Caméra et photo

Les 5 (vraies) Meilleures Softbox 2019 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches sur le sujet, j’ai sélectionné pour vous les 5 meilleures softbox parmi des dizaines actuellement disponibles et mon choix personnel se porte très logiquement sur le modèle Samtian qui est pratique, pas cher et de bonne qualité.

Meilleur pas cher
Phot-R 95cm Parapluie Pliable Octabox Boîte à Lumière de - Bowens S-Type Monter l'anneau de Vitesse + intérieur et extérieur diffuseurs 37" Portable Pliable + étui pour Studio
Meilleur milieu de gamme
Softbox Eclairage,1600W 20"X28"/50X70cm Softbox Eclairage Vidéo Softbox Kit avec 2M Support de lumière, 2X E27 85W Lamp,Sac de Transport pour Portrait, Produits Commerciaux et Vidéo
Meilleur haut de gamme
Fovitec Kit d'éclairage de studio photo et vidéo avec boîte à lumière 20"x28" 2500 Watts comprenant trois boîte à lumière Installation rapide, un bras télescopique avec trépied girafe et cas
Phot-R
Samtian
Fovitec StudioPRO
54,99 €
Prix indisponible
179,95 €
Meilleur pas cher
Phot-R 95cm Parapluie Pliable Octabox Boîte à Lumière de - Bowens S-Type Monter l'anneau de Vitesse + intérieur et extérieur diffuseurs 37" Portable Pliable + étui pour Studio
Phot-R
54,99 €
Meilleur milieu de gamme
Softbox Eclairage,1600W 20"X28"/50X70cm Softbox Eclairage Vidéo Softbox Kit avec 2M Support de lumière, 2X E27 85W Lamp,Sac de Transport pour Portrait, Produits Commerciaux et Vidéo
Samtian
Prix indisponible
Meilleur haut de gamme
Fovitec Kit d'éclairage de studio photo et vidéo avec boîte à lumière 20"x28" 2500 Watts comprenant trois boîte à lumière Installation rapide, un bras télescopique avec trépied girafe et cas
Fovitec StudioPRO
179,95 €

 

Les meilleures softbox pas chères

Dans un monde où la photo mais surtout la vidéo par le biais du stream ou de Youtube sont en effervescence, on peut trouver de très bonnes softbox peu coûteuses comme c’est le cas des deux produits proposés en entrée de gamme.

Phot-R : la meilleure pas chère

Phot-R

Prix
54,99 €
Avantages
Prix abordable
Double diffusion
Adaptateur pour une grille « nid d’abeille »
Facile à monter
Inconvénients
Pas de pied universel inclus
Ne remplace pas une softbox avec ampoule traditionnelle

Si les softbox rectangulaires comprenant une puissante ampoule halogène forment la base du matériel nécessaire à la photographie ou le travail de studio en tous genres, une alternative (ou un ajout pour les plus professionnels) souvent envisagée est le diffuseur de style parapluie, où s’adapte un flash.

C’est le cas de ce produit, la softbox Phot-R octogonale, un excellent diffuseur d’entrée de gamme, disponible pour moins de 50 euros.

Ce modèle fait 95 centimètres de diamètre, pour rester dans ce qui se fait d’assez standard, mais est aussi proposé dans toute une série de dimensions entre 80 et 150 centimètres, avec ou sans filet « nid d’abeille ».

Il est vraiment simple à monter et à démonter, en quelques minutes, avec un minimum d’effort, puisqu’il ne faut pas monter soi-même les barres qui le forment, comme c’est le cas avec d’autres produits du genre. Il s’ouvre et se referme tel un parapluie, tout simplement.

On apprécie la possibilité d’ouvrir l’arrière du système pour aider à la dissipation de la chaleur, même si la surface réflective intérieure peut résister à des lumières qui montent jusqu’à 650 watts (et chauffent donc énormément).  

Comme mentionné plus haut dans cet article, ce produit contient un adaptateur velcro pour les filets en nid d’abeille, vendus séparément ou inclus dans un autre modèle coûtant une dizaine d’euros supplémentaires.

Il inclut par contre deux diffuseurs qui permettent de créer une lumière encore plus douce et efficace pour un studio, surtout lorsqu’il s’agit d’effectuer des portraits.

La seule chose qu’on peut regretter avec ce modèle, c’est qu’il n’est pas livré avec un pied d’attache, mais si vous possédez déjà une softbox régulière (c’est certainement le cas, ce système ne remplaçant pas un système à ampoule dans la plupart des cas) vous avez sans doute aussi un trépied qui fait l’affaire, ou vous pouvez en acheter un séparément.

Mais tout de même, on est en droit de se demander pourquoi le Phot-R n’offre pas cet ajout dès le départ.

En termes de transport, c’est aussi très simple, puisqu’un sac nylon est livré avec la softbox, qui ne contient que 4 pièces séparées avant montage. Difficile de faire mieux à ce niveau.

Il est utile d’ajouter que le service clientèle semble très efficace pour résoudre un éventuel problème, ce qui est un vrai plus lorsqu’on achète sur Internet.

Bref, si vos besoins en photographie nécessitent l’ajout d’une softbox de type parapluie, le Phot-R est une solution abordable et sans complications.

Esddi : poser la base

Esddi

Prix
Prix indisponible
Avantages
Prix abordable
Facilité de montage et de transport
Efficace
Inconvénients
Ampoule 85 watts parfois trop peu puissante

Les options sont nombreuses quand il s’agit de faire un choix pour une softbox.

On en a pour tous les goûts et surtout pour toutes les gammes de prix.

Mais attardons-nous d’abord sur un bon petit produit d’entrée de gamme, qui fait un excellent travail, principalement pour les amateurs. Mais il peut tout à fait convenir aux utilisateurs plus professionnels qui ont besoin de matériel d’appoint.

Il s’agit tout simplement de la softbox Esddi, vendue aux alentours de 30 euros.

Le modèle est plutôt standard dans sa conception, sa puissance et sa polyvalence.

Niveau dimensions d’abord, le boîtier lumière lui-même mesure 50×70 centimètres, une taille régulière dans le domaine qui suffit amplement à assurer une diffusion optimale de la lumière.

Le trépied qui accompagne cette softbox est lui aussi standard et universel, en aluminium, comme c’est le cas de la plupart des pieds adaptables pour multiples usages. Il peut se déployer à un minimum d’environ 65 centimètres et un maximum de 2 mètres de hauteur.

Vous pouvez donc facilement déployer Esddi à peu près partout, sans nécessiter un espace trop vaste et une hauteur de plafond digne d’une église.

De plus, l’embout universel sur lequel s’attache le système lumineux peut aussi se régler indépendamment, permettant un angle ajustable de 210 degrés qui comble tout effet d’éclairage recherché. Le tout s’allume et s’éteint via un simple interrupteur filaire tout ce qu’il y a de plus basique.

On note que l’ampoule halogène au format E27 incluse avec le système émet 85 watts de lumière 5500k, proche de la lumière du jour. Cette ampoule est évidemment aussi disponible à l’achat séparément, si besoin est (même si ces ampoules affichent près 8000 heures de durée de vie).

On peut ajouter que ces ampoules ont un système de dispersion de la chaleur efficace, mais sans plus.

Je me dois d’ajouter que personnellement, en tant que streamer, j’opte plutôt pour une ampoule 135 watts, qui, pour une seule softbox, assure un éclairage complet de mon espace de diffusion. Mais je vous invite à faire votre propre expérience en fonction de vos besoins. Ces ampoules 135 watts sont néanmoins elles aussi simples à acquérir.

Pour ce qui est de l’utilisation pratique, le revêtement du boîtier lumineux est au point, la diffusion se fait de manière étendue avec bien sûr un cache pour obtenir le meilleur résultat possible, sans ombre visible.

Et pour finir, on apprécie le sac de transport en nylon pas excessivement solide, mais suffisant, qui est livré avec le système.

On a donc une softbox facilement montable, démontable et transportable, largement assez puissante pour une utilisation régulière. Si vous avez besoin d’une solution peu coûteuse, rapide et peu sophistiquée, la Esddi est faite pour vous.

Les meilleures softbox de milieu de gamme

Si dans l’entrée de gamme on se limite généralement à une softbox petit budget, avec le milieu de gamme, ce sont deux paires d’éclairage de studio d’excellente facture qu’on retrouve ici, prêtes à l’emploi.

Samtian : la meilleure de milieu de gamme

Samtian

Prix
Prix indisponible
Avantages
Qualité des matériaux
Facilement montable et démontable
Léger
Inconvénients
Trépied imposant
Ampoules 85 watts par défaut

Si une seule softbox rectangulaire peut parfois assurer une diffusion lumineuse suffisante pour un espace restreint ou un petit projet bien déterminé, on se rend vite compte que la plupart des utilisations dans un milieu professionnel (ou qu’on veut professionnaliser) nécessite une installation plus complète, avec un minimum de deux softbox réparties de part et d’autre du sujet à photographier/filmer.

Voici donc l’article que j’ai désigné être mon coup de cœur pour cette sélection, j’ai nommé le système d’éclairage Samtian.

Pour à peine plus de 50 euros, ce fabricant chinois spécialisé dans le matériel photographique depuis 2006 propose deux softbox d’excellente facture.

Quand on compare ce prix à un système à éclairage unique où il faut compter à peu près 30 euros, on se rend compte que prendre deux appareils d’un coup est clairement avantageux (pour peu qu’on possède l’espace requis, bien sûr).

Le Samtian offre quelque chose d’assez comparable en termes de qualité à ce qui est trouvable dans une partie de l’entrée de gamme. On ne s’attend donc pas à du matériel qui surpasse tout dans le domaine, mais on se rend tout de même vite compte que même pour un studio professionnel, ou un streamer qui se respecte, la fiabilité du système est excellent.

On trouve donc dans un sac de transport nylon standard deux softbox de 50×70 cm (large diffusion), avec diffuseur attachable par velcro et deux ampoules halogènes E27 de 85 watts en 5500k.

Comme pour l’entrée de gamme, je conseille vivement d’essayer des ampoules 135 watts, un peu plus coûteuses, mais nettement plus efficaces pour un éclairage parfait. Je vis dans un petit appartement et une 85 watts ne suffit pas à faire disparaître correctement les ombres et surtout les défauts d’incrustation de mon écran vert.

Mais je laisse bien sûr cette décision à votre appréciation, puisque 85 watts peuvent sans doute convenir à des utilisations bien particulières et les ampoules plus puissantes peuvent facilement être obtenues en ligne si nécessaire.

Chaque softbox est montable sur un trépied universel qui peut varier sur sa hauteur entre 70 centimètres et 2 mètres, tailles qui sont encore une fois des standards du genre. Le tout est évidemment ajustable sur 260 degrés pour diriger votre lumière comme bon vous semble.

Il est bon de garder à l’esprit que le trépied une fois déployé est plutôt imposant, mais il peut être ajusté pour prendre moins de place, au détriment de sa stabilité, ce qui est un peu dommage.

Montage facile, transport facile (à peine 4 kilos pour le tout une fois dans le sac), allumage par interrupteur standard tout ce qu’il y a de plus simple, finition nylon résistante, excellente surface réfléchissante et ampoule haute qualité à évaporation de chaleur. Le tout en deux exemplaires pour un prix plus que raisonnable et sans problème notable.

Voilà en résumé tout ce qui fait de cette softbox un choix parfait pour la grande majorité des shoots photos ou de l’éclairage d’un espace Youtube ou Twitch. J’adore et je vous invite tout simplement à l’essayer.

Neewer 700W : à deux, c’est mieux

Neewer 700W

Prix
64,99 €
Avantages
Facile à transporter
Léger
Ajustement du trépied supérieur aux concurrents
Inconvénients
Trépied imposant
Pas d’ampoules de plus de 85 watts par défaut

Le matériel d’éclairage pour la photographie peut parfois coûter cher, surtout avec la tendance actuelle des LED, qui sont certes économiques et de plus en plus puissantes.

Mais les systèmes halogènes sont et restent la référence en matière d’éclairage studio et pour les sessions de photographie. C’est certainement dû notamment au fait que cet éclairage est très puissant tout en restant tout de même assez économique.

Puis le coût de ces engins est vraiment abordable pour les budgets plus serrés, tout en proposant une excellente qualité et une finition sans failles. C’est encore le cas ici avec le duo de softbox Neewer.

Deux systèmes de diffusion lumineuse qui sont cette fois carrées en 60×60 centimètres, parfaits pour tout type de studio ou d’installation photographique !

SI vous avez lu le reste de notre sélection, vous savez déjà que la plupart de ces systèmes se ressemblent fort de par leur conception et les accessoires qui les composent, et ce n’est pas différent pour les diffuseurs Neewer, à quelques petites exceptions près.

Deux ampoules halogènes de type E27, d’une puissance de 85 watts 5500k (d’un style imitant la lumière du jour, faut-il le rappeler), incluant un système de dissipation de la chaleur, même si la surface réfléchissante du carré résiste parfaitement sans cela.

Deux trépieds en aluminium de bonne qualité, qui eux par contre se démarquent de la plupart de leur concurrent, puisqu’ils peuvent être réglés cette fois entre 40 centimètres et 2,24 mètres pour les utilisateurs les plus exigeants qui possèdent l’espace nécessaire à cette installation.

Les pieds sont bien sûr aussi ajustables pour permettre à la softbox de pivoter sur un angle de 210 degrés, avec un simple écrou à vis on ne peut plus simple d’utilisation.

Les lampes s’allument et s’éteignent au moyen d’un interrupteur filaire indépendant sur chaque lampe.

Enfin, le transport est assuré via un sac nylon que je peux qualifier de plus robuste que la moyenne, qui ne risque pas de percer (même s’il y a peu de chances que cela arrive, même sur d’autres modèles, le matériel étant extrêmement léger).

Cette paire de softbox ne souffre d’aucune faute majeur si ce n’est le côté imposant du trépied et sa légèreté, qui peut voir le système facilement tomber sous un choc, mais puisque le matériau utilisé est de l’aluminium, c’est après tout assez logique.

Une excellente alternative s’il en faut à l’autre produit de milieu de gamme disponible dans notre sélection.

Les meilleures softbox haut de gamme

Solide, durable, transportable, une quantité d’options, voilà tout ce qu’un modèle de haut de gamme doit proposer et c’est bien entendu le cas du produit mis en avant dans cette dernière gamme. De quoi être équipé comme un professionnel.

Fovitec StudioPRO : la meilleure haut de gamme

Fovitec StudioPRO

Prix
179,95 €
Avantages
3 softbox dont 1 perche
11 lampes réglables selon la plupart des besoins
Inconvénients
Montage un peu embêtant la première fois
Sac pas adapté au transport de toutes ces ampoules

Dans cette sélection, nous avons pu passer en revue un bon nombre de softbox fonctionnant sur une ampoule par boîtier de diffusion. Je l’ai souligné presque à chaque fois, les ampoules 85 watts incluses peuvent ne pas suffire pour obtenir une diffusion parfaite, des ombres douces ou non apparentes.

Et même si la possibilité existe d’acheter des ampoules plus puissantes histoire de rendre l’éclairage doux et uniforme, l’idéal est certainement d’avoir la possibilité de gérer une puissance de plusieurs ampoules comme bon vous semble… Mieux encore, si vous avez la possibilité d’égaliser la lumière en ajoutant une troisième softbox au-dessus de la position du sujet (en addition des deux autres présentes de part et d’autre de celui-ci), foncez.

C’est ici que le système de Fovitec rentre en jeu, matériel haut de gamme qui comprend tout ce que j’ai cité ci-dessus et qui est proposé pour moins de 190 euros.

Tout d’abord, énumérons ce que Fovitec a en commun avec la plupart des autres softbox.

On note la présence de deux trépieds universels ajustables de la même façon proposée par ses concurrents, mais avec l’ajout ici d’un troisième qui donne la possibilité d’y attacher un « boom arm », une perche suspendue via un système de sac de sable qui sert à la tenir en équilibre et qui vient se placer au-dessus du sujet à photographier (ou du streamer/Youtuber).

Cette dernière est utilisée avec une simple softbox à ampoule 45 watts unique (incluse) comparable au reste de notre sélection (montable sur le trépied universel, de dimension 50×70 centimètres, avec un interrupteur filaire indépendant).

La grosse différence se situe néanmoins au niveau de l’éclairage des deux autres softbox, qui fonctionnent sur un support qui permet l’installation pour chacune d’entre elle de 5 ampoules de 45 watts (225 au total pour chaque softbox), qu’on peut allumer et éteindre à même le support en question.

Chaque adaptateur lumineux possède 3 interrupteurs qui permettent d’allumer et éteindre les ampoules qui sont disposées en X, de manière à ce qu’on allume soit 2 ampoules à la fois, à chaque extrémité de la croix et/ou celle du milieu indépendamment.

Vous avez donc la possibilité de régler la luminosité de chaque softbox avec l’angle qui vous convient le mieux, ce qui est vraiment très appréciable.

Pas de gros défaut à noter non plus sur ce produit.

On peut cependant regarder de très près et constater que le montage de la perche nécessite un peu d’effort et que les deux autres softbox nécessitent un assemblage par tiges qui n’est pas nécessaire sur la plupart des modèles concurrents. Tout cela est en réalité assez anecdotique, mais mérite d’être souligné.

On peut aussi passer rapidement sur le sac de transport en nylon, comme le reste de la sélection, qui semble un peu léger pour tout le matériel à transporter ici, surtout le nombre imposant d’ampoules plutôt fragiles.

Mais à part cela, Fovitec s’impose comme LA solution softbox de type professionnelle pourtant bien adaptée aux amateurs.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre softbox ?

Voilà, c’est décidé, vous ouvrez votre studio de photographie.

Autre scénario : voilà, c’est décidé, vous ouvrez votre chaîne Twitch.

Dans les deux cas, vous devez disposer, outre votre matériel photographique, caméras ou microphones (dans le cas du streaming) d’un éclairage suffisant qui est utile à votre sujet de photographie ou à votre apparence de diffusion en direct.

Vous avez opté pour un système de softbox, mais vous ne savez pas comment déterminer celui qu’il vous faut.

Nous allons donc faire un tour d’horizon des critères essentiels à prendre en compte pour un achat qui répond le mieux à vos besoins.

Le type de système de diffusion

Le parapluie

Avant d’entrer le vif du sujet, passons rapidement sur la question de l’utilité des systèmes de diffusion en parapluie.

Ces systèmes sont souvent conçus particulièrement pour la photographie et moins pour les activités liées à Youtube, Twitch (ou autres).

On conseille un système de parapluie, généralement moins coûteux, aux débutants, qui peuvent commencer avec ce type de diffusion de lumière pour ensuite se diriger vers des softbox plus traditionnelles.

La softbox

Il faut savoir qu’une softbox a un contrôle de la luminosité nettement plus élevé et personnalisable, là où un système en parapluie a tendance a offrir moins de contraste.

Les softbox sont généralement carrées ou rectangulaires, pour une meilleure imitation d’un cadre lumineux naturel, quelle que soit la taille de celle-ci (qui est le plus souvent standard avec du 50 ou 60 x 70 centimètres)

Dès lors, à vous de voir quel système est le plus utile à votre activité.

La puissance des ampoules

Je l’ai en effet martelé à plusieurs reprises dans cet article, beaucoup de softbox proposent des ampoules de 85 watts par défaut.

C’est peut-être suffisant pour votre activité, surtout si vous êtes photographe, mais selon mon expérience de streamer, les ampoules 135 watts semblent être la bonne solution pour une luminosité adéquate, surtout devant un écran d’incrustation vert ou bleu. C’est aussi pratique si on veut en cacher les défauts (ou le « spill » si vous êtes familier avec le jargon) qui ont tendance à ressortir avec une puissance inférieure.

Les systèmes à plusieurs ampoules sur la même softbox se limitent généralement aux environs de 45 watts par ampoule, mais en comptent de 2 à 5 sur le même support. Ce sont aussi généralement ces mêmes modèles qui offrent une perche avec encore une ampoule supplémentaire.

Cela fait l’affaire dans presque tous les cas, sauf évidemment si vous êtes au milieu d’un énorme studio hollywoodien. Mais je pense que je peux déclarer sans prendre trop de risques que ce n’est sans doute pas le cas.

Il est utile de noter qu’on voit de plus en plus apparaître  sur le marché des panneaux LED qui sont destinés aux mêmes fins que nos softbox traditionnelles.

Il s’agit certes d’une alternative encore plus économique et parfois moins imposante que l’halogène, mais qui à l’heure actuelle représente un coût généralement très élevé si on veut posséder un système aussi sophistiqué que le modèle de 3 softbox proposé dans notre sélection.

Je pense sincèrement qu’il est trop désavantageux pour la plupart d’entre nous d’essayer de passer sur un système entièrement LED, quand une softbox traditionnelle est si peu coûteuse et permet d’éclairer correctement des studios entiers presque sans effort.

La transportabilité et la maniabilité

Si vous êtes photographe, vous avez peut-être la chance de posséder un studio, mais vous vous déplacez peut-être aussi régulièrement pour des séances à l’extérieur de votre lieu de travail fixe.

Si c’est le cas, le fait de posséder un système facilement montable, démontable et transportable peut vous sauver de bien des ennuis.

Les softbox proposées dans notre sélection sont toutes facilement transportables, basées sur des pieds en aluminium qui peuvent certes être facilement renversés si on ne fait pas attention, mais qui sont diablement pratiques et légers.

Il en va de même pour le matériau synthétique des diffuseurs et des sacs de transport en nylon.

Le seul hic peut être l’ampoule nécessaire, mais certains sacs proposent un compartiment prévu à cet effet et au pire, vous pouvez toujours la (ou les) transporter à part dans votre sac de photographie par exemple.

Le problème peut se poser aussi pour les youtubeurs et streamers, qui possèdent parfois un espace restreint qui nécessite un démontage régulier. Heureusement, ces systèmes ne prennent presque pas de place une fois dans le sac.

Au niveau de la maniabilité, il faut tout simplement s’assurer que les différentes softbox puissent être facilement ajustées en hauteur selon les besoins et qu’elles ont la possibilité de pivoter sur le trépied pour diriger la lumière selon l’angle nécessaire à votre travail.

Et si vous voulez avoir l’opportunité de régler vos halogènes pour une luminosité accrue ou réduite, il existe bien entendu des systèmes où plusieurs ampoules sont présentes sur le même support et qui peuvent être allumées par groupe selon vos désirs.

Si vous êtes un créateur sur Internet, vous pouvez évidemment faire ces réglages  non seulement grâce à l’ajustabilité de vos ampoules, mais aussi via software, c’est donc un peu moins problématique pour vous.

À propos de l'auteur

Pierre-Anthony Hubert

Geeker est mon métier, dans plusieurs langues, avec une préférence pour les jeux vidéos et l'esport.
Je m'intéresse à tout, tout le temps, sans être certain que ce soit une qualité ou un défaut. J'ai déjà donné raison à quelqu'un qui n'était pas d'accord avec moi sur Facebook.

Laisser un commentaire

>