Alimentaire

Les 6 (vrais) Meilleurs Champagnes 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 26 juillet 2019

Après plusieurs heures de recherche, nous avons sélectionné les 6 meilleurs champagnes parmi plus d’une quarantaine de maisons proposant leurs produits sur le marché. 

Le Veuve Clicquot Brut Vintage remporte notre préférence, car il est, d’après les amateurs et spécialistes du vin, très élégant en bouche. Il ravira le palais de vos convives, que ce soit en accompagnement d’un plat ou pour le plaisir de la fine bulle !

 

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Perrier-Jouët GrandVeuve Clicquot Brut VintageKrug Grande Cuvée 166ème édition
Perrier-Jouët Grand BrutVeuve Clicquot Brut VintageKrug Grande Cuvée 166ème édition
Issu d’un assemblage de Chardonnay (20%), Pinot Noir (40%) et Pinot Meunier (40%), il dévoile des arômes fruités et floraux, avec une légère pointe de vanille. Idéal à l’apéritif, pour accompagner un plat ou un dessert !
Lire plus
Assemblé à partir de Pinot Noir (61%), Chardonnay (34%) et Pinot Meunier (5%), c’est un champagne de caractère. Son procédé de vinification le dote aussi de notes légèrement boisées, vanillées et grillées.
Lire plus
La prestigieuse Maison Krug offre un champagne issu d’un assemblage de 140 vins issus de 13 millésimes et de 3 cépages (45% Pinot Noir, 39% Chardonnay, 16% Pinot Meunier). Un véritable régal pour les grandes occasions !
Lire plus
35,50 €62,90 €169,90 €
Voir sur Vinatis Voir sur Vinatis Voir sur Vinatis

 

Pourquoi nous faire confiance

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ? 

Rien de mieux qu’une flûte de champagne pour célébrer une occasion ou tout simplement pour le plaisir ! Mais pour pouvoir déguster un champagne de qualité, il faut prêter attention à certains petits détails, au risque de tomber sur un mousseux dont l’acidité nous fera à jamais nous détourner de ce délicat et raffiné vin effervescent.

Pour vous aider dans votre choix, nous avons tout d’abord réuni les différents facteurs qui déterminent la qualité et les saveurs d’un champagne : 

  • La méthode de fabrication : selon le type de méthode employée pour la fermentation et leur entreposage, on obtient un vin effervescent différent. Ainsi, le champagne résulte d’une méthode propre à la région (méthode champenoise), qui diffère de la méthode traditionnelle par le recours à une deuxième fermentation en bouteille, et qui ne peut être utilisée que pour la production du champagne. Son élaboration est un vrai savoir-faire qui exige de la patience !
  • Le terroir : la France produit pas moins de 640 millions de bouteilles de vins effervescents dont près de la moitié sont des champagnes qui proviennent de la région du même nom. Il est essentiellement produit sur les 35 000 ha de vignes qui entourent Reims, Épernay, Château-Thierry et Bar-sur-Aube et se pare donc de nuances subtiles en fonction de la zone où il est cultivé. Seuls 324 villages ont le droit de nommer leur champagne “cru”. 
  • Le statut de l’embouteilleur : le champagne est le seul vin AOC (Appellation d’origine contrôlée) pour lequel il n’est pas obligatoire d’indiquer cette mention. Par contre, l’étiquette doit comporter certaines données, notamment le domaine qui a procédé au dégorgement.
  • Le cépage : il désigne un type de plant de vigne. Chaque variété possède ses propres caractéristiques (lieu de culture, aspect, goût, besoins en eau, nutriments et soleil,…). S’il existe près de 6000 cépages, on constate que ce sont souvent les mêmes qui reviennent dans l’élaboration des vins comme le Chardonnay ou le Pinot Noir.
  • L’assemblage : on utilise essentiellement trois cépages pour élaborer un champagne : le Chardonnay (raisin à peau claire), le Pinot Noir et le Pinot Meunier (raisins à peau noire et à jus blanc). Les différentes maisons disposent de leurs propres proportions dans les assemblages. À noter aussi que la plupart des champagnes bruts ne sont pas millésimés.

La mention “Cru” attire généralement notre attention sur une bouteille de vin. C’est aussi, malheureusement, un des critères qui entre dans la détermination du prix du champagne, et la note peut s’avérer assez salée ! 

  • Le brut sans année (BSA) : il est élaboré à partir de cépages, d’années et de régions différentes. Les marques jouent alors sur le dosage afin de se distinguer les unes des autres. Ce champagne est vieilli en cave au minimum 15 mois avant d’être commercialisé. 
  • Le millésimé : il est composé intégralement (et exclusivement) de raisins d’une (même) année qui s’est avérée particulièrement bonne, et ce, dans les trois cépages habituels. Il doit, en prime, vieillir en cave un minimum de 3 ans. Selon les années (et récoltes), les arômes peuvent varier. Certaines maisons proposent même des cuvées prestige, pour des années plus qu’exceptionnelles. 
  • Le Grand Cru : cette appellation n’est pas accordée en fonction de l’année, mais du terroir. Dans le cas du Grand Cru, seules les communes classées à 100 % (celles qui possèdent les meilleurs terroirs) peuvent apposer cette appellation.
  • Le premier cru : même principe que pour le Grand Cru, mais pour des communes dont le classement est compris entre 90 et 99%.
  • Le blanc de blancs : il est élaboré exclusivement à partir de Chardonnay. Le goût est plus délicat, et le prix nettement plus élevé.
  • Le blanc de noirs : il est issu du Pinot Noir et du Pinot Meunier.
  • Le rosé : on l’obtient, soit en mélangeant un champagne ordinaire à du Bouzy (vin rouge champenois), soit avec un mélange issu de la macération de la peau des pinots lors de la vinification. Le rosé est surtout très prisé des dames et fait toujours sensation lors d’occasions telles que la Saint-Valentin ! 
  • La cuvée spéciale (ou brut réservé, brut premier, grande réserve) : cette mention est purement commerciale (mais elle attire l’œil du consommateur), et ne se rapporte à rien de spécifique. On la retrouve aussi bien sur les bouteilles de vins millésimés que bruts. 

Après le cru, on examine le dosage qui correspond à la quantité de sucre ajoutée (notamment pour créer l’alcool) :   

  • Le brut nature (ou extra brut) : si le vin n’a reçu qu’un dosage inférieur à 3 g par litre, on parle alors d’un brut nature ou “zéro dosage” (si aucun ajout de sucre). Néanmoins, il faut savoir que seul un raisin d’une qualité exceptionnelle ne requiert pas de dosage ! Il a un goût assez sec, et convient bien pour des mets salés pas trop typés. On le sert communément à l’apéritif, mais on peut aussi l’apprécier avec un plat subtil. 
  • Le brut : sur le marché, la majorité des champagnes sont bruts. Pour pouvoir appeler à cette dénomination, ils ne doivent pas contenir plus de 12 g de sucre par litre. On vous conseille tout de même de choisir des productions dont le dosage est inférieur à 10 g afin d’éviter l’impression de “boire” du sucre.
  • Le sec : il comprend des proportions de sucre allant de 17 à 35 g par litre.  
  • Le demi-sec : on part sur un taux allant de 33 à 50 g/litre. Par rapport au brut, qui rappelle plus le raisin, le demi-sec est plus sucré : idéal donc pour être savouré avec un foie gras ou en fin de repas, que ce soit comme digestif ou en accompagnement d’un dessert.  
  • Le doux : il contient plus de 50 g de sucre par litre.

On conserve le champagne dans une cave, idéalement à une température d’environ 10° sans variations de température, sans lumière, et avec une hygrométrie plutôt élevée (taux d’humidité). Si vous disposez d’une cave naturelle qui reprend ces conditions, parfait. Sinon, on vous conseille d’opter pour une cave de vieillissement

Le champagne se sert à une température située entre 8 et 10°C. Il se boit donc froid, mais jamais glacé. Selon Michaël (Vessiere-cristaux), le choix du verre est un facteur déterminant dans la perception du champagne. Idéalement, il faut utiliser la flûte “tulipe” car ses parois refermées permettent de concentrer les sels aromatiques.

Pour établir ce comparatif, nous avons pris le parti de ne proposer que des maisons reconnues et non des marques de distributeur. Pour aboutir à notre sélection des 6 meilleurs champagnes, nous avons consulté des sites spécialisés, des avis consommateurs, ainsi que les notes et récompenses obtenues par chaque champagne auprès des critiques et guides de renom. 

 

Les meilleurs champagnes pas chers

Si les prix, imbattables, des marques de distributeur ont de quoi attirer, on est par contre assez souvent déçu de la qualité du nectar que l’on pensait acheter. Nous avons donc tablé sur de grands noms du champagne qui proposent des bouteilles à un prix relativement abordable, entre 30 et 40 €. 

 

Perrier-Jouët Grand Brut : le meilleur pas cher

Perrier-Jouët Grand Brut

Prix
Avantages
Notes fruitées et florales
Bulles fines
Maison renommée
Prêt à boire
Inconvénients
À servir uniquement avec certains mets

La maison Perrier-Jouët, fondée en 1811, s’est taillé une place de choix parmi les meilleurs bruts du monde non seulement grâce à la qualité de ses champagnes, mais aussi grâce à sa célèbre sérigraphie Art Nouveau au décor d’anémones blanches et roses émaillées cerclées d’or ! 

Pour l’anecdote, sachez que le Grand Brut de Perrier-Jouët fut d’ailleurs servi lors du mariage du prince Albert de Monaco avec Charlène Wittstock en 2011. Élégant jusqu’au bout du col, on l’offrirait sans rougir, surtout en période de fêtes !

Il a d’ailleurs reçu les honorables notes de 91/100 par le magazine spécialisé Wine Spectator, 15/20 au guide Gault et Millau, 88/100 au Wine Enthusiast, et 15/20 au guide Bettane et Desseauve.

Il est assemblé avec les vins de l’année ainsi qu’avec des vins de réserve (jusqu’à 20%, selon les années), pour un mélange des 3 cépages, à raison de 20% de Chardonnay, de 40% de Pinot Noir et de 40% de Pinot Meunier, le tout pour un corps assez équilibré. Au niveau du dosage, il faut savoir qu’il peut varier entre 8 et 11 g par litre : tout dépend si la vendange de l’année a été bonne ou pas ! 

Le Grand Brut de Perrier-Jouët arbore une belle robe dorée ainsi que des arômes fruités et floraux, avec une légère pointe de vanille. Et la finesse de ses bulles rehausse le tout ! 

Bien qu’on pourrait le penser idéal en apéritif, on le destine cependant, à l’accompagnement de poissons en carpaccio, à des viandes blanches (veau, lapin ou volaille) et à des légumes mi-cuits. Il peut également s’assortir d’un dessert fruité.

Pour pouvoir le savourer, à sa juste valeur, servez-le à une température de 9°, afin de pouvoir profiter pleinement des bulles et de ses parfums. 

Au final, ce Grand Brut est un champagne blanc expressif aux notes fruitées et florales qui pourra être servi à l’apéritif ou encore avec un repas à base de poisson ou de viande blanche. Issu des cépages Chardonnay, Pinot Meunier et Pinot Noir, c’est un bon choix pour célébrer un belle occasion ou à servir lors des fêtes !

 

Pol Roger Réserve : l’alternative pas chère

Pol Roger Réserve

Prix
Avantages
Notes de fruits et de miel
Bulles fines et abondantes
Maison renommée
Prêt à boire
Inconvénients
Aucun défaut relevé

La maison Pol Roger est surtout appréciée de l’autre côté de la Manche (où elle fut la première bouteille de champagne à y être vendue, en 1877), notamment à la cour d’Angleterre. 

La maison est à ce titre détentrice du “Royal Warrant” de sa majesté Elizabeth II. Et quand on sait que c’est le champagne servi aux mariages de ses petits-fils, ça donne une bonne idée de sa qualité ! 

Ce champagne brut, non millésimé et prêt à boire, a été assemblé à partir d’un mélange des 3 cépages (Chardonnay, Pinot Meunier et Pinot Noir), à raison de 33% chacun (parmi les vins de l’année et ceux de réserve, à concurrence de 25% pour ces derniers). Il est ensuite dosé (8 g par litre) et mis en cave pendant 4 ans.

Il se présente dans une belle robe jaune paille et une effusion de fines bulles. Côté arômes, on est clairement sur un champagne puissant aux notes fruitées (orange confite et mandarine), épicées (cardamome, anis), relevées d’une pointe de miel. 

Il n’en demeure pas moins assez frais, ce qui le destine davantage à être servi à l’apéritif, même si, dans l’hypothèse où vous décideriez de faire votre repas entièrement au champagne, il se révèlera un adorable compagnon de table. Prêtez néanmoins attention aux saveurs de vos plats, en évitant notamment certains goûts plus “agressifs” : ce serait dommage de ne plus percevoir la délicatesse de ses arômes ! 

Pour pouvoir le savourer à sa juste valeur et profiter pleinement de ses bulles, servez-le idéalement à une température de 8°.

En conclusion, ce champagne puissant se démarque par son bouquet de senteurs florales et fruitées. Il est non seulement reconnu par la famille royale britannique, mais il est également apprécié des critiques et guides qui lui ont attribué de belles notes : 92/100 R. Parker, 91/100 Wine Spectator, 91/100 Wine Enthusiast, 16/20 Gault et Millau. 

 

Les meilleurs champagnes milieu de gamme

Dans cette section, on aborde ici des noms un peu plus connus du grand public, pour un budget un peu plus élevé (40-50 €). Pour épater votre compagne ou vos convives, optez pour un des champagnes que nous avons sélectionnés. 

 

Veuve Clicquot Brut Vintage : le meilleur milieu de gamme

Veuve Clicquot Brut Vintage

Prix
Avantages
À boire ou à garder
Accords nombreux
Champagne de caractère, très élégant en bouche
Inconvénients
Prix plutôt élevé

La maison Veuve Clicquot doit son nom à Madame Barbe Clicquot de Ponsardin qui reprit, en 1805, l’affaire familiale de son défunt époux François et la fit prospérer. Ses champagnes connurent un succès fulgurant en Russie et furent couvert de louanges. 

Il est assez difficile de trouver un champagne de qualité à un prix abordable, mais nous avons réussi ce petit tour de force avec le Veuve Clicquot Brut Vintage de 2008, qui fut une bonne année pour les vignobles champenois (malgré la météo capricieuse).

Il se compose, niveau cépages, de 61% de Pinot Noir, de 34% de Chardonnay et de 5% de Pinot Meunier, pour un dosage de 8 g par litre.

Ce vin se distingue des deux autres vintages (2002 et 2004), par un petit plus, inédit, lors de la vinification : 5% des vins ont en effet été vinifiés et élevés en foudres de bois issus des forêts du Centre de la France, de l’Allier et des Vosges. 

Cette méthode particulière le dote d’arômes très légèrement boisés, vanillés et grillés, à ceux, propres aux cépages, d’agrumes (citron) et de fruits secs (abricot), qui plairont aux gastronomes les plus exigeants par son caractère ! 

Ce brut arbore une robe paille aux reflets verts ainsi que des bulles prononcées (et persistantes), ce qui s’accordera à merveille avec des viandes blanches, des poissons blancs, des escalopes, du crabe ou encore un comté vieilli. 

Vous pouvez, soit le consommer de suite, soit le garder en cave. Si vous optez pour la deuxième option, on vous conseille jusqu’en 2030, pas au-delà (même si c’est déjà un très grand potentiel de garde !). Si en grands impatients que vous êtes, vous décidez de l’ouvrir cette année, servez-le idéalement à une température de 10-12°, afin de profiter pleinement de ses arômes et saveurs ! 

Pour conclure, ce champagne millésimé issu des cépages Pinot Noir, Chardonnay et Pinot Meunier est un must pour célébrer les belles occasions. Avec ses arômes légèrement boisés, vanillés et grillés, agrémentés de notes d’agrumes et de fruits secs, il s’accordera parfaitement avec des viandes blanches, des poissons blancs et d’autres mets. 

 

Bollinger Spécial Cuvée Brut : l’alternative milieu de gamme

Bollinger Spécial Cuvée Brut

Prix
Avantages
À boire ou à garder
Champagne frais et fruité
Bulle très fine
Inconvénients
Prix élevé
À servir uniquement avec certains mets

Encore une Maison “ancienne” (1829) qui nous fait tourner la tête avec ses champagnes. Et surtout : c’est celui qu’affectionne un certain agent secret 007 ! La maison a d’ailleurs, à l’occasion du 24e film de la saga, produit une cuvée spéciale “Spectre”. 

Cette cuvée spéciale (qui sonne tout de même mieux que “brut sans année”, il faut le dire) provient de l’assemblage de 60 % de Pinot Noir, de 25 % de Chardonnay et de 15 % de Meunier, parmi les 85% de Grands et Premiers crus issus de ses vignobles. Il est ensuite dosé entre 8 et 9 g par litre, puis gardé plusieurs années en cave avant d’être proposé ! 

Vous avez, contre toute attente, la possibilité de le conserver un peu en cave (en attente de l’occasion parfaite) ou de le boire rapidement. 

On est ici sur un champagne à la robe dorée et à la bulle très fine qui se pare d’arômes agréables de poire, de noix et d’épices. Il peut être proposé avec des sushis et sashimis (oui, c’est original, mais ça marche bien !), mais il peut aussi très bien se marier avec des crustacés (crevettes, langoustines, homard grillé), des viandes blanches ou encore du parmesan et des jambons secs. 

Bref, on le destine à des mets plus raffinés et délicats en bouche, qu’il pourra mettre en valeur, grâce à son côté frais et fruité ! Pour pouvoir profiter pleinement de tout ce qu’il a à vous offrir, on vous conseille de le servir à une température comprise entre 10 et 12°C.

Au final, cette cuvée aux arômes de fruits mûrs et d’épices, pourra accompagner tout une série de plats à base de poisson, coquillage et crustacé, viande blanche, volaille, et fromage. Issu des cépages Pinot noir, Chardonnay, Pinot Meunier, il offre un goût frais et fruité en bouche. Un très bon choix !

 

Les meilleurs champagnes haut de gamme

Ici, on ne rigole plus (le portefeuille non plus)… Sachez que nous avons sélectionné tout de même des champagnes “abordables” par rapport à ce qu’on peut trouver sur le marché en matière de haut de gamme. Mais ils sont définitivement réservés à de très grandes occasions ! 

 

Krug Grande Cuvée 166ème édition : le meilleur haut de gamme

Krug Grande Cuvée Brut

Prix

169,90 €

Avantages
Bulle très fine et vive
À boire ou à garder
Accompagne de nombreux mets
Inconvénients
Prix très élevé

La maison Krug, fondée par Joseph Krug en 1843, est réputée pour la qualité exceptionnelle de ses champagnes et tout spécialement de sa Grande Cuvée. Le fondateur, grand pionnier, a couché sur le papier les tests d’assemblages réalisés afin que ses successeurs puissent suivre ses traces…

Bref, une maison de traditions qui attire chaque année des visiteurs du monde entier ! 

La Grande Cuvée est la bouteille emblématique de Krug : un champagne d’une très grande finesse allant au-delà des millésimes. 

Krug procède ici à un assemblage de 140 vins issus de plus de dix années différentes (13 millésimes) et trois cépages (45% Pinot Noir, 39% Chardonnay, 16% Pinot Meunier), puis laisse reposer sa Grande Cuvée au moins 7 ans dans les caves de la maison. C’est suffisamment rare que pour être souligné ! 

Absolument tous les Champagnes Krug sont dotés d’un excellent potentiel de vieillissement : chaque année est exceptionnelle.

On est ici sur un champagne couleur paille aux bulles très fines et vives, ainsi que sur des notes de noisette, de nougat, de sucre d’orge, de gelée de fruits et d’agrumes et, plus subtiles encore, des notes d’amande, de brioche et de miel. Un champagne qui, on doit bien l’avouer, pique sérieusement notre curiosité, même si le budget requis n’est pas à la portée de toutes les bourses.

La richesse de ce Krug Brut se marie avec beaucoup de plats : nul besoin absolu d’une recette sophistiquée, vous pouvez tout à fait le faire accompagner un plat simple (à base de poisson par exemple). On peut donc le savourer à l’apéritif, à l’entrée (avec une petite assiette d’huîtres ou de crevettes), au plat (avec une cuisine indienne notamment) ou au dessert avec une bonne tarte tatin ! 

Vous pouvez choisir de le boire cette année ou de le garder en cave; dans ce cas, veillez à ce qu’il soit conservé dans un endroit frais et sec, entre 10 et 15°C.

On vous conseille de servir ce champagne (comme tous ceux de la Maison Krug) à une température comprise entre 9 et 12°C pour révéler pleinement sa richesse. 

Pour conclure, il est issu d’une maison de prestige et est autant apprécié des amateurs de vins effervescents que des spécialistes : 96+/100 par Robert Parker, 94/100 James Suckling, 97/100 Wine Spectator, 19/20 à la Revue des Vins de France 2015. Il a également reçu deux étoiles au guide Hachette des vins.

 

Veuve Clicquot La Grande Dame : l’alternative haut de gamme

Veuve Clicquot La Grande Dame

Prix

162,00 €

Avantages
À boire ou à garder
Champagne aux arômes de fruits frais, de moka et de biscuit
Bulle très fine
Inconvénients
Prix très élevé
À servir uniquement avec certains mets

Hé oui, décidément, nous faisons la part belle à la maison Veuve Clicquot dans notre sélection, avec un champagne millésimé 2006 cette fois !

La Grande Dame, c’est l’assemblage de huit crus d’exception : Aÿ, Bouzy, Ambonnay, Verzy, Verzenay pour le Pinot Noir (53 %) et Avize, Oger, Le Mesnil-sur-Oger pour le Chardonnay (47 %). Le dosage de 8 g par litre le classe dans les bruts. 

L’année 2006, et plus particulièrement son hiver froid et long, mit les raisins à rude épreuve, ce qui aurait pu augurer un vrai désastre, mais contre toute attente, les raisins de cette année-là sont exceptionnels ! 

Ce brut arbore une robe or clair et des bulles d’une très grande finesse. Il se pare aussi d’arômes de fruits frais, de biscuit (pain d’épices, toast) et de moka, et promet un mariage heureux avec les huîtres, le crabe royal, les truffes, les escalopes, le caviar ou le parmesan. Bref, pour des mets plus raffinés les uns que les autres, il vous faut ce champagne de caractère ! 

Vous pouvez, soit le consommer de suite, soit le garder en cave. Si vous êtes la patience incarnée, sachez que votre millésime doit être savouré avant 2025 (un temps de garde assez court si vous en faites l’acquisition cette année !). Si vous ne pouvez décidément pas attendre aussi longtemps, on vous conseille de le servir à une température de 10-12°, afin de profiter pleinement de ses arômes et saveurs ! 

Au final, ce millésime 2006 est un nectar au style unique qui dévoile des arômes de fruits frais et de biscuit, et qui s’accorde bien avec le poisson et les fruits de mer. Il a également reçu des notes prestigieuses de la part des grands critiques et guides (18,5/20 par Guault et Millau, 17/20 à la Revue des Vins de France 2015, 94/100 par le Wine Spectator, et 91/100 par Robert Parker). Il a été médaillé d’or au Mundis Vini 2013.

 

Mentions honorables 

Les champagnes que vous trouverez ci-dessous méritent, selon nous, d’être mentionnés dans ce comparatif en raison de leur qualité, toutefois, nous leur avons préféré le Perrier-Jouët Grand Brut et le Pol Roger Réserve dans leur gamme de prix (entre 30 et 40 €). Pour ces derniers, nous avons pu récolter davantages d’avis consommateurs (amateurs et spécialistes confondus).

Haton et Filles – Carte blanche : c’est un champagne équilibré, fruité et gourmand. Il est expressif au nez, mais rond et frais en bouche. Il est issu du cépage Pinot Meunier et est idéal à l’apéritif, en accompagnement d’un dessert fruité. Vous pouvez, par exemple, le marier avec des verrines de mangue au jambon cru ou un cheesecake au coulis de fruits de la passion. Il est très apprécié des consommateurs. 

CL de la Chapelle – Instinct 1er cru : il est issu des vignes cultivées par un vigneron appartenant au collectif des Champagnes de Vignerons et élaboré sur son domaine. Au nez, il offre des notes de fruits blancs et de fleurs blanches. Il est particulièrement conseillé de le déguster à l’apéritif ou en accompagnement d’une entrée ou d’un repas à base de poisson.

Vranken Demoiselle Brut Tête de Cuvée : il a été élaboré par un Belge d’origine (mais champenois de cœur), Paul-François Vranken. Il est composé de 80 % de Chardonnay et de 20 % de Pinot Noir (lui donne une robe or assez légère dotée de reflets verts et blancs). Mais ce qui plaira sans nul doute, c’est non seulement sa fraîcheur, mais aussi sa légèreté grâce aux fines bulles ! Cette cuvée rencontre un franc succès à l’apéritif auprès des dames qui apprécient ses arômes frais d’agrumes, d’abricot et légèrement mielleux. 

Piper-Heidsieck Essentiel Brut : la Maison Piper-Heidsieck a connu un certain succès dès sa création en 1785. Ce champagne est élaboré à partir de Pinot Noir (50%), Chardonnay (20%) et Pinot Meunier (30%). Il est plutôt corsé (mais équilibré) avec des arômes d’agrumes, de pommes et d’amandes. C’est parfait pour accompagner des crustacés, coquillages, poissons en sauce, ainsi que des fromages doux. 

 

En conclusion, quel champagne choisir ?

Si vous souhaitez déguster un champagne de haute qualité pour un prix qui reste relativement abordable en regard des prix pratiqués par certains producteurs, on vous conseille le Veuve Clicquot Brut Vintage. Assemblé à partir de Pinot Noir (61%), Chardonnay (34%) et Pinot Meunier (5%), son procédé de vinification lui offre aussi des notes légèrement boisées, vanillées, et grillées.

Si vous recherchez un champagne plus abordable, c’est sans conteste le Perrier-Jouët Grand Brut que nous recommandons. Issu d’un assemblage de Chardonnay (20%), de Pinot Noir (40%) et Pinot Meunier (40%), il dévoile des arômes fruités et floraux, avec une légère pointe de vanille. Idéal à l’apéritif, pour accompagner un plat ou un dessert !

Enfin, si vous souhaitez offrir une bouteille plus luxueuse, c’est le Krug Grande Cuvée 166ème édition que nous préconisons. Vous pouvez aussi bien le savourer à l’apéritif, qu’en accompagnement d’un repas (il se marie avec beaucoup de mets), ou même au dessert.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Perrier-Jouët GrandVeuve Clicquot Brut VintageKrug Grande Cuvée 166ème édition
Perrier-Jouët Grand BrutVeuve Clicquot Brut VintageKrug Grande Cuvée 166ème édition
Issu d’un assemblage de Chardonnay (20%), Pinot Noir (40%) et Pinot Meunier (40%), il dévoile des arômes fruités et floraux, avec une légère pointe de vanille. Idéal à l’apéritif, pour accompagner un plat ou un dessert !
Lire plus
Assemblé à partir de Pinot Noir (61%), Chardonnay (34%) et Pinot Meunier (5%), c’est un champagne de caractère. Son procédé de vinification le dote aussi de notes légèrement boisées, vanillées et grillées.
Lire plus
La prestigieuse Maison Krug offre un champagne issu d’un assemblage de 140 vins issus de 13 millésimes et de 3 cépages (45% Pinot Noir, 39% Chardonnay, 16% Pinot Meunier). Un véritable régal pour les grandes occasions !
Lire plus
35,50 €62,90 €169,90 €
Voir sur Vinatis Voir sur Vinatis Voir sur Vinatis

À propos de l'auteur

Christelle Claessens

Christelle a obtenu un master en communication à l'université de Liège, puis s'est spécialisée via des formations en reportage vidéo et en communication digitale. Elle est actuellement responsable des catégories maison, jardin et bricolage chez Selectos.

Laisser un commentaire

>