Les 5 (vrais) Meilleurs Climatiseurs mobiles 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 29 juin 2018

Après plusieurs recherches pour dénicher le parfait climatiseur parmi la cinquantaine de modèles présents sur le marché, j’ai enfin sélectionné pour vous les 5 meilleurs climatiseurs mobiles.

Pour affronter les chaleurs de l’été, rien ne vaut un climatiseur, surtout si vous souhaitez vraiment rafraîchir votre chambre ou salon. Bon, je vous avoue, je préfère, en général, un ventilateur, car je suis sujette aux rhumes (oui, même en été), mais si je devais acheter un climatiseur mobile, j’opterais sans hésiter pour le Trotec PAC 2610 E.

Découvrez aussi mon guide complet pour dénicher un bon climatiseur à la fin de cet article.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Trotec PAC 2610 EDe'Longhi PAC N76Remko RKL 491 DC
~570 EUR~1000 EUR~2050 EUR
Voir sur ManomanoVoir sur amazonVoir sur amazon

Les meilleurs climatiseurs mobiles pas chers

Cette catégorie regroupe les climatiseurs les plus performants parmi les moins chers du marché. Et comme ce sont les moins chers ils sont moins performants que les appareils de gamme supérieure.

Mais ils ont par contre l’avantage d’être les plus compacts, les moins encombrants et les plus faciles à déplacer de tous.

Trotec PAC 2610 E : le meilleur pas cher

Trotec PAC 2610 E

Voir le prix sur Fnac

Avantages
3 en 1
Puissant (2,6 kW/9000 Btu)
Choix pour direction du flux d’air
Entretien facile
Télécommande fournie
Inconvénients
Peut se révéler bruyant pour certaines personnes

Trotec, c’est une des sociétés spécialisées dans la ventilation, en règle générale, et donc, par extension, dans le chauffage et la climatisation. Elle se destine en premier lieu à l’industrie, mais elle nous propose ici un appareil à usage domestique…3 en 1 !

Le Trotec PAC 2610 n’est pas seulement un climatiseur monobloc : il fait aussi office de déshumidificateur et de ventilation !  

Visuellement, on est sur du classique : le climatiseur est de forme plutôt rectangulaire et vertical, avec des dimensions relativement modestes en largeur (comptez tout de même 30,5 x 38,3 x 75,2 mm). Il est aussi assez puissant que pour rafraîchir une pièce de 34 m2, même par grande chaleur (ses 2,6 kW ou 9000 Btu y sont pour quelque chose !). C’est donc amplement suffisant pour une chambre ou un living, surtout que vous pouvez le déplacer facilement d’une pièce à l’autre grâce aux roulettes et à l’enrouleur de câble dont il est pourvu.

Il est disponible aussi en une combinaison de couleurs, à savoir : marron et argent (pour le panneau de commandes). Je ne suis pas très fan de ce genre de couleur (même si ma salle à manger/salon est dans des tons chauds), mais ça, ça dépend aussi de vos goûts personnels en la matière !

On remarque aussi que les grilles du climatiseur se situent sur le centre de l’appareil et surmontées du panneau de commande, où l’on trouve les boutons pour les différentes options (ventilation à 3 niveaux, climatiseur, déshumidificateur), le timer, les boutons pour augmenter ou diminuer la température ainsi qu’un petit affichage Led.

Pour la ventilation, vous disposez d’un mode Automatique, qui règle automatiquement la vitesse du ventilateur selon la température environnante ; si comme moi, vous avez tendance à prendre vite froid, c’est bien pratique, car vous pouvez alterner entre ventilation et climatisation ! La direction du flux d’air peut aussi être ajustée et la puissance de soufflage réglée sur deux vitesses. En prime, les filtres à air sont faciles à retirer et à nettoyer (idéal pour éviter les bactéries) !

À côté de la fonction de refroidissement, comme je l’ai annoncé juste avant, l’appareil dispose d’une fonction de déshumidification, qui permet de rendre une pièce lourde et moite plus agréable à vivre (1,4 L/h). Bref, il a de quoi faire le Trotec !

Et autre avantage, il ne doit, contrairement à d’autres climatiseurs, être que rarement vidé, car le système dont il est doté recycle l’eau condensée pour le refroidissement du condensateur et permet l’évaporation d’une grande partie de celle-ci.

N’oubliez pas cependant que, comme tout bon climatiseur monobloc, le PAC 2610 fonctionne avec une gaine (c’est elle qui évacue la chaleur à l’extérieur), qui doit être placée dans une ouverture pratiquée à cet effet ou plus simplement dans l’entrebâillement d’une porte ou d’une fenêtre…et calfeutrée (idéalement avec un kit de type AirLock) !  

L’appareil dispose aussi d’une fonction de thermostat ambiant et de minuterie, vous permettant de savoir la température de la pièce à tout moment et de programmer facilement les heures auxquelles vous souhaitez le faire fonctionner. Et pas forcément besoin de vous lever pour modifier : il y a une télécommande prévue, alors restez bien au frais dans votre canapé !

Le mode Nuit est aussi un vrai plus, car il élève progressivement la température (c’est bien connu, on ne dort bien ni dans une chambre trop chaude, ni trop froide), et avec le Led pas trop puissant, pas de risque d’être ébloui la nuit par l’affichage !  

On note aussi que l’appareil est assez peu bruyant (moins de 60 dB) et peu gourmand en énergie (classe énergétique A). Si vous ne l’utilisez pas pendant une longue période, veillez bien à retirer l’eau condensée du climatiseur à l’aide de l’auto-nettoyage, cela vous évitera bien des surprises lorsque vous le ressortirez la fois suivante.

Tristar AC-5560 : un bon matériel d’appoint

Tristar AC-5560

Prix
573,81 EUR
Avantages
4 en 1
Puissant (2,7 kW en chauffage et 2,9 en climatisation)
Télécommande (avec piles fournies)
Inconvénients
Un peu bruyant
Assez large

On ne vous présente plus Tristar je pense, on la retrouve pour nombre de produits en électroménager, ce y compris en ventilation, climatisation et chauffage.

Dans le cas présent climatiseur, le Tristar AC-5560 peut être utilisé tout au long de l’année, car il sert non seulement de climatiseur, mais aussi de chauffage ! Pratique si vous ne voulez pas investir dans plusieurs appareils différents, surtout qu’il fait aussi office de déshumidificateur et de ventilateur.

Visuellement, on est sur du blanc, des pieds à la tête. Rien de bien extravagant de ce côté donc, on a les grilles et le panneau de commande sur le haut (avec petit affichage numérique). Le modèle de Tristar est, par contre, plus façonné en largeur qu’en hauteur (56,2 x 84 x 38,2 cm), ce qui le rend un rien plus imposant que son concurrent de chez Trotec. Fort heureusement, vous ne devrez pas le porter à bout de bras : il est équipé de roulettes, ce qui vous permet de le déplacer dans les différentes pièces de votre habitation.

Sachez que sa puissance de chauffage se situe à 2,7 kW, tandis que sa puissance de refroidissement, elle, se situe à 2,9 kW (10 000 Btu), ce qui permet de chauffer ou de refroidir une pièce telle qu’un salon ou une chambre, pour autant que la pièce en question soit d’environ 90 m3 (pour la conversion en m2, ne me demandez pas : les mathématiques me laissent de glace). Calculez bien, sinon vous risquez d’être déçus  de ses performances !

Question déshumidification, ça marche plutôt bien (1,2 L/h), rien à noter de ce côté.  

Ce que j’apprécie, chez ce genre d’appareil, c’est clairement les fonctions de timer et la présence d’une télécommande (fournie avec ses piles, donc utilisable de suite), qui facilitent grandement son utilisation. Enclenchez votre appareil pour une heure précise et arrêtez le à votre guise !

Et, comme tout appareil de ce genre, il appartient à la classe énergétique A, ce qui vous garantit une consommation faible lors de son utilisation. Question bruit, on est sur du 65 dB, ce qui est plus élevé que chez le Trotec, et donc un peu bruyant, mais cela reste dans le domaine du raisonnable.

Climadiff Clima 19 : pour rafraîchir une petite pièce

Climadiff Clima 19

Voir le prix sur Manomano

Avantages
3 en 1
Design agréable
Puissant (2,6 kW / 9000 Btu)
Inconvénients
Réservoir peut fuir si pas vidé régulièrement
Look trop simple
Un peu bruyant

Pour ceux qui ne le savent pas, Climadiff, c’est surtout un spécialiste des caves à vin, de toutes sortes. Ici, pas de caves, mais bel et bien un climatiseur monobloc, pas de panique !

Tout comme ses deux amis d’entrée de gamme, il ne se contente pas de faire climatiseur : il propose aussi la déshumidification et la ventilation.

Bon, de visu, il est classique, avec son blanc peut-être même un peu trop ; personnellement, il y a quelque chose qui me dérange dans cet appareil, probablement sa forme. Parce qu’il n’est pas si large que ça, il est même plutôt tout en hauteur ce gaillard (34,5 x 35,5 x 70,3 cm).

La grille se situe uniquement sur la dernière partie supérieure de l’appareil, ce qui limite grandement le flux d’air (froid ou non), même si les volets d’aération permettent de diriger celui-ci, ce que je trouve un peu dommage. Surtout qu’il refroidit tout de même assez bien (2,6 kW / 9000 Btu) !

Mais attention, ne prévoyez pas cet appareil pour une grande surface, car il est assez limité en portée (logique, vu la grille) : entre 12 et 18 m2 seulement, contre plus de 20 pour les autres modèles d’entrée de gamme. Bref, je le laisserais plus volontiers dans ma chambre que dans mon salon en période de chaleurs…

Si vous avez de petites pièces, alors il est fait pour vous, surtout qu’il est mobile grâce à ses 4 roulettes. Attention toutefois à le placer à portée d’une fenêtre, car le tuyau d’échappement (fourni) ne mesure que 1,5 m. Un peu juste donc.

Pour sa fonction de déshumidificateur, par contre, on est sur du 2,7 L/h, ce qui n’est pas mal du tout. Il faudra cependant veiller à vider le réservoir régulièrement si vous l’utilisez tous les jours, sinon, il aura tendance à fuir un petit peu.

Il est bien entendu programmable (jusqu’à 24h d’après le fabricant), soit via le panneau de commande, soit via la télécommande. Bref, pratique tout de même malgré sa faible portée. Il a aussi le bon goût de ne pas être trop gourmand en énergie (classe A), même s’il demeure un peu bruyant (63 dB), bien qu’un peu plus silencieux que le Tristar AC 5560.

Les meilleurs climatiseurs mobiles de milieu de gamme

Les climatiseurs de milieu de gamme sont des appareils de marques déjà bien établies sur le marché. Ils diffèrent des climatiseurs d’entrée de gamme par la qualité de leur construction et par leur rapport performance-prix un peu plus élevé.

J’ai sélectionné pour vous des produits de chez De’Longhi et Klarstein.

De’Longhi PAC N76 : le meilleur de milieu de gamme

De'Longhi PAC N76

Prix
453,09 EUR
Avantages
Facile d'utilisation
Déshumidificateur performant
Qualité matérielle
Inconvénients
Bruyant

Produit d’une marque bien connue dans le domaine des appareils de traitement de l’air, le climatiseur De’Longhi PAC N76 fait partie de la famille nombreuse des Pinguino.

Un appareil beau et élégant, l’esthétique du De’Longhi PAC N76 est à la hauteur de la réputation de la marque. Son aspect général reprend celui des climatiseurs Pinguino, simple et sans fioritures avec un panneau de contrôle tout en haut et une télécommande pour le faire fonctionner.

Le panneau de commandes du PAC N76 est équipé d’indicateurs LED pour une utilisation plus intuitive. Par ailleurs, la télécommande du climatiseur embarque un écran LCD, facilitant son utilisation et vous permettant d’utiliser le PAC N76 à distance, sans sortir du lit ou vous lever de votre canapé !

Le climatiseur est également livré avec un pack complet d’accessoires qui le rend encore plus fonctionnel, ce qui fait que l’appareil peut être utilisé non seulement à la maison, mais aussi dans un bureau ou même dans un garage. L’appareil est aussi équipé d’une poignée et de roulettes pour faciliter son déplacement d’une pièce à une autre, vu qu’il est assez imposant avec ses dimensions de 44,9 x 75 x 39,5 cm (LxHxP).  

Il peut être placé partout où il y a une ouverture sur l’extérieur pour accrocher le tuyau d’évacuation de 1.2 mètres et 13 cm de diamètre du De’Longhi PAC N76. Le constructeur recommande 3 modes d’installation de ce tuyau : connecté à la ventilation, à travers une ouverture (porte ou fenêtre) ou directement vers l’extérieur de la pièce.

Question fonctionnalités, le PAC N76 de De’Longhi est un 3-en-1 : climatiseur, déshumidificateur et purificateur d’air. Avec une puissance de refroidissement de 8200 BTU par heure, l’appareil est de classe A avec une efficacité optimale sur une surface de 28 m² (chambre à coucher, cuisine, bureau, …).

Grâce à sa technologie Air to Air, les chiffres sur les performances du PAC N76 sont impressionnants : une trentaine de litres d’humidité absorbée par jour en mode déshumidificateur et une vingtaine de litres d’humidité absorbée en mode refroidissement pendant 24 heures.

Mieux, le mode combi entre ces deux fonctions permet de drainer moins d’humidité évitant que l’air ambiant ne soit trop sec. D’autres fonctionnalités intéressantes

J’enlève par contre un point à ce climatiseur à cause du bruit qu’il fait : un bourdonnement constant évalué à 50 dB.

Le constructeur le classe parmi les climatiseurs silencieux alors que le seul moment où il est silencieux c’est quand il est réglé avec la vitesse minimale de ventilateur et sans refroidissement ! Je vous conseille dans ce cas de l’allumer dans l’après-midi afin de profiter d’un air ambiant un peu plus frais le soir venu.

Les meilleurs climatiseurs mobile haut de gamme

Un peu plus cher mais un peu plus efficace que les climatiseurs monoblocs, j’ai sélectionné pour vous un appareil de type split pour la catégorie haut de gamme. Il ne se contente pas de refroidir, de distribuer et de déshumidifier l’air ambiant.

La technologie de refroidissement qu’il embarque est plus efficace et plus smart, découvrez pourquoi !

Remko RKL 491 DC : le meilleur haut de gamme

Remko RKL 491 DC

Prix
2 076,00 EUR
Avantages
Fonction Inverter efficace
Peu bruyant
Grande surface couverte
Inconvénients
Prix élevé

Avec le Remko RKL 491 DC, c’est la première fois que la technologie Inverter accompagne un climatiseur mobile split et il en résulte une efficacité excellente et un niveau sonore réduit !

Composé de deux unités : un bloc condensateur à placer à l’extérieur et un bloc délivrant l’air frais à l’intérieur, le Remko RKL 491 DC convient aussi bien à un usage au bureau qu’à la maison. Il fait partie de la gamme S-Line de la marque et son premier atout est son design trendy de couleur gris argenté.

Bien qu’il soit assez imposant – à cause des deux blocs mais aussi des dimensions du bloc intérieur qui est de 47 x 33,5 x 69,5 cm (L x P x H), l’appareil a le mérite d’être facile à mettre en œuvre et à entretenir. Aucune installation requise non plus à moins que vous ne souhaitez fixer le bloc extérieur.

Côté performances, je trouve que le RKL 491 DC fait bien son travail pour le refroidissement. Il brasse de l’air froid même en étant au loin, ce qui est parfait pour les grandes pièces – le constructeur annonce d’ailleurs une portée de 120 m3 et un flux d’air de 620 m3 par heure et il ne déçoit pas à ce niveau !

Mais le gros avantage de ce climatiseur split est certainement la technologie Inverter qu’il embarque réduisant au minimum les variations de température de l’air ambiant. Pour ce faire, le compresseur du climatiseur tourne à vitesses variables : lentement quand la pièce est à la bonne température et accélère quand la température recommence à monter.

Fonctionnant avec la même base que les climatiseurs réversibles, le Remko absorbe l’air chaud de l’intérieur, le refroidit et le renvoie ensuite dans la pièce. La chaleur ainsi recueillie est dissipée via le tube réfrigérant vers le bloc extérieur, puis évaporée et renvoyée dans l’atmosphère par le ventilateur de cette unité.

D’autre part, la consommation électrique de ce climatiseur est correcte : 1200 W s’il est réglé à la puissance maximale et 450 W quand le compresseur tourne lentement pour maintenir la température souhaitée. Il est de classe énergétique B.

Question niveau sonore, le bloc extérieur du climatiseur est le plus bruyant des deux à cause de son ventilateur intégré. Contrairement à l’unité d’intérieur qui fait un bruit que je décris comme un sifflement mais rien d’ennuyeux comparé à ce que font les appareils monoblocs.  

En conclusion, le Remko RKL 491 DC délivre les performances annoncées dans sa fiche technique. Et malgré la consommation électrique un peu élevée, je le recommande, ne serait-ce que pour les prouesses qu’il réalise avec ou sans télécommande !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Aucun produit de ma sélection n'est en promo pour l'instant.

Comment choisir votre climatiseur mobile ?

Comment choisir votre climatiseur mobile

Les modèles de climatiseurs sur le marché diffèrent en fonction de leur marque, leur portée, leur efficacité énergétique et la présence de fonctionnalités supplémentaires comme la télécommande, le minuteur, le filtre à air, …

Quelques mesures à retenir

En lisant la fiche technique ou les caractéristiques d’un climatiseur, vous tomberez sur plusieurs chiffres et mesures qui donnent une indication sur la puissance de l’appareil si vous connaissez leur signification.

Je vous donne ici les plus fréquents afin de vous donner une idée de ce que vaut le climatiseur que vous allez acheter.

BTU (British Thermal Unit)

La capacité de refroidissement d’un climatiseur est mesurée par la quantité de chaleur nécessaire pour refroidir l’air ambiant. Le BTU mesure cette capacité du climatiseur à refroidir l’air.

Plus utilisé dans les pays anglo-saxons et asiatiques, le nombre de BTU est même indiqué sur certains produits en vente sur le marché francophone. Et vous pouvez vous en servir comme référence si la puissance en Watts de l’appareil n’est pas indiquée.

1 Kilowatt-heure équivaut à 3414,5 BTU, donc pour convertir l’unité BTU en Watts, il suffit de diviser le chiffre en BTU/h affiché par 3414,5. Par exemple dans le cas du Trotec 2000 E, la puissance annoncée est de 7000 BTU soit 2,050kWh soit 2050 Watts.

Taux EER

Le taux EER indique le rapport entre la puissance frigorifique (de refroidissement) du climatiseur et la quantité d’électricité requise pour atteindre cette puissance. C’est le ratio qui indique le rendement du climatiseur – pour savoir si celui-ci va faire flamber votre facture d’électricité ou pas.

Taux COP

Le taux COP est le rendement du climatiseur en fonction chauffage (si le climatiseur a une fonction chauffage). C’est le rapport entre la puissance calorifique (de réchauffement) du climatiseur et la quantité d’électricité nécessaire pour l’atteindre.

Même chose, ce chiffre vous permet de savoir si le climatiseur que vous allez acheter va vous coûter cher en électricité ou pas.

Les différents types de climatiseurs mobiles

Comme indiqué dans leur nom, ces climatiseurs peuvent être déplacés d’une pièce à une autre. Ce sont des climatiseurs conçus pour refroidir une pièce spécifique de votre maison comme la chambre à coucher, le bureau, la cuisine …

L’idée de les appeler « portable » par contre est relative, car il faut quand même connecter le tuyau d’évacuation à une fenêtre par exemple. En tout cas loin des murs et des meubles car ceux-ci peuvent bloquer le flux d’air.

Les climatiseurs mobiles sont de deux types : monobloc et split.  

Les climatiseurs mobiles monoblocs

Ces climatiseurs peuvent être déplacés d’une pièce à une autre, ce sont les moins chers du marché. Ils sont souvent équipés de roues et parfois de poignée télescopiques pour améliorer cette mobilité.

Généralement, ils sont livrés avec un kit fenêtre standard et embarquent un réservoir d’eau qu’il faudra évacuer régulièrement. Certains modèles prévoient une fonction de condensation, ce qui réduit alors le nombre de fois où vous avez besoin de vider le réservoir d’eau.

Pour les inconvénients, les climatiseurs portables sont les plus bruyants de tous et ceux qui ont la plus faible portée. Comme ils sont mobiles, ils sont destinés à refroidir les petites pièces (bureau, chambre à coucher, …) et à être déplacés ensuite.

Mon conseil si vous avez opté pour ce type de climatiseur, entre deux appareils aux performances de refroidissement équivalentes, optez pour celui qui a un niveau sonore en décibels (dB) le plus bas.

Les climatiseurs mobiles split

Comme leur nom l’indique, les climatiseurs mobiles split sont des appareils composés de deux unités : un bloc externe plus petit appelé condensateur et un bloc interne plus grand qui fonctionne à peu près comme un modèle monobloc.

La différence c’est qu’en plus d’un tuyau d’évacuation vers l’extérieur, celui-ci est équipé d’un autre tuyau le reliant au condensateur.

Ce condensateur est donc celui qui récupère la chaleur aspirée à l’intérieur par l’unité intérieure et expulse cette chaleur sous forme de vapeur. L’avantage de ce modèle c’est qu’il est déjà moins bruyant que le système monobloc.

Plus concrètement, le condensateur situé à l’extérieur est le plus bruyant mais le bloc intérieur l’est moins.

L’inconvénient est certainement le prix : c’est moins cher d’acheter une seule unité mobile qu’une unité séparée en deux, même souci au niveau de la consommation électrique. L’autre souci est le déplacement de l’appareil qui nécessite toute une « logistique ».

La puissance de l’appareil

C’est la première chose à regarder avant d’acheter votre climatiseur. Tout simplement, un climatiseur avec une puissance trop faible ne remplira pas correctement sa fonction de refroidissement.

Par contre s’il est trop puissant, il va juste refroidir l’air et s’arrêter avant même de débarrasser l’air de son trop plein d’humidité. Pour ne pas vous tromper, vous pouvez compter 100 W de puissance par mètre carré ou 45 W par mètre cube.

Par principe, une petite pièce de 20 à 30 mètres carré aura besoin d’un climatiseur mobile d’une puissance de 2000 W à 3000 W (7000 à 10000 BTU). Ce type de climatiseur sera très efficace pour refroidir une chambre à coucher, un garage, un bureau …

Les pièces de taille moyenne (entre 35 et 70 mètres carré) auront besoin d’un climatiseur mobile aussi de 3000 W à 4000W (10 000 à 14 000 BTU). Ces chiffres sont bien sûr des normes en considérant une hauteur de plafond de 2,50 m.

L’évacuation de l’air chaud

Les climatiseurs portables ont un système qui évacuent l’air chaud à l’extérieur. Ce qui signifie que vous avez besoin de les installer près d’une ouverture, une fenêtre ou une porte.

La plupart de ces climatiseurs sont livrés avec des tuyaux d’évacuation et un kit de calfeutrage pour fenêtre. La plupart sont faciles à manœuvrer et ces accessoires simplifient aussi le déplacement du climatiseur d’une chambre à une autre.

Si vous avez l’intention de placer votre climatiseur loin des ouvertures ou fenêtres, assurez-vous de mesurer jusqu’où peut s’étendre le kit pour fenêtre du climatiseur. En fonction du modèle que vous allez acheter, il vous sera peut être possible d’acheter un tuyau d’extension vous permettant de placer votre climatiseur à l’endroit qui vous convient le mieux.

Le niveau sonore

Les climatiseurs, comme tout appareil embarquant un ventilateur motorisé font du bruit. Celui-ci dépend de l’appareil et des vitesses possibles du ventilateur : certains appelleraient cela un bruit de fond tandis que certaines personnes seront vraiment incommodées par le bruit de l’appareil.

Beaucoup de facteurs peuvent influer sur ce niveau de bruit comme l’emplacement de l’appareil, la vitesse du ventilateur, le type de climatiseur ou même l’utilisation ou pas de moquette / tapis au sol. Le niveau sonore d’un climatiseur est indiqué sur sa fiche technique ou sur son étiquette, il mesuré en dB (décibels). Bien sûr, plus il y a de décibels plus l’appareil fera du bruit.

Peu importe que ce soit un appareil portable, split, fixe, il aura toujours un petit bruit de fonctionnement auquel vous ne pourrez pas échapper.Pour la plupart, il s’agirait d’un bruit de fond auquel vous serez habitué dans le temps.

Certains sont par contre sont vraiment dérangés par le bruit de ventilateur quand l’appareil tourne à une puissance élevée.

Dans tous les cas, considérez toujours ce paramètre à l’achat de votre climatiseur.

L’installation et l’entretien

C’est une généralité, les climatiseurs portables sont faciles à installer alors que les appareils fixes nécessitent l’intervention d’un spécialiste. Dans le cas des appareils portables, assurez-vous juste de suivre à la lettre les instructions du manuel d’utilisation ou faites appel à un ami pour vous aider si vous n’êtes pas très branché bricolage !

Si vous avez acheté un climatiseur portable et envisagez de le déplacer souvent, je vous conseille de toujours acheter un tuyau d’évacuation et des kits de fixation aux fenêtres supplémentaires et de les installer dans l’autre pièce où vous comptez utiliser le climatiseur. Comme ça, vous n’avez qu’à débrancher le climatiseur de ses accessoires dans une pièce et le rebrancher avec l’autre kit d’accessoires dans l’autre.

L’entretien d’un climatiseur ne vous demandera pas non plus beaucoup d’effort, juste quelques gestes à faire régulièrement pour assurer la longévité de votre appareil : nettoyage du filtre à air, vidange du réservoir d’eau quand il est plein, vérification de la garantie pour voir quelles parties de l’appareil sont concernées …

La note énergétique globale

Sur beaucoup de fiches techniques de climatiseurs, vous trouverez aussi des indications sur la classe énergétique à laquelle appartient l’appareil. Ce système d’étiquetage mis en place dans l’Union européenne, tous les appareils électriques sont classés dans 7 classes énergétiques allant de A à G, A étant la meilleure note et G la plus mauvaise.

Celle-ci mesure le rapport entre l’énergie consommée par l’appareil et celle qu’il produit. Dans le cas des climatiseurs, cette note dépend du taux d’EER (Energy Efficiency Rate – Taux d’efficacité énergétique) en été et le taux COP (Coefficient Of Performance – Coefficient de performance en mode chaud) en hiver.

Plus ces chiffres sont élevés, meilleure est la classification énergétique du climatiseur et plus celui-ci est économe en énergie. La classe énergétique A est la meilleure et correspond à un EER et/ou un COP situé entre 2,6 et 3,1.

Les fonctionnalités en plus

Plusieurs climatiseurs offrent quelques fonctionnalités en plus rendant leur utilisation encore plus astucieuse.

Un thermostat programmable

Une fonctionnalité qui permet de choisir une température et d’attendre juste que l’appareil s’éteigne dès que cette température est atteinte.

Un système d’évacuation automatique de l’eau

Il permet de condenser une partie ou la totalité du liquide récupéré. Cela diminue le nombre de fois où il faudra vider le réservoir d’eau ou dans le cas où tout est condensé, vous évite d’avoir à vidanger quoi que ce soit !

Une télécommande

Elle vous permet de régler votre climatiseur à distance. Cela vous permet d’allumer, de paramétrer ou d’éteindre votre climatiseur sans avoir à sortir du lit ou à se lever de votre siège !

Une fonction de déshumidificateur

Elle permet de supprimer l’excès d’humidité dans l’air. Il est important de maintenir l’humidité de votre intérieur à un certain niveau et c’est d’autant plus important en période de chaleur.

D’autres fonctionnalités intéressantes

Ce sont les autres avantages que vous pouvez exiger pour une utilisation plus agréable votre climatiseur comme des filtres à air lavables, plusieurs vitesses de ventilateurs, des commandes numériques, des roulettes et une poignée pour les climatiseurs portables, la possibilité de contrôler la distribution de l’air froid …

À propos de l'auteur

Delphine Christophe

Que dire de moi? Bonne question... Curieuse, gourmande et passionnée dans la rédaction (et quelques autres choses, mais ça c'est secret).... Le reste, vous le découvrirez par la suite ! ;)

>