Sport

Les 7 (vrais) Meilleurs Chaussons d’Escalade 2019 – Comparatif

Après plusieurs heures de recherches, j’ai opéré ma sélection des 7 meilleurs chaussons d’escalade parmi plus de 25 modèles actuellement disponibles sur le marché.

J’ai personnellement un coup de coeur pour les Five Ten Anasazi Pink. Cependant, ne vous étonnez pas, je ne les ai pas épinglés comme étant les meilleurs chaussons de leur gamme, car ce qui fait qu’ils me plaisent (leur design et la finesse de leur semelle) est justement ce qui rebute généralement d’autres grimpeurs.

 

Meilleur pas cher
La Sportiva Tarantula Chaussons d'Escalade Unisexes pour Adulte, Tarantula, Vert/Gris, 38
Meilleur milieu de gamme
Five Ten Chaussures Escalade Hiangle 7.5
Meilleur haut de gamme
Genius38 EU
La Sportiva Tarantula
Five Ten Hiangle
La Sportiva Genius
Dès 63,00 €
Dès 86,51 €
139,50 €
Meilleur pas cher
La Sportiva Tarantula Chaussons d'Escalade Unisexes pour Adulte, Tarantula, Vert/Gris, 38
La Sportiva Tarantula
Dès 63,00 €
Meilleur milieu de gamme
Five Ten Chaussures Escalade Hiangle 7.5
Five Ten Hiangle
Dès 86,51 €
Meilleur haut de gamme
Genius38 EU
La Sportiva Genius
139,50 €

 

Les meilleurs chaussons d’escalade pas chers

Ces chaussons ont beau être répertoriés comme des chaussons d’entrée de gamme, ils ne sont pas pour autant de qualité moindre. Il faut simplement être conscient qu’ils s’adressent davantage à des grimpeurs débutants.

 

La Sportiva Tarantula : les meilleurs pas chers

La sportiva Tarentula

Prix
Dès 63,00 €
Avantages
Excellent rapport qualité/prix
Confort
Adaptés aux débutants
Plusieurs finitions
Cuir non doublé
Inconvénients
Leurs poids
Moins adaptés aux grimpeurs intermédiaires

Le modèle La Sportiva Tarantula est, selon moi, le modèle parfait pour les débutants ! En effet, tout en restant dans une gamme de prix abordable, il se révèle extrêmement confortable et adaptable, puisqu’il constitue une sorte de compromis entre le chausson plat et l’intermédiaire, avec sa semelle assez épaisse, mais flexible et légèrement courbée.

Son confort résulte de plusieurs facteurs.

Avant toute chose, il dispose d’un revêtement cuir et synthétique, ce qui permet au pied de bénéficier du côté agréable du premier sans risquer une trop rapide déformation du chausson grâce au second.

Le cuir, par ailleurs, n’est pas doublé, ce qui augmente la respirabilité : le pied ne glissera pas, et le grimpeur débutant ne sera pas immédiatement rebuté par d’éventuelles cloques ou – pire ! – des champignons ou des odeurs de pieds qui s’installeraient après seulement quelques séances.

Sa disposition asymétrique offre plus de souplesse aux orteils, qui sont un peu plus libres dans la pointe, et ce malgré l’étroitesse du modèle (même pour un chausson d’escalade !). Cela permet à l’utilisateur de ne pas se laisser enfermer dans une chaussure sans souplesse, malgré l’épaisseur de la semelle (5 mm).

La configuration de la semelle, d’ailleurs, ainsi que le talon adhérent rendent ce modèle aussi bien adapté à la pratique en intérieur qu’en extérieur. La semelle se révèle en effet fort résistante à l’abrasion tandis que le talon permet de se tenir plus aisément sur les micro-bords.

Le plat du chausson, lui, se révèle tout à fait adapté à l’escalade d’une paroi verticale remplie de fissures. Par contre, pour la pratique du bloc, La Sportiva Tarantula révèle vite ses limites (mais il n’y a rien d’étonnant ici puisque, comme je l’ai dit, ces chaussons sont parfaits pour des débutants et que le bloc est généralement pratiqué par des grimpeurs plus aguerris).

Le côté sympa du chausson est sa large gamme de finitions : plusieurs couleurs sont disponibles, et vous pouvez choisir une fermeture par lacets ou Velcro (je conseille personnellement la fermeture à lacets, qui permet de mieux adapter le chausson sur l’ensemble du pied).

Son point négatif : son poids. 903 grammes ! Autant vous dire que vous allez vous faire des muscles rien qu’en montant et descendant vos pieds le long de la paroi !

 

Scarpa Helix : les chaussons polyvalents

Scarpa Helix

Prix
Dès 92,95 €
Avantages
Confort
Leur poids
Inconvénients
Moins spécifiquement adaptés aux débutants

Bien qu’adapté principalement aux débutants, le modèle Scarpa Helix a également de quoi séduire les amateurs de grimpe sur le plus long terme, et ce toujours malgré un investissement moindre.

En effet, avec sa semelle de 3,5 mm, il vous permet de véritablement ressentir les différentes surfaces sous le pied, tout en conservant une épaisseur qui vous empêche d’en ressentir trop de douleurs.

Son talon dispose, lui, d’une coupe technologiquement avancée, ce qui fait que le support et la stabilité du pied ne sont pas menacés.

La gomme est par ailleurs renforcée au niveau des orteils et du talon, ce qui améliore grandement l’adhérence du chausson. De quoi rassurer le grimpeur débutant qui hésiterait à se hisser sur une micro-niche (enfin… à condition de ne pas souffrir de vertiges, bien sûr !)

Ce chausson se révèle ainsi plus adapté à la pratique du bloc que le modèle précédent.

Le revêtement en cuir apporte à la fois des avantages et des inconvénients. Le confort est indéniable, ce qui fait de ce chausson un excellent choix pour quiconque compte passer beaucoup de temps dans la salle d’escalade. Par contre, il subira inévitablement un étirement au cours du temps.

Mais c’est là qu’intervient le côté pratique du laçage jusqu’aux orteils, puisque l’on peut ainsi facilement opter pour un modèle un peu trop petit à la base, qu’on peut desserrer dans un premier temps pour un meilleur confort.

Côté design, le Scarpa Helix a la particularité d’être décliné en un modèle homme bleu et un modèle femme mandarine (Non c’est pas cliché, je suis sûre que Madame préférerait de jolis chaussons à la touche féminine !)

Enfin, last but not least, du haut de ces 215 grammes, il dispose d’un poids bien inférieur au modèle précédent. Si vous passez d’un modèle à l’autre, vous pourriez presque avoir la sensation de voler !

 

Les meilleurs chaussons d’escalade de milieu de gamme

Ces chaussons sont dotés de quelques caractéristiques supplémentaires qui les rendent généralement utilisables sur un plus long terme ou tout du moins plus adaptés à la pratique de certaines surfaces de grimpe (mais du coup, ils sont également souvent moins conseillés aux grimpeurs débutants).

 

Five Ten Hiangle : les meilleurs milieu de gamme

Five Ten Hiangle

Prix
Dès 86,51 €
Avantages
Confort
Cuir non doublé
Gomme de qualité
Inconvénients
Leur étroitesse

Si j’ai choisi le Five Ten Hiangle comme meilleur produit de milieu de gamme, c’est parce qu’il a la particularité d’être une combinaison parfaite entre le chausson à usage quotidien prolongé et le chausson de type agressif adapté à tout terrain en pente raide.

Tout en restant dans un investissement modéré, on parvient donc déjà à acquérir un chausson adapté à toute une série de situations.

De nombreux témoignages tendent à dire que c’est le chausson agressif le plus confortable du marché. Il s’agit à nouveau d’un modèle en cuir non doublé, offrant toute la respirabilité nécessaire à la grimpe de haut vol (c’est quand-même la classe d’arriver en haut de la pente sans une goutte de sueur… du moins aux pieds !)

Le système de fermeture lui-même – en velcro ET élastique – participe à ce confort puisqu’il maintient le pied en toute sécurité, y compris dans certaines pentes extrêmes.

Petit bémol : apparemment, il ne faut pas avoir un pied trop large de base, même si le cuir va, à la longue, se détendre pour s’ajuster parfaitement à la forme du pied. On conseille généralement aux utilisateurs de chaussons en cuir de prendre une taille de moins que ce que l’on porte en chaussures de ville mais, dans ce cas-ci, cela pourrait se révéler franchement inconfortable dans les premiers temps.

Sa semelle de 4 mm (ce qui est tout de même assez épais pour un chausson agressif !) offre plus de gomme qu’il est habituel de rencontrer sur ce type de modèle. Mais c’est justement ce qui fait que le Five Ten Hiangle convient si bien à l’usage externe.
Vous ne raterez pas une rocheuse parce que votre pied a malencontreusement glissé ! Cette gomme est par ailleurs de très bonne qualité, ce qui garantit une durabilité du chausson peu égalée.

S’il ne dispose pas d’un énorme choix de coloris, il a tout de même un design élégant, ce qui ne gâche rien. Du haut de ses 340 grammes, ce chausson a, j’en suis sûre, de quoi séduire tout grimpeur quelque peu expérimenté.

 

La Sportiva Mythos : les plus vendus au monde

La Sportiva Mythos

Prix
94,73 €
Avantages
Adaptés à tout terrain
Gomme de qualité
Les plus vendus au monde
Inconvénients
Plus chers que d’autres chaussons pour débutants

Il était impossible d’effectuer un comparatif des meilleurs chaussons d’escalade sans aborder les fameux La Sportiva Mythos. Bien que son prix soit légèrement plus élevé que les autres modèles généralement dédiés aux grimpeurs débutants, il s’agit en fait du modèle le plus vendu au monde!

Selon la marque, le chausson Mythos “fait tout et convient à chacun”. C’est vrai que ce chausson, qui allie technologie, confort et performance, a franchement de quoi séduire.

Il s’agit d’un chausson plat (donc parfaitement recommandé aux débutants qui pratiquent l’escalade de parois à fissures), qui dispose d’une semelle de 4,2 mm, avec une gomme de grande qualité, ce qui permet un usage tout terrain, sans qu’elle semble jamais se détériorer.

Cette rigidité de la semelle, couplée au système de laçage, offre un excellent compromis entre sensibilité et adhérence. Parfait pour rassurer les jeunes grimpeurs, sans les priver d’une découverte du ressenti de la paroi sous les pieds.

À nouveau, c’est un chausson que la marque a décidé de décliner en un modèle homme (dans les tons bruns) et un modèle femme (dans les tons gris). Le revêtement est en cuir (donc attention à l’étirement au cours du temps !) et son poids est dans la moyenne : 450 grammes

Idéal pour les débutants qui recherchent un chausson capable de les emmener sur tout type de terrain, il n’est cependant pas conçu, selon moi, pour les longues ascensions sportives en surplomb, où les talons et les orteils doivent se mobiliser précisément sur des micro-niches, ce qui requiert une plus grande souplesse du chausson.

Pour ceux que cela séduirait, je vous informe qu’à l’occasion du 25ème anniversaire de ce chausson icône du marché, la marque a décidé de sortir une version “Eco”, fabriquée à 95% avec des matériaux recyclés (par exemple, la semelle est obtenue en recyclant le caoutchouc utilisé lors du processus de production de chaussures à l’usine La Sportiva; les lacets et les sangles, eux, sont faits à partir de filets de pêche recyclés). Un geste écolo-friendly qui ne peut être que souligné.

 

Scarpa Instinct Lace : la puissance à portée de chausson

Scarpa Instinct Lace

Prix
122,55 €
Avantages
Adhérence optimale aux orteils
Talon renforcé
Aident à une progression rapide
Inconvénients
Rodage long et douloureux

Bien qu’il ait une forme assez agressive, le Scarpa Instinct Lace est à ranger dans la catégorie des chaussons intermédiaires et utilisable assez tôt dans le parcours du grimpeur.

Attention ! Il ne s’agit pas de chaussons à utiliser pour s’initier à l’escalade, mais leur conception spécifique fait qu’ils seront tout de même vite utilisables par des grimpeurs (presque) débutants, une fois que ceux-ci se seront entraînés quelques mois et qu’ils auront une envie de donner un coup d’accélérateur à leur progression.

Leur semelle dotée d’une épaisseur de 4 mm possède une gomme assez rigide, qui a l’avantage de permettre une bonne accroche sur tout type de surface. Cela se ressent particulièrement au niveau des orteils, qui sont plus à l’étroit que sur d’autres modèles, ce qui garantit une adhérence optimale.

Néanmoins, cette rigidité même, couplée à un revêtement du chausson en matière synthétique, rend ce modèle assez long à se faire au pied (vous risquez de souffrir lors de vos premières grimpes !).

Par contre, on reste dans une gamme de poids moyenne, avec un chausson de 440 grammes, ce qui ne constitue donc pas une entrave à vos acrobaties, particulièrement si vous êtes un adepte du bloc, pour lequel le Scarpa Instinct Lace est fort recommandé.

Ce qui fait le plus du Scarpa Instinct Lace, c’est la forme de son talon, étroit et renforcé. Cela garantit une haute précision (jamais négligeable dans l’escalade), sans compter que ça rallonge la durée de vie du chausson.

Bien que le modèle de base, comme son nom l’indique, soit à lacets, il existe une variante avec fermeture velcro. Je conseille néanmoins la fermeture à lacets pour une meilleure tenue du pied (et plus de facilité d’ajustement à celui-ci en période de rodage)

Au niveau du design, il n’y a pas de choix ici : ce modèle n’existe qu’en version noir et orange, ce qui ne m’empêche pas de le trouver très élégant, aussi bien pour un homme que pour une femme.

 

Les meilleurs chaussons d’escalade haut de gamme

Ces chaussons disposent de technologie de fabrication avancée, ce qui se ressent parfois sur leur prix. Mais on ne va pas se mentir, si l’on veut pratiquer intensivement l’escalade, il est nécessaire d’investir à terme dans un (très) bon chausson.

 

La Sportiva Genius : les meilleurs haut de gamme

La Sportiva Genius

Prix
139,50 €
Avantages
Universalité
Technologie No-Edge
Cuir non doublé
Inconvénients
Leur prix

Mais qu’est-ce qui fait de ce modèle LA référence absolue en matière de chausson d’escalade ? Sans doute son côté universel.

En effet, ce chausson est censé pouvoir s’adapter à tous, quel que soit son genre, son âge, son poids, ou l’anatomie de son pied, et quelle que soit la surface qu’il souhaite pratiquer.

Comment cela est-il possible?

Tout d’abord grâce à la technologie innovante No-Edge : grâce à une gomme à la fois douce et collante, la surface de contact est élargie par rapport à d’autres chaussons. Votre pied ne va plus chercher un bord ou une irrégularité auxquels s’accrocher, mais véritablement s’y agripper sur toute la surface d’appui.

Vous atteignez donc un niveau d’adhérence inégalé tout en conservant une très bonne sensibilité, avec une épaisseur de semelle de seulement 3 mm.

L’intersemelle elle-même a été travaillée de manière à ce que le poids du grimpeur soit soutenu, même si le chausson n’est pas excessivement serré. Fini d’enfermer son pied dans un chausson trop petit : grâce à cette technologie, La Sportiva Genius s’adapte à tout type de pied (si si, même vos gros pieds plats pourront s’y sentir à leur aise !).

La fermeture à lacets, elle, complète cette adaptabilité, puisqu’elle permet d’ajuster la chaussure autour du pied de manière précise et confortable.

Pour ne rien gâcher du confort du chausson, leur surface est composée de cuir et de synthétique, ce qui garantit qu’il ne se déformera presque pas au cours du temps. Vous pouvez donc prendre directement un chausson à votre taille habituelle.

Le cuir lui-même n’est pas doublé, ce qui augmente la respirabilité de la chaussure.

Enfin, en tant que Belge, je ne peux qu’apprécier leur design noir-jaune-rouge!

Vous l’aurez compris, du haut de leurs 440 grammes, ces chaussons satisferont tous les pieds… ainsi que tous les types de grimpe. S’ils sont particulièrement recommandés pour une utilisation sur paroi verticale, ils permettent également une pratique intensive du bloc, grâce à leur système d’adhérence.

 

Five Ten Anasazi Pink : le ressenti de la paroi

Five Ten Anasazi Pink

Prix
Dès 89,53 €
Avantages
Confort
Polyvalence
Excellent ressenti de la paroi
Particulièrement adaptés à l’escalade technique
Inconvénients
Semelle très fine

Oui, je sais, on va m’accuser d’introduire ces chaussons dans le classement pour le simple motif de leur design (rose ! – au cas où leur nom ne serait pas assez explicite). Mais je vous rassure, ce qui fait des Five Ten Anasazi Pink un incontournable des chaussons d’escalade, c’est leur incroyable polyvalence.

C’est au niveau du talon que tout se joue ici. Celui-ci est formé de telle manière que, grâce à son arrondi, votre talon s’y loge aisément.

Du coup, si vous choisissez correctement votre taille de chausson, les orteils vont naturellement se loger dans la pointe (on aurait presque l’impression d’enfiler un gant…sur les orteils), et votre pied se trouve correctement maintenu tout au long de l’ascension.

Par ailleurs, avec le Five Ten Anasazi Pink, les risques de déformation sont minimes. D’une part, son revêtement est en matière synthétique, et, d’autre part, la gomme remonte au-dessus du chausson, ce qui diminue les risques.

Autant vous dire que le confort de vos pieds est garanti sur une longue durée.

Par contre, ce qui fait la performance du chausson est à la fois ce qui pourrait vous rebuter : la semelle. Celle-ci est très fine, seulement 2 mm ! C’est top pour ressentir la paroi s’accrocher sous votre pied, mais ça peut être douloureux quand on n’a pas l’habitude.

Cette sensibilité, alliée au renfort réparti sur l’ensemble de la semelle, en fait un chausson particulièrement adapté à l’escalade technique (les prises de précisions n’auront plus aucun secret pour vos pieds !).

Il existe des versions antérieures de ce chausson, comportant notamment des fermetures velcro, mais, à nouveau, je recommande la version lacets, qui permet de véritablement adapter le chausson à la forme de votre pied.

Avec leur bel habillage rose et leur 450 grammes, les Five Ten Anasazi Pink ont donc de quoi séduire tout un chacun (rassurez-vous, messieurs, le rose n’enlève rien à votre virilité !)

 

Comment choisir vos chaussons d’escalade?

Comment choisir vos chaussons d'escalade

Le poids

On ne se rend pas toujours compte de l’impact que le poids de nos chaussures peut avoir sur nos mouvements. Il va sans dire que cela est d’autant plus vrai dans un sport comme l’escalade, où chaque mouvement requiert légèreté et précision.

Mais attention ! Il ne s’agit pas de prendre le chausson le plus léger possible (vous avez déjà tenté de grimper une rocheuse à l’aide d’une simple chaussette en coton ? Léger, mais pas très efficace…).

Il faut trouver le bon équilibre entre légèreté et protection, entre précision et aide à la grimpe (il faut offrir un maximum de puissance au pied sans l’enfermer dans la lourdeur, afin que le grimpeur préserve son énergie sur chaque mouvement).

La flexibilité

L’escalade, ça se ressent. Dans les mains, dans les bras, dans les abdos, dans les cuisses et…dans les pieds !

Le chausson du grimpeur doit être assez flexible pour lui permettre de ressentir et “d’emballer” la prise, mais cette flexibilité ne doit pas se faire au détriment d’un soutien correct.

La protection

Si vous pratiquez l’escalade, vous devez ménager vos pieds. Ils sont vos outils de travail au même titre que vos mains.

Cela doit donc se refléter dans la surface du chausson (en cuir, en synthétique,…) comme dans la semelle (privilégiez-vous une épaisseur qui garantisse une absorption maximale des chocs ou au contraire une finesse qui permette de mieux ressentir la prise ?).

La pointe et le talon de votre chausson doivent particulièrement retenir votre attention. Une gomme haut-de-gamme disposée stratégiquement à ces deux endroits vous permet d’agripper facilement la prise et de ne pas glisser.

Le confort

Lorsqu’on débute l’escalade, on n’arrête pas d’entendre des commentaires du type “un chausson d’escalade, ça doit serrer”. Oui… et non !

Croyez-moi que si vous prenez un chausson trop serrant, vous n’arriverez pas en haut de la pente sans peine. Il est impossible de se concentrer sur ses mouvements quand nos chaussons nous coupent la circulation!

Comment garantir un confort optimal pour son chausson?

La taille

Avant tout, votre chausson doit avoir la bonne taille. C’est-à-dire?

Pour Laurence et Olivier, passionnés d’escalade et fondateurs de LaFabriqueVerticale, il est nécessaire de choisir des chaussons bien ajustés pour avoir de bonnes sensations . Car un pied qui flotte ou qui tourne dans le chausson à la poussée, n’est pas le meilleur allié pour garder confiance en ses appuis. On pourrait dire que les gains de performance  sont inversement proportionnels au confort.

Mais passé un certain stade, la douleur dément l’équation “chaussons serrés = efficacité” ! Ils précisent également qu’il ne faut ressentir aucun vide d’air, ni sous la voute plantaire, ni au niveau du talon. En général, les ballerines, souples, doivent être choisies un peu plus serrées que des chaussons plus raides, à velcro ou lacet.

Il faut par ailleur prendre en compte le matériau de doublure: le cuir se détendra à l’usage, au contraire du synthétique

Le matériau

De préférence, votre chausson doit être fait d’un matériau confortable (j’ai moi-même une préférence pour le cuir, plus doux et plus ajustable)

Il doit également respirer. Impossible de bien grimper avec un pied qui glisse dans le chausson ! Sans compter les désagrément d’attraper des champignons ou de voir ses chaussons puer après quelques utilisations.

La semelle

Votre chausson doit en outre posséder une semelle avec de bons amortissements, quelle que soit son épaisseur.

Le type de fermeture

Comme nous le précise Louis, spécialiste escalade chez ZeOutdoor, le type de fermeture du chausson à privilégier dépend de quelques éléments. D’abord, le pied doit bien remplir le chausson et ce dernier ne doit pas bouger sur le pied lorsqu’il est attaché. Ensuite, le type d’escalade pratiqué influencera votre choix : le Velcro se prête bien à un usage essentiellement intérieur ou au bloc alors que les lacets sont préférables pour l’extérieur. La fréquence à laquelle vous retirez vos chaussons peut elle aussi influencer votre choix. Enfin, il estime aussi qu’avoir une paire de chaussons de chaque type de fermeture n’est pas une mauvaise idée.

Chausson homme ou femme?

Chaussons mixtes, chaussons homme, chaussons femme… Y a-t-il une réelle différence?

La réponse est oui et non.

Oui car les chausson labellisés “pour femmes” ont souvent un volume inférieur à ceux labellisés “pour hommes”, avec un design plus fin. Ils sont généralement également disponibles dans de plus petites tailles.

Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez absolument porter un chausson en fonction de votre sexe. En effet, si vous constatez que vos chaussons ne sont pas bien ajustés, et souvent remplis d’air au talon, il est fort possible que les chaussons pour femmes vous conviennent mieux, même si vous êtes un homme, un vrai (a contrario, pour ma part, je suis souvent plus à l’aise dans les chaussons mixtes ou pour hommes).

Le type de chausson

On en distingue trois types, qui sont chacun adaptés à un certain usage.

Le chausson plat

Il dispose d’une semelle moyenne à raide, généralement assez épaisse et moins sensorielle. Ses atouts: il est parfaitement adapté aux parois à fissures et séduit souvent les débutant de par son confort.

Le chausson intermédiaire

Il dispose souvent d’une semelle plus adhérente que le chausson plat. Sa forme, plus courbée, permet une grimpe plus polyvalente.

Il est généralement moins confortable que le chausson plat, mais plus que le chausson agressif.

Le chausson agressif

On le reconnaît à sa semelle courbée, plus fine et plus adhérente. Il est généralement moins confortable et s’adapte moins aux parois comportant des fissures que les plats.

Par contre, c’est LE chausson à avoir si vous voulez pratiquer le bloc.

En conclusion

Vous l’aurez compris, le type de chausson dépend à la fois de votre niveau et du type de terrain que vous pratiquez. Mon conseil si vous êtes débutant : prenez le chausson le plus polyvalent possible, celui qui s’adaptera à tout type de terrain ou de surface.

Certes, il ne sera optimal sur aucune surface, mais permettra de tester de tout.

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

Laisser un commentaire

>