Beauté

Les 7 (vrais) Meilleurs Autobronzants 2019 – Comparatif Complet

Publié le 10 avril 2019

Après plusieurs heures de recherches et l’étude approfondie de nombreux composants, j’ai opéré ma sélection des 7 meilleurs autobronzants du moment, parmi plus d’une cinquantaine de produits disponibles sur le marché.

Mon coup de cœur va vers l’Autobronzant Ten Minute de Vita Liberata, dont j’apprécie aussi bien la méthode d’application que l’efficacité et la composition.

Que vous soyez novice ou fan inconditionnel(le) d’autobronzants, je vous invite à découvrir mon guide d’achat à la fin de cet article.

Meilleur pas cher
VITA LIBERATA Lotion Autobronzante Fabulous Progressive, 200ml
Meilleur milieu de gamme
Phytoceutic Sun'Blim Émulsion Légère Visage et Corps 150 ml
Meilleur haut de gamme
VITA LIBERATA Autobronzant Ten Minute, 150 ml
Lotion Fabulous Progressive de Vita Liberata
Phytoceutic Sun’Blim Émulsion Légère Visage et Corps
Autobronzant Ten Minute de Vita Liberata
14,20 €
18,28 €
27,73 €
Meilleur pas cher
VITA LIBERATA Lotion Autobronzante Fabulous Progressive, 200ml
Lotion Fabulous Progressive de Vita Liberata
14,20 €
Meilleur milieu de gamme
Phytoceutic Sun'Blim Émulsion Légère Visage et Corps 150 ml
Phytoceutic Sun’Blim Émulsion Légère Visage et Corps
18,28 €
Meilleur haut de gamme
VITA LIBERATA Autobronzant Ten Minute, 150 ml
Autobronzant Ten Minute de Vita Liberata
27,73 €

Les meilleurs autobronzants pas chers

Les trois autobronzants que je vous présente ici sont généralement vendus à un prix avoisinant les 10€/100 ml.

Mais ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas chers que la qualité n’est pas au rendez-vous. Pour chacun d’eux, j’ai effectué un examen minutieux de leur rapport efficacité/qualité de leurs composants, afin de ne vous proposer que des produits au top pour la santé de votre peau.

Lotion Fabulous Progressive de Vita Liberata : le meilleur pas cher

Lotion Fabulous Progressive de Vita Liberata

Prix
14,20 €
Avantages
Ingrédients d’origine naturelle
Pénétration rapide
Sans trace et sans parfum
Hydrate intensément
Inconvénients
Contient de l’EDTA (non biodégradable)

Vita Liberata est une marqué irlandaise créée en 2007 qui s’est forgée une réputation en se positionnant sur le marché du bronzage haut de gamme. Comment s’est-elle imposée ? Grâce à ses “formules propres”, avec des soins composés à minima de 80% de produits naturels (particulièrement des extraits végétaux).

Et si certains produits sont parfois un peu plus chers, ils ont également réussi à se faire un nom au sein des autobronzants pas chers avec, entre autres, cette lotion Fabulous Progressive, qui ne sacrifie pour autant rien de leur démarche axée vers le naturel.

Les autobronzants de la gamme Fabulous sont formulés avec des ingrédients garantis Bio (je dis “garantis” et non “certifiés”, car je n’ai pu trouver aucun label sur l’emballage), et se présentent sous forme de lait corporel intégrant une série de composants destinés à nourrir intensément votre peau (à l’image du beurre de karité et de l’Aloe Vera) afin de lui procurer un bronzage à l’apparence naturelle destiné à durer quelques jours.

L’application du lait est agréable, avec une texture non grasse et non collante qui vous donne une sensation d’hydratation immédiate. Elle pénètre rapidement, ce qui vous permet de ne pas attendre plus de 15 minutes avant d’enfiler à nouveau vos vêtements.

Il est conseillé, pour un meilleur fonctionnement, de l’appliquer sur une peau exfoliée et propre de tout autre produit (n’utilisez pas une autre crème hydratante préalablement à son application, par exemple). Notez que c’est généralement le cas avec tous les autobronzants.

Comme son nom l’indique, son action est progressive : il faut attendre entre 4 et 8 heures pour atteindre un résultat optimal, qui se voit dès la première application (si vous avez une peau claire, vous pourriez être très surpris(e) !).

Il s’agit, d’ailleurs, d’une crème à destination de tout type de peau. En fait, c’est le nombre d’applications et la fréquence de renouvellement qui déterminera le niveau de votre teint (en sachant qu’une seule application vous garantit un résultat visible pendant plusieurs jours).

Oui mais est-ce vraiment bon d’appliquer cette lotion tous les 3 jours pour entretenir ce beau hâle ? Aucun souci ! Comme je l’ai dit, les ingrédients sont garantis d’origine naturelle. Parmi eux, seulement trois ingrédients m’ont fait tiquer : le Benzoate de sodium et le Sorbate de potassium, qui sont deux conservateurs mais tous deux autorisés en Bio. Mais il y a également l’EDTA, un agent chélateur (servant à complexer les métaux lourds) qui ne pose aucun souci pour la santé mais dont l’impact écologique est désastreux (non biodégradable, et non retenu par les stations d’épuration, il emporte avec lui des métaux lourds qui se retrouvent ainsi dans nos rivières). L’EDTA est d’ailleurs interdit en Bio, ce qui peut expliquer l’absence de label sur cette lotion.

Cela excepté, cette crème est donc parfaite pour vous fournir efficacement un hâle naturel, sans traces, sans difficultés d’application, le tout avec un parfum maîtrisé (la DHA reste très discrète) et dans une formule respectueuse de votre peau.

Gel-crème hydratant autobronzant de Bio Beauté by Nuxe : un produit Bio à action rapide

Gel-crème hydratant autobronzant de Bio Beauté by Nuxe

Prix
13,58 €
Avantages
Texture agréable
Application rapide
Action rapide
Inconvénients
Odeur assez forte
Composition Bio mais pas irréprochable

Je crois que tout un chacun a entendu parler de la marque Nuxe à un moment ou l’autre, ne serait-ce que grâce à sa fameuse “Huile prodigieuse”.

Mais c’est particulièrement sa gamme Bio Beauté qui m’intéresse, avec des produits cosmétiques possédant une certification Bio, qui les rend le plus souvent fort aptes pour un usage quotidien respectueux de votre corps.

Ce gel-crème en particulier remporte de nombreux suffrages auprès des utilisateurs. C’est d’abord sa texture qui séduit, avec un produit très onctueux, qui reste facile à appliquer et pénètre rapidement sans laisser de traces.

C’est ensuite son “temps de pose” qui remporte les suffrages : aussitôt appliqué, vous pouvez vous rhabiller. C’est un atout non négligeable, même si, pour éviter de mauvaises surprises, je vous recommande d’éviter les vêtements blancs directement après application.

Enfin, il ne met que deux heures à agir pour vous donner un hâle naturel. Que demander de plus ?

Comme vous l’aurez remarqué, il porte la mention “hydratant”. Et en effet, grâce, entre autres, à l’huile de macadamia et l’huile de mangue – toutes deux bio – qu’il intègre, les utilisateurs constatent une hydratation immédiate.

Par contre, si, à l’application, il possède une odeur fruitée assez agréable (avec des notes de coco et de fleur d’oranger), il laisse, en séchant, une odeur plutôt forte, que de nombreux utilisateurs décrient.

C’est dommage quand on sait que, parmi sa composition, ce gel intègre du “parfum”. En soi, ce n’est pas mauvais, mais sous ce terme se regroupent toute une série de molécules odorantes potentiellement irritantes ou allergisantes. Si l’effet sur le long terme n’est pas là, on aurait pu s’en passer !

Outre cela, et malgré qu’il intègre 98,9% d’ingrédients d’origine naturelle dont près de 60% issus de l’agriculture biologique, il intègre toute une série de composants qui, sans être nocifs, pourraient être évités : alcool d’arachides (un allergène), alcool benzylique (un conservateur également allergène), ou encore du CI75130, un colorant orange… Si la DHA est efficace, inutile d’ajouter un colorant qui augmente les risques de traces oranges inesthétiques en cas de mauvaise application.

Au final, voici un gel à la texture agréable et à l’action rapide, qui devrait vous séduire par sa composition naturelle mais dont les ingrédients ne sont pas tous absolument nécessaires à sa bonne efficacité. Je vous recommande également fortement de l’essayer sur une petite portion de peau, pour en tester à la fois l’odeur et la potentielle réaction allergique.

Lait corporel autobronzant de Lavera : l’autobronzant certifié Natrue

Lait corporel autobronzant de Lavera

Prix
11,76 €
Avantages
Certifié Natrue
Action rapide
Odeur agréable
Inconvénients
Contient quelques potentiels allergènes et composants irritants
Nécessite plusieurs applications pour une réelle différence de teint

Lavera est une marque allemande active déjà depuis 1987 et qui, déjà à l’époque, s’est construite une réputation sur la qualité de ses produits, aussi bien à l’intérieur – avec des composants issus de l’agriculture biologique – qu’à l’extérieur – avec l’utilisation de matières premières renouvelables.

Vous pouvez d’ailleurs constater sur l’emballage la présence de nombreux labels, parmi lesquels Natrue et Vegan. Bref, encore une fois, on s’attend à une composition irréprochable.

Mais attardons-nous tout d’abord sur son application. On revient ici à un lait corporel, qui est donc destiné, en même temps que son effet autobronzant, à réhydrater la peau. Pari tenu, notamment grâce à l’huile de macadamia et l’huile de tournesol Bio même si, cette fois, l’hydratation n’est assurée que pour une période de 24 heures environ (contre 72 pour la Fabulous Progressive).

Son application est facile et ne laisse aucune trace, même si certains utilisateurs à la peau claire ont remarqué une coloration un peu jaunâtre plutôt qu’un hâle doré naturel. Néanmoins, comme toujours dans le domaine, tout dépend de la façon dont votre peau réagit au produit.

Comme le gel de Nuxe, son action est assez rapide : en seulement 1 à 2 heures, vous obtenez un teint hâlé. Et comme avec tous les autobronzants de cette section, plusieurs applications seront nécessaires en fonction de l’intensité que vous souhaitez obtenir. Une seule application est souvent jugée peu suffisante, même par les utilisateurs à la peau claire.

Un point qui fait souvent consensus avec ce lait est son odeur, jugée agréable, avec des notes citronnées. Ces notes citronnées sont dues à la présence d’huiles essentielles, comme le limonène, qui sont toutes d’origine biologique mais qui constituent tout de même de potentiels allergènes.

Outre cela, on retrouve également, parmi les composants, la mention “parfum”, dont j’ai mentionné plus haut de caractère potentiellement irritant, ainsi que de l’alcool E1510, utilisé en cosmétique pour ses propriétés antimicrobiennes.

Voici donc un lait autobronzant, certes certifié Bio et d’origine naturelle, mais dont la composition ne peut convenir à tout un chacun en raison des quelques ingrédients allergènes ou potentiellement irritants qu’elle intègre. À tester, à nouveau, avant une application corporelle conséquente.

Son odeur agréable, sa facilité d’application, ses propriétés hydratantes et son action rapide devraient par contre contenter la plupart d’entre vous.

Les meilleurs autobronzants milieu de gamme

Dans cette section, je vous ai sélectionné des autobronzants dont le prix pour 100 ml se situe sous la barre des 20€.

Ce n’est néanmoins pas ici, à mon sens, que vous trouverez les meilleurs rapports qualité/prix. Je vous explique de suite pourquoi.

Phytoceutic Sun’Blim Émulsion Légère Visage et Corps : le meilleur milieu de gamme

Phytoceutic Sun’Blim Émulsion Légère Visage et Corps

Prix
18,28 €
Avantages
Texture légère
Sèche presque instantanément
Composition naturelle
Inconvénients
Utilisation quotidienne presque nécessaire
Contient du parfum

Les laboratoires Phytoceutic se sont érigés dans le Var il y a un peu plus de 25 ans et sont axés sur les compléments alimentaires et les cosmétiques naturels et bio. Voici donc, à nouveau, un autobronzant certifié Bio, disposant, entre autres, du label Ecocert.

Mais ce qui le distingue par rapport au reste de ma sélection, c’est qu’il n’intègre pas de DHA, qui constitue pourtant, généralement, l’ingrédient principal des autobronzants, comme je l’explique dans mon guide d’achat.

Du coup, comment s’en sort-il ? En intégrant, parmi d’autres, des extraits de graines de roucou (un arbuste dont le fruit est de couleur rouge), et de l’extrait de carotte qui a le don de renforcer l’action du roucou. Néanmoins, du coup, et pour une teinte plus efficace, vous pouvez également y retrouver des colorants d’origine naturelle comme le MICA – un colorant blanc – et le CI 77491 – un colorant rouge qui, sans être du tout nocifs pour votre santé, pourraient être évités.

Son application est agréable, car sa texture légère pénètre facilement la peau, pour un séchage quasi instantané. Par contre, il est peut-être un peu moins efficace que les autobronzants plus traditionnels (la marque vous prévient : il s’agit d’une émulsion légère), et il est recommandé de l’appliquer quotidiennement pendant plusieurs jours pour obtenir un résultat vraiment optimal (seules les peaux claires verront une réelle différence après une seule application).

Avec le gel d’Aloe Vera qu’elle intègre, cette émulsion a également un pouvoir hydratant non négligeable.

Son odeur assez discrète est généralement considérée comme agréable. Néanmoins, il faut tout de même signaler, à ce niveau, que la composition mentionne à nouveau la présence de “parfum”. Même s’il s’agit d’un produit certifié d’origine naturelle, je ne peux que vous recommander, encore une fois, d’effectuer un test sur une petite portion de peau.

Au final, voici un autobronzant hors du commun qui se distingue par sa composition sans DHA et jouant plus sur les colorants naturels. Du coup, il nécessite une application quotidienne pour un résultat optimal, la couleur partant naturellement en même temps que votre peau se desquame.

Idéal Soleil Lait hydratant autobronzant de Vichy Laboratoires : un best-seller à prendre avec précaution

Idéal Soleil Lait hydratant autobronzant de Vichy Laboratoires

Avantages
Texture agréable
Action rapide
Parfum doux
Inconvénients
Composition un peu douteuse

Je crois que quiconque s’est un jour un tant soit peu intéressé aux cosmétiques a entendu parler des célèbre Laboratoires Vichy, fondés début du 20e siècle dans la perspective d’appliquer les vertus thérapeutiques de l’eau de Vichy dans les cosmétiques.

Et parmi les produits les plus célèbres de la gamme, le lait hydratant autobronzant est définitivement un best-seller généralement porté aux nues par ses utilisateurs.

J’émets néanmoins quelques réserves. Si l’on s’en tient à son application et son efficacité, il n’y a rien à redire. La texture fondante est agréable, offre une sensation de fraîcheur immédiate (la marque garantit une hydratation de 8 heures), et l’effet est visible après seulement 1 heure. Pour un effet optimal, la marque recommande une application 2 à 4 fois par semaine (en fonction de la teinte que vous souhaitez obtenir). Son parfum doux, quant à lui, est généralement très apprécié.

Mais bon, si on s’intéresse d’un peu plus près à la composition, il y a quelques points qui font tiquer. On y retrouve par exemple des huiles minérales (comme l’huile de paraffine, destinée à adoucir la peau mais au pouvoir occlusif fort – elle crée un véritable film sur la peau – et non biodégradable), de l’alcool dénaturé, qui n’est pas recommandé pour les peaux très sensibles (irritant, il tend à assécher la peau), de l’ETDA (dont j’ai déjà souligné les effets désastreux sur l’environnement plus haut), ou encore, moins grave mais toujours sujet à controverse, du parfum.

Au final, voici un autobronzant que je souhaitais vous présenter en raison de son efficacité et du succès qu’il rencontre auprès du grand public. Néanmoins, ce n’est certainement pas celui que je recommanderais en priorité, en raison de sa composition non pas mauvaise mais un peu douteuse.

Les meilleurs autobronzants haut de gamme

Dans cette section, je vous propose des autobronzants dont le prix par 100 ml excède les 20€.

Certes, ils sont un peu plus chers, mais la qualité de leur composition, alliée à l’originalité de leur application, vaut le détour, particulièrement en ce qui concerne le premier produit, mon coup de cœur dans cette sélection.

Autobronzant Ten Minute de Vita Liberata : le meilleur haut de gamme

Autobronzant Ten Minute de Vita Liberata

Prix
27,73 €
Avantages
Efficace
Longue durée
Le principe d’application avant la douche est agréable
Inconvénients
Comporte des conservateurs

J’en reviens à présent à un autre autobronzant signé Vita Liberata, qui constitue mon coup de cœur dans cette sélection.

Il s’agit ici de l’autobronzant Ten Minute. Ne vous y trompez pas, vous n’allez pas devenir couleur caramel en seulement 10 minutes ! Cet autobronzant tire en fait son nom de sa méthode d’application.

Un des gros défauts de nombreux autobronzants est qu’on l’applique, le plus souvent, après la douche, puis qu’on enfile nos vêtements et qu’on reste avec une texture “étrangère” sur notre peau toute la journée. Si cela se révèle moins gênant avec les laits autobronzants, dont la texture s’apparente le plus souvent à celle d’une crème hydratante, il n’en va généralement pas de même avec l’huile ou la crème.

Ici, on applique l’autobronzant avant de passer sous la douche (néanmoins, n’oubliez pas l’étape d’exfoliation de la peau). Il est recommandé de laisser agir la crème 10 minutes avant de vous rincer – plus si vous souhaitez un effet plus intense (mais je vous recommande de toujours essayer initialement avec seulement 10 minutes).

Du coup, vous vous retrouvez avec un autobronzant qui agit efficacement en 4 à 6 heures, sans pour autant avoir l’impression d’avoir rien mis sur votre corps. Pas mal non ?

En plus, l’effet est garanti pour une durée d’environ 5 jours, les utilisateurs attestant qu’aucune dégradation n’est visible pendant au moins trois jours. Et quand vous commencez à éclaircir, hop, on applique à nouveau et on passe sous la douche, vu que la composition naturelle de la crème n’empêche pas son usage fréquent.

D’ailleurs, niveau composition, si cette crème intègre toujours du Benzoate de sodium et du Sorbate de potassium (les mêmes conservateurs que pour la lotion Fabulous progressive), la marque a fait ici l’impasse sur le très controversé EDTA. Du coup, elle est bonne pour notre peau, mais aussi respectueuse de l’environnement.

Personnellement, je valide !

Clarins Addition Concentré Éclat : l’autobronzant à intégrer à votre crème de jour

Clarins Addition Concentré Éclat

Avantages
Résultat garanti sans traces
Quelques gouttes suffisent au quotidien
Composition naturelle
Inconvénients
Contient des conservateurs
Fournit de l’éclat plus qu’un teint vraiment hâlé

Clarins est une marque parisienne active déjà depuis les années 50, qui s’est rapidement fait connaître au niveau mondial dans le domaine de la cosmétique.

De prime abord, vous pourriez être déconcerté(e) par le prix aux 100 ml de ce produit. Et en effet, on triple largement le prix de l’autobronzant précédent.

Mais rassurez-vous : s’il est si cher, c’est parce qu’il est plus concentré (comme son nom l’indique) et ne nécessite que quelques gouttes d’application. Il faut déposer celles-ci dans votre crème de soin hydratant (évidemment, la marque vous recommande de la faire avec le soin hydratant Clarins….), pour une application quotidienne. 3 à 4 gouttes suffisent généralement dans votre portion de crème journalière.

Le côté pratique de ce procédé est que vous avez un résultat garanti sans trace. Par contre, de nombreux utilisateurs dénoncent que le produit porte bien son nom : l’éclat, c’est effectivement ce que vous allez obtenir, plus qu’un véritable teint hâlé, dans la plupart des cas. Cela peut évidemment se moduler en adaptant le nombre de gouttes dans votre crème, mais attention à ce que cela ne vous revienne pas, in fine, plus cher qu’un autobronzant traditionnel.

Au niveau de la composition – et surtout des reproches qu’on peut lui adresser -, on est dans quelque chose de fort proche de la crème Ten Minute, avec la présence de Benzoate de sodium et de Sorbate de potassium. On y trouve néanmoins également de l’alcool E1510, dont j’ai déjà souligné le potentiel irritant. Cela reste donc toutefois très naturel, et généralement adapté à tout type de peau.

Au final, voilà un autobronzant que je recommanderais plus pour obtenir une peau éclatante au quotidien, une sorte d’effet bonne mine, mais que je combinerais avec un autobronzant plus puissant le moment venu d’exposer mes gambettes.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre autobronzant ?

Ça y est, le soleil a fait son grand retour, vous permettant d’exposer fièrement vos gambettes dans une jolie robe toute neuve ou vos nouveaux biceps acquis à la salle de muscu… Mais si votre peau vous rapproche plus de Dracula que de Beyonce, l’effet n’est pas toujours celui attendu.

En attendant d’avoir passé suffisamment de temps au soleil que pour obtenir un joli teint hâlé d’été (enfin, si votre peau le permet…), un recours à un autobronzant peut faire l’affaire !

Le type

Les rayons cosmétiques débordent d’autobronzants sous toutes formes : crème, huile, lait hydratant, gélules,… Quelle est la forme la plus adaptée ?

La crème autobronzante

C’est l’un des produits phare du marché, en ce qu’elle est souvent la plus rapide à agir.

Par contre, elle nécessite une application régulière et une bonne pénétration, sans quoi vous risquez d’avoir de jolies traces oranges disgracieuses.

L’huile autobronzante

Plus facile à étaler qu’une crème, elle laisse moins de traces et hydrate mieux la peau. Elle peut néanmoins vous laisser une impression de texture grasse ou collante sur la peau.

Le lait autobronzant

Le lait autobronzant contient des propriétés nourrissantes. Souvent moins efficace en matière de bronzage que la crème ou l’huile, il vous permet néanmoins de prendre, en même temps, soin de votre peau.

La mousse ou le gel autobronzant

Plus qu’une question d’efficacité, de traces ou de bienfaits pour la peau, ces produits sont recherchés pour la sensation rafraîchissante qu’ils apportent lors de l’application.

Un de leurs avantages est qu’ils existent souvent sous forme à appliquer directement sous la douche.

Les gélules solaires

Si vous êtes réticent(e) à appliquer un produit sur votre peau, les gélules solaires, qui contiennent certaines substances aptes à vous protéger des UV tout en vous apportant des caroténoïdes – peuvent être une bonne alternative. Néanmoins, vu qu’elles sont considérées comme un complément alimentaire et non un autobronzant, je ne les ai pas abordées dans ce comparatif.

La carnation de votre peau

L’autobronzant qui convient à ma peau de blonde ne sera certainement pas le même que celui qui conviendra à une peau naturellement mate, bien sûr.

Si vous avez la peau claire, je vous déconseille fortement de prendre un autobronzant foncé, auquel cas vous risquez fort de vous retrouver avec un résultat orange ou sous forme de taches. De plus, comme la peau claire est généralement plus sensible, les huiles de bronzage sont le plus souvent déconseillées, car elles constituent un risque d’allergie accru.

Par contre, pour une peau mate, une huile de bronzage peut être un grand atout, en ce qu’elle lui donnera généralement un effet plus lumineux.

Adaptez également le type d’autobronzant en fonction de votre sensibilité : les peaux sensibles auront davantage intérêt à se tourner vers les laits autobronzants, qui les nourriront en même temps.

La composition

La DHA – ou dihydroxyacétone – est une molécule que l’on trouve dans tous les autobronzants depuis leur mise sur le marché dans les années 50.

La DHA peut être obtenue de façon naturelle directement depuis l’écorce de châtaignier, mais le plus souvent, de nos jours, on la fabrique par bioconversion bactérienne de glycérol extrait du colza ou du maïs (ce qui reste non nocif pour notre organisme).

Une fois appliquée sur la peau, la DHA a pour effet de réagir avec les acides aminés de celle-ci, ce qui entraîne leur coloration au bout d’un certain temps.

Le plus souvent, à présent, on la retrouve associée avec une forme de sucre, l’érythulose, qui lui permet d’agir plus lentement, mais moins “violemment” : c’est cela qui explique que de moins en moins d’autobronzants présentent cet effet orangé peu naturel.

C’est notamment en jouant sur ce mélange et les proportions de l’une ou de l’autre que certains laboratoires peuvent aujourd’hui proposer des autobronzants pour peaux claires, moyennes ou foncées.

Outre cela, selon la formule, vous pouvez trouver d’autres ingrédients extraits de végétaux ou naturels, qui activent la production de mélanine, à l’image de la vitamine E, par exemple. Et contrairement à ce qu’affirme une croyance répandue, les autobronzants dits naturels (uniquement constitués d’ingrédients d’origine végétale) sont aussi efficaces que certains autobronzants chimiques à la composition plus douteuse.

Toutefois, il arrive également, parfois (pour ne pas dire le plus souvent, malheureusement), que d’autres ingrédients moins naturels soient ajoutés, soit parce qu’ils ont, de la même manière que la vitamine E, une action sur la production de mélanine, soit encore parce qu’ils présentent une utilité quelconque comme une conservation prolongée, une texture plus onctueuse, un parfum plus agréable (la DHA dégageant une odeur âcre sous l’effet d’oxydation avec la peau), etc.

Je vous conseille vivement d’observer l’étiquette de l’autobronzant que vous souhaitez acheter pour voir ce qu’il en est de tous ses composants. Si certains, même d’origine chimique, restent acceptables pour votre peau, il en va autrement d’autres ingrédients, à l’image de certains perturbateurs endocriniens qu’on peut fréquemment retrouver dans nos crèmes préférées.

Le temps de séchage

Tous les autobronzants ne sont pas égaux face au temps de séchage. Un autobronzant efficace vous demandera en général d’attendre 15 à 20 minutes avant de remettre vos vêtements.

Mais certains requièrent parfois jusqu’à une heure d’attente ! Autant vous dire qu’en attendant vous avez l’occasion de transférer votre autobronzant sur des zones non désirées de votre corps, de l’imprimer sur le fauteuil où vous aurez eu le malheur d’asseoir un bout de fesse ou – pire – de choper un bon rhume en attendant dans un courant d’air d’enfin pouvoir vous rhabiller. Un bon conseil : vérifiez le temps de séchage indiqué sur le flacon avant d’opter pour l’autobronzant de vos rêves.

Quelques précautions à prendre

Si les substances principales qui composent l’autobronzant, à l’image de la DHA, ne sont pas toxiques pour votre peau, il n’en va pas de même de certains additifs. À moins d’opter pour un autobronzant 100% naturel, il est donc déconseillé de l’appliquer trop souvent sur votre peau. Mieux vaut effectuer des cures renouvelées que d’en avoir un usage continu.

Par ailleurs, si une peau qui a bronzé naturellement est munie d’une certaine protection contre les UV (ce qui n’empêche pas d’appliquer tout de même une bonne crème solaire), il n’en va pas de même avec une peau qui est devenue hâlée suite à l’action d’un autobronzant. Protégez donc vous bien au moment de vous exposer au soleil, même si vous avez déjà l’apparence d’un appétissant caramel.

Enfin, je vous rappelle que chaque peau est différente, que ce soit au niveau de sa carnation, de son hydratation, de son âge, de son exposition quotidienne à divers facteurs extérieurs, etc. Du coup, il est tout à fait possible que la crème miraculeuse de la voisine ne vous fasse pas plus d’effet qu’un bain au jus de carotte. Ne perdez pas espoir, essayez d’autres autobronzants… Et rappelez-vous de toujours tester une petite portion de crème sur un coin de votre peau pour vérifier l’absence de toute réaction indésirable !

En conclusion, quel autobronzant choisir ?

Si vous recherchez un autobronzant efficace mais vraiment respectueux de votre peau, vous pouvez vous tourner vers à peu près n’importe quel produit de ma sélection.

Parmi eux, les 3 premiers sont sans doute les plus “classiques”, constitués d’un savant mélange d’agents de bronzage et d’agents hydratants, le plus souvent au plus près d’une composition naturelle.

La Lotion Fabulous Progressive de Vita Liberata est celle qui remporte ma préférence, car elle combine la meilleure efficacité à la composition la plus saine pour votre organisme. Néanmoins, le côté écolo en moi ne peut que désapprouver la présence d’EDTA.

Le Gel-crème hydratant autobronzant de Bio Beauté by Nuxe et le Lait corporel autobronzant de Lavera, eux, intègrent quelques ingrédients qui peuvent potentiellement vous donner des irritations ou des allergies, mais un test sur une petite portion de votre main devrait vite résoudre ce problème. Le premier se distingue par sa texture agréable et son application très rapide, mais un parfum vite désagréable, tandis que le second, plus proche d’une crème hydratante et pourvu d’un parfum agréable est un peu moins efficace.

La Phytoceutic Sun’Blim Émulsion Légère Visage et Corps, elle, se distingue par sa composition originale, dépourvue de DHA. Néanmoins, elle nécessite une application quotidienne si vous désirez conserver votre joli hâle quelques jours.

De son côté, l’Autobronzant Ten Minute de Vita Liberata se démarque grâce à son application préalable à la douche, ce qui vous permet de parfaire votre bronzage tout en vous sentant parfaitement propre. C’est définitivement mon coup de cœur efficacité et bien-être.

La Clarins Addition Concentré Éclat, elle, se distingue par son prix bien plus élevé, mais son économie à l’usage, puisqu’il suffit de mélanger 3-4 gouttes à votre crème hydratante. Ce n’est néanmoins pas la plus efficace de ma sélection, et elle contribuera davantage à vous fournir un beau teint qu’à réellement donner l’impression que vous revenez d’une semaine aux Caraïbes.

Enfin, j’ai intégré le Lait hydratant autobronzant Idéal Soleil de Vichy Laboratoires à ma sélection en raison de son efficacité et du véritable engouement qu’il suscite auprès des utilisateurs, mais sa composition me laisse un peu trop songeuse que pour que je ne vous la recommande sans réserve.

Mentions honorables

St Tropez Gradual Tan : existant en version claire, foncée, mais aussi en application sous la douche version claire ou moyen, cet autobronzant remporte lui aussi un franc succès sur le marché en raison notamment de son efficacité. Néanmoins, il incorpore certains ingrédients douteux (huile minérale, conservateurs, alcool ou même microplastique).

He-Shi Day To Day Gradual Tan : parmi les marques reconnues dans le domaine des autobronzants, He-Shi se taille également une bonne partie du marché. Néanmoins, la crème intègre à l’heure actuelle des ingrédients dont on sait déjà qu’ils seront bientôt interdits en Europe, à l’image de la hydroxyisohexyl 3, un allergène souvent présent dans les parfums. Si c’est votre autobronzant préféré, faites des réserves !

Fake Bake Flawless Coconut Tanning : voici un autobronzant à la fois réputé pour son efficacité (ne vous avisez d’ailleurs pas de l’appliquer à mains nues sans bien vous les rincer après !) et son agréable odeur de coco qui vient supplanter la DHA. Elle intègre cependant, parmi d’autres, de l’EDTA, du parfum, des colorants et d’éventuels allergènes.

Mousse Phenomenal de Vita Liberata : cette mousse de la gamme Vita Liberata se déclinent en 3 teintes de peau (claire, moyenne, foncée) et se distingue par son séchage instantané et sa tenue longue durée (la marque promet 2 à 3 semaines mais tout dépend de votre type de peau). Si sa composition reste très correcte, elle embarque, en plus des conservateurs que l’on retrouvait dans les autres produits de la marque, un certain nombre de colorants certes d’origine naturelle, mais pas non plus des plus recommandés.

TAN-LUXE The Face : cet autobronzant très coûteux, comme le Clarins, est à diluer sous forme de quelques gouttes dans votre crème hydratante. Néanmoins, on retrouve dans sa composition du parfum, de l’alcool dénaturé, des conservateurs et autres joyeusetés plus ou moins inoffensives mais non indispensables, mais surtout du Butylphenyl Methylpropional, un des 26 allergènes réglementés en Europe dont le CSSC a revu l’acceptation en 2017 sans pouvoir prétendre à son innocuité. Il est notamment soupçonné d’être un perturbateur endocrinien !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Morgane a obtenu un master en communication à l'université de Liège. Liseuse et rédactrice passionnée, elle consacre aujourd'hui sa plume aux catégories Beauté/Santé et Sport/Loisir chez Selectos. Elle est également maman de deux enfants, et elle s'y connait plus qu'un peu sur les meilleurs produits pour petits.

Laisser un commentaire

>