Ordinateurs

Le Meilleur Écran PC 4K

Mis à jour le 19 décembre 2019

De l’Ultra Haute Définition sur un écran PC? C’est possible ! Après plusieurs heures de recherche, nous avons déterminé que le LG 32UD99-W est le meilleur compromis dans ce domaine, notamment, grâce à son affichage grand format qui permet de profiter pleinement de la 4K tout en bénéficiant de l’HDR en complément ! Il se destine à une utilisation orientée multimédia ou gaming.

Si cette nouvelle technologie ne vous intéresse pas mais que vous recherchez la précision colorimétrique sans utiliser de sonde, pensez plutôt au BenQ PD3200U

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
BenQ EW3270ULG 32UD99-WAsus ROG Swift PG27UQ
BenQ EW3270ULG 32UD99-WAsus ROG Swift PG27UQ
Vous recherchez un écran HDR à budget réduit et qui, de surcroît, protège vos yeux ? Ce modèle en est le parfait exemple.L’effet WOW de l’HDR dans un grand format ? C’est ce qu’apporte ce produit. Il y ajoute en plus une belle polyvalence.Venu directement du futur, cet ovni vous suivra de nombreuses années tant il est avant-gardiste.
399,95 €759,99 €1 999,94 €
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Afin de composer notre sélection, nous avons dû déterminer quels étaient les éléments importants dans la recherche du meilleur écran. Nous avons constaté que la principale difficulté réside dans la variété de facteurs qui influencent le choix. Que ce soit, l’utilisation visée, l’environnement dans lequel le produit sera placé ou encore les connectiques disponibles, tous peuvent avoir de l’importance en fonction de vos besoins particuliers.

Afin de clarifier un peu la situation, nous avons défini les critères suivants :

  • La dalle : elle est l’élément central de votre affichage. Disponible en différentes tailles, il en existe 3 types : le TN qui vise la réactivité, l’IPS qui mise sur la qualité d’image et enfin le VA qui vise l’équilibre entre les deux. De plus, les capacités physiques de la dalle impactent le rendu final : la luminosité maximale, le contraste et les gammes de couleurs couvertes sont des données dont il faut tenir compte.
  • La calibration : il s’agit du réglage défini par le constructeur ou l’utilisateur. Il influe sur la colorimétrie (delta E maximum : 3), les gammas (référence à 2,2) et la température des couleurs (référence à 6500K). La majorité des utilisateurs se contentent des réglages d’usine. Il est donc important que ce paramétrage soit le plus efficace possible. Bien sûr, les professionnels peuvent recourir à une sonde pour optimiser au maximum le rendu final.
  • Le HDR : concrètement, contrairement au SDR, la luminosité maximum est triplée. Ceci se fait grâce à l’affichage de nombreux niveaux d’intensité lumineuse sur une même image. Cette technologie contribue à apporter plus de profondeur à l’écran tout en créant un rendu plus réaliste. Les blancs sont donc plus lumineux, les noirs plus profonds. 
  • Le temps de réponse : il impacte le temps qui s’écoule entre un signal et son affichage à l’écran. Les meilleurs écrans TN annoncent une réactivité de 1 milliseconde, rarement atteinte en réalité, c’est pourquoi il vaut mieux se fier aux tests publiés en ligne. Au-dessus de 5 millisecondes, la différence peut commencer à se voir en jeu. Une valeur inférieure à 5 est réellement importante pour les jeux de type shooter où les joueurs ne peuvent se permettre la moindre latence.
  • La fréquence de rafraîchissement et la rémanence : le rafraîchissement indique le nombre d’images par secondes que la dalle est capable d’afficher. Plus ce nombre est élevé, plus les animations seront fluides. Le temps de rémanence, lui, désigne le temps qu’une image dont l’affichage est terminé met réellement à disparaître. Une valeur élevée peut résulter en « ghosting » : l’image reste visible un instant de trop et crée un effet de flou.
  • L’ergonomie : elle est très importante pour assurer votre confort. Le pied en particulier doit avoir le maximum de réglages possibles pour vous éviter torticolis, reflets et autres désagréments. Hauteur, inclinaison, rotation et pivot sont réglables sur les meilleurs écrans. L’accès aux paramètres mérite également votre attention : certains boutons peuvent être mal placés ou peu réactifs. À nos yeux, la meilleure option est l’utilisation d’un « joystick » cliquable.
  • La connectique : elle se doit d’être la plus complète possible. Actuellement, il est essentiel de disposer de l’HDMI, de DisplayPorts et de l’USB. Dans le cas des écrans 4K, les dernières normes sont de rigueurs tant la quantité de données transportées est importante, tout particulièrement avec des fréquences de rafraîchissement élevées. 

Sur base de ces éléments, nous avons pu réduire notre sélection initiale, composée d’une cinquantaine de références, à une quinzaine de produits.

La lecture de différents tests et avis d’utilisateurs nous a ensuite permis de choisir les 5 produits présentés ci-dessous comme les meilleurs écrans PC 4K à l’heure actuelle.

 

Les meilleurs écrans PC 4K pas chers

La haute résolution étant liée aux modèles haut de gamme parmi les écrans PC, le prix d’entrée est assez élevé. Cependant, les produits proposés ci-dessous constituent une bonne entrée en matière et notre référence dispose même du très convoité HDR.

 

BenQ EW3270U : le meilleur pas cher

BenQ EW3270U

Prix
399,95 €
Avantages
Temps de réponse faible pour du VA
HDR
Connectique variée
Inconvénients
Ergonomie limitée
Luminosité maximale limitée pour le HDR

BenQ est depuis longtemps une référence dans le domaine de l’affichage sur PC. Avec le EW3270U, il propose un écran qualitatif équipé d’une dalle VA de 32”, l’idéal pour maximiser l’apport de la 4K. Il peut s’adapter aux utilisateurs de tous horizons.

De base, l’ensemble est bien calibré même si la température de couleurs est légèrement trop basse. Cependant, ce problème est réglable via l’OSD. Le delta E correspond à notre valeur charnière ce qui veut donc dire que seuls les utilisateurs aguerris pourront remarquer un manque de fidélité. La courbe de gamma est, quant à elle, très proche de la cible (2,18) et permet donc une bonne gestion des nuances de gris.

Le EW3270U est un premier pas vers l’HDR, encore rare dans cette gamme de prix. Combiné au contraste élevé (3000:1), il améliore la profondeur de l’affichage et la gestion des différentes situations lumineuses. 

Cependant, pour en tirer le meilleur parti, la luminosité maximale doit être d’au minimum 1000 nits alors qu’ici elle n’est que de 300 nits.

Les gammes de couleurs couvertes sont au nombre de 2 : 99% du spectre sRGB et 95% du DCI-P3 (utilisé en cinéma).

Du point de vue de la réactivité, nous faisons face à un bon élève. Sa fréquence de rafraîchissement de 60Hz est amplement suffisante à l’heure actuelle et le temps de réponse de 4 ms suffira à la majorité des utilisateurs.

Malheureusement, ce très beau tableau est terni par une ergonomie décevante. En effet, seule l’inclinaison est réglable, avec une variation minimale. Nous vous conseillons d’opter pour un montage mural de type VESA (100×100) pour pouvoir l’adapter à votre physionomie. Le Vogel’s Wall 3125 en est un bon exemple.

Par contre, il est bien doté en connectique : il embarque 1 DisplayPort, 2 HDMI 2.0, 1 USB-C. De plus, l’écran est compatible AMD FreeSync qui synchronise la fréquence de rafraîchissement avec les images par seconde affichées par votre jeu pour éviter toute saccade.

Niveau logiciel, BenQ veille à protéger votre vue en intégrant la technologie Eye Care, un anti-scintillement et le Brightness Intelligence Plus. Ce dernier veille à adapter la luminosité et la température d’affichage à votre environnement.

En conclusion, si vous recherchez un affichage 4K pour votre PC mais que vous n’avez pas un budget très étendu, le BenQ EW3270U est la meilleure solution. Veillez à disposer de suffisamment de place car il est assez volumineux.

 

Acer Predator XB281HK : l’alternative pas chère

Acer Predator XB281HK

Prix
Avantages
Temps de réponse minime
Qualité d’assemblage
Ergonomie développée
Inconvénients
Angles de vision verticaux étroits
Connectique limitée
Contraste faible

L’écran précédent ne vous semblait pas assez orienté gaming? Celui-ci devrait vous intéresser dans ce cas. Entre sa dalle réactive, sa qualité d’affichage correcte et son ergonomie développée, il est prêt pour vos longues sessions de jeu.

Tout d’abord, il embarque une dalle TN de 28”, la technologie par excellence pour minimiser la latence. Cependant, ceci se fait au détriment de la qualité d’affichage : les gammas sont légèrement trop élevés (2,4) et le delta E aussi (3,9). Le contraste est lui aussi plus faible avec une valeur de seulement 800:1.

En résumé, le calibrage n’est globalement pas mauvais mais il aurait pu être plus soigné. 

Par contre en terme de temps de réponse, le résultat est plus que favorable : 1 ms seulement ! Autant vous dire que les joueurs exigeants et les amateurs de FPS seront ravis.

La fréquence de rafraîchissement est toujours de 60 Hz, une valeur qui fait office de moyenne en 4K.

Un autre point sur lequel le Predator XB281HK se démarque est son ergonomie. Ainsi, la position est réglable aussi bien en hauteur qu’en inclinaison. L’écran peut aussi pivoter de 90° sur son support pour passer en position portrait et de 30° de chaque côté sur son pied.

La connectique, si elle est moins avancée que sur son concurrent, reste efficace : un Display Port 1.2, un port HDMI 1.4, 4 ports USB 3.0 et l’accès au G-Sync, le pendant du FreeSync chez Nvidia.

Le design ne fait pas dans la discrétion et son appartenance au monde du divertissement est clairement visible avec ses inserts rouges et ses angles affutés.

En conclusion, plus orienté gaming que notre référence, le Acer Predator XB281HK est une très bonne alternative. Il sacrifie le HDR mais sera bien plus coopératif pour vos parties de FPS.

 

Les meilleurs écrans PC 4K milieu de gamme

Les 2 modèles de cette section sont séparés par un élément important : le premier est plutôt destiné au grand public là où le second se veut plus professionnel. Cependant, ils raviront tous leurs utilisateurs grâce à leurs qualités indéniables.

 

LG 32UD99-W : le meilleur milieu de gamme

LG 32UD99-W

Prix
759,99 €
Avantages
Joystick de commande
Effet “WOW” du HDR
Larges gammes de couleurs couvertes
Inconvénients
Réglages d’usine perfectibles
Luminosité maximale limitée pour le HDR

Nous savons que ce produit est régulièrement proposé avec un délai de livraison relativement long. C’est pourquoi nous vous proposons ce site comme alternative sur lequel le produit devrait être plus rapidement en stock, mais à un prix plus élevé.

Avec cet écran LG IPS de 32 pouces de diagonale, on entre véritablement dans une gamme supérieure. Bien qu’il ne soit pas le mieux calibré du marché, il offre le plus de possibilités grâce aux gammes de couleurs qu’il peut traiter, à sa réactivité correcte et, surtout, à son rendu HDR.

Ici, on retrouve une technologie, plus adaptée à un affichage de qualité. Les couleurs par défaut, pré-étalonnées par le constructeur, sont déjà d’un bon niveau mais ne sont pas parfaitement précises. Le delta E mesuré est de 2,34 et se situe sous notre valeur cible et les gamma sont à 2 ce qui peut être amélioré. La température de couleur est, elle, d’un bon niveau.

Cela peut s’améliorer facilement en quelques réglages (à l’aide d’un joystick cliquable). Une fois cela fait, on approche clairement de la perfection.

L’écran dispose de la technologie HDR, bien exploitée pour les jeux et les films, malgré quelques problèmes de compatibilité avec Windows 10, qui peut parfois se révéler capricieux. L’effet “WOW” de ce rendu plus poussé est assuré même si la luminosité maximale trop faible (360 nits) pose une limite physique à cette qualité.

Point fort de ce modèle, les gammes de couleurs couvertes sont au nombre de 3 : 100% du sRGB, 87% de l’Adobe RGB et 95% du DCI-P3. De plus, le Rec.709 est lui aussi couvert.

Au niveau de la réactivité, le temps de réponse est de 5 ms et la fréquence de rafraîchissement est encore de 60 Hz.

Les performances visuelles de cette dalle sont donc d’un très bon niveau et conviendront à la plupart des utilisateurs.

Ergonomiquement, le résultat est aussi très intéressant. Le pied est ajustable dans tous les sens, et la connectique est complète : 1 DisplayPort, 2 HDMI 2.0, 2 USB 3.0, 1 USB-C et une prise jack 3.5. L’écran est compatible, en prime, avec les montures murales Vesa et dispose du FreeSync.

Nous n’avons pas beaucoup parlé design sur les autres écrans, relativement classiques, mais celui-ci mérite notre attention, tant il cherche à faire oublier la présence de l’armature : bords ultra-fin et pied plus mince que la moyenne, pour focaliser autant que possible le regard sur l’image et oublier tout ce qui l’entoure. 

Avec ce produit, on dispose d’une très bonne solution polyvalente et efficace, en toutes circonstances même si nous conseillons aux professionnels d’utiliser une sonde.

 

BenQ PD3200U : l’alternative milieu de gamme

BenQ PD3200U

Prix
713,40 €
Avantages
Calibration spécifique en usine
Temps de réponse faible pour du VA
Inconvénients
Ergonomie perfectible
Absence du HDR

Vous voulez les couleurs les plus précises possibles? BenQ a pensé à vous avec son PD3200U. Calibré spécifiquement à la sortie d’usine, son affichage est extrêmement précis et ravira même les professionnels.

Tout d’abord, il est équipé d’une dalle VA de 32”. La calibration est spécifique à chaque produit qui sort de l’usine (elle tient compte des tolérance lors de la production) pour que les clients reçoivent un écran qui soit directement fonctionnel et le plus précis possible.

Le résultat final est donc en conséquence : un delta E d’à peine 1,11, des gammas à 2,17 et une colorimétrie proche de la perfection. Le contraste est très bon avec une valeur de 1000:1 et l’absence de HDR permet à la luminosité de 350 nits d’être amplement suffisante. La concurrence ne peut clairement pas tenir la comparaison.

Les gammes de couleurs couvertes sont par contre réduites et seuls le sRGB (105%) et le Rec.709 sont pris en compte.

Au niveau de la réactivité, rien de transcendant avec une fréquence d’encore 60 Hz et un temps de réponse de 4 ms.

Vous l’aurez compris, BenQ ne rigole pas quand elle s’adresse à des pros.

À contrario, du point de vue de l’ergonomie, un effort est encore à fournir. L’écran est réglable en inclinaison, peut pivoter en mode portrait et sur sa base. Aucun réglage de la hauteur n’est prévu, un manquement quand on sait que ce modèle se destine aux personnes passant de longues heures à travailler.

La connectique est composée d’un DisplayPort, 2 HDMI 2.0, 1 mini DisplayPort, 2 USB 3.0, 1 jack 3,5 et 1 port SD. La marque a aussi équipé son écran d’un Switch KVM permettant de changer de source de l’affichage tout en utilisant les mêmes clavier, souris et écran. 

D’un point de vue OSD, en plus des traditionnels filtres à lumières bleues et anti-scintillement, la marque a pensé à intégrer un mode CAD/CAM pour les dessins techniques. Il augmente le contraste entre les différentes lignes pour en faciliter la lecture. Un mode chambre noire a aussi été intégré pour optimiser l’affichage pour les espaces sombres et un mode animation s’assure d’éclairer les zones sombres sans surexposer les autres zones de l’image.

En conclusion, cet écran est réellement pensé pour la productivité. Bien sûr, d’autres utilisateurs seront ravis par ses qualités indéniables.

 

Les meilleurs écrans PC 4K haut de gamme

Notre section haut de gamme est composée d’OVNIs tout droit débarqués du futur. Ils embarquent des technologies qui ne sont pas totalement exploitées actuellement mais tournées vers l’avenir. De quoi vous garantir de longues années d’utilisation, en somme.

 

Asus ROG Swift PG27UQ : le meilleur haut de gamme

Asus ROG Swift PG27UQ

Prix
1 999,94 €
Avantages
Calibration parfaite
Ergonomie
Inconvénients
Blooming sur fond sombre
Consommation électrique élevée

Cet écran gamer est un condensé de ce qu’il se fait de mieux. Tourné vers l’avenir, il fait office d’OVNI mêlant efficacement HDR, fréquence de rafraîchissement élevée et résolution 4K. C’est simple, il est impossible actuellement de le pousser dans ses retranchements.

La dalle installée est une IPS Full LED de 27”. Sans tirer pleinement parti de la résolution élevée, elle permet quand même un très bel affichage. Ce constat est renforcé par la calibration soignée où chaque facteur est extrêmement proche des valeurs-repère. Nous notons tout de même une petite déception au niveau du contraste (990:1), limité par l’IPS.

La technologie d’éclairage comporte 384 zones indépendantes. Ceci autorise une meilleure gestion des pics lumineux et une luminosité maximum bien plus élevée (1119 nits) afin de tirer le meilleur parti de l’HDR. Ce système n’est pas sans défaut et des effets de blooming peuvent apparaître sur fond sombre (fuites de lumières). De plus, tout ce beau monde a besoin d’un bon refroidissement, ici assuré par un ventilateur basse vitesse intégré au châssis. Notez qu’il peut se révéler bruyant à l’utilisation.

Moins importantes pour les gamers, les gammes couvertes ne sont pas très nombreuses et se limitent à 99% du sRGB et 97% du DCI-P3.

Le temps de réponse, s’il n’est pas record, reste très bon pour de l’IPS (4 ms).

Par contre, si vous voulez une fréquence de rafraîchissement élevée, vous ne serez pas déçu(e) car le PG27UQ peut atteindre une valeur de 144 Hz, soit 144 i/s! Autant vous dire qu’il est prêt pour le futur, contrairement aux processeurs graphiques actuels qui n’arrivent pas à atteindre ces valeurs.

Tout comme l’affichage, l’ergonomie est aussi soignée avec un support entièrement réglable et un OSD accessible via un joystick.

Le design est tout sauf discret : un châssis marqué par le logo de la marque (en LED), que ce soit sur son dos ou via le projecteur intégré, et un design massif sont ses marques de fabrique.

La connectique est assurée par 1 DisplayPort, 1 HDMI 2.0, 2 USB 3.0, un jack 3.5. G-Sync est aussi de la partie pour la synchronisation avec votre GPU.

Au niveau logiciel, le mode Game+ permet d’afficher, au choix, un minuteur, les images par secondes ou un viseur sur l’écran.

Nous espérons que les constructeurs vont préparer leurs armes pour pouvoir pleinement profiter de ce “petit” bijou au potentiel enfoui.

 

Mentions honorables

LG 27UD58-B : écran 4K le plus abordable actuellement, il offre un calibrage précis, un temps de réponse dans la moyenne (5 ms) et une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz. Son ergonomie est basique, sa connectique peu étendue et sa luminosité limitée mais il reste intéressant pour les très petits budgets.

 

En conclusion, quel écran PC 4K choisir ?

Finalement, le LG 32UD99-W est, à nos yeux, le meilleur compromis parmi les écrans PC 4K. Polyvalent, design et précis, il vous assure un rendu frappant et fidèle à la réalité.

Si vous êtes tenté(e) de faire un premier pas dans le monde de l’Ultra Haute Définition sur PC, le BenQ EW3270U reste toutefois une très bonne entrée en matière.

Enfin, si vous voulez vous sentir en avance sur votre temps, alors le Asus ROG Swift PG27UQ sera l’OVNI parfait. Bien sûr, une configuration de haut vol est obligatoire !

 

Sources

À propos de l'auteur

Guillaume Meirsschaut

Guillaume a obtenu un bachelier en management à la Haute-École Louvain en Hainaut, où il a assuré le rôle de responsable communication pour l'organisation des étudiants pendant 3 ans. Passionné par la technologie et l'automobile, il est actuellement responsable de la catégorie High Tech chez Selectos.

4 Commentaires

    • Bonjour Patrick,

      Ne possédant pas cet écran, je ne peux vous donner des réglages précis mais voici quelques astuces pour obtenir une image la plus naturelle possible :
      – Saturation : évitez de la pousser au maximum ;
      – Netteté : gardez une netteté moyenne, trop de netteté créera des bords blancs près des zones sombres, et une démarcation trop franche qui rendra l’image dure et artificielle ;
      – Température : il faut toujours chercher à s’approcher des 6500 K pour obtenir l’image la plus naturelle possible. Et préférez le chaud au froid.

      Après, ça se peaufinera à l’oeil. 🙂

      Bonne journée.

  • Bonjour,
    Je viens de lire votre article sur les écrans 4K et je suis d’accord sur tous les points mentionnés. Je suis à la recherche d’un écran de 27″ ou 32″ pour la retouche photo avec DXO PHOTOLAB 2 sur mon MacBook Pro de 2015 équipé avec mini displayport via Thunderbolt 2 mais je vais également utiliser cet écran pour la bureautique et internet etc. et là j’ai un doute sur la taille des icônes et du texte. Quelle est votre expérience et quels sont vos conseils dans ce domaine ?

    • Hello Roger,

      Je vous conseille le Dell 27 UltraSharp 4K, en effet, cet écran est surtout conçu pour les professionnels de l’image (bons contrastes et belle qualité d’image). Et en effet, un grand écran va vous faciliter la tâche pour la retouche photo ! 🙂
      Pour ce qui est de la taille, vous pouvez toujours modifier la taille des icônes et du texte en zoomant ou pas sur votre page/programme. Il y a moyen de régler les paramètres pour que votre écran soit adapté à vos besoins et envies.

      Bonne journée et à bientôt sur Selectos ! 🙂

Laisser un commentaire

>