Bricolage

Les 7 (vraies) Meilleures Scies Circulaires 2019 – Comparatif

Mis à jour le 1 mars 2019

Après avoir analysé de près les modèles les plus populaires en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni, j’ai sélectionné 7 scies circulaires sans-fil et filaires de qualité.

Selon moi, les deux meilleures machines sont la Dewalt DWE560, pour sa maniabilité et sa légèreté, et la Bosch GKS 190, qui bénéficie d’une lame de diamètre 190 mm qui permet de couper jusqu’à 70 mm d’épaisseur de bois.

Pour vous aider un choisir une scie circulaire adaptée à vos besoins, n’hésitez pas à lire le guide d’achat à la fin de ce comparatif !

Meilleur pas cher
BLACK+DECKER CS1250L-QS Scie circulaire filaire - Profondeur de coupe : 42 et 66 mm - 1 lame - 1 guide parallèle - 1 clé Allen 1250W, 0V, Orange,
Meilleur milieu de gamme
Bosch Professional Scie circulaire Filaire GKS 190 (1400 W, Ø de la lame de scie : 190 mm, Capacité de coupe maxi dans le bois (90°) : 70 mm, Boîte carton)
Meilleur haut de gamme
Milwaukee M18 CCS55-0 M18 fuel Scie circulaire électrique sans Fil 18 volts
Black&Decker CS1015
Bosch GKS 190
Milwaukee M18
68,37 €
138,88 €
223,40 €
Meilleur pas cher
BLACK+DECKER CS1250L-QS Scie circulaire filaire - Profondeur de coupe : 42 et 66 mm - 1 lame - 1 guide parallèle - 1 clé Allen 1250W, 0V, Orange,
Black&Decker CS1015
68,37 €
Meilleur milieu de gamme
Bosch Professional Scie circulaire Filaire GKS 190 (1400 W, Ø de la lame de scie : 190 mm, Capacité de coupe maxi dans le bois (90°) : 70 mm, Boîte carton)
Bosch GKS 190
138,88 €
Meilleur haut de gamme
Milwaukee M18 CCS55-0 M18 fuel Scie circulaire électrique sans Fil 18 volts
Milwaukee M18
223,40 €

Les meilleures scies circulaires pas chères

Ce n’est pas dans le domaine du bricolage qu’on a spécialement envie de faire des économies. Mais si votre budget est un peu limité, vous pouvez tout de même trouver quelques scies circulaires d’assez bonne qualité à bon prix.

Black&Decker CS1015 : la meilleure pas chère

Black&Decker CS1015

Prix
68,37 €
Avantages
Légère
Bonne qualité de construction
Très facile à prendre en main
Inconvénients
Remplacement de la lame peu pratique
Quelques inconvénients liés au design

Black&Decker propose une scie circulaire bien construite et dans l’ensemble performante, même s’il faut admettre que son aisance d’utilisation en prend un coup, petit prix oblige.

Le premier point que vous allez remarquer, c’est que la lame est à droite, et non à gauche. Généralement, c’est un bon point pour la maniabilité : ça équilibre le poids. Par contre, il faut se pencher pour contrôler le travail de découpe.

Question design et ergonomie, les utilisateurs émettent une réserve quant au système de changement de lame, qui n’est vraiment pas des plus pratiques ! Contrairement aux mécanismes simples qui utilisent une clé Allen – comme d’autres scies circulaires dans ce comparatif – celle-ci demande un certain nombre de manipulations.

Il faut notamment maintenir la scie à l’envers, en équilibre, pendant qu’on dévisse le mécanisme. Heureusement, les deux outils nécessaires sont livrés avec et vous pouvez les ranger dans un petit compartiment présent sur la scie elle-même.

Mais assez parlé de ses défauts : dans les faits, ça reste un très bon outil. Il peut couper sur une profondeur de 66 mm à 90 degrés et 42 mm à 45 degrés : c’est plus ou moins standard. Sa vitesse de rotation de 5 500 tours/minute permet déjà d’effectuer des travaux plus précis quand on travaille sur des matériaux épais ou solides.

De manière générale, les matériaux utilisés donnent une bonne impression de durabilité – même si on peut envisager de changer la lame livrée avec l’outil, à terme. La semelle est en acier : c’est un assez bon point en matière de solidité.

L’autre avantage non négligeable de la Black&Decker, c’est que la marque est reconnue pour la qualité et le sérieux de son service après-vente. Sa garantie de deux ans a toutes les chances d’être honorée.

Idéale pour les bricoleurs occasionnels qui ne veulent pas trop s’engager avec un outil coûteux, la Black&Decker a cependant quelques limites. Je la conseille plutôt aux personnes habituées à travailler avec ce genre d’outils : le placement de la lame ajoute une légère complication supplémentaire.

Tacklife PES01A : une scie correcte à tout petit prix

Tacklife PES01A

Prix
59,99 €
Avantages
Bonne puissance
Petit prix
Guide laser
Bonne ergonomie
Inconvénients
Semelle de qualité moyenne
Pas de malette de transport

TackLife est l’une des marques de bricolage les plus actives dans cette gamme de prix. Il s’agit de la scie circulaire la moins chère de ce comparatif. Du coup, il faut bien garder à l’esprit qu’elle présente plusieurs petites limites, et qu’elle ne conviendra peut-être pas à un usage professionnel soutenu.

Alors pourquoi l’avoir incluse dans ce comparatif ? Parce que peu de scies circulaires offrent autant de fonctionnalités et un tel confort d’utilisation pour ce prix. Faisons d’abord un petit tour de ses performances.

Avec ses 1500 W, la TackLife affiche 4500 tours/minute. Comme vous allez le voir dans mon guide d’achat, c’est relativement peu, mais c’est suffisant pour le PVC et la plupart des bois fermes. Son diamètre de coupe de 185 mm tombe, lui, dans la moyenne.

Il est bien entendu possible de régler la hauteur, avec une limitation à 63 mm lorsqu’elle est inclinée à 90 degrés et de 45 mm lorsqu’elle est à 45 degrés. De mon point de vue, c’est suffisant pour des petits travaux à la maison.

En matière de fonctionnalités, elle présente tout le nécessaire. On trouve notamment un système de soufflerie pour dégager la sciure de la zone de coupe et un guide laser, très pratique pour assurer un travail propre.

Question sécurité, j’ai également noté qu’elle était équipée d’un système de refroidissement : c’est rarement le cas sur les modèles aussi bon marché, pourtant il permet de rallonger la durée de vie de l’appareil. On retrouve également le système “double interrupteur”, qui évite un déclenchement accidentel de l’appareil.

Le principal défaut que j’ai noté – outre sa vitesse de rotation un peu limitée – c’est la qualité de la semelle. Un alliage en aluminium a l’avantage d’être léger et peu coûteux, mais en cas de chute ou de choc, c’est une scie ruinée à coup sûr.

Si la semelle est tordue, il est beaucoup plus difficile de couper droit. C’est d’autant plus problématique qu’elle n’est pas livrée avec une mallette de transport.

Alors à qui cette scie circulaire s’adresse-t-elle ? Je dirais, en priorité, à des bricoleurs occasionnels qui savent prendre soin de leurs outils et qui ne peuvent pas se permettre de dépasser les 100 €. Dans ce cas, la TackLife est un très bon choix, bien meilleur que ses nombreux concurrents à ce prix.

Ryobi One+ : la scie circulaire sans-fil idéale pour petits travaux

Ryobi One+

Prix
94,24 €
Avantages
Autonomie correcte
Bon rapport qualité/prix
Puissance correcte
Batteries interchangeables
Inconvénients
Soufflerie anti-poussières trop faible
Matériaux trop ‘’plastiques’’

Comme scie circulaire, la Ryobi faisait tout juste le poids face à ces concurrents. Mais la version sans-fil, c’est le modèle le moins cher et le plus performant de sa catégorie.

Bien sûr, en matière de scie circulaire sans fil à ce prix, il faut revoir ses attentes légèrement à la baisse. On parle ici de 18V, soit une puissance de 4700 tours/minute. Ca ne sera donc pas suffisant pour des travaux lourds sur des matériaux très denses.

Pour le travail du bois, en revanche, c’est tout à fait acceptable. La lame vendue avec l’appareil ne fait que 24 dents, mais on peut la changer très facilement. L’ergonomie générale de cette machine est quand même très soignée, ce qui permet une bonne maintenance de l’appareil et une utilisation confortable.

Et c’est peut-être cela qui est frustrant avec cette scie circulaire : tout ce qui lui manque, c’est un peu de jus. La puissance laisse un peu à désirer, y compris celle du souffleur qui permet d’éliminer la poussière. Or si elle s’accumule, la visibilité du travail en prend un coup.

La batterie, elle, est d’assez bonne facture. Elle est garantie pour 1000 cycles et est interchangeable avec tous les appareils Ryobi. Étant donné qu’ils ne sont pas très répandus en Europe, ce n’est pas un usage qui sera utile à tout le monde, mais c’est une attention appréciable au regard d’autres marques moins scrupuleuses.

À mon avis, c’est un modèle sans-fil qu’il faut réserver à une utilisation basique. Si vous voulez travailler sur un chantier où il n’y a pas d’électricité, ou loin de la maison pour éviter les nuisances sonores, c’est un gros plus. Sinon, je vous conseille de vous orienter vers un modèle filaire équivalent.

Les meilleures scies circulaires de milieu de gamme

Si vous recherchez la sûreté, la longévité, et une belle qualité du travail, je vous invite à vous tourner vers les machines de milieu de gamme. Si vous voulez être à l’abri de certains désagréments, vous pouvez optez pour l’une des machines que je vais maintenant vous présenter.

Bosch GKS 190 : la meilleure de milieu de gamme

Bosch GKS 190

Prix
138,88 €
Avantages
Ultra-compacte
Légère
Moteur robuste
Très bons matériaux
Inconvénients
Lame par défaut un peu décevante

La Bosch CS 190 est en beaucoup de points similaires à la Dewalt que je vous présenterai dans cette gamme. Sa profondeur de coupe est un peu plus faible, puisqu’elle ne dépasse pas les 55 mm, mais elle offre la même fluidité de travail et la même fiabilité.

La différence, c’est que malgré son poids d’un peu moins de 4 kg, elle offre une puissance de 1400 W, ce qui équivaut à 5600 tours/minute.

Comme beaucoup d’appareils Bosch, cette scie circulaire brille par la qualité des matériaux utilisés et par sa robustesse générale. La semelle en acier est extrêmement solide, et l’ensemble est suffisamment compact pour ne pas trop vibrer pendant l’utilisation.

L’ergonomie soignée permet une prise en main confortable. Je remarque cependant que, comme la Dewalt, cette scie circulaire dispose d’une lame à droite de l’outil.

Ce détail combiné à l’absence de guide laser, indique qu’il faut bien apprendre à maîtriser cet outil avant d’arriver à un résultat impeccable.

Mais cette scie en est capable : son moteur brushless est sans faille, et il est plus silencieux que plusieurs de ses concurrents malgré sa puissance. Je regrette cependant que la lame livrée avec la scie ne soit pas très bonne : elle n’a que 24 dents.

Il faut envisager d’en acheter une à 48 dents ou plus – on en trouve pour une vingtaine d’euros – et une mallette de transport. C’est donc le petit point négatif de ce modèle : il faut investir un peu en accessoires si cela vous est nécessaire.

En somme, même si c’est une scie circulaire qui peut paraître un peu “nue” ou pauvre au niveau de ses fonctionnalités, c’est un excellent modèle en matière de confection.

Hitachi C7ST : une scie circulaire assez complète

Hitachi C7ST

Prix
139,99 €
Avantages
Bons accessoires
Très pratique à utiliser
Règle d’inclinaison et de découpe
Puissante
Inconvénients
Pas de guidage laser

Peu connue des amateurs, Hitachi est un favori dans le domaine de la construction, notamment chez les professionnels. La machine Hitachi C7ST dispose de tous les avantages pour une coupe ultra-précise et un travail de qualité.

La Hitachi C7ST est une machine filaire de 1710 W fournie avec les outils suivants : une clé de serrage, un guide parallèle, une lame carbure de 185 mm, et un coffret de transport.

Lame carbure donne, d’après les utilisateurs, de bons résultats. Mais vous pouvez la remplacer par une lame de qualité supérieure si nécessaire. Les personnes qui l’ont testée estiment que le changement de lame est très facile.

Ce qui m’a plu, justement, avec cette scie, c’est qu’on peut facilement remplacer certains composants : c’est un très bon geste envers l’utilisateur et le meilleur moyen de s’assurer de la durabilité d’un produit.

C’est une scie circulaire qui, en dépit de son poids, reste confortable au creux de la main et bien pensée en termes d’ergonomie. Une fois apprivoisée, sa mise en route et son verrouillage se font facilement.

Un des avantages de la Hitachi, c’est qu’elle capable de découper plusieurs matériaux. Vous pouvez l’utiliser pour diverses découpes (planchers, portes, faux plafonds, châssis de fenêtre…)

Grâce à sa vitesse de rotation de 6000 tours par minute, vous avez l’assurance d’une découpe franche et efficace, sans ratés, sur la plupart des matériaux. S’il lui manque quelques fonctionnalités – comme un guide laser notamment – elle a l’essentiel pour des travaux moyens ou importants !

Dewalt DWE560 : une scie circulaire maniable et légère

Dewalt DWE560

Prix
141,87 €
Avantages
Durable
Grande qualité de construction
Très facile à utiliser
Maniable
Inconvénients
Pas de guidage laser
Pas de malette de rangement

Cette machine Dewalt DWE560 pèse moins de 4 kg, et pourtant on peut dire qu’elle en a dans le ventre ! Pour un prix avoisinant les 100 €, cette scie circulaire signée Dewalt offre une puissance de 1350 W : c’est un peu plus de 5500 tours/minute.

Elle permet une découpe de 65 mm de profondeur lorsque la lame est perpendiculaire à la surface – c’est une performance standard dans l’ensemble.

Le choix de design – qui place la lame à droite du levier – indique qu’elle s’adresse plutôt à un utilisateur averti, d’autant plus qu’elle ne dispose pas de guidage laser ou d’une source de lumière. L’absence de cet accessoire rend la découpe un peu plus difficile pour un débutant.

Sa grande force, en revanche, c’est la qualité de construction et l’ergonomie générale. Elle est particulièrement maniable, avec des contrôles bien placés pour faire un travail précis avec beaucoup de facilité.

La qualité des matériaux n’est pas en reste : contrairement à d’autres modèles qu’on peut trouver dans cette gamme et qui présentent une lame par défaut de mauvaise qualité, tout est ici prêt à l’emploi pour une découpe impeccable. La semelle en acier, très solide, renforce l’impression de durabilité et de solidité.

Cette scie circulaire est fournie avec une lame à carbure 24 dents, un guide parallèle, un adaptateur d’aspiration, et une clé. Toutefois, les utilisateurs rapportent qu’il manque une mallette de transport.

Un peu “brute de décoffrage”, pas des plus user-friendly, la Dewalt n’en est pas moins un outil de qualité, fiable et costaud pour tous les travaux.

Les meilleures scies circulaires haut de gamme

C’est sans doute dans cette catégorie que vous trouverez votre bonheur. Si vous voulez effectuer des découpes très précises pour des travaux pro ou semi-pro, vous aurez besoin de mettre la main au portefeuille et de taper dans la gamme supérieure. Les matériaux de cette gamme bénéficient d’un soin particulier au niveau de l’ergonomie et de la précision.

Milwaukee M18 : la meilleure haut de gamme

Milwaukee M18

Prix
223,40 €
Avantages
Excellente autonomie
Construction solide
Grande précision d’utilisation
Confortable et facile à prendre en main
Inconvénients
Livrée sans batterie

Pourquoi la Milwaukee M18 est la meilleure scie circulaire sans fil ? Parce qu’elle partage tous les avantages de la Hitachi sauf qu’elle se passe d’une prise secteur.

Le premier point que je trouve attrayant avec cette scie, c’est la précision des réglages qui sont indiqués par des graduations en métal. Elle permet notamment de couper à une inclinaison de 50 degrés, contre 45 degrés pour tous les autres appareils de ce comparatif.

Là où la plupart des graduations sont en plastique, qui peuvent s’abîmer avec le temps et perdre en lisibilité, Milwaukee a fait le pari d’utiliser des matériaux de qualité. Ainsi, la semelle est en acier et l’appareil dans son ensemble donne une bonne impression de compacité et de durabilité.

De manière générale, la prise en main est très confortable. Si on ajoute à cela une vitesse de rotation de 5 000 tours/minute, et la présence d’une assez bonne lame par défaut, c’est un appareil de qualité. D’autant plus que cette scie circulaire est garantie 3 ans auprès du constructeur, avec une bonne réputation du SAV.

Alors c’est quoi le hic ? La batterie n’est pas incluse. Et pour ce prix, ce n’est pas loin d’être impardonnable… À qui la faute ? Aux versions européennes de bons produits américains, souvent moins complètes et moins fournies. La version US, en effet, inclut même une boîte de transport et une batterie de rechange.

C’est un gros point noir donc, puisqu’il faut ajouter au prix – déjà élevé – une cinquantaine d’euros pour pouvoir vraiment l’utiliser.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir une scie circulaire adaptée ?

La principale fonction d’une scie circulaire est de couper le bois, qu’il soit dur ou tendre, mais vous pouvez également couper, grâce à certaines machines, d’autres matériaux comme le plastique, les métaux non ferreux, les PVC et autres surfaces stratifiées.

Les scies circulaires filaires et sans fil

Il y a du bon et du mauvais dans le domaine du sans-fil, mais une chose est sûre : il y a encore une bonne marge de progrès, et ce pour la plupart des marques. Personnellement, je ne pense pas qu’il faille se jeter sur les modèles sans-fil sous prétexte qu’ils sont plus modernes.

Le filaire est rassurant, malgré toutes ses contraintes, surtout en matière de constance de la puissance et, bien sûr, d’autonomie. Cette catégorie est donc un peu élaguée. Dans beaucoup de cas, la scie avait tout pour être un très bon modèle filaire, mais le fonctionnement sous batterie induisait quelques problèmes.

L’autre souci, c’est celui de la disponibilité des produits en Europe. Si le sans-fil est devenu la norme aux États-Unis, la plupart des appareils d’outillage qui y sont produits ne sont pas distribués dans l’hexagone, y compris l’excellent Craftsman qui, pour le même prix que la Milkwaukee, propose aussi un guidage laser.

La puissance

La puissance du moteur définit la vitesse de rotation pour un diamètre – et donc un poids – donné. Pour une lame qui fait en général 7 pouces, ce sont souvent des moteurs 15 ampères qu’on trouve dans les modèles d’entrée et de milieu de gamme.

Elles offrent généralement une vitesse de rotation de 5200 à 6200 tours/minute. En-deçà, vous risquez d’être limité dans votre utilisation, et la découpe pourrait être moins précise ou moins propre.

Les matériaux

Quand on parle de différents alliages, c’est pour comparer non pas les lames, mais la semelle qui permet de la faire glisser sur le bois.

Les semelles en acier sont les plus courantes sur les modèles les moins coûteux, mais elles ont leurs inconvénients. Comme celles en aluminium, elles ont tendance à être fragiles en cas de chute, et si votre semelle est tordue votre scie est pratiquement inutilisable.

En effet, vous ne pourrez plus garantir une coupe droite, ou bien perpendiculaire à la surface que vous voulez couper.

La forme est également importante. Celles qui ont des bords légèrement arrondis ou relevés peuvent passer par-dessus votre cale pendant la coupe et ruiner votre travail.

De manière générale, on préfère donc les semelles en aluminium ou en magnésium avec une forme carrée bien définie. Il faut cependant garder à l’esprit que c’est un des critères les plus secondaires pour les constructeurs. Par conséquent, il est possible que la semelle idéale ne puisse être trouvée que sur des modèles haut de gamme.

L’inclinaison

La plupart des scies circulaires que je vous ai présentées plus haut peuvent couper à plus de 45 degrés.

Il est rare que vous ayez besoin d’une plus grande inclinaison, à moins que vous ne travailliez sur la charpente d’une toiture.

L’essentiel, c’est de pouvoir changer ce paramètre rapidement et facilement, avec précision et sûreté.

Le réglage de la hauteur

Pour changer la hauteur – donc la profondeur – de la coupe, le système est généralement toujours le même depuis des années. On soulève le levier de sûreté, on fait coulisser le sabot vers le haut ou le bas, et on rabaisse le levier.

Maintenant, il y a quelques subtilités. Certaines scies ont un levier à gauche de la poignée – donc plus accessible – et c’est la configuration que je trouve préférable pour le confort d’utilisation.

L’autre question centrale, c’est celle de la facilité à lire les réglages. Et là, malheureusement, les marques américaines ne brillent pas par leur inclusion : c’est généralement noté en “inches” – pouces. Les modèles les plus coûteux, comme ceux de Bosch, incluent une règle qui affiche précisément en millimètres la hauteur choisie.

Changer la lame

Même si ce n’est pas une manipulation que vous aurez souvent à reproduire, il faut songer à un remplacement de la lame qui soit à la fois sûr et facile. Là, les systèmes varient beaucoup d’une marque à l’autre.

La meilleure solution, à mon sens, c’est d’acheter un modèle qui vous permet d’utiliser une clé Allen. Normalement – mais il faut s’en assurer – la scie circulaire dispose d’une option de sûreté qui arrête la lame si une des fixations est desserrée.

Quoiqu’il en soit, je ne peux que conseiller de toujours débrancher l’appareil avant de lui faire faire quoi que ce soit.

Quelques fonctionnalités utiles

Nous avons défini ce qui fait une bonne scie circulaire à la base. Reste à voir ce qui peut être parfois présent sur d’autres modèles plus complets, et ce qui est réellement utile. J’ai fait une petite sélection des fonctionnalités qui, à mon sens, ont l’impact le plus positif sur le confort d’utilisation.

La présence d’une lumière de travail est la plus courante, et elle n’est pas à négliger. Vous n’allez pas toujours travailler dans les meilleures conditions lumineuses, et pour des raisons de sécurité – et de qualité du travail – il faut envisager une source lumineuse qui ne projettera jamais d’ombre sur la surface à couper.

En complément, on peut envisager la présence d’un guide laser qui dessine une ligne droite : si vous n’avez pas un compas dans l’œil ou si vous ne voulez pas vous servir d’un guide physique, c’est la meilleure solution.

En conclusion, quelle scie circulaire choisir ?

Selon moi, les deux meilleures machines de cette sélection sont la Dewalt DWE560 pour sa maniabilité et sa légèreté et la Bosch GKS 190 qui bénéficie d’une lame de diamètre 190 mm qui permet de couper jusqu’à 70 mm d’épaisseur de bois.

Après, tout dépend de l’usage, mais également du lieu d’utilisation. Si vous souhaitez bricoler un peu à la maison, je vous recommande plutôt une machine filaire, mais si vous savez que allez vous déplacer, c’est plutôt une machine sans fil que je vous conseille. Plus confortable lors de l’utilisation !

Je vous recommande notamment la Milwaukee M18 sans fil, pour un rendu précis et son niveau de puissance. Ou la Ryobi One+ pour un plus petit budget ou des petits travaux, si vous savez que vous n’aurez pas toujours accès à une prise.

Si maintenant vous recherchez une machine filaire à petit prix (moins de 100 euros), c’est la Black&Decker CS1015 que je vous conseille le plus, en raison de la fiabilité de la marque et de son service après-vente.

Pour un budget plus élevé (jusqu’à 200 euros), même si j’ai mentionné la Dewalt DWE560 et la Bosch GKS 190 pour leur maniabilité et leur facilité d’utilisation en introduction, la Hitachi C7ST a l’avantage d’être très complète ! Vous pouvez trouver quantité d’outils parmi ces marques reconnues pour leur qualité et leur solidité.

Pensez également au poids et à la maniabilité de votre machine. Si vous êtes habitué(e) à manipuler de genre d’outils, une machine de 6 kg ou plus, ne vous gênera peut-être pas, mais j’estime que 4 kg, c’est déjà un bon poids surtout pour une longue utilisation.

La présence d’un laser comme sur la Tacklife PES01A ou d’une source de lumière est bien utile pour vos découpes. Surtout si vous travaillez dans un environnement qui n’est pas suffisamment éclairé.

Considérez aussi les autres accessoires : un système d’aspiration pour les poussières et copeaux de bois ou un variateur électronique pour pouvoir adapter la vitesse peut être très pratique !

Mentions honorables

Black & Decker CS1250L-QS 1250 W : avec une grande profondeur de coupe (45°: 42 mm – 90° : 66 mm), une protection basse transparente de la lame pour contrôler la ligne de coupe, et un système de verrouillage et de récupération des copeaux, que demander de plus à ce prix ?

Tacklife TCS115A : avec un moteur de 710 W, 6 lames fournies pour différents types de matériaux, et un guide laser. Pour moins de 100 euros, c’est une petite machine qui, selon moi, mérite sa place parmi les mentions honorables.

Makita DSS501Z sans-fil : cette machine Makita est équipée d’un frein électrique pour votre sécurité, d’un double éclairage Led pour plus de confort et de précision. C’est une machine sans-fil maniable et légère !

Bosch PKS 66 AF : avec une puissance de 1600 W, cette scie circulaire est conçue pour les applications de sciage les plus courantes dans le bois, jusqu’à une profondeur de coupe de 66 mm, mais également pour les bois de terrasse plus durs. Elle est fournie avec une lame de scie, et un rail de guidage. Elle comprend également un boîtier CleanSystem pour récupérer les copeaux. Elle est un peu plus puissante que la Bosch GKS 190 présentée dans comparatif, mais un peu plus lourde.

Hitachi – Hikoki : la machine Hitachi – Hikoki est livrée avec une lame carbure bois, une clé hex. 6 mm, un raccord pour aspirateur, un guide parallèle, et un coffret de rangement. C’est une machine robuste et puissante (2000 W) qui pèse 6 kg.

À propos de l'auteur

Christelle Claessens

Christelle a obtenu un master en communication à l'université de Liège, puis s'est spécialisée via des formations en reportage vidéo et en communication digitale. Elle est actuellement responsable des catégories maison, jardin et bricolage chez Selectos.

Laisser un commentaire

>