comme DOT ou FDA sont aussi des signes de fiabilité, mais sans valeur légale en France.

De toute façon, rappelez-vous : votre éthylotest ne vous sert que d’indication personnelle. C’est le test sanguin que vous administreront les forces de l’ordre en cas de doute qui fera foi. À la moindre ambiguïté dans le résultat, pas d’hésitation : ne prenez pas le volant !

À propos de l'auteur

Maxime Schneiter

Curieux de tout, toujours à la recherche du meilleur rapport qualité-prix, j'espère vous aider à faire les meilleurs choix dans tous les domaines, qu'il s'agisse de cuisine, de high-tech, de sport ou que sais-je encore !

>