Caméra et photo

Les 5 (vrais) Meilleurs Drones Caméra 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 13 août 2019

Après de nombreuses heures de recherches, et l’examen d’une vingtaine de modèles actuellement proposés sur le marché européen, nous avons sélectionné les 5 meilleurs drones caméra du moment, parmi lesquel le DJI Spark continue de constituer l’un des rapports qualité/prix les plus intéressants.

Ce petit drone compact propose en effet une bonne qualité matérielle, une belle qualité d’image (en Full HD), une stabilisation efficace et de multiples fonctionnalités vidéos, vous autorisant de nombreuses heures d’amusement et quelques prises de vue originales.

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
DJI Ryze TelloDJI SparkDJI Mavic 2 Zoom
DJI Ryze TelloDJI SparkDJI Mavic 2 Zoom
Proposé à petit prix, ce mini-drone se distingue de la concurrence immédiate par ses qualités matérielle et visuelle étonnantes. C’est un outil idéal pour un débutant qui souhaite se lancer dans la vidéo aérienne.
Lire plus
Un peu plus ancien, il continue de se démarquer sur le marché grâce à son excellent rapport qualité/prix. Belle qualité d’image, stabilisation efficace, détection d’obstacle pratique, il a beaucoup des grands.
Lire plus
Entre son enregistrement 4K de qualité, sa technologie de détection multidirectionnelle à 360° et les possibilités offertes en vidéo par son zoom optique 2x, c’est un drone idéal pour les cinéastes en herbe.
Lire plus
99,00 €500,00 €1 061,70 €
Voir sur Amazon Voir sur FnacVoir sur Amazon

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

“Les drones sont aujourd’hui de vrais outils pour les amateurs de vidéos et photos, mais aussi pour les professionnels” (Thomas, StudioSPORT.fr). Du coup, il est parfois difficile, quand on souhaite se lancer dans l’achat d’un drone caméra, de faire la distinction entre l’essentiel et l’accessoire. 

Comme le souligne David, pilote de drones expérimenté et fondateur de Culturefpv.fr, la première question à se poser est l’utilisation à laquelle on le destine. Alors que certains adeptes de l’action cam s’offriront un drone pour filmer leurs performances sportives, d’autres l’utiliseront pour capturer des paysages à couper le souffle lors de leurs voyages. 

Quel que soit votre degré d’expertise en matière de drones, certains critères doivent absolument être examinés, mais ils ne seront pas tous aussi déterminants dans votre choix :

  • La qualité d’enregistrement : le degré de qualité requis dépendra évidemment de votre besoin en la matière, mais que vous optiez pour un enregistrement Full HD ou 4K, choisissez un modèle proposant au moins 30 ips (Images par Seconde) auquel cas votre film sera saccadé. Vérifiez également si la colorimétrie est fidèle aussi bien en vidéo qu’en photo. Et, bien entendu, la qualité d’image sera aussi grandement dépendante de la stabilisation de la caméra.
  • La stabilisation de la caméra : elle sert à obtenir une image de bonne qualité, quelle que soit la stabilité de l’appareil lui-même. Certains appareils intègrent une stabilisation électronique, où un logiciel intégré corrige l’image et enregistre une vidéo artificiellement stable. On perd un peu en qualité vidéo mais le résultat permet d’éviter les effets de secousse. D’autres s’inspirent des gyrostabilisateurs installés sur les hélicoptères : une nacelle motorisée compense les mouvements de l’appareil pour maintenir la caméra en position fixe. C’est la plus efficace si vous ne souhaitez pas compromettre la qualité d’image.
  • La détection d’obstacles : toujours utile en cas de problème, un dispositif de détection d’obstacles permet à votre drone de reprendre le contrôle automatiquement s’il pense que vous l’envoyez dans un mur (un phénomène bien plus courant qu’on ne le pense, surtout quand on débute). Elle peut fonctionner via la caméra, par une analyse visuelle 3D de ce qui l’entoure, ou via un sonar, plus efficace, qui cartographie l’environnement à l’aide d’ultrasons.
  • Le RHT (Return to Home) : si votre appareil dépasse sa portée maximale ou manque de batterie, le RTH va faire en sorte qu’il revienne automatiquement à votre position, en suivant le signal de commande.
  • Le FPV (First Person View) : il consiste souvent en un écran intégré à la commande qui vous permet de voir ce que voit votre drone. Les amateurs de sensation pourront coupler cette donnée vidéo avec un casque réalité virtuelle et ainsi se promener dans les airs comme s’ils y étaient.
  • La portée : la direction générale de l’aviation civile a établi que les drones ne pouvaient monter qu’à 150 m, et qu’il fallait toujours les conserver à portée de vue. Dans certaines circonstances, la capacité d’un drone à parcourir une distance particulièrement longue sans perdre le contact avec le contrôleur peut cependant être très utile (zone montagneuse, etc.).
  • Le GPS : Si vous souhaitez malgré tout un modèle à longue portée, préférez un drone caméra que vous pouvez localiser facilement. Au-delà de la casse, il y a la question de la perte ! Grâce au GPS, vous le retrouverez en toute situation.
  • La facilité de contrôle : la plupart des contrôleurs ressemblent à des manettes avec des joysticks pour diriger le vol de l’engin et des boutons pour lancer certaines fonctions précises. Néanmoins, certains contrôleurs ont à présent un écran intégré ou une possibilité d’être connecté avec un smartphone, qui permettent parfois un contrôle plus intuitif.
  • L’autonomie : un compromis est souvent à faire ici car une batterie à plus longue durée de vie est généralement plus lourde (même si les fabricants travaillent de plus en plus sur ce point). Une bonne batterie tournera aux alentours de 20 minutes, mais nous vous recommandons toujours d’investir dans une (ou plusieurs) batterie(s) de rechange.
  • La transportabilité : si vous souhaitez transporter votre drone au quotidien, privilégiez un modèle compact, avec des bras repliables, par exemple, et facilement rangeable dans un sac.

Si vous débutez, par contre, ne soyez pas trop gourmand en matière de puissance, de qualité visuelle, de vitesse de pointe, d’altitude maximum ou de portée. Optez pour un drone moins spectaculaire, plus petit, plus facile à manoeuvrer, et, si possible, moins cher (afin que sa casse potentielle vous affecte moins). Par ailleurs, nous vous recommandons fortement de guetter les options suivantes :

  • Les commandes radio : les modèles qui naviguent via une tablette ou un smartphone sont plus intuitifs mais peuvent poser un problème de latence (le Wi-Fi ayant une portée plus incertaine que les ondes radio). Le temps de prendre en main les inerties de l’appareil, ces imprécisions peuvent vous coûter cher. Préférez donc les commandes radio si vous êtes un vrai débutant.
  • Les protège-hélice : il s’agit d’un petit cerceau en plastique très léger qui couvre les parties sensibles sans empêcher l’air-flow. Si votre drone n’en est pas équipé, achetez-les séparément. S’il n’est pas compatible avec un protège-hélice, ne l’achetez pas. Les pales à l’unité coûtent plusieurs euros et le moindre choc peut les tordre. À terme, vous risquez même d’endommager les moteurs.

C’est avec tous ces critères en tête que nous avons examiné la vingtaine de modèles de drones actuellement réputés sur le marché. La consultation de guides et tests spécialisés ainsi que la comparaison de nombreux clichés nous ont permis d’en isoler une dizaine parmi eux, présentant un rapport qualité/prix plus intéressant.

Nous avons donc départagé ceux-ci en analysant une multitude de retours utilisateurs, récoltés sur divers sites de ventes, blogs spécialisés, sections commentaires de chaînes Youtube et autres, aussi bien côté anglophone que francophone.

Cela nous a permis de déterminer que les 5 drones caméra sélectionnés sont les plus intéressants du moment.

 

Les meilleurs drones caméra pas chers

Nous avons déterminé notre entrée de gamme parmi les drones proposés à moins de 100 €. Et bien qu’un tri drastique doit être opéré dans cette tranche de prix (notamment pour éviter tout ce qui relève plutôt du domaine du jouet), on trouve parfois un modèle offrant de belles surprises.

 

DJI Ryze Tello : le meilleur pas cher

DJI Ryze Tello

Prix
99,00 €
Avantages
Parfait pour débuter
Bonne qualité d’image pour un mini-drone
Quatre protections d’hélice fournies
Plutôt robuste
Inconvénients
Portée limitée
Fonctionnalités limitées

Fruit de la collaboration entre DJI et Intel, le Ryze Tello a été spécifiquement conçu pour les débutants.

Cela se remarque à deux niveaux : d’une part, il est très compact (17,7 x 17,7 x 4 cm, pour seulement 80 gr), mais aussi, surtout, il est fourni à l’achat avec 8 hélices et 4 protections d’hélices. 

Bien que ses finitions soient impeccables, prenez garde : il est en plastique, ce qui peut être problématique en cas de collision (même si ce plastique est plutôt robuste).

Son capteur 5 Mpx permet d’effectuer des enregistrements HD à 30 ips plutôt convaincants pour un appareil à ce prix (même si le résultat est vite pixellisé si le drone prend de la vitesse). Il s’équipe en outre d’une stabilisation numérique, efficace en intérieur mais moins en extérieur, où elle ne pourra souvent pas lutter contre les mouvements imprimés par le vent.

Il est nécessaire de télécharger l’application dédiée pour le faire fonctionner (attention d’ailleurs : le drone lui-même ne dispose pas de mémoire interne et les vidéos s’enregistrent sur votre smartphone). Celle-ci a néanmoins le mérite de proposer une interface claire et intuitive (ainsi, il suffit de faire glisser son doigt pour faire décoller le drone, et deux joysticks virtuels vous aident à le diriger). Il est toutefois possible de le combiner à une manette GameSir, pour plus de facilité. 

Quel que soit le mode de contrôle choisi, la portée est limitée à une vingtaine de mètres, des coupures survenant même déjà parfois à une dizaine de mètres. C’est un peu court, mais cela reste parfait pour un débutant.

Grâce à cette application, vous pouvez paramétrer plusieurs modes de vol automatisés, pour vous faciliter certaines prises de vue, mais l’absence d’une quelconque reconnaissance 3D diminue quelque peu sa fiabilité dans ce domaine.

Par contre, notez que les plus férus en programmation pourront s’amuser à créer certaines commandes automatisées simples, ce qui étend la “durée de vie” du drone au niveau fun.

Enfin, son autonomie de 10 minutes est tout à fait satisfaisante pour un mini-drone, mais vu que le temps de recharge est assez long (1h30), mieux vaut s’équiper de batteries supplémentaires.

Au final, voici un petit drone proposée à un prix très abordable qui se distingue de la concurrence immédiate par sa qualité matérielle et la qualité visuelle proposée, étonnante sur un mini drone, mais dont la portée réduite et le manque de fonctionnalités pourront vite limiter l’utilisation.

 

Les meilleurs drones caméra milieu de gamme

Avec l’augmentation de prix, nous avons mis l’accent sur des appareils proposant une meilleure stabilité, un angle de vue plus large, et certaines fonctionnalités aptes à améliorer grandement l’expérience de vol.

 

DJI Spark : le meilleur milieu de gamme

DJI Spark

Prix

500,00 €

Avantages
Résistant
Bonne qualité d’image globale
Détection d’obstacles
Inconvénients
Portée un peu courte avec le smartphone
Autonomie moyenne

Nous retrouvons Dji, avec l’un des plus célèbres drones de la marque, le Spark.

Malgré sa compacité (14 cm de large pour moins de 6 cm de haut et 300 gr), il présente des finitions impeccables et une très bonne résistance, grâce à son alliage d’aluminium.

Sa caméra  est équipée d’une reconnaissance 3D programmée pour identifier les visages, les obstacles et les mouvements. Elle est montée sur une nacelle stabilisatrice sur deux axes (vertical et horizontal), qui compense les mouvements du drone pour offrir une stabilisation mécanique efficace.

La qualité d’image est très correcte à ce prix : le capteur 12 mégapixels offre une expérience Full HD 30 ips et, malgré un léger manque de contraste, la netteté est là, comme les couleurs.

Elle est ici fournie avec une télécommande (mais attention, ce n’est pas toujours le cas). Vous avez donc le choix entre celle-ci ou l’utilisation de la companion app, assez complète et intuitive (mais dont la transmission est limitée 110 m, contre 2 km avec la télécommande). Et grâce à sa reconnaissance 3D, qui identifie les mouvements de la main, vous pouvez même le contrôler au doigt !

Vous pouvez ainsi commander tout un panel de ce que DJI appelle les “Quickshots” : un mode qui va capturer les images selon des paramètres prédéfinis et où l’appareil se place automatiquement en fonction de vous. Ainsi, “Rocket” prend une photo verticale, “Spirale” le fait tourner autour de vous tout en vous filmant, tandis que le “Dronie” le laisse pointé vers vous tout en reculant et s’élevant.

Par contre, il faut souligner ce qui est à la fois un avantage et un défaut de cette application : très exhaustive, elle est apte à satisfaire l’amateur avancé. Mais elle risque, du coup, d’être déroutante pour un débutant, qui aurait peut-être apprécié un déblocage des fonctions par palier, au fur et à mesure de l’apprentissage.

Son autonomie, elle, est un peu décevante, avec sa batterie de 1480 mAh permettant une quinzaine de minutes d’enregistrement. C’est ici un pari sur la légèreté et non sur la performance. 

Au final, même s’il dispose une portée un peu courte pour un usage avec l’application (les 150 m légaux auraients été les bienvenus) et d’une autonomie un peu moyenne, le Spark est un excellent drone, proposant une belle qualité d’image, de nombreuses fonctionnalités vidéo, et une qualité matérielle appréciable.

 

DJI Mavic Air : l’alternative milieu de gamme

Dji Mavic Air

Prix

771,00 €

Avantages
Compacité
Qualité d’image
Enregistrement 4K
Nombreux modes disponibles
Inconvénients
Prix actuellement fort supérieur au Spark
Rendu vidéo un peu moins contrasté que le Spark

Plus récent que le DJI Spark, le Mavic Air, du même constructeur, est bien parti pour lui voler sa place de numéro 1.

Avec ses 19,8 x 8,3 x 8,3 cm, il est déjà, ainsi, facile à transporter. Mais c’est sans compter sur son aspect pliable, qui l’amène aux dimensions  16,8 x 8,3 x 4,9, ce qui vous permet aisément de le glisser dans n’importe quel sac. 

La Radiocommande elle-même est pensée dans cet objectif de transportabilité : d’une taille réduite sans que cela gêne la prise en main, elle a la particularité de voir ses joysticks amovibles, sans que cela se fasse au détriment de la qualité matérielle.

Point de vue qualité d’image, on a ici un capteur 12 Mpx, avec, cette fois, un enregistrement 4K à 30p. De nombreuses options sont disponibles, aussi bien en photographie qu’en vidéo, avec même la possibilité de travailler en Full HD à 120p, avec un résultat très correct. Les couleurs en photo sont très fidèles et bien contrastées (mais les utilisateurs recommandent de ne pas pousser à plus de 200 ISO pour éviter le grain électronique). Par contre, le rendu vidéo, bien que très bon, semble moins contrasté que sur le Spark.

Il embarque une nacelle stabilisée sur 3 axes, qui permet une stabilité et une fluidité de vol remarquables. Le mode Sport est particulièrement impressionnant, lui autorisant une vitesse de pointe à 68 km/h.

Il dispose d’une détection des obstacles à 20 m, via cartographie 3D. Il faut cependant que l’obstacle soit suffisamment gros et contrasté. Mais l’avantage, c’est qu’il dispose pour cela de caméras avant… et arrière !

On retrouve la même companion app que sur le Spark, avec ses avantages et ses inconvénients. Il dispose par ailleurs des mêmes prises de vue automatisées, et en ajoute d’autres (Astéroïde, Boomerang,…). Au niveau du retour vidéo, le constructeur annonce une portée de 4 km, mais des latences sont observées à partir de 500 m environ.

Enfin, niveau autonomie, il est dans la moyenne : les 21 minutes annoncées semblent bien correspondre à la réalité.

Au final, avec toutes ces qualités, le Dji Mavic Air est certainement l’un des meilleurs drones disponibles sur le marché dans cette gamme de prix. Dès lors, pourquoi ne pas lui avoir attribué la première place ? Tout simplement parce que le rapport qualité/prix du Spark nous semble actuellement plus intéressant.

 

Les meilleurs drones caméra haut de gamme

Dans cette dernière section, nous nous avançons vers des drones à usage professionnel, présentant une qualité d’image irréprochable, un système de stabilisation efficace, une bonne autonomie et une excellente maniabilité.

Ce ne sont néanmoins pas des drones que nous recommanderions à des débutants, ne serait-ce qu’en raison de leur prix élevé, mais aussi parce que la multitude de fonctionnalités proposée risquerait de les perdre.

 

DJI Mavic 2 Zoom : le meilleur haut de gamme

DJI Mavic 2 Zoom

Prix
1 061,70 €
Avantages
Qualité d’image
Fonctions offertes par le zoom
Autonomie
Inconvénients
Le prix

Le Mavic 2 Zoom est l’une des deux déclinaisons développées en 2018 par Dji pour renouveler son célèbre Magic Pro (2016).

La plateforme de base est la même pour les deux versions, et a été retravaillée pour offrir une meilleure aérodynamique (il atteint une vitesse de pointe de 72 km/h en mode sport), et fonctionner de manière plus silencieuse.

Et tout en reprenant le côté entièrement pliable du Mavic Air, pour atteindre les dimensions de 32,2 x 24,2 x 8,4 cm une fois déplié, et 21,4 x 9,1 x 8,4 cm une fois replié, il atteint cette fois le poids de 900 gr, ce qui vous soumet donc à certaines exigences légales.

Il emporte une technologie de détection multidirectionnelle à 360°, fondée sur 8 capteurs : deux à l’avant, deux à l’arrière, deux en dessous et un de chaque côté, sur les flancs du drone. Il en résulte une mesure assez précise des distances qui séparent le drone d’un objet.

Cette version Zoom embarque un capteur 12 Mpx, mais il peut “monter” jusqu’à 48 via un système d’assemblage de neuf prises de vue automatiques captées grâce à la variation du zoom optique 2x qu’il embarque. Il enregistre en 4K, mais l’image peut être prise en définition 1080p jusqu’à 8 km de distance pour une diffusion sans latence sur l’application.

Son zoom lui confère par ailleurs certains effets intéressants en vidéo, comme le “Dolby Zoom”, ou le mode “travelling” (le drone s’éloigne du sujet tout en zoomant sur lui afin de conserver sa taille initiale sur la vidéo, créant un effet de perspective intéressant).

L’application permet en outre une sauvegarde directe des photos, pour éviter de remplir trop vite la mémoire interne de 8 Go (extensible jusqu’à 128 Go grâce à l’emplacement Micro-SD).

L’autonomie, enfin, le classe parmi les très bons élèves, puisqu’elle atteint presque une trentaine de minutes.

Au final, ce drone nous a séduits non seulement par sa qualité matérielle et sa qualité d’image, mais aussi, surtout, par les possibilités offertes par son zoom optique 2x, qui en fait un produit très intéressant pour les cinéastes. Ceux qui se focalisent sur la qualité photo, néanmoins, auront intérêt à se tourner vers son comparse, le Mavic 2 Pro.

 

DJI Mavic 2 Pro : l’alternative haut de gamme

DJI Mavic 2 Pro

Prix
1 448,99 €
Avantages
Qualité d’image
Large capteur 1” capturant plus de lumière
Autonomie
Inconvénients
Le prix (et celui du kit)

Nous n’allons pas nous attarder très longuement sur l’aspect de ce drone caméra puisque, à peu de chose près (2 gr environ), il propose exactement la même configuration et les mêmes performances générales en matière d’aérodynamique, de manipulation et d’autonomie.

Mais s’il se distingue de son homologue Zoom 2, c’est parce que, cette fois, il intègre un capteur 1” à 20 Mpx. Du coup, avec ce capteur plus large, il capture plus de lumière, pour un rendu encore plus époustouflant, avec une colorimétrie maîtrisée. Même en basse luminosité, les clichés offrent un excellent rendu.

Du coup, si vous utilisez majoritairement votre drone pour de la photo, il y a fort à parier que le modèle Pro vous satisfasse bien plus que le Zoom. Ce dernier garde néanmoins l’avantage en enregistrement vidéo, en proposant plus de jeux de prises de vue, et c’est pourquoi nous lui avons gardé la première place de notre sélection.

Notez que, que vous optiez pour l’un ou l’autre modèle, il est vivement recommandé de s’équiper du Mavic 2 Fly More Kit. Celui-ci contient un sac de transport, 2 batteries supplémentaires, 1 station de charge, 1 adaptateur pour chargement via allume-cigare, 1 adaptateur pour batterie externe, et 2 paires d’hélice supplémentaires. Certes, cela fait grimper la note, mais c’est presque un indispensable pour les professionnels à qui ces deux drones se destinent.

 

Mentions honorables

Parrot Bebop 2 : ce drone se distingue particulièrement parmi les modèles à moins de 500 € en raison de la stabilisation automatique exemplaire qu’il propose, grâce à la combinaison de sa caméra verticale, de son capteur ultrason, de son baromètre, du gyroscope et du capteur d’accélération. À cela s’ajoute un logiciel de stabilisation vidéo, pour un résultat réussi en toutes circonstances. De plus, il se révèle, comme le souligne Bertrand (Tinynews.be) dans son test dédié “un vrai régal de convivialité”. Sa qualité d’image moindre lui a cependant fait perdre la place dans notre sélection au profit des concurrents Dji.

Parrot Anafi : ce drone léger et pliable propose un enregistrement 4K, une stabilisation hybride, un zoom et une qualité photo et vidéo plutôt satisfaisantes au vu de son prix. Ajoutez à cela une autonomie de 25 minutes. Il ne souffre finalement que de se positionner entre le plus abordable DJI Spark et le meilleur (au niveau des finitions comme de la connexion et des fonctionnalités proposées) DJI Mavic Air.

Dji Phantom 4 Pro : il est le premier drone de Dji à avoir intégré un capteur 1”. Il se distingue néanmoins en ce qu’il permet, lui, d’enregistrer en 4K à 60 ips (contre 30 ips maximum pour le Mavic 2 Pro). C’est donc la meilleure alternative pour ceux ont absolument besoin d’un enregistrement 4K très fluide. Cela se fait toutefois au prix de son autonomie (20 minutes). C’est son prix très élevé par rapport aux Mavic qui nous a poussés à l’écarter de notre sélection principale.

DJI Inspire 2 : ce drone au prix plus élevé va à la rencontre des besoins d’un marché professionnel, en proposant notamment un enregistrement 5,2 K (30 ips) et 4K (60 ips), une vitesse de pointe à 94 km/h, une résistance au froid (jusqu’à -20°C) et une autonomie de près de 30 minutes.

En conclusion, quel drone caméra choisir ?

Le DJI Spark continue de remporter notre préférence. En effet, bien qu’il ne propose pas d’enregistrement 4K, il offre une belle qualité d’image, appuyée par une stabilisation efficace, et il se montre compact et solide. C’est un des meilleurs rapports qualité/prix en matière de drones caméra.

Mais si vous débutez complètement, nous ne pouvons que vous recommander le DJI Ryze Tello. Proposé à un prix abordable, il se montre plutôt résistant (d’autant plus qu’il est fourni à l’achat avec des protections d’hélices) et, bien qu’il ne soit pas le meilleur dans ce domaine, il offre une qualité visuelle étonnante à ce prix.

Enfin, le DJI Mavic 2 Zoom s’adresse aux cinéastes en herbe, qui profiteront de son enregistrement 4K de qualité, de sa stabilisation à toute épreuve, et des nombreux effets proposés par son zoom 2x.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
DJI Ryze TelloDJI SparkDJI Mavic 2 Zoom
DJI Ryze TelloDJI SparkDJI Mavic 2 Zoom
Proposé à petit prix, ce mini-drone se distingue de la concurrence immédiate par ses qualités matérielle et visuelle étonnantes. C’est un outil idéal pour un débutant qui souhaite se lancer dans la vidéo aérienne.
Lire plus
Un peu plus ancien, il continue de se démarquer sur le marché grâce à son excellent rapport qualité/prix. Belle qualité d’image, stabilisation efficace, détection d’obstacle pratique, il a beaucoup des grands.
Lire plus
Entre son enregistrement 4K de qualité, sa technologie de détection multidirectionnelle à 360° et les possibilités offertes en vidéo par son zoom optique 2x, c’est un drone idéal pour les cinéastes en herbe.
Lire plus
99,00 €500,00 €1 061,70 €
Voir sur Amazon Voir sur FnacVoir sur Amazon

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

35 Commentaires

  • bonjours,
    n’ayant jamais conduit de véritable drone, je pense acheter le DJI Ryze Tello, est-ce un bon choix?
    Est-ce que avec mon portable galaxy j5, je pourrais donc le piloter?

  • Bonjour,
    Je souhaite acheter un drone pour la photo principalement (et la vidéo à une moindre mesure). Je souhaite l’utiliser en voyage (en Islande prochainement donc pas mal de vent à prevoir). J’ai un budget de 600€ environ.
    Quel drone me conseillez vous ? Le spark me paraît léger en Islande avec le vent. Peut il convenir ?
    Merci

    • Bonjour. Pour l’Islande, mieux vaut en effet prévoir un drone avec beaucoup de stabilité, comme le Parrot ANAFI. Bien que proposé à un prix légèrement plus élevé que votre budget, il propose une stabilisation d’images sur trois axes permet de réaliser des images fluides et nettes. Selon la marque, ce modèle peut supporter des vents de 50 km/h et a une portée maximale de 4 km.

  • Bonsoir, peut-ětre pas encore fort connus, mais de véritables challengers aux DJI avec quelques restrictions mais des prix nettement plus abordables, les Xiaomi Mi Drone (simili Phantom) et Fumi SE 8 (simili Mavic). De beaux essais disponibles en frçs sur YouTube.
    Cordialement

    • Bonjour Philippe,

      Merci pour le conseil. Nos rédacteurs ne manqueront pas de jeter un oeil à ces modèles lors de la prochaine mise à jour de l’article. Avez-vous personnellement eu l’occasion de tester l’un de ces drones ?

      Bonne journée et à bientôt sur Selectos. 🙂

  • Bonjour, j’aurais besoin de conseil je cherche un drone avec mode follow me, environ 400/500 euros max, utilisé pour voyager donc peut être de petite taille mais j’ai lu que plus le drone est petit plus il craint le vent donc pas top pour voyager et l’utilisé dehors par tout type de temps ( sauf pluie bien évidement )
    Merci

    • Bonjour,

      Je pense que le DJI Spark pourrait vous convenir. Il ne possède pas réellement une option Follow Me (qui suit la télécommande grâce à un signal GPS) mais une option « Active Track » qui suit un objet en mouvement. Et cette technologie fonctionne plutôt bien ! Grâce à une technologie brevetée de reconnaissance visuelle, couplée au positionnement de votre smartphone, faites-vous suivre et filmer par votre drone facilement. Je vous invite à regarder cette vidéo pour vous en rendre compte. Au niveau de l’appareil, ses finitions sont impeccables : il est élégant et donne une impression de solidité grâce à un alliage de magnésium. Les propriétés de ce matériau sont reconnues pour leur résistance aux chocs. Petit et facile à emporter, il sera un bon compagnon de voyage.

      Bonne journée.

      • Merci bien oui effectivement ce drone était dans ma liste des bon drone donc je pense partir sur celui ci , avez vous des connaissances concernant le droneX pro ? car a 99 euros on dirait que c’est trop beau pour être vrai

        • Bonjour,

          En faisant quelques recherches, je n’ai malheureusement pas trouvé d’avis concluants sur le droneX pro pour vous aider. En effet, les seuls avis (qui affichent tous 5 étoiles) se trouvent sur le site du principal revendeur et ne sont donc peut-être pas objectifs, je préfère ne pas m’y fier. J’ai pu trouver un autre article en parlant mais il était sponsorisé par la marque. Je m’étonne de ne le voir sur aucun autre site de référence high-tech et donc, je ne peux pas vous recommander ou non le produit. Pour moi, à ce prix là, je doute de ses capacités. Je vous invite à visionner cette vidéo. Vous verrez que la qualité n’est pas vraiment au rendez-vous.

          Effectivement, 100 mètres peuvent vous sembler court mais pour des drones allant plus loin, il vous faudra investir un peu plus ou alors vous diriger vers le Parrot Bebop 2 qui lui, ira jusqu’à 150m. Si vous désirez vraiment aller plus loin, il faudra vous opter pour le DJI Mavic Air mais son prix est vraiment supérieur (750€).

          Bonne journée

          • Bonjour le X-pro est un drone jouet sans GPS Il est en fait un Eachine E58 vendu au double de son prix grâce à un marketing quelque peu indélicat Il permet de bien s amuser mais pour le même prix, mieux vaut choisir l original plus quelques batteries et protections d hélices Sensible au vent et pas de RTH

  • bonjour
    dans les 100€ le tello dji qui vole bien les photos son plus tot de bon qualité les deux point noir sont les vidéos qui se fige et l autonomie de 13 minute l app et simple et fait le boulot

    • Bonjour Olivier,

      Merci pour votre retour sur ce produit. Le DJI Ryze de Tello a actuellement sa place dans nos mentions honorables puisqu’il nous semble idéal pour ceux qui veulent pénétrer l’univers des drones et sont adeptes de la programmation. Qui sait, peut-être aura-t-il bientôt une place de choix dans notre sélection ? 🙂

      Bonne journée

  • bonjour je suis a la recherche de drone pour un prix de dépassent pas les 100euro pour filmer nos sortie skirando j’ai vue le dronexpro que pouvez-vous me conseiller merci Mr blanc

    • Bonjour,

      Pour un tout petit prix, je vous conseille le Syma X5SC-1. A ce prix là, vous ne trouverez pas de drones hyper performants. Il sera au mieux un divertissement pour découvrir le monde des drones caméra ou faire du repérage dans la nature. Mais pour un prix qui défie toute concurrence, c’est admirable !

      Bonne journée

    • Bonjour,

      En faisant quelques recherches, je n’ai malheureusement pas trouvé d’avis concluants pour vous aider. En effet, les seuls avis (qui affichent tous 5 étoiles) se trouvent sur le site du principal revendeur et ne sont donc peut-être pas objectifs, je préfère ne pas m’y fier. J’ai pu trouver un autre article en parlant mais il était sponsorisé par la marque. Je m’étonne de ne le voir sur aucun autre site de référence high-tech et donc, je ne peux pas vous recommander ou non le produit. Pour moi, ça ressemblerait plutôt à une mauvaise bonne affaire…

      Bonne journée

    • Bonjour,

      Il vous faut à priori un drone avec beaucoup de stabilité et donc le Parrot Bebop 2 pourra déjà faire du bon boulot (il est possible de voir sur le Net des vidéos justement prises avec ce drone spécifique en Antarctique, si vous voulez vous donner une idée du rendu)

      Bon dimanche,

      • Bonjour,

        Ayant déjà un phantom 3 je ne pensais pas à un parrot et je voulais une machine stable et avec une très bonne vidéo genre un phantom 4 ou typhoon H pro.

        • Ah oui effectivement, ne sachant pas si vous étiez déjà un adepte des drones et dans quelle tranche de prix vous vouliez investir, je vous suggérais le parrot qui se montre franchement correct à ce niveau, mais si c’est plutôt vers un modèle du type phantom 4 ou le Typhoon H pro que vous balancez, on vous conseille plutôt ce dernier (d’ailleurs mis en avant dans notre sélection).

          D’une part il y a le critère prix (le Typhoon est franchement plus abordable), mais également, selon moi, la reconnaissance d’obstacle via sonar plutôt que via analyse visuelle (dans des contrées comme l’Antarctique, je crois que cela se révélera plus performant…)

  • Bonjour, je suis allé dans un magasin spécialisé drones pour demander les 1ers prix pour un novice, et l’on m’a recommandé le Tello de Ryze, actuellement selon eux le meilleur rapport qualité / prix pour démarrer; qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Anto,

      Oui tout à fait, c’est un appareil qui est bien pour débuter, mais si tu apprécies vraiment, tu vas très vite avoir envie de passer à la gamme supérieure.

      Bonne journée à toi Anto.

    • Bonjour Dante,

      Pour te rassurer je t’invite à lire notre rubrique « à propos » qui explique notre mode de fonctionnement sur ce lien : https://selectos.eu/a-propos/

      Plus précisément pour les drones caméra, les DJI ont une place très importante dans le milieu. Cela explique pourquoi ils sont très présents dans cet article.
      bonne journée

  • Vous n’avez rien trouvé comme drone de bonne qualité entre 100€ et 400€? Genre entre 200 et 300€. Celui de 100€ est vraiment bas de gamme alors que 400€ est un peu au-dessus de mon budget.

    • Bonjour Julien,

      Nous n’avons effectivement rien dans notre top entre ces prix là. Nos tops se basent sur le rapport qualité-prix et dans ces prix-là, il n’est pas au rendez-vous. Cependant, tu auras la possibilité de trouver ton bonheur sur internet. Il se peut que des drones entre 100€ et 400€ apparaissent lors de la mise à jour de l’article qui est prévue.

      Bonne journée

  • Je suis a la recherche d’un drone video haut de gamme. Je pensais me tourner vers un mavic pro compte tenu de l’avis general des communautés. Je pensais donc boir une mention sur celui ci dans votre article. Il me semble totalement incompréhensible de ne pas aborder l’un des drones référence du marché. Permettez moi de douter de l’objectivité de cet article.

    • Salut Adrien,

      L’article a vraiment besoin d’une mise à jour, tu as raison. Elle est prévue dans les semaines à venir, et nous ferons attention à prendre en compte tous les modèles les plus populaires du moment 🙂

    • Bonjour Michelangelo,

      Oui, je l’avais vu passer ! Il n’est pas mauvais, mais je suis un peu dubitatif sur plusieurs points, notamment la qualité vidéo. L’effet loupe est un peu trop marqué à mon goût, ce qui fait que les images ne sont pas exploitables pour tous les contextes. Aussi la companion app est pas terrible terrible, notamment si on utilise une tablette : le retour vidéo est tout petit.
      Par contre il paraît qu’il est très sympa à faire voler ! Pour un peu moins cher, mon coeur penche sur le DJI Spark quand même 😉

        • Bonjour ! J’en parle brièvement dans l’intro aux drones haut-de-gamme. Meilleur drone DJI, incontestablement, mais j’avais trouvé mieux pour ce prix-là ou presque.
          Si vous êtes fan de la marque DJI et que vous voulez un drone haut-de-gamme, en revanche, c’est un très bon choix.

Laisser un commentaire

>