Le Meilleur Écran PC 4K

Mis à jour le 1 septembre 2020

De l’Ultra Haute Définition sur un écran PC? C’est possible ! Après plusieurs heures de recherche, nous avons déterminé que le Dell U2720Q est le meilleur compromis dans ce domaine. Son rapport qualité/prix avantageux permet de profiter de la 4K sans sacrifier son portefeuille. Son excellente couverture des espaces colorimétriques et son ergonomie soignée en font, en plus, le compagnon idéal pour de longues heures d’édition.

 

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Dell UltraSharp U2720Q

Avec son rapport qualité/prix attrayant, cet écran offre un bon compromis. Il est pensé pour le grand public mais son ergonomie étudiée et sa couverture des espaces colorimétriques peuvent aussi attirer les professionnels.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

L’Ultrasharp U2720Q se pose comme la solution idéale pour tout utilisateur souhaitant un écran qualitatif à un prix contenu. Il présente de nombreux atouts qui le rendent particulièrement intéressant en multimédia ou en bureautique. Par contre, les créatifs devront tout de même passer par la calibration pour profiter de ses gammes de couleurs étendues.

 

Meilleur pas cher

Philips 328P6VJEB

Il est compliqué de trouver un bon écran 4K pour un prix contenu. Cependant, ce modèle relève le défi avec brio sans sacrifier sa qualité d’affichage ou son ergonomie.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Philips 328P6VJEB se pose comme un excellent exemple d’écran UHD abordable. Il combine ainsi une belle qualité d’affichage à une calibration correcte et une ergonomie complète. En contrepartie, il sacrifie l’accès aux technologies de synchronisation de l’affichage (FreeSync et G-Sync). Il est donc parfait pour de la bureautique, du multimédia et même de la création, mais pas pour le gaming, où un manque de fluidité pourrait apparaître.

 

Meilleur haut de gamme

LG 32UL950

L’effet WOW de l’HDR dans un grand format ? C’est ce qu’apporte ce modèle. Il y ajoute en plus une belle polyvalence, qui ravira bon nombre d’utilisateurs exigeants.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec cet écran LG Nano IPS, on entre véritablement dans une gamme supérieure. Bien qu’il ne soit pas le mieux calibré du marché, il offre le plus de possibilités grâce aux gammes de couleurs qu’il peut traiter, à sa réactivité correcte et, surtout, à son rendu HDR. Avec ce produit, on dispose d’une très bonne solution polyvalente et efficace, en toutes circonstances même si nous conseillons aux professionnels d’utiliser une sonde pour la calibration manuelle.

 

Alternative milieu de gamme

BenQ PD3200U

Vous voulez les couleurs les plus précises possibles? Cet écran est le modèle idéal. Calibré spécifiquement à la sortie d’usine, son affichage est extrêmement précis et ravira même les professionnels.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Bien qu’il soit pensé pour la productivité, le PD3200U dispose de qualités indéniables qui le rendent tout aussi intéressant pour tout un chacun. En effet, il combine une excellente qualité d’affichage à une réactivité suffisante pour le jeu. Cependant, les principaux points noirs viennent de son ergonomie, assez limitée, et de sa couverture des espaces colorimétriques, qui aurait mérité une plus grande amplitude.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative milieu de gamme
Dell UltraSharp U2720QPhilips 328P6VJEBLG 32UL950BenQ PD3200U
Dell UltraSharp U2720QPhilips 328P6VJEBLG 32UL950BenQ PD3200U
Avec son rapport qualité/prix attrayant, cet écran offre un bon compromis. Il est pensé pour le grand public mais son ergonomie étudiée et sa couverture des espaces colorimétriques peuvent aussi attirer les professionnels.Il est compliqué de trouver un bon écran 4K pour un prix contenu. Cependant, ce modèle relève le défi avec brio sans sacrifier sa qualité d’affichage ou son ergonomie.L’effet WOW de l’HDR dans un grand format ? C’est ce qu’apporte ce modèle. Il y ajoute en plus une belle polyvalence, qui ravira bon nombre d’utilisateurs exigeants.Vous voulez les couleurs les plus précises possibles? Cet écran est le modèle idéal. Calibré spécifiquement à la sortie d’usine, son affichage est extrêmement précis et ravira même les professionnels.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Sommaire

 

Pourquoi nous faire confiance ?

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Afin de composer notre sélection, nous avons dû déterminer quels étaient les éléments importants dans la recherche du meilleur écran. Nous avons constaté que la principale difficulté réside dans la variété de facteurs qui influencent le choix. Que ce soit l’utilisation visée, l’environnement dans lequel le produit sera placé ou encore les connectiques disponibles, tous peuvent avoir de l’importance en fonction de vos besoins particuliers.

Afin de clarifier un peu la situation, nous avons défini les critères suivants :

  • La dalle : elle est l’élément central de votre affichage. Disponible en différentes tailles, il en existe 3 types : le TN, qui vise la réactivité, l’IPS qui mise sur la qualité d’image et enfin le VA, qui vise l’équilibre entre les deux. De plus, les capacités physiques de la dalle impactent le rendu final : la luminosité maximale, le contraste et les gammes de couleurs couvertes sont des données dont il faut tenir compte.
  • La calibration : il s’agit du réglage défini par le constructeur ou l’utilisateur. Il influe sur la colorimétrie (delta E maximum : 3), les gammas (référence à 2,2) et la température des couleurs (référence à 6500K). La majorité des utilisateurs se contentent des réglages d’usine. Il est donc important que ce paramétrage soit le plus efficace possible. Bien sûr, les professionnels peuvent recourir à une sonde pour optimiser au maximum le rendu final.
  • Le HDR : cette technologie vise à rapprocher la qualité du rendu à l’écran de ce que perçoit l’oeil humain. Cependant, comme l’indique le Labo Fnac, pour respecter la norme HDR10, vue comme le “vrai” HDR, certaines conditions sont à respecter : un luminosité maximale de minimum 1000 nits, un minima de 0,03 nit maximum et une bonne couverture des espaces colorimétriques Rec.2020 et DCI-P3 (90%). Rares sont les écrans à atteindre ces valeurs.
  • Le temps de réponse : il impacte le temps qui s’écoule entre un signal et son affichage à l’écran. Les meilleurs écrans TN annoncent une réactivité de 1 milliseconde, rarement atteinte en réalité, c’est pourquoi il vaut mieux se fier aux tests publiés en ligne. Au-dessus de 5 millisecondes, la différence peut commencer à se voir en jeu. Une valeur inférieure à 5 est réellement importante pour les jeux de type shooter où les joueurs ne peuvent se permettre la moindre latence.
  • La fréquence de rafraîchissement et la rémanence : le rafraîchissement indique le nombre d’images par secondes que la dalle est capable d’afficher. Plus ce nombre est élevé, plus les animations seront fluides. Le temps de rémanence, lui, désigne le temps qu’une image dont l’affichage est terminé met réellement à disparaître. Une valeur élevée peut résulter en « ghosting » : l’image reste visible un instant de trop et crée un effet de flou.
  • L’ergonomie : elle est très importante pour assurer votre confort. Le pied en particulier doit avoir le maximum de réglages possibles pour vous éviter torticolis, reflets et autres désagréments. Hauteur, inclinaison, rotation et pivot sont réglables sur les meilleurs écrans. L’accès aux paramètres mérite également votre attention : certains boutons peuvent être mal placés ou peu réactifs. À nos yeux, la meilleure option est l’utilisation d’un « joystick » cliquable.
  • La connectique : elle se doit d’être la plus complète possible. Actuellement, il est essentiel de disposer de l’HDMI (et de son câble dédié), de DisplayPorts et de l’USB. Dans le cas des écrans 4K, les dernières normes sont de rigueurs tant la quantité de données transportées est importante, tout particulièrement avec des fréquences de rafraîchissement élevées. 

Sur base de ces éléments, nous avons pu réduire notre sélection initiale, composée d’une cinquantaine de références, à une quinzaine de produits.

La lecture de différents tests et avis d’utilisateurs nous a ensuite permis de choisir les 5 produits présentés ci-dessous comme les meilleurs écrans PC 4K à l’heure actuelle. 

 

Notre Choix : Dell UltraSharp U2720Q

Dell UltraSharp U2720Q

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Dell UltraSharp U2720Q

Avec son rapport qualité/prix attrayant, cet écran offre un bon compromis. Il est pensé pour le grand public mais son ergonomie étudiée et sa couverture des espaces colorimétriques peuvent aussi attirer les professionnels.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

L’Ultrasharp U2720Q se pose comme la solution idéale pour tout utilisateur souhaitant un écran qualitatif au prix contenu. Il présente de nombreux atouts qui le rendent particulièrement intéressant en multimédia ou en bureautique. Par contre, les créatifs devront tout de même passer par la calibration pour profiter de ses gammes de couleurs étendues.

La marque a opté pour une dalle IPS de 27”. Elle offre de très bons résultats même si la calibration aurait mérité un peu plus d’attention. En effet, on constate rapidement une fidélité des couleurs perfectible (dE 3,33), des gammas bien trop élevés (2,94) et une température de couleurs un peu trop chaude (6126K). 

Heureusement, le passage par les réglages manuels permet d’atteindre de biens meilleurs résultats (dE 0,5, température 6528K et gamma 2,18).

La couverture des différents espaces colorimétriques est assurée pour 99,3 % du sRGB, 83,3 % de l’Adobe RGB et 86 % du DCI-P3. Ce qui le rend plutôt apte pour de l’édition.

Les niveaux de contraste et de luminosité, par contre, le destinent plutôt à des environnements sombres (contraste de 1121:1 et luminosité maximale de 320 nits – 459 en HDR). Ces valeurs ne jouent pas non plus en la faveur du rendu HDR même si la différence reste visible.

L’ergonomie vient redresser la barre grâce à sa panoplie complète de réglages. En effet, vous pouvez adapter sa hauteur sur 13 cm, le faire pivoter de 90°, l’incliner (- 20° à + 5°) ou encore changer son orientation. Les réglages logiciels passent par des boutons intuitifs. 

La connectique, de son côté, est assez fournie. On y retrouve 1 DisplayPort 1.4, 1 HDMI, 3 USB 3.0, 1 USB-C compatible PowerDelivery (max 90W) et DisplayPort alt mode (affichage) et 1 USB-C 3.0 amplifié.

Au final, bien qu’il ne soit pas parfait, cet écran a le mérite d’offrir des performances équilibrées sans trop gonfler son prix.

 

Le meilleur écran PC 4K pas cher : Philips 328P6VJEB

Philips 328P6VJEB

Meilleur pas cher

Philips 328P6VJEB

Il est compliqué de trouver un bon écran 4K pour un prix contenu. Cependant, ce modèle relève le défi avec brio sans sacrifier sa qualité d’affichage ou son ergonomie.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Philips 328P6VJEB se pose comme un excellent exemple d’écran UHD abordable. Il est parfait pour de la bureautique, du multimédia et même de la création mais pas pour le gaming, où un manque de fluidité pourrait apparaître.

Pour réduire la note finale, la marque hollandaise a opté pour une dalle VA de 31,5”. Cette dernière offre un contraste élevé de 2800:1 mais limite sa luminosité maximale à 260 nits. Sa calibration est assez bonne avec une température de 6434K, une fidélité des couleurs intéressante (dE 3,12) et une courbe de gamma proche de la valeur idéale si on opte pour le mode 2.4 dans l’OSD. Le mode d’affichage sRGB améliore encore ces résultats.

Son écran 10-bit autorise une belle couverture des espaces colorimétriques. On obtient donc des valeurs très intéressantes : 98% du sRGB, 82,8% du AdobeRGB et 88.7% du DCI-P3. 

Les gamers, par contre, risquent de ne pas y trouver leur compte à cause de l’absence de technologie de synchronisation entre l’écran et la carte graphique, ce qui pourrait résulter en un manque de fluidité à l’affichage, couplé à du tearing. 

L’ergonomie, de son côté, est assez poussée avec une possibilité d’adapter totalement la position de l’affichage en fonction de vos besoins. Ainsi, la hauteur (18 cm), l’inclinaison (-5° à +20°) et l’orientation de l’écran son réglable. Il peut aussi pivoter sur son support (90°).

L’aspect logiciel est un peu à la traîne. Les commandes passent par 5 zones tactiles peu intuitives qui se retrouvent couplées à un OSD vieillissant.

La connectique, finalement, est assez fournie avec 1 HDMI, 1 VGA, 1 DVI double, 1 Dp, 4 USB 3.0 (dont 1 avec quickcharge) et les habituels audio in/out. Des haut-parleurs sont aussi intégrés.

 

Le meilleur écran PC 4K haut de gamme : LG 32UL950

LG 32UL950

Meilleur haut de gamme

LG 32UL950

L’effet WOW de l’HDR dans un grand format ? C’est ce qu’apporte ce modèle. Il y ajoute en plus une belle polyvalence, qui ravira bon nombre d’utilisateurs exigeants.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Avec cet écran LG, on entre véritablement dans une gamme supérieure. Il offre le plus de possibilités du marché grâce aux gammes de couleurs qu’il peut traiter, à sa réactivité correcte et, surtout, à son rendu HDR efficace.

L’affichage de vos contenus est confié à une dalle Nano IPS de 32”. Les couleurs par défaut, pré-étalonnées par le constructeur, sont déjà d’un bon niveau mais ne sont pas parfaitement précises. Ainsi, on retrouve un delta E de 3,87, une température de 6182K et un niveau de gamma à 2,17. 

Cela peut s’améliorer facilement en quelques réglages (à l’aide d’un joystick cliquable). Une fois cela fait, on approche clairement de la perfection : delta E de 0,4, température de 6540K et gamma à 2,18.

L’écran dispose de la technologie VESA HDR600, bien exploitée pour les jeux et les films, malgré quelques problèmes de compatibilité avec Windows 10, qui peut parfois se révéler capricieux. L’effet “WOW” de ce rendu plus poussé est assuré même si on atteint pas les standards du HDR10 (luminosité maximale de 682 nits).

Par contre, la couverture des espaces colorimétriques, favorisée par la technologie Nano IPS,  est assez étendue avec 99.7% du sRGB, 85% de l’Adobe RGB, 79.8% du DCI-P3 et 69.7% du Rec.2020.

Au niveau de la réactivité, le temps de réponse est de 5 ms et la fréquence de rafraîchissement est encore de 60 Hz.

Les performances visuelles de cette dalle sont donc d’un très bon niveau et conviendront à la plupart des utilisateurs.

Ergonomiquement, le résultat est aussi très intéressant. Le pied est ajustable dans tous les sens, et la connectique est complète : 1 DisplayPort 1.4, 1 HDMI 2.0, 2 USB 3.0, 2 USB-C (dont 1 PowerDelivery et 1 out pour relier directement un second écran) et une prise jack 3.5. L’écran est compatible, en prime, avec le FreeSync.

Nous n’avons pas beaucoup parlé design sur les autres écrans, relativement classiques, mais celui-ci mérite notre attention, tant il cherche à faire oublier la présence de l’armature : bords ultra-fin et pied plus mince que la moyenne, pour focaliser autant que possible le regard sur l’image et oublier tout ce qui l’entoure. 

Au final, si vous souhaitez ce qu’il se fait de mieux, alors ce modèle est parfait. Par contre, les créatifs devront se doter d’une sonde de calibration pour profiter des meilleurs résultats.

 

Une alternative milieu de gamme : BenQ PD3200U

BenQ PD3200U

Alternative milieu de gamme

BenQ PD3200U

Vous voulez les couleurs les plus précises possibles? Cet écran est le modèle idéal. Calibré spécifiquement à la sortie d’usine, son affichage est extrêmement précis et ravira même les professionnels.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Bien qu’il soit pensé pour la productivité, le PD3200U dispose de qualités indéniables qui le rendent tout aussi intéressant pour tout un chacun.

L’affichage est géré par une dalle VA de 32”. La calibration est spécifique à chaque produit qui sort de l’usine (elle tient compte des tolérance lors de la production) pour que les clients reçoivent un écran qui soit directement fonctionnel et le plus précis possible.

Le résultat final est donc en conséquence : un delta E d’à peine 1,11, des gammas à 2,17 et une colorimétrie proche de la perfection. Le contraste est très bon avec une valeur de 1000:1 et l’absence de HDR permet à la luminosité de 350 nits d’être amplement suffisante. La concurrence ne peut clairement pas tenir la comparaison.

Les gammes de couleurs couvertes sont par contre réduites et seuls le sRGB (105%) et le Rec.709 sont pris en compte.

Au niveau de la réactivité, il n’y a rien de transcendant, avec une fréquence d’encore 60 Hz et un temps de réponse de 4 ms. Ceci lui permet de prétendre à du gaming sans pour autant rivaliser avec les écrans dédiés.

À contrario, du point de vue de l’ergonomie, un effort est encore à fournir. L’écran est réglable en inclinaison, peut pivoter en mode portrait et sur sa base. Aucun réglage de la hauteur n’est prévu, un manquement quand on sait que ce modèle se destine aux personnes passant de longues heures à travailler.

La connectique est composée d’un DisplayPort, 2 HDMI 2.0, 1 mini DisplayPort, 2 USB 3.0, 1 jack 3,5 et 1 port SD. La marque a aussi équipé son écran d’un Switch KVM permettant de changer de source de l’affichage tout en utilisant les mêmes clavier, souris et écran. 

La marque a pensé à intégrer un mode CAD/CAM pour les dessins techniques au niveau de l’OSD. Il augmente le contraste entre les différentes lignes pour en faciliter la lecture. Un mode chambre noire a aussi été intégré pour optimiser l’affichage pour les espaces sombres et un mode animation s’assure d’éclairer les zones sombres sans surexposer les autres zones de l’image.

Au final, il ne s’incline qu’à cause de son ergonomie, assez limitée, et de sa couverture des espaces colorimétriques qui aurait mérité une plus grande amplitude.

 

Mentions honorables

BenQ EW3270U (399,95 € lors de la publication) : avec le EW3270U, BenQ propose un écran qualitatif équipé d’une dalle VA de 32”, l’idéal pour maximiser l’apport de la 4K. Ce dernier peut s’adapter aux utilisateurs de tous horizons grâce à sa calibration correcte et sa réactivité suffisante. Au final, si vous recherchez un affichage 4K pour votre PC mais que vous n’avez pas un budget très étendu, il est une des solutions idéales. Il ne figure pas dans notre sélection à cause de son ergonomie trop limitée.

 

Sources

  1. Digital Trends, Best 4K Monitors in 2019, 27 août 2020
  2. Lifewire, The 11 Best 4K Monitors of 2019, 27 août 2020
  3. PC Mag, The Best 4K Monitors for 2019, 27 août 2020
  4. Rtings, The 6 Best 4K Monitors – Winter 2019, 27 août 2020
  5. T3, Best 4K Monitors 2019, 27 août 2020
  6. Techradar, Best 4K Monitors 2019, 27 août 2020
  7. Tech Testers, Philips 328P6VJEB review | Techtesters, 27 août 2020
  8. Wirecutter, Best 4K Monitors, 27 août 2020

​​​​​​​​​​​​​​​​Diplômé en marketing, il a l’œil pour déchiffrer le vrai du faux des argumentaires produits et décrypter le langage des marques. Technophile dans l’âme et passionné par l’automobile depuis toujours, les innombrables spécificités techniques du high-tech n’ont aucun secret pour lui et il est toujours informé des dernière sorties et tendances en la matière.


guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Patrick
Patrick
il y a 1 année

Bonjour,
Quelqu’un pourrait-il donner les réglages qu’il a mis pour le LG32UD99-W pour avoir une image naturelle et parfaite.
Cordialement,

Cléo Dandoy
Administrateur
il y a 1 année
Reply to  Patrick

Bonjour Patrick,

Ne possédant pas cet écran, je ne peux vous donner des réglages précis mais voici quelques astuces pour obtenir une image la plus naturelle possible :
– Saturation : évitez de la pousser au maximum ;
– Netteté : gardez une netteté moyenne, trop de netteté créera des bords blancs près des zones sombres, et une démarcation trop franche qui rendra l’image dure et artificielle ;
– Température : il faut toujours chercher à s’approcher des 6500 K pour obtenir l’image la plus naturelle possible. Et préférez le chaud au froid.

Après, ça se peaufinera à l’oeil. 🙂

Bonne journée.

Roger Thodenius
Roger Thodenius
il y a 1 année

Bonjour,
Je viens de lire votre article sur les écrans 4K et je suis d’accord sur tous les points mentionnés. Je suis à la recherche d’un écran de 27″ ou 32″ pour la retouche photo avec DXO PHOTOLAB 2 sur mon MacBook Pro de 2015 équipé avec mini displayport via Thunderbolt 2 mais je vais également utiliser cet écran pour la bureautique et internet etc. et là j’ai un doute sur la taille des icônes et du texte. Quelle est votre expérience et quels sont vos conseils dans ce domaine ?

Cléo Dandoy
Administrateur
il y a 1 année

Hello Roger,

Je vous conseille le Dell 27 UltraSharp 4K, en effet, cet écran est surtout conçu pour les professionnels de l’image (bons contrastes et belle qualité d’image). Et en effet, un grand écran va vous faciliter la tâche pour la retouche photo ! 🙂
Pour ce qui est de la taille, vous pouvez toujours modifier la taille des icônes et du texte en zoomant ou pas sur votre page/programme. Il y a moyen de régler les paramètres pour que votre écran soit adapté à vos besoins et envies.

Bonne journée et à bientôt sur Selectos ! 🙂