Le Meilleur Drone Caméra

Mis à jour le 4 février 2021

Après 21 heures de recherche parmi 15 drones, nous avons déterminé que le DJI Mavic Mini est le meilleur drone caméra disponible actuellement.
Il propose d’excellentes performances et un poids très léger pour un prix particulièrement abordable. Par contre, si vous désirez de l’enregistrement 4K, dirigez-vous plutôt vers le Parrot Anafi.

 

Notre choix, Meilleur pas cher

DJI Mavic Mini

Ce drone est le plus petit et le plus léger de notre comparatif puisqu’il pèse 249 g, ce qui facilite son utilisation d’un point de vue législatif. Par ailleurs, sa portée et son autonomie demeurent très bonnes.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Son poids inférieur à la barre des 250 g facilite l’utilisation de ce drone, y compris à l’étranger. Avec sa vitesse maximum de 13 m/s, il appartient à la classe la moins restrictive pour les drones en France. Ses dimensions en font un excellent modèle pour les amateurs de randonnée. La qualité d’enregistrement grimpe à 2.7K à 30 IPS ou à 1080p, toujours à la même cadence. Sa portée maximale est de 4 km et son autonomie de 26 minutes.

 

Meilleur milieu de gamme

Parrot Anafi

Ce drone est le premier de notre sélection à profiter pleinement de la 4K. Il se distingue également avec la présence d’un zoom optique et d’une excellente qualité d’image. Le tout sans sacrifier son poids léger.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce modèle est relativement petit et pèse seulement 320 g. Le fait qu’il soit pliable et très facile à transporter ne nuit pas à ses capacités techniques : il se dote en effet d’un capteur 21 Mpx offrant des images vives et fidèles à la réalité. Il est également capable d’enregistrer au format 4K 30 IPS, avec cette fois la possibilité d’aller jusqu’à 60 IPS seulement en Full HD. Il se différencie également de la concurrence grâce à l’intégration d’un zoom numérique. Sa portée maximale est de 4 km et son autonomie de 23 minutes. 

 

Meilleur haut de gamme

DJI Mavic 2 Zoom

Ce drone se différencie de la concurrence avec son zoom optique idéal et ses multiples effets dédiés aux cinéastes. De plus, sa portée est deux fois plus élevée que les autres modèles de notre sélection.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce drone nous a séduits non seulement par sa qualité matérielle et son rendu d’image, mais aussi, surtout, par les possibilités offertes par son zoom optique, qui en fait un produit très intéressant pour les cinéastes. Cette version Zoom embarque un capteur 12 Mpx, mais il peut “monter” jusqu’à 48 via un système d’assemblage de neuf prises de vue automatiques. Il enregistre en 4K, mais l’image peut être prise en définition 1080p jusqu’à 8 km de distance pour une diffusion sans latence sur l’application. Son autonomie est d’environ 30 minutes.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
DJI Mavic MiniParrot AnafiDJI Mavic 2 Zoom
DJI Mavic MiniParrot AnafiDJI Mavic 2 Zoom
Ce drone est le plus petit et le plus léger de notre comparatif puisqu’il pèse 249 g, ce qui facilite son utilisation d’un point de vue législatif. Par ailleurs, sa portée et son autonomie demeurent très bonnes.Ce drone est le premier de notre sélection à profiter pleinement de la 4K. Il se distingue également avec la présence d’un zoom optique et d’une excellente qualité d’image. Le tout sans sacrifier son poids léger.Ce drone se différencie de la concurrence avec son zoom optique idéal et ses multiples effets dédiés aux cinéastes. De plus, sa portée est deux fois plus élevée que les autres modèles de notre sélection.
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Sommaire

 

Pourquoi nous faire confiance ?

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Les drones sont aujourd’hui de vrais outils pour les amateurs de vidéos et photos, mais aussi pour les professionnels. Du coup, il est parfois difficile, quand on souhaite se lancer dans l’achat d’un drone caméra, de faire la distinction entre l’essentiel et l’accessoire. 

Alors que certains adeptes de l’action cam s’offriront un drone pour filmer leurs performances sportives, d’autres l’utilisent pour capturer des paysages à couper le souffle lors de leurs voyages. 

Quel que soit votre degré d’expertise en matière de drones, certains critères doivent absolument être examinés, mais ils ne seront pas tous aussi déterminants dans votre choix :

  • La qualité d’enregistrement : le degré de qualité requis dépend évidemment de votre besoin en la matière, mais que vous optiez pour un enregistrement Full HD ou 4K, choisissez un modèle proposant au moins 30 IPS (Images par Seconde), sinon votre film sera saccadé. Vérifiez également si la colorimétrie est fidèle aussi bien en vidéo qu’en photo. 
  • La stabilisation de la caméra : elle sert à obtenir une image de bonne qualité, quelle que soit la stabilité de l’appareil lui-même. Certains appareils intègrent une stabilisation électronique, où un logiciel intégré corrige l’image et enregistre une vidéo artificiellement stable. On perd un peu en qualité vidéo, mais le résultat permet d’éviter les effets de secousse. D’autres s’inspirent des gyrostabilisateurs installés sur les hélicoptères : une nacelle motorisée compense les mouvements de l’appareil pour maintenir la caméra en position fixe. C’est la plus efficace si vous ne souhaitez pas compromettre la qualité d’image.
  • La détection d’obstacles : elle permet à votre drone de reprendre le contrôle automatiquement s’il pense que vous l’envoyez dans un mur (un phénomène bien plus courant qu’on ne le pense, surtout quand on débute). Elle peut fonctionner via la caméra, par une analyse visuelle 3D de ce qui l’entoure, ou via un sonar, plus efficace, cartographiant l’environnement à l’aide d’ultrasons.
  • Le RHT (Return to Home) : si votre appareil dépasse sa portée maximale ou manque de batterie, le RTH va faire en sorte qu’il revienne automatiquement à votre position, en suivant le signal de commande.
  • Le FPV (First Person View) : il consiste souvent en un écran intégré à la commande vous permettant de voir ce que voit votre drone. Les amateurs de sensation pourront coupler cette donnée vidéo avec un casque réalité virtuelle et ainsi se promener dans les airs comme s’ils y étaient.
  • La portée : la direction générale de l’aviation civile a établi que les drones ne pouvaient monter qu’à 150 m, et qu’il fallait toujours les conserver à portée de vue. Dans certaines circonstances, la capacité d’un drone à parcourir une distance particulièrement longue sans perdre le contact avec le contrôleur peut cependant être très utile (zone montagneuse, etc.).
  • Le GPS : si vous souhaitez malgré tout un modèle à longue portée, préférez un drone caméra que vous pouvez localiser facilement. Au-delà de la casse, il y a la question de la perte ! Grâce au GPS, vous le retrouverez en toute situation.
  • La facilité de contrôle : la plupart des contrôleurs ressemblent à des manettes avec des joysticks pour diriger le vol de l’engin et des boutons pour lancer certaines fonctions précises. Néanmoins, certains contrôleurs ont à présent un écran intégré ou une possibilité d’être connectés avec un smartphone, permettant parfois un contrôle plus intuitif.
  • L’autonomie : un compromis est souvent à faire ici, car une batterie à plus longue durée de vie est généralement plus lourde (même si les fabricants travaillent de plus en plus sur ce point). Une bonne batterie tournera aux alentours de 20 minutes, mais nous vous recommandons toujours d’investir dans une (ou plusieurs) batterie(s) de rechange.
  • La transportabilité : si vous souhaitez transporter votre drone au quotidien, privilégiez un modèle compact, avec des bras repliables, par exemple, et qui peut facilement se ranger dans un sac.

Si vous débutez, par contre, ne soyez pas trop gourmand(e) en matière de puissance, de qualité visuelle, de vitesse de pointe, d’altitude maximum ou de portée. Optez pour un drone moins spectaculaire, plus petit, plus facile à manœuvrer et plus abordable. Par ailleurs, nous vous recommandons fortement de guetter les options suivantes :

  • Les commandes radio : les modèles naviguant via une tablette ou un smartphone sont plus intuitifs, mais peuvent poser un problème de latence (le Wi-Fi ayant une portée plus incertaine que les ondes radio). Le temps de prendre en main les inerties de l’appareil, ces imprécisions peuvent vous coûter cher. Préférez donc les commandes radio si vous êtes un vrai débutant.
  • Les protège-hélice : il s’agit d’un petit cerceau en plastique très léger couvrant les parties sensibles. Si votre drone n’en est pas équipé, achetez-les séparément. S’il n’est pas compatible avec un protège-hélice, ne l’achetez pas. Les pales à l’unité coûtent plusieurs euros et le moindre choc peut les tordre. À terme, vous risquez même d’endommager les moteurs.

C’est avec tous ces critères en tête que nous avons examiné la quinzaine de modèles de drones actuellement réputés sur le marché. La consultation de guides et tests spécialisés ainsi que la comparaison de nombreux clichés nous ont permis d’en isoler une dizaine parmi eux, présentant un rapport qualité/prix plus intéressant.

Nous avons donc départagé ceux-ci en analysant une multitude de retours utilisateurs, récoltés sur divers sites de ventes, blogs spécialisés, sections commentaires de chaînes YouTube et autres, aussi bien côté anglophone que francophone.

Cela nous a permis de sélectionner les 3 drones caméra les plus intéressants du moment.

 

Notre Choix : DJI Mavic MINI

DJI Mavic Mini

Notre choix, Meilleur pas cher

DJI Mavic Mini

Ce drone est le plus petit et le plus léger de notre comparatif puisqu’il pèse 249 g, ce qui facilite son utilisation d’un point de vue législatif. Par ailleurs, sa portée et son autonomie demeurent très bonnes.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce drone est le plus léger de notre comparatif puisqu’il pèse 249 g. Son poids inférieur à la barre des 250 g facilite son utilisation, y compris à l’étranger. Avec sa vitesse maximum de 13 m/s (ou 46,8km/h), il appartient à la classe la moins restrictive pour les drones en France : la classe C0.

Ses dimensions (14 × 8,2 × 5,7 cm) en font d’ailleurs un excellent modèle pour les amateurs de randonnée. Comptez cependant 249 g supplémentaires pour la télécommande aux dimensions similaires au drone. 

La qualité d’enregistrement grimpe à 2.7K à 30 images par seconde ou à 1080p, toujours à la même cadence. La focale est de 24 mm avec une ouverture convenable à f/2.8. La qualité des images est de 12 mégapixels en JPEG seulement. Les couleurs comme le niveau de détails restent cependant corrects.

La stabilisation sur trois axes est efficace, mais gare au vent au vu du faible poids de l’appareil, d’autant plus qu’il ne dispose pas de détection d’obstacle. 

Sa portée maximale est de 4 km, une distance saisissante pour un appareil de cette envergure. D’ailleurs même si celui-ci dispose d’une fonction de retour à la base, pensez à garder un œil sur le DJI Mavic MINI au vu de sa petitesse.

Son autonomie est de 26 minutes, un score très bon pour de l’entrée de gamme. Leur chargement se fait par le port micro USB du drone. 

Le DJI Mavic MINI constitue un excellent appareil pour les pilotes débutants. Son poids et ses dimensions sont de très bons atouts pour les nomades. Pour les personnes qui cherchent de quoi protéger les hélices et des batteries supplémentaires, ils sont fournis dans un pack.

 

Le drone caméra milieu de gamme : Parrot Anafi

Parrot Anafi

Meilleur milieu de gamme

Parrot Anafi

Ce drone est le premier de notre sélection à profiter pleinement de la 4K. Il se distingue également avec la présence d’un zoom optique et d’une excellente qualité d’image. Le tout sans sacrifier son poids léger.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les dimensions de ce modèle sont de 24 x 6,6 x 6,3 cm pour seulement 320 g. Et vu qu’il s’agit à nouveau d’un modèle pliable, il est très facile à transporter.

Il s’équipe, lui, d’un capteur 21 Mpx, qui offre des images vives et fidèles à la réalité. On retrouve également un enregistrement 4K 30 IPS, avec cette fois la possibilité d’aller jusqu’à 60 IPS seulement en Full HD.

Il se distingue toutefois de la concurrence grâce à l’intégration d’un zoom numérique, permettant quelques prises de vue intéressantes.

Il est par ailleurs muni d’une stabilisation hybride – mécanique et logicielle – qui vous assure des images stables à peu près en toute occasion, même à vitesse maximale (55 km/h).

Nous vous invitons cependant à la prudence en matière de vitesse : le Parrot Anafi ne dispose pas de système de détection d’obstacle. C’est dommage dans cette gamme de prix. 

L’application permettant de le diriger est intuitive et complète et propose diverses prises de vue, d’autant plus que la direction du drone est très fluide. 

En ce qui concerne la portée, elle souffre du même défaut que de nombreux concurrents : annoncé à 4 km, le retour vidéo affiche des latences une fois passés les 500 m.

Enfin, niveau autonomie, il atteint environ 23 minutes. Une batterie de rechange est toutefois, à nouveau, vivement recommandée. 

Ce modèle vise dès les personnes qui veulent filmer en 4K sans sacrifier la transportabilité de leur drone. Son prix le destine pendant à des utilisateurs déjà habitués à ce type d’appareil.

 

Le drone caméra haut de gamme : DJI Mavic 2 Zoom

DJI Mavic 2 Zoom

Meilleur haut de gamme

DJI Mavic 2 Zoom

Ce drone se différencie de la concurrence avec son zoom optique idéal et ses multiples effets dédiés aux cinéastes. De plus, sa portée est deux fois plus élevée que les autres modèles de notre sélection.

Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ce drone nous a séduits non seulement par sa qualité matérielle et son rendu d’image, mais aussi, surtout, par les possibilités offertes par son zoom optique 2x, qui en fait un produit très intéressant pour les cinéastes. Ceux qui se focalisent sur la qualité photo, néanmoins, auront intérêt à se tourner vers son comparse, le Mavic 2 Pro.

La plateforme de base est la même pour les deux versions, et a été retravaillée pour offrir une meilleure aérodynamique (il atteint une vitesse de pointe de 72 km/h en mode sport), et fonctionner de manière plus silencieuse.

Et tout en reprenant le côté entièrement pliable du Mavic Air, pour atteindre les dimensions de 32,2 x 24,2 x 8,4 cm une fois déplié, et 21,4 x 9,1 x 8,4 cm une fois replié, il atteint cette fois le poids de 900 g, ce qui vous soumet donc à certaines exigences légales.

Il emporte une technologie de détection multidirectionnelle à 360°, fondée sur huit capteurs : deux à l’avant, deux à l’arrière, deux en dessous et un de chaque côté, sur les flancs du drone. Il en résulte une mesure assez précise des distances qui séparent le drone d’un objet.

Cette version Zoom embarque un capteur 12 Mpx, mais il peut “monter” jusqu’à 48 via un système d’assemblage de neuf prises de vue automatiques captées grâce à la variation du zoom optique 2x qu’il embarque. Il enregistre en 4K, mais l’image peut être prise en définition 1080p jusqu’à 8 km de distance pour une diffusion sans latence sur l’application.

Son zoom lui confère par ailleurs certains effets intéressants en vidéo, comme le “Dolby Zoom”, ou le mode “travelling” (le drone s’éloigne du sujet tout en zoomant sur lui afin de conserver sa taille initiale sur la vidéo, créant un effet de perspective intéressant).

L’application permet en outre une sauvegarde directe des photos, pour éviter de remplir trop vite la mémoire interne de 8 Go (extensible jusqu’à 128 Go grâce à l’emplacement Micro-SD).

L’autonomie, enfin, le classe parmi les très bons élèves, puisqu’elle atteint presque une trentaine de minutes.

 

Mentions honorables

DJI Ryze Tello (103,00 € lors de la publication) : ce petit drone sacrifie sa portée, son autonomie (10 minutes) et ses fonctionnalités au profit d’un prix très abordable. Il est le fruit de la collaboration entre DJI et Intel et a été spécifiquement conçu pour les débutants. Bien que ses finitions soient impeccables, prenez garde : il est en plastique, ce qui peut être problématique en cas de collision (même si ce plastique est plutôt robuste). Son capteur 5 Mpx permet d’effectuer des enregistrements HD à 30 IPS plutôt convaincants.  

 

Sources

  1. Air Photography, DJI Mavic Mini Review, 16 septembre 2020
  2. Frandroid, Quels sont les meilleurs drones en 2020 ? Notre sélection, 16 septembre 2020
  3. Gautier Veltri, Mavic 2 PRO ou ZOOM ? Le test comparatif complet, 16 septembre 2020
  4. PC Mag, The Best Drones for 2020, 16 septembre 2020
  5. T3, Best drone 2020: hotshot drones for stunning 4K video, tack-sharp photos and aerial selfies, 16 septembre 2020
  6. Tom’s Guide, Best drones 2020, 16 septembre 2020
  7. Une Bolée d’Air, Parrot Anafi vs DJI Mavic Air : les raisons qui m’ont fait préférer l’Anafi (randonnées, voyages…), 16 septembre 2020

​​​​​​​​​​​​​​​​Détenteur d’une licence en littérature anglaise (Université Stendhal) et d’un master en journalisme (Université Libre de Bruxelles), Jérôme a déjà quelques années d’expérience à son actif. Curieux d’en apprendre toujours davantage, investigateur dans l’âme et véritable geek, il met ses compétences et son savoir-faire en pratique pour vous dénicher les meilleurs produits audiovisuels.