Accessoires

Le Meilleur Casque VR

Mis à jour le 24 février 2020

Après plusieurs heures de recherche parmi une quinzaine de modèles, nous avons établi que le Oculus Quest possède le meilleur rapport qualité/prix. C’est un modèle autonome pouvant également se coupler à un PC et permettant de jouer sur de grandes surfaces. Il s’équipe de manettes ergonomiques et dispose d’un champs de vision immersif. Il est actuellement la solution la plus polyvalente sur le marché.

 

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Oculus Quest

Oculus Quest

Ce modèle tout-en-un offre un bel éventail de possibilités pour que vous soyez totalement plongé dans votre environnement virtuel. Il dispose en plus de haut-parleurs et de capteurs intégrés qui favorisent la sensation d’immersion.

571,27 € sur Amazon

Ce modèle offre la meilleure expérience de réalité virtuelle de sa gamme, notamment grâce à ses manettes ergonomiques. Il est utilisable en autonome comme avec un PC, pour peu que vous disposiez d’un câble USB-C adapté. En prime, ses capteurs intégrés vous permettent de profiter pleinement de votre expérience. Nous vous conseillons cependant de prévoir une bonne paire d’écouteurs car les haut-parleurs intégrés ne sont pas de la meilleure qualité.

 

Meilleur pas cher

Sony Playstation VR

Sony Playstation VR

Ce casque VR spécialement conçu pour PlayStation se démarque par son prix attractif et son installation facile et rapide. Il profite en plus d’une ergonomie impeccable et de bonnes performances.

447,00 € sur Amazon

Il est à l’heure actuelle le seul vrai casque dédié à la VR sur console. Sa fluidité est très élevée, ce qui permet un bon confort visuel lors de l’utilisation et la qualité d’image est au rendez-vous, même si le rendu est perfectible. Malgré son design futuriste, le poids des composants est bien réparti, le rendant tout de même confortable. Néanmoins, nous lui reprochons son angle de vision limité, qui peut diminuer l’immersion.

 

Meilleur haut de gamme

Valve Index

Valve Index

Ce casque dispose de tous les superlatifs : un affichage de référence, une immersion poussée à l’extrême et un confort de premier ordre… Pour un prix en conséquence. À réserver aux utilisateurs avancés.

1 079,00 € sur Steam

Créé par le propriétaire de Steam, ce casque se veut le plus élaboré du marché. Il propose des fonctionnalités inédites telles que la détection du mouvement des doigts et de la pression sur ses manettes tout en combinant cela avec des performances de premier ordre. Ses seuls défauts? Un poids conséquent, le recours à des capteurs externes pour le roomscaling et ses innovations qui sont encore sous-exploitées.

 

Alternative pas chère

Oculus Go

Oculus Go (32 Go)

Avec l’Oculus Go, la marque a produit son premier casque autonome. Conçu en concertation avec le fabricant chinois Xiaomi, il offre un rapport qualité/prix intéressant et ne nécessite aucune source externe pour fonctionner.

156,21 € sur Amazon

Il s’agit très probablement d’un des meilleurs rapports qualité/prix du moment, avec un casque qui mise sur l’immédiateté et le confort d’utilisation. Deux reproches peuvent cependant lui être adressés : d’une part, Oculus n’a permis aucune extension de mémoire (une version 64 Go corrige le tir) et, d’autre part, l’autonomie est décevante. Hormis cela, c’est un excellent choix pour s’initier à la réalité virtuelle.

 

Alternative milieu de gamme

Oculus Rift S

Oculus Rift S

Un confort, une facilité d’installation et un affichage de haut niveau, voilà les principaux atouts de ce casque. Il est fourni avec des manettes Oculus Touch, tout aussi qualitatives.

797,00 € sur Amazon

Offrant une expérience d’immersion encore plus convaincante que l’ancien Rift, ce modèle est utilisable sur PC uniquement. Pour profiter au mieux des graphismes, nous vous conseillons de le connecter à un ordinateur disposant de suffisamment de puissance. La configuration est simple et rapide. La visière étant plus large, les porteurs de lunettes profiteront d’un meilleur confort que sur bon nombre de modèles.

 

Notre sélection

Notre choix, Meilleur milieu de gammeMeilleur pas cherMeilleur haut de gammeAlternative pas chèreAlternative milieu de gamme
Oculus QuestSony Playstation VRValve IndexOculus GoOculus Rift S
Oculus QuestSony Playstation VRValve IndexOculus Go (32 Go)Oculus Rift S
Ce modèle tout-en-un offre un bel éventail de possibilités pour que vous soyez totalement plongé dans votre environnement virtuel. Il dispose en plus de haut-parleurs et de capteurs intégrés qui favorisent la sensation d’immersion.Ce casque VR spécialement conçu pour PlayStation se démarque par son prix attractif et son installation facile et rapide. Il profite en plus d’une ergonomie impeccable et de bonnes performances.Ce casque dispose de tous les superlatifs : un affichage de référence, une immersion poussée à l’extrême et un confort de premier ordre… Pour un prix en conséquence. À réserver aux utilisateurs avancés.Avec l’Oculus Go, la marque a produit son premier casque autonome. Conçu en concertation avec le fabricant chinois Xiaomi, il offre un rapport qualité/prix intéressant et ne nécessite aucune source externe pour fonctionner.Un confort, une facilité d’installation et un affichage de haut niveau, voilà les principaux atouts de ce casque. Il est fourni avec des manettes Oculus Touch, tout aussi qualitatives.
571,27 €447,00 €1 079,00 €156,21 €797,00 €
Voir sur Amazon Voir sur Amazon Voir sur Steam Voir sur Amazon Voir sur Amazon

 

Sommaire

 

Pourquoi nous faire confiance ?

L’équipe rédactionnelle de Selectos passe des milliers d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Aucun de nos articles n’est sponsorisé. Nous recevons parfois une commission quand vous achetez un produit via nos liens, ce qui nous permet de financer notre travail tout en restant totalement impartiaux. En savoir plus.

 

Comment avons-nous fait notre choix ?

Comme l’évoque Nicolas Chacun (realitevirtuelle.com), la réalité virtuelle est en perpétuelle évolution et ce, au-delà des jeux vidéo, dans les domaines de la santé, de l’immobilier, de l’artistique ou encore de l’éducation. C’est néanmoins une technologie qui reste peu connue, d’où la difficulté à trouver le casque le plus adapté à nos besoins.

Tout d’abord, il est nécessaire de choisir vers quel type de casque vous souhaitez vous orienter. Il en existe 3 à ce jour :

  • Les casques basiques ou Cardboards : il s’agit de la solution la plus simple. elle permet de placer votre smartphone à proximité de vos yeux et, à l’aide de deux lentilles et d’applications dédiées, d’afficher du contenu en réalité virtuelle ou augmentée. Ils sont plutôt destinés aux personnes qui souhaitent s’initier à cette technologie.
  • Les casques avancés : plus performants et coûteux, ils dépendent d’un PC ou d’une console pour fonctionner mais offrent l’immersion la plus poussée. Il est nécessaire de disposer d’un matériel adapté pour en profiter pleinement. À réserver aux utilisateurs expérimentés.
  • Les casques autonomes : ils se placent comme intermédiaire entre les deux propositions ci-dessus en mêlant la qualité d’immersion des modèles avancés à une puissance limitée, similaire à celle d’un smartphone haut de gamme. Ils ne dépendent d’aucune source et peuvent être utilisés seuls, même si certains peuvent également être reliés à un ordinateur.

Chacun de ces types possède ses avantages et ses inconvénients et il est nécessaire de s’attarder sur l’usage que vous visez pour faire le meilleur choix.

En parallèle, différentes caractéristiques essentielles sont à prendre en compte :

  • La qualité d’affichage : elle est dépendante du type de dalle et de sa résolution. La technologie idéale est l’OLED pour ses noirs profonds, son contraste élevé et sa rémanence minimale. Côté définition, il faut viser la valeur la plus élevée (pour les cardboards, cela dépendra de votre écran de smartphone). Cependant, il faut veiller à ce que l’espace entre les pixels soit minimal pour éviter un effet de grille (irrégularité de l’image). 
  • Le champs de vision : une valeur de minimum 100° est importante, l’idéal étant de 110°, ce qui correspond à l’angle de vision moyen de l’être humain.
  • La réactivité : la détection des mouvements est un facteur d’immersion important. En ce sens, le casque doit recueillir et utiliser l’information le plus rapidement possible pour afficher l’image avec un décalage minimal, le but étant de minimiser le risque d’inconfort et de malaise. Le roomscaling est ainsi assuré lorsque les capteurs (internes ou externes) suivent vos déplacements dans l’espace en plus de vos mouvements. La fluidité d’affichage est régie par la fréquence de rafraîchissement qui est en moyenne aux alentours de 90 Hz.
  • Le confort : l’immersion peut être altérée par un confort mal étudié. Le but premier est que vous ne le ressentiez plus sur votre tête pour être totalement immergé(e) dans votre contenu. Il doit aussi être capable de s’adapter à des morphologies et des visions différentes (port de lunettes, réglage de la netteté et de l’écartement des lentilles, etc).
  • La compatibilité : certains casques mobiles sont universels et d’autres sont compatibles uniquement avec certains modèles. Le PS VR agit aussi de cette manière avec la console de Sony. Côté PC, tant que vous avez la puissance nécessaire et la connectique qui va avec, pas de soucis à ce niveau.
  • Les accessoires : les marques peuvent inclure une télécommande de contrôle ainsi que des manettes qui, idéalement, doivent être les plus ergonomiques possible. Ceci permet une meilleure immersion avec du matériel adapté. Parfois, ils sont proposés en option et ne sont pas obligatoires.

À l’aide de ces critères et des avis d’utilisateurs et de sites spécialisés, nous avons pu réduire notre liste initiale d’une quinzaine de modèles aux 5 modèles qui vous sont présentés et qui sont, à nos yeux, les meilleurs casques VR du moment. 

PS : comme le rappelle Fabrice (Wekyo) l’utilisation d’un casque VR doit être limitée à 1 ou 2 heures par jour afin de ne pas affecter votre santé ! En plus, il est nécessaire de prévoir un espace suffisant pour l’utilisation des modèles plus performants afin d’éviter tout incident (3 m² est un minimum).

 

Notre Choix : Oculus Quest

Oculus Quest

Notre choix, Meilleur milieu de gamme

Oculus Quest

Oculus Quest

Ce modèle tout-en-un offre un bel éventail de possibilités pour que vous soyez totalement plongé dans votre environnement virtuel. Il dispose en plus de haut-parleurs et de capteurs intégrés qui favorisent la sensation d’immersion.

571,27 € sur Amazon

Ce modèle offre la meilleure expérience de réalité virtuelle de sa gamme. Il est utilisable en autonome comme avec un PC, sans devoir vous asseoir. Nous vous conseillons cependant de prévoir une paire d’écouteurs car les haut-parleurs intégrés sont décevants.

Il dispose de 2 écrans OLED PenTile (2 sous-pixels/pixel) d’une résolution de 1440 x 1600. L’usage de cette technologie n’est pas idéal et cause un léger effet de grille qui donne l’impression d’une image granuleuse, à peine compensée par le lissage que les optiques de qualité apportent. Toutefois, il est moins sujet aux halos lumineux et autres aberrations chromatiques que l’on peut retrouver sur d’autres modèles.

La fréquence de rafraîchissement est de 72 Hz. Elle est certes bien éloignée de la valeur-référence de 90 Hz mais, dans les faits, la différence ne se fait presque pas ressentir et seuls les plus sensibles le remarqueront sur des actions plus rapides. En parallèle, les angles de visions sont suffisamment étendus avec une valeur moyenne de 110°, qui peut légèrement varier en fonction de votre morphologie et si vous portez des lunettes.

Côté confort d’utilisation, le résultat est assez satisfaisant. Son poids relativement élevé est compensé par un maintien étudié (qui demande tout de même une certaine habitude pour être optimal). La mousse de rembourrage est agréable et respirante, ce qui minimise la chaleur, sans pour autant laisser de fuites lumineuses. La température de l’ensemble est d’ailleurs gérée par un refroidissement actif assez discret.

Pour l’adapter à votre morphologie, vous aurez droit à un réglage physique de l’écart des lentilles (de 58 à 72mm), pour une visibilité optimale. 

Pour la spatialisation, on a droit à 4 caméras intégrées. Elles servent à détecter votre environnement et vos déplacements. L’espace maximal qu’elles peuvent couvrir est de 25 m² (5×5 m). Veillez à le recharger avant chaque utilisation car son autonomie ne s’élève qu’à environ 2 heures pour un temps de charge similaire. L’utilisation avec un PC reste envisageable, ce dernier l’alimentant en continu via l’USB-C. Dans ce cas, il profitera des mêmes avantages que la série Rift.

Deux haut-parleurs sont intégrés au boîtier. Ils sont peu efficaces et nous vous recommandons d’utiliser des écouteurs, via les ports jack disponibles, pour une meilleure immersion.

Enfin, niveau contrôle, 2 Oculus Touch, reconnues pour leur efficacité, sont fournies dans l’emballage. Elles nécessitent des piles pour fonctionner, ce qui permet de changer rapidement les batteries en cas de panne.

 

Le meilleur casque VR pas cher : Sony Playstation VR

Playstation VR

Meilleur pas cher

Sony Playstation VR

Sony Playstation VR

Ce casque VR spécialement conçu pour PlayStation se démarque par son prix attractif et son installation facile et rapide. Il profite en plus d’une ergonomie impeccable et de bonnes performances.

447,00 € sur Amazon

Il est à l’heure actuelle le seul casque dédié à la VR sur console. Sa fluidité est très élevée ce qui permet un bon confort visuel lors de l’utilisation et la qualité d’image est au rendez-vous même si le rendu est perfectible. Malgré son design futuriste, le poids est bien réparti le rendant tout de même confortable. Néanmoins, nous lui reprochons son angle de vision limité et sa qualité graphique perfectible.

Il s’équipe de 2 dalles OLED dont la définition n’est que de 960×1080. Sur papier, c’est insuffisant, mais la réalité est toute autre. En effet, Sony utilise une technologie, appelée “reprojection”, qui permet un rafraîchissement de 120 Hz. En conséquence, la fluidité atteint des sommets et le risque d’inconfort est minimisé. 

Côté graphismes, le résultat est moins positif. Bien qu’aucun effet de grille ne soit à déplorer et que les couleurs soient respectées, on remarque un aliasing omniprésent qui dégrade fortement le rendu. Cependant, l’expérience reste immersive et agréable.

Autre léger bémol, l’angle de vision est limité à 100°. Cette valeur n’est pas idéale et l’immersion de certains pourrait en pâtir. 

Au niveau du confort, par contre, la barre est placée très haut. Sony propose un système inédit de maintien qui s’est imposé comme une référence et qui a même été repris par la concurrence. Grâce à un arceau rigide, le casque s’ajuste parfaitement à toute morphologie tout en répartissant efficacement les masses pour assurer une stabilité à toute épreuve et ce, malgré un poids conséquent (610 g). Ce confort est renforcé par un réglage de la distance entre l’écran et les yeux. 

Le revêtement similicuir des coussinets est très agréable et permet de porter le casque durant de longues heures, d’autant plus que la chauffe est bien contrôlée. Un dénote juste un jour au niveau du nez, causant une légère fuite lumineuse.

Pensé exclusivement pour la PS4, ce casque se connecte via un boîtier dédié. La caméra, quant à elle, se branche directement à la console et permet d’améliorer encore plus la sensation d’immersion en se focalisant sur la détection des mouvements. 

Enfin, l’installation, très intuitive, ne prend généralement pas plus de 5 minutes pour que tout soit parfaitement réglé. Et ce, en comptant les accessoires qui y sont liés, à savoir la caméra Playstation et les Playstation Move, qui servent de manettes. Il est courant de voir ces éléments regroupés dans un bundle, pour un prix abordable.

 

Le meilleur casque VR haut de gamme : Valve Index

Valve Index

Meilleur haut de gamme

Valve Index

Valve Index

Ce casque dispose de tous les superlatifs : un affichage de référence, une immersion poussée à l’extrême et un confort de premier ordre… Pour un prix en conséquence. À réserver aux utilisateurs avancés.

1 079,00 € sur Steam

Nous avons conscience, au vu de son succès et de la prochaine sortie de Half-Life, que ce modèle est régulièrement hors de stock. Il est néanmoins la seule vraie proposition dans cette gamme de prix actuellement.

Créé par le propriétaire de Steam, ce casque se veut le plus élaboré du marché. Il propose des fonctionnalités inédites tout en les combinant avec des performances record. Ses seuls défauts? Un poids conséquent, le recours à des capteurs externes et ses innovations, encore sous-exploitées.

Son écran produit des résultats étonnants qui écartent toute concurrence. Ainsi, la marque a opté pour une dalle LCD d’une résolution énorme de 1440×1600 par oeil. De très bonne qualité, son seul défaut vient d’un manque de profondeur des noirs face à l’OLED. Cependant, elle se rattrape en minimisant totalement l’effet de grille que l’on peut reprocher à la majorité de ses concurrents.

En prime, la fluidité atteint des niveaux inégalés avec un taux de rafraîchissement atteignant les 120 Hz en moyenne mais capables de monter jusqu’à 144 Hz ! Cette valeur permet une sensation d’immersion inégalée, renforcée par des angles de visions de 130°, soit plus que ce que l’humain peut percevoir. Autant vous dire que vous serez totalement coupé de ce qui vous entoure.

L’audio vient en plus flatter vos oreilles grâce à des écouteurs efficaces qui se placent à quelques centimètres de votre pavillon pour minimiser le risque de chauffe.

Côté confort, le résultat est tout aussi satisfaisant. Les tissus et mousses sont agréables et dégagent une sensation de qualité. Le casque est facilement réglable, tant au niveau de l’arceau que de l’écartement des lentilles et la chauffe est contrôlée. Le seul bémol vient de son poids très élevé (809 g). Cependant, l’ensemble reste agréable à porter pendant plusieurs heures. 

Ce modèle se destine aux PC’s mais, malgré ses caractéristiques record, il ne demande au final qu’une GTX 980 pour briller. Assurez vous tout de même de disposer d’un port USB 3.0, d’un DisplayPort et de 3 prises secteurs (une pour le casque et une pour chaque station de base). 

Enfin, l’expérience en roomscaling est assurée. Il sera nécessaire de procéder à une mise en place des stations de base qui détermineront votre position dans l’espace. Tirées du HTC Vive, elles permettent un tracking sans faille. Nous trouvons quand même décevant que ce système n’ait pas été intégré au casque, comme l’a fait Oculus sur ses produits.

Les manette sont aussi une petite révolution : elles détectent la pression exercée par vos doigts et leur position pour les retranscrire en jeu, pour des sensations bien plus naturelles.

La popularité de ce modèle fait que les stocks s’épuisent assez rapidement mais les propositions d’Oculus sont tout aussi intéressantes… et plus abordables.

 

Une alternative pas chère : Oculus Go (32 Go)

Oculus Go

Alternative pas chère

Oculus Go

Oculus Go (32 Go)

Avec l’Oculus Go, la marque a produit son premier casque autonome. Conçu en concertation avec le fabricant chinois Xiaomi, il offre un rapport qualité/prix intéressant et ne nécessite aucune source externe pour fonctionner.

156,21 € sur Amazon

Il s’agit très probablement d’un des meilleurs rapports qualité/prix du moment, avec un casque qui mise sur l’immédiateté et le confort d’utilisation. Deux reproches peuvent cependant lui être adressés : d’une part, Oculus n’a permis aucune extension de mémoire (une version 64 Go corrige le tir) et, d’autre part, l’autonomie est décevante. Hormis cela, c’est un excellent choix pour s’initier à la réalité virtuelle.

Il propose une puissance similaire à un bon smartphone et son écran LCD 2560 x 1440 est assez intéressant. Il offre un champ de vision à 110° et possède les mêmes caractéristiques que celui du Rift S : une qualité d’affichage plus que correcte, une absence de halo lumineux mais une propension aux aberrations chromatiques sur les contours. La fréquence de rafraîchissement n’est “que” de 72 Hz, ce qui passe facilement inaperçu à l’utilisation.

Selon les utilisateurs, il serait l’un des plus confortables du marché, d’une part grâce à son système d’attache souple qui permet une adaptation à toute morphologie, d’autre part grâce à son revêtement anti-transpirant autour des yeux. Les porteurs de lunettes n’éprouveront par ailleurs aucune gêne, vu l’espace alloué, et même, si cela ne leur suffisait pas, ils peuvent augmenter l’écart entre les lentilles du casque et les yeux grâce à un gadget directement fourni à l’achat.

Il n’y a qu’un point qu’on pourrait reprocher ce niveau : un léger écart sous l’espace du nez peut apparaître, laissant filtrer la lumière.

Bien entendu, comme il s’agit d’un casque autonome, tout se règle via le casque lui-même ou la télécommande fournie. Celle-ci dispose d’une gâchette, d’une surface tactile cliquable, d’un bouton “Retour” et d’un bouton “Home”. Par ailleurs, la caméra peut être recentrée via un long appui sur le bouton “Home”.

Le reste se retrouve sur le casque même : bouton de mise sous tension et bouton de volume en haut, prise casque à gauche. Notez que le casque est munis de deux hauts-parleurs mais, vu la qualité d’écoute à peine correcte, le recours à un casque sera plus que bienvenu.

Niveau qualité d’immersion, on se retrouve face à quelque chose qui se rapproche plus d’un Samsung Gear VR que du Rift : il n’y a pas de possibilité de jeu en profondeur, le contrôle ne fonctionne que sur 4 axes, et donc l’immersion ne sait être totale. C’est néanmoins très satisfaisant dans cette gamme de prix.

Au final, nous rejoignons l’avis d’Eric Lemattre (JeSuisUnGameur), pour qui l’Oculus Go est un casque VR d’entrée de gamme qui conviendra aux personnes souhaitant découvrir les possibilités de la VR.

 

Une alternative milieu de gamme : Oculus Rift S

Oculus-Rift-S

Alternative milieu de gamme

Oculus Rift S

Oculus Rift S

Un confort, une facilité d’installation et un affichage de haut niveau, voilà les principaux atouts de ce casque. Il est fourni avec des manettes Oculus Touch, tout aussi qualitatives.

797,00 € sur Amazon

Ce produit est disponible plus rapidement ici mais en ne profitant pas tout à fait du même prix.

Amélioration du Rift originel, il apporte de nombreuses améliorations permettant un meilleur agrément, tant au niveau du confort d’utilisation que de l’installation. 

Au niveau de la dalle, la marque a choisi d’abandonner l’OLED PenTile au profit d’un écran LCD qui, grâce au RGB (3 sous-pixels/pixel contre 2), profite d’une meilleure gestion de l’effet de grille… au détriment de noirs profonds. La résolution en hausse (de 1080 x 1200 à 1280 x 1440) améliore en plus la netteté de l’ensemble.  La marque apporte aussi une bonne gestion des halos lumineux mais de légères aberrations chromatiques peuvent apparaître sur les bords de l’image.

Côté confort, un système similaire à celui de Sony fait son apparition. Il n’est certes pas aussi optimisé mais offre une réelle amélioration par rapport à l’ancienne mouture. En plus, les porteurs de lunettes profiteront d’un espace suffisant grâce à la visière élargie (15,5 cm). L’isolation lumineuse est aussi au niveau même si le résultat peut varier d’une morphologie à une autre. La gestion de la chaleur est correcte même s’il fait un peu moins bien que la concurrence sur ce point.

Le gros point noir , vient surtout du fait que le réglage “physique” de l’écart pupillaire a disparu au profit d’une valeur fixe (63,5 mm). De ce fait, il est moins adapté aux personnes possédant un écart éloigné de la médiane (entre 58 et 70).

La spatialisation est assurée par le Insight tracking system. Il dispose de cinq capteurs intégrés dans le casque  (contre quatre pour le Quest), qui détectent votre environnement. De plus, la fonction Passtrough, permettant de voir autour de vous sans devoir enlever le casque, est aussi présente.

Pour profiter de ces atouts, il faut vous doter d’un PC suffisamment performant, même si les spécifications sont basées sur du matériel plus ancien. L’installation est simplifiée puisque le Rift S est livré avec un câble qui se divise en un DisplayPort 1.2 et un USB 3.0 (type A). Un adaptateur miniDP est fourni, si nécessaire.

Tout comme pour le Quest, le système audio n’est pas adapté et nécessite l’usage d’écouteurs pour ne pas perdre en immersion.

Au final, l’Oculus Rift S est une très bonne solution mais son manque de polyvalence fait que le Quest est, selon nous, plus intéressant.

 

Mentions honorables 

Merge VR : Il s’agit d’un Cardboard composé de plastique soft touch. Il convient à la majorité des smartphones et permet un premier pas intéressant dans la découverte de la réalité virtuelle. Il dispose de sangles pour le maintenir sur votre tête et les lentilles peuvent être réglées en fonction de votre morphologie. En prime, il est aussi adapté au port de lunettes. Il dispose d’un accessoire intéressant appelé Merge Cube, qui améliore le ressenti en réalité augmentée.

Nintendo Labo – Kit VR : il s’agit d’un kit d’initiation à la VR destiné aux enfants à partir de 7 ans. Il se présente sous la forme d’un cardboard et d’accessoires dédiés à un ensemble de jeux, fournis dans le pack. Une fois les différents éléments assemblés, vous pourrez jouer à un railshooter, vous prendre pour un oiseau ou encore peindre en 3 dimensions. Petite particularité, le kit de base est compatible avec Zelda : Breath of The Wild et Super Mario : Odyssey.

Samsung Gear VR : ce casque exclusivement compatible avec certains smartphones de chez Samsung offre une belle immersion. C’est une bonne approche pour débuter l’expérience VR et, avec l’accès à l’Oculus Store, les jeux disponibles sont de plus en plus nombreux. En prime, la manette proposée est l’une des meilleures. Le principal reproche que nous pouvons lui adresser est sa compatibilité réduite.

 

Sources

  1. CNET, The best VR headsets for 2020, 17 février 2020
  2. IGN, Best VR Headset 2020: Strap On The Best Virtual Reality Headset, 17 février 2020 2020
  3. PC Gamer, Best VR headset in 2020, 17 février 2020
  4. TechRadar, The best VR headset 2019: which headset offers the most immersion for your buck?, 17 février 2020
  5. Tom’s Guide, Best VR Headset 2019 – Virtual Reality Systems for PCs, Phones, 17 février 2020
  6. Wirecutter, The Best VR Headsets for 2020, 17 février 2020

À propos de l'auteur

Guillaume Meirsschaut

Guillaume a obtenu un bachelier en management à la Haute-École Louvain en Hainaut, où il a assuré le rôle de responsable communication pour l'organisation des étudiants pendant 3 ans. Passionné par la technologie et l'automobile, il est actuellement responsable de la catégorie High Tech chez Selectos.

45 Commentaires

  • Très bon article.

    Mais il est a noté que outre la résolution, la densité de pixel est un facteur majeur…
    En effet, plus la densité de pixel sera importante moins l’effet de grille se fera sentir.
    Donc, pour ma part mon choix se fera plus sur la résolution proche de la 2k voir 4k et une densité supérieur à 1000 DPI pour limiter cet effet étrange voir plus (Oculus Quest s’en approche)

    Je ne parlerai pas du GearVR et consort, chacun dépend de l’écran du mobile et penche à être perdu, à voir cela dit…

    Mise à part ça, car cette technologie est encore jeune… Mon choix se fera plus sur l’Oculus Quest qui dispose d’une meilleur résolution comparé aux autre, il est autonome, et même si l’autonomie de la batterie n’est pas au RDV il peut être utilisé malgré tout en charge.
    En prime, pas mal de chose sont à prévoir de la part du constructeur, et son prix est abordable comparé au HTC.

    Et plus sérieusement, je reste septique… L’effet de grille me dérange, j’aimerai quelque chose de fin, à prix honnête (pas au prix de la nouveauté, mais aux prix des composants utilisé et de l’élaboration du projet)

    • Merci pour votre commentaire. En effet, la technologie étant encore jeune, il reste de nombreux points à améliorer, quel que soit le modèle. Toutefois, celui qui nous convainc le plus à l’heure actuelle est l’Oculus Quest (suivi de près, dans la même gamme de prix, par l’Oculus Rift S). S’il n’est pas sans défaut, l’Oculus Quest présente la meilleure expérience de réalité virtuelle de sa gamme avec des manettes ergonomiques. Polyvalent, il permet de jouer sur de grandes surfaces grâce aux cinq capteurs qui suivent vos faits et gestes.

  • 2700x et une rx 580oc, ca passe?….je monte un pc pour mon fils, histoire de faire comme papa et j’aimerai savoir si cest compatible..Merci pour votre reponse

  • Bonjour
    je voudrais connecter en même temps plusieurs casques vr , avec a chaque fois un logiciel ou un jeu associé pour une expérience immersive en groupe mais avec un contrôle des casques extérieurs et en même temps…est ce possible ? que me conseiller vous?

    • En ce qui concerne les casques destinés au grand public, aucun modèle de notre sélection ne répondra à vos attentes. Votre demande étant spécifique, peut-être vaut-il mieux vous tourner vers des sociétés spécialisées dans le domaine du casque VR immersif ou vers les grandes marques (elles proposent parfois des kits et/ou systèmes dédiés aux entreprises ou aux activités professionnelles).

  • Votre article n’est pas du tout à jour car vous ne mentionnez pas que le système de câblage du HTC VIVE de base (pas PRO) peut être remplacé par un système sophistiqué sans fil proposé par HTC. Les problèmes de fil disparaissent….

    • Effectivement, il existe l’adaptateur sans fil VIVE. Néanmoins, celui-ci a tout de même un certain coût (environ 350€). Et si l’on combine le prix du casque VR à cet adaptateur, il est peut-être plus pertinent d’investir directement dans le HTC Vive Pro. Nous prenons toutefois en compte votre remarque et allons préciser aux lecteurs qu’une solution existe pour éviter les problèmes de câbles.

  • J’ai beau regarder, je n’arrive pas à en trouver un seul vraiment intéressant. Les meilleurs (selon moi) sont le vive pro, et le steam vr. Les deux étant intéressant pour la qualité d’affichage, le vive pro pour la possibilité d’ajouter un module pour le rendre sans fil, et le steam vr pour ses « manettes » à capteurs de pression (pour bouger les doigts dans le jeu). Le gros inconvénients de ses deux casques, c’est le manque de bons jeux vidéos. Occulus et Sony multipliant les partenariats pour avoir des exclus sur des titres phares, ça me met un gros frein pour investir mes deniers dans cette technologie

    • Chaque modèle ayant ses avantages et inconvénients, il s’agit surtout de trouver celui qui répondra le mieux à vos attentes. Bien que Sony et Oculus se réservent les titres phares, petit à petit, de plus en plus de jeux sont compatibles avec les casques HTC (qui sont clairement plus perfectionnés).

      • Le HTC et l’Oculus étant sortis plusieurs années avant le Sony, leur bibliothèque d’applications est beaucoup plus grande que celle de Sony, sorti il n’y a pas si longtemps.

    • Bonjour, une alternative au psvr et occulus rift est hp windows reality mixed. Domage qu’il ne soit pas cite au vu de ses caractéristique. La resolution superieur au vive, l’effet de grille ultra discret, le tracking sans capteur extérieur … Donc la facilité de branchement. Un must have avec lequel je profite chaque semaine de seance confortable et très immersive. Enfin je ne suis pas la pour refaire votre article mais je pense qu’une place en milieu de gamme était mérité.

  • Bonjour,
    je suis pilote de drone et je voudrais proposer à mes clients un « vol en immersion ». Je voudrais leur permettre de voir les images transmises par le drone dans un casque VR pour avoir la sensation de vol comme un oiseau. Mon projet c’est d’acheter 5 casques, de les brancher ensemble (sur un splitter HDMI) à la radio commande du drone (c’est elle qui transmet les videos).
    Je voudrais un casque avec un minimum de 3K, un fov maxi (si possible 110°) et un taux de rafraîchissement de 90 Hz.
    Est ce que vous pouvez me conseiller un casque ?
    Merci, Eric

    • Bonjour Eric,

      Je ne pense pas que le casque VR soit approprié dans votre cas. Je vous conseille plutôt d’opter pour des Lunettes/Masque FPV, ou Goggle glasses. Elles sont en effet spécialement conçues pour être reliées à un drone. Après quelques recherches, je pense que ce modèle pourrait vous convenir : le Casque FPV Eachine EV800D. Avec sa double fonction (casque ou moniteur), c’est probablement le modèle qui propose le plus grand champ de vision : 140/120° (Horizontal/Vertical). L’écran haute résolution 800 x 480px fournit une qualité très correcte. Pour en savoir plus sur toutes ses caractéristiques, je vous invite à regarder sa fiche technique sur le site officiel de la marque. De plus, il reste abordable. Ce qui n’est pas négligeable si vous devez vous en fournir plusieurs.

      N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez encore des interrogations.

      Bonne journée

    • Bonjour,

      A ma grande surprise, il semble que les ordinateurs Mac ne soient pas encore très à jour en ce qui concerne la réalité virtuelle. Parmi les solutions, vous pouvez choisir d’ajouter une carte graphique externe permettant alors à votre Mac d’être compatible avec plusieurs casques de réalité virtuelle. Sinon, Mac a récemment annoncé en juin qu’avec macOS Mojave, votre ordinateur pourra supporter le nouveau Vive Pro de HTC mais il est préférable d’attendre la version finale pour être certain que ça fonctionne. Bref, Mac est vraiment à la traine à ce niveau là et je ne peux donc vous en conseiller aucun susceptible d’être 100% compatible avec Apple. Il faudra être patient et attendre 2020, date à laquelle Apple a annoncé commercialiser son propre casque VR…

      Bonne journée

      • Bonjour,
        je suis pilote de drone et je voudrais proposer à mes clients un « vol en immersion ». Je voudrais leur permettre de voir les images transmises par le drone dans un casque VR pour avoir la sensation de vol comme un oiseau. Mon projet c’est d’acheter 5 casques, de les brancher ensemble (sur un splitter HDMI) à la radio commande du drone (c’est elle qui transmet les videos).
        Je voudrais un casque avec un minimum de 3K, un fov maxi (si possible 110°) et un taux de rafraîchissement de 90 Hz.
        Est ce que vous pouvez me conseiller un casque ?
        Merci, Eric

    • Bonjour,

      Le HTC Vive fait pour nous partie des meilleurs produits haut de gamme du marché. Il offre certes, pas mal d’améliorations mais le prix est également beaucoup plus élevé. Nos articles étant récemment mis à jour, le HTC Vive Pro trouvera eut-être sa place bientôt dans notre comparatif… Cela ne signifie pas que ce produit n’est pas de qualité, nos comparatifs sont les plus objectifs et impartiaux possibles mais il reste toutefois une petite part de subjectivité. 🙂

      Bonne journée

  • Bonjour.
    Merci pour votre article
    Je suis dnas le domaine de l’education et je souhaiterais integegrer de la vr pourriez vous m’indiquer les « grandes maisons d’editions francophones » dont vous parlez
    En vous remerciant
    Cdt

    • Bonjour,

      En effet, la réalité virtuelle semble être une vraie mine d’or pour l’enseignement. Je vous invite à lire un super article sur le sujet. Concernant les maisons d’éditions proprement dites, toutes semblent s’y intéresser mais les collections ne sont pas encore très complètes. Albin Michel publie des histoires animées tout comme les éditions Alaska ou les éditions Margot. Nathan développe également Dokéo, une encyclopédie parlante pour les enfants. Il y a entre autres le groupe Média Participation qui a déjà fait des déclarations selon lesquelles un intérêt était porté sur la réalité virtuelle. Robert Laffont, ou encore Casterman ont déjà également publié des ouvrages en « réalité augmentée »

      Par contre, il n’y a pas encore, à ma connaissance d’ouvrage qui soit déjà paru permettant une visée didactique. Puisque l’on est aux débuts de la réalité virtuelle mêlée à l’éducation, il est vrai qu’il faut un peu fouiller pour trouver des livres utiles à l’enseignement. Tout dépend aussi de l’âge de vos élèves et du cours que vous leur donnez.

      Bonne journée

    • Bonjour,

      Je vous recommande le Sony PlayStation VR. Avec un prix abordable (299€ avec une caméra et un jeu contre certains autre allant jusqu’à 500€), il est très simple d’utilisation et très confortable. Vous le trouverez disponible juste ici, accompagné d’une caméra et d’un jeu pour bien commencer l’expérience!

      Bonne journée

    • Bonjour,

      Pour un bon casque VR smartphone, je vous conseille le Google Daydream View. La télécommande est livrée avec et un petit pad sensible fait office de joystick. Parmi les jeux Daydream, il en existe plusieurs pour le moment, on retrouve VR Karts Sprint, un rip-off de Mario Kart assez jouissif, ou encore l’excellent “Keep Talking and Nobody Explodes”.

      Bonne journée

  • Bonjour,
    Pour info, l’Oculus Rift est de la VR haut de gamme au même titre que le Vive. Le Rift permet bel et bien du roomscale (j’ai 10m2 chez moi sans le moindre souci avec le tracking), et le FOV est bel et bien le même que le Vive 110°. Faudrait voir à ne pas se tromper quand il s’agit de simplement retranscrire les specs…

    Mais le plus affligeant, c’est quand vous parlez des manettes du Vive. « Abouties »? C’est abouti d’avoir des boutons empilés les uns sur les autres (oui oui: il y a des boutons sous le pavé tactile, ce qui signifie que pour utiliser un de ces boutons, on est obligé d’activer le pavé tactile…)? C’est abouti d’être trois fois plus long (et plus lourd) que nécessaire? C’est abouti de ne pas épouser la forme de la main? Et je ne parle même pas de l’autonomie : moins de 5h chez Vive, plus de 20h chez Oculus. Et bien sûr, comment ne pas mentionner le finger tracking d’Oculus, qui permet d’avoir des mains plus dynamiques en jeu?
    Les Oculus Touch sont indéniablement meilleurs que les bâtons du Vive. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que le Rift est indéniablement meilleur que le Vive: les casques sont de qualité égale, mais les manettes du Vive sont des daubes alors que les Touchs sont exceptionnels.
    Seul le tracking est mieux chez HTC. Et encore.

    Bref, du point de vue technologique, l’Oculus est meilleur (notamment pour les manettes et le poids) et pour beaucoup moins cher.

    PS : Si quelqu’un s’inquiète pour le poids d’un casque: très peu de gens finissent avec un mal à la nuque, hein… Perso, j’utilise la VR au quotidien, deux heures par jour d’affilée (quand ce n’est pas plus), j’ai jamais eu mal (et pourtant, j’ai des os plutôt fins). Le Vive se fait sentir, mais le Rift, une fois bien installé sur la tête, se fait vite oublier. Le problème c’est que c’est dur de trouver comment « bien l’installer » xD.

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      Le fait d’avoir rangé l’Oculus Rift dans le milieu de gamme n’est pas du tout une dépréciation de sa valeur puisque c’est en matière d’investissement financier que nous le rangeons ici dans cette gamme moyenne (il est bien moins cher que le Vive!)

      Et si vous lisez l’article dans son ensemble, y compris l’introduction, vous constaterez que Nicolas considère comme vous que l’Oculus Rift est le meilleur casque VR toute catégorie, et qu’il interroge justement le lecteur sur le bien-fondé d’investir 900 EUR de plus pour le Vive.

      Après, les questions d’ergonomie et de confort des manettes ou du casque amènent toujours un jugement subjectif. Il est possible de préférer l’Oculus Rift dans son ensemble tout en préférant la conception des manettes du Vive.

      Je crois qu’au final, il y a à manger et à boire dans les deux. 🙂

  • Bonjour merci pour ce travail de pro!
    je travail sur TwinMotion 2018 avec une machine avec une carte graphique NVIDIA K4200 ET un INTEL XEON CPU E5 1620 V2 ET 32GO DE RAM,SELON QUEL CASQUE SERAIT LE MIEUX ADAPTE?
    MERCI KADER

    • Bonjour,

      Je sais que pour TwinMotion 2018 sont extrêmement recommandés l’Oculus Rift et le HTC Vive.

      Du coup, point de vue machine, la RAM ne posera pas problème (il faut 4GB minimum pour chacun d’eux), mais au niveau de la carte graphique ça risque de coincer je crois : le minimum requis pour l’Oculus Rift est la NVIDIA GTX 1050 Ti et pour le HTC Vive le minimum est la NVIDIA GTX 970, or la K4200 est une version antérieure si je ne me trompe.
      Maintenant, je vous recommande d’aller effectuer un test de compatibilité de votre ordinateur (on en retrouve normalement plusieurs sur le net. Pour l’Oculus Rift, par exemple, cet article devrait pouvoir vous aider)

      J’espère que ça vous aidera à effectuer votre choix.

      Bon dimanche!

  • Salut, beau travail 🙂

    J’aimerai savoir maintenant, votre avis sur le StarVR (Starbreeze).
    À ce qui parait, au niveau du hardware c’est ce qui a de mieux sur le marcher non?!

    • Bonsoir,

      Vous voulez parlez du StarVR One?
      Si c’est le cas, il paraît effectivement extrêmement performant (il sera d’ailleurs plutôt destiné à un usage professionnel) et le champ de vision annoncé est assez bluffant. Par contre, il n’y a pas encore de date de sortie…

      Bonne soirée,

    • Salut benkoss,

      Le choix est évidemment la VR box 2.0 , il est globalement mieux, reçoit de bien meilleure critique de la part des utilisateurs et en plus est fourni avec un gamepad sur amazon alors fonce !

  • Bonjour et merci pour ce comparatif.
    L’oculus rift serait en promo avec une remise de 140 euros ?? pouvez vous me dire où svp ?
    Merci par avance

    • Hallucinant de pas parler de la réalité augmentée dans un article sur la réalité virtuelle ?

      Dingue en effet. :/

      (on a raté Windows Augmented Reality aussi, du coup, my bad I guess)

  • Pour le HTC Vive, « Au minimum, il faudra une carte graphique GTX 970 ou une AMD 290 – mais les performances ne sont pas optimales – « . Une config pareil rend l’appareil inutilisable. Nausée et maux de tête garantie instantanément.. Dommage je pensais avoir trouvé une source sure.

  • merci beaucoup pour ce tour de vue.
    pour des raisons pro..je vais sans doute m’orienter vers l’occulus rift ( reeducation vestibulaire…de l’équilibre).
    une nouvelle version est elle prévue car sans être ancien..il commence à prendre de l’age.
    merci

    • Bonjour terpraut ! C’est une application très intéressante de la réalité virtuelle !
      L’Oculus Rift est toujours le meilleur rapport qualité-prix à ce jour et le seul modèle en circulation. Mais si vous patientez un peu, l’Oculus Rift 2 ne devrait plus trop tarder. Il a été annoncé en octobre 2017 et il devrait sortir courant 2018.
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas ! 😉

  • Merci pour ce comparatif.
    J’ai une question… de taille…
    Quand il y a noté les tailles compatibles on parle de l’ecran ou du smartphone ???
    J’ai vu que sur certain, je suis pratiquement sûre que mon smartphone ne passe pas (chinois… 6″ de diagonale écran mais 6,8″ pour le smartphone)
    Merci

    • Salut Gael, et merci beaucoup ! 😉
      Si tu veux plus d’informations, n’hésite pas : je suis toujours à rôder dans les commentaires !

Laisser un commentaire

>