Ordinateurs

Les 7 (vrais) Meilleurs Boîtiers PC 2019 – Comparatif Complet

Publié le 7 février 2019

Un bon PC fonctionnel passe aussi par un boîtier adapté. Et après plusieurs heures de recherches, j’ai sélectionné pour vous les 7 meilleurs boîtiers PC parmi une cinquantaine de modèles disponibles.

Mon choix se porte vers le Corsair Crystal 570X RGB qui allie élégance et polyvalence avec efficacité.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider dans l’acquisition du boîtier PC qui vous convient le mieux.

Meilleur pas cher
Corsair Carbide SPEC-06 Boîtier Gaming Moyen-Tour (Mid-Tower ATX en Verre Trempé) Blanc
Meilleur milieu de gamme
Corsair Crystal 570X RGB Boîtier PC Gaming (Moyenne Tour ATX avec Fenêtre en Verre Trempé avec trois SP120 RGB Ventilateur) Noir
Meilleur haut de gamme
be quiet! Dark Base Pro 900 Boîtier PC ATX Orange
Corsair Carbide Spec-05
Corsair Crystal 570X RGB
BeQuiet! Dark Base Pro 900
69,99 €
164,99 €
Dès 219,24 €
Meilleur pas cher
Corsair Carbide SPEC-06 Boîtier Gaming Moyen-Tour (Mid-Tower ATX en Verre Trempé) Blanc
Corsair Carbide Spec-05
69,99 €
Meilleur milieu de gamme
Corsair Crystal 570X RGB Boîtier PC Gaming (Moyenne Tour ATX avec Fenêtre en Verre Trempé avec trois SP120 RGB Ventilateur) Noir
Corsair Crystal 570X RGB
164,99 €
Meilleur haut de gamme
be quiet! Dark Base Pro 900 Boîtier PC ATX Orange
BeQuiet! Dark Base Pro 900
Dès 219,24 €

Les meilleurs boîtiers PC pas chers

Entrée de gamme ? En effet. Néanmoins, c’est deux modèles d’un des leaders du marché PC sont déjà au-dessus de beaucoup d’autres modèles de la même gamme.

Corsair Carbide Spec-05 : le meilleur pas cher

Corsair Carbide Spec-05

Prix
52,90 €
Avantages
Prix abordable
Fiabilité Corsair
Assez d’espace pour presque tous les usages
Inconvénients
Verre trempé n’est qu’en option
Accès au câblage limité à certains endroits

Corsair est évidemment une marque sur laquelle il faut compter quand on parle de matériel informatique et, aux cours des années, la société au bateau pirate s’est habilement taillée une place de choix dans le marché des boîtiers PC de qualité.

C’est tout à fait naturellement que le meilleur produit d’entrée de gamme soit un boîtier Corsair avec ici le Corsair Carbide Spec-05.

Pour faire un rapide tour des spécificités techniques, Il s’agit d’un boîtier moyen (Mid-Tower) qui peut accueillir des systèmes ATX, mini-ATX ou évidemment micro-ATX.

On peut y installer la plupart des cartes graphiques de dernière génération, avec une longueur maximale de 370 millimètres avec ventirad de 150 millimètres de haut. Pas de souci, vous pouvez y placer votre nouvelle RTX fraîchement acquise. Vérifiez tout de même à l’achat si cela correspond bien à votre configuration !

Si vous aimez les SSD, pas de déception, les 7 slots d’extension permettent l’installation de 2 d’entre eux, sans compter la possibilité d’y ajouter 3 HDD traditionnels.

Toujours au niveau compatibilité, vous pouvez aussi placer sans problème une alimentation de 180 millimètres.

Pour finir, on note la capacité d’accueillir jusqu’à 6 ventilateurs de 120 millimètres (un d’entre eux en Led rouge est inclus dans ce nombre).

Notons au passage la présence de 2 USB sur le panneau frontal, dont un USB 3.0 qui doit être présent sur tout boîtier moderne.

Pour à peine plus de 50 euros, ce boîtier tout en style offre bien sûr une vitre d’observation de votre configuration, mais qui n’est pas en verre trempé. Cette option est disponible, mais il faut compter alors une trentaine d’euros supplémentaires.

Le Carbide Spec-05 est un des produits-phares de Corsair. Beau, solide et fonctionnel, il convient à tous les amateurs de PC pour qui le style à son importance, mais qui souhaitent aussi obtenir un produit facilement accessible et manipulable.

Pas de gros défauts à noter sur cette tour, si ce n’est l’accès à certains espaces de câblage un peu trop étroits, mais c’est le cas sur un certain nombre de boîtiers d’entrée de gamme.

Je vous le conseille si votre budget est serré, mais que vous désirez une qualité sans reproche. Personnellement, je conseille aussi de réfléchir à l’acquisition de la version en verre trempé, nettement plus solide que du verre traditionnel, qui peut se rayer rapidement.

Mais si vous faites attention et que votre boîtier n’est pas par terre, par exemple, vous pouvez tout à fait faire confiance à la solidité propre à Corsair.

Corsair Carbide 270R : la sobriété personnifiée

Corsair Carbide 270R

Prix
62,99 €
Avantages
Petit prix
Sobre
Espace à part pour PSU, HDD et SSD, 2 USB 3.0 sur le panneau frontal
Inconvénients
Panneaux latéraux horribles à mettre en place

Vous l’avez noté dans le titre, on parle pour ce modèle d’une certaine sobriété.

C’est aux utilisateurs plutôt fans de minimalisme que Corsair dirige ce produit d’entrée de gamme, le Carbide 270R.

Certes, ce boîtier est disponible avec des panneaux traditionnels, d’une finition noire stylée et sobre. Mais il existe évidemment une version avec une baie d’observation (très basique en plastique, à peine plus coûteuse, qui n’en vaut pas la peine à mon avis) et une autre qui comprend une vitre en verre trempé, comme c’est la mode à l’heure actuelle et qui est disponible pour 20 euros à ajouter aux 60 euros proposés au départ.

Pour ce prix, vous obtenez un produit qui accommode une carte graphique mesurant jusqu’à 370 millimètres et une alimentation de 225 millimètres.

C’est plutôt standard chez Corsair, 7 slots d’extension qui, dans la pratique, permettent l’installation de 2 HDD et 2 SSD si le cœur vous en dit.

On peut compter 3 emplacements pour ventilateurs de 120 millimètres (ou 2 de 140, comme c’est le cas presque à chaque fois) à l’avant du boîtier, 2 sur le dessus et 1 à l’arrière qui est inclus, avec un LED rouge comme pour le petit frère Spec-05.

Au niveau de la façade, on retrouve les éternels prises de casque/micro, boutons de démarrage et redémarrage ainsi que deux ports USB 3.0 (on remercie au passage Corsair de standardiser la présence de ceux-ci à la place du 2.0, nettement moins rapide).

Ce que j’aime beaucoup avec le Carbide 270R, c’est l’emplacement séparé pour l’alimentation et les disques durs, qu’on retrouve sur beaucoup de modèles à partir du milieu de gamme, mais qui est très peu présent généralement sur ceux d’entrée de gamme.

Cela rend le boîtier beaucoup plus propre, surtout si vous achetez la version qui comprend le verre trempé.

On remarque aussi la présence d’un ventilateur préinstallé qui fonctionne déjà avec une LED de couleur rouge. Si on n’aime pas ce détail, on peut évidemment remplacer ce ventilateur par à peu près n’importe quel combo disponible sur le marché.

J’aime aussi la taille des passes-câbles, assez larges pour un accès aisé lors du montage.

Ce que j’apprécie moins, c’est le fait que les panneaux latéraux sont un cauchemar à placer correctement, sauf si vous achetez la version en verre tempéré.

On est en droit d’espérer qu’en 2019, ces fichus panneaux soient facilement montables et démontables, grâce à une technologie quelconque, mais ce n’est pas du tout le cas.

Mis à part ce petit point noir, on peut difficilement faire mieux pour le prix proposé dans l’entrée de gamme.

Les meilleurs boîtiers PC de milieu de gamme

On retrouve trois excellents produits dans ce milieu de gamme, dont ma sélection personnelle, qui est sans surprise un modèle Corsair, marque qui se présente en force dans tout cet article.

Corsair Crystal 570X RGB : le meilleur de milieu de gamme

Corsair Crystal 570X RGB

Prix
164,99 €
Avantages
Prix abordable
Robuste
Bonne gestion des câbles et circulation de l’air
RGB
Inconvénients
Pas de charnière pour les vitres en verre trempé
Lourd

Je l’ai indiqué ailleurs dans cet article avec le cas de l’Obsidian 500D de la même marque, choisir entre deux très bons modèles de chez Corsair est un peu compliqué, mais celui-ci est bel et bien mon coup de cœur pour cette sélection.

L’autre boîtier en question est plus récent et ajoute un certain nombre de fonctionnalités que j’aime particulièrement, telles que les panneaux latéraux qui s’ouvrent avec un système de charnières ou le fait d’avoir assez d’emplacements pour au moins 3 SSD derrière la carte mère.

Mais ce boîtier-ci est sans doute fait pour les plus experts d’entre nous, là ou celui dont nous parlons maintenant est à mon avis bien plus adapté au commun des mortels…à condition tout de même de gérer un minimum son « cable management »,  qui change toute la circulation de l’air et donc le refroidissement du PC, selon la façon dont vous le gérez.

Le Corsair Crystal 570X est un boîtier milieu de gamme vendu aux alentours de 150 euros actuellement, à un prix comparable à son petit frère plus neuf.

Il possède par défaut 3 panneaux (1 frontal, 2 latéraux) en verre trempé, très solides donc, qui se détachent par vis, tout ce qu’il y a de plus standard et qui ne nécessite que peu d’effort. On se rend compte qu’avec ces panneaux, on peut observer tout l’intérieur du boîtier et il faut dès lors s’assurer que celui-ci soit propre et bien agencé.

Ce n’est pas chose compliquée, puisque le 570X propose un système ingénieux de cache-câble et est assez large pour facilement relier les composants entre eux, même si l’espace peut être un peu plus restreint au niveau des disques durs par exemple.

De ce point de vue, le Crystal 570X propose deux emplacements pour SSD derrière l’espace prévu pour la carte mère et deux autres du côté du châssis pour les lecteurs optiques (HDD ou SSD, au choix).

Côté composants, on peut facilement poser différentes cartes mères et cartes graphiques de dernière génération (220 et 370 millimètres respectivement) et inclure jusqu’à 6 ventilateurs entre 120 et 140 millimètres, ainsi que des radiateurs de 360 millimètres.

Il faut dès lors juste s’assurer que la carte mère peut faire la place à ceux-ci.

Mais pour la plupart des utilisateurs qui se limitent à des AIO compatibles de la même marque ou un watercooling assez basique, cela ne pose absolument aucun problème.

Et si les câbles sont gérés correctement (velcros intégrés, soit-dit en passant), la circulation de l’air est excellente et pas du tout entravée, ce qui vous permet de pouvoir utiliser les cartes graphiques avec soufflerie sans craindre un réchauffement prononcé de tout le boîtier.

Vous pouvez évidemment à ce niveau aussi vous débarrasser du verre trempé du panneau frontal, afin d’optimiser encore plus la température dans la tour, mais c’est un peu dommage puisque celui-ci aide à la protection de vos composants et contre la poussière.

Je ne pense pas que ce soit nécessaire, mais la possibilité est en tout cas présente.

Et puisqu’on parle du panneau frontal, celui-ci inclut évidemment les boutons de démarrage, les prises casque et micro mais aussi 2 USB 3.0 (pas d’USB-C ici, il est réservé à l’autre modèle plus récent, c’est dommage) et enfin le réglage des couleurs.

Oui, le 570X est un modèle dont les ventilateurs à l’avant sont agrémentés de l’éternel RGB tant à la mode en ce moment, c’est accessoire, mais moi, j’adore, puisque cela se conjugue avec clavier, souris et casques audio eux aussi RGB.

Je l’affectionne aussi tout particulièrement à cause de l’agencement pour les disques durs, les panneaux en verre trempé ultra solides, les velcros intégrés, son excellente circulation de l’air et tous ces petits détails bien pensés dont Corsair a le secret.

Il est presque sans faille, presque, puisque malheureusement, il est un peu lourd (10 kilos), ce qui est largement dû aux 3 panneaux en verre trempé, et il ne propose pas non les charnières de l’Obsidian 500D.

Malgré cela, c’est ici mon boîtier préféré qui peut être adopté par tous, sans hésitation, même si vous n’êtes pas un monteur professionnel.

Cooler Master MasterCase Pro 5 : minimaliste, mais fonctionnel

Cooler Master MasterCase Pro 50

Prix
156,00 €
Avantages
Multitude d’options
Taille adaptée à tous les composants modernes
Grande modularité
Inconvénients
Circulation de l’air perfectible
Lourd à vide

Cooler Master est une marque extrêmement populaire auprès des amateurs de montage de PC.

Il faut avouer qu’ils sont parmi les premiers à avoir proposé des boîtiers très modulaires et spacieux qui donnent la possibilité à leurs utilisateurs d’ajouter ou de retirer une bonne partie des accessoires présents dans ceux-ci, tout en gardant une circulation de l’air qui fonctionne (mais sans plus dans ce cas-ci). Un critère qui prend de l’importance lorsqu’on rentre dans le milieu de gamme !

La MasterCase Pro5 fait partie de ces tours pour PC qui donnent un nombre incalculable d’options à ses possesseurs, qu’on soit amateur, spécialiste ou même un adorateur du « tunning » et de personnalisation de l’ordinateur.

Au départ, on trouve toutes les bonnes bases d’un boîtier moderne : 2 baies pour les lecteurs optiques, 2 ou 3 (accessoires disponibles à part si vous voulez changer) pour les HDD et 4 espaces pour les SSD (deux sur la partition de l’alimentation, 2 qui peuvent être placés derrière l’emplacement de la carte mère).

On retrouve aussi 1 ventilateur frontal, entièrement remplaçable (et il y a de la place pour 2 voire 3 d’entre eux), qui est protégé par un filtre métallique démontable. Ce n’est pas l’équivalent des superbes filtres magnétiques présents sur certains modèles haut de gamme, mais ça fait l’affaire.

Un ventilateur arrière lui aussi remplaçable, demeure plutôt standard.

On peut en outre ajouter un grand nombre d’accessoires supplémentaires, tel un espace protégé par filtre magnétique au-dessus du boîtier, pour ajouter 2 gros ventilateurs, un panneau frontal surélevé, une vitre d’observation (fenêtre plastique ou verre tempéré) ou encore des emplacements SSD complémentaires.

Bref, on est servi niveau modularité avec ce modèle.

J’aime beaucoup cette modularité, tout comme j’aime beaucoup la surface de séparation pour l’alimentation (mais ça doit être là d’entrée de jeu sur les modèles de milieu de gamme, à mon avis) et les innombrables emplacements pour SSD. On n’a jamais assez de SSD en 2019 !

Les tiroirs de montage pour les disques durs fonctionnent par clips, ce qui est là aussi une excellente initiative. On a toujours besoin de vis, bien entendu, mais c’est nettement plus simple de remplacer un lecteur optique ou un disque que ça peut l’être sur beaucoup de modèles.

Là où le MasterCase Pro5 déçoit un peu, c’est dans le prix, un peu élevé pour la finition proposée, mais surtout le fait que ce boitier soit extrêmement lourd (plus de 10 kilos !) et le fait que la circulation de l’air soit limitée si on acquiert toutes les options.

Et si on possède une carte graphique « founders » avec un souffleur à la place des ventilateurs du GPU, cela peut s’avérer très problématique en matière de chaleur dans le boîtier.

Un modèle qui fonctionne bien pour les amateurs de minimalisme, mais qui exigent une grande modularité.

Corsair Obsidian 500D : le boîtier de l’espace

Corsair Obsidian 500D

Prix
147,89 €
Avantages
Ouverture des panneaux via charnière
Belle finition
Pensé pour un montage facile
Inconvénients
Pas de LED par défaut
Pas conçu pour les plus amateurs

Pour être honnête, j’ai longtemps hésité entre deux modèles à choisir comme coup de cœur pour cette sélection.

Il faut dire que Corsair conçoit de superbes boitiers qui sont non seulement magnifiques à voir, si cela à la moindre importance pour leurs utilisateurs, mais qui en plus sont d’une qualité irréprochable à partir du milieu de gamme (et même si ceux d’entrée de gamme sont déjà excellents, mais à prix moindre, qualité moindre).

Ce corsair Obsidian 500D est une version qui est censée prendre le pas sur celle que j’ai choisie comme étant mon coup de cœur, mais j’ai pourtant préféré le Crystal 570X, pour des raisons plutôt personnelles.

Sachez cependant que si vous choisissez l’un ou l’autre boîtier, vous avez dans vos mains ce qui se fait de mieux chez cette marque américaine populaire.

Le Corsair Obsidian 500D n’est pas mon préféré pour la simple et bonne raison que je ne suis pas fan du panneau avant qui ne laisse pas beaucoup de place à une aération maximale, ce dont j’ai besoin pour une carte graphique « founders » avec soufflerie.

Voilà, c’est aussi simple que ça.

Par contre, l’Obsidian 500D est beau, très beau. La finition fait très haut de gamme et le style rappelle un engin futuriste tel un vaisseau spatial.

La première chose qu’on lui remarque, c’est la présence des panneaux latéraux (en verre trempé, bien sûr) montés sur des charnières, de chaque côté de la tour. J’en ai rêvé pendant des années, en me coinçant les doigts dans mes panneaux à visser et Corsair l’a fait.

De plus, on note aussi la présence de plusieurs filtres qui sont très facilement déplaçables pour le nettoyage, sans avoir besoin de démonter tout le système.

Le tout est donc très facilement ouvrable, refermable et manipulable tout en restant très solide, grâce à la fiabilité du verre trempé et de l’aluminium brossé qui composent ce système.

Niveau espace, on peut à peu près tout placer dans ce boîtier. Cartes mères, cartes graphiques, alimentations. Quelque soit la taille, vous pouvez les intégrer !

Il y a 3 emplacements SSD et 2 HDD à l’arrière du cache pour la carte mère, du côté droit si on est face à la tour PC. Ils sont donc dissimulés et laissent un espace vital pour le montage d’une grosse carte graphique ou d’un système de watercooling imposant, sans compter un nombre important de ventilateurs/radiateurs selon les besoins.

Côté ventilateurs, on trouve des emplacements devant, derrière, au-dessus et en-dessous qui peuvent venir s’ajouter eux aussi selon les besoins et l’espace laissé par le reste de la configuration. Ceux qui sont inclus sont très facilement démontables, ce qui est la marque de fabrique de Corsair depuis ces derniers modèles.

Pour ma part, je n’hésite pas à vous inviter au placement d’un mécanisme AIO compatible comme le H115i de la même marque que le boîtier.

On retrouve aussi un système de passe-câbles et de cache-câbles bien pensé et sans faille, un espace pour insérer un contrôle de ventilateurs/LEDs et bien entendu une séparation pour l’alimentation individuelle.

Enfin, il faut s’attarder une minute sur le panneau frontal, qui inclut désormais et pour la première fois chez Corsair un port usb-c 3.1, le plus rapide à ce jour.

Que dire de négatif sur le Corsair Obsidian 500D, si ce n’est qu’on n’y retrouve aucun LED par défaut, quand on le compare à sa « special edition », qui coûte cependant 100 euros de plus pour le RGB et la finition transparente de la vitre frontale.

On ne met pas non plus ce boîtier dans toutes les mains, vu sa qualité et ses particularités, et je conseille vivement de soit vous y connaître en montage de PC ou d’avoir un vrai expert à proximité pour vous aider.

Les meilleurs boîtiers PC haut de gamme

Si vous avez de la place et un large budget, ces boîtiers hauts de gamme offrent ce qui se fait de mieux en matière d’espace et de modularité.

BeQuiet! Dark Base Pro 900 : le meilleur haut de gamme

BeQuiet! Dark Base Pro 900

Prix
Dès 219,24 €
Avantages
Ultra modulaire
Excellente circulation de l’air
LED déplaçables
4 USB 3.0
Inconvénients
Clapet frontal dispensable
Pas d’isolation de l’alimentation

Be Quiet! est avant tout un expert dans le matériel de refroidissement, que ce soient les ventilateurs, les ventirads ou les watercoolers.

Et à ce niveau, ils sont les champions, avec des produits qui sont adorés dans le monde du montage PC et qui se paient le luxe d’être généralement assez abordables au niveau du prix, pour une qualité souvent au-dessus de ce qu’on attend de la plupart des fabricants du domaine.

Mais un jour, Be Quiet! (Oui le point d’exclamation est dans le nom de la marque, qu’on pourrait traduire par « tais-toi ! » ce qui est assez original pour le signaler) s’est décidé à aussi fournir aux monteurs, amateurs et professionnels, la possibilité d’acquérir des boîtiers dignes du reste de leurs produits.

Celui présenté dans notre sélection est le Dark Base Pro 900, qui est sans doute le représentant le plus officiel de la gamme chez le fabricant allemand.

Commençons par mettre en avant le fait que nous sommes en présence d’une « full tower », donc un boîtier plus grand qui accommode habituellement les configurations les plus fantaisistes qui intègrent le plus de ventilateurs ou de watercooling.

On s’en doute, c’est grand, donc ça pèse lourd, mais c’est tout à fait raisonnable avec un peu moins de 11 kilos, si on le compare entre autres avec son concurrent haut de gamme de notre sélection, le Tower 900 de Thermaltake et ses 24 kilos tout à fait ridicules.

Du coup, dans le Dark Base Pro 900, on a de l’espace pour tout ce qui est faisable en la matière. Carte graphique montée comme bon vous semble, carte mère (ATX, mico et mini aussi) agrémentée d’un AIO de taille maximum existante, ventilateurs de toutes tailles devant, derrière, au-dessus et en-dessous, bref, ce que vous voulez, à peu près où vous le voulez, à condition d’acheter à part, bien sûr.

Mais ce qui rend le Be Quiet! Dark Base Pro 900 assez intéressant, c’est le fait que tout ce qui est installé à l’intérieur est modulable. On peut ajouter et retirer à loisir presque tout ce qui se trouve dedans, que ce soient les baies pour les lecteurs, disques durs, les ventilateurs (la tour peut en gérer jusqu’à 8 d’un coup), filtres et même le châssis avec les passes-câbles.

C’est une excellente idée de la part du fabricant de proposer à ses clients la possibilité de décider comment gérer son châssis et pas seulement ses câbles.

On peut par contre mettre en avant le fait que ce boîtier ne possède pas de séparation pour l’alimentation pour l’isoler et gérer les câbles à ce niveau, puisque si on ne possède pas d’alimentation modulable, on est vite bloqué par le passage des câbles devant la carte mère, ce qui rend obsolète la présence de la vitre en verre trempé destinée à vanter la propreté de votre montage.

Le LED est aussi de la partie, avec des bandes LED qui sont elles aussi…vous l’avez deviné…modulaires à souhait.

Et pour finir, on peut observer sur le panneau frontal 4 USB 3.0 qui vous permettent de brancher casque USB, téléphone et n’importe quel autre accessoire, sans avoir besoin de débrancher son voisin.

Sans oublier le clapet qui s’ouvre comme une porte et qui sert surtout de protection pour le filtre des ventilateurs avant.

Ouvert, il permet une meilleure circulation de l’air au détriment de la protection à la poussière ; fermé il protège des poussières, mais bloque une partie non négligeable du flux d’air.

Proposé à un peu plus de 215 euros, le boîtier Dark Base Pro 900 de Be Quiet! est sans conteste la référence de la marque qui peut se targuer d’être presque sans défauts.

Thermaltake Tower 900 : imposant, mais spacieux

Thermaltake Tower 900

Prix
234,97 €
Avantages
Top pour ceux qui aiment montrer leur configuration aux autres
Tiroirs pour les disques durs
Inconvénients
Attire la poussière comme un aimant
Très lourd
Très cher

J’ai possédé pendant un bon moment un boîtier haut de gamme, ce qu’on appelle « full tower » dans le jargon PC, de la marque Thermaltake. Même si ce n’était pas la plus belle tour, elle avait le mérite d’être très modulaire et travailler dedans était un vrai plaisir.

C’est encore le cas aujourd’hui.

Le concepteur Taïwanais, présent sur le marché depuis 1999, fabrique une gamme de boîtiers très étendue, qui se situe à tous les niveaux de qualités.

Mais la partie de la gamme qui nous intéresse ici est celle réservée aux aficionados de customisation de PC, car Thermaltake est passé maître dans le développement de boîtiers différents, exubérants et qui se démarquent par rapport aux modèles traditionnels.

Il suffit de regarder le Core P3 100% transparent, presque sans châssis ou le Level 20, séparé en 3 partie distinctes et pourtant attachées ensemble.

Pour cette partie de notre sélection, on s’intéresse au modèle Tower 900, une « full tower » très imposante qui offre toutes les options possibles lorsqu’il s’agit de personnaliser votre configuration.

C’est un boîtier un peu spécial, puisque le pourtour est évidemment entièrement fait de verre trempé qui fait face directement à l’utilisateur, contrairement aux habituels côtés gauche et droit.

On peut installer tout ce qu’on veut sur cette tour. Il y a des emplacements pour toutes les cartes mères, même les plus imposantes.

On trouve aussi des espaces pour 2 ventilateurs à l’arrière, 2 au-dessus, 4 à gauche et à droite et 1 pour la cage des disques durs. Tout cela est évidemment compatible avec un watercooling et des radiateurs de toutes tailles (de 120 à 360 millimètres).

Notons que deux ventilateurs sont préinstallés.

Pas de soucis pour monter n’importe quelle carte graphique (jusqu’à 400 millimètres), même si vous avez la capacité de monter un modèle vertical, ce qui n’est pas aisé, j’en conviens.

Tout ça peut se faire sans sacrifier la circulation de l’air (vu l’espace et le nombre de ventilateurs qu’on peut y intégrer).

Le montage des disques durs se fait par un système de tiroirs qui est pour moi le plus pratique de tout le marché, puisqu’il ne faut aucun outil, aucune vis. On glisse le disque dur, on fait les branchements d’alimentation et SATA et c’est tout. Le disque est bloqué par un simple système de clips. Et il ne bouge absolument pas.

Tous les boîtiers doivent absolument s’inspirer de ce système extraordinaire !

Soyons assez clairs, ce modèle Tower 900 est principalement prévu pour les amateurs de PC « fantaisie » avec du RGB, watercooling fluorescent et ce genre de choses. Il est beaucoup trop imposant, avec ses 24 kilos, pour la plupart d’entre nous et plutôt coûteux, à environ 235 euros.

C’est encore plus clair lorsqu’on se rend compte que le boîtier est livré à nu, avec absolument aucun accessoire complémentaire alors qu’on est en droit d’attendre de grandes choses en termes de gestion de câbles, notamment.

Il faut donc s’approprier tous les accessoires de personnalisation qu’on veut y ajouter et la facture peut dès lors augmenter très très rapidement.

Si vous voulez un boîtier de très haute qualité pour un prix honorable, je vous recommande plutôt le Crystal 570X de Corsair, nettement plus adapté (et près de 100 euros moins cher).

Mais cette petite parenthèse mise à part, on est en présence d’un excellent produit qui n’a pas grand-chose à se reprocher.

Son seul gros défaut est d’attirer la poussière en masse, à cause de sa taille, ce qui demande un nettoyage très régulier des filtres.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir le boîtier de votre PC ?

Comme pour tout ce qui concerne l’achat et le montage d’un nouveau PC, choisir un boîtier n’est pas simple. Il existe des centaines de modèles de qualités très différentes et qui conviennent à certaines utilisations plus qu’à d’autres.

Nous allons dresser un rapide tour d’horizon des critères à prendre en compte au moment de choisir votre boîtier PC.

Le style

La première chose que vous regardez lorsque vous parcourez les différents sites ou magasins à la recherche d’un boîtier PC est sans doute un style qui vous convient.

En effet, avant de calculer tous les besoins techniques, vous devez trouver une tour qui vous plaît visuellement.

Ce qui est pratique en 2019, c’est qu’il existe des modèles qui vont des plus traditionnels aux plus excentriques.

Généralement, si vous cherchez un modèle plus traditionnel, je vous conseille de rester dans l’entrée de gamme. Il y a de grandes chances pour que le look de l’intérieur de votre boîtier vous importe peu et vous pouvez donc sélectionner un modèle fermé par des plaques latérales en métal qui sont sans doute un peu frustrantes à manipuler, mais qui ne sont pas transparentes et qui ne bougeront sans doute jamais durant toute votre utilisation.

Dans notre sélection, le Corsair Carbide 270R remplit tout à fait ce contrat puisque c’est un modèle extrêmement sobre, de taille moyenne et totalement fermé par des panneaux en aluminium poli dont la finition minimaliste, mais solide, donne l’impression de posséder du matériel plutôt haut de gamme en ne dépensant que peu d’argent tout en s’assurant d’une qualité propre à cette marque.

D’un autre côté, si vous voulez quelque chose de plus exposé, mais également stylé, je vous recommande les modèles avec une vitre pour observer l’intérieur bien arrangé de votre configuration.

Mais ne prenez pas l’option facile de la vitre plastique qui se salit très vite et ne protège rien du tout, préférez plutôt le panneau en verre trempé, certes un peu plus cher généralement, mais certainement plus solide et nettement plus classe, comme c’est le cas sur le Crystal 570X de Corsair.

Et si vous êtes quelqu’un qui aime le « tunning », ou le « modding » comme on appelle ça dans le jargon, quelqu’un qui veut faire quelque chose de tout à fait personnalisé, il existe évidemment des boîtiers fantaisistes pour vos besoins les plus fous, mais sans doute largement plus coûteux.

La taille

Oui, quand on parle de boîtiers PC, la taille compte, pour plusieurs raisons.

Un boîtier mini-ATX (qui n’a pas été présenté dans la sélection, mais qui existe, donc on va mentionner cette catégorie) est un mini-boîtier dans lequel on ne peut généralement installer que du matériel adapté, qui exclut notamment dans la plupart des cas les dernières cartes graphiques disponibles à l’heure actuelle.

Je n’aime pas beaucoup ces boîtiers, car, malgré leur encombrement minimal et leur tout petit poids, ils n’offrent que rarement des possibilités de circulation de l’air optimales.

En effet, une des conditions pour une bonne circulation de l’air et donc une température du boîtier idéale pour garantir un bon fonctionnement et une bonne durée de vie des composants est de posséder une tour assez grande et ordonnée que pour faciliter le flux d’air.

Les boîtiers normaux, aussi appelés « ATX », qui représentent dans notre sélection tous les modèles d’entrée et de milieu de gamme, permettent d’installer à peu près tout ce qui se fait de plus standard à ce jour sans jamais avoir à s’inquiéter de la taille de la carte graphique ou de l’alimentation.

Ceci dit, il est toujours bon de vérifier la taille de ces deux composants pour s’assurer qu’ils sont compatibles (ce sur quoi nous allons revenir) avec le boîtier choisi.

Enfin, les boîtiers appelés « full tower » qui sont présents dans le haut de gamme de notre sélection sont imposants et souvent lourds, il faut le savoir avant de les acheter. Pas question de les transporter un peu partout, certains pesant jusqu’à près de 25 kilos.

Mais ces tours sont généralement très modulaires et permettent toutes les fantaisies possibles, telles que le watercooling, les LED à tous les niveaux et toutes sortes de ventilateurs RGB ou non.

Si ces boîtiers sont bien montés, la circulation de l’air est la plus optimale imaginable dans ceux-ci.

À vous de définir votre priorité, mais pour la grande majorité des utilisateurs, je conseille de rester dans le milieu de gamme qui avoisine entre 80 et 150 euros pour des boîtiers de taille moyenne.

La circulation de l’air

Nous allons rapidement passer sur ce point, mentionné dans l’article et ailleurs dans ce guide d’achat.

Elle est primordiale au bon fonctionnement des composants de votre PC et à ses performances.

Pour être honnête, la plupart des monteurs professionnels assurent une gestion des câbles qui optimise la circulation de l’air dans les boîtiers, donc vous ne devez pas trop vous en faire si le PC est monté par un pro.

Mais si ce critère est assez important à vos yeux pour vous y attarder et que vous comptez monter votre propre PC, assurez-vous d’obtenir un boîtier où il y a le plus de possibilités en termes d’ouvertures et d’emplacements pour les ventilateurs, sans qu’ils soient obstrués (par une vitre ou un clapet par exemple).

N’oubliez pas par contre que si ces obstructions sont limitées, cela laisse souvent la place à beaucoup de poussière.

Pour moi, sacrifier une partie de la circulation à l’avant vaut la peine si on peut placer des ventilateurs sur le dessus ou dessous du boîtier, mais c’est une préférence personnelle.  

La compatibilité

Petit détour d’importance.

Il faut bien sûr s’assurer que les composants que vous achetez sont non seulement compatibles entre eux, mais qu’ils sont aussi compatibles avec le boîtier que vous achetez.

Pour faire simple et concret, si votre boîtier ne peut accommoder une carte graphique de plus de 370 millimètres (c’est très long, mais c’est juste un exemple), vérifiez que votre nouvelle RTX 2080 Ti ne dépasse pas cette taille.

Les boîtiers indiquent généralement ces tailles maximales et le genre de carte mère compatible (ATX étant les plus courantes).

Soyez particulièrement attentifs à la taille de votre alimentation, puisqu’on voit de plus en plus des sections isolées pour ce composant qui sont parfois limitées en profondeur.

La modularité

Nous l’avons vu tout au long de notre sélection, certains boîtiers sont plus ou moins modulaires et permettent d’ajouter ou d’enlever plus facilement que d’autres les accessoires présents à l’intérieur de la tour.

Vous le savez sans doute, le marché du PC évolue à une vitesse impressionnante et le fait de posséder un boîtier qui permet d’ajouter et de retirer des accessoires à sa guise est sans doute une bonne façon de s’assurer que vous pouvez garder le boîtier pour quelques années à venir.

De plus, cette modularité permet aussi une meilleure gestion personnalisée des câbles, une configuration propre et un flux d’air constant et optimal.

Et puis, si vous préférez avoir un watercooler, AIO à la place des ventilateurs présents par défaut, ou si vous voulez avoir des LED partout voire un énorme système de watercooling de toutes les couleurs, un fabricant sérieux doit pouvoir vous proposer un boîtier que vous pouvez modifier à selon vos désirs les plus fous.

À propos de l'auteur

Pierre-Anthony Hubert

Geeker est mon métier, dans plusieurs langues, avec une préférence pour les jeux vidéos et l'esport.
Je m'intéresse à tout, tout le temps, sans être certain que ce soit une qualité ou un défaut. J'ai déjà donné raison à quelqu'un qui n'était pas d'accord avec moi sur Facebook.

Laisser un commentaire

>