Bricolage

Les 7 (Vraies) Meilleures Scies Sauteuses 2019 – Comparatif Complet

Mis à jour le 5 mars 2019

Que vous soyez un professionnel, un bon bricoleur ou un amateur, la scie sauteuse est un outil absolument indispensable et incontournable. Il y a les classiques, les incontournables, celles qui sont là depuis toujours… et quelques nouvelles venues.

Parmi les meilleures machines que j’ai élues, il y a notamment la scie sauteuse Bosh Professional sans fil, une machine destinée à un usage régulier avec une profondeur de coupe de 120 mm dans le bois.

Je vous invite découvrir les autres machines de cette sélection et à lire le guide d’achat après ce comparatif. Il vous permettra d’avoir en main tous les outils (!) pour bien choisir votre scie sauteuse.

Meilleur pas cher
Bosch Scie sauteuse "Easy" PST 650 avec coffret et 1 lame 06033A0700
Meilleur milieu de gamme
Makita 4329 K Scie Sauteuse Sciage 65mm 450W
Meilleur haut de gamme
Bosch Professional Scie sauteuse Sans Fil GST 18 V-Li B (18 V, Profondeur de Coupe dans le Bois: 120mm, L-Boxx)
Bosch Easy PST 650
MAKITA 4329K
Bosch professional sans fil
51,97 €
96,65 €
Dès 171,00 €
Meilleur pas cher
Bosch Scie sauteuse "Easy" PST 650 avec coffret et 1 lame 06033A0700
Bosch Easy PST 650
51,97 €
Meilleur milieu de gamme
Makita 4329 K Scie Sauteuse Sciage 65mm 450W
MAKITA 4329K
96,65 €
Meilleur haut de gamme
Bosch Professional Scie sauteuse Sans Fil GST 18 V-Li B (18 V, Profondeur de Coupe dans le Bois: 120mm, L-Boxx)
Bosch professional sans fil
Dès 171,00 €

Les meilleures scies sauteuses pas chères

C’est vrai qu’il y a des dizaines d’outils qui peuvent être utilisés pour le bricolage à la maison, mais il y a deux outils qui sont particulièrement adulés par les bricoleurs, c’est la perceuse-visseuse et la scie sauteuse.

Indispensable, certes, mais quand on n’a pas beaucoup de moyens, que faire ? Voici deux modèles qui, pour un petit prix, offrent déjà de belles performances.

Bosch Easy PST 650 : la meilleure pas chère

Bosch Easy PST 650

Prix
51,97 €
Avantages
Système à basses vibrations
Vraie sortie poussière
Guidage du câble
Inconvénients
Le coffret n’est pas top au niveau rangement et une seule lame est fournie
Lecture du démarrage pas toujours évidente

La scie sauteuse Easy PST 650 est une machine efficace pour bricoler à la maison. Grâce au système anti-vibrations (“Low Vibration”), la découpe se fait de façon très fluide.

Les vibrations sont réduites à minima, parfois même, suivant le matériau, jusqu’à être quasiment inexistantes. De plus, son design élégant et compact, ainsi que son poids plume (1,6 kg) apportent une excellente maniabilité, que ce soit pour les coupes droites ou les coupes courbes.

La Easy de chez Bosch est un outil de précision. Bricoler devient un vrai régal avec ce genre d’outils. Le sciage est maîtrisé et le confort d’utilisation devient optimal pour une scie sauteuse à moins de 50 €, mais on est chez Bosch, ceci explique cela.

La puissance du moteur est de 500 watts. Cela donne de la marge même quand on coupe des planches de chêne. Avec ses années d’expérience, la marque allemande a produit une scie sauteuse de grande qualité à un prix plus que raisonnable. Qui plus est, elle est assez silencieuse.

Le changement de la lame est automatique, ce qui est assez rare pour une scie sauteuse de cette gamme ! C’est un effort que le constructeur Bosch a fait et qu’il faut saluer. Pas besoin d’un outil annexe pour ce changement.

On regrettera toutefois que la marque n’ait fourni qu’une seule lame à la livraison. Grrr… Le mieux c’est d’acheter un assortiment de lames comme ça, vous êtes tranquille.

La poignée ergonomique Soft Grip permet une découpe facilitée aussi par le souffle (désactivable) qui nettoie la ligne de coupe. Il est variable en fonction de la vitesse.

Aucune difficulté non plus pour réaliser des coupes épaisses, même jusqu’à 65 mm de profondeur. La semelle de base de l’appareil est stable et orientable jusqu’à un angle de 45 degrés.

C’est un super bon plan ! Pas de lézard, pas de vice caché, uniquement de la qualité !

Le saviez-vous?
La scie sauteuse a été inventée par Albert Kauffmann, un ingénieur de l’entreprise Scintilla, en 1946. L’idée était de remplacer l’aiguille de la machine à coudre par une lame, pour être capable de découper avec précision différents matériaux. Cette idée à révolutionné le monde du bricolage et est apparue comme une alternative intéressante à la scie à main classique ou circulaire. En 1954, Scintilla a été rachetée par le groupe Bosch.

Black & Decker KS501 : pour les petits budgets

Black & Decker KS501

Prix
34,74 €
Avantages
Prix plus qu’abordable
Légère mais robuste
Très maniable et convient aux mains féminines
Inconvénients
Fixation de lame à la clé
Pas de vraie vitesse variable

La Black & Decker KS501 est une scie sauteuse qui offre un très bon rapport qualité/prix/poids/performances. Elle est maniable et robuste. La marque Black & Decker prospère depuis longtemps sur le marché et, comme vous pouvez l’imaginer, elle ne s’amuse pas à présenter n’importe quel produit même en entrée de gamme.

La KS501 est franchement une bonne petite scie sauteuse pour du bricolage ponctuel, mais si vous avez envie de refaire le plancher d’une de vos chambres en parquet flottant, elle va tout à fait faire le travail et convenir pour ce genre de job.

Faites toutefois attention aux descriptions d’Amazon qui parfois ne sont pas vraiment d’équerre. Amazon indique une vitesse variable, mais c’est une vitesse variable à la gâchette, comme on faisait autrefois. Bon ce n’est pas si mal, mais il faut avoir le coup de main.

Sa capacité de coupe est de 65 mm et elle dispose de quelques pré-sélections de la semelle pour faire des coupes en biseau.

Elle est livrée avec une lame uniquement. Le changement de lame se fait par serrage avec une clé, à l’ancienne, mais là encore, vu le prix ce ne sont que 10 secondes qui finalement vous feront économiser pas mal d’argent.

Avec une puissance de 400 watts, elle fera tous les travaux ordinaires de bricolage comme scier une planche, les lames de parquet flottant, des tasseaux et beaucoup d’autres tâches que l’on demande ordinairement à une scie sauteuse. Là-dessus pas de problème.

Elle est plébiscitée par les petits bricoleurs qui la trouvent tout à fait correcte et suffisante pour les travaux qui sont à faire. Elle est certifiée “sans frustration”, il faut le dire ! Si votre budget coince, cette scie sauteuse fera tout à fait l’affaire.

Les meilleures scies sauteuses de milieu de gamme

Dans cette catégorie, vous trouverez deux scies sauteuses qui sont vraiment de très bons outils. À ce niveau de prix, on est déjà dans des machines pour bricoleurs compétents qui souhaitent travailler avec du matériel fiable et efficace.

Makita 4329K : la meilleure de milieu de gamme

Makita 4329K

Prix
96,65 €
Avantages
Robuste
3 positions orbitales
Peu bruyante
Inconvénients
Changement manuel de la lame
Légère vibration après un temps continu d’utilisation

Cette machine se situe dans le top des ventes sur Amazon. Il y a des raisons à cela, Makita est presque aussi sûre que Bosch comme référence de qualité. Cette Makita est increvable. Une scie sauteuse robuste et propre à tout faire. Elle ne craint pas le travail, elle avale les planches !

Même les grosses planches de chêne ne lui résistent pas. Elle est capable aussi de scier en rond et bien sûr, tout bricoleur vous dira que c’est top. Testée sur du chêne, la coupe est franche, droite et malgré ses 450 W la scie ne faiblit jamais. La qualité de la lame livrée avec la scie y contribue certainement.

Le socle s’incline et garde son angle ce qui n’est pas toujours le cas pour les machines de cette gamme. C’est une scie sauteuse de très haut niveau que ce soit sur le plan des performances, du rapport qualité-prix et de la puissance car ses 450 watts sont très bien utilisés et très bien proportionnés.

Sur le plan du prix, elle fait partie des premières machines que la marque Makita propose, mais elle la livre avec une garantie de 3 ans, c’est tout dire.

C’est un choix assumé de la marque Makita. Il n’y a pas de remplacement automatique de la lame, il faut utiliser des clés comme on l’a toujours fait. Ne cherchez pas d’explications, c’est la politique de la marque. Dommage, la technologie a maintenant bien évolué et il n’y a plus de danger. Bon, là où la marque se rattrape, c’est avec les orientations de la lame en type “orbital” avec 3 positions plus celle de la lame droite.

Elle donne vraiment l’impression d’aisance et de ne faire aucun effort pour découper les matériaux même épais. Elle a une profondeur de coupe de 65 mm dans le bois, de 6 mm dans l’acier et de 10 mm dans l’aluminium. Légère et maniable avec un poids de 1,9 kg.

Par contre, un point positif, c’est le câble de 2,50 m qui est suffisant pour ne pas gêner lors du travail de découpe. Il existe un commutateur à grande gâchette pour faciliter l’utilisation et un bouton de verrouillage pour un fonctionnement prolongé. Elle dispose aussi d’un système d’équilibrage de contrepoids pour réduire les vibrations, ce qui réduit aussi le bruit.

Elle oscille entre 500 et 3100 coups par minute (CPM). La vitesse de coupe est variable et la sélection des vitesses est aussi très facile à utiliser, le bouton étant positionné de façon très intelligente à l’extrémité de la poignée. Il est recommandé de commencer doucement puis d’augmenter la vitesse au fur et à mesure.

Elle a une poignée caoutchoutée agréable avec un revêtement antidérapant. D’après les utilisateurs, elle est très commode à utiliser. La base/semelle est orientable de 45° de chaque côté.

La scie sauteuse Makita 4329 est une valeur sûre. Elle fait partie de la catégorie de ce genre d’outils que l’on n’oublie pas car ils sont toujours là quand on en a besoin. Bon, tâchez aussi d’avoir une clé de serrage sous la main (ou dans votre coffret pour ne pas remuer tout votre atelier pour la trouver). Après, c’est 10 secondes de bon serrage et on n’en parle plus.

Stanley FME340K : une puissance de coupe impressionnante

Stanley FME340K

Prix
88,91 €
Avantages
Grosse puissance (710 W)
Orbitale et pendulaire
Accepte les lames en U et en T
Inconvénients
Un peu lourde (2,8 kg)

D’abord il faut le dire, le design compact et ergonomique de cette scie sauteuse en jette un maximum. Elle a un beau style de coupe, elle avance sans sourciller, droite dans ses bottes. La puissance est au rendez-vous avec 710 W ce qui permet des coupes propres et efficaces, sans bavures.

Elle monte à 3200 CPM. C’est une scie sauteuse pour utilisateurs avertis et exigeants. L’utilisation est facile et polyvalente : divers matériaux, diverses positions de coupes. Elle offre, d’après les utilisateurs, une très bonne prise en main.

Un autre avantage, c’est son câble caoutchouc solide et résistant de 4 mètres ! Le changement de lame est rapide, pas besoin d’un outil supplémentaire. Elle possède un système pendulaire réglable qui permet des coupes très rapides, l’évacuation des copeaux et une durée de vie plus longue de la lame.

Le système pendulaire, c’est un système qui permet à la lame d’effectuer une légère rotation avant/arrière en même temps qu’elle fait ses battements. Cela fonctionne très bien avec les matériaux denses et épais, un peu moins avec les matériaux fragiles. Mais le système pendulaire est réglable et débrayable.

Nec plus ultra, une soufflerie enlève la poussière au fur et à mesure de l’avancée de la coupe, ce qui vous évitera de vous époumoner tous les 10 cm d’avancée de la lame. Du coup, on voit beaucoup mieux où l’on va et ça tombe très bien parce que cette scie sauteuse est très stable. Une fois qu’elle est lancée, on ne l’arrête plus.

Sur les derniers modèles, un petit faisceau Led éclaire même la surface de travail.

Le système d’attache rapide de la lame accepte à la fois les lames en U et en T. L’alarme permet de couper facilement des épaisseurs de 85 mm. La puissance est là pour le faire sans aucun souci.

Le poids de 2,8 kg constitue le principal point faible du modèle Stanley FME340K. Ce que l’on gagne en stabilité, on le perd en maniabilité. Pour les costauds, pas de soucis mais peut-être (et je dis bien peut-être) que pour des mains féminines, ça peut être un peu lourd.

Et là encore, le constructeur ne fournit qu’une lame de scie à la livraison. Que c’est mesquin !

En résumé, la Stanley est une bonne scie sauteuse qui conviendra très bien à ceux et celles qui scient beaucoup. Certains pros l’utilisent régulièrement.

Les meilleures scies sauteuses haut de gamme

Ces scies sauteuses sont semi-professionnelles et impressionnantes par leurs performances. Heureux ceux et celles qui peuvent se les offrir. Ils vont se régaler à bricoler !

Bosch Professional sans fil : la meilleure haut de gamme

Bosch Professional sans fil

Prix
Dès 171,00 €
Avantages
Sans fil, que du bonheur !
Mode pendulaire
Rapidité
Inconvénients
Coque extérieure qui chauffe
Prix élevé

La Bosch Professional sans fil est une machine professionnelle de qualité à un prix plus qu’abordable malgré tout pour ce niveau de qualité et de prestations, alliant rapidité et disponibilité à tout instant et dans toute situation. Avec sa batterie, c’est un outil équilibré et très maniable. Tout le monde va l’aimer, des débutants aux bricoleurs pros.

Je vois tout de suite le genre de questions que vous allez me poser. Est-ce que c’est fiable ? Est-ce qu’elle ne va pas me lâcher en cours de route ? Est-ce que je ne vais pas finir par la cramer à force de scier ? Je vous comprends et la réponse est…

Non, aucun risque ! Avec cette scie sauteuse sans fil, la marque Bosch a fait une belle avancée. On est dans du sans fil costaud et dont les performances équivalent celles d’une scie sauteuse avec fil. Je vous explique pourquoi.

Les batteries au lithium qui se font aujourd’hui sont performantes, surtout les 5ah. Et à moins de travailler pendant des heures avec une scie sauteuse avec fil, vous ne verrez pas la différence avec une sans fil de cette qualité. En effet, si vous réfléchissez bien, la plupart du temps quand on bricole, on n’est pas en permanence en train de scier à la scie sauteuse. On bricole généralement aussi avec d’autres outils entre-temps.

Imaginons quand même que l’on ait plusieurs planches à recouper parce que l’on veut les retailler ou leur donner une dimension spécifique pour des rayonnages, par exemple. Il va falloir scier beaucoup. Eh bien même dans ce cas de figure, vous ne verrez pas la différence entre une scie sauteuse à fil et une sans fil.

Par sécurité, c’est toujours mieux, il vous faudra tout de même prévoir d’acheter un deuxième bloc batterie. De toute façon, chaque fois que l’on travaille avec des outils portables sans fil, il vaut mieux avoir une seconde batterie, c’est une règle. Et tant qu’à faire, optez plutôt pour une batterie 5000 mAh, là c’est royal.

C’est vrai pour les perceuses-visseuses, pour les ponceuses et c’est vrai pour pas mal d’autres produits. Lorsque l’on a de très gros traits de coupe, généralement, on utilise plutôt la scie circulaire, mais beaucoup de bricoleurs n’en possèdent pas forcément.

Bon, posons le problème et admettons un bricoleur qui fait un plancher en parquet flottant et des murs en lambris. La scie sauteuse va être très sollicitée, mais en fait elle va être sollicitée pour de petites découpes de temps à autre. C’est là qu’elle excelle. Avec la Bosch professional vous allez avoir un outil entièrement manipulable, pas de gêne avec le fil qu’il faut surveiller du coin de l’œil.

La seule chose évidemment, c’est qu’avec le bloc batterie, la scie est un peu plus lourde que les autres. Les costauds ne verront pas vraiment de différences, mais comme je l’ai dit pour d’autres machines, les mains féminines peuvent fatiguer un peu c’est vrai. Il faut dire malgré tout que lorsque la scie est positionnée sur le matériau à découper, on ne porte pas la scie sauteuse, on la pousse et c’est pour tout le monde pareil.

La scie Bosch est tellement puissante qu’elle scie très facilement. 2700 CPM (coups par minute), ça envoie du lourd. Les coupes sont rapides précises et sans bavures.

Le changement de lame lui aussi est rapide. Il se fait d’une seule main et n’a pas besoin d’outils annexes. Le système pendulaire c’est-à-dire la capacité de la lame à faire un léger mouvement avant/arrière en même temps qu’elle fait ses battements verticaux permet de dégager les copeaux et également de préserver la lame.

Ce système est bien sûr débrayable. Une des conséquences du système pendulaire c’est que la lame chauffe moins. Les performances pour le sciage sont assez impressionnantes : une profondeur de coupe dans le bois de 120 mm !; une profondeur de coupe dans l’aluminium de 20 mm et une profondeur de coupe dans le métal de 8 mm.  

C’est pas mal quand même pour une sans fil vous ne trouvez pas ? Je ne vois pas beaucoup de scies sauteuses avec fil qui arrivent à rivaliser. Le rangement dans le coffret est aussi très bien étudié, on peut y rajouter un peu de mousse.

Avec cette machine, la marque Bosch assure. Les utilisateurs plébiscitent à la fois le modèle filaire et le sans fil. Que du bonheur ! Il faut un peu de budget évidemment, mais ça vaut le coup.

Dewalt DW333K : une scie sauteuse semi-professionnelle

Dewalt DW333K

Prix
199,37 €
Avantages
Qualité et hauteur de coupe à 135 mm
Machine semi-pro
Nombreuses fonctionnalités
Inconvénients
Son poids de 2,8 kg
Batteries un peu chères

Voici un kit complet avec scie sauteuse et boîte à outils. La DW333K de DeWalt est une petite révolution à elle toute seule. La prise en main est agréable. Rien à voir avec la tenue en main des scies sauteuses ordinaires. Pour la saisie, c’est littéralement dans la main et cela donne une impression de force. Généralement les utilisateurs qui l’ont essayée l’ont adoptée.

La DeWalt DW333K a une puissance de 701 W et une capacité de 3100 coups par minute, elle possède un mécanisme de variation de la vitesse couplé à un mouvement pendulaire à 4 niveaux. Ce sont les professionnels qui l’apprécient le plus.

Elle est dotée d’un système anti-vibrations très efficace et sa base/semelle peut s’orienter à 45 degrés de chaque côté. J’ajoute que la semelle est équipée d’un revêtement anti-rayures. Bien pensé !

La scie sauteuse DW333K va vous faire frémir tellement le rendement est accru. Une locomotive ! Elle convient parfaitement à tous les professionnels et ces derniers sont nombreux à l’utiliser. Le mouvement pendulaire à quatre étages qu’elle offre allège beaucoup les efforts de l’utilisateur, du coup, cela compense son poids de 2,8 kg.

Sa capacité de coupe est impressionnante, à savoir que pour le bois elle est de 135 mm (vous voulez que je répète ?). Il existe même un système de galets de guidage qui contrôlent et limitent la flexion de la lame à la profondeur de coupe maximale, 30 mm pour le métal non ferreux et 12 mm pour l’acier. 12 mm pour l’acier ! Là je ne peux pas m’empêcher de répéter.

Son système breveté de contre-poids anti-vibrations doublé d’une poignée caoutchoutée permet de travailler en toute liberté et souplesse. La semelle qui peut s’incliner jusqu’à 45 degrés comme pour la plupart des modèles vus jusqu’à présent participe activement à la précision dans les découpes.

Son poids absorbé par sa poignée caoutchoutée résolument pensée, assouplit l’effort personnel. Les découpes sont nettes et précises.

Le gros plus de la proposition à ce prix, c’est la boite à outils T-STAK BOX vendue avec. La scie sauteuse DW333K est donc livrée avec plusieurs lames de grande qualité. Le système de changement de lame est lui aussi rapide et simple de par sa conception. Tout pour travailler cool et en souplesse, c’est une belle machine. Elle coûte chère, mais en regard de ses performances, elle est très bien placée.

Festool Carvex PS 420 : une “haut de gamme” innovante pour les bricoleurs pros

Festool Carvex PS 420

Prix
404,99 €
Avantages
Conception innovante
Diodes stromboscopiques
Prise en main de haute tenue
Inconvénients
Prix élevé
Récupération de poussière top sauf si on change d’angle

Un peu de respect, vous avez ici une des prétendantes au trône des meilleures scies sauteuses du marché. Festool est une entreprise familiale allemande fondée en 1925, qui place la qualité au top niveau de ses critères de qualité.

Une des meilleures scies sauteuses du marché allemand, qui lui-même est un des meilleurs au monde, ça devrait le faire, non ? Eh bien oui, la qualité est là et bien là.

Pour les menuisiers et les entrepreneurs, la PS 420 est une des scies sauteuses leader sur le marché. Elle n’est pas donnée, ça c’est sûr. Mais, en même temps, tout le monde ne cherche pas la scie sauteuse la moins chère…  

Si on aime la qualité Bosch, on va adorer la qualité Festool. C’est une machine encore plus raffinée dans la recherche de la perfection et de la qualité. Ce qui distingue Festool des autres fabricants, c’est qu’ils n’ont pas eu peur de sortir des sentiers battus. Ils ont mis de côté toutes les vieilles idées sur les scies sauteuses pour élaborer une foule d’innovations.

Avant tout, il faut le dire, son comportement est remarquable dans les courbes, grâce à un triple guidage de la lame de scie qui reste ferme dans la torsion. Bien sûr, cette scie sauteuse offre toutes les dernières innovations que l’on peut attendre en 2019.

Avec une puissance de 550 watts et un poids de 1,9 kg, elle est bien placée au niveau performance et maniabilité. Il faut ajouter que c’est une machine qui est vraiment faite pour durer.

Au lieu d’une base fixe réglable, la nouvelle Carvex utilise des bases interchangeables. C’est toujours un vrai problème d’avoir une semelle qui est bien à l’équerre à 90 degrés.

Festool a éliminé ce problème en rendant la base interchangeable. L’outil est livré avec une base fixe à 90º. Voilà, voilà, on ne parle plus du problème d’équerrage. Les angles à 90° restent bien à 90°.

Toutes les autres semelles qui sont fournies s’adaptent à merveille aux différents matériaux pour ne pas rayer ou pour glisser beaucoup plus facilement.

Rien à voir avec les autres scies sauteuses, celle-ci se prend en main de façon radicalement différente. Son design et sa conception ergonomique sont faits pour une tenue parfaite dans la main. Elle dispose en outre d’un revêtement caoutchouc Soft Grip qui renforce l’adhérence de la saisie tout en produisant une sensation agréable au toucher. Le poids de 1,9 kg est accessible à toutes les mains sans trop de fatigue.

Tous les changements se font rapidement, que ce soit la lame, la semelle ainsi que pas mal d’autres accessoires. Tout est très bien étudié et pensé avec une nouvelle orientation résolument futuriste.

Si je vous dis que c’est une reine de beauté, j’ai mes raisons. Son diadème est un système de lampes stroboscopiques à quatre diodes électroluminescentes. Elle se met à clignoter une fois que la lame est en mouvement pour donner l’impression qu’elle est immobile (bien sûr, c’est juste une impression. Il ne faut pas y mettre le doigt !).

Du coup, cette fonction permet de suivre facilement et avec précision la ligne de coupe. Il faut noter que ces lampes s’éteignent automatiquement quand l’outil est inversé et qu’elles ne démarrent qu’à une vitesse de 1500 CPM.

La scie Festool Carvex peut monter à un maximum de 3800 coups par minute. Il existe aussi un réglage pour allumer les lampes manuellement et les maintenir allumées en continu ou pour qu’elles ne s’allument pas.

Avec les anciennes scies sauteuses, tout se passait avec la gâchette, on commençait doucement puis on accélérait au fur et à mesure. Maintenant avec ce genre de machine, c’est bien différent. Vous appuyez sur le bouton de démarrage et au fur et à mesure que vous avancez la vitesse va augmenter automatiquement.

Le guidage de la lame est probablement le plus performant de tous. Il existe un réglage fin qui empêche tout mouvement latéral de la lame. Il faut aussi ajouter que pour les contreplaqués émaillés, il y a un système qui empêche que le revêtement ne s’émiette.

Verdict, c’est une Rolls qui n’est pas à portée de toutes les bourses, mais si vous ne pouvez pas vous l’offrir, demandez à ce qu’on vous l’offre pour une occasion. Un rêve pour tout bricoleur chevronné !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir une scie sauteuse ?

Les scies sauteuses sont des outils électriques très populaires et souvent utilisés. Mais attention, dans ce domaine, acheter bon marché, c’est souvent acheter deux fois.

Bon, si vous n’avez besoin que de faire des traits de coupe droits comme la mythique route 66 aux USA, pas de souci avec une entrée de gamme, sinon, visez plus haut. C’est ce que vous explique ce guide d’achat concocté pour vous.

L’usage

Avant d’acheter votre scie sauteuse, posez-vous la question de savoir pour quel(s) type(s) de travaux vous souhaitez l’utiliser. Globalement, il y a 3 grandes catégories d’utilisateurs.

Tout d’abord, ceux qui utilisent la scie sauteuse de temps en temps pour des travaux ponctuels, même de gros travaux du type faire un mur en lambris, mais pas de façon régulière. Les entrées de gamme peuvent alors suffire.

Ensuite, il y a les bricoleurs réguliers, ceux qui font tout et n’importe quoi (n’y voyez là rien de péjoratif, ne vous fâchez pas !). Ces personnes-là ont besoin d’une bonne machine robuste et facile d’utilisation qui va les suivre dans tous leurs travaux et desiderata.

Enfin, il y a les bricoleurs semi-professionnels, pour un usage plus exigeant. Cette catégorie d’acheteurs recherche la qualité, la durabilité, la robustesse et la capacité de s’adapter à plusieurs styles de coupes. Ces utilisateurs ne recherchent pas les gadgets, ils ont compris depuis longtemps qu’ils ne servent pas à grand-chose, sinon à faire grimper le prix d’achat.

Les scies sauteuses sont aussi populaires et répandues que les aspirateurs. Les femmes qui se sont mises avec une belle réussite au bricolage sont loin d’être les dernières à les utiliser. Une scie sauteuse légère et portative est le meilleur choix. Dès que l’on parle de bricolage bien sûr, que l’on soit un simple amateur, un bon bricoleur ou encore un professionnel, on ne peut pas travailler sans une bonne scie sauteuse.

Il nous faut un outil qui soit précis, assez rapide et puissant, mais aussi assez fin dans sa découpe pour que nous puissions faire du bon travail. Il y a des coupes que ni une scie circulaire ni une scie à ruban ne peut réaliser. La scie sauteuse doit aujourd’hui pouvoir faire des angles des coupes incurvées voire des coupes en biseau.

Inventée dans les années 40, la scie sauteuse est devenue extrêmement populaire. Qui n’a pas chez soi sa propre scie sauteuse ? Il y a donc un marché énorme et bien stabilisé depuis ce temps-là avec évidemment toutes sortes de nouvelles innovations chaque année, les unes utiles et efficaces pour le bricolage, les autres utiles pour faire monter le prix du constructeur.

Pour choisir une scie sauteuse, il y a bien sûr le facteur prix, les notions de moteur, de puissance, de poids, mais aussi l’esthétique, le confort et certains éléments ergonomiques de conception.

Le prix

Si on prend juste le facteur prix, il ne faut pas croire que les entrées de gamme sont complètement minables. Elles ont au moins 50 % des fonctionnalités qu’ont toutes les autres, même les plus chères. Et elles font le job.

Alors pourquoi une telle différence de prix ? Eh bien, ce sont les 50 % de fonctionnalités en plus qui font grimper le prix. Je ne serais pas complète si je ne parlais pas de la robustesse, ça compte dans le prix, c’est sûr.

La puissance

Un des points à étudier, c’est celui de la puissance. Quand on considère le moteur, il faut non seulement considérer la puissance, mais aussi la façon dont le moteur est stabilisé et cohérent avec l’ensemble de l’appareil. Comment le châssis général est-il conçu et équilibré ? C’est la bonne ou la mauvaise gestion des vibrations qui en dépend.

Il faut aussi considérer de quelle façon et avec quelle sensibilité la gâchette de l’appareil actionne le moteur. Comment vibre l’appareil en fonctionnement ? Il faut aussi considérer le bruit. C’est difficile de le faire dans un grand magasin de bricolage c’est pourquoi ce guide d’achat et ce comparatif viennent en renfort.

Bien sûr, plus une scie sauteuse sera puissante, plus elle sera performante dans la découpe de certains matériaux. Scier du contreplaqué ou scier du chêne ce n’est pas la même chose. Avec une scie sauteuse on ne parle pas de tours par minute (Tr/mn) en ce qui concerne la puissance, mais de battements par minute.

En anglais, le terme est SPM (coups par minute). Cela décrit le nombre de translations qui seront opérées en une minute. On n’utilise pas la même rapidité pour du métal (pour lequel on sera moins rapide) que pour du chêne qui nécessitera une grande rapidité de lame.

Petite remarque qui a son importance : vous trouverez l’expression AMP qui n’est pas liée à l’ampérage comme on pourrait le penser, mais à l’amplification. Généralement, le chiffrage se fait de 4 à 7 et la position 5 est vraiment suffisante dans la plupart des cas, quel que soit le matériau que l’on devra découper.

Cette expression concerne plutôt la puissance globale de l’appareil, sa capacité à amplifier et à accompagner le coup et la translation de la lame.

La précision de découpe

La puissance du moteur va jouer sur la qualité et la finesse de la découpe, c’est certain. La lame – j’en parle plus loin – joue aussi un rôle important.

Mais si votre machine vibre trop, si elle a quelques éléments (vis, éléments sortants, placement du fil) qui gênent le glissement du plateau tout le long de l’objet qui doit être découpé, vous aurez du mal à avoir une découpe précise.

Parfois c’est inévitable, mais rien n’est pire que d’avoir à se tordre dans tous les sens pour arriver jusqu’au bout de sa découpe. D’où le critère suivant.

La facilité d’utilisation et la polyvalence

L’esthétique générale est importante, mais aussi les éléments qui facilitent ou gênent la prise en main. Avec le temps, on s’accommode à toutes les scies sauteuses, mais certaines sont vraiment beaucoup plus agréables à utiliser que d’autres.

Les scies sauteuses un peu plus onéreuses ont des fonctions dites “orbitales et pendulaires” C’est-à-dire que la lame peut-être tournée selon un angle plus ou moins important avec souvent plusieurs positions, et pendulaire car elle a un mouvement avant/arrière. D’où la facilité de découpe des arrondis ou des angles.

Mais attention, ces fonctions dites orbitales ne conviennent pas à tous les matériaux, comme l’acier par exemple. Parfois aussi, la précision peut en souffrir un peu.

Pour la facilité d’utilisation, on pense aussi au changement de lame. C’est un point important parce que parfois, enfin surtout autrefois, c’était la croix et la bannière pour changer une lame. Aujourd’hui, c’est normalement beaucoup plus facile pour tous les modèles.

Par contre avec une scie sauteuse sans fil, il faudra considérer l’ampérage et le voltage. Une puissance de 18 volts sera bien suffisante dans la plupart des applications que l’on demande aujourd’hui à une scie sauteuse sans fil. D’ailleurs c’est une question qu’il faut se poser : est-ce que je prends une “avec fil” ou une “sans fil” ?

Les scies sauteuses sans fil

Autrefois, tous les matériels “sans fil” étaient incapables de faire une tâche longue et difficile. Ils s’essoufflaient très rapidement. Aujourd’hui, ce n’est plus du tout la même chose.

Grâce aux batteries extrêmement puissantes et résistantes, on peut scier pendant longtemps avec une scie sauteuse sans fil. Les quelques opérations qui ne leur sont pas ouvertes ne sont pas des opérations courantes et pratiquées très régulièrement. Mais certaines applications spécifiques vont imposer une scie sauteuse avec fil car elles vont faire tourner la scie pendant une très longue durée.

C’est à vous de voir l’usage que vous allez faire de votre scie sauteuse. De plus, aujourd’hui les packs batterie sont puissants et bien plus légers. Le choix va donc se faire en fonction du prix, du poids (car la scie sauteuse sans fil est un peu plus lourde) ou de la liberté que vous aurez de ne pas être ennuyé par un fil.

Une petite chose à savoir aussi concernant les scies sauteuses sans fil c’est que les constructeurs vous imposent souvent leurs propres packs batteries. Plus vous aurez des matériels de bricolage de marques différentes et plus vous aurez des packs batteries dans votre garage ou atelier.

Parfois, c’est donc plutôt une bonne chose de rester sur la même marque pour le matériel électrique de bricolage (perceuse-visseuse, scie sauteuse, ponceuse, etc. )

D’autres petites fonctionnalités

Si vous avez envie de payer plus cher votre scie sauteuse, vous pouvez toujours y ajouter les lampes Led, les souffleurs de poussière et autres gadgets qui sont jolis, mais qui ne sont pas toujours nécessaires.

C’est vrai qu’aujourd’hui on aime beaucoup les lampes Led alors n’hésitez pas si vous avez les moyens, faites-vous plaisir. Sachez seulement que ça ne vous facilitera en rien la découpe, j’aime autant vous le dire tout de suite…

Quant à la poussière, il y en a toujours quand on bricole et surtout quand on scie. Certains appareils proposent des récupérateurs assez performants, même si c’est parfois plus gadget qu’autre chose. Enfin, la coupe en biseau est proposée parfois. Cela peut être utile si c’est bien pensé et bien intégré à l’ensemble.

En conclusion, quelle scie sauteuse choisir ?

Les caractéristiques techniques et le type de matériaux que vous voulez travailler sont à prendre à compte. Certaines machines disposent d’un régulateur de vitesse pour convenir à différents types de matériaux.

Une scie sauteuse comme la Bosch Easy PST 650, est adaptée si vous ne prévoyez que quelques petits travaux à la maison, et si les matières ne sont pas trop épaisses. Selon moi, c’est l’un des meilleurs outils à considérer. Idéal pour un petit budget !

Vous avez également d’autres machines, comme la Bosch Expert PST 1000 PEL citée ci-dessous parmi les mentions honorables, plus puissante, qui facilitera votre travail avec quelques fonctionnalités supplémentaires comme un aspirateur pour poussières pour dégager votre plan de travail.

Pour une utilisation plus pro, optez plutôt pour une machine comme la Bosch Professional sans fil plus chère, mais performante. C’est une scie sauteuse à pommeau (différente des modèles à poignée) destinée à des utilisateurs avertis. Un peu plus difficile à prendre en main, elle saura trouver rapidement son utilité auprès des personnes habiles avec ce type de machines.

Pour une scie sauteuse de qualité, il est conseillé de choisir un voltage de minimum 120 V pour les machines filaires, et de 18 V pour les sans fil. Ainsi qu’une puissance minimale de 500 W pour une profondeur de coupe moyenne.

La profondeur de coupe idéale pour quelqu’un qui souhaite travailler occasionnellement le bois se situe entre 60 mm et 70 mm.

Pour des travaux plus soutenus (parquet, commode, etc.) ou plus régulier, une puissance de 700 W et une profondeur de coupe de 100 mm dans le bois ne seront pas de trop. Dans ce cas, je vous recommande tout particulièrement (parmi les modèles filaires) la Dewalt DW333K qui offre une puissance supérieure à 700 W.

Vous avez aussi différents types de poignée sur les machines. Par exemple, la Festool Carvex PS 420 présente une poignée Soft Grip tandis qu’un modèle comme la Carvex PSB 420 est équipée d’une poignée étrier maniable.

Le poids moyen des scies sauteuses se situe entre 1,5 kg et 3 kg. Si vous travaillez en hauteur ou à bout de bras, ne prenez pas une machine trop lourde.

Ne vous fiez pas uniquement au prix, regardez surtout les caractéristiques techniques.

Mentions honorables

Tacklife scie sauteuse 570 W : avec une profondeur de coupe de 65 mm pour le bois, et de 8 mm pour le métal, un angle de coupe en biseau de 45° (dans les deux directions), c’est une scie sauteuse idéale pour un petit budget. Vous pouvez régler la vitesse selon 6 intensités en fonction des matériaux que vous devez travailler.

Brüder Mannesmann 12782 800 W : une autre machine à prix compétitif, c’est la scie sauteuse Mannesmann, qui offre de bonnes fonctionnalités. Avec une puissance de 800 W, un guide laser, un mouvement pendulaire, une profondeur de coupe de 65 mm dans le bois, c’est une machine qui pourra vous suivre dans vos petits bricolages quotidiens. Mais notez qu’elle fonctionne avec un système de serrage à vis…

Bosch Expert PST 1000 PEL : pour les bricoleurs qui appréciaient déjà la Bosch Easy PST 650 et qui souhaitent passer à une machine de niveau supérieur, vous pouvez faire confiance à la Bosch Expert (650 W, et une profondeur de coupe dans le bois de 100 mm). Cette scie sauteuse est fournie dans un coffret avec 6 lames. Elle est équipée d’un variateur de vitesse électronique. Le guide de coupe CutControl et le système PowerLight vous offrent une bonne visibilité sur la zone à travailler.

Makita 4351FCTJ 720 W : c’est une machine qui vous permet de bricoler confortablement avec une fonction d’éclairage, un système anti-vibrations, 5 plages de vitesse, et qui est dotée d’un mouvement pendulaire à 3 positions… Une machine tout à fait correcte pour son prix !

Metabo 590 W : avec une puissance de 590 W, un poids raisonnable de 2 kg, un guide de traçage (faisceau laser), une profondeur de coupe de 80 mm dans le bois, c’est une machine qui offre un bon rapport qualité-prix. Metabo est une entreprise allemande de renom qui rassemble 2000 collaborateurs, 25 filiales et qui détient plus de 700 brevets et droits de propriété industrielle.

À propos de l'auteur

Christelle Claessens

Christelle a obtenu un master en communication à l'université de Liège, puis s'est spécialisée via des formations en reportage vidéo et en communication digitale. Elle est actuellement responsable des catégories maison, jardin et bricolage chez Selectos.

Laisser un commentaire

>